Vos dons permettent de faire vivre l'association Faire un don

En perdition ...

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Dureestlavie
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 5 juin 2024 08:27

Re: En perdition ...

Message par Dureestlavie »

@Mitsou78 et old-boy :

Vos remarques sont pertinentes et censées, j'ai conscience de ne vivre qu'au travers de ... en fonction de ... et ce n'est pas sain, avec une petite prise de hauteur, c'est une évidence !

Je mesure l'ampleur de la tâche qui m'attends pour me sortir de cette dépendance affective, ce sera difficile et long. Tout mon système de pensées est construit sur le fait de faire passer les autres en priorité, d'accorder plus d'importance aux sentiments des autres que les miens en me mettant au second rang continuellement.

Notre couple s'est aussi construit avec cette logique que nous partagions à 2, et le bouleversement de cette façon de penser opéré par ma compagne (recentrement sur elle-même) a sans doute cassé le système dans lequel nous vivions.
Aujourd'hui je comprends qu'il faut que j'applique un peu le même principe qu'elle, à savoir de penser d'abord à soi (dans une mesure raisonnable) avant de se préoccuper de tout ce qui nous entoure ... dit comme ça on est pas loin de la définition de l'égoïsme (principe auquel je n'adhères pas de base).
Tout est question de dosage et de temps pour le mettre en place, je me souhaite d'y arriver, pour moi mais aussi ma famille à terme.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 802
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: En perdition ...

Message par Mitsou78 »

Ce n'est pas de l'égoïsme mais se sortir de la sacro-sainte empathie à tous les étages, ce qui reste le point d'attache de tout bon manipulateur.
Je n'est pas dis pervers et/ou narcissique mais simple manipulateur à son bien être...

C'est te recentrer sur toi même, le couple est composé de deux personnes, entités entières, pas l'une au bénéfice de l'autre au travers le couple.

Ensuite tu fais ce que tu veux, on efface sûrement x année de vie commune basée sur l'empathie et ce n'est pas l'objet du forum, celui-ci étant que tu repartes mieux que tu es arrivé...
Prends soin de toi, recentre toi, le reste se fera naturellement, si bien fait :wink:
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3936
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En perdition ...

Message par Sans Prétention »

Dureestlavie a écrit : mer. 12 juin 2024 13:32 dit comme ça on est pas loin de la définition de l'égoïsme (principe auquel je n'adhères pas de base).
Alors petite erreur de raisonnement (on l'a tous faite) :
Effectivement, personne ne te demande d'être "égoïste".
Le problème vient du fait que :
1) tu as le profil à culpabiliser facilement (même quand ce n'est pas de ta faute, t'es du genre à te demander ce que tu as fait de mal)
2) tu as le profil à t'oublier (tout pour les autres, rien pour moi)
Ces comportements ne sont sains ni pour toi, ni pour ton entourage.

Petit rappel de principe :

Le psychotique dit "moi contre tous"
L'égoïste dit "moi tout seul"
Le dépendant dit "tout pour les autres"
Le névrotique dit "je ne mérite pas d'exister, il n'y a pas de moi"

La personne équilibrée dit "moi aussi j'ai le droit de".

Il s'agit donc pour toi d'un réglage, ce que tu sembles avoir compris. On t'encourage à fouiller de ce côté là.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Dureestlavie
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 5 juin 2024 08:27

Re: En perdition ...

Message par Dureestlavie »

Quelques petites nouvelles ...

Depuis mon dernier message, le climat s'était relativement apaisé sans que ce soit au top niveau mais disons que nous avions retrouvé une certaine quiétude quotidienne.

Ceci jusqu'à hier soir où madame avait un resto avec une vingtaine de collègue pour le départ d'une collègue. A son retour à la maison elle dit ne pas trop avoir envie d'y aller car fatiguée ... sauf qu'à mon sens l'envie est bien présente.
Je lui demande alors si elle pense qu'elle ira boire un verre après le resto et la réponse est claire et nette sans hésitation, non car elle a des choses à faire le lendemain et ne veut pas rentrer tard.
Comme je le redoutais, elle s'apprête comme rarement (du niveau de quand on sort à 2 dans un bon resto) maquillage ++, habits sympa, elle me sollicite pour que je la conseille sans tenir vraiment compte de mon avis (un peu comme pour laisser l'impression que j'ai eu un droit de regard sur elle).
Elle part et les quelques messages que nous échangeons sont assez succins et avec des délais de réponses assez important.
Elle finit par me dire vers 23h30 que finalement ils vont boire un verre et qu'elle n'a pas trop envie mais bon ...
Elle rentrera à 01h20, je dormais à ce moment-là et ça me réveille, nous échangeons juste des banalités "T'as passé une bonne soirée ? Oui et toi ? Oui"

Cet épisode qui semblerait certainement anodin pour tout le monde, me remets dans le doute complet. Elle ne tiens pas "son engagement" de ne pas rentrer trop tard, et revoit donc sa position sans me laisser le choix. Elle s'apprête à mon avis plus que de raison. Le problème est bien que je n'ai pas d'autres éléments qu'un ressenti de chose qui cloche.

Par ailleurs pour ceux qui ont lu mon histoire, il semblerait que madame ait détournée l'histoire de sa collègue en proie au doute sur son mari ... de ce que j'en ai compris en fouillant un peu ses textos je crois que c'est bien son mari qui avait des doutes sur la fameuse collègue. Elle a donc tournée l'histoire à son avantage pour me dire de faire abstraction d'une volonté de contrôle et capituler sur le fait de chercher la moindre preuve pouvant l'inculper.

Aujourd'hui je suis toujours perdu car ces petits couacs me font remonter les craintes que je nourris depuis plus d'un an maintenant.

PS : Je n'ai pas entamé de TCC car je ne trouve pas de praticien proche de chez moi.
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 201
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: En perdition ...

Message par Asturias »

Dureestlavie, je suis désolé mais il faut arrêter de minimiser comme tu le fais. Tu lui passes tout et elle le sait très bien.
Ne s'était-elle pas engagée à ne pas rentrer trop tard ? Dans ce cas, pourquoi tu limites l'échange à "T'as passé une bonne soirée ? Oui et toi ? Oui" ?

Tu lui dis clairement qu'elle peut faire ce qu'elle veut avec toi et qu'il n'y aura aucune conséquence. Pourquoi veux-tu que ça change ?
Si tu veux que ta relation change c'est très simple : commence par changer toi-même.

Tu ne peux pas avoir cette passivité, à dire que tu "redoutes", à parler de "couacs" alors qu'elle se fout de ta gueule. Si tu redoutes, c'est parce que la situation t'échappe totalement. Et si elle t'échappe, c'est parce que c'est encore elle qui décide dans votre couple. Tant que tu ne t'affirmeras pas, aucune chance pour que ça change.

Pour le reste, elle ne fait rien non plus pour te rassurer alors que ce devrait être sa préoccupation numéro 1. Qu'en déduis-tu ?
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

Auteur du sujet
Dureestlavie
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 5 juin 2024 08:27

Re: En perdition ...

Message par Dureestlavie »

@Asturias :

J'en déduis que je ne suis clairement pas une priorité, elle a mis son bonheur et son plaisir au centre de sa vie (avec amant ou pas j'en sais rien), les enfants doivent arriver en second, puis son confort matériel, sa vie pro, et notre couple et moi devons arriver après je dirais. Ce qui ne me laisse clairement pas une place de choix ...

J'ai tenté la "passivité" car j'avais dans l'optique de lui prêter une "confiance relative", donc niveau apparence je n'ai rien dit en rongeant mon frein pour ne pas que ça partes en coucougnettes avant son départ (surement par peur de lui donner une raison supplémentaire de me tromper ?!) et attendant en retour sa parole tenue ... chose qui n'est donc pas arrivé.

Pour la limitation de la discussion c'est pour éviter un conflit ouvert que je n'aurais pas maitriser vu l'état de stress et de colère que j'avais à ce moment + le fait de me réveiller la tête dans le brouillard rien n'aurait été constructif et j'aurais surement mal géré la tension. Je fuis c'est assez clair, j'essaye de repousser l'échéance mais ce n'est pas la solution et ça me ronge.

Il faudrait que je change mais je n'en ai pas l'envie profonde je crois, je suis resté égal à moi-même depuis toujours et je n'accepte pas que ce ne soit pas pareil de son coté, je crois que c'est ça qui me tétanise en croyant que laisser les choses passer feront revenir la personne que je connaissais autrefois qui avait sensiblement la même philosophie que moi.

C'est assez pathétique mais c'est la réalité à l'instant T
Avatar du membre

supersymetrie
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 255
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 15:59

Re: En perdition ...

Message par supersymetrie »

Hello
Je pense qu'elle devrait se raser la tête, mettre des leggings moches et se parfumer avec du camembert !
Alors le truc du "Je te promets de ne plus rentrer tard ..." ... est ce qu'elle a le droit de respirer ?

On veut vivre comme avant , mais comment vivre comme avant si tu n'as que des doutes ?
Franchement, elle n'a pas besoin de sortir jusqu'à 1h du matin pour te tromper ... entre midi et deux généralement ça fonctionne super bien !

En gros ... on peut tromper l'autre ... quand on veut et bien entendu si on le veut.
LE problème est donc dans ta tête et rien que dans ta tête et une solution serait de la mettre dans une cage pour que tu sois rassuré !
Tu veux qu'elle arrête de vivre pour que toi tu puisses vivre tranquillement.

Personne ne sait vraiment ce qu'elle a fait, pas fait, fait mais "oublié", fantasmé mais jamais fait ... à pat elle et encore !
Tu te détruis la vie à penser à toutes ces peurs.

Je crois en un univers quantique où les choses qu'on veut et qu'on redoute se font car on les matérialise dans notre exprit et le monde créé ce qu'on créé dans notre tête.

Revois ta notion d'amour, de confiance et mets de limites pour toi et non pour elle.
Elle n'est pas ta chose !
Elle n'a pas a être jusqu'à la fn de temps ton esclave pour que tu puisses vivre la tête reposée !
C'est un être humain elle a le droit de vivre, de se mouvoir, de sortir, rire, mettre une robe etc etc ...
C'est pas ton Frankenstein !

En revanche tu as le droit de douter, croire, espérer etc ... tu as le droit de te poser des questions, de lui poser des questions

LEs limites en revanche elles sont pour toi et pas pour elle.
Quelles sont tes limites et es tu capables de les poser, les exposer et agir en conséquences si elles sont franchies ?

Si ta limite c'est "Je ne veux pas qu'elle sorte le soir sans moi" ... sépare toi et laissez vous une chance de vivre une vraie vie !
En revanche si demain elle te trompe avec un ami, un collègue ... et que tu ne l'acceptes pas ... es tu prêts à avancer sans elle. As tu toutes les étapes a enchainer dans ce cas ? Es tu prêts à agir en conséquence pour toi et pas contre elle et/ou contre toi ?
Et entre nous il n'y a pas besoin de preuve irréfutable qu'elle te trompe ... en avoir l'intime conviction ça fonctionne aussi !
Il n'y a besoin d'aucunes preuves, on ne vit pas dans un tribunal. MAis ça, ça dépend de tes limites !

Et entre nous, si elle veut vivre une nouvelle vie bien fun, emprisonne là et elle va vite trouver un "Partner in Crime" pour la sortir de prison.
Soit elle veut une autre vie, et le moyen qu'elle utilise c'est de te tromper ... Prends acte et avance
Tu as eu des doutes, si elle decide de tout briser c'est son choix ... mais toi tu dois être prêts a avancer sans elle et très vite si besoin
Et si tout va bien ... tu dois être prêt à être heureux ... et je sais que ça aussi c'est difficile !
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3936
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En perdition ...

Message par Sans Prétention »

supersymetrie a écrit : ven. 28 juin 2024 16:21 Je pense qu'elle devrait se raser la tête, mettre des leggings moches et se parfumer avec du camembert !
Alors le truc du "Je te promets de ne plus rentrer tard ..." ... est ce qu'elle a le droit de respirer ?
Je pense que le témoignage de Dur n'a pas été lu correctement.
Le débat n'est pas et ne sera jamais de savoir s'il faut ou non faire enfermer sa femme (ou son homme) sur des suspicions.

Ici, il s'agit d'une attitude générale de mensonges caractérisés enchaînés sur un terme plutôt long qui ne rend pas la vie de couple plus facile (au contraire) et fausse la communication entre deux personnes qui doivent résoudre un problème (pas de communication authentique dans le mensonge et la manipulation, c'est la base).

La question est donc : s'agit il d'une attitude malsaine de la part de madame Dure ou s'agit il d'une pathologie propre à monsieur Dur qui interprète tout de travers ?

Pour Dur on a des indices : tout ce qu'il pensait impensable s'est avéré vrai.

Pour la femme de Dur c'est sans appel : elle coche toutes les cases de l'enfumeuse avec qui la communication est nécessairement biaisée.

Amant ou pas, l'attitude de madame (on ne parle pas des soupçons mais de ce qu'elle fait concrètement) est foncièrement insécurisante, ce qui rend risqué le don de confiance aveugle (on peut faire des paris mais sur un terrain objectivement miné, ça peut paraître idiot de jouer à saute mouton même s'il y a une chance qu'on ne "saute" pas).

On perçoit, de plus, en rentrant dans les détails, l'intervention d'une super co-pine, spécialiste des réalités alternatives qui influence (et de quelle manière !) la femme de Dur. Il fait face à de légitimes distorsions cognitives. Et l'autre derrière, la pine-co qui encourage à encore plus de bordel...

Maintenant, je peux me planter mais il y a plus d'éléments qui vont dans le sens de la manipulation que dans celui de la situation limpide.
En tous cas, dans un contexte similaire, je reconnais le plantage d'au moins 50 personnes venues témoigner sur le site. Et ces dernières étaient de base moins confiantes que Dur...
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Dureestlavie
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 5 juin 2024 08:27

Re: En perdition ...

Message par Dureestlavie »

@Supersymetrie :
J'ai vérifié ta date d'inscription sur ce site car quand je t'ai lu, j'ai eu l'impression de voir un discours similaire à celui de ma femme et de sa copine ... la première partie de ton message colle exactement à ce qu'elle pourrait essayer de tenir comme discours et argumentaire. Méchant tortionnaire que je suis.

Je suis d'accord que d'emprisonner sa femme n'est pas une solution, mais comme le dit SP, là n'est pas la question.
Dans une relation équilibré je suppose qu'au vu de mes doutes, elle pourrait tout de même se soucier un minimum de mon ressenti et essayer d'être moins mystérieuse et contradictoire ... j'ai le sentiment que ce n'est pas une hérésie de lui demander un peu de compassion et de compréhension pour affronter la période de doute que je traverse. A contrario elle accentue même les signes inquiétant et insécurisant.

J'ai sans doute une mauvaise manière de fonctionner et réfléchir mais je ne considère pas qu'un ressenti, si fort soit-il, soit suffisant pour briser une famille. Je me place encore dans l'hypothèse où ma femme traverserai "juste" une phase de réflexion et de doute en s'accordant plus de temps et d'attention pour elle sans qu'elle n'est franchie la limite de l'inacceptable (tromperie).

Je lutte aujourd'hui pour continuer de rassembler en silence des éléments car il me faut quelque chose de concret pour éventuellement mettre fin à notre relation (c'est ma vision) et je ne peux pas la confronter de nouveau sans preuves tangibles au risque de n'aboutir à rien de plus qu'une dispute stérile.
Car malheureusement aujourd'hui, oui il y a toujours des cachoteries et mensonges (mineures) malgré les discussions qu'on a pu avoir sur le fait qu'elle arrête de me mentir et de mon coté que je sois moins dans la volonté de tout contrôler, aucun de nous ne respecte le contrat.

Dans ce contexte, difficile d'y voir une fin heureuse, je pense que fatalement nous allons dans le mur.
Je m'y suis préparé depuis ce début d'année en essayant de mesurer l'ensemble des impacts que cela aura enfants, argent, maison, famille proche, détresse psychologique, conflits durable dans le temps (et ça ne me fait vraiment pas envie) car l'issue me semble inéluctable tant nous ne faisons pas les efforts nécessaire l'un comme l'autre.

Je dois reconnaitre que je suis assez d'accord sur l'aspect quantique, mais je ne sais pas orienter différemment mes pensées et mon esprit, vu les incohérences de ma dame et son manque d'engagement pour essayer de redresser la situation.

@SP : Merci pour le recentrage et au fond de moi j'espère toujours faire fausse route sur ce que je ressens, ce qui me donnerait tort mais pour la bonne cause. Tant que je vois des incohérences et des mensonges habiter la maison, je ne pourrais me résoudre à sa simple "bonne parole" pour le moment je me condamne à attendre ce moment dans l'ombre qui je l'espère viendra ... sans trop y croire.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Dureestlavie
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 5 juin 2024 08:27

Re: En perdition ...

Message par Dureestlavie »

Quelques nouvelles, pas très réjouissantes pour moi.

Madame continue à me mentir sur des broutilles... ça devient commun et trop à mon goût, mais ce n'est pas l'objet de ce message...

Alors qu'elle à déjà une sortie de prévue le vendredi soir (avec d'anciens collègues), elle rentre ce mercredi soir en me disant "tiens demain je vais boire un coup après le boulot avec des collègues, ça te dérange pas ?"
Au départ je dis "non, si tu veux" puis mon corps hurle l'inverse ...

Elle voit donc que ça ne va pas et je finis assez vite par lui dire que "ça me fait chier qu'elle sorte 2 soirs de suite ..."
Elle me dit que oui elle aussi ça l'embête un peu 2 soirs d'affilé. De mon côté je rumine et fais un peu la tête ayant du mal à prendre sur moi.

2h plus tard elle me dit être blessée par ma réaction qu'elle ne comprends pas et que ça allait mieux entre nous mais que le fait que je doute d'elle met tout par terre.

Je lui explique alors que j'ai du mal à refaire pleinement confiance et que les sorties se multipliant ça ne m'aide pas.
Elle ne comprend et suggère que de toute façon je serais toujours comme ça à ne pas accepter ses sorties, qu'elle en a le besoin contrairement aux 9 dernières années passées ensemble en mode fusionner.

J'essaye de remettre en lumières mes efforts et lui demandant donc d'en faire autant, chose à laquelle elle réponds déjà en faire... sauf que je ne vois pas quoi ! Et aucun exemple ne vient.

On finit par se dire qu'on a pas la même vision du couple, moi disant qu'il nous faut du temps, elle croit que je ne changerai jamais.

Puis elle se réfugiera dans le mutisme disant être fâché et déçu sans solution pour nous.

Ma question est : suis-je trop exigeant ? De son côté n'a t-elle pas un gros manque d'empathie et de compassion pour ce que je ressens ?

Merci de vos retours, la fin me semble proche ...
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 802
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: En perdition ...

Message par Mitsou78 »

Dure,
je crois que l'on t'a déjà ouvert les yeux sur son état, crise de milieu de vie qui s'installe, une ado qui se redécouvre.
D'ado, elle a également le comportement tout comme toi qui pleinement dépendant accepte ses caprices en culpabilisant...
Dis lui, ce que tu nous dit, elle t'insécurise, elle doit accepter cet état généré par ses actions à répétitions, ses mensonges répétitifs, sa façon de ne rien modifié à son mode de vie en rejetant son état sur toi.
Si ça ne te convient pas, tu lui dis et si elle sort, tu en fais autant.
Elle ne veut pas te rassurer, pire reconnaître ton besoin de rassurance, sors chercher celui-ci ailleurs.... Le dessin de votre prochain couple ou pas se mettra en place tranquillement, mais tu seras également acteur de celui-ci, aujourd'hui, tu es passager de ton couple, de TA vie...

:fleur
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
Dureestlavie
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 5 juin 2024 08:27

Re: En perdition ...

Message par Dureestlavie »

Dis lui, ce que tu nous dit
Je lui ai dit notamment sur un fait précis : que je n'avais pas compris lors de sa dernière sortie son revirement d'envie d'aller boire un verre de plus après alors qu'elle avait affirmé avec assurance qu'elle n'irait pas. Je lui ai dit que c'est le genre de truc qui n'aide pas à la reprise de confiance car il y a un décalage entre ses paroles et ses actes, que ce genre de comportement m'insécurise. La seule réponse apportée à cela a été "je n'ai pas le droit de changer d'avis ? les choses ne peuvent pas évolués ?" Ce qui a pour but de me ramener à ma condition de parano tortionnaire qui veut à tout prix l'avoir perpétuellement à mes cotés ...

Aujourd'hui elle ne prend pas en considération ma difficulté à accepter et comprendre son changement d'attitude, elle est radicale en affirmant que de toute façon la personne que j'ai connu n'existe plus et a évoluée ... donc soit je l'accepte soit ça ne sert à rien de continuer.
Elle me dit que ce changement devrait me réjouir ... d'avoir un travail qui lui plait, des relations sociales plus fréquentes et une forme d'épanouissement plus aboutie ! Que tous ces changements sont opérés grâce à moi, grâce à l'aide que j'ai pu lui apporter pour changer de travail etc ...

Sauf que moi je suis aujourd'hui comme je l'étais hier, avec l'envie de voir notre couple resté unis en priorisant notre famille au monde extérieur tout comme elle partageait la même envie durant les 9 années écoulées en refusant plusieurs fois de sortir d'elle même.
Aujourd'hui dès qu'une opportunité se présente, elle saute dessus sans la moindre hésitation.
Si je compte rien que sur le mois et demi dernier mois on est à 4 sorties, alors que par le passé nous étions environ sur une moyenne de 1 sortie tous les 2 mois (je ne cherche pas à faire une statistique précise mais c'est pour donner un ordre d'idée du changement qui s'opère).
Si ça ne te convient pas, tu lui dis et si elle sort, tu en fais autant.
C'est ce qu'elle me dit, alors ok avec ça on met les compteurs à 1 partout mais personnellement je n'en ressens pas le besoin ni l'envie aussi fréquemment et clairement il faudrait que je me force à faire quelque chose qui ne me fait pas plaisir ... c'est en sorte contre nature pour mois mes sorties entre potes 1 fois tous les 2 mois me sont suffisantes.
sors chercher celui-ci ailleurs
Ce besoin de rassurance, il faut qu'elle y participe je ne crois pas qu'une tierce personne pourra faire sa part du travail à sa place.
Le dessin de votre prochain couple ou pas
Je crois que le "ou pas" est beaucoup plus d'actualité et je ne vois pas une autre issue tant elle campe sur sa position sans en bouger et moi de mon coté je bouge un peu mais trop lentement ou pas assez vite à son goût.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 802
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: En perdition ...

Message par Mitsou78 »

En fait tu cherches encore des explications rationnelles à un comportement irrationnel d'une ado de x années passées....

Tu n'as pas à formuler en questionnement, juste imposer ta vision, tu te moques de ses explications, tu sais mieux qu'elle pourquoi elle agit de la sorte.. La gamine s'amuse. Soit si elle était célibataire ou que le contrat entre vous était clairement établi comme tel, ce qu'elle dit à demi mots d'ailleurs... Elle classifie sa crise de milieu de vie comme un changement radical, le second effet kiss cool pourrait être tout autre. As-tu envie de récupérer cette ado en état de crise ?

Donc ta dépendance te ramène à la chimère que tu as connu, elle dévoile son vrai visage, celui d'une fille finalement et toujours mal câblée. Si elle ne se répare pas, elle ne changera pas et tu resteras suspensif à ses états d'âmes.

Avoir des sorties de son coté est normal, avec d'anciens coureurs de jupons, coups d'un soir ou Don Juan, cela ne doit pas prendre le pas sur votre couple, sauf à ce que son besoin de rassurance soit plus fort que vous deux !!! (Tiens, déjà dit ailleurs !!!)

Assumes tes choix, tu es aussi en droit de les imposer, fais du sport, sors, ciné, sorties avec des potes....pas en te forçant mais pour revisiter tes envies.

:fleur
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
Dureestlavie
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 5 juin 2024 08:27

Re: En perdition ...

Message par Dureestlavie »

As-tu envie de récupérer cette ado en état de crise ?
Pas dans cet état là, non ! Je veux croire que cette crise est passagère ... il me semble possible qu'elle puisse redevenir en partie comme elle était auparavant même si ce ne sera pas à 100%

Hier après une journée sans communication, elle rentre, elle est froide et fait la tête. Je laisse trainer un peu pour finalement réaborder le sujet de discorde. De son côté je comprends assez vite qu'elle me tient pour responsable de tout ! En aucun cas, elle ne se remet en question. Elle dit avoir penser à aller voir un thérapeute mais que de toute façon ça ne servira à rien car "tu crois qu'il va te dire de m'enfermer à la maison" puis elle agite finalement la menace "Aujourd'hui j'ai regarder pour prendre un appart' ...".

Voyant sa position je me dis alors qu'il faut absolument que je lui dise que si j'ai toutes les peines du monde à lui refaire confiance c'est parce qu'elle continue à me mentir et me cacher des choses ... que ce comportement là, je ne le comprends pas et ça me génère une anxiété et une incompréhension totale.
Elle nie dans un premier temps puis je n'ai plus le choix alors je lui donne 2 exemples au hasard de mensonges (1 achat distordu de la réalité et 1 mensonge sans aucun intérêt sur l'une de ses actions) et là elle part en furie disant que je suis malade, qu'elle ne m'aime plus et que s'en est trop ... Je laisse alors couler un peu de temps.

Je reviens vers elle pour lui demander si ce que je dis est réél ou non ? Elle reconnait que c'est vrai, justifiant ses mensonges et cachoteries par "j'ai peur de tes réactions" je n'ai alors malheureusement pas la présence d'esprit de lui demander à quelle occasion j'ai pu réagir de manière inapproprié sur l'un de ses achats ou autre. Elle déplore que je la "flique" pensant que j'opère une traque folle via des moyens hyper poussés (ce n'est pas le cas j'ouvre juste les yeux sur ce que je peux) tandis que de mon coté je déplore qu'elle continue à me mentir ... on n'avance pas.

Elle me dit qu'elle regrette que je garde "mes découvertes" enfouis pour les ressortir lors de dispute (ce sur quoi je suis assez d'accord car ça fait bouillir la cocotte minute mais d'un autre coté ça me permets de mesurer la quantité de mensonges qu'elle me sort et c'est mon baromètre ... donc je n'ai pas envie de procéder différemment).

Je conclus alors la discussion sur le fait que si l'on veut pouvoir avancer et faire quelque chose pour notre couple, NOUS avons besoin de l'aide d'un thérapeute car nous avons tous les deux des problèmes qui détruisent le couple à "petit" feu. Elle ne semble pas très ouverte à l'idée mais je laisse mûrir l'idée ...

On ne reparlera plus du sujet, on est chacun sur nos téléphones, il me semble alors qu'elle écrit plusieurs fois à sa meilleure collègue sans doute pour se plaindre de sa condition ... j'ai l'occasion de voir une partie d'un message que cette fameuse collègue lui envoie où elle les qualifient toutes les 2 de "desperate housewives" ... cela conforte encore qu'elle m'a menti sur l'histoire de sa collègue ce n'est pas elle qui avait des doutes sur son mari mais bien l'inverse à mon sens.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 802
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: En perdition ...

Message par Mitsou78 »

Elle reste dans son état d'ado/adulte qui s'amuse à tortiller du cul avec sa copine aux milieux de mâles, ça se lit comme un nez au milieu de la figure et elle estime que tu joues l'inspecteur gadget !!!
Sérieux, ce n'est pas une mais deux ados que tu gères en fait, elle et sa super bonne copine pleine d'empathie pour les couples..
Si tu veux savoir ce que je ferais, je la laisserai sortir, attendrais que la soirée batte son plein et je pointe ma tronche enfarinée au milieu de cette joyeuse bade de gais lurons !!! En ayant pris le temps d'examiner pour pénétrer le cercle au moment opportun !!!
Juste voir la tête de ta belle à cet instant !!!

:mdr
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Répondre