Vos dons permettent de faire vivre l'association Faire un don

Descente aux enfers comme vous tous

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

supersymetrie
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 255
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 15:59

Re: Descente aux enfers comme vous tous

Message par supersymetrie »

Les gens ont déjà du mal a dire "Je t'aime" aux personnes qu'ils aiment alors dire "Je ne t'aime plus" ou "Je pense que j'ai des sentiments ou une attrance pour quelqu'un d'autre et je suis bouleversé, et comme je t'aime et je te respecte, je voudrais en discuter avec toi ! " ... tu peux t'accrocher
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 802
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Descente aux enfers comme vous tous

Message par Mitsou78 »

Bonjour,
Deux insécurisants dans la tourmente, insécurisant évitant, compliqué, tromperie par vengeance des années après, un gros morceau à encaisser.
Ca peut aussi être le prétexte à...
De fait vous avez mis la poussière sous le tapis en 2018, elle est ressortie... Personne n'a grandi.
Tu te soignes aujourd'hui et c'est bien, tu ne peux que lui conseiller de le faire, s'il ne veut pas, c'est sûrement que votre route ensemble est finie. Ce qui ne doit pas t'imposer la charge de votre rupture, pour s'entendre, il faut être deux, pour se mésentendre également...
Je constate qu'il vit en enfermement, sa maîtresse n'étant que son point d'ancrage, pas sûr que même si elle était psy de bonne facture, ce soit la personne à l'aider. Il n'a donc toujours pas grandi, les failles narcissiques toujours bien présentes.
Si tu peux, conseille à tes filles de se faire suivre également, fatalement votre histoire aura des répercussions sur leur construction. Tu n'en es pas plus responsable que leur père, quelles mêmes, c'est ainsi, c'est la vie, elle n'est que rarement aussi simple et tranquille qu'il n'y paraît.
Tu sembles avoir cerné, aidée de ta psy, tes failles, prends le chemin de la guérison, il n'y a que après que tu sauras quoi faire de ta vie...
Ce n'est pas une fin en soit, il faut aussi arriver à s'octroyer le détachement utile à se reconstruire.
Bon courage.
:fleur
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 802
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Descente aux enfers comme vous tous

Message par Mitsou78 »

Question, j'ai du mal à situer, il est avec elle depuis quand ?
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
Xena
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : mer. 19 juin 2024 15:28

Re: Descente aux enfers comme vous tous

Message par Xena »

Leur histoire a duré 2 ans et demi, je l'ai découvert le 18 Octobre 2023 (possible qu'elle ait continué ou repris depuis).
Ils se sont cherché des mois (juin 2020 jusqu'à environ mars 2021) , à parler de "one shot", (elle, son mari l'avait trompé en 2010, elle avait soit disant retrouvé confiance en lui depuis 2018), et comme elle voulait se taper mon homme depuis des années, elle attendait la faille... Ensuite 6 mois à baiser à l'agence et ou lors de rendez-vous dans des parkings en fin de journée. En Octobre 2021 commencent en plus les rtt hôtels...

Heureusement que le père de mes filles disait avant qu'elle avait une sale gueule et qu'elle était coconne!

Son mari à elle l'a découvert en Août 2021, ils ont eu 8 mois de discussion. Ce qu'il ne savait pas c'est que les hôtels commencent juste après sa découverte! Et quand je déjeune avec lui en Mars de cette année, il me dit "Ce que j'aime chez C*e (insulte ou le prénom de la pouf au choix!), c'est qu'elle est entière!".
Et la je me marre, sidérée:"Elle a mené une double vie pendant 2 ans et demi et tu dis qu'elle est entière?" . Je l'ai rencontré car je voulais savoir comment il supportait leur relation. J'ai juste vu qu'il pensait que c'était fini depuis août 2021, mais je crois qu'il a préféré et préfère toujours se mettre des œillères.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 802
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Descente aux enfers comme vous tous

Message par Mitsou78 »

Heureusement que le père de mes filles disait avant qu'elle avait une sale gueule et qu'elle était coconne!

Un classique !!!
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Sanji
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 67
Enregistré le : mer. 27 déc. 2023 13:39

Re: Descente aux enfers comme vous tous

Message par Sanji »

Bonjour Xena,

Comme les autres qui t'ont déjà répondu, je suis sincèrement désolé de te compter parmi nous...

J'ai franchi le cap de la séparation juste avant les fêtes, au bout de quatre années à vivre avec ce genre d'histoires.
J'aimerais faire un constat simple : tu souffres déjà, énormément.
La rupture est un cap qui peut faire peur à franchir, mais c'est relativement virtuel.
Tu souffres avant, et tu souffres après. Je n'ai pas vraiment l'impression qu'une douleur soit plus forte que l'autre.
Tu viens de passer quatre ans dans une relation dégradée, depuis la découverte de tes messages. Vous ne vous en êtes jamais remis. Ce qu'il a fait est pire, je ne vois pas quelle chance vous pourriez avoir de vous épanouir de nouveau dans votre couple.

Je n'en suis pas encore au point où je pourrais t'assurer qu'il y a un mieux après la séparation.
Pour ma part, j'ai pris de l’alcool tous les soirs pendant trois mois pour réussir à dormir. Cela fait plus de trois mois que j'ai laissé tombé cette solution à cause des risques pour la santé, mais je suis contraint d'avoir recourt à des anti-dépresseurs pour trouver le sommeil.
Lorsque j'oublie de les prendre (ça m'est encore arrivé il y a deux semaines), je dors 2h, au mieux.
Je travaille pour nourrir mes enfants, je rénove ma maison pour qu'ils aient un cadre de vie plaisant, mais je n'arrive pas à être le père aimant que j'aimerais pourtant tellement être.
Toutes les petites négligences (normales pour des enfants) prennent beaucoup trop de place dans mes échanges avec eux, presque la moitié.
Je m'en veux d'être ainsi, de ne pas réussir à trouver la force de ne pas être touché par des choses dérisoires, ou du moins de ne pas pouvoir les encaisser en silence.

D'autres membres ont plus de recul, et pourront mieux t'éclairer sur les étapes à venir.
Je reste cependant convaincu d'avoir fait le bon choix, et personnellement, je ne vois pas d'autre issue à votre situation. Je pense qu'attendre ne fait que prolonger la souffrance de l'avant, autant passer à celle de l'après et pouvoir commencer à reconstruire plus tôt, dans un futur plus ou moins lointain..

Bon courage à toi
Avatar du membre

Auteur du sujet
Xena
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : mer. 19 juin 2024 15:28

Re: Descente aux enfers comme vous tous

Message par Xena »

Salut Sanji,

Plein de courage à toi.
Sanji a écrit : dim. 23 juin 2024 14:58 Je n'en suis pas encore au point où je pourrais t'assurer qu'il y a un mieux après la séparation.
Pour ma part, j'ai pris de l’alcool tous les soirs pendant trois mois pour réussir à dormir. Cela fait plus de trois mois que j'ai laissé tombé cette solution à cause des risques pour la santé, mais je suis contraint d'avoir recourt à des anti-dépresseurs pour trouver le sommeil.
Lorsque j'oublie de les prendre (ça m'est encore arrivé il y a deux semaines), je dors 2h, au mieux.

Je te rejoins sur cet état. Après le trauma de la découverte, chute vertigineuse de mon poids, l'impression que je n'allais pas réussir à freiner la descente jusqu'à disparaitre. Sommeil de 2-4h, jusqu'à la prise d'anxiolytique pendant 15 jours (pas 1 bonne idée, ai arrêté, trop addictif). Depuis antidépresseurs avant de dormir, comme ça je peux dormir 7h mais pas plus.

Prends soin de tes enfants du mieux que tu peux. J'essaie avec mes 2 filles mais ma concentration est souvent très limitée dans le temps.

J'ai l'impression d'aller dans tous les sens pour essayer de m'en sortir. Je tire sur tous les bouts de la pelote de laine, mais possible que cela ne fasse que grossir le noeud.
Beaucoup de témoignages me disent de dissocier les 2 évènements mais pour l'instant je n'y arrive pas. La souffrance du cf et du cocu à la fois, c'est très lourd à porter chaque jour.
Certains disent que le père de mes filles auraient pu me tromper avant mais connaissant le personnage, quelqu'un de droit et de très attaché à ses valeurs, ça reste inconcevable avant ma trahison selon moi. Mais c'est douloureux car ça me renvoit au fait que j'ai détruit un homme de haute valeur, je l'ai tordu...

Bon courage à toi Sanji et à vous tous :)
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 201
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Descente aux enfers comme vous tous

Message par Asturias »

Xena a écrit : jeu. 27 juin 2024 13:51 Beaucoup de témoignages me disent de dissocier les 2 évènements mais pour l'instant je n'y arrive pas. La souffrance du cf et du cocu à la fois, c'est très lourd à porter chaque jour.
Tu n'as pas de souffrance de cf à porter. Cette histoire là est terminée et tu en as tiré les leçons. Continue de te soigner, seule et en thérapie.
Xena a écrit : jeu. 27 juin 2024 13:51 Connaissant le personnage, quelqu'un de droit et de très attaché à ses valeurs, ça reste inconcevable avant ma trahison selon moi. Mais c'est douloureux car ça me renvoit au fait que j'ai détruit un homme de haute valeur, je l'ai tordu...
Pardon, mais je pense que tu t'attribues des choses dont tu es absolument incapable. D'une certaine façon, tu as réussi à te convaincre que par tes actions, tu avais changé un mec bien en sale type sans morale.

Ce raisonnement erroné appelle trois remarques :
  • 1/
Tu surestimes clairement ta capacité à influencer : on ne change pas une personne aussi profondément. Ce que tu as fait n'a rien changé, pour être un cf il faut une fragilité à la base, souvent ancrée dans l'enfance, et tu n'es pour rien dans son passage à l'acte. Tu ne l'as donc pas tordu, il était déjà tordu seulement il arrivait à le dissimuler.
  • 2/
Même si on devait hypothétiquement considérer que ce sont tes actions qui l'ont "tordu", qu'est-ce que ça dit sur lui ? Est-ce que tu penses que quelqu'un de foncièrement bien, avec de belles et solides valeurs, peut faire un 180° juste parce qu'on l'a trompé ? Tu verrais Ghandi après s'être fait bousculer dire "Et puis merde, ça va bien maintenant ! Je vais leur péter la gueule à tous". Derrière cet exemple idiot, le constat est simple : si on a de belles valeurs et qu'on associe la parole aux ACTIONS, ce ne sont pas les tracas de la vie qui te font changer du tout au tout.
Mais cela ne vaut que si les belles valeurs sont bien ancrées, et appliquées dans les faits. Car des gens qui prétendent avoir de belles valeurs sans se les appliquer à eux-mêmes, il y en a des tonnes.
  • 3/
Tu mets ton ex sur un piédestal. Comme dit plus haut, s'il en est arrivé à te tromper malgré ses "valeurs", c'est qu'il y a une part de lâcheté, de problèmes non résolus, une part de faiblesse chez lui que tu ignorais. Cette facette s'est révélée suite à ta tromperie, mais elle aurait pu se révéler autrement, à un autre moment. Peut-être même qu'elle est déjà ressortie et que tu n'en as pas eu connaissance.
Il faudrait à mon sens que tu commences à accepter l'idée que ton n'ex n'est pas l'homme que tu t'imaginais...
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

Sanji
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 67
Enregistré le : mer. 27 déc. 2023 13:39

Re: Descente aux enfers comme vous tous

Message par Sanji »

Je te remercie pour tes encouragements, Xena.

Concernant ton conjoint, je suis entièrement d'accord avec Asturias.
Je ne vais donc pas répéter ce qu'il a écrit, seulement ajouter ma touche personnelle (même si un cas ne fait pas une statistique) : j'ai un certain nombre de valeurs, dont la fidélité.
Je t'ai déjà écris que j'avais vécu pendant quatre ans dans la douleur de l'adultère ou la peur de l'adultère.
À aucun moment durant cette période je n'ai eu envie de "lui rendre la pareille".
Et à présent, en tant que célibataire, je n'irai jamais entamer de relation avec une femme en couple.
À plus forte raison, mon expérience des dernières années me conforte dans cette valeur : je connais la souffrance que l'on inflige à d'autres personnes en se comportant ainsi, et je ne la souhaite qu'à mon ex et ses sandwichs.

Je ne pense donc pas que tu sois responsable de ses actions. Ses choix lui appartiennent.
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 201
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Descente aux enfers comme vous tous

Message par Asturias »

Merci Sanji, tu résumes parfaitement le propos : quand on est quelqu'un de "bien", non seulement on n'a pas envie de "rendre la pareille", mais on n'a aucune envie de voir l'autre souffrir autant que l'on a pu souffrir soi-même. Sur les forums de cocus, c'est souvent un propos des trompés qui revient d'ailleurs : "comment a-t'il pu me faire ça, lui qui avait souffert de l'infidélité de son ex par le passé ??" La réponse est simple : c'était un infidèle en devenir. Mentalement, tout était déjà en place, notamment le narcissisme et le manque d'empathie.

Chercher à "punir" son conjoint en faisant la même chose, on y a souvent pensé, mais entre y penser — pour que l'autre puisse enfin se mettre à notre place — et le faire, il y a un monde que seuls les narcissiques peuvent franchir. Parce que c'est à minima immature, sinon complètement pervers.
En ce qui me concerne je sais que je ne pourrais le faire ni à ma femme malgré ce qu'elle a fait, ni non plus à celle qui serait "sandwich" parce que j'aurais le sentiment d'abuser d'elle.

En revanche, ce n'est pas le cas de l'ex de Xena. Pendant que j'y pense, il a tout à fait les caractéristiques de l'ex sandwich de ma femme : d'après ses dires (à prendre avec des pincettes) sa femme l'avait trompé quand il était plus jeune, et beaucoup plus tard quand l'occasion s'est présentée de tromper sa femme avec sa voisine, il s'en est donné à cœur joie. Il a justifié ça à ma femme en expliquant qu'il avait voulu remettre les compteurs à zéro (encore un signe de grande immaturité, on n'est pas dans un match de foot). Évidemment ils ont divorcé, sa femme a eu la présence d'esprit de le foutre dehors.

Et à votre avis qu'a-t'il confié à ses amis quand j'ai tout découvert et que ma femme l'a largué ? Il leur a dit "leur couple ne tiendra pas, avec ce qu'elle a fait maintenant il va se sentir autorisé à faire pareil".

Quand je vous dis que les sandwiches n'ont pas le même logiciel que nous...
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

Auteur du sujet
Xena
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : mer. 19 juin 2024 15:28

Re: Descente aux enfers comme vous tous

Message par Xena »

Hello,

Merci pour vos mots Sanji et Asturias :)
Sanji a écrit : jeu. 27 juin 2024 18:50 Et à présent, en tant que célibataire, je n'irai jamais entamer de relation avec une femme en couple.
À plus forte raison, mon expérience des dernières années me conforte dans cette valeur : je connais la souffrance que l'on inflige à d'autres personnes en se comportant ainsi, et je ne la souhaite qu'à mon ex et ses sandwichs.
Je vis ça aussi actuellement, Sanji. Il y a des moments où je pense à leur histoire et je me dis "J'ai juste à passer un appel et c'est bon, je vais m'éclater aussi". Mais pas possible pour moi. Et même depuis que je lui ai annoncé la rupture. Je pourrais me dire, quitte à avoir payé le prix fort comme si j'avais eu une vraie relation, autant rappeler le flirt de l'époque et aller au bout, croquer le sandwich. Mais même pas. Je ne veux pas me rabaisser à ça, je pense avoir avancé depuis mes erreurs. Je veux être fière de moi.
Il y a un jour le mois dernier, mon moral était très bas, j'avais la peur de la séparation, peur du futur. Comme beaucoup je me suis inquiètée de retrouver quelqu'un par la suite, femme célibataire de presque 40 ans avec 2 enfants... Je voulais arrêter de penser a Mr alors j'ai téléchargé une appli de rencontres (jamais été adepte, a l'époque c’était les débuts des applis). Je ne savais pas que pleins d'hommes pouvaient m'envoyer des messages sans match. J'en ai reçu une trentaine dans la journée, ai parlé à 3-4 mecs et ai désactivé l'appli le soir même. Je ne cherchais pas une rencontre, je voulais m'ouvrir à un possible dans le futur pour en diminuer la peur. Check!
Asturias a écrit : jeu. 27 juin 2024 22:21 Merci Sanji, tu résumes parfaitement le propos : quand on est quelqu'un de "bien", non seulement on n'a pas envie de "rendre la pareille", mais on n'a aucune envie de voir l'autre souffrir autant que l'on a pu souffrir soi-même. Sur les forums de cocus, c'est souvent un propos des trompés qui revient d'ailleurs : "comment a-t'il pu me faire ça, lui qui avait souffert de l'infidélité de son ex par le passé ??" La réponse est simple : c'était un infidèle en devenir. Mentalement, tout était déjà en place, notamment le narcissisme et le manque d'empathie.
C'est ça Asturias. J'ai halluciné qu'il ait fait ça. S'il m'en avait parlé, je lui aurais dit que la position n'était pas enviable, que les conséquences peuvent être terribles, on ne maîtrise plus rien après et faut vivre avec. Mais il sait maintenant. Ça a été difficile pour lui les premiers mois car il m'a vu fondre à vue d'œil. Il voyait physiquement l'impact de sa trahison.
Ce qui me dégoûte, c'est que dans le passé il m'a fait la morale alors qu'il couchait déjà avec elle! Il me dit que ça n'avait rien à voir avec elle, qu'elle n'avait pas vocation à me remplacer ("quelle attention adorable!"). Moi je trouve ça d'une hypocrisie!
Il m'a reproché de n'avoir rien fait pendant 4 ans pour reconstruire. Une fois nos rôles inversés, je me suis dit que j'allais voir à mon tour. Bah rien du tout. Il me dit que lui m'a dit la vérité (au vue des messages pas trop le choix j'ai eu la totale), mais je trouve qu'il a minimisé quand même les choses. A en fait menti sur les rapports protégés, n'a pas été transparent ensuite sur les jours où ils se sont encore vus pour soit disant régler les choses(téléphone qui borne à un hôtel f1 une bonne partie de la journée mais il est allé bossé et l'a juste vu le matin pour parler). Et au quotidien, un peu plus de gestes de tendresse mais c'est tout. 0 action concrète.
Avoir eu les 2 rôles auraient pu nous rapprocher en comprenant mieux, dommage que ce ne soit pas le cas.
Asturias a écrit : jeu. 27 juin 2024 22:21 Chercher à "punir" son conjoint en faisant la même chose, on y a souvent pensé, mais entre y penser — pour que l'autre puisse enfin se mettre à notre place — et le faire, il y a un monde que seuls les narcissiques peuvent franchir. Parce que c'est à minima immature, sinon complètement pervers.
Il m'a dit que c'était pour lui et pas contre moi mais j'en doute. Rien que le fait que l'une des premières phrases qu'il ait dite:"Ca ne devrait pas être une surprise puisque je t'avais prévenue!" dit tout l'inverse. Et je sais qu'il a un côté "dent pour dent".
Asturias a écrit : jeu. 27 juin 2024 14:34
Beaucoup de témoignages me disent de dissocier les 2 évènements mais pour l'instant je n'y arrive pas. La souffrance du cf et du cocu à la fois, c'est très lourd à porter chaque jour.
Tu n'as pas de souffrance de cf à porter. Cette histoire là est terminée et tu en as tiré les leçons.
[/quote]
Ça fait du bien de le voit écrit quand j'ai du mal à m'en convaincre :)
Asturias a écrit : jeu. 27 juin 2024 14:34
Tu mets ton ex sur un piédestal. Comme dit plus haut, s'il en est arrivé à te tromper malgré ses "valeurs", c'est qu'il y a une part de lâcheté, de problèmes non résolus, une part de faiblesse chez lui que tu ignorais. Cette facette s'est révélée suite à ta tromperie, mais elle aurait pu se révéler autrement, à un autre moment. Peut-être même qu'elle est déjà ressortie et que tu n'en as pas eu connaissance.
Il faudrait à mon sens que tu commences à accepter l'idée que ton n'ex n'est pas l'homme que tu t'imaginais...
Tu as raison, il faut que j'y travaille.

Je viens de commencer une formation sur la confiance en soi et juste avec seulement un coaching de groupe et un coaching individuel, je me sens un peu mieux! Et aussi vous lire y participe!
Avatar du membre

Sanji
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 67
Enregistré le : mer. 27 déc. 2023 13:39

Re: Descente aux enfers comme vous tous

Message par Sanji »

Bonsoir,
Asturias a écrit : jeu. 27 juin 2024 22:21 Il leur a dit "leur couple ne tiendra pas, avec ce qu'elle a fait maintenant il va se sentir autorisé à faire pareil".
C'est horrible de dire ça... Désolé pour toi Asturias :sad:
Mais non, ce n'est clairement pas le même logiciel.
Xena a écrit : ven. 28 juin 2024 18:30 Je pourrais me dire, quitte à avoir payé le prix fort comme si j'avais eu une vraie relation, autant rappeler le flirt de l'époque et aller au bout, croquer le sandwich. Mais même pas. Je ne veux pas me rabaisser à ça, je pense avoir avancé depuis mes erreurs.
Pour ce que ça vaut, je suis fier de toi :)
Xena a écrit : ven. 28 juin 2024 18:30 Je voulais arrêter de penser a Mr alors j'ai téléchargé une appli de rencontres (jamais été adepte, a l'époque c’était les débuts des applis). Je ne savais pas que pleins d'hommes pouvaient m'envoyer des messages sans match. J'en ai reçu une trentaine dans la journée, ai parlé à 3-4 mecs et ai désactivé l'appli le soir même. Je ne cherchais pas une rencontre, je voulais m'ouvrir à un possible dans le futur pour en diminuer la peur. Check!
En 2008 j'avais essayé Meetic quelques semaines. Assez pour m'en dégoûter. À l'époque le site était gratuit pour les femmes, payant pour les hommes. Et il y avait tout un tas d'options en supplément pour pouvoir envoyer directement des messages.
Il y a quatre mois je me suis inscrit sans vraiment y croire sur une appli une peu différente. On peut discuter gratuitement si on match, et on ne peut pas contacter quelqu'un sans matcher. J'ai discuté vite fait avec deux personnes, qui ont arrêté de répondre sans explication.
Les hommes et les femmes sont loin d'être égaux sur ce plan, tu n'auras aucun mal à rencontrer de nouvelles personnes le moment venu...
Xena a écrit : ven. 28 juin 2024 18:30 Il m'a reproché de n'avoir rien fait pendant 4 ans pour reconstruire. Une fois nos rôles inversés, je me suis dit que j'allais voir à mon tour. Bah rien du tout.
Après avoir passé l'éponge sur les premières histoires d'adultères de mon ex, et en parallèle de la thérapie de couple, je lui ai dit que j'avais besoin qu'elle fasse des efforts pour reconstruire ce qu'elle avait brisé. Je lui ai expliqué comment je me sentais durant ses absences, comment je vivais de retourner à certains lieux marqués par ses histoires, je lui ai demandé de lire deux livres que j'avais lus sur le sujet (destinés aux victimes) afin qu'elle comprenne mon point de vue. Rien.

C'est chouette que tu te sentes mieux, courage à toi :)
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 201
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Descente aux enfers comme vous tous

Message par Asturias »

Xena, tout comme Sanji je suis très fier de voir le chemin que tu prends, tu es dans la bonne direction et bientôt toute cette histoire sera derrière toi.
Contrairement à ton ex tu as tiré des enseignements de tes erreurs passées, et tu as gagné en maturité, en travaillant la confiance en toi j'ai bon espoir pour que tu retrouves très vite la sérénité et le bonheur. :)

Courage,

A.
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

Auteur du sujet
Xena
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : mer. 19 juin 2024 15:28

Re: Descente aux enfers comme vous tous

Message par Xena »

Hello a tous,
Sanji a écrit : sam. 29 juin 2024 22:39
Après avoir passé l'éponge sur les premières histoires d'adultères de mon ex, et en parallèle de la thérapie de couple, je lui ai dit que j'avais besoin qu'elle fasse des efforts pour reconstruire ce qu'elle avait brisé. Je lui ai expliqué comment je me sentais durant ses absences, comment je vivais de retourner à certains lieux marqués par ses histoires, je lui ai demandé de lire deux livres que j'avais lus sur le sujet (destinés aux victimes) afin qu'elle comprenne mon point de vue. Rien.
Merci Sanji.
Moi aussi j'ai proposé thérapie de couple et lire un bouquin sur 2 proposés, il a refusé...
Ça va faire 9 mois que j'ai essayé d'accepter mais je n'y arrive pas et la je passe à la vitesse supérieure pour la séparation...
Jeudi il a fini son séminaire à aller baiser l'autre dans les bois, alors que je prends sur moi pour la cohabitation et des vacances ensemble.
Je viens d'en faire un malaise au travail, je suis aux urgences...
C'est bon, garde alternée jusqu'à la vente de l'appartement, je ne peux plus...
Asturias a écrit : dim. 30 juin 2024 07:08 Xena, tout comme Sanji je suis très fier de voir le chemin que tu prends, tu es dans la bonne direction et bientôt toute cette histoire sera derrière toi.
Contrairement à ton ex tu as tiré des enseignements de tes erreurs passées, et tu as gagné en maturité, en travaillant la confiance en toi j'ai bon espoir pour que tu retrouves très vite la sérénité et le bonheur. :)

Courage,

A.
Merci Asturias, je vais essayer de garder le cap même si je suis totalement détruite à l'intérieur...
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3936
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Descente aux enfers comme vous tous

Message par Sans Prétention »

Hi X !
Xena a écrit : mar. 2 juil. 2024 15:16 Moi aussi j'ai proposé thérapie de couple et lire un bouquin sur 2 proposés, il a refusé...
Refuser de se faire soigner ça peut vouloir dire :
1) je ne suis pas malade (ce qui est possible auquel cas, il n'y a plus de couple puisque les décisions ou une décision est prise : pour faire un couple il faut 2 personnes; pour le défaire 1 suffit)
2) je suis malade mais j'ai honte : tu as affaire à un lâche
3) je suis malade mais j'ai peur : parano

Bref.
Quelque soit la configuration, pas le bon plan.

Je suis pas trop pour les protocoles suivis à la lettre mais ceux qui se soignent et soignent l'autre ont plus de chance de réussir quelque chose.
Là on voit bien que le terrain est miné et qu'il ne reste que la désolation.

Xena a écrit : mar. 2 juil. 2024 15:16 Ça va faire 9 mois que j'ai essayé d'accepter mais je n'y arrive pas et la je passe à la vitesse supérieure pour la séparation...
Tu n'es pas obligée d'accepter.
Par contre, tu ne peux rester entre deux eaux : noyade.
Tu as donc bien fait.

Xena a écrit : mar. 2 juil. 2024 15:16 Jeudi il a fini son séminaire à aller baiser l'autre dans les bois, alors que je prends sur moi pour la cohabitation et des vacances ensemble.
Ils ont quoi tous avec les bois ? :cocu:

Xena a écrit : mar. 2 juil. 2024 15:16 Je viens d'en faire un malaise au travail, je suis aux urgences...
Courage.
Évidemment, toute tentative de réconfort via message électronique par un inconnu sera apprécié de manière limitée mais sincèrement, pour ce que ça vaut : je ne connais personne qui nous lit qui ne soit pas à tes côtés par la pensée.
:jap:

Xena a écrit : mar. 2 juil. 2024 15:16 C'est bon, garde alternée jusqu'à la vente de l'appartement, je ne peux plus...
Ton mari pratique la garde alternée des femmes.
Va falloir qu'il intègre que c'est pour les enfants.

Xena a écrit : mar. 2 juil. 2024 15:16 je vais essayer de garder le cap même si je suis totalement détruite à l'intérieur...
Vu la configuration, il y a un "risque" qu'il accourt pour te dire un truc du genre "tu ne peux pas foutre en l'air..." (mets ce que tu veux derrière).
Bon... Comment dire : garde la tête froide. C'est toi que tu fous en l'air si tu restes là-dedans puisque ce qui est imposé ici ne convient ni à lui ni à toi (oui, j'ai bien écrit que ça ne lui convenait pas non plus). Et aux dernières nouvelles ce n'est pas à une pulsion destructrice de commander dans un couple mais à deux personnes qui communiquent de manière authentique pour construire quelque chose.
Ce dont il est et sera incapable pendant un long moment, étant handicapé de la communication très longue date.

Donc on te renouvelle nos encouragements.
:fleur
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Répondre