Pardonner une infidélité

Quel comportement adopter face à l’adultère, comment réagir? Beaucoup de questions, quelques débuts de réponses. Ne pas poster de témoignage dans cette rubrique.

Modérateur : Eugene

Règles du forum
Forum ouvert aux invités. il est possible d'envoyer un nouveau sujet ou de répondre sans être inscrit. Votre message sera posté, mais requierera l’approbation d’un modérateur avant d’être rendu visible publiquement. Merci de votre compréhension.
Répondre
Avatar du membre

Topic author
Eugene
Cocu de garde
Cocu de garde
Messages : 665
Enregistré le : mer. 10 mai 2006 13:47

Pardonner une infidélité

Message par Eugene » ven. 29 mars 2019 07:51

Pardonner une infidélité n’est pas une chose aisée et pourtant certains couples l’ont fait et en ressortent parfois encore plus forts ! J’ai jugé utile de trouver des témoignages de couples qui ont surmonté l’adultère car c’est un sujet extrêmement récurrent. Dès qu’on parle d’adultère, les insultes fusent, la haine parle et les personnes qui ont surmonté l’infidélité dans leur couple n’en parlent jamais tant dans notre société adultère est égale à rupture dans la pensée populaire. Alors voici donc : Pardonner une infidélité : Témoignages de couples qui l’ont fait !
Pardonner une infidélité : Témoignages de couples qui ont surmonté l’adultère

Comme le dit Esther Perel dans son livre absolument génial « Je t’aime je te trompe« , certains vont quitter l’autre pour une aventure d’un soir quand d’autres souhaitent rester ensemble malgré une infidélité qui dure depuis des années.

Elle explique ainsi (page 115) : « L’impact d’une infidélité n’est pas nécessairement proportionnel à sa durée ou à sa gravité. Il y a des couples qui ne résistent pas à une aventure d’un soir, par exemple. Je repense à cette femme qui, dans un moment d’intimité, a avoué sans réfléchir à son mari une très ancienne passade extraconjugale. Elle a été stupéfaite lorsqu’il a aussitôt mis fin à leur trente années de mariage. A l’inverse, il y a des couples qui manifesteront une capacité à rebondir après une lourde trahison. Il est frappant de voir des gens accueillir presque sans broncher des révélations fracassantes, ou au contraire, pousser les hauts cris devant un simple regard baladeur. J’en ai vu qui étaient anéantis après avoir appris que leur partenaire osait fantasmer (…) alors que d’autres acceptaient avec philosophie les rencontres sans lendemain propres aux déplacements professionnels à l’étranger. »

Bref, il est difficile de savoir comment réagir face à l’adultère et chaque couple est différent. Il est aussi important de savoir que de nombreux couples y survivent !

Pardonner une infidélité : Témoignage de Cassandra

Il n’est pas évident pour moi de reparler de cette période car ce fut extrêmement difficile. Après 15 années de mariage, j’ai découvert un matin un message d’une femme sur le portable de mon mari. En vérité, il y avait écrit « Martin ». Je ne suis pas curieuse et n’est jamais fouillé dans son téléphone mais là, ça n’arrêtait pas de vibrer et j’ai ouvert son portable (je connaissais son mot de passe donc raison de plus pour ne pas fouiller et ne jamais l’avoir soupçonné).

J’ai été anéantie en découvrant que ce Martin était en fait une femme avec qui il avait des conversations vraiment très hot et ce, depuis plusieurs mois.

Je vous passe les détails de la première phase où j’ai pété un plomb, littéralement. J’ai tout cassé, j’ai jeté ses vêtements par la fenêtre, je ne voulais plus jamais le revoir. Il rampait à mes pieds, me suppliant de le pardonner, qu’il regrettait. A ce moment-là, ses excuses, je n’en avais vraiment rien à faire. J’avais la rage, j’avais la sensation de ne pas connaître l’homme qui se trouvait en face de moi.

Je suis partie pendant deux semaines avec les enfants chez mes parents.

Là, j’ai pris conscience que j’aimais notre vie de famille et que j’aimais toujours mon mari malgré sa trahison. Je suis restée chez mes parents près de deux mois avant d’accepter sa proposition : sauver notre couple grâce à une thérapie conjugale. Ce ne fut pas simple, nous sommes restés en thérapie pendant près d’un an, chaque semaine. Nous avons compris beaucoup de choses sur nous, sur notre couple et notre manière de fonctionner qui n’était pas vraiment la bonne.

Il a évidemment tout de suite couper les ponts avec l’autre. Et, quand j’ai pris la décision de lui pardonner, je me suis fait la promesse de ne plus jamais revenir dessus. Depuis (cela fait maintenant 7 ans), la confiance est revenue même si ça a pris du temps. Je pense sincèrement qu’il ne prendra plus jamais le risque de me perdre parce que si ça recommençait, cette fois, il n’y aurait pas de discussion possible.
Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire.

Je ne sais pas s’il faut pardonner ou pas. Je pense que tout dépend de notre volonté. Avant, l’adultère était très courant, aujourd’hui on s’en fait une montagne parce que notre ego en prend un coup énorme. Mais au final, ce que l’on a construit pendant tout ce temps était, à mes yeux, bien plus important que son aventure de quelques mois !

Pardonner une infidélité : Témoignage d’Olivier

J’ai appris que mon amie m’avait trompé au bout de trois ans de relation. Nous projetions de faire un bébé et elle a voulu m’avouer sa trahison avant de fonder une famille.

Au début, j’étais fou, elle me dégoûtait, je ne voulais plus la toucher. Et puis, très rapidement, quelques semaines à peine, je me suis dit que si elle me l’avait avoué elle-même, c’est qu’elle voulait vraiment fonder une famille avec moi sur des bases saines et solides. Alors j’ai pardonné.

J’y pensais tout le temps, ça me hantait au début, forcément. Et puis, les mois ont passé et les années et j’ai vraiment complètement pardonné.

Cela va faire 9 ans que l’on est ensemble et nous avons deux magnifiques enfants alors je peux vous dire que je suis plus qu’heureux d’avoir pris cette décision il y a quelques années. J’aurais regretter de tout envoyer valser pour un « simple coup d’un soir » alors que désormais, j’ai une famille en or à mes côtés et une femme en laquelle j’ai une confiance aveugle.

Source


Those who talk behind my back, my ass contemplates

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2602
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Pardonner une infidélité

Message par Sans Prétention » dim. 21 avr. 2019 08:40

Pardonner une infidélité n’est pas une chose aisée et pourtant certains couples l’ont fait et en ressortent parfois encore plus forts !
:super:
J’ai jugé utile de trouver des témoignages de couples qui ont surmonté l’adultère car c’est un sujet extrêmement récurrent. Dès qu’on parle d’adultère, les insultes fusent, la haine parle et les personnes qui ont surmonté l’infidélité dans leur couple n’en parlent jamais tant dans notre société adultère est égale à rupture dans la pensée populaire. Alors voici donc : Pardonner une infidélité : Témoignages de couples qui l’ont fait !
Pardonner une infidélité : Témoignages de couples qui ont surmonté l’adultère
:super:
Comme le dit Esther Perel dans son livre absolument génial « Je t’aime je te trompe« , certains vont quitter l’autre pour une aventure d’un soir quand d’autres souhaitent rester ensemble malgré une infidélité qui dure depuis des années.

Elle explique ainsi (page 115) : « L’impact d’une infidélité n’est pas nécessairement proportionnel à sa durée ou à sa gravité. Il y a des couples qui ne résistent pas à une aventure d’un soir, par exemple. Je repense à cette femme qui, dans un moment d’intimité, a avoué sans réfléchir à son mari une très ancienne passade extraconjugale. Elle a été stupéfaite lorsqu’il a aussitôt mis fin à leur trente années de mariage. A l’inverse, il y a des couples qui manifesteront une capacité à rebondir après une lourde trahison. Il est frappant de voir des gens accueillir presque sans broncher des révélations fracassantes, ou au contraire, pousser les hauts cris devant un simple regard baladeur. J’en ai vu qui étaient anéantis après avoir appris que leur partenaire osait fantasmer (…) alors que d’autres acceptaient avec philosophie les rencontres sans lendemain propres aux déplacements professionnels à l’étranger. »
:super:

On veut des exemples !!! :deal:

Bref, il est difficile de savoir comment réagir face à l’adultère et chaque couple est différent. Il est aussi important de savoir que de nombreux couples y survivent !
:super:
Pardonner une infidélité : Témoignage de Cassandra
Du concret !!!! Va-t-on parler des cf pathologiques qui récidivent ?
Un espoir ?
:cocu:

Il n’est pas évident pour moi de reparler de cette période car ce fut extrêmement difficile. Après 15 années de mariage, j’ai découvert un matin un message d’une femme sur le portable de mon mari. En vérité, il y avait écrit « Martin ». Je ne suis pas curieuse et n’est jamais fouillé dans son téléphone mais là, ça n’arrêtait pas de vibrer et j’ai ouvert son portable (je connaissais son mot de passe donc raison de plus pour ne pas fouiller et ne jamais l’avoir soupçonné).

J’ai été anéantie en découvrant que ce Martin était en fait une femme avec qui il avait des conversations vraiment très hot et ce, depuis plusieurs mois.

Je vous passe les détails de la première phase où j’ai pété un plomb, littéralement. J’ai tout cassé, j’ai jeté ses vêtements par la fenêtre, je ne voulais plus jamais le revoir. Il rampait à mes pieds, me suppliant de le pardonner, qu’il regrettait. A ce moment-là, ses excuses, je n’en avais vraiment rien à faire. J’avais la rage, j’avais la sensation de ne pas connaître l’homme qui se trouvait en face de moi.

Je suis partie pendant deux semaines avec les enfants chez mes parents.
Rupture franche pour claquer le beignet de Monsieur je fais le con...
C'est ce que préconisent les personnes qui s'en sont sorties.

Là, j’ai pris conscience que j’aimais notre vie de famille et que j’aimais toujours mon mari malgré sa trahison.
C'est très courant : la reconstruction est le premier réflexe qui vient à l'esprit de la personne trompée.
Jusque là, tout est cohérent.

Je suis restée chez mes parents près de deux mois avant d’accepter sa proposition : sauver notre couple grâce à une thérapie conjugale. Ce ne fut pas simple, nous sommes restés en thérapie pendant près d’un an, chaque semaine. Nous avons compris beaucoup de choses sur nous, sur notre couple et notre manière de fonctionner qui n’était pas vraiment la bonne.
Oh... :kelkon:
C'est donc le cf qui propose une thérapie !!!
Pas courant ...
Un an pour "comprendre"... Encore moins courant...
Les conditions de la reconstructions serait-elles finalement dépendantes aussi de l'action du trompeur ???

Il a évidemment tout de suite couper les ponts avec l’autre.
Pas courant non plus. Une preuve d'amour ?

Et, quand j’ai pris la décision de lui pardonner, je me suis fait la promesse de ne plus jamais revenir dessus. Depuis (cela fait maintenant 7 ans), la confiance est revenue même si ça a pris du temps. Je pense sincèrement qu’il ne prendra plus jamais le risque de me perdre parce que si ça recommençait, cette fois, il n’y aurait pas de discussion possible. (...) Je ne sais pas s’il faut pardonner ou pas. Je pense que tout dépend de notre volonté. Avant, l’adultère était très courant, aujourd’hui on s’en fait une montagne parce que notre ego en prend un coup énorme. Mais au final, ce que l’on a construit pendant tout ce temps était, à mes yeux, bien plus important que son aventure de quelques mois !

Résumons : selon les exemples très probants...
- Le cf demande pardon
- Le cf demande une thérapie
- Le cf coupe les ponts avec le/la sandwich.
- L'aventure a duré "quelques mois" (pas entendu parler de récidive...)
- Le c est capable de se séparer du cf
- Le c base sa reconstruction sur le fait qu'il n'y aura pas de seconde chance.

Etrange de voir à quel point ce cas correspond en tous points aux préconisations données ici et pas du tout à la fameuse affirmation d'Ester Perel :bonk:
Comme le dit Esther Perel dans son livre absolument génial « Je t’aime je te trompe« , certains vont quitter l’autre pour une aventure d’un soir quand d’autres souhaitent rester ensemble malgré une infidélité qui dure depuis des années.
Cas suivant.


Pardonner une infidélité : Témoignage d’Olivier

J’ai appris que mon amie m’avait trompé au bout de trois ans de relation. Nous projetions de faire un bébé et elle a voulu m’avouer sa trahison avant de fonder une famille.
Cf avoue pour "repartir du bon pied".
Pas courant.
Et à la question "faut-il avouer ou non ?" visiblement, dans cet exemple, la réponse est oui...
En même temps, comme le précise Yvon Dallaire sur son site, à contre courant de la pensée commune, "près de 45 % des couples divorcent lorsque l’infidèle avoue de lui-même, mais ce pourcentage grimpe à 86 % si son partenaire découvre l’infidélité après que l’infidèle l’ait longtemps niée. En moyenne, deux couples sur trois divorcent après l’annonce d’une aventure extraconjugale. "

Au début, j’étais fou, elle me dégoûtait, je ne voulais plus la toucher. Et puis, très rapidement, quelques semaines à peine, je me suis dit que si elle me l’avait avoué elle-même, c’est qu’elle voulait vraiment fonder une famille avec moi sur des bases saines et solides. Alors j’ai pardonné.
Tiens... :fou:
Cohérent avec les préconisations du site, cohérent avec les remarques statistiques de Yvon Dallaire...
Alors, où en est-on avec les tromperies pathologiques avec récidives et mensonges qui durent ?
Olivier éclairera-t-il notre lanterne ?

J’aurais regretter de tout envoyer valser pour un « simple coup d’un soir » alors que désormais, j’ai une famille en or à mes côtés et une femme en laquelle j’ai une confiance aveugle.

Source
Un coup d'un soir...
:bonk:

Voyons plus large selon des sources autorisées :
- 1,8 mariages pour 1 divorce. Le taux de "résistance" du couple dans le temps est faible...
- 45 % de séparation.
- 70% des femmes font la démarche
- Causes principales :

L’infidélité, à l’origine d’un tiers des demandes de divorce ;
L’égoïsme du partenaire (c’est-à-dire le manque d’affection, de soutien etc.), à l’origine de 22% des demandes de divorce ; (et dans les cas pathologiques, l'un et l'autre vont de pair)
Le mauvais caractère, à l’origine de près de 15% des demandes de divorce ; (idem)
Les comportements abusifs (jalousie notamment), à l’origine de près de 15% des demandes de divorce ; (cumul)
Les désaccords concernant l’avenir, les objectifs poursuivis (maison, enfants, animal domestique…), à l’origine de près de 15% des demandes de divorce ; :kelkon:
L’incompatibilité, à l’origine de plus de 10% des demandes de divorce ; (effectivement, se sent-on compatible avec un trompeur chronique ?)
...

Esther Perel, la même qui prétend que la reconstruction est possible, quelque soit le cas de figure, distingue cependant trois types de couples qui restent ensemble malgré l'infidélité :
- Le couple traumatisé ("voué à l'échec et à la souffrance)
- Le couple survivant (position "tenable" à condition que la décision ne soit pas "morale" guidée par la "pression sociale"... Plus de passion donc...)
- Le couple "explorateur" (qui se transforme... Mais dans quel sens ?)
Dans l'article source, on cite Pascal Neuveu :
« Les couples qui parviennent à “transcender” l’infidélité et qui peuvent en ressortir plus forts sont ceux capables d’une certaine maturité, assure Pascal Neveu. Ils acceptent l’idée qu’il peut y avoir une infidélité du corps coexistant avec une fidélité du coeur, et tentent de trouver des réponses à l’usure souvent inévitable d’une union en acceptant aussi de mettre sur la table leurs frustrations, leurs désirs sexuels inassouvis, etc. »

et personne ne retient "infidélité du corps coexistant avec une fidélité du coeur". Que faire en cas d'infidélité de coeur ?

Au final, "rester" ne signifie pas, même pour Perel, "reconstruire"...

:fleur


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 223
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Pardonner une infidélité

Message par Mitsou78 » mar. 23 avr. 2019 09:32

Effectivement, plus à propos, une construction nouvelle ou une perception nouvelle de l'édifice de départ !!! :wink:


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Répondre