Comment déconstruire les stéréotypes sur l'infidélité

Quel comportement adopter face à l’adultère, comment réagir? Beaucoup de questions, quelques débuts de réponses. Ne pas poster de témoignage dans cette rubrique.

Modérateur : Eugene

Règles du forum
Forum ouvert aux invités. il est possible d'envoyer un nouveau sujet ou de répondre sans être inscrit. Votre message sera posté, mais requierera l’approbation d’un modérateur avant d’être rendu visible publiquement. Merci de votre compréhension.
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Eugene
Cocu de garde
Cocu de garde
Messages : 707
Enregistré le : mer. 10 mai 2006 13:47

Comment déconstruire les stéréotypes sur l'infidélité

Message par Eugene »

Être Infidèle c'est être égoïste mais c'est aussi une manière de nous guider vers une découverte de soi et de nouvelles sensations et intensité.



L’infidélité est le plus souvent vue dans l’impact mais nous n’essayons pas vraiment de comprendre pourquoi la personne infidèle a commis cet acte, a pris le risque de perdre famille, maison ou réputation.

Souvent l’égoïsme est la raison qui ressort mais cela ne suffit pas. Une grande majorité des infidèles ont été loyaux pendant des décennies et ne se reconnaissent plus après avoir trompé leur partenaire.

Mais cela se doit d’être vu d’une manière plus positive afin de comprendre cet élan vers le risque de chute sociale. Ces raisons se traduisent souvent en recherche de soi et en découverte d’intensité. À travers l’infidélité, cette personne dit non à l’enfermement qui l’entoure et découvre des parties de son esprit ou personnalité alors inconnues. Tromper ce n’est pas forcément ne plus aimer mais être à la recherche de sensations plus fortes ou à la découverte de soi.

Source


Those who talk behind my back, my ass contemplates
Avatar du membre

supersymetrie
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 79
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 15:59

Re: Comment déconstruire les stéréotypes sur l'infidélité

Message par supersymetrie »

Bonjour Eugène
En effet tromper ce n'est pas forcément ne plus aimer ... mais cela casse la relation avec l'autre, car l'autre découvre quelqu'un qu'il ne connait pas.
Ca serait plus simple de venir et dire "Chéri(e), je fais un bilan de ma vie. Je me sens enfermé, je ne me reconnais plus. Des amis sont morts de la maladie et j'ai l'impression de ne pas vivre ma vie. Ma ou mon meilleur ami à refait sa vie et je le ou la voit heureux(se) et épanoui(e) ... ja'i un manque, un truc a découvrir ... on redéfinit les termes du contrat ?
Ca ne se passe jamais comme ça . Ca ouvrirait la discussion, permettrait de mettre le doigt des manques etc etc
Mais ça ne se passe jamais comme ça. Si on redéfinit les termes du contrat, alors l'autre aura aussi le droit de s"épanouir dans les bras d"un autre et bien entendu tombera amoureux(se) de lui ou elle car forcément on est tellement nul qu'il ou elle partira c'est certain.
C'est le regard de l'autre qui remonte l'estime de soi. C'est le regard et l'écoute de la tierce personne qui donne des ailes ... et au lieu d'avoir des sensations fortes en sautant d'un avion en chute libre ... on préfère sauter avec un débile ou une débile. Il ou elle a les attributs qu'il faut pour passer à l'acte (il ou elle est désirable) mais au départ il manque beaucoup de choses pour tout quitter. Donc pas de danger. D'ailleurs certains ou certaines butinent de fleur en fleur pour découvrir la sensation toujours meilleur dans les bras de l'autre.
Ok il y a surement encore de l'amour pour son conjoint (souvent avec sa nouvelle confiance on n'hesite plus à dire le mépris qu'on a pour l'autre, avoir un plan B au cas où, ça redonne du courage) ... mais quelle preuve de désamour et de manque de confiance en soi et en l'autre et surtout quelle dose de muflerie.
Ce n'est pas l'égoïsme ... c'est de la lacheté. L'infidélité est (si ce n'est pas de l'infidelité chronique ou de la vengeance) une mauvaise réponse à une bonne question qu'on n'a pas le courage de poser à l'autre (peut être dans la peur de perdre l'autre ou de perdre ce qu'on a construit)
On ne peut pas s'épanouir dans la relation B si la relation A n'est pas terminée (sauf pour le chroniques) ...c'est donc souvent voué à l'échec et la confiance retrouvée fait place à d'autres sentiments amers qui n'arrangent pas le quotidien.


Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2887
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Comment déconstruire les stéréotypes sur l'infidélité

Message par Sans Prétention »

Sans compter qu'il existe plusieurs formes d'amour (ne correspondant pas nécessairement à celui auquel on croit).

Pour le reste SSymétrie, j'aurais tendance à dire pareil dans les grandes lignes.


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Répondre