Les Françaises sont-elles plus épanouies avec leur amant ?

Quel comportement adopter face à l’adultère, comment réagir? Beaucoup de questions, quelques débuts de réponses. Ne pas poster de témoignage dans cette rubrique.

Modérateurs : Dom3, Eugene

Règles du forum
Forum ouvert aux invités. il est possible d'envoyer un nouveau sujet ou de répondre sans être inscrit. Votre message sera posté, mais requierera l’approbation d’un modérateur avant d’être rendu visible publiquement. Merci de votre compréhension.
Répondre
Avatar du membre

Topic author
Eugene
Cocu de garde
Cocu de garde
Messages : 637
Enregistré le : mer. 10 mai 2006 13:47

Les Françaises sont-elles plus épanouies avec leur amant ?

Message par Eugene » ven. 3 févr. 2017 16:51

Voilà une étude qui tombe à pic. À l’occasion de la Journée Mondiale de l’Orgasme (si, si ça existe), le site de rencontres extraconjugales DAYLOV a commandé à Ifop la première enquête sur le comportement des femmes infidèles. Parmi les 3.406 Françaises interrogées, près d’un millier avouent avoir déjà eu un amant. Alors étaient-elles plus heureuses avec lui qu’avec leur conjoint ? Se sentaient-elles plus épanouies ? Et avec lequel des deux simulent-elles le plus ? Égos sensibles s’abstenir de lire les lignes qui vont suivre.

« Alors, heureuse ? » Pas plus avec leur amant que leur conjoint. Un tiers des interrogées (33%) atteignent plus facilement l’orgasme avec leur partenaire habituel. Allant même jusqu’à expliquer qu’elles arrivent à jouir en même temps que lui, pour 31% d’entre elles. 34% avouent atteindre plus souvent le septième ciel avec leur amant ou maitresse, mais elles ne sont que 27% à y arriver en même temps.

Eh oui, les femmes simulent. Surtout avec leur partenaire habituel, 49%, contre 12% avec leur amant. Mais pas de panique messieurs, 32% ne font semblant ni avec l’un, ni avec l’autre. Et 7% simulent… avec les deux.

Et pour ce qui est des fantasmes et des jeux érotiques, 48% d’entre elles assouvissent leurs désirs en dehors du couple. Dans le lit conjugal, elles s’adonnent à une sexualité « convenable ». Mais avec leur amant elles lâchent prise et expérimentent des pratiques qu’elles n’oseraient pas demander à leur époux.

Ces relations extraconjugales ne diminuent pas pour autant l’envie de faire l’amour avec leur conjoint. Bien au contraire. Plus de la moitié des interrogées ont vu leur libido augmenter et leur activité sexuelle accroitre avec leur partenaire habituel. 26% expliquent que ce jeu de séduction avec quelqu’un d’autre a entrainé une baisse de leur activité sexuelle conjugale. Soit la même proportion que celles pour qui cela n’a rien changé.

Et ce n’est pas parce qu’elles vont voir ailleurs, qu’elles sont toujours à l’initiative des rapport sexuels avec leur partenaire extraconjugale. D’ailleurs 33% sont plus entreprenantes avec leur conjoint, peut-être pour essayer de remédier à la baisse d’activité sexuelle au sein de leur couple.

Source


Those who talk behind my back, my ass contemplates

Répondre