Un mauvais câblage à l'origine des "triangulations" ?

Quel comportement adopter face à l’adultère, comment réagir? Beaucoup de questions, quelques débuts de réponses. Ne pas poster de témoignage dans cette rubrique.

Modérateurs : Dom3, Eugene

Règles du forum
Forum ouvert aux invités. il est possible d'envoyer un nouveau sujet ou de répondre sans être inscrit. Votre message sera posté, mais requierera l’approbation d’un modérateur avant d’être rendu visible publiquement. Merci de votre compréhension.
Répondre
Avatar du membre

Topic author
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2485
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Un mauvais câblage à l'origine des "triangulations" ?

Message par Sans Prétention » sam. 30 déc. 2017 08:02

Extrait du livre de Cyril Malka : "Revivre, Après une relation toxique. Sociopathe, narcissique, manipulateur...."

" Avant tout, les termes sociopathe, psychopathe, et pervers narcissique, désignent exactement la même chose. Il s'agit de trois mots pour définir un type de personnalité. Si on suit la théorie selon laquelle la sociopathie est innée et avec une tendance génétique, on l'appellera psychopathe. Si on pense qu'il y a une plus grande part due à la façon dont on a été élevé, et à son enfance, on parlera du sociopathe. Et si on est plus proche de la psychanalyse et de sa terminologie, on utilisera le terme : pervers narcissique. (p.12)."

NB : d'après les statistiques 80% sont des hommes



Chapitre 4 : La vie avec un sociopathe :

" Dans toute relation, le sociopathe suit un certain schéma. Il anéantit la personnalité de sa victime petit à petit. C'est calculé C'est froid. C'est un viol émotionnel.

Le sociopathe va vous entraîner à devenir le partenaire parfait. En quelques semaines, il va décider de votre vie, il va ingérer votre esprit et votre corps.

Mais avant tout, il vous faut tomber amoureuse. Une fois tombée amoureuse, votre coeur s'ouvrira à toutes suggestions. Vous deviendrez sa chose, son esclave, vous serez dépersonnalisé.

La transformation se passe en trois temps :

- L'idéalisation

- La force de persuasion

- La phase de test

- L'érosion de votre personnalité. (p.27)




- L'idéalisation :

En premier lieu, le sociopathe vous idéalisera. Vous n'avez jamais rien rencontré de tel auparavant. Vous allez vous envoler dans une relation qui vous laissera sans voix. Vous allez virevolté dans une fantaisie passionnée qui vous excitera à tous les niveaux en même temps : émotionnellement, spirituellement, sexuellement. Il sera la première chose à laquelle vous pensez dès votre réveil. Vous attendrez ses textos, (...), qui vous font démarrer la journée si merveilleusement bien.

Très rapidement, vous constaterez que vous êtes en train de planifier un futur avec lui. La vie avec lui vous paraît si intéressante (...)... (p.27).

Vous, vous êtes sur un nuage rose. En ce moment, lui, il pense quelque chose du genre . "super ! ça marche !".

Un sociopathe, ne ressent jamais les choses qu'il vous montre. Il est en train de vous observer. Il est en train de faire une réflexion, tel un miroir, de toutes vos émotions et il prétend faire la route avec vous. Il vous fait aller de plus en plus haut chaque jour. Pour la bonne raison que plus haut vous serez, et plus la chute fera mal le moment venu.

La méthode la l'idéalisation est bien connu par la plupart des sectes. C'est ce qu'on appel le "bombardement amoureux", vous êtes bombardé d'amour, d'attentions et de gentillesse. Ca vous fait baisser votre garde et ça change la chimie de votre cerveau (...). Vous devenez dépendant de lui.

La flatterie excessive, les compliments qui vous toucheront exactement là où il faut, vous donneront confiance en vous...Il va vous transformer parce qu'il joue sur tous vos points sensibles. Même sur des points sensibles que vous ignoriez avoir.

Il va vous donner la becquée au travers de ses attentions multiples.

Vous aurez l'impression d'être entré en fusion avec l'âme soeur. (p.28)

Six processus utilisés pour vous hameçonner :


1) Nous avons tant de choses en commun (...) :

Le sociopathe vous écoute beaucoup. En fait, il apprend vos faiblesses de cette façon. Vous lui dites tout et il écoute. Il n'en perd pas une miette et il découvre tous vos points faibles (...). Vous vous offrez à lui sans le savoir. (...).

Vous allez finir par croire qu'il est la seule personne que vous ayez rencontrée dans votre vie qui a autant de similitude avec vous... (p.29)

En fait, la vérité est plus crue que ça : le sociopathe n'a pas d'expérience de vie. Vu qu'il n'accepte pas ses erreurs, il n'apprends pas de ses erreurs et il n'évolue pas. Il reste donc égal à lui-même (...). Il ne sait pas ce que c'est que de vaincre une angoisse ou une peur. Il ne sait pas ce que ça veut dire de surmonter un problème. Il n'a pas ces inquiétudes là.

Donc il va voler les vôtres : il va former, ou reproduire vos insécurités, vos fantaisies, vos passions, vos envies. Tel un caméléon, il va transformer sa personnalité de façon à devenir votre alter ego. (p.30).



2) Nous avons les mêmes espoirs, les mêmes rêves :

Le sociopathe ne va pas se contenter de dévorer votre présent. Il va aussi vous voler votre futur.

Afin de s'assurer de vous tenir, il va vous faire des promesses à long terme.

Donc très rapidement, il va parler d'objectifs sérieux : vivre ensemble, se marier, et même avoir des enfants.(...)

Bizarrement, vous savez que c'est la personne avec qui vous voulez vivre le reste de votre vie. Vous êtes en sont pouvoir.

Vous le voyez parfaitement dans le rôle de père et de mari aimant. De votre bras droit dans votre entreprise. (...)

Ses plans impliquent souvent un sacrifice de votre part, mais jamais de la sienne. (p.31)


3) Nous partageons les même doutes :

Il ne le dira pas de cette manière bien entendu.

Le sociopathe peut flairer les vulnérabilités en l'espace de quelques secondes.

Il va vous renvoyer une image fidèle de vos doutes afin de gagner votre sympathie.

Vous allez essayer de résoudre ses prétendus problèmes avec la même attention que vous espérez recevoir vous-même.

Le sociopathe donne l'impression d'adorer tout ce que vous faites pour lui. Il vous compare à ses ex en vous idéalisant au-dessus de tous. Aucune d'entre elles ne vous arrive à la cheville...Au début !

Vous voyez ses doutes comme quelque chose de vulnérable en lui, que vous aimeriez réparer. Il voit vos doutes comme une façon de vous manipuler. La manipulation a commencé (p.32).



4) Vous êtes belle :

Le sociopathe est omnibulé par votre aspect extérieur. (...)

Votre beauté, votre rayonnement dépend maintenant de lui. (p.33)



5) Je n'ai jamais connu ça auparavant :

Les comparaisons se précisent. Il vous met sur un piédestal, bien au-dessus de toutes les relations qu'il a eues auparavant. Il explique en détail pourquoi vous êtes bien mieux que ses ex. (...).

Bien sûr vous allez tout faire pour le garder heureux.

Il vous convainc qu'il se sent merveilleusement bien avec vous (...).

Il s'agit là d'un point important, en fait, car vous savez maintenant que vous êtes la personne qu'il désire, peu importe le nombre d'admiratrices qu'il a.

Le sociopathe vous dira que vous êtes "parfaite" et "merveilleuse". Ca c'est avant que vous ne deveniez "folle" ou "jalouse".

Tous ces compliments n'étaient que manipulation. Ce n'était qu'une façon de vous contrôler.

Il utilise cette méthode avec tout le monde. Chaque cible sera idéalisée de la même façon.

Le sociopathe ne ressent pas l'amour et le bonheur comme il le prétend lorsqu'il manipule. Sa fourchette de sentiments oscille entre mépris, envie et ennui. (p.34).



6) Nous sommes des âmes soeurs :

Le sociopathe adore l'idée de l'âme soeur car ça implique quelque chose de plus grand que juste l'amour. (...).

Ca veut aussi dire qu'il va ingérer votre personnalité. Il va sucer votre intérieur comme une araignée vide une mouche tombée dans sa toile. De cette façon, il crée un lien psychologique qui va durer longtemps. Bien après que la relation soit finie.

Le sociopathe manipule vos rêves, vos fantaisies, vos idéaux. Il exploite vos sentiments et émotions.

Trop de personnes, après avoir été exploitées par un sociopathe, abandonnent ses idéaux et bâtissent un mur autour d'elles afin de se protéger. Ne faites pas cela.

Si vous croyez en une âme soeur, vous pourrez la trouver. Pour de vrai. Vous rencontrerez la femme ou l'homme de compassion et d'amour, pour vous.

C'est le sociopathe qui n'était pas votre âme soeur. C'est lui qui a les faiblesses. Il a la faiblesse de ne pas être capable d'avoir des émotions et de donner de l'amour. (p.35)



La force de persuasion :


Une fois la phase de séduction passée, le sociopathe va embrayer sur la seconde phase : la persuasion. Il ne s'agit pas de passer d'une phase à l'autre en un claquement de doigts.

la phase de persuasion commence en fait pendant que l'idéalisation suit son cours. Elle est imbriquée dedans et devient vraiment active peu après l'idéalisation.

Le sociopathe parle beaucoup de ses ex. Écoutez bien ce qu'il vous dit. Il va mettre le doigt sur tous ses défauts.

En fait, il est en train de vous conditionner. Lorsqu'il vous dit "mon ex faisait toujours ceci qui me blessait", ce n'est pas pour relever une de vos qualités. C'est pour vous dire en sous.entendu, de vous comporter d'une certaine façon. Il vous dit ce qu'il veut que vous fassiez, et surtout, ce que vous ne devez pas faire. Il le fait sur le ton du compliment (...).

Ne vous méprenez pas. Ce n'est pas un compliment. Loin de là. C'est une menace. C'est un avertissement : si vous agissez envers lui comme son ex, vous serez, vous aussi, écartée. En fait, le sociopathe vous dit comment il s'attend à ce que vous réagissiez.

Le sociopathe est en train de vous modeler.

Quand il aura vécu chez vous et de vos économies pendant six mois, vous ne direz rien. Vous laisserez faire de peur de ressembler à son ex.

Si vous déviez de ce comportement qu'il a implanté en vous, vous vous heurterez à un mur de silence ou vous prendrez une réflexion à propos de votre comportement qui a changé.

Alors, vous ne dites rien, vous supportez, car vous croyez que de cette façon, vous le traitez mieux que toutes les autres auparavant. (...). Vous ne lui dites rien qui pourrait éveiller de mauvais souvenirs chez lui. Vus faites bien attention à lui

Mais tout d'un coup, comme un éclair dans un ciel bleu, son ex réapparaît sur la scène. Son ex ou certaines de ses copines qu'il ne voyait plus.

Vous êtes alors triangulée. (p.36-37)



La phase de test :

Une fois que vous êtes bien programmée, le sociopathe va tester son jouet. Jusqu'où peut-il vous pousser ? Jusqu'où pourrez-vous aller ?

Si la phase d'idéalisation a bien marché, vous voilà bien occupée à travailler à maintenir la relation, la passion, l'amour, plutôt que de penser à vous protéger ou à vous défendre.

Pendant cette période, vous allez régulièrement être confrontée aux côtés cachés du sociopathe.

Il fait des blagues subtiles sur votre manque d'intelligence, vos défauts, il se moque de vos rêves...

Si vous ne marchez pas dans sa provocation, si vous réagissez de manière négative, le sociopathe vous assurera que ce n'était qu'une blague et que vous êtes hyper sensible. Quel cruel manque d'humour vous avez là!

Il utilise ces petites piqûres tout en continuant de vous flatter afin de s'assurer que les centres du plaisir de votre cerveau continuent de fonctionner, même lorsque vous vous sentez mal.

Cette méthode lui permet de s'assure que vous laissez tomber votre intuition afin de plutôt vouloir rester à ses côtés.

Si vous y réfléchissez bien, si vous revoyez le début de votre relation, vous reverrez qu'il y avait en fait, plusieurs petits signes que vous avez choisis d'ignorer.

Les choses changent, il oublie de vous contacter à l'heure prévue. Il a sûrement arrêté de payer pour vous au restaurant. Il vous laisse vous occuper de la note. Il commence à parler avec des personnes qui, dit-il, son amoureuse de lui ou l'ont été.

Et vous dans tout ça ? Vous faites quoi?

Vu que vous avez décidé d'être "différente des autres", vu que vous n'êtes pas comme son ex. Vous avez laisser couler. Vous n'avez pas vu les signaux, ou vous les avez ignorés. Vous avez voulu faire avancer votre couple et votre relation.

Maintenant vous êtes à sa merci. (p.38-40)



L'érosion de votre identité :

Le sociopathe vous arrache votre identité en reprenant tout ce qu'il a prétendu ressentir pour vous lors de la phase d'idéalisation.

Il se moque de vous et de vos rêves, de vos projets et de votre personnalité. Il émet l'idée que vous n'êtes peut-être pas sa deuxième moitié d'orange.

Vous, vous vous sentez mal, médiocre, et vous vous évertuez à le convaincre que si, vous êtes son âme soeur.

Votre identité est en train de s'effriter. Petit à petit.(...). Vous n'êtes plus la personne que vous étiez auparavant. Vous qui étiez si plein de vie et d'énergie, vous êtes devenus lasse, et fatiguée avec un regard d'animal chassé.

Vous passez des heures à regarder votre téléphone dans l'espoir d'un texto, d'un message tant attendu, d'un appel promis...Qui ne vient pas.

Vous annulez tous vos rendez-vous afin de vous assurer d'être disponible pour quand il aura besoin de vous. Vous le contactez souvent. vous avez l'impression qu'il n'a pas envie de vous parler. Vous remplissez son mur facebook de compliments. Vous essayer de rétablir le lien qui existait au début de votre relation.

Mais il ne vous répond pas. S'il vous répond, ses réponses sont comme vides d'émotions.

Vous inventez des histoires romantiques. Vous exagérez ses aspects positifs à qui veut bien vous écouter. Vous essayer de convaincre les autres qu'il est une personne fantastique. Vous voulez continuer votre rêve commun.

Vous vous battez contre l'angoisse de le perdre. Le sociopathe, lui, utilise cet état de fait pour vous pousser encore plus loin, encore plus bas.

Vous êtes extrêmement vulnérable à ce moment, car vous êtes prête à tout, juste pour qu'il soit un petit peu attentif à vous. (...)

Il vous critique encore plus qu'avant. Il fait des remarques négatives sur chaque partie de votre corps. Ce sera, sur les points de votre physique auxquels vous êtes le plus sensible.

Vous continuerez alors à rechercher la perfection. Et comme votre image de vous dépend de sa vue sur vous, qui change et oscille au gré de ses humeurs, votre humeur aussi devient changeante. Votre confiance en vous s'est totalement évaporée.

Il n'hésitera pas à vous humiliez en public. (...) : Ces humiliations seront toujours faites sur le ton de la blague. Ce ne sont que des petites blagues gentilles...pour ceux qui ne savent pas ce qu'elles cachent.

Il essuiera vos objections d'un revers de main : qu'est ce que tu es susceptible ! Hypersensible !

Après un temps, vous finissez par y croire. Vous finissez par vous croire hyper.sensible, susceptible, stupide...assez nulle en fait.

De temps à autre, il vous aspergera de souvenirs de la phase d'idéalisation. Au moment ou vous sentez que vous allez craquer les choses redeviennent comme avant, ou presque, l'espace d'un moment.

Il ne prend jamais la responsabilité de ses erreurs et du mal qu'il vous a fait. (p.41-43)



Triangulation :

Afin de vous garder proche de lui, le sociopathe crée une aura de désir autour de lui. Vous avez nettement l'impression que tout le monde le veut. Lui fait la cour.

Cela devient primordial pour vous. Vous devez être l'objet préféré de son attention. Vous allez devoir constamment le gagner. Il vous faudra être celle qu'il choisira parmi la foule de ses admiratrices.

Il manufacture l'illusion qu'il est une personne recherchée. On le veut, on le désir.

Il s'entoure de membres du sexe opposé : des amies, d'anciennes compagnes...et votre remplaçante.

Rien de tel pour vous motiver ! Il crée des triangles qui stimulent fortement la rivalité entre les personnes. Ca lui donne l'impression d'avoir de la valeur.

Dans le cas du sociopathe, la triangulation, n'est pas juste quelque chose qui arrive, mais il s'agit d'une manipulation prévue, calculée et effectuée de façon à pouvoir contrôler X et Z.

Le sociopathe cherche à dominer son partenaire et il utilise toutes les armes à sa disposition pour arriver à son but.

C'est pour ça qu'il vous bombarde d'amour au début de votre relation (...). Parce que si vous aimez, quelle que soit votre force de caractère, votre intelligence, votre position dans la société, vous devenez vulnérable. C'est aussi simple que ça.

Le sociopathe n'a pas besoin de vous agresser pour mener à bien son projet. Il va vous contrôler en manufacturant une impression d'amour. Ce n'est pas de l'amour, mais un nuage de fumée qui va vous entourer et vous désorienter....

Le sociopathe utilise la triangulation pour donner l'impression d'être désiré par une multitude de personnes. Et vous, vous finissez par en devenir obsédée.

Il peut utiliser beaucoup de personnes : votre famille, sa famille, vos amis, ses amis, ses ex, des partenaires potentielles, des étrangers.

Le sociopathe est un flatteur professionnel. (...). Il obtient, ainsi, rapidement l'intérêt et la sympathie de beaucoup de personnes. Ensuite, il est assez simple de les tourner les uns contre les autres.

Le sociopathe va créer des situations qui vont attiser votre jalousie.

Dans une relation normal, votre partenaire fera tout pour vous prouver que vous pouvez lui faire confiance. Un sociopathe fera le contraire. Il vous fera toujours miroiter la possibilité qu'il peut vous tromper avec une autre. Il va régulièrement passer du temps avec une autre ou avec d'autres afin de vous laisser griller lentement sur des charbons ardents. Il vous laisse constamment en état de doute.

Si vous le confrontez à cet état de fait, il niera tout simplement. Si vous en parlez, il dira que vous êtes folle, maladivement jalouse, parano ou névrosée.

Il "oublie" ce que vous aviez planifié ensemble pour passer plusieurs jours avec des amis, dont il s'était plaint lorsque vous en parliez.

Ou bien il passera tout d'un coup une longue période avec sa famille. Et pourtant, il vous a dit et répété maintes fois que ce sont des gens avec qui il ne s'est jamais entendu.

Ou alors s'il arrive un drame, dans sa famille par exemple, il va passer quelques temps avec son ex pour se remettre de sa douleur. Et c'est pourtant cette même ex, qu'il avait décrite comme instable ou folle.

D'après vous, et c'est bien logique, vous vous imaginiez que dans une situation difficile, il devrait venir à vous.

La technologie moderne est un miracle pour le sociopathe. Elle rend la triangulation bien plus aisée. Il lui suffit de cliquer sur "j'aime" sous un commentaire de son ex et d'ignorer le vôtres dans le même fil, et le tour est joué !

On pourrait penser à une erreur ou à un manque de sensibilité, mais ce n'est pas le cas. Il s'agit d'une action consciente et calculée.

Il va partager des choses dont le but est d'attirer des anciennes et des nouvelles cibles. (...). Ce faisant, il va toucher deux cibles avec la même flèche : vous vous sentez anxieuse, jalouse, psychologiquement déséquilibrée, et l'autre cible se sent confidente, sûre d'elle, aimée, spéciale. Il caresse l'autre dans le sens du poil, tout en érodant votre identité.

Il n'attend qu'une chose : que vous le confrontiez à ça. C'est de la provocation ! C'est un appât. Il attend que vous le confrontiez, car il pourra minimiser les faits et vous traitez de jalouse, de parano ou de malade, parce que vous en parlez. Il aura une explication rationnelle pour chacun de ces statuts et il vous mettra une telle couche, que la culpabilité vous pèsera.

Et vous, vous serez démunie, car c'est vrai, vous ne pouvez pas prouver qu'il fait la cour à une autre, par sa publication. Pourtant, vous le savez, vous le ressentez, votre intuition vous le crie, mais vous n'avez pas de preuve. Et il lui est alors facile de vous faire passer pour folle.

Et c'est exactement ce qu'il veut que vous ressentiez. Mission accomplie pour lui !

Le message du sociopathe, est simple, dans toute sa froideur calculée : vous êtes remplaçable. Si vous ne lui donnez pas l'adoration qu'il mérite, il y en a d'autres qui se feront un plaisir de vous remplacer et qui feront même mieux que vous. il n'a que l'embarras du choix.

Il n'a pas besoin de vous. Sa cour de fans l'admire et le vénère.

Maintenant, arrêtez la machine un instant. Faites une pause et regardez bien ses admirateurs et ses admiratrices. Vous constaterez par vous-même qu'il s'agit pour la plupart, de gens bien misérables, qui se sentent honorés de son intérêt pour elles.

Il va finir par vous dire qu'il a parlé de vous et de votre relation avec une amie proche. Il vous dira qu'ils se sont mis d'accord sur un point : cette relation, avec vous, n'est pas saine pour lui.

Vous vous demandez pourquoi il ne vous a pas parlé à vous et pourquoi il en a parler à une tierce personne. Il y a une réponse simple à cette question : il a pris la décision de vous laisser tomber. C'est peut-être même une décision qu'il a pris depuis longtemps. En ce moment, il vous torture et joue avec vous.

Et s'il a vraiment parlé de votre relation à un tiers, il a seulement recherché conseil chez une personne dont il connaissait déjà l'avis. Il savait qu'elle serait d'accord. Cette "amie", c'est peut-être même sa prochaine cible. Cette "amie" c'était vous il y a six mois, un an ou plus longtemps. (p.44-52) "

(...)

Source


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Répondre