Infidélité : Plus on vieillit, moins on lui résiste

Quel comportement adopter face à l’adultère, comment réagir? Beaucoup de questions, quelques débuts de réponses. Ne pas poster de témoignage dans cette rubrique.

Modérateur : Eugene

Règles du forum
Forum ouvert aux invités. il est possible d'envoyer un nouveau sujet ou de répondre sans être inscrit. Votre message sera posté, mais requierera l’approbation d’un modérateur avant d’être rendu visible publiquement. Merci de votre compréhension.
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Eugene
Cocu de garde
Cocu de garde
Messages : 712
Enregistré le : mer. 10 mai 2006 13:47

Infidélité : Plus on vieillit, moins on lui résiste

Message par Eugene »

Si votre conjoint vient de fêter ses 29, 39, 49, 59 voire 69 ans, soyez sur vos gardes ! Une étude sociologique américaine montre que le risque d’infidélité est plus fréquent durant les années précédant les changements de décennie. Il faut sans doute mettre ces coups de canif dans le contrat conjugal sur le compte de l’angoisse du vieillissement, accentuée quand on passe d’une dizaine à l’autre.

Cette étude souligne aussi un fait surprenant : on trompe plus chez les plus de 55 ans. 20 % des personnes mariées ayant passé cet âge ont déjà eu des relations extra conjugales (un chiffre en hausse depuis 2000), alors que seuls 14 % des moins de 55 ans (un chiffre en baisse depuis 2000) sont allés voir ailleurs.

Les chercheurs expliquent ce phénomène par des raisons culturelles et générationnelles. Ceux qui sont nés entre 1940 et 1959 ont connu la révolution sexuelle des années 1960 et 1970 et ont tendance à moins sacraliser la monogamie que leurs cadets, plus conservateurs sur cette question – ils n’ont pas connu les délices de l’amour libre des hippies. On expliquerait aussi cette tolérance envers l’infidélité de la part des plus âgés par le succès… du Viagra !

Même si les trois quarts des infidèles n’envisagent pas que leurs écarts puisse mener à une séparation (le beurre et l’argent du beurre en quelque sorte), on notera quand même que, quel que soit l’âge, une écrasante majorité de personnes considèrent la monogamie et la fidélité comme la priorité.

Source


Those who talk behind my back, my ass contemplates
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2900
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Infidélité : Plus on vieillit, moins on lui résiste

Message par Sans Prétention »

Même si les trois quarts des infidèles n’envisagent pas que leurs écarts puisse mener à une séparation (le beurre et l’argent du beurre en quelque sorte)
🙂
on notera quand même que, quel que soit l’âge, une écrasante majorité de personnes considèrent la monogamie et la fidélité comme la priorité.
Shizophrénie un jour...


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Répondre