Quand ? Contextes de dérapages (ou le carambolage événementiel...)

Il n'existe pas une infidélité, mais des infidélités Vous trouverez dans cette rubrique une compilation à expériences... Un verbatim, de témoignages choisis

Modérateurs : Dom3, Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2005
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Quand ? Contextes de dérapages (ou le carambolage événementiel...)

Message par Sans Prétention » sam. 2 avr. 2016 16:50

benja a écrit : Janvier 2009 : Nous allons être parents :P
Fevrier 2009 : Il tchatte avec des filles sur internet (...)
Avril 2009 : Hématome rétro placentaire allongé juste fin de grossesse prévu 15/10. Mr s'est inscrit sur des sites de rencontres. (...)
Juin 2009 : Re re re site (tjs pas de rapports) J 'y vais à fond pour lui faire comprendre je m'inscrit Bon vexation il s'inscrit sur une autre adresse qu' a cela ne tienne j'utilise un faux nom et on tchatte et il me salit et il me drague (enfin la fausse).
Septembre 2009 : IL recontacte son Ex. il l'a voit, il regrette et je découvre ses mots " je t'aime cela fait deux ans que je pense à toi que dirais tu de refaire notre vie ensemble"
Oct 2009 : BB est malade, Mr en dépression moi qui doit oublier on essaye ENCORE (...)
5 juin 2010 : Journée chacun de son côté ... Pas folle je mandate un de ces copains pour l'espionner . 18 h son copain m'embrasse sur la joue et me dit " fa falloir être forte, ça va allé ma tchiote, ta raison il se passe que chose ... Ils sont parti tous les deux cette après midi "
(...)
23 h Explication : Mon cocufieur a des sentiments pour elle ("je t jure il c'est rien passé"), ne sait plus ou il en ai, n'est plus sûr d'en avoir pour moi. "Va te coucher, je te donnerai mon réponse demain si j te garde ou pas " MEME UN ANIMAL ON NE LE TRAITE PAS COMME CA.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=2261#p32058
BleedingEdge a écrit : ma femme m'a trompé APRES qu'on ait failli perdre un enfant pour la 2e fois... la peur de la mort, le besoin de se sentir "vivante"...
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =60#p52625
bumad a écrit :Son père a un cancer, elle n'a plus sa mère, son frère est dans la dèche, il n'y a que sa soeur, mais c'est limite.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =90#p42660
Cathilina a écrit : A 50 ans, une jolie maison dans le sud, une bonne situation, une vie tranquille, les petits quittent le nid, j’aspire à mener avec mon homme une vie à deux d’amour et de projets. A ce moment lui ne va pas bien, problèmes au boulot, crise de la 50taine, peur de la routine du couple, envie de pimenter sa vie. Sa chute s'est accélérée avec son addiction à internet et aux jeux en ligne. Du jour au lendemain, il se crée une vie sociale virtuelle, passe tous ses moments libres à jouer en ligne, se fait un tas d’amis et trouve des personnes avec qui discuter, des femmes surtout…Ambiance pourrie, disputes, éloignement. Il fuit le quotidien, se désinvestit de notre couple, se réfugie dans son monde, semble sans cesse préoccupé et excédé par mes reproches. L’une de ses femmes devient sa maîtresse.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3373#p53289
cocu2014 a écrit : J'ai perdu mon emploi, un très bel emploi et la crise, mes origines etc etc ont fait que je n'ai pas retrouver de poste. Mes revenus ont donc été divisés par 5. Nathalie mon épouse (elle l'est encore), que j'aime à la folie a commencé a avoir des comportements "bizarres" que j'ai au début mis sous le coup de ma situation relativement difficile. (...) Devant mon insistance et ma volonté de mettre à plat notre relation (dans le but de reconstruire) elle a fini par avouer qu'elle avait craqué car trop de pression, de doutes etc etc ..
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3420#p55756
cocuguéri a écrit : Je fréquente ce forum depuis 2 ans, depuis l'époque où j'ai découvert mon statut de cocu. Je n'ai jamais posté mais l'histoire d'Olivier m'incite à le faire. D'abord à cause de la certaine similitude entre les causes de l'infidélité de nos ex, c'est à dire la maladie de la mère de l'ex d'Olivier et la perte de la mère de mon ex à moi.
Je n'excuse en rien le fait de se tourner vers l'adultère dans ces moments là, mais il s'agit d'une cause reconnue d'infidélité, surtout si cela survient autour de la quarantaine. A l'approche de 40 ans, au moment où on est bien installé dans la vie (enfants, maison, boulot, train train), à l'occasion d'un évènement traumatique, les femmes se posent souvent des questions, dépriment et se demandent si elles ne sont pas passées à côté de quelque chose et si elles peuvent encore séduire. Et quelques fois elles passent à l'acte, rencontrent quelqu'un et débutent la passion, les sms et le retour à l'âge de 15 ans.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =45#p36758
continué pour avancé a écrit : après la naissance de ma fille cété comme toute naissance : du boulot et moins de temps pour le couple encore que je ne peu meme pas lui trouver l'excuse de ne plus avoir de relation sexuelle avec moi car je n'ai jamais rechignier bien au contraire (encore un dilème) on s'entendait toujours bien le seul truc cé qu'il a revue cette fille par hazard et qu'elle etait loin d'etre un boudin et qu'il n'avait peu etre pas fini ce qu'il avait commencé adolescent, encore une fois je trouve des arguments a tout ca...pour ce qu iest de la communication moi je lui demandais toujours de discuter car je suis comme ca et le plus dure cé qu'il devait se confier a elle et pas a moi car finalement il avait pas grand chose a me dire au regard de tous les textos qu'il passé avec elle.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?p=2824#p2824
Crabette a écrit : Il me parlait très mal à cette époque, était indifférent à mes remarques, m envoyait bouler, me laissait déprimer... Avec mes kilos en trop et cette grossesse que je vivais de plus en plus mal... (...) Et sur le pas de la porte elle l embrasse... (Un smack selon ses dires) (...) Et moi a l époque qui portait son enfant, on préparait me mariage... Comment pendant 3 mois (jusque fin novembre 2011) a t il pu m embrasser, me dire je t aime, rentrer a la maison... A gerber...(...)
Janvier 2012 j accouche
Février 2012 pour faire plaisir a un pote bah il va au club 41... Normal..
Et moi toujours confiante... A noter que tout ce que je vous raconte je l ai découvert en avril et juillet 2012!!! Je me suis mariée en juin!
Avril 2012 : Justine... Ah Justine... Une petite jeune amie d un collègue qui adore parler cul ... Qu a cela ne tienne! Monsieur lui demande tout! Je grille un texto "a quand une soirée xxx avec Justine?"... No comment...
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3095#p48268
Elsa a écrit : Je suis dans une colère noire : Monsieur clame partout que je l'ai foutu à la porte. (...) Alors que j'ai été malade à en crever!
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=2383#p34989
Encasdemalheur a écrit : Son amant a profité d'une période difficile pour nous ( maladie, deuils familiaux, problèmes professionnels) et de la déstabilisation de ma femme pour réaliser un véritable abus de faiblesse. Il recherchait plutôt des « plans culs » et il a mis deux ans avant qu'elle se laisse sauter dans notre lit.( 27 avril 2008 ). Je passe sur les détails
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3372#p53212
encornégrave a écrit : comme si unmalheur n'arrivait jamais seul, mon père va subir une opération très risquée et j'ai des craintes pour mon travail, deux soucis dont je suis obligé de tenir compte.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=1773#p22090
fml a écrit : J'ai eu hier un très très très grosse crise d'angoisse : des morts très proches dans l'année, une pression gigantesque au niveau boulot, une pression grandissante pour mes enfants et... cornu de surcroit!
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =15#p50863
fredrique22500 a écrit : depuis quelques temps avec ma femme nous étions un contexte un peu tendu nous travaillons tous les deux au meme endroits et le travail et depuis quelques temps très difficile pas a cause d'elle mais de façons générale. moi ayant un état psychologique très moyen je ne me sentais pas bien du tout depuis plusieurs mois. et ma femme arrivait encore a supporter cet état jusqu'a il y a tres peu de temps.
depuis quelques mois elle sortait le week end et je lui faisait confiance elle m'avait proposé a plusieurs reprise de venir avec elle mais moi très fatigué je préférais la laisser sortir avec des gens de sa famille. Puis petit a petit elle sortait tous les weekend end jusqu’à un soir de la semaine dernière ou elle n'est pas rentrer et la le doute a vraiment commencé a entrer en moi.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3419#p55709
Hearnak a écrit : Après 10 ans de vie de couple et un bonheur que je pensais parfait, ma femme m'a annoncé qu'elle était enceinte. Nous voulions cet enfant depuis 2 ans, (ma femme était même sous traitement pour augmenter ses ovulations!) mais à ma grande surprise, elle m'annonce qu'elle veut avorter. J'ai fait un réel blocage et lui ai dit que si elle avortait je ne voudrais plus jamais d'enfant.
C'est alors que nous nous sommes éloignés. J'ai intercepté un texto très évocateur sur son portable il y a un an, ça a été très dur pour moi, mais elle m'a juré qu'il n'y avait rien. Que c'était juste lui qui la draguait, mais que de son côté il n'y avait que de l'amitié, une oreille à son écoute que je n'avais pas su lui tendre. Je me suis excusé de mon comportement, lui ai dit que je serai plus attentionné, et je lui ai demandé de couper les ponts, elle m'a dit qu'elle le ferait. Et j'y ai cru parce que je voulais y croire!
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=2524#p37819
hub a écrit : tout c'est effondré début janvier j'ai découvert qu'elle avait un amant (je suis encore sur le choc) et après avoir discuté des heures et des heures elle m'apprend qu'elle ne m'aime plus depuis deux et demis donc juste après l’accouchement de ma dernière
il faut dire aussi qu'il y a trois ans nous avons eu un accident de vie qui nous a supprimé toutes nos vacances, pour rebondir dans un an, elle était bien sure au courant de cette situation.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3327#p52876
inconnu a écrit :Quand j'ai découvert la correspondance amoureuse de ma femme, je sortais d'un harcellement moral au travail. L'une des conséquences fut de passer un doigt dans une scie électrique(manque d'attention) j'ai faillis le perdre,merci le chirurgien. Mon père décèdait peu de temps après. La semaine qui a suivie ma sinistre découverte ma mère à son tour décèdait( 6 mois aprés mon pére). A peine un mois plus tard j'apprenais que ma femme avait couché avec ce sinistre individus. Depuis j'ai perdu 2 proches en l'espace d'un mois . Tout cela entre fin 2008 et mi 2010. Alors oui je suis mal et j'ai les idées noires !
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =45#p33973
jagthebest a écrit :Je culpabilise énormément et pense déjà aux mots que j'employerais pour solliciter une seconde chance. 10 jours après qu'elle soit partie, j'apprend le décès de mon grand-père, avec qui j'étais très proche et qui faisais partie des 3-4 personnes les plus chères. En 2 semaines, j'ai dû encaisser davantage qu'au cours des 20 dernières années.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=2463#p36377
kanashimi a écrit : Pour moi, moments difficiles, vraiment 1 an et demi de galère, j'étais abattu et perdu à cause de cette opération et j'avais l'impression de galvauder ma dernière année d'études.
Pour elle, beaucoup de travail, étude continue, apprentissage d'arts traditionnels.... un agenda surchargé et pas mal de stress aussi.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=2268#p32327
klimtever a écrit : mon état physique et psychique ont poussé mon mari dans les bras d'une autre. C'était sa bouée de secours quand moi j'ai sombrée et coulée....
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=2685#p40505
laclasse78 a écrit : On s'est marié il y a 3 ans et on a eu un enfant (qui a mis presque 2 ans a arriver, ça laisse des traces ...) l'année dernière !
Ce début d'année a été l'année des doutes pour ma femme : doute sur mon amour pour elle, doute sur son amour pour moi, l'année des 30ans pour elle et son nouveau statu de mère. Elle m'a expliqué que tout ça était dur a vivre pour elle et elle n'a pas osé m'en parler ... Elle allait changer de boulot aussi. Son chef a profité de ce départ proche pour tenter de la séduire, elle est entrée dans le jeu, et ça a dérapé ...
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=1834#p22766
lacrima a écrit : Quand a lui il en a profiter quand notre couple battai de l aile pour lui proposer tout ce quelle avait besoin sur le moment
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=1625#p20046
lacrima a écrit : mais la a la vue des chose que je sais des probleme d argent que lon a u et surtout de son etat évasif
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=1625#p20084
lesteph a écrit : j'avais eu dans la journée une intervention médicale importante
rien, pas un mot, elle s'en fout
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?p=3223#p3223
lucie a écrit : si je reste avec mon mari pour l'instant c'est qu'actuellement je suis enceinte et lorsque j'ai appris qu'il m'avait trompé j'étais deja enceinte pour l'instant je me sens pas le courage d'assumer mes 2 enfants plus la grossesse seule mais j'y pense apres l'accouchement
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?p=3062#p3062
mam a écrit : Mais là , cette année, changement de vie. On devient jeunes propriétaires d'une maison à la campagne, excentrée de son lieu de travail, pour changer de vie pour nous pour les enfants. Pleins de nouveaux rêves, de beaux projets. Une nouvelle vie rien qu'à nous.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=1240#p13300
mis's a écrit : j'ai fini par le quitter, on est resté separés 1 an et on s'est remis ensemble car par miracle il aurait changé (j'y ai cru!) et bien au bout de 1an et maintenant enceinte (...) de 5mois, je me rends compte que ce n'est plus les meme filles mais la seduction, la trahison est encore la...
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =15#p15135
pepsy a écrit : j'ai su que j'étais cocu quand bébé avait 3 mois j'ai donc apris qu'il me trompait a mes 6 mois de grossesse c'est des MERDES y a pas d'autres mots je pense qu'ils ne se sont pas géné depuis le début c'est sur...
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =15#p15092
ptitcoeur a écrit : Nous avons connu avec mon époux 23 ans de vie commune, 21 ans de mariage avec des hauts et des bas, comme tout un chacun, mais avec toujours cette force et cette complicité qui faisait qu'on se sentait capable d'affronter des montagnes du moment qu'on était ensembles...
Des montagnes, comme par exemple le diagnostic de diabète de notre "seizans" quand il avait 4 ans...
Il y a presque 3 ans, nous avons recueilli la nièce de mon époux durant l'hospitalisation de sa maman (soeur de mon époux). Cette dernière était d'une santé fragile et vivait seule avec 3 enfants issus de pères différents mais tous aux abonnés absents. C'était son choix de vie... Après qq semaines, la maman est décédée, nous avons donc gardé la petite de façon afficielle.
Tout un suivi médical, thérapeutique, scolaire et psychologique a été mis en place (par moi) car il s'est avéré que la gamine souffre d'une maladie auto immune.
Bref, tout ceci , plus le suivi médical de mon seizans et son adolescence difficile pour moi m'ont conduit à une fatigue extrême... Je ne partageais plus rien avec mon époux, qui lui ne s'investissait plus ds notre vie non plus...
Et est arrivé ce qui devait arrivé...
(...) Et essayer qu'il comprenne que si j'ai eu ce souci (en plus de me remettre d'un cancer et d'une hystérectomie peu avt...), c'était pas pour l'ennuyer, volontairement...
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=2231#p31626
Sans Prétention a écrit : Mais comment alors ne pas connecter ces mouvements de vie à une éventuelle infidélité ?
Et bien, cette dernière arrive souvent en même temps qu'un ou plusieurs autres changements. Certains majeurs, certains moins importants pour vous mais signifiants pour l'autre. Coupez la communication... Il vous reste deux étrangers qui font chemin côte à côte sans "se dire"
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... 210#p57245
sébastien a écrit : Il y a l'adultère, là on peut expliquer à la rigueur dans notre couple (qouiqu'elle ne m'a jamais rien dit ou sous-entendu que quelquechose n'allait pas dans notre couple). Mais elle était enceinte, alors si elle a fait ça à ce moment-là, de quoi est-elle capable lorsqu'elle ne le sera plus ?
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?p=2072#p2106
SYLVIE a écrit : ma diabétologue me parle d'un risque de mort fœtal et de sortir le bébé à terme sans attendre le DPA. Et que le gyné me dit non on ne provoque pas l'accouchement, ce sera une césarienne. Je suis resté sur le cul : que de soucis en plus.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =90#p16632
Titia a écrit : J'ai 29 ans, je suis enceinte de 7 mois et demi. Je suis mariée depuis 2 ans passés. Mon mari ma tRompe pendant 3 mois continue alors que j'étais enceinte de 3 mois passés. J'ai tous découvert le 26 décembre enceinte de 6 mois. J'ai été aneanti.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3339#p52966
tomasi78 a écrit : c'était une période où j'avais énormément de travail sur un projet qui conditionnait la pérénité de ma boîte donc stress au maximum et une attention à ma vie privée pas au top pendant cette période. L'explication était toute trouvée pour elle, plus assez d'attentions donc elle a succombé aux oeillades du "mec qui passait par là".
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =15#p18387
Vivicin a écrit : j'était pour info en création d'entreprise depuis le début d'année et 11 bonhomme à gérer autant dire que j'avais du taf, mais je trouvé plus de temps quelle pour m'occuper de la maison quand même
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3748#p58242
Zara85 a écrit : Je précise que qd je l'ai appris j'étais enceinte..
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3629#p56759
Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

cecile82
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 345
Enregistré le : sam. 31 oct. 2015 18:41

Re: Quand ? Contextes de dérapages (ou le carambolage événementiel...)

Message par cecile82 » sam. 11 juin 2016 00:16

Bon en fait avec le recul je me dis que quand à la maison tu as une femme qui te propose de regarder ça:

https://www.youtube.com/watch?v=GBE8aO3UIjk

et qu'en soirée il y en a une autre qui te propose ça:

https://www.youtube.com/watch?v=tnLu6EaCUNw

Forcément... :bonk:

Mais je n'arrêterai pas Jane Austen pour autant :wink:
J'ai éclaté en sanglots. On n'éclate jamais de faim ou de froid. En revanche on éclate de rire ou en sanglots. Il est des sentiments qui justifient qu'on vole en éclats...

Avatar du membre

Topic author
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2005
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Quand ? Contextes de dérapages (ou le carambolage événementiel...)

Message par Sans Prétention » sam. 11 juin 2016 16:08

Effectivement, votre couple était fondé sur un rapport de domination évident.

Perso, je pense que la sandwich, appelons-la... Paméla, était effectivement...
https://www.youtube.com/watch?v=1UhSAj8hZ0k

Donc, ta Jane Machin, remballe. Pas à la hauteur. Laisse ton ex s'élever vers une ex périence de vie foooooormidable.

https://www.youtube.com/watch?v=N2xsWJAmQwU

Edit : je me suis rendu compte que chaque cornu était victime d'un bêlant...
Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

cecile82
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 345
Enregistré le : sam. 31 oct. 2015 18:41

Re: Quand ? Contextes de dérapages (ou le carambolage événementiel...)

Message par cecile82 » sam. 11 juin 2016 18:33

Ah oui je m'en souviens de cette séquence "Pamela elle est très distinguée..." C'est exactement ça!!! :mdr1: :mdr1: :mdr1:
J'ai éclaté en sanglots. On n'éclate jamais de faim ou de froid. En revanche on éclate de rire ou en sanglots. Il est des sentiments qui justifient qu'on vole en éclats...

Avatar du membre

Usum
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 424
Enregistré le : ven. 7 juin 2013 17:45

Re: Quand ? Contextes de dérapages (ou le carambolage événementiel...)

Message par Usum » jeu. 30 mars 2017 11:48

Concernant les contextes de dérapage, voici ce que j'en pense, qui, même si cela semble caricatural, a le mérite d'expliquer beaucoup avec peu.

Pour en venir au fait, bien que :
  • Le libertinage soit encouragé par la société de consommation de par la deshumanisation des rapports humains; l'Homme étant désormais traité au rang de marchandise (par exemple: Direction des Ressources Humaines vs Direction du Personnel précédemment); volonté de diviser... la cellule familiale ... pour régner.;
  • Notre compagne puisse présenter différents déséquilibres du fait de son passé, de sa famille, etc.

Il nous faut bien assimiler les principes suivants pour comprendre nos compagnes (touchées à divers degrés).

Hypergamie
L’hypergamie est pour un individu le fait d'avoir un conjoint dont le niveau social est plus « élevé », ou plus généralement, dans une société, le fait de préférer des alliances avec un conjoint de statut plus élevé. On parle d'hypergamie féminine lorsque le statut de la femme est inférieur à celle du mari, et d'hypergamie masculine dans le cas inverse.
Ces tendances hypergamiques ont entrainé en France un taux de célibat supérieure à la moyenne au sein de la population des femmes les plus diplômées et des hommes les plus pauvres. L'hypergamie féminine tend toutefois à se réduire, au moins pour les femmes les plus diplômées.


On enfonce les portes ouvertes là, mais comme expliqué plus bas, ce n'est pas nécessairement lié à l'argent.

Solipsisme
Le solipsisme (du latin solus, seul et ipse, soi-même) est une « attitude » générale pouvant être théorisée sous une forme philosophique et métaphysique, « […] d'après laquelle il n'y aurait pour le sujet pensant d'autre réalité acquise avec certitude que lui-même […] ». La question ici ne relève d'abord pas de « l'esprit », mais d'une constatation que le « soi » (et non pas le « moi ») est la seule manifestation de conscience dont nous ne puissions pas douter.

En clair, on ramène tout à soi et le réel est décrypté en fonction de vos sentiments/émotions et non de la Raison.
Narcissisme exarcébé, de plus en plus présent aussi chez les hommes (féminisation).
Capacité d'abstraction et de recul au mieux faible. Ne mesure pas les conséquences de ses actes puisque n'y pense pas, sciemment ou non.
Le constat alors posé est : "Je mérite mieux parce que bla bla bla..." et induit donc une recherche active ou passive (Madame devient tout au moins réceptive aux offres formulées par d'autres).

Loi de Briffault (bizarrement dure à trouver en français !)
Briffault is known for what is called Briffault's Law:
The female, not the male, determines all the conditions of the animal family. Where the female can derive no benefit from association with the male, no such association takes place. — Robert Briffault, The Mothers, Vol. I, p. 191

In following, there are 3 corollaries:
  • Past benefit provided by the male does not provide for continued or future association.
  • Any agreement where the male provides a current benefit in return for a promise of future association is null and void as soon as the male has provided the benefit.
  • A promise of future benefit has limited influence on current/future association, with the influence inversely proportionate to the length of time until the benefit will be given and directly proportionate to the degree to which the female trusts the male.
En clair, ne comptez pas sur un sentiment de loyauté, que ce soit vis-à-vis du "contrat" moral précédemment établi, ou bien sur tout ce que vous avez pu faire par le passé pour elle. Ce qui compte, c'est la situation présente (le futur compte pour peu) et les avantages (importants à ses yeux) que procurent son association actuelle avec vous.


En résumé, tant que vous, Messieurs, vous remplissez avec brio les critères (du moment) qu'elle recherche, votre femme "éprouve"' pour vous ce qu'elle assimile à (de) l'Amour.
Tandis que, quand vous ne serez plus assez sécurisant (chômage, dépression, maladie de longue durée, perte d'un statut/rang... même honorifique... lié au prestige social, une compétence inhabituelle qu'elle apprécie qui vous permet de sortir du lot, etc.), la probabilité que Madame aille voir ailleurs explose.

Néanmoins, le témoignage de beaucoup de femmes sur ce forum incite à relativiser ces principes/lois. Dieu Merci.

P.S.: Il en va de même pour les Hommes quand Madame se néglige (accoutrement, obésité rampante, etc.) , ne répond pas à ses "devoirs", vieillit, critique régulièrement à tort et à travers, cherche à dominer ou domine (financièrement, intellectuellement, etc.) dans le couple, etc... pour des motifs également assez évidents.
C'est un malheur du temps que les fous guident les aveugles.
Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’Univers et les Dieux.

Avatar du membre

Topic author
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2005
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Quand ? Contextes de dérapages (ou le carambolage événementiel...)

Message par Sans Prétention » sam. 8 avr. 2017 08:38

Usum a écrit :
jeu. 30 mars 2017 11:48
Hypergamie
L’hypergamie est pour un individu le fait d'avoir un conjoint dont le niveau social est plus « élevé », ou plus généralement, dans une société, le fait de préférer des alliances avec un conjoint de statut plus élevé. On parle d'hypergamie féminine lorsque le statut de la femme est inférieur à celle du mari, et d'hypergamie masculine dans le cas inverse.
Ces tendances hypergamiques ont entrainé en France un taux de célibat supérieure à la moyenne au sein de la population des femmes les plus diplômées et des hommes les plus pauvres. L'hypergamie féminine tend toutefois à se réduire, au moins pour les femmes les plus diplômées.


On enfonce les portes ouvertes là, mais comme expliqué plus bas, ce n'est pas nécessairement lié à l'argent.
D'accord avec toi, il y a autre chose que l'argent. Le "capital culturel" (voir la définition fine de Pierre Bourdieux pour ceux que ça intéresse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Capital_culturel) qui ne se mesure pas qu'avec le fric.

Et pour aller plus loin sur la question du bordel engendré par l'union de deux êtres trop "dissemblables" :

http://www.atlantico.fr/decryptage/pour ... 59221.html
Usum a écrit :
jeu. 30 mars 2017 11:48
on ramène tout à soi et le réel est décrypté en fonction de vos sentiments/émotions et non de la Raison.
Narcissisme exarcébé, de plus en plus présent aussi chez les hommes (féminisation).
Moi je dirais, de plus en en plus présent chez les femmes.
Féminisme forcené et castrateur - entre autres - oblige (pas tous les féminismes, il y en a plusieurs, malgré la volonté d'unification de la pensée féministe).

http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... _3224.html
Usum a écrit :
jeu. 30 mars 2017 11:48
Capacité d'abstraction et de recul au mieux faible. Ne mesure pas les conséquences de ses actes puisque n'y pense pas, sciemment ou non.
Le constat alors posé est : "Je mérite mieux parce que bla bla bla..." et induit donc une recherche active ou passive (Madame devient tout au moins réceptive aux offres formulées par d'autres).
Les messieurs aussi, et, depuis l'aube de l'humanité, bien plus que ces dames peut-être (mais d'une manière différente dans l'expression, ce qui est logique quelque part).
De mon côté, je ne pense pas que les "cf" cherchent "mieux" (il ont trouvé :kelkon: ), mais "en plus", chacun dans un rôle défini...

Le syndrome de la madone et la putain.
Un gros problème avec papa maman "résolu" d'une manière un peu bancale :

http://www.psy-luxeuil.fr/2016/01/la-se ... utain.html

Et ça marche aussi pour les femmes

http://psychoenfants.fr/quest-ce-que-le ... la-putain/
Usum a écrit :
jeu. 30 mars 2017 11:48
Loi de Briffault (bizarrement dure à trouver en français !)
Briffault is known for what is called Briffault's Law:
The female, not the male, determines all the conditions of the animal family. Where the female can derive no benefit from association with the male, no such association takes place. — Robert Briffault, The Mothers, Vol. I, p. 191

In following, there are 3 corollaries:
  • Past benefit provided by the male does not provide for continued or future association.
  • Any agreement where the male provides a current benefit in return for a promise of future association is null and void as soon as the male has provided the benefit.
  • A promise of future benefit has limited influence on current/future association, with the influence inversely proportionate to the length of time until the benefit will be given and directly proportionate to the degree to which the female trusts the male.
La femelle et non le mâle, détermine toutes les conditions de la famille animale.
Lorsque la femelle ne trouve aucun intérêt à s'associer avec le mâle, l'association n'a pas lieu.
3 corollaires :
Les bénéfices passés dépendant du mâle, ne garantissent pas une association continue dans le temps ou une association future.
Tout contrat passé où l'homme offre un avantage actuel en échange d'une promesse d'association future est nul et non avenu dès que l'homme a fourni l'avantage.
Une promesse de bénéfices futurs a une influence limitée sur l'association actuelle / future, l'influence étant inversement proportionnelle à la durée jusqu'à ce que le bénéfice soit donné et directement proportionnel à la mesure dans laquelle la femelle fait confiance au mâle.


Bof... Tellement de "mâles" font pareil - et ils ont été les premiers et les plus nombreux sans doute à le faire - que pour moi la variable sexe (masculin ou féminin) agit comme option négligeable.
En revanche, ok sur le constat général selon lequel les trompeurs pensent en termes de bénéfices immédiats (voire égoïstes) et pas sur le long terme. Ca rejoint la théorie des "c/cf" mon pote. Mâle ou femelle, on peut être l'un et l'autre.
Sans Prétention a écrit :
mer. 22 juin 2016 18:09
- c : pense avoir trouvé LE bon partenaire (celui de toute une vie)
- cf : ne veut pas être "enfermé" dans des schémas, s'autorise donc à penser à des ailleurs potentiels
(...)
- c : investit amoureusement ET sexuellement sur UNE personne (monogamie)
- cf : investit peu dans le couple affectivement ou est capable de se partager (affectivement ou sexuellement)
(...)
- c : projette les éventuels désagréments de décisions funestes
- cf : vit dans l'instant. Parle souvent de "bons moments" mais ne voit pas les dangers arriver
(...)
- c : pense tout en termes de "construction" (à deux)
- cf : pense tout en terme d'expérience
(...)
- c : favorise les réussites de "cf"
- cf : se plaint des réussites de "c"
Usum a écrit :
jeu. 30 mars 2017 11:48
En clair, ne comptez pas sur un sentiment de loyauté, que ce soit vis-à-vis du "contrat" moral précédemment établi, ou bien sur tout ce que vous avez pu faire par le passé pour elle. Ce qui compte, c'est la situation présente (le futur compte pour peu) et les avantages (importants à ses yeux) que procurent son association actuelle avec vous.
Cela corrobore tout à fait - avec un autre filtre de lecture - le concept de "rôle" de chacun dans la "danse" de l'infidélité.

viewtopic.php?f=40&t=3722#p57998

C'est pourquoi "ils" ne quittent pas. "Ils" ont un équilibre comme ça.

Précision : c'est pas parce que ça existe que c'est bien. Ca existe, c'est tout.
Chez ceux qui n'ont pas résolu leur Oedipe.
Usum a écrit :
jeu. 30 mars 2017 11:48
En résumé, tant que vous, Messieurs, vous remplissez avec brio les critères (du moment) qu'elle recherche, votre femme "éprouve"' pour vous ce qu'elle assimile à (de) l'Amour.
Pareil pour les cf masculins.
Usum a écrit :
jeu. 30 mars 2017 11:48
Tandis que, quand vous ne serez plus assez sécurisant (chômage, dépression, maladie de longue durée, perte d'un statut/rang... même honorifique... lié au prestige social, une compétence inhabituelle qu'elle apprécie qui vous permet de sortir du lot, etc.), la probabilité que Madame aille voir ailleurs explose.
Tu remplaces "sécurisant" par sexy ou n'importe quoi d'autre ça marche.
Confidence personnelle : tout le monde me sait un peu "branleur d'intellect" ici (ceci pouvant être compris comme une qualité gentillette ou un insupportable défaut). C'est ce qui a plus à ma "maîtresse"... Qui vivait avec un type "sécurisant". Trop. Mais pas assez "réfléchi" ou "sensuel". Je suis les deux visiblement.
En conclusion, comme le dit un proverbe africain, "Le grain de maïs a toujours tort face à la poule".
Le syndrome "Cétafote".
Usum a écrit :
jeu. 30 mars 2017 11:48
Néanmoins, le témoignage de beaucoup de femmes sur ce forum incite à relativiser ces principes/lois. Dieu Merci.
Et je remercie le forum d'exister pour ça.
Usum a écrit :
jeu. 30 mars 2017 11:48
P.S.: Il en va de même pour les Hommes quand Madame se néglige (accoutrement, obésité rampante, etc.) , ne répond pas à ses "devoirs", vieillit, critique régulièrement à tort et à travers, cherche à dominer ou domine (financièrement, intellectuellement, etc.) dans le couple, etc... pour des motifs également assez évidents.
Voilà.

Pour en revenir au contexte, il semble au final que celui-ci agisse plutôt comme un désinhibiteur et non pas comme un déclencheur.
Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Usum
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 424
Enregistré le : ven. 7 juin 2013 17:45

Re: Quand ? Contextes de dérapages (ou le carambolage événementiel...)

Message par Usum » lun. 17 avr. 2017 13:39

C'est un malheur du temps que les fous guident les aveugles.
Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’Univers et les Dieux.

Avatar du membre

Topic author
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2005
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Quand ? Contextes de dérapages (ou le carambolage événementiel...)

Message par Sans Prétention » lun. 17 avr. 2017 17:50

Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité