Page 1 sur 2

La comparaison biaisée (ou le match truqué "sandwich" vs "légitime"...)

Posté : sam. 23 avr. 2016 14:03
par Sans Prétention
Aldebaran a écrit : Autre détail, il a 18 ans de plus qu'elle... soit 56 ans. J'attends l'andropose de l'amant ?!
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=765#p6710
beno422 a écrit : ce separe du pere pour ce mettre avec moi
et la break
pour ce mettre avec un type de 47ans 3 enfant qui n'habite pas la region et qui est l'oncle d'une de ces copines
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3611#p56671
beryl a écrit : Je lui ai téléphoné pour lui demander (!!!!!) qu'on se voient pour discuter.
Il a accepté; au moins c'était pas un minable.
Il avait pas l'air très fier en entrant dans le bar.
On a pas mal discuté en buvant du café.
Dans d'autres conditions, il aurait pu être un ami.
La liaison de mon épouse avec ce type élégant qui était aussi son collégue de bureau a duré cinq ans, jusqu'à ce que nous changions de région pour une mutation. Peut-être que si je n'avais pas discuté avec son amant, la liaison aurait duré moins longtemps; peut-être qu'involontairement, je leur ai donné une sorte de blanc-seing; allez savoir...
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=1467#p16702
bruno a écrit : un collègue de travail qu'elle a pris sous son aile (il est passablement paumé, vit une séparation difficile...), n'est plus seulement un type qu'on aide dans une mauvaise passe...(...) Il faut préciser qu'il a vingt ans de plus qu'elle (et que moi), qu'il n'est pas beau (je ne dis pas ça par jalousie !) pas riche, totalement egocentrique, d'une maturité d'un enfant de cinq ans (il vit encore aux crochets de son papa...) bref, il n'a rien du type dont on se méfie !
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=585#p4629
bumad a écrit : Actuellement, même si je l'aime plus que tout, elle dit bien m'aimer, mais elle serait "amoureuse" de l'autre (plus âgé de 7 ou 8 ans, malade incurable, vivant soi-disant chez ses parents, mais d'après les pages jaunes non, soi-disant peu repéré par ses dames, mais plein d'amies Facebook, ...). Mais au niveau physique, ce n'est pas le top pour elle.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=2575#p38709
cocu2014 a écrit : Je ne suis pas suspicieux mais mon sixième sens m'alertait constamment et j'ai fini par aller voir sur son téléphone portable. J'y ai remarqué un certain Cédric avec lequel les échanges de sms était surnaturels ... un ado passerait pour un apprenti.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3420#p55756
cecile82 a écrit : elle a mis des photos d'elle prises par un photographe où elle est au milieu de papillons et elle en a un sur la bouche (franchement ça me démange de vous donner son nom pour que vous alliez voir!Mais non je ne le ferai pas...) (...) Vendredi soir on est sortis et elle était là: jupe courte, talons hauts, cheveux longs avec des perles dans les cheveux (non mais franchement à 40 ans... :beurk: )
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3712#p57916
Cocu! Encore? a écrit :J'ai eu la chance (?) de connaître tous les porcs avec lesquels ma douce moitié s'est envoyée en l'air et moi aussi, je conviens que le plus dur c'est d'être conscient qu'elle n'a pas choisi Brad Pitt. C'est un peu comme si je décidais de tromper ma femme avec la fée Carabosse. Elle comprendrait pas pourquoi j'aurais pas préféré Blanche-neige...
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=1467#p16678
darkage a écrit : Elle se rend bien compte que quand quelqu’un, même un bourin comme son amant actuel, lui dit “je t’aime” elle est prête à se donner.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3388#p53861
Coeur en jachère a écrit : je pense que le temps a joué en ta défaveur, trop longtemps que votre histoire aurait du vous amener à vivre ensember sous votre propre toit et non pas chez les parents. Tu as du finir pas leur paraitre looser et l'autre est arrivé, frétillant, au taquet, alors le fougueux est devenu challenger. Je pense que ce sont les parents qui ont vendu leur file au plus offrant.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =15#p36515
Elemiah a écrit : Je me sens détruite, mais je suis loin d'être laide non plus, j'ai 31 ans, je me suis inscrite sur un site de rencontre bien connu, et en une semaine, j'ai fais 3 rencontres autour d'un verre
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3765#p58474
Envie_de_vomir a écrit : je dois avouer un truc. Je fais un complexe (totalement assumé d'ailleurs) sur mon niveau d'intelligence avec mon QI de 140. Je ne me suis que très rarement senti idiot. Mais là , putain, mon ego vient de prendre un coup sévère...
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=1286#p13954
fab a écrit : il n'est pas plus beau
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?p=1765#p1765
fifi59 a écrit : mais, je n'ai pas de rivale, hein... juste des pouffes qui se font t...r par des inconnus dans des hôtels bas de gammes avant de retourner au boulot. Juste l'idée qu'entre ces charmantes personnes, j'suis passée à la casserole aussi... dur dur... mais je suis pas au 36ième dessous. Je sais que je suis pas un cageot.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3373#p53276
jagthebest a écrit : Que faisait-elle de son temps libre lorsque j'étais au travail ? Avait t-elle l'habitude de "tchater" avec des inconnus (ce qui pourrait expliquer le premier appel mystère). Ce serait bien possible.
En plus, elle est d'une naiveté incroyable, il suffit donc qu'un bellâtre attentionné la complimente pour oublier la routine du couple (ce n'est pas un hasard qu'avant notre rencontre, elle soit sortie avec les 4 gus qu'elle avait rencontrés par "tchat" avant de rompre quelques jours plus tard).
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =15#p36520
jaguarboy a écrit :Il y a peut être un truc que je n'avais pas vu de prime abord, et sur lequel ma psy s'est penchée : je suis mannequin occasionnel. C'est assez rare, mais ça m'arrive : je fais très attention à mon physique, à ce que je bouffe, à ce que je bois, pas de clope, le sport, c'est touts les jours... et cela à peut être conduit ma chère et tendre à ne pas se sentir " à la hauteur ".
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =30#p18388
jaguarboy a écrit : le ( ou la ) challenger est très souvent un infâme boudin ou un porcelet d'élevage. Ne cherches pas à comprendre, c'est du domaine de l'incompréhensible. Pour ma part, j'ai eu ( entre autre dans le cheptel ) un vieux sous préfet cacochyme. Alors, plus rien ne m'étonne à ce sujet.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=2748#p41257
jaguarboy a écrit : Et Monsieur X entre en scène, si différent, souvent goujat jusqu'à la moelle, aussi distingué qu'un demi sel de Pigalle où malotru comme pas deux ! Lorsque nous découvrons ça, les bras ( et même le reste ) nous en tombent. Nous qui avons tout donnés ou presque, voici la récompense. Je repense à cette période où je faisais occasionnellement du mannequinat : Quand j'ai vu la bobine du petit pépère vicelard qui, entre autre, me remplaçait !! J'en ai même éclaté de rire.
(...) je n'ai pas été un dominant, un mâle alpha... Trop bon, trop con. Mais si nous l'avions été, n'aurait elle pas recherché autre chose ?
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =15#p51905
Gros a écrit : Ce qui me frappe surtout dans ton récit et qu'on retrouve dans la plupart des témoignages, c'est ce côté "déconnecté" et "irraisonné" de ta compagne. Sous l'effet de la passion, et comme beaucoup d'entre nous le serions également, elle semble comme aveuglée par le rayonnement de son amant. Elle boit toutes ses paroles, tout ce qu'il fait est génial, et cet homme est un parfait mélange entre l'Abbé Pierre et Brad Pitt.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?p=5317#p5317
Gros a écrit : on retrouve souvent ce genre de comportement dans les relations adultérines, dans le sens où la femme ou l'homme qui trompe ne jure plus que par son amant / sa maîtresse, peut se mettre à négliger son travail, ses enfants, et sera prêt à TOUT pour passer ne seraient-ce que quelques minutes en compagnie de ce(tte) dernier(e) : mensonges à l'officiel(le), kilomètres en voiture ou en train, coucherie dans le lit conjugal, etc... (...) tu peux en ce moment soit devenir sérial-killer, soit à l'inverse sauver 5000 enfants de la famine au Bangladesh, tu resteras pour autant transparent aux yeux de ta femme... Elle te dira "mais oui je t'aime", mais fera tout son possible pour retourner avec cet homme dès que tu auras le dos tourné.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?p=5317#p5317
Kabukiman a écrit : Lui est mon opposé physiquement je suis grand lui petit, moi costaud lui plus menu, elle le dit même moins beau mois intéressant et moins performant sexuellement…bref pourquoi lui ?
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=1615#p19752
Laurent a écrit : l'autre est viril, c'est le plus grand dans sa catégorie professionnelle de chauffeur de bus-livreur et monteur de meuble, flash complet sur lui, son frere et sa soeur participent a ce grand moment d'anthologie puisqu'elle a l'air de bien les aimer aussi) (...) Pour elle cet homme est son ami et c tout. Elle me raconte que lui est divorcé, avec des moutards, se tape une femme mariée depuis 3 ans (enfin deux au moins peut-etre), puis d'autres encore depuis cette année.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=639#p5301
lebototof a écrit : moi j'ai réussi a savoir qui c'était ( merci les répertoire de portable ) j'ai même réussi a mettre un visage sur ce nom
et bien j'ai pris une deuxième grosse gifle je m'expliques ta femme t'as tromper tu assimile la chose et tu te dit qu'au moins elle l'as fait avec un mec bien ... mieux que toi !!! et tu découvres que non alors ça ne fait que raviver un peu de colère
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=1467#p16661
Lestat a écrit :Disons que l'amant deviens inconsciemment l'aune à laquelle on se juge, et c'est vrai que quand ce n'est pas Johnny Depp, notre self estime en prend un coup... j'aurai sincèrement préféré ne jamais le savoir, car admettre qu'elle ait pu tomber amoureuse d'un gros con me replace dans la perspective de me demander soi je n'en suis pas un moi même... :kelkon:
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=1467#p16665
loc a écrit : Dix minutes passent et je vois notre cher ami qui sort avec son caddie remplis de sacs. J’en crois pas mes yeux, il boite ce con, il se déplace comme le bossu de Notre Dame, p’tin py regarde comment il est sapé, il a des prix chez Emmaüs ou quoi. Je vous passe la coupe de cheveux à la Polnareff, en plus il pleut, les frisettes sous la pluie vous voyez le tableau.
Merde alors, j’en prends un coup à mon amour propre, moi qui suis toujours fringué en costard cravate avec le dernier parfum à la mode, elle aurai pu choisir mieux comme amant plutôt que cet espèce de routier qui viens de passer une semaine sans douche dans sa cabine.
(j’ai rien contre les routiers mais essayer la convivialité d’un resto routier un vendredi midi, vous comprendrez votre douleur au niveau des odeurs)
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =45#p11578
lolo 49 a écrit : elle est folle amoureuse de lui et ne ressent plus que de l'affection pour moi (...) Surtout depuis qu'elle couche avec lui, elle se rend compte qu'elle ne veut plus revenir avec moi.(...) elle me fait comprendre que je ne suis plus à la hauteur. Du coup, plus je discute avec elle, plus j'en prend plein la gueule
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?p=10294#p10294
NINIE 62 a écrit : Ce qui me vexe le plus, c'est pas la trahison ( je dirais qu'à force on s'y fait ), c'est que sa maitresse est petite, grosse, pas terrible, 12 ans de mois que lui, et son surnom au boulot c'est " 2 de tension"...alors, s'il était parti pour un canon: j'aurai compris, mais là????? en fait, cette nana est quasiment tout mon opposé car je fais 1m73 pour 56kg, et je suis plutôt speed.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=2748#p41255
0okarineo0 a écrit :
jeu. 9 févr. 2012 21:08
le pire c'est que cette fille il l'a trouvé moche il l'appelait "le bonhomme" et c'est pas pour me venter mais je suis pas moche comme fille n'y une grosse emmerdeuse surtout que ça allait très bien dans notre couple...
Alors j ai du mal a pardonner parce que je comprends pas sa raison de me faire ca.
Paumé a écrit : Elle me dit qu'il n'est même pas beau, qu'elle ne comprend pas ce qui lui arrive, mais qu'elle ne peut cesser de "penser" à lui. J'imagine le genre de "pensées".
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... 1a1#p52933
persephone75 a écrit : je confirme je dois vraiment être complexée vis à vis de sa sirène en bikini. Avec son derrière d'éléphante et son énorme bide qui pendouille au dessus de sa culotte, c'est clair que je ne fais pas le poids au sens littéral du terme.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... 886#p60882
resttrankill a écrit : c'est un type banal sans forme, trop maigre ,elle ne l'aime pas n'a pas d'attirance pour lui.il n'a jamais eu en 8 rapports d'érection "normale" toujours mollasson c'est pas banal pour un jeune de 27 ans qui n'a rien fait depuis longtemps non??
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3368#p53175
Ricochette a écrit :Elle est amoureuse et aveuglée donc pas pragmatique. Il doit être très persuasif ce Mr pour avoir fait radicalement changé d'avis ta femme sur sa personne.
Forcément qu'elle ne lui attribue pas les mêmes valeurs que toi à ce prof. Elle est sur son petit nuage et loin de tout entendement rationnel. La rivalité n'est pas équitable car lui, il vient juste de sortir du chapeau et il a su l'embobiner. Quand elle le côtoiera au quotidien, elle ne portera plus le même regard sur lui et c'est là que tu reprendras de la hauteur. Mais il sera peut-être trop tard. Ceci dit, je reste persuadée que l'histoire de la coloc de ce prof avec sa femme c'est du pipeau.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=3262#p51875
romi1301 a écrit : ma femme ma trompé avec un mec de 24 ans "pas beau d'ailleurs" en tout cas moins que moi.....
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... 033#p51999
romi1301 a écrit : Elle se rends compte qu'elle perd beaucoup dans sa vie, autant familiale que confort sentimentale et materiel. (...) Elle me dit continuer a voir son amant de 24 ans tout en sachant que c'est une relation sans avenir, lui est jeune, voudra des enfants , mariage et moi ma femme a deja tout ca et elle le dit, je n'en veut plus...
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =15#p52149
romi1301 a écrit : Je suis allé voir ces parents, ca mere c'est effondré dans mes bras, et ma dit mon fils est devenu fou, je ne peux plus lui parler, ils sont evangelistes, sa mere ma dit chez nous l'adultère est sévèrement punis et je n'accepterai jamais votre femme chez moi, quand je vous dis que c'est l'amour impossible, ils sont pétés un cable
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... =45#p52237
Sandra a écrit :
jeu. 16 janv. 2014 10:51
La "meilleure amie" en fait c'est une droguée la elle se soigne enfin gros lol elle se repose elle a une permission samedi donc je vais en profiter pour allez la voir !!!!!!!
Pour l'instant je fais comme si je n'avais rien découvert ils ne savent ni l'un ni l'autre que je sais tout.....
:roll: évidemment c'est pas facile de faire semblant mais j'ai pas le choix
Je penser retrouver ma meilleure amie celle qui avait la pour moi a mes années lycée ben quelle erreur ai je fait pfffff
sébastien a écrit : C'est vrai que ce type est minable du fait qu'il se soit tapé une femme enceinte... Et il a plus de 10 ans de plus que nous et est moche comme un poux !!! C'est effarant...
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?p=2072#p2106
sébastien a écrit : elle a pris conscience de mon amour pour elle en réalisant ce que j'avais fait pendant tous ces mois d'adultère où elle était aveugle, ainsi que les 10 ans de vie commune et en entendant les commentaires et les éloges à mon égard de ses proches !
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?p=2162#p2162
SENSEI a écrit : pour l'instant elle a le choix entre un amant qui est parfait sous tous les angles (normal ils se voient que quelque heures par semaines) et un mec en pleine dépression ( ce qui se comprend) qui a la larme facile.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=1615#p19738
theo88 a écrit : En plus, le Monsieur n'est pas libre non plus, a aussi un enfant (dont il risquerait de perdre la garde en cas de départ à cause de son passé judiciairement agité --> interdit de stade, ultra-violent, limite néo-nazi, etc). (...) même en cas de divorce, je me vois mal accepter que mes gamins passent du temps avec ce type...
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?p=11100#p11100
titinl13 a écrit : C'est bien triste quand meme de m'etre trompe sur elle comme ca. Quand je pense que lorsque je l'ai rencontree j'avais deja le choix entre 3 autres nanas. Et je l'ai choisie parce c'etait celle qui me plaisait le plus et me semblait la plus stable, plus de classe, plein de points communs... erreur sur toute la ligne. Et mes amis (et meme une collegue de boulot!) qui pensaient que je serai le premier a la tromper parce soit disant je fais un peu play-boy sur les bords... erreur sur toute la ligne encore une fois..
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?p=7440#p7440
venum a écrit : Je connais de vue une partie de ces amants et franchement, le QI est semblable à celui d'un poulpe mort.... Je ne sais pas ce qu'elle leurs trouve.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... it=#p57194

Re: La comparaison biaisée (ou le match truqué "sandwich" vs "légitime"...)

Posté : sam. 23 avr. 2016 15:05
par cecile82
Ils vont chercher chez eux/elles ce que nous ne sommes pas... On en revient (encore!) à dire qu'ils veulent tout! Le beurre, l'argent du beurre et la crémière/le crémier... des insatisfaits chroniques... Et bien non, dans la vie on ne peut pas tout avoir!

Re: La comparaison biaisée (ou le match truqué "sandwich" vs "légitime"...)

Posté : dim. 24 avr. 2016 08:32
par Sans Prétention
cecile82 a écrit :Ils vont chercher chez eux/elles ce que nous ne sommes pas... On en revient (encore!) à dire qu'ils veulent tout! Le beurre, l'argent du beurre et la crémière/le crémier... des insatisfaits chroniques... Et bien non, dans la vie on ne peut pas tout avoir!
Si tu avais bien lu Cécile, tu aurais compris qu'en réalité, "ils" projettent sur "eux" des qualités parfois inexistantes ou très éloignées de ce qui pourrait contribuer à leur équilibre... Ce sont des papillons (de nuit le plus souvent) attirés par une fausse lumière (tout ce qui brille n'est pas de l'or. En l'occurrence "ils" tombent sous le charme d'un papier alu... Et la marmotte... ?). Nous sommes également victimes du même mal de "cristallisation" (avec nos con joints) mais d'une autre manière... La boucle est bouclée.

Re: La comparaison biaisée (ou le match truqué "sandwich" vs "légitime"...)

Posté : dim. 24 avr. 2016 19:21
par cecile82
Sans Prétention a écrit :ils" projettent sur "eux" des qualités parfois inexistantes ou très éloignées de ce qui pourrait contribuer à leur équilibre...
Oui j'avais bien compris mais je me suis mal exprimée effectivement... :thx:

Re: La comparaison biaisée (ou le match truqué "sandwich" vs "légitime"...)

Posté : dim. 24 avr. 2016 23:14
par cecile82
De toute façon il est évident qu'ils ne vont pas aller chercher ce qu'ils ont à la maison...
Ils veulent du fun à l'extérieur: Dans toutes tes recherches SP, est-ce que tu en as trouvé qui ont trompé leur conjoint avec un joueur d'échec? Non ça m'étonnerait...

Re: La comparaison biaisée (ou le match truqué "sandwich" vs "légitime"...)

Posté : lun. 25 avr. 2016 15:04
par Sans Prétention
Très intéressant ce débat Cécile... J'espère qu'il servira à d'autres...
cecile82 a écrit :De toute façon il est évident qu'ils ne vont pas aller chercher ce qu'ils ont à la maison...
Effectivement. Quand on met en équation la figure du sandwich (http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=40&t=3731#p58023) avec celle du "légitime" (http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=40&t=3724#p58000), il y a vraiment une nette différence. J'hésite à dire que le sandwich est toujours moins bon que le plat de résistance (nous).
Le sandwich est en fait une bricole de fast food : vite avalé, sympa, avec un goût factice voire douteux, mais qui se bouffe facilement. Or on ne fait pas une vie avec... Beaucoup de témoignages font état de "retour du cocufieur" comme partenaire prodigue.
Sauf que, contrairement aux évangiles, l'ancien cocu a tendance à y foutre des coups de cornes au lieu d'un accueil en grande pompe. Tout du moins l'ex cocufieur déçu reçoit-il un écueil à grand coups de pompes...
cecile82 a écrit : Ils veulent du fun à l'extérieur
Exact. Mais tu sous entendrais que les "légitimes" ne le sont pas... En fait, ils le sont. Funs. Mais de manière plus fine. Sans doute plus humaine, plus "haute" également (en général parce qu'il y a des sandwichs pas bourrins du tout. Peu, mais il y en a)...
En revanche, oui, ils (les cocus) "abandonnent" parfois le navire de la "funitude" pour se consacrer à la réussite du projet familial (http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=40&t=3739#p58054) et permettent que le "bateau" ne coule pas. Difficile tâche dans laquelle ils sont censés être secondés par leurs seconds... Qui ne jouent pas le jeu. A un point où l'on finit par trouver ça normal. En permettant même aux seconds de quitter le navire !!!! Fidèle est un métier de grand malade !
cecile82 a écrit : Dans toutes tes recherches SP, est-ce que tu en as trouvé qui ont trompé leur conjoint avec un joueur d'échec? Non ça m'étonnerait...
Si. Il y a le cas de "Envie de vomir" (si, si) http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=1286#p13928
Lui a été supplanté par un mec qui fait des conférences littéraires. Pas un abruti a priori... Sauf que ce dernier croulant "chasse" sur un terrain où il exprime une certaine "domination" de part son statut. Du moins c'est ce qu'il en ressort. Me fait curieusement penser au sous-prefet de Jag qui comptait fleurette à madame tronche-à-l'nensvers-sans-limite.
Pour la petite histoire, "Envie de vomir" proposait un projet d'amour réaliste à sa "belle" (chose que n'était pas du tout en mesure de proposer "Sandwich"). Et, comme nous, le jeune homme était avec une femme "atteinte". Une bipolaire (tiens, encore un sauveur du monde sacrificiel) et... Il avait 140 de QI !!!
Voir : http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=1286#p13947

Des cornus zébrés qui se mettent en couple avec des "jetées du ciboulot", il y en a trois déclarés ici, j'en soupçonne également trois autres dont un, de part ses réflexions et son parcours est plus qu'avéré... + trois quatre par ci par là...
Pour les femmes, c'est un peu différent... MAIS...
Il n'y a que très peu de hasard...

Re: La comparaison biaisée (ou le match truqué "sandwich" vs "légitime"...)

Posté : lun. 25 avr. 2016 17:41
par cecile82
Sans Prétention a écrit :Très intéressant ce débat Cécile...
Un débat? Je poste 4 lignes et toi une centaine! :lol: :lol: :lol:

En tout cas merci pour tes recherches...
Forcément j'ai beaucoup d'à priori sur les cocufiés et les cocufieurs, il va de soi que j'imagine que tous les cocufiés sont comme moi et tous les cocufieurs comme mon mari! Tiens à ce propos: j'ai trouvé le nouveau code pin!!! :mdr1:
Figurez-vous que hier on a recroisé barbie-pouf, qui porte bien son surnom: toujours en talons hauts et robe moulante blanche très courte (aïe sur de la cellulite c'est le fashion faux pas!)
A bientôt!

Re: La comparaison biaisée (ou le match truqué "sandwich" vs "légitime"...)

Posté : lun. 25 avr. 2016 20:02
par Sans Prétention
cecile82 a écrit : Forcément j'ai beaucoup d'à priori sur les cocufiés et les cocufieurs, il va de soi que j'imagine que tous les cocufiés sont comme moi et tous les cocufieurs comme mon mari!
C'est-à-dire ? Quels sont tes a priori ?

Ce que j'ai découvert en revanche, c'est que les cocus ont AUSSI un problème (d'où leur longue reconstruction pour sortir de la souffrance...)
Je sais par exemple qu'un mec "bien", vraiment bien, fidèle et tout ne t'aurait sans doute pas attirée au moment de faire le "grand choix". Dingue non ?
cecile82 a écrit : Tiens à ce propos: j'ai trouvé le nouveau code pin!!! :mdr1:
code "pin" :mdr

Re: La comparaison biaisée (ou le match truqué "sandwich" vs "légitime"...)

Posté : lun. 25 avr. 2016 21:48
par cecile82
Alors en fait mes à priori sont:
Le cocu: Gentil, stable, s'occupe de la gestion du quotidien (maison, enfants), aime s'amuser aussi mais jamais sans sa moitié (ça ne lui viendrait même pas à l'idée!)
Le cocufieur: immature, égoïste, adore faire la fête avec les copains (et les copines :+ ), ne culpabilise pas un instant de partir en soirée ou en week end et de laisser sa moitié gérer la maisonnée...
Bon en gros je te parle de moi! :D
Sans Prétention a écrit :Je sais par exemple qu'un mec "bien", vraiment bien, fidèle et tout ne t'aurait sans doute pas attirée au moment de faire le "grand choix". Dingue non ?
Ah ça c'est sur que je ne serais jamais sortie avec un homme qui me ressemble!

Re: La comparaison biaisée (ou le match truqué "sandwich" vs "légitime"...)

Posté : lun. 25 avr. 2016 21:51
par cecile82
Sans Prétention a écrit :En revanche, oui, ils (les cocus) "abandonnent" parfois le navire de la "funitude" pour se consacrer à la réussite du projet familial (viewtopic.php?f=40&t=3739#p58054) et permettent que le "bateau" ne coule pas. Difficile tâche dans laquelle ils sont censés être secondés par leurs seconds... Qui ne jouent pas le jeu. A un point où l'on finit par trouver ça normal. En permettant même aux seconds de quitter le navire !!!! Fidèle est un métier de grand malade !
C'est exactement ça!!!

Re: La comparaison biaisée (ou le match truqué "sandwich" vs "légitime"...)

Posté : mar. 26 avr. 2016 11:42
par Sans Prétention
cecile82 a écrit :Alors en fait mes à priori sont:
Le cocu: Gentil, stable, s'occupe de la gestion du quotidien (maison, enfants), aime s'amuser aussi mais jamais sans sa moitié (ça ne lui viendrait même pas à l'idée!)
Le cocufieur: immature, égoïste, adore faire la fête avec les copains (et les copines :+ ), ne culpabilise pas un instant de partir en soirée ou en week end et de laisser sa moitié gérer la maisonnée...
Bon en gros je te parle de moi! :D
Vrai... En surface. Je complète, vu les témoignages :

Le cocu:

Gentil : beaucoup trop. Au point de se manquer de respect à lui-même (comment voulez-vous que l'infidèle vous respecte ?) et comble du comble, de faire passer ses besoins les plus fondamentaux APRES les désirs du cocufieur. En bref, un dépendant qui s'oublie complètement. C'est pas moi qui le dit, c'est "nous" : http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=40&t=3724#p58337 (incroyable tout ce qu'on peut supporter comme conneries !!!!)

stable : pas tout à fait. Sa "stabilité" repose presqu'entièrement sur son partenaire pas stable. Vu comme ça, on change de perspective... C'est complètement vrillé de s'en remettre à quelqu'un d'immature pour assurer son bonheur. C'est pourtant ce qui se passe dans bien des cas : http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=40&t=3751#p58332 Nous sommes peut-être stables, mais pas équilibrés... Je développerai plus tard :cocu:

s'occupe de la gestion du quotidien (maison, enfants): la plupart du temps oui. Les hommes assurant cette fonction ont d'ailleurs un instinct "maternel" très développé. Mais c'est surtout un problème de lien (prochain post). Pour le "cocu", le bonheur c'est "nous" (la famille rêvée, la famille qu'il n'a jamais eue, la famille qu'il veut reproduire...), pour l'infidèle, le bonheur c'est "moi".
Le "fidèle" travaille donc son amour pour construire, l'infidèle n'attend pas cela de la vie. Il souhaiterait s'arrêter au stade de "l'amour" sans contrainte.
Ceci explique cela (principe de réalité vs principe de plaisir. A googleliser).
Par contre, "nous" sommes très très atteints : nous nous interdisons tout ce qui ressemble de près ou de loin à des "sorties" du nid... C'est pas pathologique, mais presque. Les "rôles" sont définis dans le couple par les deux : moi je suis "fun", toi tu es l'esclave... Et comment réagit-on ? "Va mon chéri, amuse-toi, moi je reste garder les gosses à la maison"... :bonk:

aime s'amuser aussi mais jamais sans sa moitié (ça ne lui viendrait même pas à l'idée!) : le lien. On abandonne d'ailleurs nos "hobbies" passés, limite "coupables" de quelque chose... Mais QUOI ????

Le cocufieur:

immature: Vrai. N'a pas fini son développement affectif. Attend tout de l'autre. Par contre, nous participons activement à cette immaturité. Pourquoi ne mettons-nous pas nos moitiés face à leurs responsabilités ? Parce que nous sommes de "bons parents". Et que ça. DU coup cocufieur se dit : "Ok maman, moi je vais niquer dehors". Ca marche avec "papa" aussi...

égoïste : Aussi. Mais nous avec. Sauf que notre égoïsme est "collectif"...

adore faire la fête avec les copains (et les copines :+ ): Nous aussi. Mais "avec" nos moitiés. Le "lien".

ne culpabilise pas un instant de partir en soirée ou en week end et de laisser sa moitié gérer la maisonnée... : tout à fait exact. Cela s'explique par le fait qu'ils ont des liens avec la famille, mais des liens très immatures ("je suis encore un petit garçon, je peux pas être papa !!!!") soit des liens vrillés (voir : http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=40&t=3729#p58052)

Conclusion : nous participons activement à la construction de la catastrophe d'une certaine manière. Il n'y a pas réellement moyen de les changer, sauf à changer soi. De fait l'interaction n'est plus la même... En gros, il faut lutter avec les mêmes armes ou de plus gros calibres contre ces gosses perdus... L'amour, la raison n'y font (presque) rien. D'ailleurs, les deux ont souvent déserté le couple en naufrage : plus d'amour du coté de cocufieur. Plus de raison du côté de cocu...
cecile82 a écrit : Ah ça c'est sur que je ne serais jamais sortie avec un homme qui me ressemble!
Et tu sais pourquoi ? Tu ne pourrai tout simplement plus assurer le rôle que tu t'es donné... Tu n'aurais plus de mission... Et pourtant...
Tu serais sans doute heureuse. Maintenant. Parce que avant la catastrophe, on le sait pas...

Re: La comparaison biaisée (ou le match truqué "sandwich" vs "légitime"...)

Posté : lun. 5 sept. 2016 09:15
par jaguarboy
Merci pour ce développement, SP. C'est très vrai. Pour mon cas, les sorties que je faisais sans mon épouses étaient assez rares et ne concernaient que les sorties Jaguar anciennes. Bien entendu, horaires fixées d'avance et soupçons quant à d'autres... activités. Bien entendu, les sorties étaien nettement plus nombreuses de son côté, mais "je n'ai pas à la mettre en cage".

Ce qui est certain, c'est que la jeunesse ne pousse pas à aller vers un gars ( ou une fille ) stable sous tous rapports. On préfère la brillance et l'élégance. La Ferrari à la Mégane Diesel, alors que cette dernière roulera encore lorsque la diva italienne se trouvera en panne sur le bas côté.

Re: La comparaison biaisée (ou le match truqué "sandwich" vs "légitime"...)

Posté : lun. 5 sept. 2016 13:41
par Steelhuman
C'est intéressant ce que tu avances SP :ala:

Disons qu'ayant eu l'expérience de 2 mariages qui ont durée 10 ans les 2, je me reconnais dans tout ce que tu écris pour mon premier mariage.

Après m'être fait trompé lors du premier mariage, après une longue introspection et dépression, je me suis promis de ne plus jamais être comme ça. Et j'ai tenu parole

Lors du 2ème mariage je fut plus vrai envers moi-même que "gentil", je savais que mon bonheur viendrait uniquement de moi-même, je le partageais, j'étais dans un esprit d'échange et sans se me départir de mon individualité, je savais dire non et ne pas m'oublier au profit de ma compagne... je me suis quand même fait baisé une 2ème fois ! J'ai fait l'inverse et le contraire sans plus de succès, alors après, il reste quoi ?

Je convient que ce que tu à développé est entièrement vrai, je l'ai fait une fois, et la seconde fois j'ai fais l'inverse, je suis resté centré sur moi-même, tout en partageant et dans une relation qui me semblait plus saine et équilibré, j'avais compris que mon bonheur ne dépendait pas de l'autre, mais bien de moi, que ce n'était pas la "femme de ma vie" mais une partenaire avec qui je pouvait faire un bout de chemin, parce que maintenant j'avais réalisé que tout pouvais se terminer et ne dépendait pas uniquement de moi.

Ce que je peux peut-être constater après plusieurs mois d'une nouvelle introspection sous d'autres angles, est que ma partenaire n'avais ou ne voulait pas de ce genre de relation, mais plutôt comme celle que tu décris, car pour elle c'était sont premier mariage... les possibilités et probabilités dû au nombreux paramètres de chaque individu sont si multiples que le "labyrinthe" amoureux est d'une complexité à faire passé les inventions les plus ingénieuse de l'homme pour du pipi de chat !

En discutant avec des amis qui vivent "l'aventure" ici avec nous, il revient souvent des deux sexe, que l'homme ou la femme sont tellement incompréhensible et compliqué... j'ai l'impression qu'à notre époque actuelle, du jetable et de la consommation à outrance etc, le défi n'est plus aussi simple qu'il n'y parait, à moins d'avoir gardé sa naïveté et d'être un éternel idéaliste !

Il existera toujours un déséquilibre entre les 2 partenaires, qui feront que ça finira par capoter si on se respecte, à moins d'appliquer en s'oubliant et se rejetant soi-même tel que tu le décris si bien. Et encore ça arrive pareille :doute:

Je ne vois pas de solution à cette nouvelle réalité de société, je reste devant une énigme complètement insoluble et presque programmé pour être ainsi. Sans oublié que souvent nos schémas propre et/ou nos névroses, nous poussent vers des partenaires "incompatible" ou dans le même cercle vicieux, qu'on n'arrive pas à rendre vertueux :doute:

Bref, ou vais-je et dans quel état j’erre :lol:

Re: La comparaison biaisée (ou le match truqué "sandwich" vs "légitime"...)

Posté : lun. 5 sept. 2016 17:26
par Sans Prétention
Steel, pas de méprise...

J'étais moi-même parti sur l'idée très "magazine" que l'infidélité était le fait de pauvres femmes soumises et maltraitées qui attendaient le grand amour, un amour plus vrai que ce que peut donner un lourdeau néandertalien, celui qui est du genre à laisser sa femme crouler sous les torchons sales et les serviettes encore humides...
Quand aux hommes, j'étais persuadé que s'ils étaient de "bons maris", il n'y avait AUCUN risque d'infidélité.

Les adultèmes sur le principe de plaisir opposé au principe de réalité (ici : http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=40&t=3739#p58054) révèle autre chose que mes schémas initiaux (tu vois, lire les autres, c'est aussi aller à contre-courant de moi-même): il y a en réalité une domination affective qui s'exerce sur le plus aimant. Et elle se matérialise par divers biais, dont celui de la répartition des tâches.
Focaliser là_dessus uniquement revient à ne vérifier que les bougies pour comprendre la panne de l'auto.

Mais en réalité, ce qu'il faut lire ici, ce n'est pas "celui qui fait le ménage c'est celui qui porte les cornes", c'est absurde.
Mais on remarque, en croisant avec cet Adultème, (http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=40&t=3850#p60478) que peu importe qui en fait le plus ou le moins, l'un des deux travaille pour le collectif, s'y épuise même, et l'autre pour lui, quand il ne fait pas... Rien.

C'est la seule conclusion à tirer.

Cela implique un renversement du "politiquement correct" des psys un peu rapides du jugement ou des journalistes pour la presse féminine : l'ennui ne naît pas de la "routine", il est avant tout intérieur.

A lire en urgence : http://www.psychologies.com/Couple/Vie- ... -du-couple

Bizarrement, celui que j'appelle "c" ne trouve pas que s'occuper du foyer soit dévalorisant. Celui que j'appelle "c", travaille beaucoup aussi, s'occupe de sa carrière, pour son plaisir (parfois) mais en attendant des retombées positives pour le collectif.
'cf", lui n'a que des "loisirs" personnels, s'échappe, s'enfuit et laisse l'autre gérer le bourbier... Pour lui reprocher de ne pas assez s'occuper de lui !!!! (c'te blague !)

C'est cet égoïsme là que je mets à jour et pas "celui qui fait ci, aura des cornes".
Et comme tout mécanisme, il ne repose pas sur une pièce mais plusieurs : le réflexe d'accuser l'autre de tous ses maux (ça a un nom, ça s'appelle le locus of control externe), le lien aux enfants, la fascination infinie pour la nouveauté, une certaine fragilisation issue du passif...
Un ensemble. Cet adultème est l'une des pièces du puzzle.

Tu as raison, les combinaisons sont infinies.
Ce qui est intéressant en revanche, c'est qu'on finit toujours par tomber sur les mêmes numéros, même s'ils sont dans le désordre.

Mais toute règle a ses exceptions, bien sûr.
Marty, Thunderette, Loulouu, des infidélités "magazine", "réparables".

La grande violence de la pensée actuelle, est de vouloir appliquer des recettes culpabilisantes pour le cocu ("Il faut plus s'occuper de son conjoint, plus faire le ménage...") alors que le problème est autre. Il est, souvent, très souvent, structurel.

Pour en revenir à cet adultème "le match truqué", il s'agit de mettre en évidence le fait que le sandwich tient très rarement la route sur le long terme. Ce n'est pas une consolation divine, juste un fait. Quelle en est la raison ?

C'est que "cf" projette en lui des qualités le plus souvent fantasmées. Un Bovarysme new generation se joue ici.
Le neuf aura toujours plus d'attrait que le "vieux"... Souvent plus neuf que le nouveau vieux d'ailleurs !!! :lol:

Cet adultème pour dire que oui, le sandwich peut être un nouveau compagnon pour l'amour perdu mais non, ce n'est non seulement pas une règle, mais en plus, une chimère partagée à grande échelle (sur le site, plus de sandwichs bourrins que de véritables constructions post infidélité) qui n'existe que par la force d'un dérèglement qui n'appartient qu'au "cf", toujours en quête d'ailleurs.
C'est un composante de sa personnalité: le "cf" attend toujours le prince charmant,toute sa vie, change de partenaire, exige toujours plus, mieux. Alors que lui-même ne fait aucun effort pour se changer. Alors le premier abruti venu, un grand connaisseur des réflexes de cons, ou la briseuse de ménage pro sait quoi dire, à quel moment mais derrière, il n'y a que du vent. Qui sent le pet très sou vent.

Le match est truqué au sens où le blaireau ou la pouffe qui s'immisce entre deux a une autoroute du fait de la béance de celui ou celle qui lui ouvre la voie.
Ce n'est pas une critique, juste une observation.

Et pour en revenir à tes questionnements, si tu cherches ce qui protège de l'infidélité... Rien.
A part mieux choisir.
Et résister.

Les femmes de ce site, par exemple, ont juré la constance amoureuse à des cons qui ne le méritaient pas mais il est peu vraisemblable que dans la vraie vie, elles aient été attirées par toi ou moi. Bizarrement.

Par contre, ton premier mariage s'il était un échec, tu peux considérer ton second comme une réussite : pas de bourbier appelé "reconstruction".

Quand ça marche c'est bien. Sinon...

Tu as évité la destruction.

Une chance de cocu.

Re: La comparaison biaisée (ou le match truqué "sandwich" vs "légitime"...)

Posté : lun. 5 sept. 2016 19:45
par Lautrec
T'es juste un génie SP !

Par contre savoir si des minettes comme nous zot du forum n'aurions pas été attirées par des hommes comme vous zot du forum, ben qui chui pas forcément d'accord.

Il s'est peut-être simplement trouvé qu'on rencontre un menteur et que notre nature confiante tombe dans le panneau.
L'illusion dure jusqu'au crash et c'est seulement là qu'on réalise l'ampleur de la duperie.

J'espère pour nous (les filles) que ça nous aura servi de leçon. Mon problème perso (si je peux en parler sur ton sujet d'adultème sans dévier le topic) étant que la leçon a été tellement violente que maintenant je ne me sens plus capable de faire confiance. Je ne suis peut-être pas la seule dans ce cas... Si y'en a d'autres, manifestez-vous !