Les situations pourries (ou...)

Il n'existe pas une infidélité, mais des infidélités Vous trouverez dans cette rubrique une compilation à expériences... Un verbatim, de témoignages choisis

Modérateurs : Sans Prétention, Dom3

Répondre
Avatar du membre

Topic author
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2535
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Les situations pourries (ou...)

Message par Sans Prétention » lun. 25 avr. 2016 21:01

bobby a écrit : Mon premier mariage était un mariage d'estime sans amour. j'ai rapidement trompé ma femme. je ne pouvais pas la regarder en face en rentrant. je fuyais sa présence, il me fallait une bonne journée pour redevenir normal.
arrivé à un certain age, je pense que nous ne sommes pas en mesure de satisfaire deux femmes dans la même journée. surtout si la maîtresse, qui mérite son nom, nous voit rarement. de même nous sommes très exité par la sexualité épanouissante que nous partageons avec elle. il faut donc attaquer lorsque le doute est là et bien voir les réactions. montrez donc que vous avez changé. que vous pouvez communiquer et vous améliorer dans ce domaine là aussi. faites aussi simplement le bilan de votre couple et voyez les réponses les reproches. vous avez vous les femmes une capacité à deviner. ma femme vient de me tromper pendant un an et je n'ai rien vu. elle pouvait faire l'amour avec lui le midi et avec moi le soir. que du feu. rien transparent. elles sont terriblement efficaces, nous ne sommes que de petits joueurs face à elles. et elles font si mal. au fait mon 2° mariage était un mariage d'amour mais sans assez d'estime c'est ce qui m'a perdu.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?p=304#p3577
calis a écrit :je vais résumer brièvement la situation
J'ai decouvert il y 4 mois que mon ami m'avait tjrs trompé avec celle qui devait etre son "ex", mais qui est en vérité son officielle. NB : Relation à distance, ce qui explique que j'ai decouvert la chose tardivement.
Suite à ça gros froid entre mon ami et moi, Et rupture entre l'officielle et mon ami.
Depuis, mon histoire ac ce mec s'est également terminé, bien que nous nous revoyons officieusement de tps en tps. L' ex "officielle" essait de le recupérer, ou du moins de m'eloigner de lui.
J'espère tjrs le reconquérir car je crois qu'il est paumé et qu'elle ft du forcing.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?p= ... 2a47#p2085
ecorchevif a écrit :Bonjour, je voudrais vous raconter une histoire, une histoire que vous allez trouver incroyable, ou peut être pitoyable.
L'histoire d'un homme qui rencontre une femme, il a 30 ans, elle 23. Il est séparé, et vit avec un petit mome de 4 ans.
Le coup de foudre est immédiat, la passion dévorante, c'est la femme de sa vie...
L'amour a cette étrange particularité, qu'il devient souffrance s'il est trop fort, que la frustration qui en découle peut conduire à la haine, finalement un amour en soi aussi, mais un amour négatif.
Et elle se met à souffrir, de cet enfant qui a une mère, qui n'est pas le sien, sa jalousie dévore le couple qui se déchire, lui, incapable de lui laisser une place suffisante, elle, dépassée par ce qu'elle ressent.
Un homme, son directeur commercial, a bien saisi son mal être, et durant une année, joue à merveille le role du séducteur qui console, et finalement, lui propose un nouveau poste à des centaines de kilomètres, près de là où il réside.
Elle accepte, et il ne la retient pas, elle va devenir la maitresse de cet homme(il est marié) durant une année.
Qu'est ce qui va faire qu'après tous ces mois, elle a le besoin de revenir à sa première passion ? Il ne saurait le dire...
Elle quitte tout, et la passion revient, mais lui n'arrive pas à se retrouver dans cette seconde histoire, il a connu quelqu'un, l'histoire s'est suspendue sans se finir complètement.
Perdue à nouveau dans cette relation décalée, elle va le tromper avec son directeur commercial (toujours le même, un homme qui est à la fois son amant, son père qu'elle a perdue très jeune (il a 17 ans de plus qu'elle), son ami, son binome dans le boulot)... Lui la trompe sporadiquement, aussi...
Quelques mois ont passé, elle est enceinte, elle pleure dans la cuisine.
La foudre s'abat sur cette pièce, lorsque, ivre de culpabilité, elle lui dit " je t'ai trompé, je ne sais même plus qui est le père de cet enfant".
Vous avez déjà été confronté, à ce qui pour vous est le plus inimaginable ?
Il rejette tout en bloc, et lui demande de partir.
Un an va encore s'écouler.
Un matin, il se reveille, pense à cette femme sublime, et à cet enfant qui n'a rien fait pour se retrouver sans père.
Il la rappelle, elle revient encore, abandonne tout, y compris son travail, qui était devenu pour lui, l'antre de tout son malheur.
Pouvaient ils recommencer à ce moment précis, ce dans quoi ils avaient échoués déjà par deux fois ?
Ils se marient, ont 3 enfants de plus en 10 ans, 10 ans pendant lesquels, torturé par ce passé terrible, il va la tromper dans la démesure la plus totale, pendant qu'elle sombre dans une dépression sans retour possible.
Il va la quitter, il va tout essayer pour calmer cette douleur jamais cicatrisée, et il va échouer, épuisé de luxure et d'amour sans amour.
Il va revenir, il va tout lui dire, il va tomber gravement malade, elle va être là malgré tout, la passion va atteindre un sommet jamais atteint.
Lui, hélas, continue à lutter contre cette douleur qu'il n'a jamais pu maitriser, incapable de la tromper désormais, mais incapable de montrer le bon coté de son amour, débordé par la psychose qu'est devenu cet homme, toujours là aux moments clés de leur histoire.
Alors qu'il était transporté d'urgence à l'hopital, croyant mourir, il lui a demandé de lui promettre de ne jamais revoir cet homme. Elle a promis.
Il y a 8 jours, il l'a surpris avec son téléphone portable...
2 mois qu'elle s'était remise à parler avec lui, il avait appris que leur couple était au plus mal, il était revenu 13 ans après; de longues heures de complicité, des centaines de sms. Bien surs elle lui parlait de sa souffrance, de l'incroyable vengeance dont elle avait été victime. Bien surs il était encore l? pour l'écouter, lui savait le faire. Elle trouvait en cet homme tout ce qu'elle ne trouvait pas en LUI, si ce n'est qu'il n'était pas LUI.
8 jours d'enfer se sont écoulés, 8 jours où, au lieu d'essayer cette fois d'arréter l'inévitable, il s'est renfermé dans sa souffrance, à son paroxisme.
Il sait qu'il va la perdre s'il continue, il sait qu'il la pousse vers cet homme qui n'attend que ça, il le sait, mais il n'y arrive pas. Il l'aime pour toujours, sans aucune possibilité d'aimer quelqu'un comme elle, mais il ne sait que l'écrire, pas le vivre...
Il vous pose, une question, la vie n'est elle qu'un éternel recommencement ? :bonk:
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=525#p3918
fabienne a écrit :Bonsoir à tous,
Je m'appelle Fabienne, j'ai 32 ans. Ma situation m'a toujours paru confortable autant sur le plan professionnel que sentimental, j'ai toujours été comblé par mon mari avec lequel je suis depuis cinq années et malgré ce qu'il a pu me faire, il reste un homme et un père formidable pour les deux filles qu'il m'a donner.
Néanmoins, il y a quelques mois j'ai découvert à ma plus grande surprise qu'il me trompait. Je ne me doutais pas de l'identité de la rivale qui menaçait mon mariage. Je me suis pourtant résolue à la découvrir, jusqu'à violer sa vie privée ( portable, e-mail...) ce dont je ne suis pas très fière. Pourtant toutes mes démarches n'ont pas été vaines puisque j'ai été jusqu'à surprendre mon mari et sa maîtresse dans mon propre lit. Lorsque j'ai aperçu le visage de ma soeur j'ai alors réalisé que l'homme avec lequel je vivais n'était pas celui que j'avais épousé mais en réalité un monstre de cruauté. Je suis restée immobile, tétanisée prise entre la colère et la tristesse.
J'ai trouvé que la meilleure façon de réagir était la communication. Je ne me remet pas du fait que la personne qui a brisé mon mariage est la personne en laquelle j'avais le plus confiance, pour moi j'ai été trahi deux fois.
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=2594#p39043
jefferson73 a écrit : dur dur com histoire... Doublement blessée, par son mari et sa propre soeur...
J'ai beaucoup de mal à concevoir la chose... Tromper quelqu'un c'est deja lâche te traitre, mais un instant de faiblesse peut parfois se comprendre (attention j'excuse pas mais parfois l'homme est faible il faut en etre conscient).
par contre, le faire avec la soeur de sa femme, et qui plus est dans son propre lit, à l'endroit où justement on partage l'intimité du couple, alors là désolé mais c'est abject et inexcusable à mes yeux.
Courage à toi car les jours et semaines à venir vont etre pénibles... Moi en tout cas je ne pourrait pas pardonner un tel acte, même si ce n'était qu'une seule fois et "accidentel"
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=2594#p39408
JeuDeLaVie a écrit :
mar. 4 juil. 2017 11:19
Ayant toujours eu peur que la routine ne casse notre couple, j'ai fait beaucoup d'efforts pour aider ma femme à se sentir femme en non pas uniquement maman.
Ma femme a beaucoup évolué au fil du temps.
Elle n'avait pas confiance en elle, était renfermée, timide, sensible.
Avec le temps, elle s’est épanouie, est devenue une belle femme, pleine de confiance et de rayonnement.

Lors d'une mission dans son boulot, elle s'est rapprochée d'un collègue.
J'ai toujours été quelqu'un d'assez cool et tolérant, j'ai beaucoup discuté avec elle pour comprendre.
Elle m'a dit avoir besoin d'une expérience de flirt comme ça dans sa vie de femme. Pour se sentir désirée, flattée...
Je l'ai bien compris et, étant ouvert d'esprit, je lui ai même proposé qu'elle ait une aventure avec ce mec.
Elle m'a dit que c'était inenvisageable et qu'elle m'aimait plus que tout et n'avait pas besoin de lui.

Résultat: Elle a couché avec lui.
Et quand je lui demandais, elle me certifiait que non, que c’était juste un petit jeu de séduction anodin.
Imaginez un peu ce que j'ai ressenti, moi qui lui avait pourtant clairement donné carte blanche, sans arrière pensée...

S'en ai suivi une période de flottement, de crise.
Mais l'amour est plus fort que tout, nous avons résisté à ça.
J'ai toléré son amant.
Elle a eu 2 mecs pendant des mois.
Tout ce temps, nous avons vécu un renouveau incroyable. Elle m'aimait, elle me le montrait et je lui rendais bien.
Cette expérience nous avait renforcée et avait fait renaître une passion que nous pensions enterrée...
Elle me disait quand elle le voyait.
La situation était insolite mais claire.

Des mois ont passé.

Puis un jour, la sentant s'éloigner de moi et sentant qu'elle m'en cachait de plus en plus, je lui ai demandé d'arrêter, pour nous, pour nos filles, pour le bien être de notre monde.

Elle a refusé.
Et elle a demandé le divorce.
pierre111a a écrit :Bonjour ,je m'appelle pierre et je suis nouveau sur ce forum.J'espere trouver ici l'ecoute necssaire car parler fait du bien dans ce genre de situations.Je suis marié a sofia une femme de 44 ans et je viens de decouvrir il y a 8 mois qu'elle a un amant.Nous nous sommes mariés tres jeune et elle n'avait connu personne d'autre.Pour pimenter nos relations j'ai il y a trois ans commencé a ramenerdes films x a la maison.
Elle etait tres timide mais presentant la chose comme un jeu complice elle les a regardé avec moi et ça lui plaisiait.Ensuite je l'ai poussée a faire des cams avec des inconnus et nous nous amusions a dire que c'etaient ses amants virtuels. Ca mettait du piment ,elle etait epanouie et heureuse et nos relations etaient au summum .Ensuite on a commencé a jouer en parlant d'autres hommes lors de nos ebats et elle mouillait enormement.
Nous en etions etonnés tous les deux.Elle de pouvoir s'echapper du couple et moi de la voir jouir ainsi.ça me donnait l'impression de penetrer le jardin secret des fantasmes de ma femme et j'eprouvais une sensation de confiance totale en elle.Un jour j'ai decouvert grace a l'historique de msn qu'elle se connectais en mon absence et discutais avec nos contacts msn avec qui elle avait des affinités.Ceux-ci ne me disaient rien lorsque je les avais en ligne.
C'est ainsi que j'ai lu qu'elle avit un amant au travail,un de ses collegues .Elle racontais cela a son interlocuteur en cam mais les messages en texte etaient enregistrés.
A ce moment la le ciel m'est tombé sur la tête.J'ai été pris de bouffée de chaleur indescriptible que seuls les cocus peuvent comprendre.je suis issus d'une famille ou l'homme ne peux pardonner a sa femme une infidelité.faisant attentions a tous ses faits et gestes j'ai surpris egalement une facture de son portable ou elle avait presque 500 sm pour le meme numero pour une bimensualité.
J'ai appelé ce numéro et j'ai reconnu la voix de son collègue.Que faire ? Si je lui dit que je sais ,le scandale eclate et la famille l'apprend.Donc divorce.Le problème est que ma conscience n'est pas tranquile car je sais que je suis responsable du chemin qu'a pris sa libido.
C'est moi qui l'ai en quelque sorte poussée à cela sans savoir ni penser qu'elle me serait infidèle.Ca fait 8 mois que ça dure ,et je passe par des phases tres difficiles.J'ai besoins d'etre compris ,ecouté, et peut être conseillé.De mon côté ce que je peux dire c'est que les fantasmes sont dangereux et je mets en garde les maris qui jouent a cela car une fois que le feu est allumé il est difficile de l'eteindre.Et quand on est cocu une fois on le porte à vie
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=2147#p30466
tendresse a écrit :oui je sais que cela va vous faire bondir, mais quand je l'ai connu je ne savais pas qu'il était marié d'ailleurs il m'avait dit qu'il ne l'était pas! je sortais d'une grave rupture et il est arrivé dans ma vie avec sa joie, sa perseverance car je ne voulais pas sortir avec lui et a force de perseverance nous sommes sortis ensemble.... j'ai appris qu'il était marié 6 mois aprés par hasard, j'ai eu un grand choc et je me suis senti trahie ; je l'ai quitté mais je l'aimé dej? trop et lui aussi, on se quittait un mois et il revenait et je céder, on fait que ca depuis quatre ans, on se quitte on retourne ensemble car je l'aime trop et reciproquement.
Ca femme m'a appelé en me disant que je lui avais volé son mari, qu'il revait de moi la nuit, qu'il ne la touchait plus depuis quatre ans qu'il m'aimait et qu'il se foutait d'elle depuis qu'il m'avait rencontré... j'ai nié car je ne voulais pas lui faire de mal... c'est un mariage arrangé(nous sommes algériens) elle, et lui non plus, d'ailleurs ne veulent pas divorcer pour la famille ect....
Moi non plus je ne veux pas qu'il divorce, mais je l'adore, on vit une relation tres tres tres forte, on meurt sans l'un et l'autre, on se voit tout les jours et il essaye d'etre chez lui quand meme tot ; j'ai essyé de le quitter des milliers des fois, mais quand je le vois je fond d'amour pour lui et lui pour moi, alors j'essaye de me preserver, et je prie pour rencontrer un autre homme qui me fera l'oublier et le rendre a sa femme mais il m'adore aussi, on vit une relation tellement forte que j'en souffre aussi enormement, lui souffre aussi et elle aussi.... en plus il a deux enfants, alors je culpabilise et je me dis ke je l'enleve a ses enfants mais d'un autre coté si je ne le vois pas je meurs
je vous apporte mon temoignange car je suis une femme qui souffre aussi meme si je suis dans l'autre camp, mais parfois on ne fais pas les choses de pleins grés et l'AMOUR et plus fort que tout
http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=858#p8195
Totof37 a écrit :
sam. 2 sept. 2017 14:16
Ce jour là échange de parole sur le sex, style qu'est que tu aime faire mais j'ai marquer en message à cette fille c'est toi que j'aurai du épouser.
Ma femme a lue le message à exploser ma balancer sont alliance à la figure et bien sûr chambre à part.
Le lendemain boulot ma femme travaillant en restauration pris sa pose avec sont collègue lui a fait des avances, elle furieuse contre moi c'est laisser faire et ça a déraper.
Elle c'est rendue compte de ça grosse erreur mais à rien dis pour pas me perdre.
Je lui est pardonner car je comprend ce qu'il c'est passer ça aurait put m'arrive aussi dans un qu'à pareil.
Le truc qui me travail dans la tête c'est juste (je pense d'être jalou qu elle est eu une aventure et pas moi )
Voilà la je suis un peu perdu faire pareille ou pas ?


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Répondre