Suis-je parano ?

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Verrouillé
Avatar du membre

Auteur du sujet
Anonyme 2

Re: Suis-je parano ?

Message par Anonyme 2 »

Désolé de ne pas répondre à vos messages.

Mais parfois philosopher sur ma situation et monter en généralités me soulage, mais parfois j'en ai pas la force.

Je vais rester digne, mais ma situation est très pesante.

Bonne chance et vie à vous tous et toutes.

:fleur
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3366
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Suis-je parano ?

Message par Sans Prétention »

ilfuturococuo a écrit : mar. 31 août 2021 18:43 Désolé de ne pas répondre à vos messages.
Ne t'excuse de rien.

ilfuturococuo a écrit : mar. 31 août 2021 18:43 Mais parfois philosopher sur ma situation et monter en généralités me soulage
C'est vrai, ça peut être une aide transitoire.
Je comprends.

ilfuturococuo a écrit : mar. 31 août 2021 18:43 mais parfois j'en ai pas la force.
Il est là le revers de la médaille...
En quoi penser que tu ne vaux pas grand chose et que rien ne sert à rien parce que tout le monde est corrompu peut-il aider à se sortir de la caverne ?

ilfuturococuo a écrit : mar. 31 août 2021 18:43 Je vais rester digne, mais ma situation est très pesante
On s'en était aperçus et c'est pour cela que, très maladroitement, et on espère que tu nous excuseras de cela, on voulait t'aider à remonter la pente mais par un versant différent de celui que tu as emprunté et qui n'est peut-être pas le meilleur...

ilfuturococuo a écrit : mar. 31 août 2021 18:43 Bonne chance et vie à vous tous et toutes.

:fleur
Pareil pour toi.
On reste à l'écoute.

Soutien total.
A toute.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Anonyme 2

Re: Suis-je parano ?

Message par Anonyme 2 »

Je rencontre quelqu'un ce soir,

J'y vais au plaisir, tant pis si je me brûle les ailes, c'est l'étape avant d'apprendre à voler. Puisqu'on est dans le réel dans ce forum : ma crainte concrète c'est que je n'assure pas sexuellement si ça déborde, on verra, au pire il m'arrivera quoi ? Rien du tout, un peu de gène et demain c'est oublié.

Une seule séance avec la psy m'a déjà permis de changer un peu d'état d'esprit, je commence l'emdr ciblé sur la peur de la solitude la semaine prochaine.

J'espère pour vous que vous allez bien :fleur
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3366
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Suis-je parano ?

Message par Sans Prétention »

Sympa les nouvelles :super:

Bon ben tu nous diras 😊👌👍
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Anonyme 2

Re: Suis-je parano ?

Message par Anonyme 2 »

Petit retour sur ma soirée d'hier.

Vu mon état d'esprit d'avant que je parte (je vais me bruler les ailes et je m'en fou), j'étais détendu, avec rien à perdre, la fille que j'ai rencontré sur une appli était plus belle en vrai, mais un avion de chasse, à qui je n'aurais même pas osé dire Bonjour dans la rue, je l'ai surtout laissée elle parler, ça protège pas mal, je connais tout de sa vie et elle n'y connais même pas 2%.

Elle était mariée, elle m'a parlée de son ex-mari, par deux fois, ça me rappelle mon ex, qui m'avait fait ça, donc pour moi je zappe à temps, il vaut mieux, je l'ai bloqué de partout, je ne veux pas la revoir et m'apercevoir dans quelques mois qu'elle stalke son ex 4 fois par jour pendant que je suis juste à coté :) .

On est pas allé jusqu'au lit, bien qu'elle m'ait demandé de l'accompagner en bas de son immeuble, j'ai été pas très malin, j'ai pas su réagir, c'est elle qui est venue me faire la bise, peut-être aurais-je du : "tenter quelque chose", mais infine je m'en fou, ce n'était pas le but. Pour moi c'était l'inversement du cercle vicieux, rien que de voir d'autres lieux que les murs de mon studio ou d'autres personnes que mes collègues c'est déjà hyper rafraîchissant.

Elle a dit qu'elle me trouvait "cute", ça aide un peu à retrouver confiance.

Cette fois, je crois réellement que je "remonte la pente", je sais qu'il y aura des rechutes mais la psy semble vraiment avoir ciblé mes problèmes, on va avancer assez rapidement j'espère. Je me suis inscrit dans un club de sport, je vois des gens on discute, dont une fille de la même origine que moi mais née en France qui est venue me parler spontanément, ce n'est pas de la drague ou autre, mais voilà je me dis que je ne suis pas si repoussant que ça pour les humains soit pour une relation amicale ou amoureuse.

Je n'ai absolument plus aucune attache envers mon ex, je suis refroidi à son égard, comment j'ai pu être aussi soumis à une telle fille. C'est donc encore une fois un hors-sujet, n'hésitez pas à me dire si j'abuse avec mes spams, je ne le prendrai pas mal.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Anonyme 2

Re: Suis-je parano ?

Message par Anonyme 2 »

"Certains ont besoin qu'on passe du temps à leur parler de leur souffrance et d'autres ont besoin de remettre de l'ordre dans ce bazar en derouillant le moins longtemps possible et ne savent pas par quel bout commencer."

Cette citation de DNJ dans un autre topic tient tout son sens, je considère la soirée d'hier comme l'épilogue de cette mésaventure (la fameuse illusion biographique :fou: ).

Je demande donc aux modérateurs la fermeture de ce topic, qui j'espère restera comme témoignage vivant pour les futurs cocus, manquant de confiance en eux.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 549
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Suis-je parano ?

Message par Mitsou78 »

Ca fait plaisir à lire, enjoy !!! :fleur :fleur
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Verrouillé