Un intrus...

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
lintrus
Cornu
Cornu
Messages : 4
Enregistré le : ven. 20 mai 2022 17:10

Un intrus...

Message par lintrus »

Bonjour à tous
Peut-être ce message vous paraitra t’il original, mais j'espère qu'il ne vous paraitra pas déplacé…en effet, je ne fais pas partie du club des cocus, et n’ai jamais été trompé (ou alors je n’en sais rien !) et je n’ai jamais trompé non plus.

Que fais je sur ce forum alors ?

Je le parcoure car, bien qu’ayant surmonté quelques drames dans mon existence, y compris dans mon enfance, il y en a un que je redoute : celui d’être trompé. Car je sais pertinemment que je serai incapable de passer outre et que tout mon petit monde s’écroulerait : je suis avec ma femme depuis 16 ans, marié depuis 9, père de 3 enfants merveilleux ; des moments difficiles (soucis de santé pour moi, gros burn out, soucis familiaux de son côté, mais on tient le cap).

Alors je viens de temps en temps lire des témoignages sur ce forum, pour voir si je me « trompe », si finalement ce n’est pas aussi douloureux que ça, voir aussi comment les trompé(e)s parviennent à gérer… Mais finalement cela me conforte dans mon opinion : si cela m'arrivait, malgré toute ma force, je serai emporté comme un vulgaire fétu de paille..

Or, je remarque une chose : quasi systématiquement, dans les témoignages que je lis, les victimes de l’adultère expliquent se sentir faibles, nulles, pathétiques, etc…comme si le fait d’être cocu était honteux.

Alors je prends ma petite plume, juste pour témoigner que non, il n’y a rien de honteux. Personnellement, cela ne m’est jamais arrivé, et pourtant jamais cela ne me viendrait à l’esprit d’émettre une moquerie. Et quand je vous lis, je vous trouve au contraire très courageux. Et humains, tout simplement.

Et puis si je prends la plume, sans y être invité !, c’est aussi pour exprimer mon admiration auprès des personnes sur ce forum qui prennent de leur temps pour accompagner les âmes en peine. Franchement je trouve ca absolument remarquable ! Je ne citerai personne, de peur des faire des jaloux, mais ils se reconnaitront surement.

Voilà pour cette petite parenthèse, peut être incongrue, mais quelque fois ca ne fait pas de mal de dire aux personnes que l’on croise, même virtuellement, tout le bien que l’on pense d’elles.
Et, croyez-moi, à 46 ans j’en ai parcouru des forums, mais celui-ci est l’un des rares qui respirent autant l’empathie et la bienveillance.

Alors chapeau !
Avatar du membre

Asturias
Cornu
Cornu
Messages : 20
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Un intrus...

Message par Asturias »

Bonjour Lintrus !

En effet, ce message est surprenant, mais rassure-toi, il n'y a pas que des cocus, des infidèles ou des sandwichs sur ce forum :D
lintrus a écrit : ven. 20 mai 2022 17:18 Je le parcoure car, bien qu’ayant surmonté quelques drames dans mon existence, y compris dans mon enfance, il y en a un que je redoute : celui d’être trompé.
Cette phrase m'interpelle : pourquoi as-tu peur d'être trompé ? Est-ce que tu as eu le cas autour de toi, dans ta famille ? Qu'est-ce qui te fait penser que cela pourrait arriver ?
lintrus a écrit : ven. 20 mai 2022 17:18 Alors je viens de temps en temps lire des témoignages sur ce forum, pour voir si je me « trompe », si finalement ce n’est pas aussi douloureux que ça, voir aussi comment les trompé(e)s parviennent à gérer… Mais finalement cela me conforte dans mon opinion : si cela m'arrivait, malgré toute ma force, je serai emporté comme un vulgaire fétu de paille..
C'est toujours douloureux, je pense. Extrêmement. Et c'est toujours un choc violent parce qu'au delà de la tromperie il y a le mensonge et la trahison. C'est de ça que l'on se relève difficilement, surtout quand ça a duré longtemps : car plus la tromperie dure, plus les mensonges et les trahisons sont nombreuses...
lintrus a écrit : ven. 20 mai 2022 17:18 Or, je remarque une chose : quasi systématiquement, dans les témoignages que je lis, les victimes de l’adultère expliquent se sentir faibles, nulles, pathétiques, etc…comme si le fait d’être cocu était honteux.
Faible, nul, pathétique peut-être que je l'ai ressenti, mais pas du fait d'être cocu : davantage du fait de la comparaison. Parce qu'il me fallait admettre que l'amour de ma vie avait préféré cet homme à moi, et que donc il était parfait et que moi j'étais moins que rien. Mais avec le temps on comprend vite (et il faut lire les adulthèmes sur ce sujet) que c'est l'autre qui ne vaut rien, même pas l'attention qu'on lui porte, il a juste eu la chance d'avoir été là au bon moment (souvent un moment de faiblesse), d'avoir vu de la lumière et d'être rentré.
lintrus a écrit : ven. 20 mai 2022 17:18 Alors je prends ma petite plume, juste pour témoigner que non, il n’y a rien de honteux. Personnellement, cela ne m’est jamais arrivé, et pourtant jamais cela ne me viendrait à l’esprit d’émettre une moquerie. Et quand je vous lis, je vous trouve au contraire très courageux. Et humains, tout simplement.
Merci pour ceux qui ont vécu ça. Je pense effectivement qu'on peut en ressortir plus fort, quand on a tiré les leçons de ce genre de drame (car c'en est un, même si le cinéma le tourne toujours en dérision).
lintrus a écrit : ven. 20 mai 2022 17:18 Et puis si je prends la plume, sans y être invité !, c’est aussi pour exprimer mon admiration auprès des personnes sur ce forum qui prennent de leur temps pour accompagner les âmes en peine. Franchement je trouve ca absolument remarquable ! Je ne citerai personne, de peur des faire des jaloux, mais ils se reconnaitront surement.
Moi j'en citerai un, Sans Prétention, parce qu'il est exceptionnel et extrêmement bienveillant. Il accomplit un travail de titan sur ce forum, je le lis depuis des années et je ne suis pas sûr d'avoir tout lu ! :ala:
Avatar du membre

Auteur du sujet
lintrus
Cornu
Cornu
Messages : 4
Enregistré le : ven. 20 mai 2022 17:10

Re: Un intrus...

Message par lintrus »

Pour répondre à ta question Asturias, ma peur d être trompé vient de deux éléments :
1- je ne crois pas au "ça n'arrive qu aux autres". Même si aujourd hui tout va bien, je ne suis pas à l abri. Comme tout le monde. Pas plus, pas moins.
2- je ne présente pas les caractéristiques de quelqu un qui s en sortirait facilement dans ce genre de situation (plutôt du genre à ressasser, pas du genre a oublier, quelques difficultés avec le lâcher prise, enfin tu vois le genre...)

Quant à mon intervention, elle vient du fait que de lire à chaque fois des témoignages où les gens en souffrance se sentent minables a fini par me faire réagir. Parce que ce n est pas du tout l opinion que j ai quand je les lis.

Et pour Sans Prétention, effectivement il vient en tête de liste. J ai toujours eu beaucoup d admiration pour ceux qui prennent autant de temps pour les autres.
Si un jour vous avez vu un mec prendre la parole à l'AG d une association sportive pour remercier les bénévoles de leur investissement pour casser le discours des parents qui râlent parce que tout n est pas toujours comme ils le voudraient, ben c est moi ! :lol:

Bref, pour tous ceux qui ici prennent du temps ppur accompagner les autres : bravo, c'est la classe.
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 294
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Un intrus...

Message par Deg »

Salut,
lintrus a écrit : ven. 20 mai 2022 17:18 si cela m'arrivait, malgré toute ma force, je serai emporté comme un vulgaire fétu de paille..
Perso, j'ai toujours cru le contraire. Que je serais plus fort que ça
:wink:

Je le souhaite à personne
Je veille à ce que mon verre reste à moitié plein.
Avatar du membre

Pasodobla
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 67
Enregistré le : mer. 24 juil. 2019 22:46

Re: Un intrus...

Message par Pasodobla »

Deg a écrit : ven. 20 mai 2022 21:52 Salut,
lintrus a écrit : ven. 20 mai 2022 17:18 si cela m'arrivait, malgré toute ma force, je serai emporté comme un vulgaire fétu de paille..
Perso, j'ai toujours cru le contraire. Que je serais plus fort que ça
:wink:

Je le souhaite à personne
Tu ne sais pas encore comment tu reagiras et je te souhaite de ne jamais avoir à le savoir 😊

Nos certitudes d'avant "mise en situation" sont illusoires. Et de toutes façons, on n'a pas le choix, fort ou faible, le tsunami nous atteindra.

J'ai lu ici des histoires bien plus douloureuses que la mienne, des situations bien plus compliquées à gérer et je suis admirative de beaucoup ici.
Il y a une force en chacun de nous. Et même lorsque la personne abandonne, comme ça a été le cas pour emorej, elle reste celle pour qui on a de l'admiration

Au final celui qui rend cocu est celui qui perd. Qu'est ce qu'il y a d'admirable à mentir, trahir, se cacher, tout ça pour du sexe ou de l'amour ? Quand on y pense, c'est d'un ridicule de se mettre dans de telles situations et d'y entraîner un innocent.
Qui au final en ressort grandi ? Bien souvent ? La personne trompée. Avec du temps...

Ce qui peut nous prendre le plus de temps à accepter c'est d'avoir le sentiment que c'est à cause de nous que c'est arrivé.
Nos réactions, nos manques, nos non dits, le mauvais choix etc.

S'il n'y a pas cette interrogation là, c'est que l'autre a vraiment été le/la dernier(e) des sal#€&@. Et que le miroir et son for intérieur ne lui renverront pas un très joli reflet.

Mes compagnons d'infortune : on est des battants 😊👍
Et l'intrus merci de ton petit message, mais surtout ne perd pas ton temps à avoir peur qu'une situation arrive.
Profite... Il y a heureusement de jolies histoires
Avatar du membre

Auteur du sujet
lintrus
Cornu
Cornu
Messages : 4
Enregistré le : ven. 20 mai 2022 17:10

Re: Un intrus...

Message par lintrus »

Pasodobla a écrit : dim. 22 mai 2022 00:22
Tu ne sais pas encore comment tu reagiras et je te souhaite de ne jamais avoir à le savoir 😊

Nos certitudes d'avant "mise en situation" sont illusoires.
Oui, tu as raison, je suppose que cela balaye une grande partie de nos certitudes...mais il en est une qui me parait inébranlable : celle d'avoir mal !
Pasodobla a écrit : dim. 22 mai 2022 00:22 Et l'intrus merci de ton petit message, mais surtout ne perd pas ton temps à avoir peur qu'une situation arrive.
Profite... Il y a heureusement de jolies histoires
Oh, pas d'inquiétude à ce sujet, je ne me tord pas d'angoisse à l'idée que cela puisse arriver ; de toutes façons je ne maitrise pas tout, et comme on dit, la peur n'évite pas le danger.

Petite parenthèse : j'étais également curieux de voir quelles solutions pouvait on trouver en matière de "lâcher prise".
Je m'explique : je constate que pour les personnes souffrant d'un adultère, et qui souhaite pardonner, il y a un obstacle très compliqué à surmonter : celui "d'oublier", d'arriver à limiter les images de son conjoint dans les bras de l'autre et les questionnements / doutes. Et j'imagine que plus on y pense, plus on souffre, et donc plus on y pense, etc...
(et malheureusement, je constate avec les témoignages qu'il n'y a pas vraiment de solution "miracle", seul le temps peut venir casser ce cercle vicieux)

Cela m'intéresse car je suis devenu acouphénique sévère en 2013. Or, quand cela arrive, plus vous vous concentrez sur ces put... de sons insupportables, plus il sont forts...ce qui vous rend encore plus dingue, et donc les sons deviennent plus forts, etc...Réaliser que vous n'aurez plus jamais accès au silence est très compliqué à intégrer.
Il m'a fallu deux ans pour arriver à caser cette merde dans un coin de ma tête, et à "l'éliminer". Les sons sont toujours présents, et le seront à vie, mais...je m'en fous. Ils ne me gênent plus, ou moins on va dire. Difficile à expliquer. Et à part un travail sur soi même, je n'ai trouvé aucune aide extérieure sur le sujet. Certains ne s'en relèvent pas, malheureusement.
Avatar du membre

milo91
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 177
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Re: Un intrus...

Message par milo91 »

Hello,

Je peux répondre car je suis concerné doublement...

Les chocs émotionnels ont déclenché une maladie de Méniére chez moi... Hyperacousie avec crises terribles. Facteur aggravant/déclenchant : le stress...

L'ORL m’a conseillé de limiter le sel et les facteurs de stress...

L'hypno / Teraphie m’a permis de sortir de la boucle mentale dans laquelle je m'étais enfermé.

On vit avec, on ne guérit jamais, comme pour les blessures de l'âme...

Mais bon, ca va... lol
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

Auteur du sujet
lintrus
Cornu
Cornu
Messages : 4
Enregistré le : ven. 20 mai 2022 17:10

Re: Un intrus...

Message par lintrus »

Aie aie aie...je compatis, je sais ce que c est....

Pour ma part, je suis également hyperacousique, mais à un stade léger (seuil de douleur abaissé à 90 db). Ca se gère.
Pour moi aussi l origine est un choc émotionnel à 11 ans (1er stade) puis stress et burn out une fois adulte qui ont amplifié le tout.

Par contre, aucun effet de l hypnose me concernant.

Je vous souhaite bon courage, on ne sait vraiment ce que ça implique comme difficultés au quotidien qu une fois y avoir goûté...et y a pas de retour retour arrière, malheureusement.
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 294
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Un intrus...

Message par Deg »

Pasodobla a écrit : dim. 22 mai 2022 00:22 tu ne sais pas encore comment tu reagiras et je te souhaite de ne jamais avoir à le savoir 😊
Je me suis mal exprimé, j'ai toujours pensé que je serais plus fort que ça...jusqu'à ce que ça m'arrive. :wink:
Je veille à ce que mon verre reste à moitié plein.
Répondre