Vos dons permettent de faire vivre l'association Faire un don

En miettes, mais j’essaye d’avancer

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 211
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

milo91 a écrit : lun. 9 mai 2022 17:23 Et encore un qui va se la jouer père parfait vis à vis du reste du monde et comme un pourri en réalité...
C’est exactement ça mdr.
Le prochain sera le bon, car tu le mérites.
Bises.
Le quoi? :bonk: :lol:
C’est gentil. On verra ce que la vie décidera. Je suis autant curieuse que frileuse sur ce sujet. Je vous raconterai peut-être ça un jour (dans une autre vie
Mitsou78 a écrit : lun. 20 déc. 2021 15:51 Tiens, je la repose une nouvelle fois ici du coup :wink: :wink: :wink:

Courage :fleur
:jap: :fleur
Deg a écrit : jeu. 12 mai 2022 18:09
Je te souhaite de pouvoir tout régler au mieux dans ton intérêt et celui des enfants, sans lui ça devrait bien se passer maintenant. :)

Portes-toi bien,

:fleur
J’ai mis le temps. Mais je vais tout faire pour que cela aille dans ce sens. Et toi aussi prend soin de toi :fleur
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 211
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Vu que je suis dans le coin.
Petites anecdotes du moment (c’est tous les jours en ce moment mdr )

Avec mon ex, comme j’expliquais la communication est au niveau du zéro absolu. J’ai limité nos conversations aux mails sur les enfants. Et nos rencontres durent 30s pour le passage de bras de bébé (où il écoute à peine ce que je dis. Donc je ne dis « plus rien » ce qui est pas plus mal, ça évite l’agressivité et l’escalade de la violence).

Nous sommes voisins, environ 200m de distance entre nos domiciles. Ce matin j’ai déposé bébé chez lui, et vu que je suis de repos. Je me suis octroyée un petit dej à la boulangerie. 30 min après je vois débarquer nos filles à vélo (et je suis contente, je n’avais toujours pas vu ma seconde en faire vu que le vélo est chez lui). Et lui un peu plus loin avec la poussette. Bref je papote avec nos filles et lui arrivant leur parle sèchement en leur disant de venir dans la boulangerie. Il fait comme si je n’existais pas, ne me regarde pas, tourne la tête. Ma cadette s’asseoit à ma table mdr. Ma grande me dit, papa t’a pas dit bonjour, il fait comme s’il t’avait pas vu c’est bizarre. Je lui réponds que c’est pas très grave. Moi je suis celle souriante, enjouée pour nos filles. Il ressort de la boulangerie et leur parle toujours sèchement. Je leur dit de le rejoindre (je me fais taxer mon chocolat chaud au passage mdr). Et bébé capte que je suis loin (cet enfant a une très bonne vue de loin :lol: , car il est resté à distance). Il part, elle hurle forcément. Il doit se sentir obligé de revenir, mais totalement énervé. Je rassure bébé et lui dit de bien s’amuser au parc (mais elle a un an). Elle repart en hurlant avec lui. Lui pas un mot pour la rassurer, continue de parler mal aux filles en leur disant de se dépêcher. Il s’attendait vraiment à ce que nos enfants n’aiment pas voir l’autre parent si on se croise? Franchement 🙃

Et hier mail. Pour expliquer le contexte fête des mères et père tombent sur le week-end de l’autre. Donc on a prévu d’échanger les dimanches pour les filles.
Il m’envoie donc qu’il veut échanger le week-end du 25-26 juin (qui est le sien) pour être entièrement avec les filles pour la fête des pères. Je lui dis que c’est pas possible mais qu’il les aura bien le 19 pour la fête des pères. Réponse. Bah je les prendrai juste l’après-midi Logique :lol:
J’ai dit pas de soucis (mais je n’en pense pas moins. Pas grave moi ça me fait du temps avec nos gosses. Mais c’est moche de dire que l’échange de week-end était soi disant pour être avec les filles ).

Et comme je dis, c’est ça pour tout. :bonk:
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3916
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

meihra a écrit : mer. 18 mai 2022 16:02 Et comme je dis, c’est ça pour tout. :bonk:
Oui, mais t'as plus les chaussettes sales.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 211
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Sans Prétention a écrit : mer. 18 mai 2022 17:23 Oui, mais t'as plus les chaussettes sales.
:lol:
J’ai pas de soucis avec les chaussettes moi :jap:
Avatar du membre

Pasodobla
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 84
Enregistré le : mer. 24 juil. 2019 22:46

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Pasodobla »

Je voulais juste te souhaiter une bonne fête des mamans meirha.
Parce que ton témoignage m'a beaucoup émue et que parce que de ce que je perçois, tu mérites largement d'être fêtée en ce jour 💕
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3916
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

Et parce que les chaussettes sales, même pas mal !
:fleur
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 211
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Pasodobla a écrit : dim. 29 mai 2022 23:13 Je voulais juste te souhaiter une bonne fête des mamans meirha.
Parce que ton témoignage m'a beaucoup émue et que parce que de ce que je perçois, tu mérites largement d'être fêtée en ce jour 💕
Merci Paso. J’ai profité de mes filles l’aprem (c’était pas mon week-end de garde ). Et j’en profite chaque instant. Les voir sourire ce sont mes plus beaux cadeaux. :fleur
Sans Prétention a écrit : jeu. 2 juin 2022 01:56 Et parce que les chaussettes sales, même pas mal !
:fleur
Et puis c’est l’été, plus de chaussettes, plus de problèmes :D
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 211
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Hello par ici,

6 mois. Il est temps de faire le point. Que vous dire?
Je vais juste énumérer les faits, l’état émotionnel vous vous en douterez a été compliqué à gérer pour tout le monde.

- Pendant l’été, sur sa semaine de vacances avec nos deux grandes, mon ex a été violent envers nos filles. Son comportement s’était plus que dégradé tous ces mois. Les filles m’ont relaté pour ma plus grande deux étranglements, deux forts tirage de cheveux dont un qui lui a fait cogner la tête au sol. Pour ma cadette, un étranglement sous la douche, et une fois la pousser fortement dans un volet.

J’ai porté plainte. Elles ont été auditionnées par la gendarmerie, l’unité médico-judiciaire. L’enquête est toujours en cours. Lui a priori n’a toujours pas été interrogé depuis fin août pour les faits…

En parallèle, je ne lui ai plus remis les filles jusqu’à la date de notre jugement. Il ne les a pas vu pendant 3 mois. Les filles ont refusé de lui parler au téléphone. Il a pondu des attestations de papa poule de personnes l’ayant croisé avec les filles 2 fois, et celle de l’orthophoniste de ma grande qui a dit qu’il avait toujours été parfait et doux (et moi je suis inexistante dans le suivi alors que j’y participais activement ). J’ai apporté les attestations de nos proches de longue date sur son comportement, j’ai apporté des preuves et des aveux de suivi psy pour violence. J’ai contré les différents mensonges dans son dossier (beaucoup). Ma grande a voulu être entendue par la juge.

J’épargne, le harcèlement et le dénigrement par mail et par téléphone. Le fait de le voir rôder autour de chez moi, d’avoir les pneus crevés dans mon parking (vandalisme a dit le garage )

Il demandait initialement une garde alternée pour nos 3 enfants. Au vu de mon dossier, il a modifié et a demandé à avoir la garde que l’on avait avant l’été (celle qu’il ne voulait plus). J’ai demandé visite médiatisée, et expertise psychologique.

Tribunal mi octobre. Réponse mi novembre. Résultats. Les faits de violence sont non prouvés matériellement , isolés, les enfants peu précises, se contredisant (une dit que son père l’a attrapé au cou dans la douche et l’a grondé, la seconde dit que son père a attrapé et soulevé sa sœur par le cou sous la douche ). Le discours de ma grande est trop mature pour une enfant de 9 ans. Pas de danger avéré. (Elle aurait écrit que j’étais une menteuse manipulatrice c’était pareil )Le père peut obtenir son droit de visite élargi. Les filles sont retournées du jour au lendemain chez lui sans préparation. Première nuit pour bébé de 18 mois aussi, comme ça.

La juge demande quand même une évaluation psy pour tout le monde.

Mails bien sûr où il dit qu’il ne me fait plus confiance vu mes mensonges et mes manipulations.

Dénigrements de sa compagne envers ma grande (elle a dit au juge que sa belle mère mentait pour protéger son père) .
Une semaine après la reprise de son droit de visite. Ses nerfs lâchent de nouveau (une semaine quoi) et il s’est emporté sur ma cadette, a forcé pour lui faire retirer un sac et a réussi à lui faire des traces de brûlures/frottements dans le cou, l’épaule et la mâchoire. Je l’ai récupéré en pleurs.
Ma plus grande fait des crises d’angoisse, a énormément de colère contre lui, et les adultes (ils mentent et c’est moi que l’on ne croit pas. On me protège pas ). Ma cadette se renferme. Mon bébé est perturbé niveau sommeil forcément. Elle passe d’un coup plus de temps avec quelqu’un qui s’est très peu occupé d’elle au final depuis sa naissance.

Les grandes ont commencé un suivi psy. Et moi j’attends. J’attends qu’il leur fasse assez de mal pour avoir des « preuves » et en même temps j’espère qu’il ne se passe rien car j’ai peur dès qu’il a les filles.

Voilà pour 6 mois de News. Je vous épargne la semaine écoulée avec opération en urgence pour appendicite de ma deuxième, Covid chez son père donc c’est moi qui doit garder les filles parce que voilà. On ne s’ennuie jamais en ce moment chez moi.
J’espérais être entendue par la justice, les filles protégées surtout. Ce n’est pas le cas. Mais on va avancer quand même.

Je fais en sorte que les filles aillent mieux. Ensemble on est bien. Alors il a l’impression d’avoir gagné, mais il ne se rend pas compte qu’il a déjà perdu ses filles en agissant ainsi. (Mais bon il a d’autres chats à fouetter sûrement pour s’en rendre compte, il est en train d’essayer d’avoir un quatrième enfant dont il ne veut même pas )

Je vais rien souhaiter pour 2023, on vivra tout simplement.

Pas: hier c’était l’anniversaire de la tromperie. Cette super date qu’ils ont choisi pour leur anniversaire de couple. Je me suis rendue compte aujourd’hui que je n’y ai même pas pensé de la journée.
Lui il est devenu alcoolique, il est violent et pas heureux. Elle, franchement pas mieux.
Moi l’essentiel est auprès de moi
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3916
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

Bonjour Meihra

Triste de te lire mais en même temps, c'est pas tout noir...
Je vais te dire en quoi.

meihra a écrit : lun. 5 déc. 2022 16:02 Je vais juste énumérer les faits, l’état émotionnel vous vous en douterez a été compliqué à gérer pour tout le monde.

- Pendant l’été, sur sa semaine de vacances avec nos deux grandes, mon ex a été violent envers nos filles. Son comportement s’était plus que dégradé tous ces mois. Les filles m’ont relaté pour ma plus grande deux étranglements, deux forts tirage de cheveux dont un qui lui a fait cogner la tête au sol. Pour ma cadette, un étranglement sous la douche, et une fois la pousser fortement dans un volet.

J’ai porté plainte. Elles ont été auditionnées par la gendarmerie, l’unité médico-judiciaire. L’enquête est toujours en cours. Lui a priori n’a toujours pas été interrogé depuis fin août pour les faits…

Je vais essayer de pas trop m'énerver mais des fois, je pense qu'il est bon de revenir sur certaines choses, non pas pour avoir raison, mais principalement pour bien expliquer.
Sans Prétention a écrit : lun. 28 nov. 2022 22:14
Asturias a écrit : lun. 28 nov. 2022 17:10 Ouais... alors autant il y a deux ans je croyais à cet état des choses, autant avec le recul (et un peu de bouteille grâce à vous) je tempèrerais cette théorie. Disons que l'histoire "structurel"/"conjoncturel" est facile à assimiler et à comprendre. Elle aide à relativiser parfois ("mon conjoint n'est pas structurel, ouf!") ou à l'inverse elle aide à prendre une décision difficile ("mon conjoint est structurel, par conséquent je le quitte")
Ce n'est pas tout à fait ça.
C'est plutôt :
A - Apparemment votre amour est fort, pourquoi ne pas tenter le coup ?
B - Là t'es avec un gus qui a besoin de se faire soigner ou avec un pervers. Donc arrête de lire des magazines où il est question de coups de stoukette en mode ONS. Il te dit qu'il t'aime : ce n'est pas suffisant. on te dit que c'est à toi de le reséduire. Que nenni ! :leech: Tu renforces son pouvoir et gonfle son ego ! :kelkon:
Il te dit qu'il n'a pas besoin de se faire suivre. Ben si. :cop: Sinon : destruction programmée (pas seulement du couple mais aussi du cocu. Alerte maximale) :abri:
Ca c'est le premier point. :beurk:
Pourquoi je relance quitte à perdre toute crédibilité ?
Parce que quand il y a danger pour les personnes, au début, je suis prudent. Très prudent (parce que je ne suis pas devin. Personne ne l'est). Mais les signes ne trompent pas, contrairement aux cf et la probabilité de "mal finir" est grande (risque démultiplié) donc : avertir.


J'admets, Meirha, avoir, dans un premier temps sous-estimé ton bonhomme. Mais les signes se sont multipliés jusqu'à ce coup fatal :
meihra a écrit : lun. 5 déc. 2022 16:02 Lui il est devenu alcoolique, il est violent et pas heureux. Elle, franchement pas mieux.
Moi l’essentiel est auprès de moi
Sans Prétention a écrit : mer. 30 nov. 2022 21:03
Mada a écrit : mer. 30 nov. 2022 15:59 Structurel ou pas, je pense que mon mari a une personnalité encline aux addictions ( alcool, tabac).
C'est logique :oops:

Oublie le mot structurel on fantasme sur le mot et peu ont compris la définition. :doute: Attarde toi aux critères en appelant ça autrement éventuellement. Voilà une réponse que je faisais l'an dernier à une cornue :
Sans Prétention a écrit : jeu. 28 oct. 2021 17:39
Bah en fait, je dirais que c'est clairement structurel pour ma part.

Edit : il s'inscrit sur des sites de rencontre. La démarche est donc volontaire (rien d'accidentel dans ses écarts : c'est voulu).

La différence entre conjoncturel et structurel c'est pas la gentillesse ou la méchanceté avec laquelle le méfait est réalisé dans le dos du conjoint. Ce n'est pas non plus le repentir (qui ne signifie pas grand chose justement pour les structurels. Y en a des gentils mais le problème est ailleurs) ni le manque d'empathie.

Il y a des conjoncturels qui deviennent de vrais enfoirés quand ils sont en danger et des structurels tout mielleux qui arrivent à te faire avaler des couleuvres de la taille d'une chaussette de Zeus.

Structurel signifie que c'est dans la personnalité intrinsèque, dans sa structure, d'être polygame. Soit par choix, soit par "obligation" narcissique (ego complement pété).

Il y a un adultème sur la chose. A lire.

On remarque que les structurels recommencent plusieurs fois avec plusieurs personnes et qu'ils ont une addiction. Elle est soit sexuelle, soit autre (alcool, drogue...)

Désolé mais le portrait dressé indique que des soins profonds sont obligatoires. Et c'est sans discussion possible.
meihra a écrit : lun. 5 déc. 2022 16:02 En parallèle, je ne lui ai plus remis les filles jusqu’à la date de notre jugement. Il ne les a pas vu pendant 3 mois. Les filles ont refusé de lui parler au téléphone. Il a pondu des attestations de papa poule de personnes l’ayant croisé avec les filles 2 fois, et celle de l’orthophoniste de ma grande qui a dit qu’il avait toujours été parfait et doux (et moi je suis inexistante dans le suivi alors que j’y participais activement ). J’ai apporté les attestations de nos proches de longue date sur son comportement, j’ai apporté des preuves et des aveux de suivi psy pour violence. J’ai contré les différents mensonges dans son dossier (beaucoup). Ma grande a voulu être entendue par la juge.

J’épargne, le harcèlement et le dénigrement par mail et par téléphone. Le fait de le voir rôder autour de chez moi, d’avoir les pneus crevés dans mon parking (vandalisme a dit le garage )

(...)

Une semaine après la reprise de son droit de visite. Ses nerfs lâchent de nouveau (une semaine quoi) et il s’est emporté sur ma cadette, a forcé pour lui faire retirer un sac et a réussi à lui faire des traces de brûlures/frottements dans le cou, l’épaule et la mâchoire. Je l’ai récupéré en pleurs.
Ma plus grande fait des crises d’angoisse, a énormément de colère contre lui, et les adultes (ils mentent et c’est moi que l’on ne croit pas. On me protège pas ). Ma cadette se renferme. Mon bébé est perturbé niveau sommeil forcément. Elle passe d’un coup plus de temps avec quelqu’un qui s’est très peu occupé d’elle au final depuis sa naissance.
Adulthème : viewtopic.php?p=60478#p60478

meihra a écrit : lun. 5 déc. 2022 16:02 Je fais en sorte que les filles aillent mieux. Ensemble on est bien. Alors il a l’impression d’avoir gagné, mais il ne se rend pas compte qu’il a déjà perdu ses filles en agissant ainsi. (Mais bon il a d’autres chats à fouetter sûrement pour s’en rendre compte, il est en train d’essayer d’avoir un quatrième enfant dont il ne veut même pas )
Vu comme ça, c'est pas la joie mais :
1) Effectivement tes filles, tu vas leur apprendre à se protéger des beaux parleurs et des manipulateurs.
2) Oui, il les a perdues. Il s'en apercevra quand il sera vieux.
3) Son histoire avec sa tatoueuse est vouée à l'échec (ce n'est pas en soi une bonne nouvelle) mais tu as la preuve que quoiqu'il fasse, peu importe avec qui il est, peu importe l'amour qu'on lui donne ou pas, le soin qu'on lui apporte, la reconnaissance dont il a besoin, ce puits sans fond (qui a besoin de se faire soigner) est un destructeur d'ego et... Tu ne l'as plus dans les pattes. Le problème, peut-être, c'est que tu ne peux quand même pas encore te poser un peu avec tes filles... Ca viendra. Elles vont grandir...
4) Pour info, c'est ta personnalité qui canalisait probablement ses pulsions destructrices. :oops:

Ainsi donc en substance :
meihra a écrit : lun. 5 déc. 2022 16:02 hier c’était l’anniversaire de la tromperie. Cette super date qu’ils ont choisi pour leur anniversaire de couple. Je me suis rendue compte aujourd’hui que je n’y ai même pas pensé de la journée.
Lui il est devenu alcoolique, il est violent et pas heureux. Elle, franchement pas mieux.
Moi l’essentiel est auprès de moi

Je suis en colère Meihra :ire: , je te prie de m'excuser :oops: , mais j'aimerais maintenant qu'on fasse le distingo entre certaines personnalités et d'autres :deal: .
En tous cas, peu importe, tu sais à qui tu as affaire. Arme-toi (de patience, mais pas seulement) parce que ce con ne va pas te lâcher : il est tellement malheureux au fond de lui - course à l'ego - qu'il va te faire ... à chaque occasion possible.

Je sais pas si tu peux te barrer loin avec tes filles...

Bien à toi et courage.
:fleur
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 211
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Merci pour le message et les conseils. J’ai compris pas mal de choses oui ces derniers mois. Mais bon entre la théorie et la réalité, il m’arrive encore parfois de me faire avoir :oops:
J’apprends mais je suis souvent longue à la détente (ou trop gentille, naïve va savoir). Bref c’est souvent un combat entre mon cerveau et mon cœur.

Partir, non, en tout cas pas assez loin pour la situation. Mais je me protège et je vais protéger les filles.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 780
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Mitsou78 »

Voilà, aux abris, protèges toi et tes filles et laisse tant que faire se peut, les attaques du sieur glisser sur toi.
Tous ses actes malveillants, déplacés, outranciers doivent être signifiés par écrit, tous, ils te serviront et serviront à tes filles asap.
Bon courage.
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Répondre