Vos dons permettent de faire vivre l'association Faire un don

Les petites phrases (ou le guide du cocufieur en + de 10 leçons)

Il n'existe pas une infidélité, mais des infidélités Vous trouverez dans cette rubrique une compilation à expériences... Un verbatim, de témoignages choisis

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 201
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Les petites phrases (ou le guide du cocufieur en + de 10 leçons)

Message par Asturias »

Wow, tellement d'écho avec les miennes...

15 jours avant la découverte :
Moi : "Qu'est-ce qu'il se passe ? Tu veux qu'on se sépare ? Tu as quelqu'un en vue ?"
Elle : "Non, pas du tout..."

Au moment de la découverte :
Moi (avec le téléphone entre les mains, après avoir lu les échanges enflammés par SMS) : "Et sinon, c'est qui Etienne ?"
Elle : "Qui ça ? Etienne ? Oh, c'est un ami !" :roll:

Quelques minutes après la découverte :
Elle : "J'ai honte, mais je suis soulagée. J'allais y mettre un terme de toutes façons..." (ce n'est pas ce que disaient les échanges...)
Moi : "Ca dure depuis longtemps ?"
Elle: "Environ 3 mois" (ça en faisait 6, plus 6 mois de flirt)
Moi : "Vous avez couché ensemble ?"
Elle : "C'est arrivé quelques fois, oui... On s'est toujours protégés" (20 fois environ, jamais protégés)
Elle : "Mais on a juste fait l'amour, c'était pas porno" (aujourd'hui encore, j'ai du mal à appréhender le niveau de bêtise de cette phrase...)

Quelques heures après la découverte :
Elle: "Tu n'as pas le droit de m'empêcher de le garder comme ami !"

Quelques jours après la découverte :
Elle: "Avec lui, j'étais ailleurs, c'était un peu ma bulle de lumière"
Elle: "Je t'aime, mais je l'aime aussi, de façon différente"
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

Auteur du sujet
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3936
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Les petites phrases (ou le guide du cocufieur en + de 10 leçons)

Message par Sans Prétention »

Asturias a écrit : mer. 19 juin 2024 14:41 15 jours avant la découverte :
Moi : "Qu'est-ce qu'il se passe ? Tu veux qu'on se sépare ? Tu as quelqu'un en vue ?"
Elle : "Non, pas du tout..."
Elle avait raison : elle ne trompait pour se séparer.

Asturias a écrit : mer. 19 juin 2024 14:41 Au moment de la découverte :
Moi (avec le téléphone entre les mains, après avoir lu les échanges enflammés par SMS) : "Et sinon, c'est qui Etienne ?"
Elle : "Qui ça ? Etienne ? Oh, c'est un ami !" :roll:
Ma femme a baisé ses deux meilleurs amis du moment.

Asturias a écrit : mer. 19 juin 2024 14:41 Quelques minutes après la découverte :
Elle : "J'ai honte, mais je suis soulagée. J'allais y mettre un terme de toutes façons..." (ce n'est pas ce que disaient les échanges...)
Marrant.
Tu les choppes toujours au moment où ils vont s'arrêter. Si c'est pas un gros manque de bol ça...

Asturias a écrit : mer. 19 juin 2024 14:41 Moi : "Ca dure depuis longtemps ?"
Elle: "Environ 3 mois" (ça en faisait 6, plus 6 mois de flirt)
Moi je n'ai pas de preuve concrète.
Mais les éléments que j'ai en main montrent que c'était plus proche du spaghetti que de la nouille au niveau temps .

Asturias a écrit : mer. 19 juin 2024 14:41 Moi : "Vous avez couché ensemble ?"
Elle : "C'est arrivé quelques fois, oui... On s'est toujours protégés" (20 fois environ, jamais protégés)
Il m'a embrassée, j'ai laissé faire.
Je l'ai embrassé il se passait quelque chose.
On n'a pas pu coucher ensemble.
Une fois.
Quelques fois.

Par contre sans protection dès le départ.
Il y avait des endroits honnêtes dans cette partouze à deux ... :lol:

Asturias a écrit : mer. 19 juin 2024 14:41 Elle : "Mais on a juste fait l'amour, c'était pas porno" (aujourd'hui encore, j'ai du mal à appréhender le niveau de bêtise de cette phrase...)
C'est marrant où elle met le level : faire l'amour c'est en bas et porno c'est en haut ???

Asturias a écrit : mer. 19 juin 2024 14:41 Quelques heures après la découverte :
Elle: "Tu n'as pas le droit de m'empêcher de le garder comme ami !"
Les amis de mes amis...

Asturias a écrit : mer. 19 juin 2024 14:41 Quelques jours après la découverte :
Elle: "Avec lui, j'étais ailleurs, c'était un peu ma bulle de lumière"
Elle: "Je t'aime, mais je l'aime aussi, de façon différente"
Pas avec ces mots là mais tout pareil.
J'ai réfléchi et un jour je lui ai dit "mais en fait je suis ta prison ??? Bah garde la maison, c'est dingue d'être rabaissé à ce point..."
"Non, reste"...
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Répondre