3 ans après

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 283
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

3 ans après

Message par Fishbone »

Salut,

Comme vous (bien sûr), je suis un multi-cocu. Voilà 3 ans que j’ai découvert le pot-aux-roses. Elle l’a fait 7 fois (en 4 ans, enfin je pense savoir), dont 2 relations durables d’1an1/2. Pleins de turluttes à gauche, à droite et elle a essayé 3 fois avec une nana (elle se demandait si elle n’était pas homosexuelle). Le plus vicieux pour moi a été son dernier amant, qui était le père d’une copine de classe à ma fille. Ils (ma femme et le trou d’uc) ont fait en sorte que nous devenions amis et proches. Lui arrivait à me faire parler de mes problèmes de couple, me plaignait. Nos couples étaient devenus intime, on se voyait très souvent pour manger ou autres. Alors qu’en fait, il ne s’agissait pour eux que de pouvoir se voir même les week-ends (ils se voyaient déjà tous les jours dans la cour d’école). Lui a même réussi à me culpabiliser parce que je n’allais pas boire des coups avec. Il faut dire que je ne l’ai jamais senti ce mec, je le trouvais louche (et raciste mais ce n’est pas le sujet). Bref, voilà pour l’intro (classique).

Depuis 3 ans, j’ai bien sûr fait mon introspection. Oui, j’étais trop distant, trop dans la routine, trop crevé (boulot et à fond pour mes filles). Mais je l’ai toujours aimé d’un Amour fou, je suis un gland mais je fais le ménage, la bouffe, la vaisselle, tout ce que tu veux pour aider Madame et faire en sorte qu’elle puisse avoir une vie aussi à elle (sorties, restos, sport, etc.). Par contre, moi, je me suis complètement oublié. Du coup, je suis devenu inintéressant. Pas grand-chose à raconter à part « la petite fait caca mou » ou « j’ai pété le balai de la serpillère »…. J’étais devenu râteau quoi… et promis, ce terme ne me concerne pas en principe. Peut-être aussi, étais-je devenu un peu déprimé de ne plus rien faire pour moi (à part le ski en hiver, MON truc).

Mais là, faut que ça change ! Ca fait 3 ans que je traîne toujours sur ces forums de cocus, que j’y pense quasi quotidiennement, que je souffre en silence parce qu’il n’est plus question pour elle de revenir une énième fois sur ces histoires passées. Chaque fois que je lui en parle (de mon mal-être), elle me casse, elle dit que je suis dépressif, que je ne sais pas passer à autre chose. Pour elle, tout va bien actuellement. Oui en apparence, on se braille plus dessus, on fait des choses en commun mais non, je suis toujours aussi perdu. Alors je sais, cette cicatrice ne se refermera plus, je dois vivre avec. Je dois faire le deuil de mon Amour d’avant. Mais maintenant, je suis pris par une nouveauté que je n’avais pas vu venir. Un sentiment nouveau qui me chamboule.

Sans vouloir me venger, je commence à regarder ailleurs. J’ai 40 piges cette année, on me dit beau gosse, drôle et sympa. Du coup, je remarque ceci. D’un coup, je vois que je plais, je vois les sourires de certaines dans la rue, les regards appuyés que, bien sûr, je ne voyais même pas avant. Bref, je réalise qu’il existe un autre monde. Et ça me parait malsain parce que, idéalement, je veux pardonner et ne pas tomber dans le piège de lui la faire à l’envers (comme on dit chez moi). Je m’en veux de réaliser que je regarde ailleurs. Et en même temps, qu’est-ce que ça fait du bien de réaliser ce genre de choses ! De sentir que je pourrais trouver quelqu’un pour qui le mot cocufiage n’existe pas. Une fille qui serait douce et qui m’aimerait « pour de vrai ». Vivre l’Amour que je croyais réel avec ma femme mais qui n’est qu’apparence (je suis presque sûr qu’elle ne m’aime plus).

Ca y est ? Je suis moi-même devenu un con ???
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Avatar du membre

Zoch
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 327
Enregistré le : sam. 18 juil. 2015 11:31

Re: 3 ans après

Message par Zoch »

Non. Tu as découvert que derrière elle, il y a l'horizon. Aspirer à l'amour vrai c'est humain. C'est même un besoin vital.
En fait, tu t"es reconstruit . Tu es mûr pour faire un vrai choix maintenant.
Bravo à toi ! !!!
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3387
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: 3 ans après

Message par Sans Prétention »

T'es pas le seul vieux !

Tu es tout simplement en train de faire le chemin de "La classe"...

http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... sse#p22766

Ou rentrer au bercail sans avoir à regretter...

Pour moi, il y a quelque chose au-dessus des principes: le sens.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 283
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: 3 ans après

Message par Fishbone »

Woooooh ! Il m’a fallu le week-end pour digérer. La claque ! Zoch, sans prétention, vous venez du premier coup d’appuyer là où il fallait. La classe ;-) ! Trois ans que j’attends une piste, merci les gars ! Ca fait des lustres que je traîne sur ce forum et d’autres sans jamais poster, et boum ! Une réponse, enfin !
Du coup, je me permets de squatter encore votre forum pour un-deux trucs, après j’arrête, promis !
D’abord, vous me dites que j’atteins un stade où l’avance est telle, que je vais (enfin) pouvoir prendre sereinement une décision (il est question que je regarde ailleurs, alors que je ne cherche pas ça). Mais si je regarde ailleurs, ça craint? Ca veut quand-même dire que je n’y suis plus vraiment, non ? Comme nous tous, je n’arrive pas à oublier mais j’apprends gentiment à vivre avec. J’aimerais continuer avec madame mais je me dis que ça n’est pas possible avec une femme qui ne m’aime plus (malgré ses dires). L’impression d’être de nouveau son défouloir, comme dans sa période p…, et elle est vraiment pas aux petits soins actuellement. Ce week-end, on était seul, sans les enfants, ben c’était pas bizance. Pas plus douce, pas câline, rien. On a juste discuté de manière sympa de tout et de rien. Moi qui m’attendais à un week-end torride… On a pas eu cette période que j’ai lu dans pas mal de couple où c’est un renouveau, les gens sont bien, sereins, amoureux quoi ! Pour nous, tout est redevenu comme avant, sans sel. Et ça me manque la tendresse, la vraie écoute, bref, tout ce qui fait un couple.
Le sexe, le nerf de la guerre ? Ma femme à toujours été portée sur la chose. Du genre à jamais payer le taxi quand elle rentrait du Macumba le samedi soir. Ensuite, elle me dit avoir été fidèle jusqu’à il y a 6 ans (ça fait trois ans que j’ai découvert le pot-aux-roses). Mais j’y crois pas, j’y crois plus mais je m’accroche.
Avant, c’était le délire au lit, avec une fréquence raisonnable dans les rapports. On était fusionnel. Maintenant, c’est presque jamais et désolé d’être vulgaire mais c’est plus de la baise que de l’Amour. Et ça aussi, ça me travaille. Elle qui aime tellement ça, qui se faisait sauter plusieurs fois par semaine par son amant, du jour au lendemain de ma découverte, elle a plus de libido depuis trois ans (allez, un peu moins) ? Je sens que je ne vais pas aimer ce que je vais lire en retour… Oui, j’ai peur que ça recommence mais je me suis promis de ne plus recommencer à fouiller et tout et tout. J’arrête de gaspiller de l’énergie pour ça. J’ai bien mieux à faire. Si elle le refait, un jour je le saurais (l’espoir fait vivre vous me direz). En me relisant, je me dis que je suis un peu maso de rester dans cete situation et d’y croire encore.
Mais c’est quoi ce cauchemar, cette vie de merde ? C’est pas ça que j’ai mis 20 ans à construire avec elle !
J’ai fait un sacré chemin depuis la découverte mais j’ai encore trop souvent ce que j’appelle des remontées acide. J’ai encore des doutes, de la lassitude, du désespoir. Mais mes filles vont bien, c’est le principal !
Merci mille fois pour votre soutien !
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3387
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: 3 ans après

Message par Sans Prétention »

Fishbone a écrit :Woooooh ! Il m’a fallu le week-end pour digérer. La claque ! Zoch, sans prétention, vous venez du premier coup d’appuyer là où il fallait. La classe ;-) ! Trois ans que j’attends une piste, merci les gars ! Ca fait des lustres que je traîne sur ce forum et d’autres sans jamais poster, et boum ! Une réponse, enfin !
Perso, j'ai pas de problème avec ça. Le sens prime.
Je m'explique : c'est QUOI la fidélité ?
Etre monogame ? Des libertins, des homos que je connais sont fidèles de coeur mais pas de corps. Là je me dis merde ! Sont crétins ou quoi ? Ben faut croire que non...
Adopter un principe religieux ? On peut être "fidèle" sans aller à la messe... (Y en a qui confondent la fin de la messe et la main à...)
Un principe "moral" ? Oui... Mais moralement, on peut être fidèle à l'autre et fidèle à ses désirs ? Certains disent qu'il faut d'abord être fidèle à soi-même et s'envoyer en l'air dès que l'occasion se présente. Peu scrupuleux les mecs...
Un sacré bordel. Mais dans tout ce fatras qui ne sert qu'à "tirer la couverture à soi", il y a un principe qui prime par dessus tout : être fidèle, c'est être fidèle au contrat initial. C'est lié au respect.
Se trouve que certains ont la chance d'être fidèles à eux-mêmes en étant fidèles à leur partenaire. Wouaaaaaaaa ! Quel cadooooo !
Dans d'autres cas, ben... Ouille !

"Le respect (du latin respicere signifiant « regarder en arrière ») évoque l'aptitude à considérer ce qui a été énoncé et admis dans le passé, et d'en tirer les conséquences dans le présent. Il peut ainsi être question du respect d'une promesse, du respect d'un contrat ou du respect des règles d'un jeu. Dans ces exemples, le respect évoque l'aptitude à se remémorer le moment dans lequel un être humain s'est engagé, respectivement, à tenir sa promesse, à satisfaire aux conditions du contrat, ou à se conformer aux règles du jeu.
Le respect appliqué à un être humain prend un sens plus proche de l'estime, et s'appuie sur l'aptitude à se remémorer les actes auparavant accomplis par un être humain, lorsque ceux-ci sont dignes d'être reconnus. Le respect ne doit pas être confondu avec la tolérance, car celle-ci n'a pas les mêmes motifs, et contrairement au respect, elle n'est pas incompatible avec le mépris."


Donc ta dame t'a bien manqué de respect.
Dans ton cheminement, tu perçois comment "réparer" cette infamie. Et ça parle de plus en plus fort.

La plupart du temps, c'est le bruit de la porte qui claque qui fait kiffer, qui monte l'adrénaline, comme un plaisir coupable d'envie de faire ses valises. Et ça monte, ça monte... Vient alors le moment de décider. Certains le font vite, d'autres prennent plus de temps.

Après, il y a aussi les "blessés", qui ont pardonné trop vite, dans une précipitation aveugle, culpabilisés par les magazines féminins, les thérapeutes sous-tireurs, qui sous-entendent que, bon, si vous pardonnez pas, vous êtes un pourri, un écart ça existe et qui êtes-vous pour juger ? En attendant, tu morfles anormalement. Et ça passe pas, mais comme on t'a dit "c'est aussi un peu de ta faute hein..." Ben tu t'enfonces dans la merde, la queue basse, et le problème de fond n'a pas été résolu.

Dans le cas d'une infidélité "propre" (j'abuse, mais y en a: celles avec regrets, auto-dénonciation, sans récidive, de préférence non scénarisée, et de préférence sans l'appui de papa-maman eux-mêmes très approximatifs sur l'éducation réelle dispensée au cocufieur), c'est plus facile et sain.

Thunderette : http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... 195#p26942

Mais lorsque tu as affaire à une vrillée de la tête... Quel sens donner au pardon tabernacle ?


Fishbone a écrit : Du coup, je me permets de squatter encore votre forum pour un-deux trucs, après j’arrête, promis !
Non tu peux rester, ça peut servir à d'autres.

Tiens... Gary 77 : le chaos, pour revenir définitivement : http://www.soscocu.org/viewtopic.php?f= ... &start=180

Comme quoi, faut peut-être tout péter pour reconstruire... Si les bases ont été touchées, ton couple ressemblera sans doute à la tour de Pise ad vitam æternam.
Dans ce cas, la meilleure solution serait de partir. Mais... Si par hasard tu voulais rester ?
Fishbone a écrit : D’abord, vous me dites que j’atteins un stade où l’avance est telle, que je vais (enfin) pouvoir prendre sereinement une décision (il est question que je regarde ailleurs, alors que je ne cherche pas ça). Mais si je regarde ailleurs, ça craint?
J'en sais rien. Je sais juste que "en l'état" tu ne t'en sors pas. Ecoute-toi : qu'est-ce qu'il te dit ton petit doigt ?
Fishbone a écrit : Ca veut quand-même dire que je n’y suis plus vraiment, non ?
Sans doute. Mais ça peut vouloir dire un nouveau départ. Perso, je prône le détachement. Ca fait faire des conneries la dépendance affective...

Elle : on se serait jamais rencontrés si j'avais fait le boulot de mes rêves.
Moi (avant) :pleure:
Moi (maintenant) : c'est vrai. Tu n'aurais pas su non plus ce qu'aurait été ta vie avec ces deux enfants merveilleux. Je te signale que s'ils sont comme ça c'est pas grâce à ton ex.

Elle : si ma mère était pas venue, j'aurais pas fait d'enfant avec toi. Je t'aurais sans doute quitté.
Moi (avant) : :pleure:
Moi (maintenant) : elle mérite des offrandes ta mère ? C'est pas elle qui les élève.

Elle : je savais plus où j'en étais
Moi (avant) : et tu serais partie avec lui s'il était libre ? :pleure:
Moi (maintenant) : t'aurais dû essayer l'aventure avec ce blaireau. T'aurais senti la différence.

Elle : si tu pars, je te reséduirai :wink:
Moi (avant) : j'ai mal :pleure:
Moi (maintenant) : je suis pas ton jouet. Je veux que tu m'aimes librement mais c'est pervers ce que tu dis.

Clou du spectacle :
Elle : on a couché que trois fois ensemble.
Moi (avant) : je suis nuuuuuuuuuul !!!!! :pleure:
Moi (maintenant) : je sais ce que je vaux.

Bref. L'asservissement: une autoroute pour que ce soient les psychoses du moins sain d'esprit dans le couple qui mène la danse.
"Pour triompher, le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien."
Edouard Burke.
Fishbone a écrit : Comme nous tous, je n’arrive pas à oublier mais j’apprends gentiment à vivre avec.
Je pensais pas mais on y arrive. Faut voir comme. Mais on y arrive.
Fishbone a écrit : J’aimerais continuer avec madame mais je me dis que ça n’est pas possible avec une femme qui ne m’aime plus (malgré ses dires).
Pas d'amour, risque multiplié.
Fishbone a écrit : L’impression d’être de nouveau son défouloir, comme dans sa période p…, et elle est vraiment pas aux petits soins actuellement.
C'est un trou noir ta meuf. Elle avale toute la lumière autour d'elle en se faisant passer pour la "plus sympa" des deux dans le couple. Or, se trouve tu serais mieux sans elle. Ou alors avec une version d'elle qui t'aime. Mais ça, ça se programme pas.
Clignotant orange mon gars. Ta venue ici n'est pas un hasard.
Fishbone a écrit : Ce week-end, on était seul, sans les enfants, ben c’était pas bizance. Pas plus douce, pas câline, rien. On a juste discuté de manière sympa de tout et de rien. Moi qui m’attendais à un week-end torride…
Essaie la voisine. Tu le feras pour toi et pas contre elle. :cocu:
Je plaisante. A peine.
No sex = sadness. Le manque de désir doit interroger votre couple. Prends les devants : thérapie.
Fishbone a écrit : On a pas eu cette période que j’ai lu dans pas mal de couple où c’est un renouveau, les gens sont bien, sereins, amoureux quoi !
Effectivement. Je galère comme un aveugle qui joue à la chasse au trésor mais je dois bien admettre que madame me VEUT. Et oui, sexe de bien meilleure facture que par le passé. Un débugage en somme.
Fishbone a écrit : Pour nous, tout est redevenu comme avant, sans sel. Et ça me manque la tendresse, la vraie écoute, bref, tout ce qui fait un couple.
C'est quoi un couple pour ta femme ? Quel exemple parental ? (Les gros sabots sur le passif familial...)
Fishbone a écrit : Le sexe, le nerf de la guerre ? Ma femme à toujours été portée sur la chose. Du genre à jamais payer le taxi quand elle rentrait du Macumba le samedi soir. Ensuite, elle me dit avoir été fidèle jusqu’à il y a 6 ans (ça fait trois ans que j’ai découvert le pot-aux-roses). Mais j’y crois pas, j’y crois plus mais je m’accroche.
Avant, c’était le délire au lit, avec une fréquence raisonnable dans les rapports. On était fusionnel. Maintenant, c’est presque jamais et désolé d’être vulgaire mais c’est plus de la baise que de l’Amour. Et ça aussi, ça me travaille.
D'où ton questionnement intérieur : et si... par hasard...


Fishbone a écrit : Elle qui aime tellement ça, qui se faisait sauter plusieurs fois par semaine par son amant, du jour au lendemain de ma découverte, elle a plus de libido depuis trois ans (allez, un peu moins) ?
Et avec toi c'était comment déjà ?
Fishbone a écrit : Je sens que je ne vais pas aimer ce que je vais lire en retour…
Sur toi ou sur elle ?
Fishbone a écrit : Oui, j’ai peur que ça recommence mais je me suis promis de ne plus recommencer à fouiller et tout et tout. J’arrête de gaspiller de l’énergie pour ça. J’ai bien mieux à faire.
Doute sur elle = doute sur toi. Période charnière. Transition importante.
Fishbone a écrit : Si elle le refait, un jour je le saurais
.

T'as les boules, mais sont-elles de cristal ?
Fishbone a écrit : En me relisant, je me dis que je suis un peu maso de rester dans cete situation et d’y croire encore.
Croire c'est pas mal. Mais rester dans cette situation...


Fishbone a écrit : Mais c’est quoi ce cauchemar, cette vie de merde ? C’est pas ça que j’ai mis 20 ans à construire avec elle !
Et... Si. Tu reproduis quel schéma toi ?


Fishbone a écrit : J’ai fait un sacré chemin depuis la découverte mais j’ai encore trop souvent ce que j’appelle des remontées acide. J’ai encore des doutes, de la lassitude, du désespoir. Mais mes filles vont bien, c’est le principal !
Le principal, c'est que toi AUSSI tu te sentes bien.
Fishbone a écrit : Merci mille fois pour votre soutien !
:jap:

To be continued.

C'est pas ce qu'on dit sur le forum qui est important.
Ce sont les questions qui te sautent à la gueule comme un coup de pied au cul... Les remarques qui te font penser à d'autres choses. Et surtout...

La relecture de tes propres écrits !
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 283
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: 3 ans après

Message par Fishbone »

Ça y est, je suis Marie-soleilarisé :-)! Trop bon vos points de vues! Ça me donne plein de nouvelles pistes tabarnak! Je pensais être assez expert, vu la diversité, le nombre de fois et la longueur de ses tromperies en rapport à mon actuelle abnégation, en fait, j'ai toujours le nez dans le :Q:
Ça fait 3 ans, j'ai bien saisi et fais savoir ce qu'était le mot respect. J'ai lu une multitude de posts divers à ce sujet qui ne m'apprennent pas grand chose hormis que je suis pas seul.
Et je ne pense pas que je sente le besoin de devoir réparer une infamie. J'ai juste besoin de tendresse et tout et tout. De vivre avec une nana qui aime ma vie. 
Sinon, je suis plutôt celui qui a pardonné trop vite. Là je me reconnais. 
Alors maintenant oui, je m'aperçois que ce qui me paraît être une colline, est en fait une montagne. Mon petit doigt est effectivement douloureux, du coup j'ai un peu refouillé (nota bene: rajouter hacker sur mon CV). Le problème, c'est que la tempête peut venir de n'importe où. Un mail d'une nana qui lui dit "c'était sympa de se voir l'autre soir, on se voit plus longtemps la prochaine fois." Ou des demandes d'amis de mecs (jeunes?). Ou vieux. Ou un canari, va savoir. Pfiout! Pas évident mais mon putain d'instinct me fait mal au bide.
Je suis désolé, j'ai de la peine à m'exprimer, il y a trop de choses qui viennent d'un coup, je réalise que c'est a long long road (vas-y Jolly Jumper!).
Tu me demandes de relire mes écrits, je l'ai fait. J'y ai vu que les ruines de mon couple. J'en ai marre de faire de l'introspection, de chercher quoi, qui, comment. Mais ça fait bien longtemps que je n'avais pas avancé autant. Je réalise que je suis figé, léthargique.
Tu me demandais son passif? Des parents très éloignés l'un de l'autre. Très différents. Comme ma femme et moi mais pendant 12 ans, ça a été notre force. Et des parents qui la laissait sortir en boîte dès ses 14 ans. Oui, c'était (c'est???) une nympho. Et à l'époque, elle était folle de moi car elle disait que j'étais le seul qu'elle aille j'aimais trompé et vraiment aimé. Elle disait que je l'avait sauvée. Exactement les même phrases auxquelles j'ai eu droit lors de la découverte. "Tu m'as sauvé, j'en pouvais plus de cette vie de mensonges, bla-bla-bla...". Ouais c'est ça! Et la marmotte........ Mais voilà, elle était chaude et à l'époque, ça le faisait. Et je la croyais mais on était tout le temps ensemble. Bref.
Et pour finir, la voisine du quatrième, ouais :thx:
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3387
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: 3 ans après

Message par Sans Prétention »

Salut Fishbone !

La clé: tu joues à être son sauveur. Et ça te valorise de le penser: trop fort ! Tu es CELUI qui, par son amour, l'a fait arrêter sa nymphomanie ! Elle te place d'ailleurs à cet endroit précis de l'échiquier. Et tout le monde est content.

Rien ne bouge. Doutes, douleur, vie bloquée, verrouillée... Tous les meubles sont à leur place dans la maison. Et... ça commence à te courir sur le haricot. En fait vous jouez à un jeu à la con. J'ai joué au même avec ma femme. Et il est pas bien fini... Mais bordel... Ça commence à virer dans le bon sens.

Quant à ton instinct... Le mien avait raison pendant quinze ans. Et pas que sur ma femme. Sur sa famille aussi. Juste une reconstitution rationnelle d'un puzzle dont certaines pièces avaient été recoloriées après coup. Au final, je commence à me foutre du pourquoi comment. J'avais simplement raison: des vrillés de la tête. De manière très noble en apparence.
Le vernis a craqué, j'ai envoyé bouler tout ce joli monde. Pattern 2 brisé. Pattern 1 c'était mon père. Pattern 3... :oops:

Tu dis également que ses parents sont "différents". "Comme vous". De quel point de vue ? En tous cas, beau papa me semble un peu bouffé par bonne maman ou s'en foutre royal. "Comme vous" aussi quoi... Non je plaisante...

Juste une remarque: on ne sauve pas les gens. On les aide. Aide-toi, le ciel t'aidera. Ta femme... Elle fait QUOI concrètement pour s'aider ?

Si ça te branche, j'ai d'autres liens. En attendant, va faire un tour sur mon "billet d'humeur." Tu comprendras ce qu'est un jeu à la con. Quelle est ta place dans ton couple, ton rôle véritable. Par contre petit effort d'adaptation à ta situation demandée. Le film est bien foutu mais il parle pas spécifiquement de Fishbone.

Brise le pattern tabarnak (t'es comme moi toi... T'es un AFC... Googlelise "AFC drague"... AFC + nympho = nitro) !! Par contre jusqu'où es-tu prêt à aller pour y parvenir ?
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 283
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: 3 ans après

Message par Fishbone »

Salut,

J'ai acheté un bouquin sur la violence au sein du couple. Elle l'a vu. Punaise l'hystérie! Elle l'a balancé. Du coup, je suis revenu à la charge en disant que pour moi, j'étais toujours pas bien. Elle en rigole, dis que tout vas bien maintenant et pars. Ca parait résumé mais ça se passe comme ça. Elle va, notre couple va, j'arrête de déprimé ou me poser des questions. Comme tu dis, les meubles sont à leur place, rien ne bouge. Mais alors rien. Surtout ne pas remuer le couteau.

Bref, l'histoire de Nostalgie me remue aujourd'hui. Et je suis seul et surtout un gros blaireau naïf.
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Avatar du membre

Tony60
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 104
Enregistré le : jeu. 10 mars 2016 02:11

Re: 3 ans après

Message par Tony60 »

Salut a toi, desolé de m'incruster mais je voudrais juste te dire que non, tu n'as rien d'un gros blaireau naif comme tu dis, ou alors nous le sommes tous ( et un blaireau avec des cornes, c'est pas terrible ).

Je pense que du temps a passé et qu'aujourd'hui tu te rend simplement compte que cette situation n'est pas normal, et que tu ne veux plus souffrir ( evidement tu le savais deja, mais maintenant tu commences a vouloir agir pour toi et non pour elle ou vous, enfin ! )

De toute facon, tant que tu sera mal toi, comment veux tu que ca aille a coté?
De plus, excuses moi mais d'apres ce que j'ai lu, madame se moque de ton ressenti tant que son equilibre a elle est preservé, si ca c'est pas de l'egoïsme, je veux bien me les couper.

Bref, c'etait juste un avis, mais apres tout, ici on peux dire ce qu'on pense alors voila.

La PRIORITÉ... prend soins de toi.
Le plus difficile dans la trahison, c'est qu'elle ne vient jamais de vos ennemis, mais des personnes que vous aimez le plus.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3387
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: 3 ans après

Message par Sans Prétention »

Fishbone a écrit :Salut,
Re,
Fishbone a écrit :J'ai acheté un bouquin sur la violence au sein du couple. Elle l'a vu. Punaise l'hystérie! Elle l'a balancé.
On dirait une blague Carambar : c'est l'histoire de l'alcolo qui boit pour oublier qu'il boit...

Sinon, je sais pas où tu en es. Visiblement... Ca bouge pas.

Une archive pour toi :

http://www.soscocu.org/viewtopic.php?t=1971
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 283
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: 3 ans après

Message par Fishbone »

Re les amis!

Que de topics, lectures intéressantes, merci!
Ayant la chance d'avoir un taf qui douille pour les formations, je sors de 2 jours de cours sur la pnl. Alors, je recommande de vous y intéresser, la programmation neuro-linguistique réserve plein de surprise pour nos maux! Ce cours m'a donné pas de pistes à suivre pour mieux comprendre Madame et moi-même.
Merci pour ton avis que je prends volontiers Tony60! Pas de souci, tu es là pour dire ce que tu penses. Depuis que j'ai posté mon histoire, faut avouer que j'ai quelques fois été "secoué", voir vexé mais que toutes les remarques me font enfin avancer, sortir de ma zone de confort! Merci encore à vous, particulièrement à sans prétention! J'ai adoré le coup de la blague Carambar :mdr et merci pour les lectures!
Sur vos conseils, j'ai analysé son passé familiale et effectivement, je pense que Madame belle-mère avait des histoire à gauche, à droite et que Monsieur beau-père aussi. C'est fou, ça fait 20 ans que je les connais mais leur famille est tellement bizarre que je n'ai jamais le courage de développer. Tellement de non-dit chez eux, c'est la règle. Des parents présents mais très aimant. Ils avaient déjà deux filles et n'ont pas hésité à dire à ma femme depuis son plus jeune âge qu'elle était un résidu de capote trouée. Dès ses 13-14 ans, elle faisait ce qu'elle voulait de ses soirées, ce qui a laissé la porte ouverte à toutes les fenêtres ;-).
Pour finir, un petit feed-back sur mon samedi. Nous étions à un énorme anniversaire (des amis brésiliens). Donc bouffe et disco (Moulin Rouge de chez moi). Qu'est-ce qu'elle était bizarre ce soir-là! Du genre à s'éloigner au maximum de moi quand elle dansait (pourtant j'avais pris ma douche avant). Les autres amis en couple qui dansaient ensemble et elle qui s'éloignait de moi, en essayant que je remarque rien. Et j'étais pas bourré non-plus du style "tu me mets la honte là". Je me demande si un ancien amant ou amant tout-court n'était pas dans les parages. Qu'est-ce que j'étais triste d'avoir fait l'effort (une fois de plus) d'aller en boîte pour être avec elle! Voir ces couples s'amuser ensemble, voir ma femme danser seule, quel contraste! Et moi, au milieu de ça, à me faire allumer par les poufs de service. Pathétique! Et, bien sûr, en arrivant à la maison, elle s'est endormie, alors qu'elle voulait faire le sexe 30 minutes avant.
Je vais maintenant me bouger le derche! Voilà trop longtemps que je stagne. Et c'est vous qui me l'avez fait réaliser! Merci encore! J'étais à bout sans même l'avoir remarqué. Je vais provoquer un pow-wow avec ma squaw. J'aimerais que l'on essaie de discuter objectivement de notre non-situation. De savoir sérieusement si nous ne devrions pas nous quitter en bon terme. J'avoue avoir les glaouis comme on dit par chez moi. Elle me rira sûrement encore au nez en disant que tout va bien mais je ne laisserai pas tomber.
Vous assurez m'ssieurs 'dames! Merci encore à vous pour vos remarques!!!!
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3387
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: 3 ans après

Message par Sans Prétention »

Fishbone a écrit : Pour finir, un petit feed-back sur mon samedi. Nous étions à un énorme anniversaire (des amis brésiliens). Donc bouffe et disco (Moulin Rouge de chez moi). Qu'est-ce qu'elle était bizarre ce soir-là! Du genre à s'éloigner au maximum de moi quand elle dansait (pourtant j'avais pris ma douche avant). Les autres amis en couple qui dansaient ensemble et elle qui s'éloignait de moi, en essayant que je remarque rien. Et j'étais pas bourré non-plus du style "tu me mets la honte là". Je me demande si un ancien amant ou amant tout-court n'était pas dans les parages. Qu'est-ce que j'étais triste d'avoir fait l'effort (une fois de plus) d'aller en boîte pour être avec elle! Voir ces couples s'amuser ensemble, voir ma femme danser seule, quel contraste! Et moi, au milieu de ça, à me faire allumer par les poufs de service. Pathétique! Et, bien sûr, en arrivant à la maison, elle s'est endormie, alors qu'elle voulait faire le sexe 30 minutes avant.
Me rappelle deux pitites zistoires kroustyantes dans mon passif avec madame ça... :kelkon:

Toujours adoré les boîtes moi...

Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 283
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: 3 ans après

Message par Fishbone »

Salut les bouquetins,
Ca va pas du tout ces jours, je fais de la diarrhée cérébrale. J’ai deux soucis à vous soumettre.

1. Ce problème-là est souvent évoqué dans d’autres posts, du coup, il peut servir à d’autres. Il s’agit non pas d’oublier la tromperie mais d’oublier le dernier fuckburger de Madame os de poisson. Je m’explique :
Avec le dernier amant, ma femme avait fait fort comme le roquefort. Il s’agissait d’un papa d’élève, copine de ma fille. Au bout de quelques semaines à se côtoyer dans le préau d’école, ils sont tombés amoureux (boum ! Aïe !). Soit (ça, c’est le mot pour faire le mec blasé). Mais comme ces deux p’tits vicieux se sont bien trouvés, ils ont eu la bonne idée de faire en sorte qu’on devienne intime (donc lui, sa femme, ma femme et moi). Elle, je l’aimais bien. Lui, je l’ai jamais senti mais comme il me faisait bien marrer, je me suis dit : « faisons plaisir à Madame, devenons amis, ça ne peut être que bénéfique socialement. » Ouais, tu parles….

Tous les lundis, nos filles respectives avaient la danse ensemble. Du coup, comme il avait un job qui le faisait finir tôt, il les accompagnait (quand je repense que j’ai laissé ce crétin avec mes filles….) là-bas. Sympa le mec hein ? (Tu te rends compte que du coup, je le remerciais tous les lundis comme un putain de blaireau que j’étais ?).

Peu de temps après, une fois son travail finit, ma femme le rejoignait au glacier (tenu par un ami du fuckburger) situé juste à côté de la salle de danse. Moi, jeune et con, je savais qu’ils étaient ensemble mais évidemment, à l’époque, je n’avais que des doutes. Et vous savez ce que font les cocus en général quand les amants se voient ? Le ménage. Je faisais tous les lundis le ménage pendant qu’ils fricottaient ! Bref, c’est du passé.
Le souci actuel étant que, bien qu’ils aient depuis déménagé de ma ville (comment ça, je les ai bien aidé ???), et le printemps arrivant, le glacier a rouvert. Et j’ai beau me forcer à ne pas passer devant en rentrant du taf, rien à faire, mon guidon tourne toujours à gauche direction glacier plutôt qu’à droite direction maison. Et ceci dure tous les étés depuis trois ans. Pathétique Fishbone ! Alors oui, par 2 fois, sans même enlever mon casque et lui montrant simplement que j’étais là, il a dégagé fissa et là est mon kiff. Mais bon sang, pourquoi je continue à me faire du mal tout seul après trois ans ? Ca sert à rien de faire ceci ! Mais je le fais tel robocop. C’est devenu comme une habitude et ça craint. J’espère que ce post me permettra d’y remédier parce qu’au lieu de commencer ma deuxième journée de papa, je passe là devant et ça me bousille la fin de journée, m’empêchant de profiter à fond de mes filles.

Autant les autres amants et amantes, j’en ai fait un pack parce que c’est plus facile à pardonner (tu parles !), autant lui, qui a fait du forcing pour qu’on devienne amis, c’est un pack à lui tout seul (mais plutôt un pack de 24). Je comprends mille fois la personne (désolé, je sais plus le pseudo) dont c’est le pote motard qui était le traître. C’est pas la même chose quand un proche fait partie de la situation, c’est clair.

2. Second souci : Comme déjà dit, ça fait trois ans que j’essaie de pardonner, que je me triture la tronche à savoir comment faire. Tout est redevenu comme avant. Les habitudes sont reprises, le train-train quotidien a repris sa route. Pour Madame, tout va bien entre nous. Elle n’entend pas que je ne suis pas guéri. Et, n’étant pas trop moche, j’aperçois quand je sors, certains regards, voir certains abordages qui ne me laissent pas indifférent. Mais bon, je ne suis pas comme ça, hors de question d’aller faire trempette ailleurs. Sauf que…

Je suis inscrit sur un autre forum qui n’a rien d’un site de rencontre ou autres, un site normal quoi. Mais un site où (et je le savais pas) il n’y a pas beaucoup d’hommes inscrits. Et quelle ne fût pas ma surprise de recevoir un message d’une fille me demandant ce que je faisais sur un site comme ça. Je sens que vous connaissez la suite…. On a commencé à discuter de choses et d’autres (mais pas de cochonneries, ni d’amour, juste des banalités). Et boum ! Plus les conversations avancent, plus la miss touche à chaque fois dans le mille ! En une semaine, elle a balayé tout ce que je pensais ne plus jamais être possible. J’ai une fourmilière dans mon bide et mon cœur est comme si j’avais un Chamonix-Mt Blanc en trois heures. Ca craint. Ca fait du bien. Bref, mon cerveau est en ébullition et je ne contrôle rien.
Merci d’avoir lu !
Bonne continuation à tous !
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3387
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: 3 ans après

Message par Sans Prétention »

Version Trash :
Tu la séduis, tu la sautes, tu dis à ta femme : "tu n'es pas assez ci, pas assez ça"... "Jétéperdu". :kelkon:

Version prude :
Non, Fish, ce n'est pas bien ! Ton âme sera livrée aux flammes de l'enfer !!!! :+

Version contre trauma (expérimentée)
Tu restes dans la "friend zone", tu l'invites à manger une glace... :cocu:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 283
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: 3 ans après

Message par Fishbone »

:D :lol: Tu m'as tué! Même si en version trash, je la séduis même pô.
La version friend zone, déjà expérimenté avec un avion de chasse, Ben je conseille pô non-plus.
Et elle habite au pays des cigales. Non c'est juste des mots tendres qu'elle m'envoie. Punaise ça fait du bien des mots gentils! C'est délire cette sensation. Perturbant.

Mais tu vois, entre ce sentiment de découverte d'autres horizons et l'histoire mentionnée sur le fuckburger, y'a un monde. Et ces 2 choses m'occupent l'esprit alors que je lui ai rien demandé. Dans ma tête, il y a comme si on mélangeait de l'eau avec....du Pastis :-)

Mais encore merci SP, tu sais appuyer là où ça fait mal (je te soupçonne d'ailleurs d'être proctologue) mais tu sais aussi faire tomber la pression quand il faut (ou barman).
Allez, la vie est belle, laissons glisser tout ça
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Répondre