3 ans après

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 283
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: 3 ans après

Message par Fishbone »

Je suis aussi loin du compte si je me fie à ce que dit ma femme.

Si on enlève la nana, parce que "fallait que j'essaie" et les gâteries sans pénétration, je suis un petit minet.

Sinon, on prend le plus gros contributeur du site.

Merci SP pour l'hôtel :lol: :lol: :lol:
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Avatar du membre

Ikki
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 260
Enregistré le : mar. 18 août 2015 16:10

Re: 3 ans après

Message par Ikki »

aussi petit joueur que tu sois Fish,la douleur est la même!!!!

biz
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 283
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: 3 ans après

Message par Fishbone »

Salut,

Parfois, sachons se mettre du baume au coeur :fleur

Étant moins actif sur le site, je n'en lis pas moins les témoignages nouveaux et anciens. Ce que j'y vois est toujours aussi difficile. Ça pique les yeux :branl: . Les cocus se suivent mais ne se ressemblent pas . Ou pas.

Alors, sur conseil également de mes proches amis du site, je me permets de vous brosser un portrait de ce qu'il s'est passé ces derniers mois.

Je fais donc partie de ce que l'on appelle sur ce site les reconstructeurs. :wink:

J'arrive gentiment aux 5 ans d'après découverte (plus 5 ans de cocufiage avérés). :pan:

En très résumé, les premières semaines, Madame est allé consulter. 3 fois. Puis plus rien, car elle n'était pas prête à entendre, à affronter cette personne qu'elle était devenue (ou était depuis toujours?). Par contre, il a toujours été exclu pour elle que nous séparions.

Pour diverses raisons, que certains trouveront stupides, inutiles ou lâches (cochez ce qui vous convient :fou: ), je suis donc resté en souffrant de manière insupportable les premiers mois/années. Les amis Jack et Marie-Jane n'ont pas laissé cette occasion de prendre contact avec moi. Collants ceux-là si tu les laisses rentrer dans ta vie trop longtemps.

Puis, j'ai posté mon témoignage sur ce site et j'ai eu la chance d'avoir des anges qui m'ont empêché de sombrer (même s'ils ne le savent pas forcément. Oui, c'était plus grave que ce que je vous disais). Des anges qui m'ont surtout sorti de ma torpeur. Qui ont ouvert mes yeux brûlés par les larmes et la fumée.

Des personnes qui ont ramassé le déchet que j'étais devenu pour le revaloriser. (Très à la mode ce procédé d'ailleurs) :lol:

Des personnes qui m'ont fait réaliser que pour ME sauver, je ne devais plus penser couple, je ne pouvais plus suivre la logique de ma femme (car absolument incompréhensible pour le simple quidam que je suis). Non! Ils m'ont dit "pour une fois dans ta vie, pense à toi! Tu ne pourras rien faire sans savoir qui tu es, rien faire sans t'être pardonné et avoir repris confiance en toi.

Impossible d'avancer avant d'avoir rattaché tes lacets.

Alors, en laissant ma femme se noyer dans son marasme, je me suis reconstruit. Avec des hauts, beaucoup de bas mais toujours dans la même direction, celle de la lumière.

Puis un jour, je me suis senti apaisé, serein. Les méchancetés et la pression que me mettait ma femme ne me touchaient plus. Bien sûr, toujours quelques remontées acides parfois. On oubliera jamais mais on apprendra à vivre avec :wink:

Bien sûr, nous étions juste devenu des colocataires, ni plus, ni moins. Moi, à me demander combien de temps je tiendrai ainsi. :doute:

Je lui ai régulièrement demandé de faire un travail seule ou en couple, mais toujours la même réponse, non.

Puis un jour, elle a consulté une kinésiologue (en gros, un psy qui te fait trouver des réponses à travers les réactions de ton corps). Pourquoi? Uniquement en voyant les résultats sur ma fille et moi-même, l'ayant déjà consultée.

Peu après cela, nous avons pu avoir un week-end sans les enfants. Deux jours aux bains, yeux dans les yeux.

C'est à ce moment, qu'enfin, après si longtemps, nous avons pu faire un "debriefing" de ce qui s'était passé. Un vrai.

Elle a reconnu ses fautes, sans se dédouaner. En me demandant de lui dire ce qui me faisait encore mal. Non, je n'étais pas fou. Non, je n'ai pas merdé. Oui, elle a pété un câble, ELLE. Reconnaissant enfin son passif familial (enfant non-désiré et étant au courant de ce fait), elle m'a avoué avoir su dès le premier baiser avec le premier amant que tout était fichu et qu'elle ne pourrait dès lors, plus y avoir de barrières à ses délires.

Une soirée remplie de paroles dures mais si libératrices. C'est tout ce que j'attendais depuis presque 5 ans. LA vérité.

Elle m'a aussi parlé de ce qu'elle changera dans son attitude. De nous. De notre reconstruction qui pouvait commencer. Elle n'est donc pas venue uniquement avec ses belles paroles mais aussi avec des propositions d'améliorations/changements.

Alors bien sûr, je sais raison gardée. Oui, bien que libéré et heureux de tout cela, je me demande tout-de-même si cela n'est pas trop tard. Que reste-il de l'Amour que je lui porte depuis le temps?

Voilà un récit qui, je l'espère, donnera un peu de courage à ceux qui ne doivent pas partir pour une question de survie ou autres bonnes raisons (sans ironie aucune).

Chacun doit suivre son chemin. Mais attention à ne pas laisser trop de temps filer, sous peine de se perdre une fois de plus.
Chacun sa manière de se reconstruire. Mais attention à ne pas céder aux chants des sirènes qui peuvent vous pousser à prendre la poudre d'escampette. Oui, nous pouvons être influençable. Et certains vous pousseront là où vous ne voulez pas aller, car pour eux, seul la séparation est une solution viable. Sachez ce que VOUS voulez tout en ayant des oreilles perméables quand-même. :wink:

Ma suite? Ben on continue avec ma femme, sur des bases dont nous avons nettoyé le socle. Le calme est revenu. La confiance repointe également le bout de son nez. Tranquillement. Et on verra, de toutes façons, venant d'elle, je ne souffrirai plus jamais autant.

Bref, comme quoi, y'a aussi des grands malades qui s'essaient à la reconstruction, ça arrive.

Quelque soit votre décision, je vous souhaite une tonne de courage!

:fleur
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Avatar du membre

Ikki
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 260
Enregistré le : mar. 18 août 2015 16:10

Re: 3 ans après

Message par Ikki »

:) :jap: :super: :wink: :thx: :fleur :A+
Avatar du membre

Usum

Re: 3 ans après

Message par Usum »

Si tu penses que c'est le meilleur que tu puisses espèrer pour les années qui te restent à vivre, tu fais le bon choix.

Pour ma part, je n'ai pas conclu ainsi.
https://www.mgtow.com/audio/no-compromise-get-out/

Bonne chance à toi car tu vas en avoir besoin vu son comportement.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3387
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: 3 ans après

Message par Sans Prétention »

On aura saisi les références pour ceux qui n'auraient pas compris :

search.php?keywords=mgtow&fid%5B0%5D=21

:D
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 283
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: 3 ans après

Message par Fishbone »

Usum a écrit : ven. 12 mai 2017 15:58 Si tu penses que c'est le meilleur que tu puisses espèrer pour les années qui te restent à vivre, tu fais le bon choix.

Pour ma part, je n'ai pas conclu ainsi.
https://www.mgtow.com/audio/no-compromise-get-out/

Bonne chance à toi car tu vas en avoir besoin vu son comportement.
Arf! Les années, les mois ou les jours, là, maintenant, je suis serein.

Oui je le pense. Mais je sais aussi que je peux me tromper. Je serai le premier à venir pleurer et insulter les gens de gmtow. Sauf que maintenant, je sais que j'en ai le droit et je sais comment réagir en cas de coup dur. Je ne suis plus aveuglément amoureux. L'amour est différent.

Une métaphore

Je ne skie pas beaucoup sur les pistes. Par contre, en 25 ans de ski hors piste, je suis toujours en vie. On dit qu'un bon montagnard est un montagnard en vie.

Lorsque tu te retrouves en haut d'une pente immaculée, qui n'attend que sa défloraison, ta première envie est de te jeter dedans.

Puis tu te poses un moment et tu réfléchis. Tu sondes le manteau neigeux. Des fois, tu attends des heures que le brouillard se barre. Parfois, la belle dame blanche apparaît instable. C'est là que tu te prends en mains.

Le copain qui te dis "C'est Bon, on y va", l'autre qui te dit "on passe à côté". Et toi, tu dit non. Tant pis. On renonce mais on est fier d'être arrivé là. Ça paraît mieux mais je renonce. Je renonce pour pas risquer ma vie, malgré une situation jouissive à 200%. Malgré les potes qui te poussent au cul. Pas la peur. La maîtrise du ressenti. Te faire confiance. Peut-être ai-je raté une minute de coït avec dame nature, tant pis, je suis bien d'être où je suis. Je me suis pardonné.

Je ne sais pas ce qui m'arrivera demain. Là n'est pas l'important finalement. L'important, c'est de savoir qui tu es et comment réagir face à la situation. D'être toi. De te respecter. Du coup, d'être respecté dans ton couple. A l'écoute des autres car guéri de toi-même. Et je ne croyais pas à tout ce bazarre à la base. SP en est témoin.

Et tu vois Usum, avec ta réponse, tu étayes mes théories concernant Le fait de ne pas céder aux sirènes de certaines personnes qui sont tellement enfermées dans leur histoire, qu'il ne peuvent voir d'autres chemins. Ton chemin, n'est pas forcément identique à celui du voisin. La finalité, on s'en fout! Ce qui compte en premier, C'est de se retrouver. Comme tu le dis, être heureux. Après, le vent nous portera. Conseiller, aider, épauler mais surtout respecter l'autre, quelque soit son chemin. Voilà ce que j'ai rencontré sur ce site.

Tu me souhaites de la chance. Je suis un poisseux à tendance pas de bol du tout. La chance, je me suis assis dessus depuis quelques années. Par contre, envie d'aller plus loin, de voir Après, Oui! Avec ou sans chance. Avec ou sans madame mais hors de question de rester embourbé.

Moi je vous souhaite de trouver votre chemin. Celui qui vous rendra heureux simplement.
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3387
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: 3 ans après

Message par Sans Prétention »

...
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 567
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: 3 ans après

Message par Mitsou78 »

Fishbone a écrit : dim. 14 mai 2017 21:25
Usum a écrit : ven. 12 mai 2017 15:58 Si tu penses que c'est le meilleur que tu puisses espèrer pour les années qui te restent à vivre, tu fais le bon choix.

Pour ma part, je n'ai pas conclu ainsi.
https://www.mgtow.com/audio/no-compromise-get-out/

Bonne chance à toi car tu vas en avoir besoin vu son comportement.
Arf! Les années, les mois ou les jours, là, maintenant, je suis serein.

Oui je le pense. Mais je sais aussi que je peux me tromper. Je serai le premier à venir pleurer et insulter les gens de gmtow. Sauf que maintenant, je sais que j'en ai le droit et je sais comment réagir en cas de coup dur. Je ne suis plus aveuglément amoureux. L'amour est différent.

Une métaphore

Je ne skie pas beaucoup sur les pistes. Par contre, en 25 ans de ski hors piste, je suis toujours en vie. On dit qu'un bon montagnard est un montagnard en vie.

Lorsque tu te retrouves en haut d'une pente immaculée, qui n'attend que sa défloraison, ta première envie est de te jeter dedans.

Puis tu te poses un moment et tu réfléchis. Tu sondes le manteau neigeux. Des fois, tu attends des heures que le brouillard se barre. Parfois, la belle dame blanche apparaît instable. C'est là que tu te prends en mains.

Le copain qui te dis "C'est Bon, on y va", l'autre qui te dit "on passe à côté". Et toi, tu dit non. Tant pis. On renonce mais on est fier d'être arrivé là. Ça paraît mieux mais je renonce. Je renonce pour pas risquer ma vie, malgré une situation jouissive à 200%. Malgré les potes qui te poussent au cul. Pas la peur. La maîtrise du ressenti. Te faire confiance. Peut-être ai-je raté une minute de coït avec dame nature, tant pis, je suis bien d'être où je suis. Je me suis pardonné.

Je ne sais pas ce qui m'arrivera demain. Là n'est pas l'important finalement. L'important, c'est de savoir qui tu es et comment réagir face à la situation. D'être toi. De te respecter. Du coup, d'être respecté dans ton couple. A l'écoute des autres car guéri de toi-même. Et je ne croyais pas à tout ce bazarre à la base. SP en est témoin.

Et tu vois Usum, avec ta réponse, tu étayes mes théories concernant Le fait de ne pas céder aux sirènes de certaines personnes qui sont tellement enfermées dans leur histoire, qu'il ne peuvent voir d'autres chemins. Ton chemin, n'est pas forcément identique à celui du voisin. La finalité, on s'en fout! Ce qui compte en premier, C'est de se retrouver. Comme tu le dis, être heureux. Après, le vent nous portera. Conseiller, aider, épauler mais surtout respecter l'autre, quelque soit son chemin. Voilà ce que j'ai rencontré sur ce site.

Tu me souhaites de la chance. Je suis un poisseux à tendance pas de bol du tout. La chance, je me suis assis dessus depuis quelques années. Par contre, envie d'aller plus loin, de voir Après, Oui! Avec ou sans chance. Avec ou sans madame mais hors de question de rester embourbé.

Moi je vous souhaite de trouver votre chemin. Celui qui vous rendra heureux simplement.
Merci, parce que je pense m'y retrouver, être également en paix... :fleur :A+
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 283
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: 3 ans après

Message par Fishbone »

Mais C'est sûr que quand madame y met du sien, ça va plus vite.
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Avatar du membre

loulouu
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 53
Enregistré le : mar. 22 avr. 2014 14:28

Re: 3 ans après

Message par loulouu »

Bonjour à tous,

très bon témoignage Fishbone, touchant et clair.

Ne pas aller dans le même sens que les autres, vouloir laisser sa chance à son couple après une infidélité...n'est pas dans la "norme", tu es passé au dessus de tout cela, tu as retrouvé ton propre chemin, garde cette force et ton expérience pour tous les autres événements de la vie à venir... (nous revenons de très loin).

Bisous à toutes et à tous.
Avatar du membre

evat987
Cornu
Cornu
Messages : 15
Enregistré le : ven. 21 avr. 2017 10:58

Re: 3 ans après

Message par evat987 »

Fishbone a écrit : dim. 14 mai 2017 21:25
Usum a écrit : ven. 12 mai 2017 15:58 Si tu penses que c'est le meilleur que tu puisses espèrer pour les années qui te restent à vivre, tu fais le bon choix.

Pour ma part, je n'ai pas conclu ainsi.
https://www.mgtow.com/audio/no-compromise-get-out/

Bonne chance à toi car tu vas en avoir besoin vu son comportement.
Arf! Les années, les mois ou les jours, là, maintenant, je suis serein.

Oui je le pense. Mais je sais aussi que je peux me tromper. Je serai le premier à venir pleurer et insulter les gens de gmtow. Sauf que maintenant, je sais que j'en ai le droit et je sais comment réagir en cas de coup dur. Je ne suis plus aveuglément amoureux. L'amour est différent.

Une métaphore

Je ne skie pas beaucoup sur les pistes. Par contre, en 25 ans de ski hors piste, je suis toujours en vie. On dit qu'un bon montagnard est un montagnard en vie.

Lorsque tu te retrouves en haut d'une pente immaculée, qui n'attend que sa défloraison, ta première envie est de te jeter dedans.

Puis tu te poses un moment et tu réfléchis. Tu sondes le manteau neigeux. Des fois, tu attends des heures que le brouillard se barre. Parfois, la belle dame blanche apparaît instable. C'est là que tu te prends en mains.

Le copain qui te dis "C'est Bon, on y va", l'autre qui te dit "on passe à côté". Et toi, tu dit non. Tant pis. On renonce mais on est fier d'être arrivé là. Ça paraît mieux mais je renonce. Je renonce pour pas risquer ma vie, malgré une situation jouissive à 200%. Malgré les potes qui te poussent au cul. Pas la peur. La maîtrise du ressenti. Te faire confiance. Peut-être ai-je raté une minute de coït avec dame nature, tant pis, je suis bien d'être où je suis. Je me suis pardonné.

Je ne sais pas ce qui m'arrivera demain. Là n'est pas l'important finalement. L'important, c'est de savoir qui tu es et comment réagir face à la situation. D'être toi. De te respecter. Du coup, d'être respecté dans ton couple. A l'écoute des autres car guéri de toi-même. Et je ne croyais pas à tout ce bazarre à la base. SP en est témoin.

Et tu vois Usum, avec ta réponse, tu étayes mes théories concernant Le fait de ne pas céder aux sirènes de certaines personnes qui sont tellement enfermées dans leur histoire, qu'il ne peuvent voir d'autres chemins. Ton chemin, n'est pas forcément identique à celui du voisin. La finalité, on s'en fout! Ce qui compte en premier, C'est de se retrouver. Comme tu le dis, être heureux. Après, le vent nous portera. Conseiller, aider, épauler mais surtout respecter l'autre, quelque soit son chemin. Voilà ce que j'ai rencontré sur ce site.

Tu me souhaites de la chance. Je suis un poisseux à tendance pas de bol du tout. La chance, je me suis assis dessus depuis quelques années. Par contre, envie d'aller plus loin, de voir Après, Oui! Avec ou sans chance. Avec ou sans madame mais hors de question de rester embourbé.

Moi je vous souhaite de trouver votre chemin. Celui qui vous rendra heureux simplement.
Fishbone j'ai lu ton topic en entier et je m'y suis assez retrouvé..merci pour ce témoignage. Je suis à peu près la meme route avec un temps d'écart..l'envie comme toi viscérale de rester et d'aller au fond des choses pour reconstruire, c'est en moi !
Bon courage pour tout, il nous en faut mais ça en vaut la peine..on apprend ainsi à mieux se connaitre soi meme.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 283
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: 3 ans après

Message par Fishbone »

Fishbone j'ai lu ton topic en entier et je m'y suis assez retrouvé..merci pour ce témoignage
:fou: T'es fou toi :fou:

Tant mieux alors. Ce que j'aimerais faire passer, C'est qu'il y a pas de clivage célibérés/reconstructeurs.

Il y a des reconstructeurs qui en prennent plein la tronche.

Ceux qui vivent bêtement et naïvement leur relation en pensant que leur moitié file droit, alors que... non.

Ceux pour qui ça marchent et j'en passe et des meilleures.

Et qui aiment ça. Ou pas

Et il y a les célibérés qui se refont une vie de rêve comme ils le veulent (ce que je leur souhaite du fond du coeur).

Ceux qui restent scotché à leur vie passée

Ceux qui aimeraient, mais avec les années, ne "savent" plus comment faire (Je me verrais bien cette catégorie).

Et j'en passe et des meilleures.
Ne pas aller dans le même sens que les autres, vouloir laisser sa chance à son couple après une infidélité...n'est pas dans la "norme", tu es passé au dessus de tout cela, tu as retrouvé ton propre chemin, garde cette force et ton expérience pour tous les autres événements de la vie à venir... (nous revenons de très loin).
Merci! C'est exactement ça. Ce choix m'a poussé (me pousse, me poussera) dans des chemins extrêmes. J'ai failli quitter ma femme il n'y a pas si longtemps à cause de ces connes de sirènes avec leurs chants débiles. Oui cette épreuve en particulier marque à jamais au niveau relationnel et il faut s'en servir pour affronter les aléas de la vie. Cela va bien plus loin que le cocufiage en lui-même ou le fait de rester ou partir. Cela nous transforme au plus profond (je me sens moins "aimant" par exemple).

Je vais me faire brancher par les ténors du site. Allez! J'ose; rester ou partir, ça ne représente finalement que le terrain sur lequel on veut se rebâtir.

Par contre, il y a les célibérés (coucou) que tu vas écouter. Ceux qui savent que tu ne sauveras pas ton couple. Et surtout pas sans t'être toi-même reconstruit. Ceux qui vont te poser les bonnes questions pour que tu avances. Et vice-versa.

Pour ça, on se soutient pour l'épreuve qu'on vit, pour nos personnes. Par pour le couple.
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3387
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: 3 ans après

Message par Sans Prétention »

Joyeux anniversaire mon Fishbone !

Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fishbone
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 283
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 19:31

Re: 3 ans après

Message par Fishbone »

Roooooh!

Merci mon ami! Touché!

J'en profite pour apporter plein de courage aux nouveaux et anciens écorchés vifs du site!

Croyez-en vous! Le chemin de votre bonheur sera long mais ne perdez pas courage! Cherchez le bonheur dans les petites choses de la vie, parfois, il s'y cache des trésors :wink:

:fleur :fleur :fleur :fleur
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
Répondre