Divorce aux torts partagés des époux : comportements dangereux contre adultère

Quel comportement adopter face à l’adultère, comment réagir? Beaucoup de questions, quelques débuts de réponses. Ne pas poster de témoignage dans cette rubrique.

Modérateurs : Dom3, Eugene

Règles du forum
Forum ouvert aux invités. il est possible d'envoyer un nouveau sujet ou de répondre sans être inscrit. Votre message sera posté, mais requierera l’approbation d’un modérateur avant d’être rendu visible publiquement. Merci de votre compréhension.
Répondre
Avatar du membre

Topic author
Eugene
Cocu de garde
Cocu de garde
Messages : 647
Enregistré le : mer. 10 mai 2006 13:47

Divorce aux torts partagés des époux : comportements dangereux contre adultère

Message par Eugene » lun. 3 sept. 2018 09:39

Le divorce d’un époux violent et montrant des signes de comportements dangereux est prononcé aux torts partagés des époux, dès lors que l’épouse a commis un adultère et a confirmé avoir un compagnon.

M. et Mme. X. se sont mariés aux Etats-Unis. Par une requête, Mme. X. a sollicité le divorce devant le juge des affaires familiales en France.
Le jugement rendu par le tribunal de grande instance de Béziers a prononcé le divorce aux torts exclusifs de l’époux.

Dans un arrêt du 19 avril 2017, la cour d’appel de Montpellier a infirmé le jugement de première instance. Elle a relevé que l’époux avait un comportement violent et dangereux. Ce dernier a harcelé sa femme. Il a également été surpris en train de rayer les véhicules stationnés sur le parking du lieu de travail de son épouse. La cour d'appel a aussi souligné qu’il était établi que l’époux avait volontairement provoqué un accident avec un véhicule dans lequel se trouvaient son épouse et l’un de leurs enfants. Enfin, l’époux a porté atteinte à l’intimité de son épouse en posant dans son véhicule un géolocalisateur, après que l'ordonnance de non-conciliation ait été rendue.

Cependant, les juges du fond ont également retenu que l’épouse a quitté le domicile conjugal et a commis un adultère. Elle a également confirmé avoir un concubin.

La cour d’appel de Montpellier a par conséquent prononcé le divorce aux torts partagés des époux.

Source


Those who talk behind my back, my ass contemplates

Répondre