Triste..

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
Luckycat
Cornu
Cornu
Messages : 4
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 01:48

Triste..

Message par Luckycat » sam. 12 janv. 2019 01:52

Bonjour,

Je suis assez gênée de participer à ce forum mais je ressens le besoin de parler suite à mon histoire sans me sentir jugée car je ne me sens vraiment pas bien.

J’ai appris courant octobre que mon copain me trompait depuis 4 ans (nous sommes ensemble depuis 6 ans). Il m’a trompé avec enormement d’escortes qu’il a ramené à notre appartement (dans lequel je vivais seule à l’époque, il ne m’y a rejoint que quelques mois plus tard) mais aussi à l’hôtel et avec une collègue de bureau qui est en couple également. Il ajoutait beaucoup d’escorts sur snapchat pour simplement regarder des photos aussi.
Il m’a trompé car il a une addiction et n’a pas réussi à s’en détacher jusqu’à récemment.

Quand il me l’a annoncé je suis partie de chez moi mais nous sommes restés en contact, il s’est excusé de nombreuses fois, il a pleuré et je pense qu’il s’est réellement rendu compte de son erreur et souhaite changer pour devenir une meilleure personne (ou en tout cas dans un premier temps une personne qui ne trompe plus).

J’ai donc décidé de lui pardonner mais c’est très difficile pour moi encore aujourd’hui. Je pense souvent à ce qu’il a fait, a ses mensonges...
j’essaye de reprendre une vie normale et de lui refaire confiance mais ca ne marche pas tous les jours. Je suis assez stressée par cette histoire. Je voudrais vraiment que les choses fonctionnent et avoir un nouveau départ dans notre relation.

Comment faire pour reprendre confiance et arrêter de vivre dans le passé ? Je suis complètement perdue, triste, déçue car je ne m’y attendais tellement pas. Je suis toujours amoureuse et je sais qu’il peut changer tout en étant partagée dans mes ressentis.

Je ne sais pas à qui parler d’ou ma présence sur ce forum, je cherche un soutien et une oreille attentive car c’est très dur de parler de tout ca avec lui car cette histoire me rend folle..


« Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre. » George Sand

Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 215
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Triste..

Message par Mitsou78 » sam. 12 janv. 2019 13:57

Bonjour et tellement désolé de voir les rangs grossir encore et encore.

A te lire je comprends que tu as pardonné, pas excusé, puisque votre relation continue. Il est très difficile, surement impossible d'oublier au point d'excuser, en fonction du mode et niveau de tromperie.
Tu as fait le choix de l'accompagner, ceci doit être pour lui un signe fort de ta volonté d'aller de l'avant. Il doit comprendre ta douleur, être très participatif et je crois, ce qui pourrait en tout cas pour moi, mon histoire, être un grand signe d'avancer, qu'une complicité s'installe même et surtout autour de la tromperie.

Tu dois veiller, s'il a une réelle addiction, pas certain qu'il s'en sorte juste en le disant, surement devrait-il se faire accompagner, ce qui à ton encontre serait également je pense un geste, une marque et pour ton inconscient un acte qui te permettrai d'une certaine façon de faire tomber la garde, la vigilance à ne pas être encore bafouée.

Je ne sais si ma contribution te sera utile et bénéfique, d'autres viendront surement t'apporter leur empathie avec succès.

Bien à toi.


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Topic author
Luckycat
Cornu
Cornu
Messages : 4
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 01:48

Re: Triste..

Message par Luckycat » sam. 12 janv. 2019 14:50

Merci ..
Ca fait toujours plaisir de pouvoir parler à des personnes qui comprennent ce que je peux ressentir.
J’espère effectivement que ca sera un nouveau départ même si je doute encore énormément. Jamais facile de savoir si on fait le bon choix ou non..


« Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre. » George Sand

Avatar du membre

Simone
Cornu
Cornu
Messages : 8
Enregistré le : mer. 11 nov. 2015 12:11

Re: Triste..

Message par Simone » sam. 12 janv. 2019 15:31

Bonjour Luckycat,

J'ai vécu dans les grandes lignes la même situation que toi, il y a plus de 10 ans ...
Pour toi c'est tout frais, la priorité c'est toi, te recentrer sur toi et te laisser du temps.
Il faut d'abord digérer, apaiser ta souffrance et faire le point. Ensuite te reconstruire, et enfin décider de la suite que tu veux donner à ta relation avec ton ami.
Le pardon viendra bien plus tard. Ou pas.
Concernant ton conjoint, je suis d'accord avec Mitsou, le point positif est qu'il semble avoir pris conscience de son addiction et vouloir y mettre un terme, qu'il t'en a parlé et qu'il ne semble pas vouloir minimiser ou justifier les faits.
Une aide psy pour lui est probablement nécessaire, voire indispensable, mais il faut qu'il le fasse pour lui.
Toutefois comme pour toutes les addictions le risque de rechute est important. Si tu choisis de continuer avec lui, il faut que tu le saches.
Il faut que tu saches aussi que "ça" n'a rien à voir avec toi. Tu n'as pas à avoir honte, ou t'en sentir coupable.
Il faut aussi qu'il te laisse la possibilité d'exprimer tes ressentis, tes inquiétudes, et ta souffrance.
As-tu la possibilité d'avoir une aide extérieure, psy ou personne de confiance ?
Si tu veux continuer à en parler en MP je suis là.
Prends soin de toi.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2574
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Triste..

Message par Sans Prétention » sam. 12 janv. 2019 19:34

Bonsoir tout le monde,
Bonsoir Luckycat et désolé de te compter parmi les effectifs des cornus sidérés (mais ça passe)

Merci Simone d'avoir si justement mis le doigt sur les points sensibles de l'histoire de notre nouvelle arrivante.

Simplement, pour compléter, je voudrais dire qu'il y a deux erreurs qu'il faut éviter à tout prix dans le cas raconté ici :

La première c'est de parler de pardon ou d'excuse quand on parle d'addiction. C'est psy et reconnu comme tel ou ça ne l'est pas (avis d'un professionnel recommandé car c'est important pour la suite... ). Si ça l'est (une addiction c'est quand même une pathologie lourde), il faut déplacer le débat sur le soin. Si ça ne l'est pas, il faut recontextualiser le débat et parler de manipulation.

Comment savoir si on est dans un cadre ou dans l'autre ?
Malheureusement, on ne le sait pas toujours. Mais des indices (indice ce n'est pas preuve, c'est un indice) aident à définir non pas la personne en tant que telle mais la nature de la relation : est-elle viciée ou pas ?

Se poser quelques questions. Par exemple :
Ton partenaire te rabaisse t il, a t il souvent des griefs à ton encontre ?
Est-ce qu'il t'interdit de faire des choses que lui même fait pourtant (hors déviance sexuelle si c'en est une) ?
Souffre t il réellement de son "mal" ou tente t il de normaliser les choses ?
Est-ce que son addiction se manifeste uniquement dans ce domaine ou en a t il d'autres ?
Est-ce que c'est de "ta faute" lorsqu'il est en échec ?

En d'autres termes s'il est en souffrance alors c'est une pathologie. Sinon c'est un choix de vie non assumé.
S'il sait que cela vient de lui et que tu n'y es pour rien, alors on peut commencer à parler de soin. Sinon c'est de la culpabilisation.

La seconde chose c'est que l'amour est un moteur pour surmonter cette épreuve... A deux (si l'un des deux fournit plus de 50 pour cents des efforts pour le couple, c'est qu'il y a un déséquilibre patent. Et si lui qui est atteint te demande de porter son mal, c'est qu'il y a un déséquilibre encore plus grand dans sa structure psychique).
L'amour est un sentiment. Il est effectivement aveugle mais si l'aveuglement dure plus de trois ans (je caricature), alors il y a des questions à se poser. Notamment celle, importante, de la dépendance affective.
Bref c'est un sentiment (qui doit être partagé) et pas un filtre magique, bien qu'on aurait tous voulu ici que ce soit le cas.
Je le dis même si cela paraît évident parce qu'on constate trop souvent que malgré notre raison, nous poussons le bouchon très loin sur le chemin de la destruction pour, parfois, une chimère qui alimente certains esprits mal tournés... Ah ce narcissisme...

En première lecture, ton homme me semble sincère. Mais ne t'attends pas à une guérison spontanée à coups de "je ne le referai plus", ce ne serait pas sérieux. Si c'est psy, il y a des protocoles à suivre et surtout trouver un bon praticien.

Bref. Ton écriture ne sent pas la relation déséquilibrée a priori mais ton combat en réalité ne fait que commencer et peut s'achever de manière positive. Et c'est vraiment ce que je vous souhaite (en attendant les réponses aux questions posées).


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Luckycat
Cornu
Cornu
Messages : 4
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 01:48

Re: Triste..

Message par Luckycat » dim. 13 janv. 2019 06:53

Bonjour et merci pour ton message.

Il est vrai que je me pose parfois la question de savoir s’il s’agit vraiment d’une addiction car les mensonges sont beaucoup trop nombreux et je repense parfois à certaines réactions qu’il a eu pendant la période ou il me trompait qui me font douter (j’ai très peu confiance en moi et lui demandait parfois s’il me trompait - sa réponse était non- et s’il me le dirait si tel était le cas - sa réponde était oui -.

Pour répondre à tes différentes questions :
- il est arrivé qu’il soit rabaissant (d’après mon ressenti du moins). Nous avons beaucoup discuté (et beaucoup crié aussi) ces deux derniers mois et il m’a aussi reproché certains aspects de mon comportement ou réactions dans notre vie de couple. Ce qui pour moi n’avait pas sa place dans ces discussions.
- il ne m’interdit rien du tout et ne l’a jamais fait.
- je ne ressens pas vraiment sa souffrance sauf les premières semaines ou il a tout fait pour me récuperer et s’est excusé de nombreuses fois en pleurant etc. Du coup j’ai parfois l’impression qu’il normalise la chose (selon lui ce n’était que du sexe, il m’aime et cela fait parti du passé donc il faudrait que nous allions mieux). C’est aussi quelqu’un qui interiorise énormement. Je pense effectivement qu’il a honte de ce qu’il a fait (personne n’est au courant qu’il voyait des escortes, il n’en a jamais parlé à personne)
- il n’a que cette addiction la
- il ne rejette pas la faute sur moi pour ses échec ni ses tromperies. Il dit que le problème vient de lui que je n’ai rien à me reprocher et qu’il s’était perdu sans se rendre compte qu’il avait ce qu’il voulait avec moi (ses mots)

Je trouve que depuis deux mois il est plus à l’écoute et essaye de changer les petits reproches que je peux lui faire mais je ne le trouve pas toujours très patient avec moi, mon ressenti, mes réactions. J’ai parfois peur d’être égoiste et de ne pas penser à ce qu’il peut ressentir de son côté mais j’ai aussi l’impression qu’il est temps que je pense à mon bien être car personne n’y avait prêté attention jusque la.

J’ai très peur d’une éventuelle rechute et devient parfois parano.. je pleure encore souvent et je me demande si cela va passer un jour.

Merci encore de me lire..


« Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre. » George Sand

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2574
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Triste..

Message par Sans Prétention » dim. 13 janv. 2019 07:35

Une personne forte peut tenter d'aider une personne en souffrance.
De ce que je lis, vous me paraissez en souffrance tous les deux.

De plus, il reste une inconnue dans l'équation, et elle est de taille : quel est l'avis du spécialiste ? Vous ne pouvez plus continuer à fonctionner en vase clos. Car même si tu n'as pas affaire à un pervers, votre relation va se pervertir avec des luttes de pouvoir et des concours de souffrance desquels tu ne risques pas de ressortir vainqueur... Ce qui ne fera que vous pousser dans une spirale destructrice avec toi en première ligne car lui au moins a son adduction "sous le coude" et toi tu ne sembles avoir que lui.

Souhaite-t-il se soigner ?
Et toi, de ton côté, as-tu l'intention de commencer une thérapie ? Le fait que tu sois tombé sur cet individu aurait été le fruit du hasard si tu n'avais pas cette faille narcissique qui semble te bouffer. En t'en occupant, tu y verras plus clair (parce que t'es élans généreux peuvent être le fruit d'un amour véritable ou bien un prolongement d'une dépendance affective à soigner)...

Dis-toi qu'une personne moyenne, et normalement équilibrée l'aurait envoyé se faire pendre direct. Maintenant, il existe des partenaires généreux comme tu peux l'être, mais gaffe que ce ne soit pas le résultat d'une crevasse qui s'origine dans l'enfance...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 215
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Triste..

Message par Mitsou78 » lun. 14 janv. 2019 09:02

Voilà SP a encore une fois frappé de sa totale empathie avec clairvoyance !!!

Trop fort, si l'on peut parler ainsi, d'aucun n'aurait espérer arriver ici.... :mdr

:fleur


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Topic author
Luckycat
Cornu
Cornu
Messages : 4
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 01:48

Re: Triste..

Message par Luckycat » mer. 16 janv. 2019 15:45

Bonjour SP,

Merci de ta réponse.
Nous n’avons vu une spécialiste ensemble qu’une seule fois mais nous n’avons pas accroché et décide de ne pas donner suite. C’est un moment assez gênant. Etant donné mon état actuel je songe a y retourner mais je ne sais pas trop vers qui me tourner pour le moment.
Lui de son côté avait commencé les démarches pour voir un spécialiste des addictions mais n’a pas continué sous pretexte qu’il ne croit pas qu’un inconnu puisse l’aider ou aider notre couple. Il pense que sa volonté et sa foi seules lui suffisent à ne pas recommencer.. ce dont je doute fort s’il s’agit vraiment d’une addiction.
Tu vois juste et me fais me poser les bonnes questions. Ce n’est toujours pas facile de penser à tout ca constamment et essaye de m’en detacher le plus possible pour me centrer sur moi.
Je pense tout de même qu’il est possible de changer et qu’une personne infidèle ne réitère pas toujours la tromperie (en tout cas je l’éspère), d’ou ma décision de rester avec lui et essayer de reprendre notre histoire sur de bonnes bases.


« Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre. » George Sand

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2574
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Triste..

Message par Sans Prétention » mer. 16 janv. 2019 17:18

Luckycat a écrit :
mer. 16 janv. 2019 15:45
Lui de son côté avait commencé les démarches pour voir un spécialiste des addictions mais n’a pas continué sous pretexte qu’il ne croit pas qu’un inconnu puisse l’aider ou aider notre couple.
Dans ce cas ne pas aller non plus chez le dentiste, ni le médecin, ni un opticien... ni le garagiste en cas de panne... Tous des inconnus.

Ah... Et heu... Les escorts il les connaissait ou bien ?
Luckycat a écrit :
mer. 16 janv. 2019 15:45
Il pense que sa volonté et sa foi seules lui suffisent à ne pas recommencer..
J'espère que vous avez un abonnement à "Licorne Magazine".
Luckycat a écrit :
mer. 16 janv. 2019 15:45
Je pense tout de même qu’il est possible de changer et qu’une personne infidèle ne réitère pas toujours la tromperie (en tout cas je l’éspère), d’ou ma décision de rester avec lui et essayer de reprendre notre histoire sur de bonnes bases.
Un peu de lecture (suffit de cliquer sur les écritures en rouge)...

https://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=40&t=3728

Mais ça ne concerne pas ton compagnon vu que lui est "juste" addict.

Sinon une petite vidéo pour passer le temps...



Bon ben s'il est capable de contrôler son addiction (moi je veux bien), bah pourquoi il l'a pas contrôlée avant (vu l'amour qu'il te porte, ça lui aurait évité de passer pour un minable à tes yeux...) ! Il maîtrise ou pas finalement ?

Et surtout une addiction qui se contrôle n'en n'est pas une (si ?), aussi vrai que ma femme qui n'est pas un homme est une femme.
En d'autres termes, je ne sais pas s'il faut te souhaiter la peste de la fausse addiction (qui se contrôle) ou le choléra de l'échec (par définition une addiction ça ne peut pas se reprogrammer tout seul. Sinon y aurait pas la spécialité en psy ET médecine... http://sante.lefigaro.fr/sante/speciali ... e-que-cest ).

Reste une ultime solution cependant : lequel de vous deux a une spécialité en régulation comportementale ? (Parce que toi quand tu dis "bonnes bases" pourvu que lui n'entende pas "bonne baise"...)


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Répondre