Passage difficile

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Christian69
Cornu
Cornu
Messages : 15
Enregistré le : mar. 22 sept. 2020 07:39

Re: Passage difficile

Message par Christian69 »

supersymetrie a écrit : mar. 22 sept. 2020 21:35 Alors aujourd'hui elle est totalement effondrée de tout perdre pour une histoire qui n'a mené à rien avec une personne qu'elle a aimé ou cru aimé
Disons qu'elle a aimé tomber amoureuse et être aimé même si ça n'a pas duré longtemps.
Oui elle s'est remise en question et elle est totalement différente à celle qu'elle a été.
Sauf que c'est moi qui ai changé
Pourquoi ?
LA découverte et tout ce qui suit derrière
Je suis un homme avec beaucoup avec beaucoup d'idéaux et très droit dans mes bottes. Ma femme fustigeait les personnes qui trompaient leurs conjoints.
J''étais en plein deuil et je n'arrivais pas à m'en sortir de ça. Elle a cru que je ne l'aimais plus et donc s'est détournée de moi sans jamais me parler.
Je me suis réveillé alors qu'elle commençait son histoire. Je lui ai proposé une nouvelle vie ailleurs, qu'elle a rejeté avec mépris car comment continuer à le voir.
Enfin quand j'ai tout découvert il y a eu 1 an de mensonges, avec des histoires qui changeaient dès que je trouvais qq chose. Et un an après j'avais tout le cheminement. J'ai fait un test du sida car pas trop certaine que le mec se soit protégé. Ca a ete le coup fatal.'
Ca a été pour moi preuve qu'elle n'avait aucune bienveillance pour moi.
Je me suis écroulé psychologiquement, je me suis auto mutilé pour sortir le mal que j'avais en moi
Je me suis vengé de lui
Je me suis vengé d'elle et je l'ai trompé à mon tour.
Une fois que la boucle fut bouclée ... je pense que dans ma tête c'était fini depuis très longtemps mais j'avais besoin de lui faire ressentir ce que j'avais subit.
Je suis quelqu'un qui discute beaucoup et je lui avais demandé de communiquer si un jour ... mais elle ne m'a surtout rien dit ... le but à ce moment là était quand même de refaire sa vie.
Donc c'est facile de demander pardon ... si il n'avait pas été un crétin fini ... elle m'aurait laissé sans aucun état d'âme.
La personne avec qui je l'ai trompé était pour moi La personne qui me convenait très différente de ma conjointe. Je me suis rendu compte que j'ai accepté trop de choses et que certes je l'ai aimé mais ce n'est plus du tout la personne qu'il me faut aujourd'hui et encore plus avec ce qu'elle m'a fait.
Mais il faut du temps pour comprendre si oui ou non on est en dépendant affectif. On jouait souvent à je t'aime ... non c'est moi qui t'aime plus ... non c'est moi
Aujourd'hui je sais que c'est moi qui l'ai aimé le plus.
Je constate que ta femme n’a pas les mêmes valeurs que toi.
Il y a vraiment des différences entre ce qu’elle dit, pense, et fait.
C’est pas constructif de vivre avec une personne ainsi. Je comprends ton détachement et tes envies.
J’espère que tu trouveras chaussure à ton pied bientôt


Avatar du membre

Auteur du sujet
Christian69
Cornu
Cornu
Messages : 15
Enregistré le : mar. 22 sept. 2020 07:39

Re: Passage difficile

Message par Christian69 »

Sans Prétention a écrit : mer. 23 sept. 2020 15:49 Bonjour Christian

Tout d'abord merci pour ton témoignage.
Je voulais juste rebondir sur deux ou trois points sans doute importants pour la suite des événements.

La première chose qui saute aux yeux, c'est que vous êtes un couple d'opposés :
Elle : beaucoup de temps "libre", visiblement assez "jeune" dans sa tête (j'ai pas écrit immature), pas sûre d'elle, j'imagine également un peu frivole, au moins au niveau de sa "concentration" sur des objectifs clairs, pas très "en pleine conscience" des choses selon l'expression à la mode. Sans doute des côtés un peu voire beaucoup capricieux. Romantique mais dans le sens qui passe peut-être de "Roméo et Juliette" à "50 nuances" sans transition. Enfance difficile... Oui mais quelle gestion de cet état de fait ? En général, la fuite (genre politique de l'autruche)
Toi : à fond dans le boulot (principalement parce que ok t'aimes ton boulot mais ok faut nourrir la famille : sens "noble" du travail, sens noble de la famille, et tout ce qui s'en suit), très, trop responsable, sans aucun doute mature avant l'âge par rapport à beaucoup, hyper "conscient", au point de se rendre malade, droit dans ses bottes, sacrificiel. Romantique aussi mais genre "je mourrai pour elle". D'ailleurs tu as toi-même connu des épreuves dans ta vie. Quelle attitude ? J'affronte et je fonce.

Là déjà, y a un problème. L'esprit aventureux de madame (qui a récidivé) ne pouvait qu'aboutir à une infidélité. Tu aurais été beaucoup à la maison, ne t'inquiète pas, ça aurait été "trop", elle aurait eu besoin d'air. Et en disant cela, je ne généralise pas, on va dire que c'est un profil particulier de femme parmi d'autres. En d'autres termes, je ne suis pas sûr qu'il faille culpabiliser de cela.

Ceci étant, l'expérience nous montre que quand il y a un faux pas dans ce cas précis (couple d'opposés), la récidive est patente. Ca n'a pas manqué. Désolé de te compter parmi nous, j'ai eu un modèle à peu près semblable à la maison. J'aimerais tant un jour faire mentir les statistiques (du site), ben on n'y parvient pas.

Je crois que dans votre structure de couple, il est impérieux de faire intervenir une tierce personne.

L'amour ne suffit quasiment jamais. Le problème est ailleurs.

Donc pour moi, madame a besoin de se faire suivre au moins pour les problèmes de son enfance (à minima) et si vous pouvez, thérapie couple en choisissant bien le ou la thérapeute. Au bout de 2 enfants, elle "se rend compte" qu'elle t'aime... Mais parce qu'elle s'est faite gauler (sans vilain jeu de mot) Boui, bof.

En gros, je dis que vous êtes un couple qui peut s'en sortir, ta femme n'est pas une sorcière, mais je ne crois pas à la "force des mots" ("je t'aime" est sans doute pour toi une expression chargée de sens mais je ne suis pas certain que vous partagiez cette intensité là, notamment pour ce qui est de l'engagement que cela suppose. La preuve : tu es là à écrire sur un site de cocus)

Simple avis, pas parole d'évangile, ni prophétie, mais après avoir épluché des centaines de témoignages sur le site, à un moment, il faut bien se rendre compte des évidences...

Cet espace d'échange est tiens. Bon courage.
Tes analyses sont bonnes

Oui les opposés étaient bien présents pendant de longues années. Je pensais bien faire en pensant famille, mais c’était au détriment du couple.
Elle avait du temps, tournait en rond, avait besoin d’une vie sociale.
Elle n’a pas su s’entourer des bonnes personnes.

Elle s’est fait suivre par psy par rapport à son enfance, son couple, sa maladie.
Elle a su rebondir, elle s’est prise en main, elle revient de loin.
Je ne la défend pas, c’est un constat, une évolution.

Bien sûr, je lui en veux de ce qu’elle m’a fait, ses manipulations et autres.

Je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve mais j’essaie de prendre les bons côtés


Avatar du membre

Localtechnique
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 24 juil. 2020 11:53

Re: Passage difficile

Message par Localtechnique »

Bonjour Christian,

la description de ta femme, ressemble un peu à la mienne. En gros tu as plutôt la tête sur les epaules, et ta femme plutôt dans l'ivresse d'être aimé par tout le monde. Ce besoin d'aimé est généralement dû à un manque de confiance en soi provenant de la jeunesse. Bon inutile de continuer dans la description Sans pretention à tout dit.

J'ai connu, et malgré que j'aurais voulu la garder au moment de la découverte, aujourd'hui je suis content de m'en être débarrassé.
Le seul bon choix que tu dois faire, c'est celui de te protéger mentalement et de remettre la dame à son statut d'humain. Fini les contes de princesse etc...elle, dans le cas contraire ne t'aurais pas épargné sache le et ne l'oublie pas.

Attention, je ne dis pas t'en séparer, mais si tu dois continué, ce n'est plus sur des mots que ca se joue, mais sur des actes. C'est a elle de te mettre en confiance, et pas à toi de chercher sa confiance.
Et n'oublie pas que toi tu va souffrir pendant un temps malgré que tu n'y es pour rien, alors elle a le droit aussi de souffrir un pour retrouver ta confiance.

Bon courage, rien n'est simple dans çà, mais on s'en sort quelque soit la sortie. Evidemment, si tu veux mon avis, la rupture est plus simple et rapide à gérer emotionnellement...mais chaque histoire est unique, et toi seul trouveras la bonne solution. Ne fais juste pas un choix parceque quelqu'un te conseille, les amies répondent mal sur ce sujet. Ils répondent avec une situation qu'ils ne connaissent pas.


Avatar du membre

Auteur du sujet
Christian69
Cornu
Cornu
Messages : 15
Enregistré le : mar. 22 sept. 2020 07:39

Re: Passage difficile

Message par Christian69 »

Bonjour Localtechnique,

Merci pour ton intervention.
Je te rejoins dans ta description, dans ton expérience et j'espère pour toi que tu as fais le bon choix.

Actuellement je pense à moi, non sans mal, alors qu'avant je passais les autres avant moi.
Le Psy m'a bien dit que je devais arrêter d'être trop gentil et de baisser mon curseur.
Cette étape de ma vie conjugale m'a grandement déstabilisé et pour couronner le tout, j'ai la rancune tenace.
Cela n'aide pas pour avancer.
Ses réactions par moment en coupant court à nos discussions, en choisissant la fuite ou disant " Toi aussi, tu ... " me font bouillir.
Elle me fait également des reproches qui sont légitimes. En exemple, elle ne s'est pas sentie soutenue lors de sa période chimio.
Je m'occupais de la logistique, des enfants, de la maison. J'allais la voire tous les jours à l'hôpital mais j'avais un blocage. ma découverte était toute fraîche. je ne pouvais pas lui donner ce qu'elle attendait de moi.
Elle m'a dit que même à son pire ennemi, elle n'aurait pas fait cela.
Il faut savoir que quand j'avais des doutes avant ma découverte, je sombrais dans la dépression, elle n'a pas été là pour moi.
Elle m'a expliqué qu'elle avait peur que je découvre son adultère passé et s'est mis une barrière entre nous deux.

Je suis actuellement auto-entrepreneur et j'ai besoin de me faire violence pour bosser. Chaque jour est un combat avec moi-même.
Les affaires ont heureusement repris et ça aide.


Avatar du membre

Localtechnique
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 24 juil. 2020 11:53

Re: Passage difficile

Message par Localtechnique »

une fois de plus, on se ressemble, je m'explique :

_tu faisais passer les autres avant toi
_la phase : oui mais toi tu as fait çà...
_doute avant decouvert et phase de depression pendant la période de doute

j'ai vécu çà.

J'ai pas changé mes valeurs pour autant, j'aide toujours autant les gens quand je peux, c'est ma nature et je me vois pas devenir mechant envers le genre humain à cause d'une nana qui n'as rien compris a ce qui est le principe de la vie à mon sens. L'egoisme n'a pas la de place à mes yeux dans notre société sinon personne avance. Sauf que maintenant le seul truc, c'est que je me prend moins la tête, j'aide les gens et si le gars s'enfou tant pis pour lui je passe a autre chose et je me tracasse moins pour qui que ce soit.

la phase de répondre à tout par le oui mais toi...ben cette phase c'est la pire, c'est là ou j'ai decouvert le comble de la mauvaise foi, on parle d'adultere et on te rétorque que les travaux n'avancaient pas assez vite dans la maison ou qu'on sortait un peu moins...ben dans ces moments là, moi je lui ai dis, ca sert a rien qu'on se parle on est d'accord sur rien et on voit pas le monde pareil. Du coup communication fermé de ma part sur le sujet pour ne pas devenir fou.

Quant à la dépression, quand j'ai su la vérité, 3 jours après j'ai dis stop. Je suis pas quelqu'un qui me laisse abattre et qui me plaint, c'est pas ma nature. Depuis il arrive des phases ou je repense à tout çà, et dans ces moments je sors mon pragmatisme. Parceque le truc pour être honnête mais ca concerne que moi, je me vois pas retourner dans ce bourbier et perdre du temps avec quelqu'un qui va me rendre déprimé et me pourrir la vie davantage. Moi à la difference de elle, j'ai confiance en moi, j'ai fais plein de chose dans ma vie et j'en aurais d'autres à faire.

Aujourd'hui, beaucoup d'amis proche ou famille me disent : tu sais elle regrette etc..elle a le droit a ses erreurs...si elle revenait tu la reprendrais. Je rétorque tout simplement non, elle a choisit elle assume ses conneries. La chance je lui ai donné, elle a choisit un autre à ce moment là(et une fois de plus je m'estime con de lui avoir laisser cette chance car en plus elle a du croire que limite elle avait le tapis rouge pour revenir quand elle voulait).
Et pire que çà, elle a changé au point de ne plus protéger sa famille, ce qui était son rôle tout simplement. Donc ses excuses je m'enfous, seul un changement de comportement profond en elle avec une prise de conscience réel pourrait à la limite me faire reflechir à 2 fois...et quand bien même je l'attend pas car je savoure largement mieux la vie malgré une certaine solitude le soir, que ce qu'elle m'a fait subir pendant 1 an.
Franchement à quoi bon retourner dans cette galère, on peut aider les gens, mais si la façon de penser n'est pas la bonne ne change pas, rien ne change et tot ou tard elle réappliquera le schéma.
Moi il faut savoir, que je gardais le gamin le soir seul, en me posant des questions sur ces nombreuses sorties, pendant qu'elle draguait, s'envoyer en l'air ou que sais je et ne veux plus savoir.
Dans le sens inverse quand je sortais voir des amis je ne laissais jamais seul ma famille, ils étaient conviés.Elle, elle m'excluait de ses sorties et de ces nouveaux amis. On est dans le pure egoisme, c'est pas le style de vie que j'aime donc si ca lui convient, moi non. Dans une famille, on vit en famille, sinon on reste celibataire et on fait pas d'enfant, ca fait partie du package à mon sens.

Le conclusion, je pense, c'est que ta femme comme mon ex, font des parties des gens : c'est jamais de ma faute ! c'est toujours l'autre.
et ben pour ma part, ces gens là c'est simple, si ils veulent pas se remettre en question, c'est bien foncez dans le mur ...

Il y a un gars sur le forum, JaguarBoy il a de super bonnes punchlines. Je te conseille de lire ses interventions et son histoire car pour ma part cela m'as bien aider pour comprendre que au fond on doit arrêter d'accepter l'inacceptable.


Avatar du membre

supersymetrie
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 104
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 15:59

Re: Passage difficile

Message par supersymetrie »

Je constate que ta femme n’a pas les mêmes valeurs que toi.
Il y a vraiment des différences entre ce qu’elle dit, pense, et fait.
C’est pas constructif de vivre avec une personne ainsi. Je comprends ton détachement et tes envies.
J’espère que tu trouveras chaussure à ton pied bientôt
Je pense qu'elle vivait dans un roman dont vous êtes le héros. Elle pensait que c'était sa vie à elle. Donc tout ce qu'elle faisait c'était normal puisque c'était elle le héros de l'histoire et qu'elle était donc intouchable et que je ne saurais jamais rien. C'est un peu comme si la vie était un film et qu'elle était le personnage principal. Quand j'ai tout découvert, elle n'a pas compris comment, pourquoi ... dans le scénario ça ne devait pas arriver. C'est là que je me suis dit ... mon dieu ... voila comment elle pense. Je ne suis qu'un figurant de son film. Je lui ai expliqué que moi aussi j'étais le héros de mon film et qu'à un moment les scénaristes ont décidé de mélanger nos 2 histoires.
J'ai trouvé ça dingue de penser comme ça pour surtout ne jamais se poser de questions si ce qu'on fait est bien ou mal.
Elle a beaucoup changé aujourd'hui ... mais je ne suis pas l'environnement de test. Elle ne va pas me faire toutes les conneries pour me dire ... j'ai fait en fait je ne veux pas te perdre.
Pour ne pas me perdre elle devait se priver de ça ... c'était juste la règle qu'on s'était fixé tous les deux.
Je pense que si elle avait eu des chaussures de luxe et qu'il fallait traverser une champ de boue, elle les aurait retiré pour ne pas abimer ses affaires, en prendre soin. Moi elle m'a mis la gueule dans la boue pour passer.
Enfin "J’espère que tu trouveras chaussure à ton pied bientôt" ... j'espère que non. Je n'ai pas du tout envie de retrouver quelqu'un. La vie en solo me va très bien. Ma vie et mes enfants sont ma priorité. Ils habitent avec moi, donc la place d'une femme est sur le temps qui reste ... c'est sans concession. Si çà ne lui convient pas ... bye. Si ça ne lui suffit pas et qu'elle a besoin de plus. Si elle va voir ailleurs ... le rupture ne durera qu'un dixième de seconde et Next. Je ne veux plus rien construire avec quelqu'un. Mes rapports avec les femmes ne sont juste qu'un passe temps. Si ça peut devenir trop sérieux ou si la personne veut que ça devienne plus sérieux ... je stoppe tout dans la seconde et comme ça elle devient disponible pour réaliser ses souhaits ... mais sans moi.
A un moment je me suis mis juste par curiosité sur un site de rencontre connu pour me dire ... allez il y a bien une personne sur qui tu vas flasher et peut être que ? ... Pour moi aujourd'hui ce ne sont qu'une suite de visages


Avatar du membre

Auteur du sujet
Christian69
Cornu
Cornu
Messages : 15
Enregistré le : mar. 22 sept. 2020 07:39

Re: Passage difficile

Message par Christian69 »

Salut Localtechnique,


Oui, beaucoup de faits se rejoignent effectivement.
Le pire à mes yeux, la famille et surtout les enfants, passaient en second plan. Elle pouvait jurer sur la tête de ses enfants.
Elle était en mode ado célibataire.
On était des étrangers.
Ma femme n'a pas assumé ses conneries, elle était dans le déni total.
Les regrets, les excuses, les promesses viennent seulement après être allé loin dans la bêtises.
On ne vit pas avec les regrets, trop facile.
Les promesses sont faites pour ceux qui veulent bien y croire.

Je suis ce forum et d'autres depuis bien longtemps. Je me suis attardé sur les témoignages de Jaguarboy et m'a donné l'envi d'avancer.


Avatar du membre

Auteur du sujet
Christian69
Cornu
Cornu
Messages : 15
Enregistré le : mar. 22 sept. 2020 07:39

Re: Passage difficile

Message par Christian69 »

Salut Supersymetrie

Ta femme, voulait quelque chose d'incompatible, être célibataire en étant en couple. c'est certain que cela ne fonctionne pas.
Te prendre également pour la roue de secoure, c'est moyen et égoïste. Ta femme n'a pas changé, elle a juste évolué.
On dit souvent que le naturel revient au galop.

Tes enfants sont ta priorité et doivent le sentir, c'est sûrement bon pour l'épanouissement.
Ils sont dans un environnement plus serein.

T'as raison de prendre le temps pour à nouveau partager ta vie.... se sera une autre étape de ta vie que tu maîtriseras mieux.


Répondre