En miettes, mais j’essaye d’avancer

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Dnj

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Dnj »

Il a réussi à me dire que c’est lui qui rangeait et triait seul
Ne dis rien. Fais comme lui, tu lèves les yeux au ciel et tu te barres quand il te parle.
Ne te rabaisse pas à lui parler, vois le comme la personne toxique qu'il est.
Avatar du membre

Localtechnique
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 95
Enregistré le : ven. 24 juil. 2020 11:53

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Localtechnique »

Meihra, c'est normal que tu sois triste pendant les sorties que tu faisais en famille. Moi j'arrivais même plus à faire des repas de famille il y a 1 an, et les vacances au dessus 5 jours c'etait compliqués (il faut etre honnete quand tu es dans çà, avec des enfants en bas age... tu as la tête dans le brouillard et c'est dur de reflechir correctement dans ces situations..., du coup on ressasse le passé ou tout était mieux et plus facile, alors qu'inconsciemment c'etait déjà les premices d'un futur bazar)
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 209
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Dnj a écrit : dim. 22 août 2021 08:09
Il a réussi à me dire que c’est lui qui rangeait et triait seul
Ne te rabaisse pas à lui parler, vois le comme la personne toxique qu'il est.
Il est toxique c’est certain. Hier il m’envoie un message pour me dire où je peux trouver le café de ma nouvelle cafetière (vu qu’il a embarqué la sienne) il est lunaire de pas se rendre compte de son comportement, j’ai pas besoin de lui et certainement pas pour ça. Je vais finir par le bloquer partout effectivement pour ma paix.
Localtechnique a écrit : dim. 22 août 2021 10:26 du coup on ressasse le passé ou tout était mieux et plus facile, alors qu'inconsciemment c'etait déjà les premices d'un futur bazar)
C’est totalement ça. Je sais que ça va être un peu compliqué au début, mais je vais forcément aller sur du mieux au fur et à mesure. Et mon amie m’a dit que pour toutes les premières fois compliquées à mes yeux, on pourrait les faire ensemble. Je sais que ça ira
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 209
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Hello par ici,

Un petit message pour poser les nouvelles.
Comme Lactus l’a bien dit. C’est la rentrée. Nouvelle année pour mes enfants, nouvelle vie tout simplement.
Il y a un an c’était la rentrée aussi, et dans le lycée, elle est arrivée sans que je sache ce qui allait se passait. Mais je ne me trompe pas de cible (même si je ne peux pas la voir, insupportable de la voir jouer la victorieuse, de quoi d’ailleurs :doute: ). Si ce n’était pas elle, ça aurait été une autre… J’étais enceinte il y a un an et je ne le savais pas. Quand je l’ai appris 2 mois plus tard. C’était comme une réalité alternative qui s’ouvrait devant moi. Ce bébé, notre bébé que j’aime plus que tout. Sans elle, où en serions nous? Aurait-il fui quand même en décembre, serait il parti directement fin janvier quand je l’ai découvert. Ou moi l’aurais-je mis à la porte plutôt. L’aurais-je juste massacré d’avoir renoncé à un enfant pour notre couple et le voir merder comme ça quand même. Oui je pourrais rejouer l’histoire à l’infini. Ça ne sert à rien. Elle est comme elle est.
Je crois que je suis arrivée au bout de cette histoire.

Ce matin j’ai accepté officiellement un poste pour début octobre à la reprise de mon congé maternité. Pas de congé parental finalement , je le rajoute à la longue liste de ce à quoi j’ai du renoncé. C’est pour du mieux sur le long terme, mais sur l’instant ça fait très mal quand même (qui pleure, après avoir accepté un des postes les plus prisés dans son travail? :bonk: ) C’est tout sauf ce que je voulais, depuis des mois. Faut aussi que je trouve un moyen de garde dans l’urgence. Mais je sais que c’est la bonne décision, celle dont j’ai besoin pour avancer.
Donc voilà il y a un an ma vie était en train de changer sans que je le sache. Là sans que je le veuille vraiment, dans un an je ferai le bilan et peut être que ça changera encore parce que cette fois c’est moi qui l’aurait désiré :fleur

Prenez soin de vous
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3367
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

Merci pour ce charmant et touchant petit mot plein de réalisme et saturé de bon sens.

:jap:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 209
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Je suis partie.

Ce fut une semaine éprouvante, qui s’est finit le vendredi par la perte de notre boule de poils, notre « premier » bébé de 15 ans. C’est futile pour certains, mais ça a été le coup de grâce pour moi (après avoir perdu mon mari, « ma famille », ma maison, mes projets, je perds aussi mon chien ) la goutte d’eau qui déborde ou la dernière attache qui me retenait dans ce qui était notre chez nous. Je n’avais plus a m’inquiéter pour elle, juste avancer. Pour l’anecdote, la perte de notre chien m’a fait entrevoir la personne que j’ai connu, que j’ai aimé. Ce fut fugace, l’espace d’une journée. Le lendemain il était redevenu cet « autre » que je ne veux plus voir dans ma vie (j’en aurais des belles à raconter mais en vrai rien de neuf sous le soleil)
J’ai fini les cartons samedi vu qu’incapable de faire quoi que ce soit la veille , et déménagé dimanche. J’ai juste pris ma table à manger et mon buffet. Le reste je lui ai laissé. Comme j’ai dit je suis partie et je ne reviendrai plus.

Aujourd’hui je suis dans mon petit 2 pièces, c’est le bazar, c’est bruyant (merci les gosses de se croire seules au monde mdr) mais c’est chez moi. C’est une nouvelle histoire. J’avoue, j’ai peur. Je sais que toutes les décisions que j’ai prise ces dernières semaines sont bonnes mais je flippe quand même. De pas être forte, de ne pas y arriver, de le regretter. Mais j’y vais quand même. Marre d’être là seule à payer le prix de fautes que je n’ai pas commises. Il est temps que je redevienne celle qui s’est effacée tout ce temps 🙂
Avatar du membre

DOC
Cornu
Cornu
Messages : 9
Enregistré le : sam. 18 sept. 2021 23:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par DOC »

Je prends ce récit en cours, nouveau ici que je suis.
Je n'ai pas les idées roses mais je trouve tout ceci bien triste...
Bon courage en tous cas
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3367
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

Avec toi par la pensée Meihra.
Comme le dit si bien Doc, c'est triste mais bon débarras quand même.
Commence une nouvelle étape et tu vas y arriver.
Je te sais entourée comme il le faut. Tout le monde n'a pas cette chance.
Le boulet s'éloigne, et avec lui tout son poids. La légèreté ça prend du temps à se retrouver, c'est sûr. Mais c'est mieux à terme.

Si besoin de parler cependant, n'hésite pas.

Bien à toi.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 549
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Mitsou78 »

Pareil, c'est l'étape qu'il te fallait pour laisser derrières toi le pendant mauvais de votre histoire et commencer à écrire la tienne :wink: ...

Idem que SP, ici c'est Open Bar H24 quand le besoin s'en fait ressentir :fleur
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 209
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Hello,
Ici besoin de faire le point. Je pensais me protéger et avancer peu à peu mais l’arrivée de nos anniversaires (celui de mon aînée et le mien) de la reprise du travail. Tous ces changements… Mais je suis encore bien fragile. Jeudi, il m’a enfin parlé divorce. Lui n’avait jamais prononcé ce mot jusque là. Et samedi il m’a dit qu’il avait annoncé a nos filles qu’il était avec l’autre et ils se sont tous vu ensemble le vendredi. Mes filles m’ont annoncé qu’ils avaient dit qu’ils vivraient bientôt tous ensemble. Pas tout de suite le temps qu’elles s’habituent mais bientôt. Qui annonce ça à des gosses des le premier soir. En vrai on habite plus sous le même toit depuis très peu de temps et il les inclue déjà dans sa relation. Je pensais qu’il avait repris un peu les pieds sur Terre mais non. Il m’a dit que ça faisait déjà des mois qu’ils étaient ensemble (oui dans leur tête c’est certain mais pas aux yeux de mes filles). Et c’est la première chose qu’elles m’ont raconté. Et j’avoue que ce pan de sa vie je n’ai pas envie qu’il s’immisce dans la mienne.

Je me suis quand même pris une claque. J’attendais rien, je n’espérais rien. Je n’en ai même pas envie. Mais le voir si facilement tourner la page ça me fait mal. Il a même dit qu’il ne voulait pas que l’on fête ensemble l’anniversaire de notre fille alors qu’elle l’avait demandé. Alors que l’autre, elle va y être elle… Et il a le culot de m’avoir sorti j’ai assez culpabilisé ces derniers mois, maintenant j’avance et j’en ai besoin. On n’est plus une famille, je ne veux plus te voir. Mais je te souhaite d’avancer et d’être heureuse avec quelqu’un. Ok je t’ai rien demandé mais ok :bonk:
J’ai pas besoin de quelqu’un pour avancer et être heureuse.
Mais quand même 12 ans de notre vie et j’ai l’impression d’avoir été personne dans sa vie. Ou juste une personne interchangeable :doute:
Avatar du membre

Dnj

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Dnj »

Salut Meihra

Regarde :
Je me suis quand même pris une claque. J’attendais rien, je n’espérais rien.
C'est pas cohérent avec :
Je pensais qu’il avait repris un peu les pieds sur Terre
C'est exactement le problème.
Dans ta tête tu lui donnes une chance.
ARRETE.
Dégage le de ta vie et fais en sorte que quoiqu'il fasse TU N'EN AIS RIEN A FOUTRE.
Il te mange à chaque fois que tu t'exposes à lui, et il continue encore et encore à te marcher dessus.
Et le jour ou tu t'éloignes il fait le sympa, et toi tu rentres dans son jeu. Arrête ça.
Eloigne toi, et le jour ou il fait le sympa n'en aie rien à faire. Ce mec c'est un connard et tu laisses ce connard te maltraiter.
Si tu veux que les choses changent il faut que tu casses cette logique.


Application concrète :
m’avoir sorti j’ai assez culpabilisé ces derniers mois
"Très bien. Rien à foutre".
Il a même dit qu’il ne voulait pas que l’on fête ensemble l’anniversaire de notre fille
"Très bien. Rien à foutre".
maintenant j’avance et j’en ai besoin
"Très bien. Rien à foutre".

Sa vie, son problème.
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 209
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Dnj a écrit : lun. 4 oct. 2021 10:22 "Très bien. Rien à foutre".

Sa vie, son problème.
Ahhh mais je sais que tu as raison. Mais punaise, mes filles m’annoncent ce matin qu’ils partent en vacances ensemble dans sa famille à elle, et ensuite chez sa grand-mère à lui (grand mère dont il n’a toujours pas prévenu de lui même qu’on était séparés, moi si). 3 jours après l’annonce, il leur dit ça.alors qu’il dit qu’il va faire doucement. Le rien a foutre quand il fait de la merde avec mes gosses il est dur à appliquer. Je sais que quoi je dise ça ne changera rien, mais merde j’en ai marre qu’il pense qu’à son cul plutôt qu’à nos filles. Et encore 2 sur 3.
J’avais vraiment mis des barrières entre nous, mais là son annonce et tout ce qu’il s’ensuit ça me perturbe. Surtout que mes filles ne font que parler d’elle, qu’elle l’adore et moi j’encaisse.

Bref j’avoue je suis pas au top de ma forme. C’était pas le moment pour moi. Et je suis fatiguée de tout ça
Avatar du membre

Dnj

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Dnj »

Les gamines adorent cette nana? Logique : elles ne partagent que les bons moments avec. Laisse les grandir, et apprends leur des valeurs. Sois une femme forte et géniale. A long terme ce qu'on retient c'est la personne qui a servi d'exemple, pas la personne avec qui on a juste partagé quelques moments de jeu quand on était gamin mais à qui on ne s'identifie pas ensuite. Toi tu ne veux pas juste que tes gamines t'adorent, tu veux être un exemple pour elles. C'est les clowns qu'on adore parce qu'ils sont marrants; mais c'est les personnes inspirantes à qui on s'identifie, personne ne s'identifie à un clown qui n'a pas de principes.

La merde, il la paiera un jour. Garanti sur facture.
Ce que tu peux faire toi c'est te préserver de ça.
Déjà, essaie d'avoir un coup d'avance sur lui. Aujourd'hui, il t'annonce qu'il compte emménager avec elle et toi tu ne t'y attendais pas vis à vis des gamins et du coup tu le vis mal.
Essaie d'anticiper les choses.
Anticipe par exemple le fait que d'ici quelques jours/semaines, il t'annonce qu'il va l'épouser et qu'elle est enceinte de jumeaux. Difficile à encaisser, exact? C'est vrai. Mais si tu t'habitues d'ores et déjà à cette idée, n'importe quelle dégueulasserie qu'il pourra annoncer ne te fera rien.
En gros, essaie de deviner quel est le pire truc qu'il pourrait te dire. Pars du principe qu'il va te le dire d'ici peu. Et anesthésie toi comme ça. Ton ex ne compte absolument pas te préserver de tout ça, donc dis toi qu'il va t'annoncer le pire qui soit et prépare toi y. Ensuite apprends à encaisser ce pire. Tout le reste ne te fera alors plus rien.
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 209
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Tu as raison (comme toujours ). En plus je sais que je dois m’y préparer. Bon se marier pas possible tant qu’on est pas divorcé lol. Mais se retrouver avec un quatrième gosse, ça y’a de grandes chances. Elle en a envie, lui non, mais je sais très bien vu son âge, qu’elle lui fera, même dans son dos s’il faut. Et on peut décemment pas abandonner 2 bébés :mdr
C’est ça le pire pour moi. Qu’un autre enfant (qui a rien demandé on est d’accord) va avoir ce que ma fille ne peut pas avoir parce que son père est merdique avec elle.

Pour le reste je sais que sur le long terme il va perdre. Ç est maintenant que je dois apprendre à encore encaisser toute cette merde. C’est rude mais on va le faire.

Le pire là dedans, sur ses vacances c’est que je discute avec sa grand mère. Non seulement il ne lui a pas dit qu’on était séparé comme je disais. Mais là il ne l’a pas prévenu qu’il montait la voir, et avec « sa nouvelle amoureuse » comme il dit à nos filles. A plus de 80 ans Il compte la mettre sur le fait accompli. Je ne sais pas sur quelle planète il vit en vrai. Il a même pas honte. Quand je le vois comme ça. Je me demande comment j’ai pu être avec lui franchement tellement il vrille complet.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 549
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Mitsou78 »

Ils, elle est en phase de séduction avec tes filles, celles qui sont en âge de pouvoir être charmées :wink:
Normal, logique il convient de valider le choix du père qui ne pouvait quitter leur mère que pour une fille extra.... Quelques outils qui l'aide par rapport à d'autres personnes loin de la pédagogie éducative...
Mais finalement arrivera les moments de merde également, un couple avec des mômes quoi.
Tes filles feront la part des choses et une mère est impossible à remplacer.
Normal aussi qu'elles t'en parlent, elles ont besoin d'évacuer, de te rassurer, de valider leur orientation.... Même si tu trouves cela trop rapide, je dirais que ça fait parti de leurs nouvelles vies, que tu ne peux t'attendre à un respect de ta personne alors qu'ils (ton ex et sa belle) ont besoin de construire un truc à eux avec ses filles à lui, même bien entendu que ça reste les tiennes... Vous ne pouvez avoir la même vision du déroulement des choses et tu dois parfaitement accepter que ce n'est plus ta vie, tes choix et tes orientations qui primeront chez lui...
Tu ne peux que recentrer sur toi, te recentrer sur ton avenir, tes désirs et envies personnels, des moments à toi avec elles, votre complicité mère fille et limite si ça se passe bien entre eux, tant mieux qu'elles n'en souffrent pas plus que de ne plus voir leurs parents ensembles.
Ca ne t'enlèvera rien, te soulagera même parfois, te permettra d'avoir des moments rien qu'à toi et de profiter de l'intimité de ceux-ci :wink: :wink: :wink:
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Répondre