C'est tellement dur de continuer d'avancer

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Fifi
Cornu
Cornu
Messages : 12
Enregistré le : lun. 11 oct. 2021 18:37

C'est tellement dur de continuer d'avancer

Message par Fifi »

Bonjour,
ma femme m'a avouer son infidélité en février 2021, il y a 8 mois
cette infidélité datait de 8 mois auparavant, et à cette époque j'avais de forts soupçons et lui en avait fait part, mais j'étais fou, trop possessif, c'est juste un amis (j'adore cette expression)

j'y ai cru, me suis excusé et ai tenter d’améliorer ce qui n'allait pas dans notre couple.
Pendant des mois j'ai fais beaucoup d'effort , tout en la voyant de plus en plus changer et tout en remarquant les signes évident d'un amant (téléphone surtout, même a coté de moi).

Au bout du rouleau de ne pas voir de changement et de voir notre relation se détériorer malgré mes multiples efforts,
je lui dis de me dire la vérité, que j’étais sur le point de demandé le divorce.

Voila sa vérité:
Elle voulait rencontrer d'autre gens (nous somme casaniers) et moi j'ai le foot à coté du boulot
elle fait donc des sorties avec un nouveau groupe d'amis présentés par un de ses patients (Mr Connard)

petite parenthèse :j'ai participé avec notre fils et ma femme à une sortie avec Mr Connard qu'elle voulait me présenter
Ce jour restera gravé dans ma mémoire à vie, devant moi et mon fils, ils étaient beaucoup trop "proches" (passage de main le long du dos, caresse des épaules, (ma femme n'est pas du tout tactile , elle déteste tout ça) blague graveleuse sur ses fesses ses seins (ma femme est très prude mais elle en rie) toujours ensemble loin de mon fils et moi.
ça confirmait mes doutes de l’époque

et peu après ce jour il y a eu un début de caresse et des préliminaires de la part de Mr Connard (ce que je considéré comme une relation sexuelle)
et elle a laisser faire (tétanisée m'a t elle dit) , mais sauvé par la sonnerie de son téléphone pour reprendre son travail, il n'y a pas eu plus que ça
et après elle n'a eu de cesse de repoussé c approche physique mais continu de sortir ensemble en journée et se textaient sans cesse
elle m'avoue qu'ils ont planifié leurs vie a eux deux pour après ma mort (je ne prenais pas soin de moi et mon état de dégradait)
elle me dit ne pas avoir pus totalement couper les pont avec lui de peur qu'il m’envoie le contenu de leurs discussion sur téléphone
elle s'est sentit prise au piège
elle était habilement manipuler (facile celle là) il prêchait le faux pour avoir le vrai, il s'est découvert une foi et commençait a aller plus a l’église

c'est tout ce qu'elle m'a avouer

ce n'est pas aussi énorme que d'autres témoignages mais ça m'a déglingué
je nous pensais à l’abri de ça

Ma femme est très très (trop) croyante, pour elle ce quelle a fait est un drame (elle a voulu mourir) elle refuse catégoriquement le divorce
c'est une femme extraordinairement intelligente,et très belle mais elle a des failles sur le plan social et ne sais pas dire non.
je pense savoir l'essentiel , les mensonges les cachotteries les diverses sorties et la relation sexuelle
Je la crois : pour avoir mon pardon elle devait TOUT me dire et sans un pardon sur le TOUT elle restait dans le péché

J’ai encaisser, je lui ai fait couper le pont avec ce connard , ce qu'elle a fait
elle m'en a remercier
j'ai digérer ça de long mois, je lui ai dit que je lui pardonnais,
puis les haut, les bas, un gros recentrage sur moi même, sur ce que je veux vraiment
et on a décider de repartir de l'avant
mais maintenant plus d'1 ans après les faits, ce n'est plus pareille
mon regard sur elle a changer, faire l'amour avec elle, m'est compliqué

Aujourd'hui notre couple va moyen, on a réussis a préserver les enfants et cela reste notre secret
Elle fait des activités sans moi. comme avant. Je tente de lui redonné ma confiance, mais j'en mène pas large
Seule sa profonde foi me rassure sur le fait quelle ne dérapera pas une deuxième fois
Je vois les effort qu'elle fait pour se faire pardonner , se reprocher de moi, mais je m’éloigne je le sais.
j'ai eu besoin de plus avoir besoin d'elle pour guérir de cette blessure , et maintenant je n'ai plus que de l'affection pour elle, mon Amour est mort(e).

Au lit elle n'a jamais fait le premier pas, résultat, désormais c'est le néant, parce que moi sans amour je ne peu pas le faire

Je sais la reconstruction difficile, on a voulue tout les deux reconstruire
mais je suis dans un cercle vicieux, j'ai l'impression de ne pas avoir réellement pardonné
j'ai toujours cette rancœurs en moi, parfois même de la haine,j'en viens a espérer qu'elle rechute
que je puisse cette fois ci l'envoyé chier bien violemment.

Elle fait de son mieux , elle souffre beaucoup de ce quelle a fait vis a vis de moi, de sa foi et des enfants
elle beaucoup de remords mais ne le montre pas (plus)
mais ça me semble tellement trop facile pour elle de remonter la pente que je doute de sa sincérité
que je doute qu'elle ai conscience de la profondeur de la blessure qu'elle m'a infligé

au début de la "reconstruction" je lui ai dit "ne me laisse pas te piétiner pour ce que tu as fait" (métaphore)
J'espérais en fait qu'elle serait à genoux devant moi, et je n'aurais pas eu a la piétiner (métaphore)
Maintenant elle n'est plus assez à genoux et j'ai envie de la piétiner pour la faire plier (métaphore toujours)

voila, je suis de nouveau un peu perdu et mon seul phare pour l'instant est ce forum qui m'a énormément aider grâce à tout les témoignages et retours d’expériences que j'y ai lu.

J'ai decider de partager mon calvaire pour que, peut être, quelqu'un puisse m'éclairer, me guider pour redresser la barre.
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 293
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: C'est tellement dur de continuer d'avancer

Message par Deg »

Salut,

Désolé de te compter parmi nous.

Après ces derniers mois sais tu ce que tu voudrais? "La faire plier" et qu elle se repentisse plus pour essayer de réussir à pardonner vraiment? Tu penses que ca pourrait t aider?
Ou tu penses que même avec ça tu n y arriverais pas et tu préférerais vous séparer?

Vous avez songé à essayer des psys (si tu es prêt à tout tenter)?
Ou bien ça te semble finalement insurmontable de continuer, et tu n'as plus envie?

Perso je suis séparé depuis 10 mois et je ne m en suis pas remis à 100%, donc j imagine que tu peux ne pas avoir encore tout le recul nécessaire pour vraiment faire ton choix.

Mais à te lire j ai l impression que tu te dis que c'est au dessus de tes capacités. Ce qui se conçoit parfaitement d ailleurs.
Rien ne t y obliges si ce n'est pas ce que tu veux vraiment.

Qu est-ce qui selon toi mettrait un terme à ton "calvaire": Réussir à reconstruire vraiment ou vous séparer?
Je veille à ce que mon verre reste à moitié plein.
Avatar du membre

Dnj

Re: C'est tellement dur de continuer d'avancer

Message par Dnj »

Salut,
cette infidélité datait de 8 mois auparavant
Hmm.. Cette infidélité était terminée et elle datait de 8 mois avant, ou elle avait commencé 8 mois avant et était toujours en cours ?
Je penche pour la seconde hypothèse puisque tu dis l'avoir mis au pied du mur en voyant tous ces signes de sa part (téléphone notamment) qui indiquent que c'était toujours en cours.
Donc on part sur au moins 8 mois d'infidélité.
ça confirmait mes doutes de l’époque
"si tu as un doute, c'est qu'il n'y a pas de doute"
et elle a laisser faire (tétanisée m'a t elle dit)
Ben voyons...
il n'y a pas eu plus que ça
Ben voyons...

8 mois d'infidélité, ils sont intimes au point de se caresser devant toi et ton gosse, et ils n'auraient couché qu'une fois ?
Franchement, tu planifierais ta vie avec quelqu'un avec qui tu n'as couché qu'une fois ?
elle m'avoue qu'ils ont planifié leurs vie a eux deux pour après ma mort
Premier signe qu'il y en a plus que ce qu'elle t'a raconté
elle refuse catégoriquement le divorce
Ca ne dèpend plus d'elle. Toi tu refusais catégoriquement d'être trompé et ça ne l'a pas empêché de passer à l'acte.
En planifiant leur vie après ton décès car tu te degradais (tu mesures la violence de ce propos ??)
elle me dit ne pas avoir pus totalement couper les pont avec lui de peur qu'il m’envoie le contenu de leurs discussion sur téléphone
Deuxième signe qu'il y en a bien plus que ce qu'elle t'a raconté..
Le troisième signe c'est les 8 mois. Une seule baise en 8 mois d'infidélité je n'y crois pas une seconde. Tu connais beaucoup de sandwich qui patienteraient des mois et des mois, à envoyer des messages sans arrêt, tout ça en n'ayant niqué qu'une fois ?
je pense savoir l'essentiel
Je pense que tu te fourvoies. Tu ne sais rien du tout John Snow.
pour avoir mon pardon elle devait TOUT me dire et sans un pardon sur le TOUT elle restait dans le péché
Tu penses qu'elle t'a tout dit car c'est la seule façon qu'elle a pour que ton pardon soit total.
Plus haut tu indiques qu'elle refuse catégoriquement le divorce. As tu pensé à l'hypothèse qu'elle ne t'ait pas tout dit précisément pour ça ?
Si la vérité entière la conduit au divorce, tu penses qu'elle préférera t'avouer tout pour ton pardon, ou te la cacher pour éviter le divorce ?
mon regard sur elle a changer, faire l'amour avec elle, m'est compliqué
Aujourd'hui notre couple va moyen
Sois franc.. Votre couple va mal. Pas "moyen"
Seule sa profonde foi me rassure sur le fait quelle ne dérapera pas une deuxième fois
La même foi qui l'a empêché de déraper la première fois?
C'est la contrainte religieuse et non le fait qu'elle te kiffe qui la lie à toi ?
maintenant je n'ai plus que de l'affection pour elle, mon Amour est mort(e)
Quelle conclusion en tires tu sur ce que tu vas faire à l'avenir ?
Au lit elle n'a jamais fait le premier pas,
Avec toi. Avec lui tu n'en sais rien.
Il est possible qu'elle lui en ait donné beaucoup plus qu'à toi. D'ailleurs, je trouve probable que ce soit précisément pour cette raison qu elle ait peur que tu lises ses conversations avec ce type : tu découvrirais une toute autre personne capable de donner bien plus à un type si elle le kiffe.
Toi tu la vois comme la nana timide. Lui il lui parlait de ses fesses et elle en riait. Devant toi. Qu'est ce que ça dit sur ce qu'il a pu se passer en vrai, sans toi a côté?
À toi elle parle d'engagement religieux. A lui elle parlait de projets suite au décès de fifi et elle riait quand il lui disait qu'elle a un joli cul. De qui était elle amoureuse dans le fond ? Penses tu vraiment qu'elle l'est de toi aujourd'hui alors qu'au lit elle ne semble pas attiree ?

Pour moi vous n'avez pas reconstruit.
Reconstruire c'est faire tapis tous les deux. C'est être sur qu'il n y a rien de plus que la vérité qui a été dite (franchement j'en doute). C'est refaire un couple, pas juste survivre ensemble parce que tel commandement religieux l'a ordonné.
J'ai l'impression que ta femme reste avec toi parce que c'est ce qui est juste du point de vue de sa religion. Pas parce qu'elle te kiffe profondément. Sans quoi ça se verrait au lit, elle tenterait de faire le premier pas par moment et tu la sentirais amoureuse. Pas juste effrayée de te perdre à cause du qu'en dira t on a l'église où de ce qu'en penseront les gosses.
J'ai l'impression que toi tu restes avec elle parce que tu te dis que le pardon c' est quelque chose de noble, pas parce que tu la kiffes. Mais tu sur estimes peut être ta capacité à pardonner. Pourquoi tu restes toi, si tu ne l'aimes plus ?

Plus haut tu dis que ton état se degradait à l'époque. As tu commencé à prendre la main la dessus ? Es tu en bonne forme aujourd'hui ? Ou êtes vous tous les deux en train de vous éteindre ?
Peut être orientez vous sur les questions suivantes : elle t'aime en tant que quoi ? Tu l'aimes en tant que quoi ?
Si la religion est la seule chose qui la tient à toi, franchement..pose toi des questions.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fifi
Cornu
Cornu
Messages : 12
Enregistré le : lun. 11 oct. 2021 18:37

Re: C'est tellement dur de continuer d'avancer

Message par Fifi »

Deg a écrit : lun. 11 oct. 2021 21:33 Après ces derniers mois sais tu ce que tu voudrais?
Comme beaucoup ici,retrouver l'image que j'avais d'elle avant, mais c'est impossible.... Ces derniers temps, je reste bloqué sur sa faute, et ne voit plus ses qualités
Deg a écrit : lun. 11 oct. 2021 21:33 "La faire plier" et qu elle se repentisse plus pour essayer de réussir à pardonner vraiment? Tu penses que ca pourrait t aider?
Je pense qu'on doit payer pour les mauvaises choses que l'on fait, et qu'elle s'en sort plutot bien... je suis rester et je suis meilleur qu'avant.
Deg a écrit : lun. 11 oct. 2021 21:33 Vous avez songé à essayer des psys (si tu es prêt à tout tenter)?
On a longuement discuter de la situation, des solutions a trouver, pour surmonter ça, très calmement ... une tierce personne n'etait pas necessaire
Deg a écrit : lun. 11 oct. 2021 21:33 Mais à te lire j ai l impression que tu te dis que c'est au dessus de tes capacités. Ce qui se conçoit parfaitement d ailleurs.
Oui voila, je me croyais mieux que ça, capable de passer au dessus de ça, mais ça me rattrape quotidiennement et il faut lutter pour se defaire de ces sales idees, c'est fatiguant a la longue alors on les laisse trainer dans notre cerveau et ça pollue tout, notre humeur, le couple.
Deg a écrit : lun. 11 oct. 2021 21:33 Qu est-ce qui selon toi mettrait un terme à ton "calvaire": Réussir à reconstruire vraiment ou vous séparer?
Elle est geniale, je le sais, je veux la re-aimer mais il y a cette tache.
Dnj a écrit : mar. 12 oct. 2021 03:38
Merci de ta reponse coup de pied au cul, je vais tenir compte de ce que tu dis, posez des questions plus malines, et voir les reponses qu'elle va me sortir, peut-être que ça simplifiera dans mes decisions futurs.
Je vais peut-etre retomber de haut, mais tant pis je sais que je peu remonter maintenant.

Ma santé va bien mieux, j'ai perdu 20 kilos, je ne bois plus d'alcool depuis plus d'un an, je fais beaucoup de sport, j'ai reparer mes dents qui ont sauté a force de les serrer pendant mes nuits de cauchemar quand j'etait au plus bas. Je suis physiquement en pleine forme, et ça se voit : tout le monde me le dit.
C'est mon cerveau et mon coeur qui sont fatigués.

Ce soir va être une nouvelle longue soirée, pas grave , au point où j'en suis, il faut que je sorte de ce merdier.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fifi
Cornu
Cornu
Messages : 12
Enregistré le : lun. 11 oct. 2021 18:37

Re: C'est tellement dur de continuer d'avancer

Message par Fifi »

Voilà, longue soirée comme prévue, grande et calme discution qui confirme ce que je savais déjà (j'épargne les details...pour moi tout ceci fait partie du passé et je n'y changerais rien), je suis sur et certain qu'elle m'a dit l'essentiel et le plus grave.

Mais si la vie était si simple, il a fallu qu'elle arrive au "Cétafote" , les fois d'avant j'avais encaissé, mais là j'ai mis les points sur le i, sans etat d'âme, ça l'a fracassé et j'ai eu le lit pour moi tout seul cette nuit.
Le pire c'est que ça m'en touche une sans faire bouger l'autre, je suis insensible à sa tristesse ou ses coup de colère. J'ai super bien dormis.

Au reveil elle faisais encore la gueule.
On verra quand elle rentreras du boulot.

En tout cas j'suis pas plus avancé.
On va laisser passé la vague et on avisera.

/edit
Dnj a écrit : mar. 12 oct. 2021 03:38 J'ai l'impression que ta femme reste avec toi parce que c'est ce qui est juste du point de vue de sa religion. Pas parce qu'elle te kiffe profondément.
C'est à partir de ce point là que la discution est partie en vrille, et je n'ai toujours pas de réponse.....A creuser donc.
PS: je me surprend d'être aussi terre a terre vis a vis de cette situation.
Avatar du membre

Dnj

Re: C'est tellement dur de continuer d'avancer

Message par Dnj »

:super:

Tu as géré. Vraiment. Même si tu ne le vois pas maintenant, il vaut mieux une dispute mais qui fait avancer le cœur des choses qu'un calme de façade qui va dans le mur plus tard.

Le "c'est ta faute", n'achète pas. Rien du tout. Ça n'est pas de ta faute.
Ta faute à toi porte sur l'état de votre couple, pas sur sa liaison. Peut être même étais tu un très mauvais partenaire qui méritait d'être quitté. Mais elle, parmi les options possibles dont celle de te quitter, elle a choisi celle de ne pas être honnête et de te tromper, et ça ça ne peut pas être de ta faute car tu n'as pas participé à ce choix. On ne saurait être considéré responsable d'un choix qu'on n'a pas fait.
Je gratte mais.. Peut être à t elle même fait ce choix en conscience car dans sa foi l'idée du divorce est un pêché bien pire que se prendre un amant...ca serait tordu mais on a lu pire. Elle a choisi d'attendre patiemment ton décès pour planifier sa vie avec ce type (sérieux, moi quand je lis ça, j'ai juste envie de dire "mais cours loin...", c'est ultra glauque quand même ça.. Pour moi c'est ça qui est le plus marquant dans ton histoire). D'ailleurs, ce dernier point est cohérent avec l'idée du divorce juste au dessus. Imagine : si elle ne t'aimait pas mais que le divorce était exclu pour une histoire de foi ou de peché. L'option acceptable pour elle c'était de monter sa double vie, et attendre ton décès qui la libérait de son serment, donc c'était OK d'un point de vue foi car elle estimait faire son devoir en termes de foi en restant à tes côtés. Je te le dis autrement: si son but était de se mettre en couple avec ce mec, son intérêt était que tu deperisses et decede vite. C'est énorme non, une fois qu'on le dit comme ça ?
M'est avis que ça serait intéressant de gratter cette question là : si elle t'aime maintenant, t'aimait elle lorsqu'elle avait cette liaison ? Ou était elle avec toi juste parce que sa foi le lui dictait ? Du coup qu'est ce qui aurait changé et qui fait qu'elle t'aime maintenant ?
Bref, une fois encore un truc autour de "qu'est ce qu'elle aime chez toi" et réciproquement. C'est le truc clé à comprendre.

A noter enfin que la faute sur l'état de votre couple lui incombe aussi et que même cette faute là n'est pas à 100% chez toi. Tu en as dit peu, mais le peu que tu en as dit le montre. Ce n'est pas à une nana qui n'a aucune initiative sur le plan sexuel que quiconque va décerner l'oscar de la meilleure partenaire. Cela dit je pense que cette absence d'initiative sur le plan sexuel est aussi une donnée à prendre en compte.
Elle t'aime, elle a peur de te perdre, tu es l'homme de sa vie, elle veut te le prouver, tu t'es refait une forme olympique....mais elle ne te saute jamais dessus ? Ça colle pas je trouve. Est ce que c'est parce que pour elle le sexe c'est un peu honteux (encore un truc lié à la foi) ou parce que tu ne l'attires pas ? En tout cas je ne peux m'empêcher de noter le décalage avec ce type qui lui faisait une blague graveleuse sur son cul, et ça la faisait marrer. Tu es physiquement en pleine forme, et elle ?

Ce qui m'interpelle c'est que plus haut tu parles de votre choix de reconstruction. Vous en êtes un an après les faits. Et malgré ça, vous en êtes encore à l'étape du "c'est ta faute" et sexuellement ça matche pas. Quelqu'un qui tient ce discours n'est pas dans les bonnes dispositions pour reconstruire. Reconstruire, côté cf c'est admettre l'idée que la liaison est un problème à 100% imputable au cf (cause profonde à déterminer) et qu'il faut veiller à refermer la blessure côté c. Qu'en penses tu toi ? Qu'est ce qui te fait penser aujourd'hui que vous avez reconstruit ?

Nb : ne prend pas ce que je dis pour argent comptant. C'est juste un point de vue dit de façon..abrupte car j'aime aller au cœur des choses et j'ai tendance à remuer là où ça fait mal. Jauge le (ça et les questions que j'ai mis) avec ton référentiel, et si tu estimes que certaines remarques ne sont pas pertinentes c'est OK.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fifi
Cornu
Cornu
Messages : 12
Enregistré le : lun. 11 oct. 2021 18:37

Re: C'est tellement dur de continuer d'avancer

Message par Fifi »

Dnj a écrit : mer. 13 oct. 2021 21:26 Elle a choisi d'attendre patiemment ton décès pour planifier sa vie avec ce type (sérieux, moi quand je lis ça, j'ai juste envie de dire "mais cours loin..."
Cela merite un explication (que j'ai eu avant hier soir): Notre couple allait mal (l'usure, la faute a nous deux), je m'isolais de plus en plus dans mes activités, et le boulot et ne faisais pas du tout attention a mon etat de santé ( je pense que j'etais en depression, elle me voyait me laisser mourir)
elle a dit a ce type qu'elle n'irait pas avec lui tant que je serais vivant.

ma femme n'a jamais eu d'amis, elle n'a connue que moi(jusqu'ici), un de ses defauts est qu'elle ne sait pas comment nouer des relations et interpreter les gestes, les mots d'une relation. Elle ne fera jamais le premier pas pour quoique ce soit et ne mettra pas un terme a une discution ou relation de son propre chef.

Elle voulait un ou une amie, elle pensait l'avoir trouver mais Mr connard a mal compris et voulait plus, elle s'en ai rendu compte trop tard.
La relation amicale qu'elle pensait entretenir avec lui etait en fait un jeu de drague, du flirt mais elle ne connais pas ça ( sauf avec moi il ya 20 ans et je n'avais rien caché de mes attention envers elle).
On soupçonne un spectre de l'autisme chez ma femme (Asperger) comme ma fille en fait.
Aprés leur relation physique (qui ne venait que de lui, elle n'a rien fait , ne la pas vu nu, ni toucher) elle l'a beaucoup moins vu IRL et maintenait une distanciation entre lui et elle, et plus jamais chez lui.

Tout ceci est la vrai verité, je le sais, ma femme est extraordinnaire, tres intelligente, d'une bontée absolue, elle n'a jamais fait le mal volontairement.

Elle a mal interpreter, a été prise de cours et ensuite a voulu me proteger.
Mais il est vrai qu'elle lui a dit des chose qu'elle regrette (aprés ma mort, tout ça...), elle ne croyait plus en notre couple, elle se sentait abandonné et je n'ai pas vu ses appels a l'aide (c vrai que j'etait distant), a partir du moment où elle a comprit qu'elle etait manipulée (ce sont ses mots) par Mr Connard, elle a mis de la distance avec lui.
Les echange par textos et rencontre(tres peu en fait) faites durant les mois après leur "calin" n'etait que pour s'engeuler parce qu'elle s'eloignait de lui.
Elle s'en veut terriblement et a decider de plus chercher a avoir d'autre relation amicale.

Dnj a écrit : mer. 13 oct. 2021 21:26 Est ce que c'est parce que pour elle le sexe c'est un peu honteux (encore un truc lié à la foi) ou parce que tu ne l'attires pas ?
Elle ne fait jamais le premier pas, et elle ne lachera que tres raremement prise pendant un rapport, c'est son second defaut, elle veut tout controler a l'extreme meme son desir, elle a honte de ses pulsions.
Dnj a écrit : mer. 13 oct. 2021 21:26 Tu es physiquement en pleine forme, et elle ?
En forme aussi, tres belle, on fait tout les deux 10-15 ans de moins que notre age (la quarantaine)

Dnj a écrit : mer. 13 oct. 2021 21:26 Quelqu'un qui tient ce discours n'est pas dans les bonnes dispositions pour reconstruire. Reconstruire, côté cf c'est admettre l'idée que la liaison est un problème à 100% imputable au cf (cause profonde à déterminer) et qu'il faut veiller à refermer la blessure côté c. Qu'en penses tu toi ? Qu'est ce qui te fait penser aujourd'hui que vous avez reconstruit ?
Nous somme encore en pleine reconstruction et c'est dur de continuer d'avancer (pour moi, j'ai changer ce qui n'allait pas avant, mais elle non)
Je lui avait dit que serais tres long, il y a 3-4 mois je lui avais dis que de mon coté ça n'avance pas tres vite (je remontais la pente) que l'on avait avancé de qq millimetres seulement, ça l'avait beaucoup etonné et deçue.
Dnj a écrit : mer. 13 oct. 2021 21:26 Nb : ne prend pas ce que je dis pour argent comptant. C'est juste un point de vue dit de façon..abrupte car j'aime aller au cœur des choses et j'ai tendance à remuer là où ça fait mal. Jauge le (ça et les questions que j'ai mis) avec ton référentiel, et si tu estimes que certaines remarques ne sont pas pertinentes c'est OK.
J'ai parcourru ce forum dans tout les sens, je sais comment interpreter tes remarques et conseils et franchement c'est ce qu'il me faut, mais je sais faire le tri.
Avatar du membre

Localtechnique
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 95
Enregistré le : ven. 24 juil. 2020 11:53

Re: C'est tellement dur de continuer d'avancer

Message par Localtechnique »

salut,

je me permet d'intervenir car je retrouve des trucs parallele avec ta femme et mon ex femme.
Le fait d'avoir du mal à noué des relations amicale, le besoin de controlé, jusqu'au conflit meme si elle sait qu'elle a tord, le fait de jamais faire le premier pas etc...
Je suis pas toi, j'ai suis passé par la et le truc de me dire aussi que je l'ai laché car j'ai pas vu qu'elle commencait à s'enfoncer dans des problèmes etc...de tout çà un conseil. Oublie. Ce que je veux dire, comme ca été déjà dit, tu étais co-responsable que le couple allait mal, mais tu es completement non responsable de l'adultere.
Après ca veut pas dire qu'on ne peut expliquer son geste, il y a je pense souvent des antécédents. Mais notre place dans un couple, c'est d'etre conjoint, pas le père. Moi aussi je vois mon ex faible, jusqu'a meme maintenant quand elle a voulu revenir...mais au fond ce sont de gens instables je pense. Tu va souffrir à te dire que tu aurais du voir, prévoir ou autre. On parle de gens qui sont adultes tout de même.
La maturité est certe pas au même niveau pour tout le monde, mais est ce de ta faute ? par le passé j'ai excusé beaucoup de chose dans mon couple en me disant, je laisse couler, elle y arrivera pas etc... au final je pense que je nous ai pas rendu service. Le seul service que tu peux lui rendre là, c'est de la rendre responsable sur ses actes et gestes en premier lieu. Après une fois la claque mise, tu pourras tendre la main. Mais si d'entrée de jeu tu pars mode j'ai aussi mes tords dans cette histoire, je pense qu'elle réalisera jamais son truc et ne comprendra pas que les actes entraines des conséquences dans la vie.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fifi
Cornu
Cornu
Messages : 12
Enregistré le : lun. 11 oct. 2021 18:37

Re: C'est tellement dur de continuer d'avancer

Message par Fifi »

Notre derniere discution s'est terminé en engueulade et je ne suis pas aller de main morte pour lui faire comprendre que je ne suis pour rien dans le fait qu'elle se retrouve chez lui en train de faire caresser et même plus, dans le fait qu'ils flirtaient ouvertement devant mon fils et moi, j'ai été tres cru et direct, dans le fait qu'elle textait avec lui jusque dans le lit conjuguale et elle a tres mal pris tout ça: peut-être le declic????

Depuis c'est comme s'il n'y avait pas eu cette dispute, va falloir reparler.... mais ça viendra jamais d'elle ..... c'est toujours moi qui lance la discution sur le sujet..... j'suis fatigué, c'est comme si elle avait jamais besoin d'en parler.

je precise que ma femme n'est pas du tout immature, c'est plus moi.
par contre elle a toujours raison même quand elle a tord.
Avatar du membre

Dnj

Re: C'est tellement dur de continuer d'avancer

Message par Dnj »

Est ce qu'il serait possible que ta femme se mente à elle même ?
Il y a des choses que je ne trouve pas très cohérentes.

Typiquement, qu'au début elle soit en recherche d'une relation amicale pendant que ce type cherchait plus, et que par maladresse elle ait mal interprété certains signaux, c'est recevable, surtout si elle a eu peu d'expériences. Au début, OK, il y a une zone grise.
Mais quand tu dis qu'elle lui disait explicitement qu'elle planifiait sa vie avec lui après ton décès, elle serait complètement stupide si à ce moment là elle se projetait toujours sur une relation amicale. Or tu la décris très intelligente.

J'ai l'impression qu'elle ne veut pas reconnaître avoir flirté et eu une liaison avec lui, et qu'elle joue toutes ses cartes sur "j'avais mal compris ses intentions, pour moi ce n'était que de l'amitié". C'est exact ? En tout cas c'est ce que je comprends de tes écrits. Ce qu'elle reconnaît, c'est d'avoir flirté en conscience avec ce type, ou de s'être retrouvé malgré elle dans une liaison qu'elle a pris pour de l'amitié du début à la fin ? Est ce qu'elle admet avoir en pleine conscience été dans un rapport de séduction avec cet homme ? Que craint elle que tu ne découvres dans ses conversations avec cet homme ?
Ca me paraît assez important car ce n'est pas la même chose en termes de responsabilité. Tu peux pardonner une liaison, à condition qu'on te la décrive correctement. Or, vos disputes portent sur quoi ? Tu lui reproches la situation dans laquelle elle a été, et tu attends d'elle qu'elle dise avoir fait ça en conscience. Elle, elle semble dire qu'elle n'était pas consciente de tout ça. Qu'elle a été manipulée du début à la fin. Tu sembles y croire, mais partiellement. Et c'est comme si quelque chose te disait que cette explication n'est pas suffisante. Que c'est malsain, car dans une telle configuration c'est comme si elle te disait "je n'ai pas commis de faute, mais je me suis retrouvé dans une situation où je n'aurais pas du être". Reconnaît elle avoir commis une faute ? Reconnaît elle avoir en pleine conscience séduit cet homme ? Ou est ce qu'elle dit juste avoir commis une série d'erreurs de jugement, ce qui est très différent ?
Nous somme encore en pleine reconstruction
Vous deux, tu es sur ?
Regarde :
J'ai parcouru ce forum dans tout les sens
Toi tu as lu beaucoup. Elle a t elle pris le temps de lire un livre pour savoir comment t'aider toi ?
A t elle pris des rdv chez un thérapeute, pour elle ou pour vous deux, de sa propre initiative ?
Est ce qu'elle s'est battu pour ne pas te perdre ?
Et puis tu dis ça aussi:
mais ça viendra jamais d'elle ..... c'est toujours moi qui lance la discution sur le sujet...
Partagez vous ce qu'est une reconstruction ?
Pour toi ça semble être de parler, de résoudre un a un vos problèmes, de voir les causes profondes de tout ça et empêcher qu'elles ne surviennent de nouveau. Pour elle ce serait de te donner un peu d'affection et mettre toute cette poussière sous le tapis en se disant que sa foi l'empêchera de recommencer.
Et sexuellement, c'est toi qui écrit que tu lui fais l'amour, mais elle, est ce qu'elle te le fait ?
je precise que ma femme n'est pas du tout immature, c'est plus moi.
par contre elle a toujours raison même quand elle a tord
Relis calmement ces deux phrases. Elles ne te semblent pas contradictoires ?
Et je ne te sens pas immature dans tes écrits, qu'est ce qui te fait dire que tu l'es ?

Enfin.. Quelle motivation ta femme devrait elle avoir à faire le boulot sachant que tu lui dis des le debut que tu pardonnes et que vous reconstruisez ? A quel moment se bat elle pour te garder et ne pas te perdre si tu lui fais comprendre que tu es acquis ?
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3366
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: C'est tellement dur de continuer d'avancer

Message par Sans Prétention »

Dnj a écrit : jeu. 14 oct. 2021 19:58 quand tu dis qu'elle lui disait explicitement qu'elle planifiait sa vie avec lui après ton décès, elle serait complètement stupide si à ce moment là elle se projetait toujours sur une relation amicale. Or tu la décris très intelligente.
Salut Fifi.
Je t'invite à te relire et à reprendre par toi-même toutes les zones d'incohérence. Celles pointées par DNJ sont assez parlantes.

D'ailleurs si ta femme est si intelligente, la probabilité pour qu'elle te mène en bateau est plus forte. Donc, tu dois aiguiser encore plus ton esprit critique pour éviter les pensées réflexes conformes à ce que tu voudrais ou attendrais qui soit.

Concernant le côté asperger (une explication que tu souhaites plausible par exemple), sans être un grand spécialiste de la question mais en ayant tout de même été au parfum de par mon parcours professionnel (j'ai déjà travaillé avec, dans une approche réalisée auprès de spécialistes du spectre autistique) et de par le fait que j'en ai dans ma propre famille... (une connaissance avec qui j'ai travaillé a même sorti un bouquin sur le sujet).
Ça colle pas.
Je m'explique.

Un asperger tétanisé ne dit pas qu'il attend la mort de quelqu'un qui lui permet d'avoir des repères. C'est l'inverse (l'asperger aime plutôt avoir des certitudes, l'hypothétique c'est pas son truc, et adore ses routines) . Ou alors si ça arrive, c'est qu'il a de nouveaux repères. Par conséquent, t'es complément out car il n'y a que très peu d'entre deux ou de nuance chez eux. L'affectif c'est 1000 ou 0.

Quand un aspie ne comprend pas ou ne lit pas les intentions d'autrui (exemple : désir sexuel lu comme étant une simple amitié), lorsque le comportement ne cadre pas avec les attendus, c'est plutôt l'affolement qui prend le relais dans le comportement et non le laisser faire en général. Ou alors cette tétanie relève de la sidération (c'est encore possible) du coup, on est dans le viol. Mais quelqu'un d'intelligent ne fait pas de projet avec son bourreau. :bonk:

Ah et, coup de grâce théorique à l'hypothèse :
Fifi a écrit : lun. 11 oct. 2021 19:17 cette infidélité datait de 8 mois auparavant, et à cette époque j'avais de forts soupçons et lui en avait fait part, mais j'étais fou, trop possessif, c'est juste un amis (j'adore cette expression)
Un asperger ne "ment" pas.
Il est "nature" : dans ton histoire, il va te dire direct qu'il attend éventuellement que tu meures pour aller avec l'autre. Pas de "je ne veux pas lui faire de mal alors je mens" parce que pour lui (ou elle) la vérité c'est comme ça (ils voient pas par exemple pourquoi faut pas dire que telle personne est "grosse". Ils voient pas le mal derrière le mot qui décrit un état. Même s'ils essaient de se corriger pour faire plaisir). Si en plus tu mets la foi dans l'équation...

A titre personnel, sans diagnostique fiable, je ne miserai pas là-dessus. Trop d'incertitudes. Trop d'incohérences.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Fifi
Cornu
Cornu
Messages : 12
Enregistré le : lun. 11 oct. 2021 18:37

Re: C'est tellement dur de continuer d'avancer

Message par Fifi »

RE-explication, j'ai pas été trés clair:

Elle lui a dit qu'il ne se passerai rien entre eux tant qu'elle sera mariée (pour tenir une distance aprés le dérapage) et donc seule le veuvage lui (à lui) offrait la possibilité d'avoir ma femme, c'est lui qui a parler de choses pour l'aprés ma mort (elle lui a fait remarquer que c'etait malsain).
C'est surement ça que je ne dois pas voir dans leurs conversation, entre autre, elle m'a jurer qu'il n'y avait rien de graveleux, elle partagait ses problemes avec lui plutot qu'avec moi, il avait pris ma place en tant que confident numero 1.
Elle m'a dit aussi qu'il passsait leurs temps a parler de leurs problemes respectif (elle son couple, lui sa santé), ils s'épaulaient, à la base de tout ça elle voulait lui apporter son soutient.
Elle m'a parlé souvent de la metaphore de "la grenouille dans l'eau chaude", elle n'a rien vu venir ( naive).

Mais tout ça c'est le passé, je connais la verité, certe elle se protege et me protege un peu, mais je sais l'essentiel.
Mon probleme c'est maintenant, cette reconstruction qui n'avance plus.
Je crois que j'ai regler tout mes problemes d'avant quand le couple allait mal, mais que elle n'a que reglé le probleme de son infidelité (aveux,rupture, plus de telphone en cachette ....) et pas ce qui n'allait pas avant ce derapage de son coté.
Je pense que c'est ça qui ne va pas en fait.

Je suis en version 2.0 et elle a nettoyer un virus et revient a la version 1.0 (saine mais qui a de grosses lacunes)

J'ai mis le doigt sur mon probleme, c'était pourtant evident, mon "pardon" a été trop rapide, c'est trop facile pour elle.
Du coup il n'ya pas vraiment de reconstruction.

Quant à Asperger , je connais trés bien, ma fille est Asperger, compliqué a gérer, ma femme est en train de faire les diagnostiques et pour l'instant ça colle.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3366
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: C'est tellement dur de continuer d'avancer

Message par Sans Prétention »

Fifi a écrit : ven. 15 oct. 2021 06:58 Elle lui a dit qu'il ne se passerai rien entre eux tant qu'elle sera mariée (pour tenir une distance aprés le dérapage) et donc seule le veuvage lui (à lui) offrait la possibilité d'avoir ma femme, c'est lui qui a parler de choses pour l'aprés ma mort (elle lui a fait remarquer que c'etait malsain).
Re,

Cela ne change rien à l'affaire : "c'est malsain ce que tu ​dis mais tu restes mon confident numéro 1....
" Ce qui revient à dire que le numéro 1 est malsain (on parle de planification de vie après une éventuelle mort.)

Intelligente, elle aurait dû partir en courant... La question est pourquoi est-elle restée ?

Toujours un problème également avec le mensonge "c'est un ami, t'es parano" destiné à te "protéger" et donc une fois qu'elle a compris le relationnel avec cette personne malsaine. Le grenouille c'est connu. C'est un peu tout le monde pareil. Mais on décèle toutefois des logiques d'accord tacites qui précèdent l'acte (je développerai plus tard mais c'est tristement classique).

Enfin, concernant le diagnostique, je fais confiance aux personnes qui l'ont vue et testée.
Cependant, si cela peut rendre difficile la situation, ça n'explique pas l'alpha et l'oméga de son comportement. A asperger égal, directions émotionnelles différentes.

Pour le reste, je comprends bien ce que tu dis. Il y a rarement cependant des causes uniques dans l'échec d'une reconstruction.
Car si (et seulement si) tout ce que tu avances est parfaitement exact et sans biais, alors tu dois accepter la situation avec son côté asperger. En mode 1.0 puisque ce logiciel là ne change pas.
Pour l'instant, j'attends d'autres éléments que tu nous apporteras pour avoir une idée plus claire. Je vois pas mal de zones d'ombres pour l'heure.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Dnj

Re: C'est tellement dur de continuer d'avancer

Message par Dnj »

OK, je cerne un peu mieux la chose.

Asperger ou pas Asperger, je n'en dis rien car je n'y connais rien. Peut être que ça change des choses par rapport à ce que je dis ci dessous.

Juste deux choses du coup :

- Sur cet épisode passé, tu dis connaître les faits. Ma foi, OK, je te fais confiance là dessus. Par contre je reste circonspect sur son niveau d'engagement à elle pendant les faits. La grenouille dans l'eau chaude, ça explique le début : elle n'a pas été chercher une relation extraconjugale et a commencé à se faire approcher par ce type. Ça, c'est crédible, la première approche vient de lui. Mais au bout d'un moment au fur et à mesure que cette liaison se construit cette explication là tient de moins en moins : d'abord parce que tu dis que malgré tout elle est intelligente; et ensuite parce que tu lui avais donné plein d'alertes sur ce type auxquelles elle t'avait répondu "c'est juste un ami". Et malgré son intelligence, malgré ces alertes elle continuait sur cette lancée sans avoir conscience du fait qu'elle était en plein flirt avec ce type? Typiquement, au cours de cette journée avec lui et ton fils, elle se laisse caresser le dos par lui, elle passe du temps avec lui loin de toi, mais malgré ça à ce moment là dans sa tête elle n'est pas dans un flirt? Tu dis aussi qu'elle utilisait le téléphone en cachette : si elle prenait la peine de se cacher, c'est bien qu'elle était consciente qu'elle était au delà de l'amitié. On ne se cache pas d'une amitié, on se cache d'un flirt qui n'aurait pas lieu d'être.
Si l'explication de la grenouille était correcte jusqu'à la fin, il n y aurait jamais eu de téléphone en cachette : dès que la grenouille se rend compte qu'elle est dans l'eau chaude elle en sort d'elle même..elle ne va pas téléphoner en cachette au cuisinier pour lui demander d'ajuster le thermostat.
Or il a fallu que ce soit toi qui lui demande de couper les ponts.
De même : "Elle lui a dit qu'il ne se passerai rien entre eux tant qu'elle sera mariée" ça prête quand même à plusieurs lectures.
Regarde :

Mec : j'aimerais qu'on sorte ensemble
Nana : Non désolée, je suis mariée et j'aime mon mari
--> ça c'est propre et sans ambiguïté

Mec : j'aimerais qu'on sorte ensemble
Nana : Pas tant que je serai mariée
--> ça ça laisse quand même l'ouverture : "tu me plais, et un jour il est possible que mon mariage se termine et alors ce jour là ok". Ça veut dire qu'elle envisage cette possibilité, elle ne l'exclut pas totalement dans sa tête. Note que dans ses mots, sa contrainte c'est le mariage, pas le fait qu'elle aime le mari. Si elle avait été avec toi mais non mariée (pacsée par exemple ou simplement en concubinage), que se serait-il passé?

Du coup mon impression est la suivante : au départ elle ne cherche pas une liaison. Ce mec l'approche, zone grise, puis ça en devient petit à petit une. Elle en prend conscience à un moment. Elle se dit que c'est mal mais que si ça ne reste qu'un flirt ça lui fait du bien et elle ne dépasse pas certaines limites. En ce sens elle se ment un peu mais ça lui permet de concilier ça avec sa foi. Mais pour elle c'est bien un flirt à partir du moment ou elle s'en cache (on ne se cache pas de ce qu'on ne pense pas faire mal). D'ailleurs à ta place, j'identifierais le moment ou pour elle c'est devenu un flirt au moment ou elle a commencé à s'en cacher. Tant qu'elle envoyait des sms à ce mec depuis le lit conjugal devant toi, c'est fou mais pour elle ce n'était pas un flirt. Par contre quand elle a commencé à se cacher, à te mentir, à te tourner le dos ou à poser le téléphone lorsque tu arrivais; LA c'était du flirt. Elle flirte mais sait qu'elle ne peut pas aller plus loin. Donc elle joue, ferme la porte.. mais la tient entrouverte. Elle évoque un futur possible avec ce type mais seulement le jour ou son mariage se termine. Et un jour ce grand écart entre ses actes et sa foi devient intenable, elle ne sait plus se mentir et elle t'avoue tout lorsque tu la mets devant le risque du divorce. C'est ton annonce de divorce qui déclenche tout : le divorce semble être sa peur profonde et elle t'a dit le refuser catégoriquement. Le divorce parce que vu de sa foi c'est incompatible, ou le divorce parce qu'elle tient trop à toi?

- Sur votre reconstruction : une reconstruction c'est les deux membres du couple qui font tapis. Or j'ai l'impression que c'est toi qui la portes de A à Z. Lorsque tu as découvert cette liaison ça t'a mis un monumental coup de pied au cul et tu t'es dit que tu ne pouvais pas finir ta vie ainsi. Tu t'es pris en main, mais surtout tu lui as dit à elle que tu gérais la situation et que tu la pardonnais sans qu'elle ne te demande de la pardonner. Quelque part tu prenais sur toi la responsabilité de cette liaison (ça ressort dans ton premier post). Comme c'est toi qui gérait, c'est toi qui lui dit de couper les ponts avec ce type, elle ne le fait pas d'elle même. Bref, tu as repris une place de celui qui gère, et elle elle semble "juste" suivre.
Regarde ce que tu dis sur le pardon :
pour avoir mon pardon elle devait TOUT me dire
Quelque part tu as conditionné ce pardon au seul fait qu'elle te dise tout. Donc elle t'a tout dit, pour éviter le divorce.
En faisant ça, elle pense avoir fait sa part. Peut être parce que c'est ce que tu lui as dit : que sa part consistait juste à tout t'avouer.

L'axe vers lequel tu peux aller, c'est lui dire que le pardon est une étape nécessaire à la reconstruction, mais ce n'est pas la seule. Tu as besoin qu'elle cherche à améliorer votre couple. Tu as besoin qu'elle te désire, qu'elle te parle d'elle même. Tu as besoin qu'elle te fasse l'amour comme toi tu le lui fais. Tu as besoin qu'elle entende que votre couple ne va pas si bien que ça, et tu as besoin qu'elle soit force de proposition pour l'améliorer. Tu as besoin de ne pas être le seul à porter ce couple.
En gros, tu as besoin qu'elle soit active dans cette reconstruction. Pas qu'elle balance la poussière sous le tapis en se disant que tout est revenu à la normale comme avant, parce que toi tu ne veux pas du couple d'avant, tu ne veux pas de la personne que tu étais avant. En restant comme avant, ta femme se comporte comme si tu étais toi comme avant : c'est désagréable car tu as fait beaucoup d'efforts pour changer.
En gros ce qu'il faut lui faire comprendre, c'est que le risque de divorce ne porte pas QUE sur cette liaison, mais aussi à ce qu'elle en fait. Si elle élimine juste cette liaison de sa vie mais ne s'en sert pas pour améliorer votre couple, alors le divorce lui pend au nez. Donc il faut qu'elle sache ce qu'elle veut parce que toi tu sais ce que tu veux. Tu veux une femme qui t'aime profondément et qui te désire. Soit c'est elle, soit c'est une autre.
Elle, souhaite t-elle juste "ne pas divorcer", ou souhaite t-elle s'épanouir et t'épanouir dans votre couple?
Si c'est le premier tu peux d'ores et déjà commencer à plier les gaules.
Si c'est le deuxième tu peux lui demander quel est son plan pour y parvenir. Après tout, si elle est intelligente, et si elle a eu l'intelligence de développer cette "amitié", alors elle devrait avoir l'intelligence d'être force de proposition pour ça.
Modifié en dernier par Dnj le ven. 15 oct. 2021 10:34, modifié 4 fois.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 549
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: C'est tellement dur de continuer d'avancer

Message par Mitsou78 »

Je passe vite, personnellement ce sont les bases de la reconstruction qui ne me semblent pas stables.
Chez elle, bien entendu, tous les traits liés à la trahison sont là, le cétafote a claqué comme bien souvent, si le coté Asperger peut être un facteur, d'autres failles sont à mon sens présentent et méritent d'être éludées.
Tu sembles vouloir être reconstruit, le seul fait de rester pendant à sa décision, à la base du piédestal sur lequel tu l'as (avais) érigé, me dit le contraire, que tu ne t'es pas encore compris, assimilé et recentré. Mais je peux me tromper bien sûr.
Enfin, je crois utile la trithérapie, chacun son psy et psy de couple d'où doit émerger la construction nouvelle de celui-ci, seuls ont glisse la poussière sous le tapis mais rien n'est réglé...
Bon courage :wink:
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Répondre