Maladie psychologique et adultère

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Localtechnique
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 95
Enregistré le : ven. 24 juil. 2020 11:53

Re: Maladie psychologique et adultère

Message par Localtechnique »

je pense que quoi que tu fasses malheureusement là, pour lui tout est contre lui . Donc il trouvera toutes les petites failles. Ca veut pas dire qu'il te fera du mal physiquement forcement, mais le cerveau humain à ses reactions incomprehensible et qui peuve aller loin.
Comme je disais dans mon histoire, j'avais l'impression d'avoir un extraterrestre pendant le moment de la séparation... et ce truc s'avere courant dans les separations. On reconnait plus la personne, on ressent une sorte de desynchronisation etc..
Mais +1 avec DNJ, tu sembles matures pour gérer efficacement le truc, donc garde le cap !
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 293
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Maladie psychologique et adultère

Message par Deg »

Salut,

Si tu te sens soulagée d être partie c'est que c était le mieux à faire pour toi visiblement.
Faut écouter son instinct des fois...

Ca m etonne pas qu il change d attitude en permanence, il est déstabilisé là.
Il tente plusieurs techniques pour te récupérer.
Je pense comme Dnj qu il risque d appuyer sur ce qui te fait réagir.

Sinon t as vu aussi ce qui est "sympa" dans ces situations dégueulasses c'est qu en plus on doit gérer et assumer un tas de trucs matériels et pratiques (déménagement, logement, démarches...) pour et à cause de l autre alors qu on est pas en etat psychologiquement.
Un stage commando c'est le Club Med a côté de cette épreuve...

Ce que je remarque c'est qu en plus en général finalement on assure pas trop mal au final.
Comme quoi on arrive à trouver des ressources insoupçonnées, qui peuvent nous rendre fiers je trouve. (Même si on ne fait pas un sans faute, vu le contexte ca reste héroïque).

J ai pas d enfants donc je sais pas ce qu'il faut faire mais ce que dit Dnj est pertinent, au moins tu te contenteras du minimum légal.

Pour ta cousine c'est clair que si y en a une qui doit raser les murs c'est pas toi.
Tu peux marcher la tête haute. (Perso mon ex m a trompé avec un mec de son taff situé juste à cote de chez moi....Quand je passe devant l endroit je prends bien mon temps et je suis droit comme un i ..).
Si tu expliques le pourquoi a ta famille c'est elle qui risque d être en maladie surprise aux prochaines cousinades...
Je veille à ce que mon verre reste à moitié plein.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Alix07
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 28
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 17:57

Re: Maladie psychologique et adultère

Message par Alix07 »

En faite quand j'ai su pour ma cousine, la 1ere chose que j'ai faite c'est l'appeler. Elle m'a confirmé à demi mot....et ensuite je lui ai dis que j'allais le dire à tout le monde histoire qu'ils sachent tous de quoi elle était capable.
C'est un petit village, on a aussi des amis en commun. J'ai donc envoyé des SMS a ses frères et sœurs, à mes parents et mes frères et sœurs à moi. J'ai envoyé des messages a toutes mes copines en leur disant bien qu'il n'y avait rien de secret et qu'elles pouvaient le répéter. Et ça a vite fait le tour....je voulais qu'elle est honte. Il était inconcevable qu'elle continue sa vie comme si de rien n'étais. Là était ma vengeance.....
Mais malgré tout j'ai peur de la croiser car je ne suis pas sur de pouvoir garder mon calme...c'est pour ça que c'est stressant de vivre dans le même village qu'elle...
Avatar du membre

meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 209
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: Maladie psychologique et adultère

Message par meihra »

Je suis vraiment désolée de la tournure que prend ton histoire. Ça fait forcément écho en moi.
Le plus important c est de te protéger toi et tes filles, tant qu’il est en roue libre tu dois te tenir le plus loin de lui.
Je plusseoie pour l’avocat. Mais en attendant je peux déjà te dire ce que le mien m’a expliqué pour mes filles.

Tant qu’il n’y a pas de jugement, il n’y a pas de cadre légal et l’un ou l’autre parent peut faire ce qu’il « veut ». Il n’y a pas d’enlèvements d’enfants si l’un part avec eux. Mais ça peut se retourner contre celui qui fait ça. Donc le plus important c’est de maintenir ce lien entre eux. Et qu’il y ait une trace écrite bien sûr.
Donc dans ton cas avec le comportement de Monsieur, c’est très bien ce que tu as fait. Garde les avec toi tant qu’il est instable et propose lui de voir vos enfants en lieu neutre. Ça montrera au juge que tu n’as jamais empêcher leur relation. Et si lui ne se saisit pas de ça, tant pis pour lui. Ce sont ses choix, tu n’es en rien responsable. (Pour le fait qu’il ne soit pas venu les voir, tu lui as écrit sms, un mail où tu disais les faits? Important de tout tracer factuellement)

Courage à toi.
Et N’aie pas honte, toi tu es droite.
Répondre