Les chiffres sont étranges

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
milo91
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 157
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Les chiffres sont étranges

Message par milo91 »

Hello à tous,

Sujet à peut être déplacer,

D’après l’Insee la population française est à peu prés équilibrée 100 filles pour 95 garçons https://www.insee.fr/fr/statistiques/3705321

D'après L'ifop en 2016 33% de femmes infidèles et 49% d'hommes infidèles https://www.liberation.fr/france/2019/0 ... n_1740363/

Si on projette cela sur la population :

Femmes = 33*100/100 = 33%
Hommes = 49*95/100 = 46.55%

Alors avec qui ces hommes sont ils infidèles ? (il manque des femmes pour que cela fonctionne)

Cela sous-entendrait il que presque une relation sur 2 cache un adultère?

Je sais qu'il faut y introduire un facteur temps, mais sur un instantané c'est pas bon niveaux maths...

:mdr
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

Dnj

Re: Les chiffres sont étranges

Message par Dnj »

Mathématiquement parlant, si ça passe à l'aise :

- un homme infidèle peut l'être avec une nana qui n'est pas en couple (elle sort de ces 33%, même si c'est une connasse car elle prend un type déjà en couple)
- une nana infidèle peut l'être avec plusieurs hommes infidèles (son % à elle est alors surpondéré)
Sans compter... les mecs qui ont recours à la prostitution. C'est de l'infidélité côté mec, mais pas vu de la nana.

En gros, pas besoin dans l'absolu que ces % soient identiques pour refléter correctement la situation.
Mais oui, le chiffre de 1/2 relation de merde est pas déconnant en tout cas :beurk:
Avatar du membre

meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 209
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: Les chiffres sont étranges

Message par meihra »

Et puis concrètement dans ce genre de sondage, tout le monde est pas honnête. Le chiffre est souvent sous estimé et socialement parlant ça a toujours été plus mal vu pour une femme que pour une homme d’être infidèle
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3366
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Les chiffres sont étranges

Message par Sans Prétention »

Dnj a écrit : mer. 3 nov. 2021 08:54 - un homme infidèle peut l'être avec une nana qui n'est pas en couple (elle sort de ces 33%, même si c'est une connasse car elle prend un type déjà en couple)
- une nana infidèle peut l'être avec plusieurs hommes infidèles (son % à elle est alors surpondéré)
Sans compter... les mecs qui ont recours à la prostitution. C'est de l'infidélité côté mec, mais pas vu de la nana.
+1 c'est pas des additions les pourcentages et il y a des recouvrements. Si on peut dire.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
milo91
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 157
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Re: Les chiffres sont étranges

Message par milo91 »

En fait ce qui est inquiétant c'est la banalisation de la chose....

Se dire que c'est aussi banal que cela pose beaucoup de questions, si 50% de la population verse la dedans, alors on est plus sur un épiphénomène mais sur un mode de civilisation...

Si c'est le cas, alors cela revient à dire que 50% des relations sont vouées à l'échec ou à la souffrance...

On est loin de la belle vie que l'on nous promet quand on est petits.

Cela pose aussi la question de l'inéluctabilité de la chose, on est finalement impuissants devant cela et en incapacité de savoir si cela arrivera un jour ou non... Quel bordel dans nos têtes lol.

Pourquoi 50% cèdent à leurs pulsions et les 50% restant non?

Mis à part les pensifs de type cetafote, on a finalement trop peu de témoignages directs de CF qui ont réussi à mettre des mots exacts sur le pourquoi.

Je dois avouer que je trouve cela flippant.

Bises
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

Dnj

Re: Les chiffres sont étranges

Message par Dnj »

Perso j'ai l'impression que ça a toujours existé. On le "voit" maintenant car on a des sondages, des sites internet dédiés pour, des films avec des scènes qui parlent de ça, etc. Mais avant les mêmes phénomènes existaient. Moins visibles car les moyens de communication n'étaient pas les mêmes : aujourd'hui n'importe quel lambda a sa voix sur internet, ça veut dire que les opinions médiocres sont plus visibles qu'auparavant.
Y a qu'à voir facebook, c'est une vitrine sur tout ça :lol:

50% c'est un ordre de grandeur pas déconnant, et comme tu dis on est loin de l'épiphénomène.
Les stats c'est de l'ordre de 1 mariage sur 2 ou 2 sur 3 qui foire. Dans nos connaissances on a tous des gens qui ont soit été trompés soit ont divorcé avec pertes et fracas. Donc faut apprendre à se préparer de cette éventualité, et surtout à y préparer ses gamins.

C'est pour ça que je parle beaucoup de respect. Mes gamins, ce que je veux leur apprendre, et s'il y a bien UNE chose que je veux qu'ils retiennent de tout le bazar que je vais leur raconter c'est ça : le respect.
Mais pas le respect façon école ou on te dit "écoute untel quand il parle", "dis merci", "lève la main avant de parler", "untel est différent, accepte le" etc. Ça c'est juste de la politesse, c'est bien gentil, mais ça ne suffit pas à forger un caractère.
Le respect que je vois c'est au delà de ça, c'est faire ce qu'on dit et tenir ses engagements. Et exiger la même chose d'en face.
C'est "de combien est ce que j'accepte de me contraindre moi pour tenir un engagement que j'ai pris vis à vis de telle personne".
Le corollaire, c'est que je veux qu'ils apprennent à discerner les gens et les situations qui peuvent leur manquer de respect, de façon à ce qu'ils s'en tiennent éloignés. Apprendre à se protéger des manques de respect. Le manque de respect ce n'est pas juste le mec qui va te hurler dessus et t'insulter; c'est aussi celui qui va te raconter un bobard pour avoir une faveur, c'est celui qui va prendre un engagement et se trouver une excuse pour ne pas le tenir, etc. On en croise des tas au quotidien parfois sans le réaliser : le mec qui va prendre un engagement au boulot et qui en off va dire "oh c'est bon, je le ferai pas et je dirai que j'avais pas le temps", celui qui dit qu'il va aider telle personne et rappelle la veille en disant qu'elle ne peut plus avec une excuse à 2 balles. Pour moi tout ça c'est déjà des red flags, sans même parler d'infidélité. Et je pense que la majorité des infidèles sont à pécher dans ces profils là, non?

Si 50% des gens ou plus ne sont pas des gens respectables, il faut qu'ils apprennent à les discerner et à ne pas vouloir les fréquenter. Il faut "juste" écouter les signaux au quotidien : si quelqu'un ne tient pas sa parole en général au quotidien, il y a peu de raisons qu'il le fasse sur une relation de 30 ans.
Souvent c'est aussi par nos fréquentations que nous nous plantons : la plupart du temps dans les histoires de cf, on trouve au début de la liaison un changement de fréquentation. Par exemple la nana qui va changer de boulot et va se mettre à fréquenter plusieurs collègues toutes divorcées et infidèles. C'est vicelard car c'est par là que commencent à venir des discours type "en fait c'est pas si inacceptable que ça". On est la moyenne des 5 personnes qu'on côtoie le plus comme dirait l'autre.

Pour l'instant ma réflexion autour de ça est la suivante : l'infidélité vient de plusieurs choses qui se mélangent :
- Un manque de confiance en soi (i.e : besoin de validation extérieur. La personne a besoin de l'extérieur car elle ne peut s'auto valider, et sera donc sensible aux signaux qui vont dans ce sens. "j'avais besoin de prouver que je peux séduire", etc.).
- Un manque de capacité interne à se définir des limites. Avoir des valeurs, c'est avoir un "donc" : "je suis fidèle DONC je ne répondrai pas favorablement à cette demande de tel mec". La plupart des gens défendent des valeurs mais avec un "sauf" : "je suis fidèle... sauf si un jour mon mari me délaisse et que je traverse une passe difficile". Soit les gens s'identifient par des valeurs, soit ces valeurs sont juste des choses qu'ils défendent avec plus ou moins de force parce qu'ils les trouvent plutôt saines. Illustration? Repenser ici au témoignage de Enk quand sa nana infidèle pendant 8 ans faisait un beau discours sur la fidélité à ses gamins sur le point de se marier.
- Tout ça aidé par un passif familial qui n'a pas aidé à se forger les deux premiers. Le père absent ou défaillant typiquement, souvent l'incapacité à avoir des valeurs vient par là. Le rôle des parents c'est de donner des valeurs, comme une boussole.

@Milo : si tu veux des témoignages de cf, si tu lis l'anglais il y en a à la pelle ici : https://www.survivinginfidelity.com/for ... ward-side/
(pas taper SP, s'il faut modérer je supprime moi même le lien :D). C'est l'équivalent de SOS mais version US, et ils ont une section du forum dédiée aux témoignages de CF qui veulent réparer le bazar qu'ils ont mis.
Avatar du membre

Auteur du sujet
milo91
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 157
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Re: Les chiffres sont étranges

Message par milo91 »

Je vais aller lire ca.... Ca me changera des docs techniques lol

Ouaip, tu abondes dans mon sens, on ne contrôle rien, et c'est mission impossible d'identifier un/une futur CF.

Ca laisse un sale gout lol
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3366
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Les chiffres sont étranges

Message par Sans Prétention »

milo91 a écrit : mer. 3 nov. 2021 15:15 En fait ce qui est inquiétant c'est la banalisation de la chose....

Se dire que c'est aussi banal que cela pose beaucoup de questions, si 50% de la population verse la dedans, alors on est plus sur un épiphénomène mais sur un mode de civilisation...
Tiens, tiens...
Que disent donc notre librairie, les sites internets, les sites de rencontres, les applis ?
Dans le mille....

milo91 a écrit : mer. 3 nov. 2021 15:15 Si c'est le cas, alors cela revient à dire que 50% des relations sont vouées à l'échec ou à la souffrance...
Et 50 autres pour cents à une vie amoureuse moins chaotique.
Y en a même qui se quittent proprement.
Le verre à moitié vide, plein...

milo91 a écrit : mer. 3 nov. 2021 15:15 On est loin de la belle vie que l'on nous promet quand on est petits.
Oui et non.
D'abord, faut vivre un peu dans le réel, et tu as raison de souligner que ce qu'on nous vend c'est un peu à côté. Je crois d'ailleurs que la plus grosse glissade du cocu c'est de croire son couple exceptionnel. Et de se croire exceptionnel par voie de conséquence. Parce que fantasmatiquement proche de ce rêve qu'on nous vend.

Par contre, dans les 50% qui trompent faudrait enlever peut-être 25% qui sont d'accord. Les sondages des sites de rencontres et magazines font pas dans le détail.
A retirer du pourcentage de couples malheureux. Au final c'est 25% de souffrance du coup ... Du moins cette souffrance là.

milo91 a écrit : mer. 3 nov. 2021 15:15 Cela pose aussi la question de l'inéluctabilité de la chose, on est finalement impuissants devant cela et en incapacité de savoir si cela arrivera un jour ou non... Quel bordel dans nos têtes lol.
Si c'est si inéluctable c'est donc que la cause n'est pas toujours à chercher du côté du comportement du cocu. Dont acte.

milo91 a écrit : mer. 3 nov. 2021 15:15 Pourquoi 50% cèdent à leurs pulsions et les 50% restant non?
Pour la même raison qu'il y a des gens violents et d'autres pas et d'autres encore qui se maîtrisent : un mélange interactif entre les capacités personnelles, l'histoire personnelle, le milieu et le social.
Il n'y a pour moi pas de cause unique. Juste des "facilitateurs" ou des "freins" (d'où le fait de commencer ses phrases par "statistiquement").

milo91 a écrit : mer. 3 nov. 2021 15:15 Mis à part les pensifs de type cetafote, on a finalement trop peu de témoignages directs de CF qui ont réussi à mettre des mots exacts sur le pourquoi.
Je ne suis pas d'accord.
Va sur n'importe quel site encourageant la tromperie, il y a de la matière brute.
Là bas, il se livrent comme nous ici.
C'est instructif.

Sur SOS, des interventions de cf également (voir adultèmes).
Des vraies enquêtes sociologiques sur la question existent aussi.
Bon y a de quoi.
milo91 a écrit : mer. 3 nov. 2021 15:15 Je dois avouer que je trouve cela flippant.

Bises
Bah oui et non.
Y a pas à autant désespérer 🙂

milo91 a écrit : mer. 3 nov. 2021 18:07 Ouaip, tu abondes dans mon sens, on ne contrôle rien, et c'est mission impossible d'identifier un/une futur CF.

Ca laisse un sale gout lol
Je ne sais pas si c'est ce qu'a voulu signifier DNJ dans son intervention (lui-même dira).
En tous cas je ne suis pas totalement d'accord : il n'est certes pas possible d'identifier un "futur cf" mais, aveuglement amoureux mis à part, certains sont plus à risque que d'autres d'où la nécessité d'être sélectif. Il y a des gens qui se baladent avec leur pedigree autour du cou et le "futur" cocu à se dire "je l'aimerai comme personne ne l'a jamais aimé, du coup, il ira pas voir ailleurs..." System error.

Dnj a écrit : mer. 3 nov. 2021 16:13 @Milo : si tu veux des témoignages de cf, si tu lis l'anglais il y en a à la pelle ici : https://www.survivinginfidelity.com/for ... ward-side/
(pas taper SP, s'il faut modérer je supprime moi même le lien :D). C'est l'équivalent de SOS mais version US, et ils ont une section du forum dédiée aux témoignages de CF qui veulent réparer le bazar qu'ils ont mis.
C'est pas moi qui vais empêcher les gens de s'instruire.
Tant que c'est pas un site ségrégateur qui invite à détester les cocus, les cf, les hommes, les femmes, les trop ci, les pas assez ça, no prob.

Ceci étant dit, j'espère ne pas avoir déformé quelque propos que ce soit. Si tel était le cas, je rectifie.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
milo91
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 157
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Re: Les chiffres sont étranges

Message par milo91 »

Hello SP, je ne comprends pas ce que tu veux dire par 25% qui sont d’accord ?
D'accord pour tromper ou se faire tromper?

Je suis presque inquiet de la réponse :-) Ne me dis pas qu'il y en a qui sont ok pour ca

Oh mon dieu sur quelle planète je suis tombé, revenez les copains, moi aussi je viens de la zone 51

Faut vraiment que j’arrête la drogue moi :-)
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

Dnj

Re: Les chiffres sont étranges

Message par Dnj »

En fait je pense qu'il veut parler de tous ceux qui sont dans des couples libres ou assimilés. Libertins, etc.
Eux "trompent" sexuellement mais en toute connaissance de cause donc ce n'est pas vraiment tromper (mais il est possible par contre que ça apparaisse comme tel dans les stats).

Et puis dans la nuance il y a aussi tous ceux qui subissent. On en voit parfois sur les forums, des mecs que leur femme trompe (ou inversement) et qui choisissent de l'accepter car ils ont trop peur de la perdre. Ils font passer ça pour un choix alors que ça n'est que l'expression d'une peur. Théoriquement ils l'acceptent, mais pour moi c'est un peu de l'abus de faiblesse. Enfin bref.
Ouaip, tu abondes dans mon sens, on ne contrôle rien, et c'est mission impossible d'identifier un/une futur CF.
Alors je le dirai autrement :
c'est impossible d'identifier à coup sûr un futur CF.
Si ça se trouve, tu peux rencontrer une nana qui a trompé ses 50 mecs passés et qui se dira "allez, là j'arrête j'ai compris" et ne le refera plus.
Inversement tu peux aussi rencontrer un mec bien sous tous rapports qui jure ses grands dieux qu'il ne trompera jamais car il défend la fidélité; et qui se révèlera être le pire enculé que la terre puisse porter (coucou meihra, celui là c'est toi qui en a hérité).
Pour moi c'est toute la différence entre défendre des valeurs et s'identifier à des valeurs. Souvent, les gens défendent des choses qu'ils trouvent plutôt saines mais sans réellement les porter, sans réellement s'y identifier. Ils défendent des valeurs un peu comme ils choisissent un menu dans un restau : "je vais prendre celui là, peut être que je le regretterai et que la prochaine fois je prendrai l'autre".

Plutôt que d'identifier à coup sûr un futur CF (impossible, le risque 0 n'existe pas, etc.) je préfère parler de "maximiser ses chances de ne pas tomber sur un CF".
En considérant comme des red flags des trucs que beaucoup considèrent plutôt OK au quotidien.
Un mec pas réglo au quotidien, même sur un truc complètement bidon, c'est pas un mec à qui je vais accorder ma confiance.
Un mec qui, lorsqu'il prend un engagement, accepte de se contraindre pour le tenir même si ça ne l'arrange pas forcément; lui je vais lui accorder de la confiance car il semble donner du crédit à sa parole.
Perso, une nana qui a déjà été infidèle par le passé, aucune chance que je me mette en couple avec. Elle mérite peut être le pardon et a changé, tout ça, mais pas en tant que ma partenaire.
Il faut jauger aussi les fréquentations principales en se disant qu'elles risquent de déteindre sur la personne. Etc.

Le truc drôle quand on y pense, c'est que souvent les gens sont exigeants vis à vis de leur partenaire sur des trucs complètement loufoques ("ah mais jamais je me met en couple avec un mec qui porte le jogging le week end", "ah mais lui je supporte pas son parfum jamais je peux me mettre en couple avec") mais n'ont aucune exigence sur tous les comportements du quotidien qui révèlent en creux les valeurs qu'ils portent.
C'est du discernement, rien d'autre. Et souvent les gens s'attachent à des trucs superficiels pour jauger les gens.
Avatar du membre

Auteur du sujet
milo91
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 157
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Re: Les chiffres sont étranges

Message par milo91 »

Les libertins je ne mets pas cela dans la tromperie, c'est un mode de vie assumé de part et d'autre :-)

Effectivement, je suis de ton avis pour les red flag, il y a des gens, ben tu le vois qu'ils sont "chasseurs", ou "en recherche", donc demi tour et turbo dans l'autre sens...

Je me soucie plus des gens qui ne manifestent à priori aucune attitude suspecte, comme beaucoup des CF décrits ici même. Il y a quand même beaucoup de témoignages ou le conjoint avant d'être CF était au dessus de tout soupçon voire très critique vis à vis de ce genre de pratiques.

Sinon, et pour rebondir sur SP, je suis allé me "documenter" sur des sites concurrents (forums libertins et adultérins), ils sont en effet sans limite, mais j'ai trouvé pire, des flux telegram et discord avec des trucs et astuces pour convaincre un fidèle de basculer.... Avec les explications des avantages par rapport à un infidèle de base... A vomir mais édifiant...

C'est la période de la chasse ou quoi???? :mdr
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 549
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Les chiffres sont étranges

Message par Mitsou78 »

En clair il ne faut plus raconter d'histoires de princes et princesses, la belle au bois dormant les as tous levé :mdr1: :mdr1:
Et interdire les romans à l'eau de rose ça pollue les esprits et lèvent les rêves démolis par la suite.... :mdr :mdr :mdr
Pour ça aussi que changer de partenaire officielle revient à se remettre dans l'eau de rose, là où il y a plein de potes aux roses !!!
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
milo91
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 157
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Re: Les chiffres sont étranges

Message par milo91 »

Tu est en forme Mitsou :-)
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 549
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Les chiffres sont étranges

Message par Mitsou78 »

C'est un reflet édulcoré de la société actuelle en déphasage de plus en plus marqué avec les préceptes et principes inculqués des la plus tendre enfance.... et des fonctionnements de plus en plus libérés et débridés ou peut être également moins cachés, plus sus, plus connus...
Il y a toujours eu des coqs de village qui pour exister trouvaient bien quelques poules à se mettre sous la plume :wink: :wink: :wink:
....
Le culte de tout, le pognon, le corps, l'esprit et également le c.l ça ne peut y échapper du moins dans certains milieux en off des officiels respectifs parce que c'est valorisant de sauter sur et tout ce qui bouge :kelkon: :kelkon: :kelkon:
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Dnj

Re: Les chiffres sont étranges

Message par Dnj »

Sinon, et pour rebondir sur SP, je suis allé me "documenter" sur des sites concurrents (forums libertins et adultérins), ils sont en effet sans limite, mais j'ai trouvé pire, des flux telegram et discord avec des trucs et astuces pour convaincre un fidèle de basculer.... Avec les explications des avantages par rapport à un infidèle de base...
:beurk:
Je me soucie plus des gens qui ne manifestent à priori aucune attitude suspecte, comme beaucoup des CF décrits ici même. Il y a quand même beaucoup de témoignages ou le conjoint avant d'être CF était au dessus de tout soupçon voire très critique vis à vis de ce genre de pratiques.
Oui, c'est souvent ceux dont plus haut je dis qu'ils défendent des valeurs, mais sans réellement s'y identifier. C'est une image qu'ils défendent, pas un principe. Ceux là sont plus durs à repérer, mais en étant observateur on voit des signaux faibles.
Il y a souvent un loup côté motivations profondes. Parfois, les gens vont dire qu'ils ne feront pas telle ou telle chose. Pourquoi? "parce que ce n'est pas bien". Mais souvent, ces considérations sur "est ce que ceci est bien / pas bien" sont réinterrogées. On passe toute notre vie à s'interroger sur ce qui est bien et ce qui n'est pas bien. La personne tombe sur quelqu'un d'autre qui lui présente ça sous un autre angle; et du coup ce qu'elle ne voyait pas bien, elle le voit désormais comme acceptable (souvent c'est un travail qui s'opère sur quelques semaines/mois, et c'est pour ça que je dis que les fréquentations d'une personne peuvent en dire long sur cette personne).
En fait, ce qui compte ce n'est pas tant le principe que la personne défend, c'est sa motivation profonde à défendre ce principe.
Deux cas à mon avis :
A la question Que penses tu de l'infidélité?
- "Je ne suis pas infidèle, parce que je ne trouve pas ça bien. C'est même très moche en fait"
- "Je ne suis pas infidèle, car ce n'est pas la personne que je suis et que je veux être"
Sens tu la différence entre ces deux là?
Mon impression, c'est que d'un côté on a juste une personne qui s'est fait une opinion sur un sujet (et comme toute opinion elle peut évoluer si on la convainc); et de l'autre on a une personne déterminée sur ce qu'elle veut être ou ne pas être. La seconde est clairement plus solide, et c'est plutôt là que j'irai chercher les gens fidèles.
Il y a une part de lâcheté dans tout ça, et c'est un peu cette lâcheté là qu'il faut sentir au quotidien.
Répondre