Vos dons permettent de faire vivre l'association Faire un don

Ancien cocu

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Cirdec
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : mer. 8 juin 2022 08:42

Re: Ancien cocu

Message par Cirdec »

Salut,
Ça va pas fort, je pense que j'expliquerai mon expérience dans les prochains jours, c'est un peu le bazard dans ma tête en ce moment
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 462
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: Ancien cocu

Message par Help120222 »

Le bazard dans nos têtes et un grand vide à l'intérieur de nous 😪
Et après, il faut des mois de thérapie pour réparer.
Merci les cocufieurs.
J'espère que le karma vous brisera un jour le cœur en mille morceaux.

Bon courage Cirdec.
Bisous de réconfort
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Auteur du sujet
Cirdec
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : mer. 8 juin 2022 08:42

Re: Ancien cocu

Message par Cirdec »

Je reviens pour vous expliquer un peu plus en détails ce qui se passe.

J'ai maintenant 37 ans, mes parents ont divorcé a mes 7 ans et mon père nous a abandonné mon frère et moi a mes 11 ans, dans la rue il nous ignorait et restait avec sa nouvelle famille.

J'ai eu 3 relations sérieuses, et cocu par 2 d'elles

Ma compagne (enfin mon ex compagne) me dit que depuis 7 ans je suis invivable, donc depuis le début de notre relation. Mon comportement envers elle, envers les enfants, ce besoin de reconnaissance, cette auto destruction, le fait de me rabaisser, de me sentir comme une merde...
Je suis agressif et je dis des choses inutiles et blessantes. Elle n'en peut plus de moi, et a force de la mettre en insécurité et d'aller trop loin dans mes propos, elle s'est détachée de moi, donc pendant deux mois et demi j'ai fait le colocataire nounou en essayant d'améliorer mon comportement, et ça a marché. Tout va bien mieux a ce niveau là, j'ai fais un burn out qui m'a permis de faire une pause au taf, et de pouvoir me concentrer sur moi, je consulte une psy depuis février.

Ce qui en ressort, ce sont des blessures d'abandon et de rejet, et peut être un SPT dû à mes deux précédentes histoires. Avec un besoin d'être rassuré.

Mais elle m'a quand même quitté il y a deux semaines.

Je la comprends, elle protège ses enfants. Mais ne la comprenant pas et n'ayant pas d'amis qui ne la connait pas, je suis allé sur un Tchatche a la con le temps d'une soirée, pour me plaindre et demander conseils (véridique, mon pseudo "toutrater" et ma fiche c'était "pas de plan, juste discuter, j'ai besoin de conseils pour récupérer ma femme")

J'ai rencontré une femme d'une quarantaine d'années et elle me soutenait dans ce moment. Elle m'a dit que j'étais dépendant affectif et m'a donné des conseils pour moi. J'ai également supprimé dans la foulée mon compte sur le tchat je parce que je trouvais pas ça sain.
Je rappelle que pendant 3 mois j'ai été un fantôme chez moi et que j'ai essayé de communiquer avec ma compagne, mais elle était fermée et c'est normal. Du coup je me suis rapproché de ses 3 enfants en plus du notre.

Depuis moins d'une semaine, mon ex revient vers moi, malgré le dodo dans le canapé et la distance que j'ai tenté de mettre pour me protéger de cette rupture. Elle m'embrasse longuement sur les joues, me dit que je suis beau, me prend dans ses bras... Elle me souffle le chaud et le froid.
Samedi soir elle fond en larmes dans mes bras en disant qu'elle était paumée et qu'elle savait plus où elle en était.
Dimanche je suis allé chez un ami et sa femme est venue chez moi pour qu'on puisse discuter entre hommes et entre femmes. Ça nous a reboosté. Nous avons fait un câlin (sans sexe) le soir et nous n'en avions pas fait depuis des mois.

Hier soir, elle fouille dans mon téléphone et tombe sur Snap et des échanges avec "ma conseillère". Coup de canif dans le contrat pour elle, mais pour moi non, j'avais besoin d'un avis feminin extérieur. Mais je n'aurais pas supporté qu'elle fasse ça aussi. Surtout qu'on était sur la bonne voie pour renouer quelques choses, entre ma thérapie et mes efforts au quotidien c'était bon.

Mais non, il a fallu que j'aille sur un site pour gonfler mon ego suite a une rupture. Même s'il n'y a pas eu de jeu de séduction ou d'ambiguïté.
J'en ai marre de faire de la merde, de me sentir nul dans mes relations, je souffre trop tout le temps et depuis des années, j'aurai dû suivre une thérapie bien avant, mais non, j'ai mis des oeillères sur mon comportement en me disant "je m'occupe de ses 3 enfants alors que j'en avais pas, j'ai envie qu'elle soit reconnaissante, qu'elle voit que je fais bien et qu'elle me le dise..."

Elle se sent ingrate, alors qu'elle a été irréprochable, même si j'avais l'impression que son instinct maternelle l'empêchait d'entendre ce que j'avais à dire où quand je me plaignais des enfants... Je n'aurais pas dû.

J'ai tout foiré, hier soir je n'ai fait que pleurer, je me suis mis des coups de poings au visage pour me punir d'être le roi des cons.
Je l'aime a la folie, jamais je ne l'aurais trompé en acte ou en paroles, de près ou de loin.
J'en ai marre de tout, elle ne veut plus que je m'occupe de ses enfants et elle veut que je dégage.
Elle a dit que je n'étais pas prêt pour ce qui allait se passer et que c'était mort entre nous car trop de rancoeurs et la connaissant elle chercherait a me faire du mal en retour (en flirtant ou plus a mon avis)

Voilà, ne négligez pas les soucis que vous pouvez avoir, et il faut consulter pour soigner ce que vous avez en vous.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3921
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Ancien cocu

Message par Sans Prétention »

Cirdec a écrit : mar. 9 mai 2023 07:33 ne négligez pas les soucis que vous pouvez avoir, et il faut consulter pour soigner ce que vous avez en vous.
:jap: :jap: :jap: :jap:

Sinon c'est vraiment pas rattrapable pour la suite ?
:fleur
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Cirdec
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : mer. 8 juin 2022 08:42

Re: Ancien cocu

Message par Cirdec »

Pour le moment nous sommes paumés, c'est le bazard dans nos têtes, ce n'est pas le lieux évidemment pour parler de ça, quoi que, les conséquences de mon comportement et de ma colère vient en partie du fait des adultères que j'ai subit, et j'ai voulu me battre seul contre mes démons, mais ils m'ont rongé pendants plus de 13 ans. Évidemment il me fallait le coup de pied au fesse pour réagir.

C'est important de ne pas se négliger, car cela peut changer votre caractère et ainsi qu'un mauvais contrôle de ces émotions.

Sinon, on s'aime a la folie, c'est certain, mais son côté mère ultra protectrice prend le dessus et ça l'empêche de venir vers moi car elle a peur que je fasse mal aux enfants avec mes réactions abusives que j'ai pu avoir avant mon électrochoc. Donc je pars 2 grosses semaines dans ma région natale, histoire de faire le point, comme elle doit le faire aussi c'est bien.

Ah oui, elle prend mon inscription sur le site de rencontre comme une trahison, ce que je peux comprendre car je ne l'aurais pas toléré non plus. Et dire que je suis passé pour un looser dépendant affectif pour qu'au final ça fasse pire que mieux.

Vous connaissez l'expression "l'enfer est pavé de bonnes intentions" et bien je peux vous dire qu'avec toutes mes maladresses partant d'une bonne intention, je suis en train de me construire mon propre enfer et que je m'y enferme dedans, et que je continue d'emmerder le geôlier par dessus ça!

Mon coeur est fort, il s'en remettra, pour mon fils, et parce que je ne suis pas qu'une merde bon à rien.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3921
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Ancien cocu

Message par Sans Prétention »

Salut Cirdec
Cirdec a écrit : mar. 9 mai 2023 22:29 Vous connaissez l'expression "l'enfer est pavé de bonnes intentions" et bien je peux vous dire qu'avec toutes mes maladresses partant d'une bonne intention, je suis en train de me construire mon propre enfer et que je m'y enferme dedans, et que je continue d'emmerder le geôlier par dessus ça!
Pas pour rien qu'on invite tous les cornus échoués ici à SE reconstruire soi, que l'on reste ou que l'on parte.
On a l'impression que l'autre, le cf donc, a une place importante, que dis-je, vitale dans nos existences "amoindries".
Le fait est que ce n'est pas le cas.
D'où l'intérêt de se soigner soi en priorité pour soi d'abord mais aussi dans l'éventualité d'une nouvelle rencontre.

Le couple suit. Ou pas.

Par contre, tu vérifies un théorème que j'ai depuis toujours : ton actuelle ne t'a pas trahi. Et pourtant ça semblait tendu de par tes traumas passés.
Comme quoi, jaloux, pas jaloux : c'est pareil. L'intention d'aller voir ailleurs est très souvent présente puis "cétafote" arrive en second pour justifier l'écart.
Dans ton cas, elle a pris ses clics et ses clacs. Ce qui est regrettable, mais au fond assez honnête.

Cirdec a écrit : mar. 9 mai 2023 22:29 Mon coeur est fort, il s'en remettra, pour mon fils, et parce que je ne suis pas qu'une merde bon à rien.
C'est ce que je vais retenir de ton écrit si tu permets.
Ça et le fait que tu dises que vous vous aimez.

En temps normal, je parle de mal amour.
Là, je dirais un amour véritable mais cabossé.
Beau et imparfait.
Humain.

A toute
:fleur
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Cirdec
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : mer. 8 juin 2022 08:42

Re: Ancien cocu

Message par Cirdec »

SP, tes paroles sont toujours justes et bienveillantes.
Oui, je ne me suis pas soigné a l'époque, et j'en ai bavé. Il faut le faire pour soi et le boulot sera fait pour une nouvelle rencontre.
Oui, elle est honnête, mais on a besoin de distances, parce que oui, on s'aime d'un amour profond et véritable, on n'a pas mis de coup de canif dans le contrat...
Cabossé par nos passés respectifs, mauvaise communication dans l'ensemble, et puis c'est une mère surprotectrice, une louve qui ne veut pas que ses enfants subissent... Normal me direz-vous!? Oui mais elle s'oublie en tant que femme, ça crée des tensions, un manque d'affection pour moi, et ce besoin de reconnaissance que j'ai, dû à mon passé et au manque d'estime de moi.
Et oui, un père qui abandonne et rejette, une mère alcoolique et suicidaire multipliant les problèmes a la maison, pour un gamin ado, c'est dur de gérer, surtout quand personne te dit que c'est bien ce que tu fais. Jamais je ne me suis senti valorisé a m'occuper de ma mère et mon frère mais c'est rien. On avance sans se reconstruire et ensuite, une fois adulte, on en bave...
C'est dur la vie, heureusement que les motivations et les bons moments aident à passer ces phases délicates.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Cirdec
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : mer. 8 juin 2022 08:42

Re: Ancien cocu

Message par Cirdec »

Bonjour,
Je reviens pour une update, je sais que ce n'est pas le sujet du forum, mais c'est dans la continuité de mes précédents posts.
Depuis le mois de mai, il y a eu du changement.

Nous avons retenté l'aventure ensemble, début juin jusqu'à août, et début août elle a décidé d'un commun désaccord qu'on devait se séparer.
C'était, bien évidemment, un choc pour moi, même si je savais que tout ce qui s'est passé ces précédents mois nous mènerait a la rupture. Je le sentais, je n'avais qu'une faible illusion.

Elle a switché, ce que j'ai dit et fait était trop pour elle. A croire que je suis quelqu'un d'horrible et malveillant. J'ai pris l'entière responsabilité de la rupture. Grave erreur, nous sommes deux dans un couple, et on ne se dispute pas seul, donc c'est forcément pas QUE ma faute. Et ça je l'ai compris il y a 10 jours.

Elle a fait des recherches sur ce qui pouvait déclencher ma colère

Donc une psy de couple m'a qualifié de "abandonnique agressif" et mon ex a trouvé les symptômes du trouble borderline. C'est vrai que ça y ressemble fortement, mes réactions et mon autodestruction, cette colère et cette peur, on doit pas être loin de la vérité. Et pour mon ex, ça "justifie" mes réactions et ça lui évite de croire que je ne suis qu'un connard.

Mais ce que j'ai remarqué c'est que je n'étais pas comme ça en la rencontrant, j'étais quand même râleur, strict mais pas agressif. Ce qui me faisait péter les plombs est au niveau de l'éducation des enfants, tout le monde ici est "je m'en foutiste", les choses traînent, on les enjambe au lieu de ramasser, le bordel constant et devoir ranger et nettoyer les choses, quand on est assez maniaque comme moi, pose un problème. J'ai eu le sentiment de ne pas être écouté et quand je l'étais, c'était forcé pour me satisfaire, et pas parce que c'est normal que les enfants rangent. Là où moi je râle de manière continue pour que ce soit rangé ou autre, (genre répéter 10 fois les choses ça me gonfle et ça va m'énerver) elle, va encaisser puis râler un grand coup, en mode hystérique. Et ensuite elle va culpabiliser et s'excuser auprès des enfants. Pour moi c'est une erreur, parce que du coup les gamins pensent que maman a râler pour rien. Et forcément quand je râle elle prend leur défense tout le temps.

Bref, je ne suis pas là pour critiquer son éducation, elle est peut être dans le vrai, mais selon moi ce n'est pas le cas. Et ça n'engage que moi, donc si ça ne me plaît pas, le mieux c'est que je parte. On arrivera pas à s'entendre sur ça.

Donc depuis début août on cohabite, ce qui est pesant pour tout le monde. Même si on s'entend à merveille, on ne peut plus vivre ensemble.
J'attends un logement social, parce qu'honnetement, mettre 600€ seul pour avoir juste une chambre, ça va être chaud pour moi. Je ne suis même pas sûr que mon dossier soit accepté s'il faut que le loyer fasse un tiers de ma paye.

Donc oui, je pense que j'ai des trucs qui doivent être réglé, c'est pour ça que je continue de voir ma psy, ça me fait du bien et ça permet de mettre mes idées au clair. Mais je ne suis pas le seul fautif, je suis sûr qu'elle a également des choses à régler. Par contre j'ai eu une grosse perte de confiance en moi, et mon estime de moi étant très négative. Je remonte doucement la pente et je sais que je suis un mec bien. D'ailleurs mon ex me le dit sans cesse, je suis un mec en or et ma prochaine copine sera la plus heureuse car j'aurai travaillé sur mes défaut et je serai parfait.

Un exemple tout con, depuis notre rupture on a couché deux fois ensemble, et a chaque fois le lendemain elle culpabilise parce qu'elle dit que je ne vais jamais réussir à me détacher d'elle et de notre histoire. Ce qui est faux, car moi je suis déterminé à partir, je ne peux pu vivre comme ça, et eux non plus. Mais ma psy m'a dit un truc concernant ça, et si c'était elle qui n'arrivait pas à se détacher et qu'elle disait ça de moi. De manière consciente ou non.

Ce qui est bizarre, c'est qu'elle me dit que quand j'aurai mon logement, elle veut bien passer du temps avec mon fils et moi quand ça sera ma garde. Donc je me dis que ma psy n'a pas forcément tord, mon ex aurait peur d'être seule. Elle comme moi n'avons jamais vécu seul, donc c'est sur que l'avenir nous fait peur.

Je n'ai pas tout perdu dans cette histoire.

Je vais pouvoir soigner mes blessures du passé, me recentrer sur moi, sur ma relation avec mon fils (et sa fille de 9 ans, que j'aime énormément car je l'élève depuis qu'elle a 2 ans. Je vais la prendre à l'école en même temps que mon fils et elle passera du temps avec moi), savoir ce que je veux ou pas dans ma vie, me connaître car après des années de relations, j'ai forcément changé et je dois me réapproprier ma vie, mon esprit et mon corps. Je vais également profiter des moments solo et en tête a tête avec mon petit bout.

J'ai l'impression que je vais être gagnant dans cette histoire.

Bref, je suis encore paumé mais au moins je connais la direction, donc à moi de la suivre. Je ne vois pas encore la lumière au bout du tunnel, car comme l'a dit quelqu'un ici, elle est encore derrière moi cette lumière, mais je n'ai pas peur du noir et je sais qu'elle sera a l'arrivée.
J'espère pouvoir aider des gens a y voir plus clair même si mon histoire n'est pas un bon exemple, car on change après une infidélité et même la relation qui suit peut être endommagé par nos troubles, nos peurs, et si on ne fait rien, on peut perdre un amour sincère et profond. Il faut se faire aider pour avancer sereinement et proprement.

Merci d'avoir pris le temps de me lire, alors que c'est décousu et presque incohérent, ça me fait du bien d'en parler.
Répondre