Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Madness
Cornu
Cornu
Messages : 8
Enregistré le : jeu. 16 juin 2022 10:53

Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

Message par Madness »

Bonjour,

Je me présente : j’ai 28 ans, et cela fait 5 ans et demi que je suis avec ma compagne.
Il y a quelques mois de ça, cette dernière m’annonçait qu’elle m’avait trompé… Un coup d’un soir.
Des doutes depuis plusieurs mois, du stress, des insomnies, beaucoup d’alcool… et un gars qui a su sauter sur l’occaz’ (lui aussi infidèle, du coup).

Je me réveille tous les jours, et c'est la première chose qui me vient à l'esprit.
On se dit que ça n'arrive qu'aux autres, jusqu'au jour où ça nous arrive à nous.
Mais je pense pouvoir dire que je "mérite" ce qui m’arrive.

Je me suis mis en couple avec ma compagne quand j'avais 23 ans, après m'être fait largué par mon premier amour (5 ans de relation, elle était ma première fois, j'étais sa première fois). Je ne supportais pas qu'elle puisse faire sa vie sans moi, qu'elle puisse retrouver quelqu'un d'autre avant moi (et qu'elle ait une "deuxième fois" avant moi).
Alors j'ai investi toutes mes forces pour coucher avec une autre fille le plus vite possible.
C'est comme ça que je me suis mis en couple avec ma compagne actuelle.
Pour parler vulgairement, je ne voulais que son cul. Je la prenais pour une fille facile et pas très vive d'esprit, et je me disais que je pouvais me la faire tranquille. Sauf que je m'étais trompé sur toute la ligne : c'était loin d'être une fille facile, et elle était beaucoup plus intelligente que ce que je pensais. Quand j'ai compris qu'elle voulait uniquement du sérieux, j'ai revu mes plans. Mais mon but premier était toujours de la sauter – chose que j'ai réussi à faire : je ne me souviens de ma première fois avec elle que comme d'un défi à relever, une épreuve à passer, histoire d'en avoir "une de plus au compteur"... Je ne me souviens même pas avoir pris du plaisir. Le lendemain je m'en suis venté auprès de mes potes et quelques semaines plus tard mon ex était au courant. J’avais ma revanche.

Je me suis servi de cette fille comme d'un pansement, un bouche-trou. Je l'ai manipulée pour arriver à mes fins, en lui mentant et en simulant des sentiments uniquement pour pouvoir la sauter. Mais je n’ai jamais pu assumer, alors je suis resté avec elle, malgré des doutes qui sont arrivés dès le début.
J'ai fait l'erreur d’aller avec une fille pour en oublier une autre...
Mais comme vous vous en doutez, mon ex, je ne l'ai jamais oublié.
Chaque moment passé avec ma compagne, je le comparais avec les moments passé avec mon ex dont j'étais nostalgique. Ma compagne n’a jamais trouvé grâce à mes yeux, et je l’ai toujours considérée comme moins bien que mon ex sur tous les points : sexe, physique, personnalité, centres d'intérêts, etc. Je n’ai jamais ressenti aucun manque, aucun désir.
Six mois après le début de notre relation, j'ai failli la quitter ; mais j'étais parti de chez mes parents entre temps, et la peur d'être seul m'a rattrapé. Alors après m'avoir servi de pansement pour mon ancienne relation, elle m'a servi de compagnie, de substitut parental, car j'avais peur d'assumer une vie d'adulte autonome et indépendant seul (elle, elle était partie de chez ses parents depuis ses 18 ans et était bien plus mature que moi).

C’est aussi mon égo qui m'a fait rester : elle m'a toujours décrit toutes ses précédentes relations comme des mecs absents, possessifs ou manipulateurs, ou encore des mecs qui ne voulaient que son cul. Alors moi je me suis pris pour le prince charmant et j'ai voulu être le meilleur. Sauf que dans les faits, c'est tout l'inverse : je suis sûrement le pire de tous, puisque je compile tout ce que je viens de citer ci-dessus.

Puis les années qui ont suivi, j'ai continué de m'enliser : un chat, un appartement, le PACS...
J'ai compris que je n'aurais jamais les c******* de la quitter, alors je me suis dit qu'il fallait que ça vienne d'elle.

Les derniers mois avant son passage à l'acte, son boulot nécessitait qu'elle s'absente 3j./sem. Lorsqu'elle rentrait, elle révisait pour préparer un concours. Par conséquent, on ne partageait plus rien. Mais je ne m'en plaignais pas. Au contraire, la situation me convenait parfaitement. J'aimais être seul.
Puis ça a commencé à sentir le roussi en décembre, quand elle m'a fait part de ses premiers doutes à elle : en pleurs sur le canapé, elle avait déjà l'impression de me tromper en me confiant qu'elle regardait d'autres hommes. Moi, je lui ai rétorqué froidement que je regardais d'autres femmes depuis le début de notre relation parce que j'avais des yeux et qu'il fallait s'en servir et que ce n'était pas grave. Elle était abasourdie...
C'est affreux ce que je vais dire, mais lorsqu'elle m'a fait part de ses doutes, j'y ai même vu une opportunité pour me débarrasser d'elle. Je savais pertinemment qu'une telle situation (3j./sem absente, etc.) était propice à l'éloignement (comme on dit, "loin des yeux loin du cœur") et à une infidélité. Et je suis volontairement resté passif... passif à toutes ses sollicitations pour raviver une flamme qui n'avait jamais existé chez moi. « Je veux retrouver la passion du début » ; « dis-moi que t’as pas envie de me perdre, montre-moi que t’en as quelque chose à foutre » ; etc. Qu’est-ce que je pouvais répondre à ça ? Je ne la pensais pas importante pour moi… et ça, je crois qu’elle l’a senti.
J'ai même souhaité qu'elle me trompe… Oui.
Qu'elle fasse une erreur assez grosse pour qu'il n'y ait pas de retour en arrière possible et que je puisse la quitter plus facilement. Tout ce qui m'importait, c'était que ce soit elle la fautive afin que je sois en position de force pour garder l'appartement, le chat, etc. Que je garde mon petit confort matériel ! Je n’ai jamais pensé à la douleur et la peine qu'un tel acte pouvait me causer, tout simplement parce que pour moi, à cette époque, un tel acte ne me ferait aucun mal.

Je me suis lourdement trompé.

Ma compagne culpabilisait à un tel point qu’elle ne mangeait plus et ne dormait plus. Elle n’a pas pu me cacher son geste, elle me l’a avoué elle-même quelques jours après, et ce, au risque de me perdre.
S’il y a bien une chose que je lui reconnais, c’est son honnêteté, sa franchise, quitte à y laisser des plumes. Elle m’a dit que j’avais le droit de savoir et de décider de continuer avec elle ou pas, en connaissance de cause.
Lorsqu’elle me l’a avoué, ma réponse a été automatique : « c’est fini entre nous et je te raye de ma vie ». Et je l’ai jetée dehors, en l'insultant de tout les noms. Ce soir-là, je n’étais pas triste, j’étais euphorique. Je me disais que c’était ce que j’attendais depuis longtemps, et que c’était une bonne chose. Le même soir, elle a fait une tentative de suicide, j’ai dû la retenir de mes propres mains. Son geste m’a traumatisé, et a fini de me convaincre que je devais la quitter (vous comprenez, elle était trop barjo pour moi).

Ce que je n'avais pas prévu, c'est d'éprouver ce que je n'ai jamais éprouvé pour elle jusque-là, et ce, à la suite de son acte...

Durant notre séparation, je me suis inscris sur un site de rencontre ; je suis sorti avec une fille quelques jours après, une nana avec qui j'aurais pu coucher (histoire de refaire la même connerie qu’il y a 5 ans en arrière), mais je n'en avais pas envie... Je n'ai pas cessé de penser à d'autres femmes durant les 5 années avec elle, et là que j’avais l’occasion de passer à l’acte, je ne voulais plus qu'elle. Alors j'ai coupé tout contact avec cette fille et ai décidé de "reprendre" ma compagne le lendemain.
Depuis qu’on est de nouveau ensemble, je ne veux plus qu’elle, et elle me manque terriblement. Je me projette même avec elle sur le long terme, chose qui m’était impossible avant.
C’est invraisemblable…

Ma compagne m'a trompé avec un quasi-inconnu, qui n'a rien pour lui physiquement parlant (petit, dégarni, poignées d’amour, tout ça face à 1m81, des cheveux, et un physique sportif). Elle a eu un désir tel qu'elle n'a pas pu s'en empêcher, qu'elle n'a pas pensé à moi à ce moment-là, qu'elle est allée jusqu'à "renier ses propres valeurs" comme elle le dit si bien.
Alors c'est mon égo de mâle qui en prend un coup. Parce que moi, je n'ai jamais eu de coup d'un soir ; moi je n'ai pas réussi à avoir une fille aussi facilement, et surtout, elle, je n'ai pas réussi à l'avoir aussi facilement. En fait, je suis jaloux de ce type, mais pas pour les bonnes raisons.

De mon côté, j’ai toujours été fidèle. Non pas par respect ou par amour pour elle, mais uniquement pour ne pas ressembler à mon père, infidèle chronique et dont j’ai vu les conséquences dévastatrices sur ma mère que j’ai dû ramasser à la petite cuillère alors que je n’avais que 14 ans.
Alors oui, je suis resté fidèle dans le sens où je ne suis jamais passé à l’acte avec une autre femme. Mais par contre, je préférais aller me masturber sur des sites porno (auxquels j’étais accro depuis mon adolescence) ou bien en pensant à mon ex plutôt que de faire l’amour à ma compagne…
Moi, je l’ai trompé sentimentalement et j’ai été infidèle virtuellement pendant 5 ans.

Quelque part, je me dis qu’on est quitte.
Mais ça reste dur…

Malgré ce triste constat, une part de moi reste rancunier envers elle (je ne peux m'empêcher de lui envoyer des piques par rapport à son geste, et je suis souvent agressif, insultant, même si ça s'arrange avec le temps).
Même si c'est moins fort qu'avant, j'ai une terrible envie de tuer le mec avec qui elle a couché...
Et hier soir j'ai encore menti pour aller voir une amie qui me fait du rentre dedans dans le but qu'il se passe quelque chose alors même que je n'en ai même pas envie (fort heureusement, il ne s'est rien passé).
J'en ai marre d'être soumis à mon égo, à ma colère, à ma haine, et mon désir de vengeance... Je veux pardonner.

J'ai volontairement sabordé mon couple, et je regrette tellement... Mais d'un autre côté, c'est son acte qui m'a ouvert les yeux. Donc faut-il le regretter ?
C'est très paradoxal...
J'ai l'impression d'être passé à côté de ma vie amoureuse durant ces 5 dernières années.

A la suite de ça, plusieurs questions :

- j'ai l'impression de mériter ce qui m'arrive... Qu'en pensez-vous ?
- devrais-je lui avouer ce que j'écris aujourd'hui sur ce forum ?
- est-il vrai qu'une infidélité peut rendre le couple plus fort ? Des témoignages ? Car j'ai l'impression que c'est déjà un peu le cas pour moi, même si ça reste très dur à supporter (mais là c'est mon égo qui me fait défaut) ?
- je ne supporterai pas une nouvelle infidélité... Est-ce qu'une personne qui trompe une fois recommencera forcément comme on le dit souvent ?
- mes sentiment sont-ils sincères ou bien est-ce consécutif à son geste ? Est-ce de l'amour ou bien autre chose de beaucoup moins sain (attachement, possessivité, dépendance affective, domination, manipulation, etc.) ?
- est-ce que l'un d'entre vous s'est déjà "vengé" ? Que ce soit vis-à-vis de sa femme ou du mec avec qui elle avait couché ? Si oui, qu'est-ce que ça vous a apporté ?
- est-ce qu'un jour on arrive à dépasser ça ? Des témoignages ?

D'avance un grand merci à ceux qui auront pris le temps de me lire et de me répondre.
Avatar du membre

Asturias
Cornu
Cornu
Messages : 17
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

Message par Asturias »

Salut Madness et bienvenue sur ce forum. Désolé de te compter parmi nous.
Je me permets de numéroter pour plus de simplicité :

1/ j'ai l'impression de mériter ce qui m'arrive... Qu'en pensez-vous ?
2/ devrais-je lui avouer ce que j'écris aujourd'hui sur ce forum ?
3/ est-il vrai qu'une infidélité peut rendre le couple plus fort ? Des témoignages ? Car j'ai l'impression que c'est déjà un peu le cas pour moi, même si ça reste très dur à supporter (mais là c'est mon égo qui me fait défaut) ?
4/ je ne supporterai pas une nouvelle infidélité... Est-ce qu'une personne qui trompe une fois recommencera forcément comme on le dit souvent ?
5/ mes sentiment sont-ils sincères ou bien est-ce consécutif à son geste ? Est-ce de l'amour ou bien autre chose de beaucoup moins sain (attachement, possessivité, dépendance affective, domination, manipulation, etc.) ?
6/ est-ce que l'un d'entre vous s'est déjà "vengé" ? Que ce soit vis-à-vis de sa femme ou du mec avec qui elle avait couché ? Si oui, qu'est-ce que ça vous a apporté ?
7/ est-ce qu'un jour on arrive à dépasser ça ? Des témoignages ?
1/ Est-ce que tu mérites la tromperie ? Non, personne ne mérite ça, tu es bien placé pour le savoir compte tenu de ton passé familial. Est-ce que tu en es responsable ? Non plus, c'est elle et elle seule qui a sauté le pas. Elle a été lâche et aurait très bien pu avoir le courage de te quitter. Elle ne l'a pas fait. A partir de là il est important de rétablir les responsabilités.
L'état de ton couple est probablement en grande partie de ta responsabilité, même si elle en est également responsable. C'est un autre débat.

2/ C'est compliqué, ce que tu dis d'elle est quand même dur. Il vaudrait mieux le lui dire toi-même...

3/ Plus fort c'est possible, c'est mon cas. Plus fort mais différent. Dans ton cas, pas sûr...

4/ Tous les cas sont différents. Les infidèles structurels recommencent, les autres rarement. Ta nana n'a pas l'air structurelle vu ses réactions...

5/ Par rapport à tout ce que tu as décrit, je suis désolé mais ça ne transpire pas l'amour. Je pense surtout que c'est la solitude qui t'inquiète. As-tu récemment vécu seul plus d'un an ou deux ?

6/ Je me suis vengé, oui. Et je continue encore quand l'occasion se présente. C'est à double tranchant parce que cela le maintient dans nos vies alors qu'il faudrait l'en chasser. Alors j'espace mes vengeances de 6 mois / 1 an. C'est parfois assez amusant !

7/ On y arrive, mais il faut le vouloir. Dans ton cas ce n'est pas la tromperie le problème, mais davantage la façon dont tu vois ta nana... Pour moi il faudrait que consultes un thérapeute, il y a des problèmes avec toi-même qu'il te faut régler d'abord. Et ta nana aussi probablement (on ne trompe pas sans raison...) Vous vous êtes remis ensemble un peu vite et mettre la poussière sous le tapis n'arrangera rien. Un seul moyen pour arriver à surmonter : parler, parler, parler encore, entre vous et avec des psys (surtout pas avec la famille ou les amis qui sont souvent trop impliqués)
Une oreille exterieure et anonyme comme ce forum est une aide précieuse aussi. J'en suis le témoin.

Courage,

A.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Madness
Cornu
Cornu
Messages : 8
Enregistré le : jeu. 16 juin 2022 10:53

Re: Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

Message par Madness »

Salut Asturias.
Merci beaucoup pour ta réponse.

Pour te répondre :

1) Qu'on soit bien d'accord : je ne l’excuse pas, elle reste coupable d’adultère. Quand je parle de mériter ça, c’est dans le sens où je me suis comporté comme un connard pendant 5 ans et où j’ai cherché à ce qu’elle me trompe… Au final, j’ai bel et bien obtenu ce que je voulais. Je l’ai manipulée jusqu’au bout, et j’ai indirectement consenti à son acte à l’époque où ça s’est passé (même si c’est bien elle qui a sauté le pas). J’entends souvent dire que les deux moitiés sont responsables dans un cas d’infidélité. De mon côté, je vois clairement une part de responsabilité chez moi. Encore une fois, ça n’excuse pas son geste.
2) J’en ai déjà parlé à certaines personnes autour de moi… Tout le monde me déconseille de lui dire. Mais j’ai du mal à le garder pour moi. Elle ne m’aime pas pour ce que je suis, elle aime une image de moi, l’image que j’ai bien voulu lui donner pendant 5 ans. De son côté, c'est tout l'inverse : elle n'est elle-même qu'avec moi. C'est toute la différence entre elle et moi : elle est authentique, jusque dans ses défauts, ses erreurs ; moi, je suis complètement faux. A mon avis, si je lui révèle ça, je la flingue… et je peux lui dire adieu. Ça m’étonnerait qu’elle pardonne un tel mensonge, une telle tromperie. Elle me dit souvent avoir perdu 3 ans de sa vie avec l’un de ses ex qui était pervers narcissique et avec qui elle était dans la dépendance affective, alors je ne pense pas qu’elle réagisse très bien au fait d’avoir perdu 5 ans de sa vie pour une relation construite sur du vent…
3) Différent, c'est le mot. C'est totalement différent depuis tout ça. Avant j’étais avec elle par défaut, elle constituait un moyen pour arriver à une fin. Aujourd’hui, je suis avec elle par choix, et je considère qu'elle est une fin en soi.
4) Oui, c’est ce que je me dis aussi… C’est un profil totalement différent de mon père, par exemple (mon père qui est le seul de mon entourage à ne pas lui pardonner et à me dire qu’elle recommencera forcément… Ironique, n'est-ce pas).
5) Non, je n’ai jamais vécu seul. Mon ex m’a quitté, 3 mois plus tard j'étais déjà avec ma compagne actuelle. J’ai habité seul pendant un an après être parti de chez mes parents, mais ma compagne était tout le temps chez moi. Ensuite, on a pris un appartement ensemble. Cette peur d’être seul, je sais qu’elle est là, tu as tout à fait raison. Mais si c’est que ça, je sais que je peux retrouver quelqu’un rapidement… Non, le truc, c’est que c’est elle que je veux. Je veux être avec elle, et pas une autre.
6) Je n’ai aucun moyen de me venger, car je ne peux pas rentrer en contact avec le mec en question... Et ma compagne n’a pas spécialement plus d’infos que moi, puisqu’il s’agit d’un quasi-inconnu. Et puis elle dit vouloir me protéger… En réalité, c’est surtout lui qu’elle protège. J’espère que ce mec se rend bien compte de la chance qu’il a de ne pas croiser ma route.
7) J’ai bien conscience que j’ai de gros problèmes à régler… A commencer par un travail sur mon estime de moi. Je devrais voir une psy très prochainement. J’ai besoin de lui confier tout ce que j’ai déjà confié via ce post, et j’ai besoin d’aide pour dépasser tout ça, que je vis comme un gros traumatisme. De plus, ça fait clairement écho à ce que j’ai vécu avec la séparation de mes parents étant ado…
Avatar du membre

Lincoln
Cornu
Cornu
Messages : 17
Enregistré le : jeu. 9 juin 2022 16:40

Re: Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

Message par Lincoln »

Bonjour Madness,

Prompt rétablissement à la personne qui vous accompagne.

De quoi avez-vous hérité et qu’en ferez-vous ?

N'est-il pas temps de poser ses valises et sortir les poubelles ?

Ce qui est fait est fait, ne conviendrait-il pas d’éviter de compliquer les choses ?

Telle est votre responsabilité.

Pax
Avatar du membre

supersymetrie
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 206
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 15:59

Re: Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

Message par supersymetrie »

Hello Madness
Le fait d'avoir été infidèle c'est son problème à elle. S'il y avait un problème c"était à elle d'en parler ou de te quitter si pas moyen de se réaliser.
Voila pour l'infidélité

Pour toi ... gros problème d'égo ! Tu ne l'aimes pas, tu la traites comme un gros pansement depuis des années, tu la rabaissse en disant que t'"as des yeux et que c'est fait pour regarder les filles ... elle a un sexe c'est pour y rentrer des queues si on va dans ce sens là.

Franchement je vois plus son acte comme un appel de détresse et elle a au moins le courage de te dire les choses en face et toi, ça fait 5 ans que tu la ballades.
Alors même en étant le meilleur homme du monde tu peux être trompé, ça n'a rien à voir ...
Mais tu t'es quand même bien foutu d'elle pendant très longtemps.
Un bon conseil, laisse la tranquille, faites vos vies avec cette leçon.
Elle peut être une chouette fille et tromper son mec qu'elle aime
Toi tu peux passer des années avec une nana que tu n'aimes pas, la dévaloriser et jamais la tromper
Qui est mieux ou pire que l'autre ???
Allez vous avez mis votre gros pansement pendant des années, passez aux choses sérieuses ou pas chacun de votre côté.
Avatar du membre

supersymetrie
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 206
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 15:59

Re: Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

Message par supersymetrie »

Et franchement votre relation est hyper toxique.
Tu souffles le chaud et le froid quand tu le souhaites ... aprsè tu vas vouloir lui faire payer ... puis une petite vengeance encore au cas ou car ça fait pas de mal une piqure de rappel et si tu ne sais pas pourquoi, elle, elle le sait !
Franchement tu arrives presque au point que c'est elle que je plains ...dans quel état elle se met, prête à mettre fin à ses jours pour t'avoir trompé alors que toi ça fait 5 ans que tu te fous d'elle (sentimentalement parlant bien entendu)
Je sais que je suis brut de décoffrage mais pour son bien, car tu vas pas lui pardonner le truc et tu vas lui faire payer ad vitam eternam alors que 2 jours avant tu espérais qu'elle glisse pour la jeter de ta vie ....
T'es un peu manipulateur sur ce cas là ... et franchement laisse la faire sa vie et repars sur de bonnes base avec une autre femme.
C'est pas ta chose !
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3366
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

Message par Sans Prétention »

En effet.
Il faut consulter d'urgence.

J'avais déjà énoncé une exception à la règle de la responsabilité du cocufiage. Ceci en est un exemple... Je ne pensais pas en trouver sur le site un jour.

Protégez-vous tous les deux.

Par respect pour elle d'abord mais aussi pour toi-même. Ou alors par respect pour toi d'abord puis pour elle.

Comme l'énonce à sa manière Super Symétrie, je ne vois pas beaucoup d'amour dans tout ça. Plutôt de la dépendance pas très saine dans un système clos qui manque franchement d'air.

supersymetrie a écrit : ven. 17 juin 2022 15:26 S'il y avait un problème c"était à elle d'en parler ou de te quitter si pas moyen de se réaliser.
Voila pour l'infidélité
Bah justement...
Madness a écrit : jeu. 16 juin 2022 16:20 en pleurs sur le canapé, elle avait déjà l'impression de me tromper en me confiant qu'elle regardait d'autres hommes. Moi, je lui ai rétorqué froidement que je regardais d'autres femmes depuis le début de notre relation parce que j'avais des yeux et qu'il fallait s'en servir et que ce n'était pas grave. Elle était abasourdie...
C'est affreux ce que je vais dire, mais lorsqu'elle m'a fait part de ses doutes, j'y ai même vu une opportunité pour me débarrasser d'elle.
:deal:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Madness
Cornu
Cornu
Messages : 8
Enregistré le : jeu. 16 juin 2022 10:53

Re: Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

Message par Madness »

Lincoln a écrit : ven. 17 juin 2022 09:47 Bonjour Madness,

Prompt rétablissement à la personne qui vous accompagne.

De quoi avez-vous hérité et qu’en ferez-vous ?

N'est-il pas temps de poser ses valises et sortir les poubelles ?

Ce qui est fait est fait, ne conviendrait-il pas d’éviter de compliquer les choses ?

Telle est votre responsabilité.

Pax
Bonjour Lincoln,

Merci pour votre réponse. Mais vous parlez un peu par énigmes, et j'ai peur de mal interpréter.

"Poser ses valises et sortir les poubelles" ?
Qu'est-ce qui pourrait compliquer les choses ?
Quant à ce dont j'ai hérité, j'ai l'impression qu'il s'agit à la fois d'un fardeau et d'une seconde chance... A moi d'en faire une seconde chance.
supersymetrie a écrit : ven. 17 juin 2022 15:26 Hello Madness
Le fait d'avoir été infidèle c'est son problème à elle. S'il y avait un problème c"était à elle d'en parler ou de te quitter si pas moyen de se réaliser.
Voila pour l'infidélité

Pour toi ... gros problème d'égo ! Tu ne l'aimes pas, tu la traites comme un gros pansement depuis des années, tu la rabaissse en disant que t'"as des yeux et que c'est fait pour regarder les filles ... elle a un sexe c'est pour y rentrer des queues si on va dans ce sens là.

Franchement je vois plus son acte comme un appel de détresse et elle a au moins le courage de te dire les choses en face et toi, ça fait 5 ans que tu la ballades.
Alors même en étant le meilleur homme du monde tu peux être trompé, ça n'a rien à voir ...
Mais tu t'es quand même bien foutu d'elle pendant très longtemps.
Un bon conseil, laisse la tranquille, faites vos vies avec cette leçon.
Elle peut être une chouette fille et tromper son mec qu'elle aime
Toi tu peux passer des années avec une nana que tu n'aimes pas, la dévaloriser et jamais la tromper
Qui est mieux ou pire que l'autre ???
Allez vous avez mis votre gros pansement pendant des années, passez aux choses sérieuses ou pas chacun de votre côté.
supersymetrie a écrit : ven. 17 juin 2022 15:58 Et franchement votre relation est hyper toxique.
Tu souffles le chaud et le froid quand tu le souhaites ... aprsè tu vas vouloir lui faire payer ... puis une petite vengeance encore au cas ou car ça fait pas de mal une piqure de rappel et si tu ne sais pas pourquoi, elle, elle le sait !
Franchement tu arrives presque au point que c'est elle que je plains ...dans quel état elle se met, prête à mettre fin à ses jours pour t'avoir trompé alors que toi ça fait 5 ans que tu te fous d'elle (sentimentalement parlant bien entendu)
Je sais que je suis brut de décoffrage mais pour son bien, car tu vas pas lui pardonner le truc et tu vas lui faire payer ad vitam eternam alors que 2 jours avant tu espérais qu'elle glisse pour la jeter de ta vie ....
T'es un peu manipulateur sur ce cas là ... et franchement laisse la faire sa vie et repars sur de bonnes base avec une autre femme.
C'est pas ta chose !
Salut supersymetrie,

Pas de soucis pour le côté "brut de décoffrage", j'ai eu pire sur d'autres forums... Le fait de l'avoir dévalorisée, de l'avoir manipulée, etc. J'ai eu un comportement de c****** durant toutes ces années, j'en suis parfaitement conscient.
Ma relation était toxique jusque là... J'espère juste qu'elle ne l'est plus aujourd'hui. J'aimerais pouvoir repartir sur des bases saines mais avec elle !
De mon côté, gros problèmes d'égo, ça je te le fais pas dire... Ça a toujours été, depuis mon plus jeune âge. Je pensais avoir réussi à dompter tout ça avec le temps, mais pas du tout. Je ne m'en rends compte qu'aujourd'hui. L'infidélité de ma compagne a réveillé de grosses blessures que je croyais fermées alors qu'il n'y avait qu'un pansement sur une plaie béante (estime de soi, séparation de mes parents, séparation d'avec mon ex, etc.). J'ai un RDV avec une psy le 28/06. C'est la même professionnelle qui suis actuellement ma compagne. Ça pourrait permettre de basculer sur une thérapie de couple par la suite.
Sans Prétention a écrit : ven. 17 juin 2022 20:10 En effet.
Il faut consulter d'urgence.

J'avais déjà énoncé une exception à la règle de la responsabilité du cocufiage. Ceci en est un exemple... Je ne pensais pas en trouver sur le site un jour.

Protégez-vous tous les deux.

Par respect pour elle d'abord mais aussi pour toi-même. Ou alors par respect pour toi d'abord puis pour elle.

Comme l'énonce à sa manière Super Symétrie, je ne vois pas beaucoup d'amour dans tout ça. Plutôt de la dépendance pas très saine dans un système clos qui manque franchement d'air.

supersymetrie a écrit : ven. 17 juin 2022 15:26 S'il y avait un problème c"était à elle d'en parler ou de te quitter si pas moyen de se réaliser.
Voila pour l'infidélité
Bah justement...
Madness a écrit : jeu. 16 juin 2022 16:20 en pleurs sur le canapé, elle avait déjà l'impression de me tromper en me confiant qu'elle regardait d'autres hommes. Moi, je lui ai rétorqué froidement que je regardais d'autres femmes depuis le début de notre relation parce que j'avais des yeux et qu'il fallait s'en servir et que ce n'était pas grave. Elle était abasourdie...
C'est affreux ce que je vais dire, mais lorsqu'elle m'a fait part de ses doutes, j'y ai même vu une opportunité pour me débarrasser d'elle.
:deal:
Salut Sans Prétention,

J'ai bien conscience de la nécessité d'être accompagné de mon côté. Comme je le dis ci-dessus, j'ai bientôt un RDV.
Quelle est cette exception à la règle dont tu parles ? Tu peux détailler ou me renvoyer vers ton post, stp ?

D'avance merci à toi.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3366
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

Message par Sans Prétention »

Bonjour.

Je ne suis pas du tout fan de la théorie du 50/50 (dans le cocufiage).

On est en effet co responsable de l'état de son couple (du bon comme du mauvais) mais aucunement de la décision de l'une des parties d'aller voir ailleurs (cette "mauvaise réponse à une bonne question" n'est en effet pas exclusive : plusieurs couples tentent autre chose. Bref on n'est pas "obligé" de tromper quand ça va mal).
Cette confusion pestilentielle ajoute de la confusion à des situations déjà bien compliquées qu'on aimerait plus lisibles, surtout quand il s'agit d'aider des personnes victimes de menteurs pathologiques ou des narcisses mal finis (les "structurels". A différencier des poly quelque chose et autres libertins, ce n'est pas la même catégorie).

En d'autres termes, pour faire vite, on peut être responsable du mauvais entretien d'un véhicule mais aucunement coupable d'un accident causé par le second conducteur (de la même voiture) qui roulait à 180 sous l'emprise de l'alcool dans une rue limitée à 50 alors qu'on n'était même pas là et qu'on avait déjà dit à l'autre de pas y aller.

En revanche, pour moi, il y a bien des cas où tu es co responsable de l'accident : si tu fais boire le second conducteur et que tu lui files les clés en lui lançant un défi. Et avec Jean-Paul comme passager, Jean-Paul que tu sais être un taré de la route (en mode pousse au crime).

C'est extrêmement rare car ça révèle un état d' esprit particulier mais ça arrive.

Développement ici : viewtopic.php?p=71247#p71247
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 293
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

Message par Deg »

Salut,
Madness a écrit : jeu. 16 juin 2022 18:03 A mon avis, si je lui révèle ça, je la flingue… et je peux lui dire adieu
En effet, comment tu reagirais si on te révélais ça, que pendant 5 ans on s'est foutu de ta gueule...

T'as fais de la merde c'est un fait, mais j'ai le sentiment que maintenant tu réalises à quel point t'as déconné avec elle, et tu culpabilises.

Tu sembles sincère dans tes regrets, et dans ton désir de l'aimer à présent.

Mais tu serais pas surtout en dépendance affective, et peur de perdre ton joujou?

Du coup, vu que t'as un peu de cœur maintenant, tu penses être capable de bien assumer ça dans l'avenir?
Vivre avec elle, en gardant ce poids?

Si t'as vraiment envie de changer, et que tu gardes ça pour toi, finalement tu vas continuer à la prendre pour une conne.

Je comprends que tu veuilles éviter de lui faire du mal et rester avec elle.

Mais si tu continues comme ça, elle va encore vivre dans l'ignorance et toi dans le mensonge.

Je veux pas t'accabler, mais vu son profil en plus elle va s'en vouloir de t'avoir trompé. Ce qui est plutôt tout à son honneur cela dit.

Si elle est informée au moins elle pourrait décider en connaissance de cause.
Mais c'est chaud de lui dire, elle va souffrir et elle a pas besoin de ça en plus.
Faudrait trouver les mots pour lui dire sans en rajouter quoi.

Si t'es pas un salop à mon avis tu vivras pas serein dans le mensonge.
Comme ceux qui se font serrer et qui finissent en prison mais qui se sentent libérés.

Ceux qui te déconseillent de lui raconter c'est pour quoi? Pour qu'elle ne te quitte pas ou pour ne pas la faire souffrir?

Si c'est la première réponse c'est dégueu.

Pour la deuxième option, elle peut au contraire se sentir libérée de sa culpabilité, te quitter et repartir sur de bonnes bases.

C'est le risque, mais je crois pas qu'on puisse aimer quelqu'un en n'étant pas sincère avec. Et si t'es pas sincère...

Si tu décides de lui avouer t'es pas obligé non plus d'être trop cash. Elle a pas besoin de souffrir.

Si je te dis ça c'est parce qu'au début de notre relation j'avais pas de sentiments amoureux pour mon ex, je lui ai menti aussi sur pas mal de choses.
Elle était vraiment accroc à moi, et moi j'en avais rien à foutre d'elle.
Après j'ai eu des vrais sentiments et là j'arrivais plus à assumer, et je lui ai dit la vérité.
Je pense qu'elle m'a moins aimé après ça, mais je pouvais me regarder dans le miroir.

Je pense que c'est surement aussi pour ça aussi que j'ai pas de sentiments de vengeance contre elle maintenant.

Bref ton histoire me parle.

Maintenant quand je rencontre une fille je suis cash, je mens pas, je raconte pas d'histoire pour essayer de me la faire.
Aucune envie de tromper la personne. Pas envie de faire semblant, de manipuler.

Parce que c'est tromper aussi, différement certes, mais tromper au sens "propre".
Désolé d'être cash mais son mon avis.

Hier soir j'avais un date avec fille, et j'ai vraiment été cash sur moi, sur mes failles et tout. Et j'ai vu qu'elle été etonnée de ma sincérité, elle devait pas avoir l'habitude. Plutôt habituée à tomber sur des gros mythos qui en fond des tonnes. Moi j'étais serein, à prendre ou à laisser. Elle a kiffé ma franchise, mon franc parlé.

Bref je suis honnête maintenant, et ça fait du bien. C'est un truc positif que mon cocufiage m'a apporté.

Le seul conseil que j'aurais à te donner c'est de ne plus la faire souffrir. D'aucune façon.

Sinon je pense que tu t'en voudras , et ça va pas t'aider.

Mais bon, je suppose que tu savais déjà tout ça et j'espère que tu te sens déjà un peu mieux d'en avoir parlé autour de toi et ici.
Je veille à ce que mon verre reste à moitié plein.
Avatar du membre

Old-boy
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2021 21:11

Re: Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

Message par Old-boy »

J'interviens rarement: n'étantni coci, ni cocufieur.

Par analogie avec SP: je reprends son exemple de la voiture: tu sciemment foutu en l'air les freins de la voiture et tu as poussé ta conjointe suicidaire dans la voiture. Pour le suicide! elle est la seule responsable de son acte mais qui lui a mis l'arme dans la main. En matière de justice tu serais surement condamné.

Par contre, pourquoi t'être infligé pendant 5 ans le calvaire de cette vie/ Serais tu masochiste ou la haine de ton ex copine t'a poussé a ses excès. La tu aurais besoin d'une sacré introspection pour éviter que cela se reproduise. De même qu'elle a surement besoin de réfléchir a pourquoi a t elle supporter ce calvaire.

Pour la petite histoire une amie vuient de vivre la même chose que ta copine: elle a subit un calvaire similaire et un jour, elle a couché avec le premier mec venu, Cet adultère, elle l'a fait pour mettre un terme a son couple et se libérer de l'emprise de son conjoint. Ce qui c'est passé, a la différence c'est que c'est elle qui a viré son mec.

Pour l'attachement que tu as découvert suite a cela:

*Il serait bon que tu réfléchisses a différentes choses:
- Es tu revenu vers elle, parce qu'en tant que bourreau tu ne supportes pas que ta victime reprenne sa liberté. C'est très pervers mais c'est a envisager,
- Est ce que ta haine de ton ex t'a masqué la réalité de tes senntiments et depuis 5ans tu t'es interdit d'aime, tu as lutté contre ton MOI profond et en la mal traitant tu as voulu te persuader qu'elle était nocive pour toi.

En fait, tu as toutes lesréponses a toi de les trouver.

La seule personne qui puisse te rendre heureuse c'est toi car tu es la seule personne que tu puisses maitriser.
Avatar du membre

Lincoln
Cornu
Cornu
Messages : 17
Enregistré le : jeu. 9 juin 2022 16:40

Re: Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

Message par Lincoln »

Bonjour Madness,

Vous avez peur de mal interpréter, ce n’était pas mon idée et je me permets de vous suggérer de relire vos écrits.

Concernant la question une et au vu de votre réponse, je vous souhaite le meilleur.

Je suis quelque peu étonné que vous ayez la même psychologue. J’en avais fait état auprès de thérapeutes lorsque j’étais en couple, voir aussi pour les enfants, cela cause notamment problème d’objectivité, d’impartialité et de ne pas se retrouver sous une éventuelle influence d’une des parties, etc. Je ne sais pas ce que prévoit le Code de déontologie de la profession (actualisé en 2021).
Avatar du membre

Auteur du sujet
Madness
Cornu
Cornu
Messages : 8
Enregistré le : jeu. 16 juin 2022 10:53

Re: Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

Message par Madness »

Sans Prétention a écrit : sam. 18 juin 2022 17:26 Bonjour.

Je ne suis pas du tout fan de la théorie du 50/50 (dans le cocufiage).

On est en effet co responsable de l'état de son couple (du bon comme du mauvais) mais aucunement de la décision de l'une des parties d'aller voir ailleurs (cette "mauvaise réponse à une bonne question" n'est en effet pas exclusive : plusieurs couples tentent autre chose. Bref on n'est pas "obligé" de tromper quand ça va mal).
Cette confusion pestilentielle ajoute de la confusion à des situations déjà bien compliquées qu'on aimerait plus lisibles, surtout quand il s'agit d'aider des personnes victimes de menteurs pathologiques ou des narcisses mal finis (les "structurels". A différencier des poly quelque chose et autres libertins, ce n'est pas la même catégorie).

En d'autres termes, pour faire vite, on peut être responsable du mauvais entretien d'un véhicule mais aucunement coupable d'un accident causé par le second conducteur (de la même voiture) qui roulait à 180 sous l'emprise de l'alcool dans une rue limitée à 50 alors qu'on n'était même pas là et qu'on avait déjà dit à l'autre de pas y aller.

En revanche, pour moi, il y a bien des cas où tu es co responsable de l'accident : si tu fais boire le second conducteur et que tu lui files les clés en lui lançant un défi. Et avec Jean-Paul comme passager, Jean-Paul que tu sais être un taré de la route (en mode pousse au crime).

C'est extrêmement rare car ça révèle un état d' esprit particulier mais ça arrive.

Développement ici : viewtopic.php?p=71247#p71247
Bonjour Sans prétention,

La métaphore est parlante...
Merci pour ta réponse.
Deg a écrit : dim. 19 juin 2022 01:00 Salut,
Madness a écrit : jeu. 16 juin 2022 18:03 A mon avis, si je lui révèle ça, je la flingue… et je peux lui dire adieu
En effet, comment tu reagirais si on te révélais ça, que pendant 5 ans on s'est foutu de ta gueule...

T'as fais de la merde c'est un fait, mais j'ai le sentiment que maintenant tu réalises à quel point t'as déconné avec elle, et tu culpabilises.

Tu sembles sincère dans tes regrets, et dans ton désir de l'aimer à présent.

Mais tu serais pas surtout en dépendance affective, et peur de perdre ton joujou?

Du coup, vu que t'as un peu de cœur maintenant, tu penses être capable de bien assumer ça dans l'avenir?
Vivre avec elle, en gardant ce poids?

Si t'as vraiment envie de changer, et que tu gardes ça pour toi, finalement tu vas continuer à la prendre pour une conne.

Je comprends que tu veuilles éviter de lui faire du mal et rester avec elle.

Mais si tu continues comme ça, elle va encore vivre dans l'ignorance et toi dans le mensonge.

Je veux pas t'accabler, mais vu son profil en plus elle va s'en vouloir de t'avoir trompé. Ce qui est plutôt tout à son honneur cela dit.

Si elle est informée au moins elle pourrait décider en connaissance de cause.
Mais c'est chaud de lui dire, elle va souffrir et elle a pas besoin de ça en plus.
Faudrait trouver les mots pour lui dire sans en rajouter quoi.

Si t'es pas un salop à mon avis tu vivras pas serein dans le mensonge.
Comme ceux qui se font serrer et qui finissent en prison mais qui se sentent libérés.

Ceux qui te déconseillent de lui raconter c'est pour quoi? Pour qu'elle ne te quitte pas ou pour ne pas la faire souffrir?

Si c'est la première réponse c'est dégueu.

Pour la deuxième option, elle peut au contraire se sentir libérée de sa culpabilité, te quitter et repartir sur de bonnes bases.

C'est le risque, mais je crois pas qu'on puisse aimer quelqu'un en n'étant pas sincère avec. Et si t'es pas sincère...

Si tu décides de lui avouer t'es pas obligé non plus d'être trop cash. Elle a pas besoin de souffrir.

Si je te dis ça c'est parce qu'au début de notre relation j'avais pas de sentiments amoureux pour mon ex, je lui ai menti aussi sur pas mal de choses.
Elle était vraiment accroc à moi, et moi j'en avais rien à foutre d'elle.
Après j'ai eu des vrais sentiments et là j'arrivais plus à assumer, et je lui ai dit la vérité.
Je pense qu'elle m'a moins aimé après ça, mais je pouvais me regarder dans le miroir.

Je pense que c'est surement aussi pour ça aussi que j'ai pas de sentiments de vengeance contre elle maintenant.

Bref ton histoire me parle.

Maintenant quand je rencontre une fille je suis cash, je mens pas, je raconte pas d'histoire pour essayer de me la faire.
Aucune envie de tromper la personne. Pas envie de faire semblant, de manipuler.

Parce que c'est tromper aussi, différement certes, mais tromper au sens "propre".
Désolé d'être cash mais son mon avis.

Hier soir j'avais un date avec fille, et j'ai vraiment été cash sur moi, sur mes failles et tout. Et j'ai vu qu'elle été etonnée de ma sincérité, elle devait pas avoir l'habitude. Plutôt habituée à tomber sur des gros mythos qui en fond des tonnes. Moi j'étais serein, à prendre ou à laisser. Elle a kiffé ma franchise, mon franc parlé.

Bref je suis honnête maintenant, et ça fait du bien. C'est un truc positif que mon cocufiage m'a apporté.

Le seul conseil que j'aurais à te donner c'est de ne plus la faire souffrir. D'aucune façon.

Sinon je pense que tu t'en voudras , et ça va pas t'aider.

Mais bon, je suppose que tu savais déjà tout ça et j'espère que tu te sens déjà un peu mieux d'en avoir parlé autour de toi et ici.
Salut Deg,

Je pense que je réagirais très mal à une telle révélation...
J'ai fait de la merde, et c'est son acte qui m'en a fait prendre conscience. Je suis effectivement sincère dans mes regrets, et tu as tout à fait raison : je culpabilises... Je m'en veux d'avoir été trop faible pour supporter ma première séparation, de m'être précipité, de m'être servi d'elle comme d'un pansement. Je me rends compte seulement aujourd'hui que je ne lui ai jamais laissé sa place en tant qu'individu ; je n'ai jamais été en couple avec elle, elle m'a servi d'animal de compagnie... C'est terrible. Je n'étais pas comme ça avant que mon ex me largue, en tout cas pas que je me souvienne. Le problème c'est que je me suis mis en couple avec ma compagne actuelle par haine, et non par amour.
En revanche, à part l'amour, je ne vois pas bien ce qui peut me faire revenir vers elle aujourd'hui. Tout mon entourage est au courant de la situation, mon égo et l'image du couple parfait à laquelle je tenais tant viennent d'éclater... Avant, c'était mon moteur. Aujourd'hui, ce n'est clairement plus ça que me fait rester auprès d'elle.

Comme tu le dis, si je ne lui dis rien aujourd'hui, je continuerai de lui mentir pour toujours, même si mes sentiments sont sincères à l'heure d'aujourd'hui...
Comme le disais supersymetrie, quelle est la pire tromperie entre la sienne et la mienne ? Au moins, elle, elle m'aime et a toujours était sincère, et ce, jusqu'à m'avouer son infidélité -- jusqu'à risquer de me perdre. Elle considère qu'elle ne me mérite pas ; mais c'est moi qui ne la mérite pas. Je me dis parfois que j'aurais mérité pire : j'aurais mérité qu'elle parte avec ce mec... Malheureusement (pour elle), il s'agit encore d'un connard qui l'a manipulée pour n'avoir que son cul. Ce mec ne vaut pas mieux que moi et inversement. Elle mérite mieux que lui -- et que moi.
Pour te répondre, les gens me conseille de ne pas lui en parler pour les deux raisons que tu évoques, à savoir éviter de lui faire du mal, et pour éviter de la perdre pour de bon...

Ces derniers temps, je me rends compte que je suis passé à côté de ma vie perso et amoureuse durant cinq ans. Je me suis complètement perdu...
Old-boy a écrit : dim. 19 juin 2022 10:56 J'interviens rarement: n'étantni coci, ni cocufieur.

Par analogie avec SP: je reprends son exemple de la voiture: tu sciemment foutu en l'air les freins de la voiture et tu as poussé ta conjointe suicidaire dans la voiture. Pour le suicide! elle est la seule responsable de son acte mais qui lui a mis l'arme dans la main. En matière de justice tu serais surement condamné.

Par contre, pourquoi t'être infligé pendant 5 ans le calvaire de cette vie/ Serais tu masochiste ou la haine de ton ex copine t'a poussé a ses excès. La tu aurais besoin d'une sacré introspection pour éviter que cela se reproduise. De même qu'elle a surement besoin de réfléchir a pourquoi a t elle supporter ce calvaire.

Pour la petite histoire une amie vuient de vivre la même chose que ta copine: elle a subit un calvaire similaire et un jour, elle a couché avec le premier mec venu, Cet adultère, elle l'a fait pour mettre un terme a son couple et se libérer de l'emprise de son conjoint. Ce qui c'est passé, a la différence c'est que c'est elle qui a viré son mec.

Pour l'attachement que tu as découvert suite a cela:

*Il serait bon que tu réfléchisses a différentes choses:
- Es tu revenu vers elle, parce qu'en tant que bourreau tu ne supportes pas que ta victime reprenne sa liberté. C'est très pervers mais c'est a envisager,
- Est ce que ta haine de ton ex t'a masqué la réalité de tes senntiments et depuis 5ans tu t'es interdit d'aime, tu as lutté contre ton MOI profond et en la mal traitant tu as voulu te persuader qu'elle était nocive pour toi.

En fait, tu as toutes lesréponses a toi de les trouver.

La seule personne qui puisse te rendre heureuse c'est toi car tu es la seule personne que tu puisses maitriser.
J'ai honte, mais j'avoue avoir souhaité qu'elle meurt lors des premiers jours après ses aveux... Je n'avais pas encore fait ce travail d’introspection sur moi, et pour moi tout était de sa faute et uniquement de sa faute. J'étais le mec parfait, irréprochable, comment pouvait-elle me faire ça à moi ?
Mais mes actes ont parlé pour moi : je l'en ai empêché.

Aujourd'hui encore je ne m'explique pas ces cinq années passées dans de telles conditions...

J'ai besoin de décoder tout ça avec la psy.
Les derniers temps je n'arrête pas de me renseigner sur les différents types de personnalités. Le truc, c'est que les pervers narcissiques et autres névrosés du genre ne se remettent quasi jamais en question. Alors est-ce que ça relève de la pathologie ou tout simplement d'un épisode isolé de ma vie où j'ai réagis en réaction à une souffrance que je n'ai pas pu supporter, que je n'ai pas su dépasser ? Comme je le disais plus haut, je n'étais pas du tout dans ce fonctionnement avec mon ex.
Ta deuxième hypothèse est pas mal, mais je n'ai pas tant de haine que ça vis-à-vis de mon ex. En revanche, toutes ces dernières années, je les ai vécues en fonction d'elle (en suivant de près son évolution de vie, pro, perso et amoureuse, etc.).
Le problème, c'est que je vis en fonction du regard des autres... et on en arrive à ce que tu dis : je suis le seul qui puisse me rendre heureux.
Lincoln a écrit : dim. 19 juin 2022 10:59 Bonjour Madness,

Vous avez peur de mal interpréter, ce n’était pas mon idée et je me permets de vous suggérer de relire vos écrits.

Concernant la question une et au vu de votre réponse, je vous souhaite le meilleur.

Je suis quelque peu étonné que vous ayez la même psychologue. J’en avais fait état auprès de thérapeutes lorsque j’étais en couple, voir aussi pour les enfants, cela cause notamment problème d’objectivité, d’impartialité et de ne pas se retrouver sous une éventuelle influence d’une des parties, etc. Je ne sais pas ce que prévoit le Code de déontologie de la profession (actualisé en 2021).
Bonjour Lincoln,

Merci d'avoir clarifié et merci pour votre bienveillance.

Concernant la psy, maintenant que vous le dites, cela me pose effectivement question... Je vais peut-être opter pour un suivi séparé.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3366
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

Message par Sans Prétention »

On s'est peut-être déjà faits troller sur sos...

Mais je te crois assez sincère dans ta démarche. Sincère et courageux.

C'est déjà un bon point pour le psy.
En général, je conseille la tri thérapie : toi, elle, le couple.
Mais là me semble que ce serait plutôt toi et le couple à part, si tu en as les moyens.
Elle faudra peut-être voir plus tard. Mais dans l'urgence...

Tu es ici chez toi.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

sophit444
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 297
Enregistré le : mar. 21 juil. 2015 15:19

Re: Elle m'a trompé... mais je l'ai cherché

Message par sophit444 »

Bonjour Madness,

En premier lieu, pardonne moi mon côté brut de décoffrage mais j'ai plusieurs points à éclaircir au vu de ton temoignage... Je préfère te prévenir que je ne vais peut être pas toujours être consensuel ni faire preuve de tacts...

Je ne serais pas tout à fait de l'avis de mes comparses, même si je souligne le courage et l'honnêteté dont vous faites preuve.

Tout d'abord, ce qui me semble le plus important et que tu as souligné clairement dans ton récit c'est que tu as manipule ta compagne pour disont le mot "l'a sauter". Déjà en tant que femmes... Désolé mais je ne serais pas vraiment compatissante envers ce genre d'attitudes...A aucun moment tu as évoqué son caractère, ce que tu aimais chez elle. Il n est jamais question d'Amour !On l'entrevois très légèrement lors de cocufiage mais n'est ce pas réactionnel....? "mince on est en train de me piquer mon jouet" je doute que votre colère soit pour les bonnes raisons... Elle et seulement elle ! Ou votre confort avec elle ?

Il faudrait revoir votre éducation,vos valeurs profondes cher Monsieur. Une Femme n'est pas un objet dont on dispose, ni un objet sexuel... Vous évoquez clairement cette manipulation malsaine.

Pensiez vous réellement que cette femme ne ressent rien ? Habitué à être traité comme de la m**** par son précédent... Mais tout de même... C'est une humaine, il est clairement justifie qu'elle ai pu se sentir seule et désœuvré.

Ce qui me met très en colère dans votre histoire c 'est que vous savez que votre compagne a beaucoup souffert d'une précédente relation PN... Et vous continuez en connaissance de cause ! C' est le pire pour moi.

Pour ma part sa trahison est largement justifie oui !!!
La façon dont vous parlez d'elle est tellement dégradante pour une femme, irrespectueuse donc si elle a ressenti tous ce dédain dans vos actes, j'imagine qu'elle en a été terriblement affecté et malheureuse.

Vous évoquez le fait que vous êtes beaucoup mieux physiquement que l'autre... Est ce vraiment le plus important ? Cela a clairement touché votre ego plus que votre amour... Ne serait elle pas plus heureuse avec un homme qui l'aime et l à respecte qu'un beau gosse qui ne l à regarde pas et ne l'a jamais vraiment aimé...

Pour moi, le choix serait vite fait, il n'y a pas photo.
Clairement vous pourriez être Bradley Cooper et Dieu seul sait comme Bradley Cooper est canon pour toute les femmes de cette planète que je ne poserai pas les yeux sur vous.

Posez vous la question, pourquoi ca s est achevé avec votre ex ? Toute parfaite qu 'elle était?

Pourquoi vous en faites voir à une nana qui n' à rien à voir avec cette histoire ?

S'il vous plaît, arrêtez de manipuler votre compagne, vous l'a détruisez, elle sait sans savoir... Ça c'est le pire !!!! Dites lui toute la vérité. Elle a le droit à la vérité, elle est directement concerné, il s agit aussi de sa vie... Pas seulement de la vôtre.

Faites vous suivre par un bon psy, il y a vraiment du boulot !

Je suis également fille de couple dysfonctionnel, avec des trucs bien pourri et moisi jusqu a la moelle !ça n'est pas une excuse pour se comporter n'importe comment... Pour moi bien au contraire !!!


Pitié, reprenez les reines de votre vie d'une façon bien plus saine, aimante et épanouis...

Faites preuve d'honnêteté, soyez un homme ! Vous n êtes plus un ado, je décele un gros manque de maturité dans votre discours. Nous ne sommes plus au lycée. Vous avez des responsabilités envers vous même et envers votre compagne...

S'il vous plaît à l'avenir, faites preuve d'un peu plus d'humilité et de respect...vous en serez plus heureux...

Merci pour votre témoignage et bonne route !
Répondre