Vos dons permettent de faire vivre l'association Faire un don

Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 776
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Mitsou78 »

Help120222 a écrit : jeu. 5 janv. 2023 16:48

Je suis en mode Maria Pacôme dans "La crise"
Ma psy m'a dit : il va falloir que vos proches s'accrochent, ça va remuer 😂
:jump: :jump: :jump:
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 454
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Help120222 »

C'est très rigolo 😂
:mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1: :mdr1:
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Auteur du sujet
Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 454
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Help120222 »

La date fatidique du jour de la découverte approche. Le 12 février. Je ne me sens pas très bien. Il ne l'a voyait pas que pour avoir des relations sexuelles. Il ne veut toujours pas me dire pourquoi. Ça fait un an dimanche. J'ai encore beaucoup de colère et de tristesse en moi, j'y pense tous les jours. Elle ne lui apportait rien de spécial alors pourquoi ? Je suis inconsolable. j'ai en permanence une boule à l'estomac. Je ne comprends pas et ce que je ne comprends pas me donne des tourments. Lui ne veut plus qu'on en parle, je citée : ça ne sert à rien. Il stoppe tout début de dialogue. Moi, j'ai mal, tellement mal. Je serre les dents, je vois un psy et une sophrologue, j'ai du xanax pour les angoisses. Cette histoire est ambigüe. Je n'ai jamais la même version.
Mais pourquoi a t il osé me faire ça à moi pendant 16 mois alors qu'il dit m'avoir toujours aimé.

:A+
J'ai besoin de votre soutien les amis pour passer le cap de la première année.
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 188
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par tous sauf moi »

Bonjour Help,
Je suis désolé de constater que tu ne vas pas mieux, pour tout te dire, j'admirais ta progression et tes efforts pour surmonter cela.
Ma femme aussi voudrait cesser d'en parler, m'a même menacé de divorce si j'évoquais encore cela, alors j'ai tenu un certain temps mais forcément je finis par craquer, tant de questions restent en suspend et elle ne comprend pas que j'ai besoin de tout savoir dans le détail maintenant qu'elle a décidé de me faire des révélations.
Pour elle, ça ne sert à rien puisque l'essentiel est là : elle m'a trompé, basta.
Ben non.
Et ton mari c'est pareil, il ne veut plus répondre à tes interrogations mais tu en as besoin.
Après, peut-être que nos conjoints pensent que si on n'en parle plus, on finira par oublier, sauf que ce sera le cas pour eux, mais pas pour nous. Eux n'ont pas à nous imaginer avec une tierce personne !!!!
J'en reviens toujours au même point : soit on doit quitter notre conjoint parce qu'on ne supporte vraiment pas ce qu'il a fait, soit on reste avec lui mais en sachant qu'on va en souffrir éternellement. Il fait peser le pour et le contre.
Serais-tu prête à divorcer Help ? A complètement changer ta vie ?
Nos conjoints nous ont mis face à un choix qu'on ne devrait pas avoir à faire.
Eux ne sont pas rongés par la culpabilité, nous nous sommes anéantis par le chagrin.
Comme toi, je ne veux pas perdre celle que j'aime depuis presque 30 ans, avec des hauts et des bas, nous ne sommes pas parfaits (j'en ai parlé à quelqu'un en privé ici), mais je tiens à elle, j'ai juste envie de la revoir autrement que comme celle qui m'a menti et trompé, qui en a aimé un autre, qui a fait des choses avec lui qui auraient dû m'être réservées.
Il faudrait, Help, qu'on parvienne à ne plus penser à tout cela.
Peut-être arrêter les médocs, les psy, ce forum, bref tout ce qui nous rappelle à cette infidélité, couper court, repartir vraiment dans une nouvelle ère de notre vie, comme si avant n'avait pas existé.
Sauf qu'il restera toujours ton mari et moi ma femme qui nous rappelleront leurs fautes.
Je ne pensais pas qu'un jour cette chanson représenterait à ce point ma vie quand Bono dit "I can't live with or without you"... c'est exact ça : sans elle je n'ai jamais été bien, je le suis encore, je le serai toujours... désormais avec elle, je ne suis plus si bien non plus.
Putain, ça fait chier.

Courage Help. Le 12, ce n'est qu'un nombre. La journée passera. Tu y arriveras.
:fleur
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3913
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Sans Prétention »

Help120222 a écrit : ven. 10 févr. 2023 22:20 J'ai besoin de votre soutien les amis pour passer le cap de la première année.
Hello Help.

Après un an, j'étais encore dans un sale état.
C'est encore "tôt", n'en déplaise aux abrutis des magazines bon marché qui n'y comprennent rien aux stress post traumatiques.

Je n'ai pas l'habitude de donner des paroles rassurantes pour rassurer. Alors voilà mon témoignage de l'époque :
Sans Prétention a écrit : mer. 13 mai 2015 11:57 Effet anniversaire. Vacances de mai. Enfant malade. Festival où l'on va en famille mais l'an dernier papa était seul avec les petits.
Maman ? Quinze jours de décrochage meeeeerveilleux loin, loin. Mangeant un sandwich... Bientôt.

Je ressens physiquement les prémices de la dépression de l'an dernier.
Ça commence à m'arracher les tripes.
Ça allait globalement mieux. Je pense réellement avoir franchi une étape.
Mais là... Mauvais souvenirs qui remontent à la surface. Amers comme une nausée.

Fuck it !

Ce qui était vraiment pourri avec cette date, c'est que c'était en plus un jour symboliquement important (et je redis pas le fait qu'ils ont "refait" ensemble notre histoire, c'est-à-dire visité les mêmes lieux, à peu près le même déroulé quoi, circonstances semblables : un vol de vie, un viol aussi).

tous sauf moi a écrit : sam. 11 févr. 2023 08:18 Courage Help. Le 12, ce n'est qu'un nombre.
Exact. Comme je te le disais dans un message précédent, la date n'est que la réalisation (ou pas) de quelque chose qui s'est installé depuis plus longtemps. Donc, ne pas trop focaliser là-dessus.

Cependant, comme pour exorciser, je me suis offert un cadeau inestimable un jour de mai, juste pour le symbole.
Tu penseras à nouveau à ce que je te dis là pour les mois qui arrivent : réalise-toi dans quelque chose que tu n'as jamais osé faire, et tu verras le bien que ça peut procurer d'accomplir quelque chose pour soi en n'ayant rien à foutre de la vie de l'autre. :lol:

tous sauf moi a écrit : sam. 11 févr. 2023 08:18 Nos conjoints nous ont mis face à un choix qu'on ne devrait pas avoir à faire.
Vrai et faux.
Dans mon cas (je parle pour moi et moi-même) ce bordel a été le révélateur de quelque chose de plus grave qui était en train de me détruire à petit feu. La découverte m'a libéré d'un poids phénoménal. :deal:

Attention à ne pas interpréter mes propos : je ne suis pas de ces connards qui disent que cette infidélité est une bonne chose. Ça ne l'est pas.
Mais à l'occasion de cette merde, j'ai pu accomplir des choses que je m'interdisais avant sans aucune culpabilité. Mon dû. Ce que j'avais sacrifié (inutilement) au nom d'une perfection qui n'existait que dans ma tête.

Existentialiste : "L'important n'est pas ce qu'ils ont fait de moi mais ce que je fais de ce qu'ils ont fait de moi".


Ça me rappelle un récent message de madame à son meilleur ami à l'époque : "SP nous pensait différents. Mais il n'y a que lui qui était différent. Comment j'ai pu le tromper et penser que j'allais m'en sortir quelle conne !"
Dont acte. :jap:

tous sauf moi a écrit : sam. 11 févr. 2023 08:18 J'en reviens toujours au même point : soit on doit quitter notre conjoint parce qu'on ne supporte vraiment pas ce qu'il a fait, soit on reste avec lui mais en sachant qu'on va en souffrir éternellement.
Toujours le même problème avec toi TSM : binaire. :roll:
Je connais des gens qui restent et qui s'en foutent, d'autres qui restent mais c'est ni génial ni pourri (c'est juste bien), d'autres encore qui sont plus "heureux", d'autres qui restent puis ça les gonfle du coup ils partent sans se faire de mal (mais il fallait du temps), d'autres encore pour qui c'est plus clair, plus équilibré, qui s'épanouissent et se réalisent mieux seuls et dans le couple à la fois. D'autres qui s'emmerdent et d'autres enfin qui vivent un éternel enfer.
Ces derniers cas sont peu nombreux. Pour ceux là en effet, je préconise la rupture puisque que la reconstruction personnelle est impossible.
:fleur

tous sauf moi a écrit : sam. 11 févr. 2023 08:18 Il faudrait, Help, qu'on parvienne à ne plus penser à tout cela.
Impossible.
Ce n'est donc pas la solution.

tous sauf moi a écrit : sam. 11 févr. 2023 08:18 Peut-être arrêter les médocs, les psy, ce forum, bref tout ce qui nous rappelle à cette infidélité, couper court, repartir vraiment dans une nouvelle ère de notre vie, comme si avant n'avait pas existé.
Je serais inquiet pour ta santé mentale si tu parvenais à faire ça.
Alzheimer amoureux.
Cela dit il faut distinguer les choses : c'est pas les médocs et le psy qui rappellent l'infidélité. Tu penses à l'envers :kelkon:

Pour le forum par contre, je ne préconise pas de rester trop longtemps. :cocu:

tous sauf moi a écrit : sam. 11 févr. 2023 08:18 "I can't live with or without you"... c'est exact ça : sans elle je n'ai jamais été bien, je le suis encore, je le serai toujours... désormais avec elle, je ne suis plus si bien non plus.
Putain, ça fait chier.
I can live without you but I choose to stay... Until the day I'll be bored.

C'est mieux.

:fleur
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 188
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par tous sauf moi »

J'envie ton sens critique et ta philosophie SP.
J'ai toujours été binaire.

Bon conseils de ta part pour Help.
J'espère qu'elle s'en sortira.
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 188
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par tous sauf moi »

SP.
Que veux-tu dire dans l'exemple du message de ton épouse à son ami ?
A force de ne pas dormir, mon cerveau marche au ralenti ou alors je suis juste con. :doute:
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3913
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Sans Prétention »

tous sauf moi a écrit : sam. 11 févr. 2023 13:24 J'envie ton sens critique et ta philosophie SP.
J'ai toujours été binaire.
Chacun fait ce qu'il peut et moi avec les autres.

Si ça marche pour toi 1/0, tant mieux. C'est assez rassurant.
Mais le risque quand on donne des conseils c'est de fermer les autres sur nos propres névroses alors que d'autres personnes ont trouvé un moyen personnel de s'en sortir. Pas de la façon la plus traditionnelle, certes, c'est parfois assez folklorique mais tout le monde mérite d'avoir le choix.

Là, j'ai (re)bondis sur tes propos parce que tu ne proposais à Help qu'une alternative : partir et/ou souffrir.
Heureusement qu'il y a d'autres possibles.
Par contre, autant celui de l'ancien cocu devenu plus indépendant et sûr de lui, je l'ai vu et vécu, les sorties d'emprise ne sont pas rares non plus. Autant le couple plus fort, plus amoureux je doute. Je vois plutôt une sorte de négociation amoureuse plus ancrée dans le réel où c'est pas forcément la catastrophe ni le paradis total. Juste un modus vivendi peut-être plus sain.

tous sauf moi a écrit : sam. 11 févr. 2023 14:08 Que veux-tu dire dans l'exemple du message de ton épouse à son ami ?
Rien de particulier.
Ces messages interceptés montraient juste que ma femme avouait avoir un problème d'ennui dans le couple bien supérieur à la moyenne. De façon... Quasi compulsive.

Je viens de poster dans "les billets d'humeur" pas plus tard que ce matin, étant tombé sur un article qui traite de la question.

Ce qu'elle disait là c'est que moi j'étais sans doute son exact opposé : capable d'amour de manière continue, inconditionnelle, sans tromperie.
Dans son monde à elle, ça n'existe pas.

D'où sa phrase "SP nous pensait différents (des autres) en fait il n'y a que lui qui l'était (différent des autres)."

Juste pointer du doigt que nos deux mondes ne se rencontraient pas.
Parce qu'elle se mentait à elle-même, aux autres et beaucoup à moi. Notre couple était " parfait " mais uniquement de mon point de vue. Il était parfaitement faux. Et je souffrais déjà beaucoup bien avant de savoir.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 454
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Help120222 »

Coucou,
Merci pour votre soutien.
Le moral dans les chaussettes certes mais pas d'envie suicidaire. Juste de la tristesse. J'ai survécu à la première année, je compte bien rebondir. Mais nous sommes d'accord qu'il y a des jours plus difficiles que d'autres.
Monsieur m'emmène en randonnée demain toute la journée. La nature, l'exercice , être nous deux... La solution pour ne pas s'ancrer sur cette date et penser à autre chose : vivre l'instant présent.

Merci encore 🙏
:fleur
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Auteur du sujet
Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 454
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Help120222 »

Help120222 a écrit : ven. 10 févr. 2023 22:20 J'ai besoin de votre soutien les amis pour passer le cap de la première année.
"<<<Hello Help.

Après un an, j'étais encore dans un sale état.
C'est encore "tôt", n'en déplaise aux abrutis des magazines bon marché qui n'y comprennent rien aux stress post traumatiques.>>>'
Monsieur Help pense que, franchement, un an après, j'aurais dû classer tout ça et arrêter de ressasser. Je crois qu'il ne sait pas ce qu'est un stress post traumatique. Je cite : payer autant un psy pour ne pas avancer, ils ne font pas leur boulot. Ils ne savent pas que tu continues de te faire du mal.
Je lui ai proposé , puisqu'il a des choses à dire au psy, de m'accompagner à la prochaine séance.
Il est parti en courant 😂😂😂
Après, franchement, il me prouve chaque jour à quel point il tient à moi.
Le sandwich, du bas de gamme, insipide, une distraction low cost. D'ailleurs, il n'a eu aucun mal à l'éjecter de sa vie, zéro attachement, un "vide coucougnettes" pas très douée.

Modération : correction de balises.
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 188
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par tous sauf moi »

Là, j'ai (re)bondis sur tes propos parce que tu ne proposais à Help qu'une alternative : partir et/ou souffrir.

✓✓✓✓ Parce que je pense que ce sont les deux alternatives opposées extrêmes. Entre les deux, le mythe du couple qui surmonte l'épreuve, j'y crois de moins en moins. On a tous notre niveau d'acceptation de l'infidélité, pour certains embrasser c'est trompé, pour d'autres il faut qu'il y ait eu rapport sexuel, pour d'autres encore ça n'est grave que s'il y a eu des sentiments, etc. Peu importe, on a tous notre propre histoire, on ne pourra pas juger si un adultère est plus grave qu'un autre. Par contre, la douleur et la brisure seront les mêmes. Et je doute de plus en plus sur la possibilité de réussir à vivre avec l'être qui nous a trompé, car sa simple vue nous rapporte à ses fautes. Bref, revivre normalement, ça me paraît improbables, voilà pourquoi j'estime qu'il n'y a que ces deux alternatives. Mais je sais, et tu as raison, que je suis trop binaire, c'est mon défaut.

Heureusement qu'il y a d'autres possibles.
Par contre, autant celui de l'ancien cocu devenu plus indépendant et sûr de lui, je l'ai vu et vécu, les sorties d'emprise ne sont pas rares non plus. Autant le couple plus fort, plus amoureux je doute.

✓✓✓✓ Tu vois. Donc à quoi bon vouloir faire perdurer une union où l'amour ne serait plus aussi beau et sincère qu'avant. Après tout ce que je t'ai raconté, tu dois penser que je suis un mec perturbé et primaire, porté essentiellement sur le sexe, mais je suis en fait quelqu'un qui a toujours crû aux sentiments amoureux sincères, je suis plus romantique dans mon cœur que j'ai pu le montrer à mon épouse et j'ai toujours considéré mon couple comme ma priorité. Je pense que tous les hommes ne sont pas aussi fleur bleue que moi, d'ailleurs je préférerais souvent être plus détaché sur ce sujet, même ma femme considère que je me comporte encore aujourd'hui comme un adolescent et que j'ai une image de l'amour idéalisé tel qu'on peut l'avoir à cet âge. C'est comme ça. Ça ne m'empêche pas à côté d'être porté sur la chose.

Je vois plutôt une sorte de négociation amoureuse plus ancrée dans le réel où c'est pas forcément la catastrophe ni le paradis total. Juste un modus vivendi peut-être plus sain.

✓✓✓✓ Une union purement sentimentale, faite d'amour sincère, sans le moindre accro, sans infidélité, me paraît la version la plus saine qui soit.

Rien de particulier.
Ces messages interceptés montraient juste que ma femme avouait avoir un problème d'ennui dans le couple bien supérieur à la moyenne.

✓✓✓✓ L'ennui n'était forcement pas présent au début de votre relation. Comme pour chaque couple qui se crée, au départ c'est le feu dans le coeur et la tête, une explosion de sensations, des papillons dans le ventre, un désir illimité pour l'autre et ça peut durer quelques semaines à quelques années. Ensuite, c'est plus compliqué de raviver la flamme mais c'est possible. Au début, l'ennui n'existe pas. Si ton épouse s'est ennuyée un jour, c'est que tu ne lui apportais plus l'excitation et la nouveauté qui pouvait la faire palpiter encore, ou alors que ses désirs avaient évolué mais pas les tiens et que donc tu n'étais pas conscient de son changement ou pas capable de la satisfaire. T'en a-t-elle juste parlé avant de te tromper ?

Ce qu'elle disait là c'est que moi j'étais sans doute son exact opposé : capable d'amour de manière continue, inconditionnelle, sans tromperie.
Dans son monde à elle, ça n'existe pas.

✓✓✓✓ Je n'y crois pas. Je suis persuadé, sauf à de très rares occasions et souvent pour des personnes avec beaucoup d'expériences, que dans un couple qui se forme, chacun des membres pense et espère que leur union sera forte et sincère le plus longtemps possible, que ce qui est beau et neuf le restera et jamais l'un des deux se dit dès le départ que tôt ou tard il sera amené à tromper l'autre. Dans son monde actuel, ça n'existe pas, mais au moment de votre rencontre et de votre mariage, elle devait croire à la fidélité et à l'amour éternel. Si dès le début elle n'y croyait pas, tu l'aurais su. Moi, j'y croyais avant, même si j'ai fauté, ne serait ce parce que j'ai toujours été sincère et honnête. Je découvre que mon épouse ne l'a pas été et c'est seulement maintenant que je ne crois plus en l'amour continu et sans infidélité, puisque je sais qu'elle m'a trompé et a été amoureuse alors brièvement d'un autre. Si je devais quitter ma femme et rencontrer une nouvelle, je serai méfiant et ne croirais plus en rien. J'envie les jeunes qui croient encore en l'amour sincère, comme j'y ai cru avant. Bref, ta femme n'était quand même pas dès le départ persuadée que l'amour n'est pas envisageable dans la durée et que l'infidélité est inéluctable car dans ce cas, pourquoi s'être engagée avec toi. Les personnes comme ça doivent rester célibataires et butiner de fleurs en fleurs sans engagement !
Donc ma question est : à partir de combien d'années à tes côtés elle s'est rendue compte que dans son monde, ça n'existe pas ?

D'où sa phrase "SP nous pensait différents (des autres) en fait il n'y a que lui qui l'était (différent des autres)."

Juste pointer du doigt que nos deux mondes ne se rencontraient pas.

✓✓✓✓ Ils se sont bien rencontrés à un moment sinon vous n'auriez rien construit ensemble. Ta femme a juste évolué différemment. Comme la mienne qui considère que je suis resté au stade pré-pubaire de l'amour alors qu'elle m'avoue avoir changé d'opinion sur ça avec le temps. Elle qui m'avait dit que nous deux ce serait pour la vie affirme désormais considérer qu'un être humain n'est pas fait pour vivre toute une vie avec la même personne :pleure: . Ses idées sur la question ont changé avec le temps, tandis que moi je suis resté ancré sur cette conviction que l'on peut aimer une seule personne toute sa vie.

Parce qu'elle se mentait à elle-même, aux autres et beaucoup à moi. Notre couple était " parfait " mais uniquement de mon point de vue. Il était parfaitement faux. Et je souffrais déjà beaucoup bien avant de savoir.

✓✓✓✓ Pourtant, tu es toujours avec elle. Comment appelle-t-on une personne qui souffre et qui continue de souffrir volontairement ? Une personne fataliste ou masochiste ?
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 188
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par tous sauf moi »

Help,
Ton mari estime que désormais tu pourrais passer à autre chose et arrêter de ressasser son infidélité.
Il ne peut simplement pas te comprendre !
C'est pas plus compliqué.
Comment le pourrait-il, il n'est pas dans ta position, IL NE SAIT PAS CE QUE CA FAIT.
Ma femme aussi a cet argument débile qui consiste à dire que tout cela s'est passé il y a plus de 20 ans, donc que c'est limite prescrit, mais je m'en fiche que ça ait eu lieu il y a 25 ans où il y a 5 mois : ça a eu lieu.
Le pire, pour diverses raisons, c'est que je ne pourrais pas rendre la monnaie de sa pièce à ma femme pour qu'elle ressente ce que ça fait d'être à notre place.
Crois tu que ton mari serait aussi effondré que toi si demain tu lui apprenais que tu l'avais trompé plusieurs fois avec un autre homme ?
La mienne, je pense, saurait qu'elle ne pourrait pas me le reprocher, ayant fait la même chose, et pourrait même estimer que nous serions à égalité, donc je suis persuadé qu'en la trompant, je n'obtiendrais même pas qu'elle puisse ressentir ce que je vis. En plus, elle a un autre regard que moi sur le rapport charnel, elle ne vivrait pas mal que je puisse dormir ou coucher avec une autre, tant que la relation n'est pas suivie et si possible sans sentiments. La seule chose qu'elle m'a avoué qu'elle n'accepterait pas, c'est que j'ai une double vie, que j'entretienne une relation amoureuse longue avec une autre.
Donc ton mari semble merveilleux de soutien et de réconfort pour t'aider à remonter la pente, mais il ne comprend vraiment pas ce que tu vis pour considérer que maintenant c'est bon tu peux penser à autre chose et arrêter de te poser des questions.
Et en même temps, il n'a pas tort. Cogiter sans arrêt comme tu sembles le faire et comme je le fais ne fait qu'entre tenir notre mal-être et notre souffrance.
Minuit 23, ma femme dort paisiblement, moi je vous saoule d'écrits et je me saoule de vodka.
Biz à tous, à toi Help.
Avatar du membre

2lespoir
Cornu
Cornu
Messages : 14
Enregistré le : lun. 17 oct. 2022 14:06

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par 2lespoir »

Cc Help, Tsm et ...

1 an, a été un cap difficile à passer pour moi aussi.

C'est à partir de ce moment là, ou les pensées étant encore bien trop présentes, envahissantes parfois, que je me suis décidée à accepter une aide médiacle (anti dépresseur à faible dosage).
J'ai repris rdv avec le psychologue.

Aujourd'hui, 5 mois après, je vais mieux.
Moins le brouillard dans ma tête, les idées plus claires, ce qui me permet de mieux analyser la situation, avec plus de calme, et aussi de mieux me reposer 😊
Je retrouve l'envie de pratiquer certaines activités, loisirs, seule ou avec d'autres, ce que j'aime faire.
Du coup je reprends confiance en moi petit à petit, je m'affirme davantage et ça fait du bien.

Le temps passe vite, prenez soin de vous, pensez à vous faire du bien.

C'est un peu ma vengeance à moi, penser à moi, réussir à me faire plaisir en m'accordant du temps pour me faire du bien !

Bon dimanche à tous !
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3913
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Sans Prétention »

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 ✓✓✓✓ Parce que je pense que ce sont les deux alternatives opposées extrêmes.
Extrêmes et opposés.
Bien dit. :jap:

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Entre les deux, le mythe du couple qui surmonte l'épreuve, j'y crois de moins en moins.
Tu peux ne pas y croire pour toi, c'est ton droit le plus strict.
Pourtant, des couples surmontent l'épreuve.
De diverses manières, certes, mais surmontent.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 On a tous notre niveau d'acceptation de l'infidélité, pour certains embrasser c'est trompé, pour d'autres il faut qu'il y ait eu rapport sexuel, pour d'autres encore ça n'est grave que s'il y a eu des sentiments, etc. Peu importe, on a tous notre propre histoire, on ne pourra pas juger si un adultère est plus grave qu'un autre.
On peut juger sur du factuel.
Par exemple, être trompé avec son père, ça craint plus qu'avec une vague connaissance.
Pourquoi ? A cause de la double trahison et du lien filial.
Tout comme se voir pousser des cornes par son meilleur ami : concurrence déloyale. Le mec tu te confies à lui sur ta life, il s'en sert pour serrer ta femme... Ça reste quand même un peu plus salop que le collègue de bureau que tu connais pas.
Sous l'effet de l'alcool VS en pleine possession de ses moyens, enfant illégitime, etc...

Après, chacun pèse selon son propre parcours et ses valeurs intrinsèques.

Il y a donc les faits et l'appréciation de ces faits.
L'appréciation est complètement individuelle mais les faits sont ce qu'ils sont.

Toi par exemple, tu accepterais l'idée d'une relation cachée de ta femme, plein d'autres non.
Par contre, c'est pas pareil si elle en a baisé cent pendant pendant des années de partouze qu'un seul par amour pendant un mois.

Sinon, au lieu de te perdre dans des théories très "mainstream" (genre "chacun ses limites", etc), dis-toi qu'une infidélité est ce que fait l'autre en se cachant parce qu'il sait que son partenaire n'aimerait pas ça. C'est une définition assez stable.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Par contre, la douleur et la brisure seront les mêmes.
Très probablement.
Reste que certains écarts sont plus difficiles à avaler que d'autres sur le long terme : c'est pas pareil si elle en a baisé cent pendant pendant des années de partouze qu'un seul par amour pendant un mois. N'est-ce pas ?

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Et je doute de plus en plus sur la possibilité de réussir à vivre avec l'être qui nous a trompé, car sa simple vue nous rapporte à ses fautes.
Question de regard.
Personne n'a jamais dit ici qu'on oubliait ou qu'on passait l'éponge.
Tout le monde dit ici que c'est ce qu'on fait de ça qui compte.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Bref, revivre normalement, ça me paraît improbables,
Dépend ce que tu appelles vivre normalement.
Moi je suis beaucoup plus "normal" depuis tout ça.
Seul regret : ne pas avoir posé ma bombe plus tôt : j'aurais été moins usé.
Mais au final, je préfère ma configuration actuelle et de loin.
Mon couple, je sais pas.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 voilà pourquoi j'estime qu'il n'y a que ces deux alternatives. Mais je sais, et tu as raison, que je suis trop binaire, c'est mon défaut.
Pas grave.
Je comprends ton point de vue et l'accepte.
En revanche, il ne vaut pas forcément pour la majorité des cas.
Une fois que tu as compris ça, tu amènes ta pierre à l'édifice.

C'est comme "tout le monde préfèrerait ne pas savoir". On a eu cette discussion : c'est faux.
Par contre, "je préfère ne pas savoir", pas de problème, c'est ton choix propre.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Heureusement qu'il y a d'autres possibles.
Par contre, autant celui de l'ancien cocu devenu plus indépendant et sûr de lui, je l'ai vu et vécu, les sorties d'emprise ne sont pas rares non plus. Autant le couple plus fort, plus amoureux je doute.

✓✓✓✓ Tu vois. Donc à quoi bon vouloir faire perdurer une union où l'amour ne serait plus aussi beau et sincère qu'avant.
Mon amour d'avant n'était beau que dans ma tête et il n'était pas sincère non plus de la part de madame.
J'aimais un fake qui n'existait pas.
:doute:

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Après tout ce que je t'ai raconté, tu dois penser que je suis un mec perturbé et primaire, porté essentiellement sur le sexe,
Je ne pense pas ce que tu dis.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 mais je suis en fait quelqu'un qui a toujours crû aux sentiments amoureux sincères, je suis plus romantique dans mon cœur que j'ai pu le montrer à mon épouse et j'ai toujours considéré mon couple comme ma priorité.
Profil type rencontré sur SOS cocu.
Précision : d'autres types de personnes trompées existent mais sur SOS, il y a beaucoup de ce type dont je fais également partie.

A lire : viewtopic.php?t=3724

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Je pense que tous les hommes ne sont pas aussi fleur bleue que moi,
Et il y a des hommes qui pensent que seuls les hommes sont fleur bleue et aucune femme ne l'est.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 d'ailleurs je préférerais souvent être plus détaché sur ce sujet, même ma femme considère que je me comporte encore aujourd'hui comme un adolescent et que j'ai une image de l'amour idéalisé tel qu'on peut l'avoir à cet âge. C'est comme ça. Ça ne m'empêche pas à côté d'être porté sur la chose.
Adolescent aussi on est porté sur la chose.
Y a pas de contradiction.

En revanche je te perçois bloqué dans une boule temporelle en effet.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Je vois plutôt une sorte de négociation amoureuse plus ancrée dans le réel où c'est pas forcément la catastrophe ni le paradis total. Juste un modus vivendi peut-être plus sain.

✓✓✓✓ Une union purement sentimentale, faite d'amour sincère, sans le moindre accro, sans infidélité, me paraît la version la plus saine qui soit.
Sans accroc ce n'est pas possible.
Il faudrait pour cela deux êtres de perfection qui fusionnent.
Et comme personne n'est parfait...

En revanche, sans tromper, ça existe.

Dernière chose : tu confonds "sain" et "parfait".
Vérifie dans un dictionnaire l'écart conceptuel entre les deux.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 ✓✓✓✓ L'ennui n'était forcement pas présent au début de votre relation. Comme pour chaque couple qui se crée, au départ c'est le feu dans le coeur et la tête, une explosion de sensations, des papillons dans le ventre, un désir illimité pour l'autre et ça peut durer quelques semaines à quelques années.
Ça s'appelle la passion.
Pour les spécialistes de la question, ça durerait trois ans.
Normal.
Pour ma femme c'est moins (toutes expériences cumulées).
Elle était donc hors norme de ce point de vue.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Ensuite, c'est plus compliqué de raviver la flamme mais c'est possible.
Oui.
Après, certains ont besoin d'artifices compliqués pendant que d'autres se contentent de peu.
"Question de personnalité".

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Au début, l'ennui n'existe pas.
Dépend le niveau d'accrochage primaire.
Parfois, on s'emmerde sévère après une semaine parce que la personne ne nous correspond pas.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Si ton épouse s'est ennuyée un jour, c'est que tu ne lui apportais plus l'excitation et la nouveauté qui pouvait la faire palpiter encore,
Une phrase de magazine toute faite.
:lol:

Je dis pas que j'étais parfait, je dis que j'aurais donné à une autre la même chose, elle m'aurait remercié.
Je dis aussi que je me suis contenté du néant avec ma femme parce que j'aimais pour deux pendant longtemps.
Je dis enfin que quand quelqu'un non seulement ne parle pas mais en plus te remplace dans ton dos et qu'enfin il t'accuse de tous les maux, alors tu peux toujours courir pour "faire palpiter encore".

Maintenant, oui, il y a des cas où certainement on ne fait pas toujours ce qu'il faut.
Mais s'il est exigé cette tyrannie de deviner les moindres désirs (flottants et contradictoires) de ses partenaires pour être heureux en couple, alors mieux vaut en effet renoncer à toute forme d'attachement.

D'ailleurs si tu dois ressembler à Brad Pitt pour être aimé d'une personne alors que tu ne l'es pas et que tu ne le seras jamais, il y a une forme d'emprise psychologique sous-jacente à briser.
Pareil si elle / il te choisit alors que t'as pas le sou tandis qu'il / elle rêve d'une vie de jet-setter. C'est à soigner.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 ou alors que ses désirs avaient évolué mais pas les tiens et que donc tu n'étais pas conscient de son changement ou pas capable de la satisfaire. T'en a-t-elle juste parlé avant de te tromper ?
Non.
Mieux : j'analyse les gens assez finement. En général.
A mes questions elle répondait : "Tu te fais des films ! Arrête de faire des plans sur la comète ! Tu comprends rien !"
Au final, j'avais raison.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Ce qu'elle disait là c'est que moi j'étais sans doute son exact opposé : capable d'amour de manière continue, inconditionnelle, sans tromperie.
Dans son monde à elle, ça n'existe pas.

✓✓✓✓ Je n'y crois pas. Je suis persuadé, sauf à de très rares occasions et souvent pour des personnes avec beaucoup d'expériences, que dans un couple qui se forme, chacun des membres pense et espère que leur union sera forte et sincère le plus longtemps possible, que ce qui est beau et neuf le restera et jamais l'un des deux se dit dès le départ que tôt ou tard il sera amené à tromper l'autre.
Tu peux ne pas y croire, c'est pourtant factuel.
15 ans je l'ai aimée comme une déesse.
Aucun faux pas.
Passé de la passion pure à une forme d'amour très puissant.
Elle, dans ses innombrables relations, elle a trompé tous ses mecs au bout de quelques mois.

Par contre, oui, elle y a cru, comme à chaque fois.
Ce qui est pathologique c'est de croire des choses et de faire tout le temps l'inverse.
On appelle ça un pattern : quelque soit le cas de figure ou la personne en face, réagir de la même manière sans aucune adaptation au contexte.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Dans son monde actuel, ça n'existe pas, mais au moment de votre rencontre et de votre mariage, elle devait croire à la fidélité et à l'amour éternel.
Elle trouvait ça ringard mais elle a cru qu'elle y a cru.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Si dès le début elle n'y croyait pas, tu l'aurais su.
Je ne l'ai pas su.
Je l'ai soupçonné.
Aujourd'hui elle me dit "tu avais bien senti que quelque chose ne tournait pas rond chez moi non ?"
Oui mais j'ai préféré croire ce qu'elle me disait et ce qu'elle pensait dire en étant tout à fait sincère.

Il y a quelque chose que tu ne saisis pas TSM :
Il y a des menteurs pathologiques de type pervers qui savent très bien qu'ils n'aiment pas leur partenaire mais qui lui font croire que c'est le cas.
Leur but est la domination de l'autre.
Et puis il y a ceux qui croient à ce qu'ils disent mais font l'inverse.
Leur but c'est surtout de sauver leurs fesses égoistes.
Et puis il y a des gens cohérents : je te promets l'amour éternel et je fais tout pour réussir parce que j'y crois ou je ne te promets pas la fidélité de corps parce que j'aime la nouveauté mais on peut vivre ensemble quand même si tu acceptes ce que je suis.
Bref.

Tu enfonces une porte ouverte mais sans voir qu'il y en a d'autres.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Moi, j'y croyais avant, même si j'ai fauté, ne serait ce parce que j'ai toujours été sincère et honnête. Je découvre que mon épouse ne l'a pas été et c'est seulement maintenant que je ne crois plus en l'amour continu et sans infidélité, puisque je sais qu'elle m'a trompé et a été amoureuse alors brièvement d'un autre. Si je devais quitter ma femme et rencontrer une nouvelle, je serai méfiant et ne croirais plus en rien.

“C’est une folie de haïr toutes les roses parce que une épine vous a piqué”

― Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry


tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 J'envie les jeunes qui croient encore en l'amour sincère, comme j'y ai cru avant.
La génération X, Y ?
Va lire : https://sms.hypotheses.org/31020

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Bref, ta femme n'était quand même pas dès le départ persuadée que l'amour n'est pas envisageable dans la durée et que l'infidélité est inéluctable car dans ce cas, pourquoi s'être engagée avec toi.
Lol.
Parce qu'elle y a cru, personne ne dit le contraire (voir la porte ouverte que tu as enfoncée plus haut).

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Les personnes comme ça doivent rester célibataires et butiner de fleurs en fleurs sans engagement !
Les "personnes comme ça", étrangement, refusent de se mettre avec des "comme elles".
Étrange hein ? :cocu:

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Donc ma question est : à partir de combien d'années à tes côtés elle s'est rendue compte que dans son monde, ça n'existe pas ?
C'est diffus.
Je dirais à peu près deux ans.
Et c'est, chez elle, un record absolu.
D'une certaine manière, je suis l'être suprême dans son système.
En gros, je mérite une médaille.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 D'où sa phrase "SP nous pensait différents (des autres) en fait il n'y a que lui qui l'était (différent des autres)."

Juste pointer du doigt que nos deux mondes ne se rencontraient pas.

✓✓✓✓ Ils se sont bien rencontrés à un moment sinon vous n'auriez rien construit ensemble.
Encore une fois, personne ne dit le contraire.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Ta femme a juste évolué différemment.
Bien au contraire : elle est restée elle-même. C'est-à-dire une adolescente frustrée et insatisfaite incapable de construire une relation sérieuse.
Encore une phrase toute faite qui ne tient pas compte des réalités. :)

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Comme la mienne qui considère que je suis resté au stade pré-pubaire de l'amour alors qu'elle m'avoue avoir changé d'opinion sur ça avec le temps.
Je crois savoir qu'elle a changé d'opinion assez rapidement en fait.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Elle qui m'avait dit que nous deux ce serait pour la vie affirme désormais considérer qu'un être humain n'est pas fait pour vivre toute une vie avec la même personne :pleure: .
Phrase toute faite, très en phase avec le capitalisme amoureux post-moderne.
Rester ensemble est donc un défi.
Si elle n'est pas d'accord de le relever avec toi, balance la.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Ses idées sur la question ont changé avec le temps, tandis que moi je suis resté ancré sur cette conviction que l'on peut aimer une seule personne toute sa vie.
Croyance limitante.
Heureusement que non.

tous sauf moi a écrit : dim. 12 févr. 2023 00:09 Parce qu'elle se mentait à elle-même, aux autres et beaucoup à moi. Notre couple était " parfait " mais uniquement de mon point de vue. Il était parfaitement faux. Et je souffrais déjà beaucoup bien avant de savoir.

✓✓✓✓ Pourtant, tu es toujours avec elle. Comment appelle-t-on une personne qui souffre et qui continue de souffrir volontairement ? Une personne fataliste ou masochiste ?
Qui t'a dit que je souffrais ? :roll:

Et on en revient au début de la conversation : on ne peut que quitter ou souffrir...
Non.

Tu es coincé dans une boucle temporelle...
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 454
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: Je n'ai rien compris : adultère de 16 mois

Message par Help120222 »

Coucou,

Merci 2lespoir pour ton témoignage. Bizarrement, cette journée que j'appréhendais et qui, depuis jeudi, me stressait, s'est passée doucement et sereinement.
Ce midi, restaurant avec Monsieur qui m'a invitée à nous faire plaisir et ne pas regarder à la dépense. Puis randonnée en amoureux. 7 kms à pieds et découverte d'endroits insolites.
Ni moi ni lui n'avons pensé au reste. Ce soir, nous sommes en accord, apaisés.
Nous sommes restés dans l'instant présent.
Ce soir, nous sommes certains de vouloir continuer ensemble et reconstruire notre couple, en mieux.

Merci à vous toutes et tous.
:fleur :A+
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Répondre