Vos dons permettent de faire vivre l'association Faire un don

A mon tour

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Mada
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 25 nov. 2022 15:33

A mon tour

Message par Mada »

Bonsoir!
On ne tombe pas par hasard sur ce forum!
Après plusieurs semaines de lecture( ça m’a fait du bien de vous lire), je me lance.
Mariée depuis 25 ans, 2 grands enfants, j’ai découvert ( en triant des photos sur l’ordi) il y a un an que mon mari m’avait trompé il y a 12 ans. La relation a duré 1 an et demi mais il n’y a eu que 2 rencontres physiques. C’était une ancienne connaissance professionnelle qui l’a recontacté, une jeune femme brillante et jolie. Il n’a pas nié ( j’ai retrouvé des échanges de mails).
Malgré le temps, ça a été difficile pour moi mais j’ai essayé de comprendre. On s’est connu jeunes, il n’avait pas d’autres expériences, j’ai aussi pu avoir qqs coups de cœurs, elle était belle, jeune, un esprit brillant ( elle vient d’écrire un livre)… bref, je me suis remise en question, j’ai été plus attentive et on a eu de très bons moments ensuite.
Mais il y a 3 mois, il est sorti avec des collègues en oubliant son téléphone, je ne sais pas pourquoi j’ai regardé dedans ( je ne l’avais jamais fait) et là, tout s’est effondré.
Après cette infidélité, il s’est inscrit sur des sites de rencontres extra conjuguaux ( il n’y a jamais eu de suite, j’ai tout épluché) et plus tard, depuis 2 ou 3 ans, il est allé voir des escortes ( 6 ou 7 fois). Bien sûr, il a nié, pas longtemps, j’avais les sms…
Il me dit qu’il m’aime, que c’était que du cul, qu’il regrette.
Je me sens tellement humiliée, je trouve ça tellement glauque que je n’en ai parlé à personne. J’ai ça en boucle dans la tête depuis 3 mois, je ne comprends pas. On s’entendait bien au lit, il dit que ça n’a jamais été mieux (?)…
Je ne sais plus, j’ai l’impression d’être en face d’un inconnu, je ne suis pas sûre de pouvoir ni de vouloir pardonner mais surtout je ne comprends pas ce que peut apporter le sexe tarifé. Il m’a dit que c’était des pulsions, qu’il regrettait tout en sortant ( mais il y est retourné), qu’il est content que j’ai tout découvert, qu’il lui fallait cette claque pour comprendre ce qui comptait vraiment ( lol). Mais moi, j’ai tellement mal d’avoir été prise pour une imbécile durant tout ce temps.
Si vous avez des pistes pour m’aider, je suis preneuse, je crois qu’il y a beaucoup de gens bienveillants ici.
Merci d’avance
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 465
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: A mon tour

Message par Help120222 »

Bonsoir Mada,
Et selon la formule consacrée, désolée de te compter parmi nous.
Tu liras nos témoignages à toutes et tous et, ça t'aidera à faire ton chemin.
Mon mari, comme tu as pu le lire, ce n'était pas tarifé, ni ouf (ils disent tous ça), mais il y est retourné 10 fois, 20 fois, peut être plus. Une relation plan cul de presque deux ans, régulière et aujourd'hui, lui, soulagé que j'ai découvert et déjà rangé dans son petit tiroir des "grosses bêtises" qu'on regrette, en mode petit garçon à sa Maman qui a fait une grosse bêtise.
Moi, perte de tous mes repères, un chagrin immense, un stress post traumatique et une dépression modérée.
Comme toi, 25 ans de mariage fêté cette année, deux enfants. Aucun signe avant coureur. Ma vie, c'est la bérézina.
Ici il y a bienveillance et soutien. Mes amis SP, Milo, Mitsou, Oldboy, Sophie, 2lespoir etc... vont te soutenir et t'aider.
Pour le moment, prends bien soin de toi. Tu ES la personne la plus importante.
Bisous magiques 😘
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Auteur du sujet
Mada
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 25 nov. 2022 15:33

Re: A mon tour

Message par Mada »

Merci Help120222 pour ta réponse et tes gentils mots!
J’ai commencé à lire quelques témoignages, c’est fou le mal que ça peut faire.
Je te rejoins dans la perte de tous mes repères, dans l’immense tristesse. J’ai l’impression que tout s’écroule, que tout est sali.
Je te souhaite une bonne nuit et encore merci 🙏🏻
Avatar du membre

Lautrec
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1071
Enregistré le : ven. 19 févr. 2010 18:53

Re: A mon tour

Message par Lautrec »

Bonjour Mada, ce n'est pas une impression : tout est sali. C'est dur à lire ou à entendre mais c'est tristement vrai.
Bien sûr, pris la main dans le sac ils nient et sont "désolés".
Peut-être qu'il trouvera des tas de justifications à son comportement...
Voilà ta vigilance en éveil et le processus de questionnement engagé pour toi.
Bon courage.
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 465
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: A mon tour

Message par Help120222 »

Bonjour Mada,
J'ai lu le livre du docteur Fauré : est ce que tu m'aimes encore. Il est bien construit.
Tu vas vivre les montagnes russes, passer par tous les stades et ça va faire très mal. Les premiers mois, j'ai cru en mourir tellement j'étais désespérée.
Perte de repères, perte de confiance en soi, en son mari. Tout détruire, ce qui a été construit à deux pendant 25 ans, savoir que ce ne sera plus jamais pareil. Car on n'oubliera jamais. Ce sera comme une cicatrice qu'une date, une odeur, une chanson réveilleront. Ton mari si tu reconstruis ton couple va devoir faire un vrai mea culpa, il devra s'excuser et se faire pardonner. Pardonne le jour où tu seras certaine. Essayer d'aller trop vite, j'ai testé. Ça n'a pas fonctionné. Chacun son histoire et chacun sa reconstruction. Ce sera très long, pas deux mois, 6 mois, un an. Il faut compter en année, jusqu'à 2 ans parfois plus. Et oui pour quelques coups de zizi pour satisfaire son égo, il a foutu en l'air 25 ans de mariage. Le mien est repentant, il souffre de me voir souffrir. La honte et la culpabilité le rongent. Ce n'est pas cher payé pour m' avoir fait ce qu'il m'a fait. N'hésite pas à consulter un psychologue. Tu constateras ici que la majorité des membres a été ou est suivi par un psychologue. Perso, Sans Prétention avait détecté un stress post traumatique et m'avait suggéré de consulter. J'ai attendu 9 mois. Depuis la découverte j'étais suivie par ma sophrologue. J'entame une thérapie EMDR en décembre pour classer les images et les pensées envahissantes. Ça ne va pas être facile et il va te falloir beaucoup de courage et de force. C'est un TRAUMATISME.
Bon courage Mada. Nous sommes là. Tu n'es pas seule.
Prends soin de toi.😘🙏
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Cirdec
Cornu
Cornu
Messages : 19
Enregistré le : mer. 8 juin 2022 08:42

Re: A mon tour

Message par Cirdec »

Salut,
Et désolé de te compter parmi nous.
En effet, ça ne va pas être facile, mais la première chose c'est de te concentrer sur toi. Tu es la plus importante.
Nous serons là pour t'épauler et te soutenir durant toutes les phases de cette épreuve.
Bon courage
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3932
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: A mon tour

Message par Sans Prétention »

Bonjour Mada
Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 On ne tombe pas par hasard sur ce forum!
Je ne crois pas, non.
Et pour plusieurs raisons... :doute:

Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 Après plusieurs semaines de lecture( ça m’a fait du bien de vous lire), je me lance.
On retrouve beaucoup ce type d'attitude sur le forum.
Certains sont par ailleurs des lecteurs assidus mais ne parlent jamais ou attendent plusieurs années...

Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 Mariée depuis 25 ans, 2 grands enfants, j’ai découvert ( en triant des photos sur l’ordi) il y a un an que mon mari m’avait trompé il y a 12 ans. La relation a duré 1 an et demi mais il n’y a eu que 2 rencontres physiques.
Bizarre.
Ils étaient donc très loin l'un de l'autre ?

Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 C’était une ancienne connaissance professionnelle qui l’a recontacté, une jeune femme brillante et jolie. Il n’a pas nié ( j’ai retrouvé des échanges de mails).
Il n'a pas nié parce que tu as retrouvé des échanges de mail. :bonk:

Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 Malgré le temps, ça a été difficile pour moi mais j’ai essayé de comprendre. On s’est connu jeunes, il n’avait pas d’autres expériences, j’ai aussi pu avoir qqs coups de cœurs, elle était belle, jeune, un esprit brillant ( elle vient d’écrire un livre)…
En effet, le mélange est explosif.
Je précise toutefois que le passage à l'acte n'est en rien obligatoire. Doute ou pas doute, certains prennent la décision de ne pas se mettre dans de "beaux" draps.

Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 bref, je me suis remise en question, j’ai été plus attentive et on a eu de très bons moments ensuite.
Je n'arrive pas à comprendre pourquoi c'est au cocu seul de se remettre en question...
D'où ça vient cette étrange coutume ?
Le cf ne devrait-il pas aussi se remettre en question ?
Par exemple : si ma partenaire est si "nulle" que ça, pourquoi je reste avec ?
:kelkon:

Et aussi : que signifie "être plus attentive"?
Plus attentive à lui?
Mais lui, a-t-il été plus attentif à toi ?

Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 Mais il y a 3 mois, il est sorti avec des collègues en oubliant son téléphone, je ne sais pas pourquoi j’ai regardé dedans ( je ne l’avais jamais fait) et là, tout s’est effondré.
Je pense que tu sais pourquoi tu as regardé au contraire.
Peut-être pas consciemment, mais, si, tu sais...

Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 Après cette infidélité, il s’est inscrit sur des sites de rencontres extra conjuguaux ( il n’y a jamais eu de suite, j’ai tout épluché) et plus tard, depuis 2 ou 3 ans, il est allé voir des escortes ( 6 ou 7 fois). Bien sûr, il a nié, pas longtemps, j’avais les sms…
Oui, donc, il nie quand il n'y a pas de preuve. Mais est obligé d'abdiquer devant les preuves...
Grande âme. :jap:

Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 Il me dit qu’il m’aime, que c’était que du cul, qu’il regrette.
Il regrette quoi ?

Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 Je me sens tellement humiliée, je trouve ça tellement glauque que je n’en ai parlé à personne. J’ai ça en boucle dans la tête depuis 3 mois, je ne comprends pas. On s’entendait bien au lit, il dit que ça n’a jamais été mieux (?)…
Il n'y a pas de corrélation entre la satisfaction au lit et le fait d'avoir envie d'aller voir ailleurs.
Des fois c'est lié, d'autres fois, pas du tout.
Voir discussion ici :
viewtopic.php?p=72252#p72252

Alors je sais d'avance les arguments : "ils ne disent pas la vérité".
Ce à quoi je réponds :
1) S'il ne disent pas la vérité, renversons la tendance et demandons-nous alors : si c'est si "nul" avec le partenaire légitime, pourquoi restent-ils alors ?
2) Ce n'est pas sur SOS que les renseignements sont les meilleurs sur cette question : il faut aller voir Gleeden et autres forums Tinder. Là, les cf s'expriment librement (comme nous ici) et la plupart admet avoir une vie sexuelle assez satisfaisante avec leur partenaire officiel.
Parfois c'est plus "hot" avec l'amant pour des raisons objectives. D'autres fois, c'est plus "excitant" pour des raisons psychologiques liées à la nouveauté, à l'interdit. Rien de bien foufou au final. Sinon cette irrépressible besoin de plaire et plaire ça active le circuit de la récompense de certains.

Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 Je ne sais plus, j’ai l’impression d’être en face d’un inconnu,
Il t'est inconnu, certes, mais c'est la vraie personne que tu as en face de toi actuellement.
En gros, il ne ment pas à ses maîtresses / escorts, c'est à toi qu'il a menti tout ce temps.
Par honte ou par manipulation. Ou les deux...

Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 je ne suis pas sûre de pouvoir ni de vouloir pardonner mais surtout je ne comprends pas ce que peut apporter le sexe tarifé.
Non, tu ne comprends pas et il y a peu de chance que tu comprennes "émotionnellement". Mais intellectuellement, ça peut s'expliquer : voir circuit de la récompense ici : viewtopic.php?p=62138#p62138


Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 Il m’a dit que c’était des pulsions,
Crois-le, c'est vrai.
C'est un "structurel", c'est à dire que même si un jour il est bien dans sa vie, il recommencera, indépendamment de ce que tu feras ou pas pour lui.
Ce n'est pas lié à ce que tu es ou fais.
C'est "pulsionnel"... :bonk:

Quelques exemples ici : viewtopic.php?p=58004#p58004

Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 qu’il regrettait tout en sortant ( mais il y est retourné),
Crois-le c'est vrai aussi.

Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 qu’il est content que j’ai tout découvert, qu’il lui fallait cette claque pour comprendre ce qui comptait vraiment ( lol).
Là, seul le facteur temps pourra parler pour lui.
Il y a en effet deux scénarios possibles :
1) Il se soigne parce qu'il à un gouffre narcissique à combler (et là, s'il accepte la thérapie, c'est un bon point. Si non, c'est un très mauvais signal).
2) Il va te faire vivre un enfer dans peu de temps : culpabilisation, rejet de la faute sur toi, la société, souffler le chaud et le froid, la maltraitance psychologique n'est pas loin...

Certains gèrent mal le complexe de la madone et la putain. Voir ici (par exemple) : https://stephanie-thevenet.fr/actualite ... putain.htm

Mada a écrit : ven. 25 nov. 2022 22:29 Mais moi, j’ai tellement mal d’avoir été prise pour une imbécile durant tout ce temps.
Si vous avez des pistes pour m’aider, je suis preneuse, je crois qu’il y a beaucoup de gens bienveillants ici.
Merci d’avance
Des pistes pour faire quoi ?

Je pense qu'ici on ne peut que t'aider à comprendre dans quelle situation réelle tu es. Tu prendras tes décisions peut-être avec raison et sentiments, peut-être en dépit du bon sens.
Ce qu'on dit simplement c'est : vois avec qui tu es, guéris-toi si c'est une relation malade puis prends une décision plus tard. :fleur
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Mada
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 25 nov. 2022 15:33

Re: A mon tour

Message par Mada »

Merci pour vos messages,
ça fait du bien de se sentir soutenue.
J’ai un week-end très chargé ( travaux dans l’appartement de mon fils qui va quitter la maison! Oui tout arrive en même temps, l’autre est parti pour ses études à 500km en septembre 🥹), au moins ça m’occupe les mains et l’esprit.
Je lis et relis vos messages en attendant d’avoir plus de temps pour répondre.
Belle soirée à vous
Avatar du membre

Auteur du sujet
Mada
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 25 nov. 2022 15:33

Re: A mon tour

Message par Mada »

Merci Help pour le conseil de lecture. Je ne doute pas qu’il m’aime encore, je me demande plutôt si moi je pourrais encore l’aimer.
J’ai lu un livre conseillé par SP, l’infidélité n’est pas banale de Yves Dalpé, très intéressant. Mon mari l’a commencé.
Ton témoignage m’attriste, je me retrouve dans beaucoup de choses. Les montagnes russes, la Bérézîna, ça me parle bien.
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 465
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: A mon tour

Message par Help120222 »

Bonsoir Mada,
C'est mon interrogation également. Je passe des "je t'aime" aux "je te hais" .
Comme dit sur un autre post, mon mari fait profil bas. Il sait qu'il se prendra régulièrement des coups de griffe sur le museau et que la confiance n'est plus là.
Ce n'était pas très glorieux son aventure. C'était très moche, des relations derrière le lidl du coin, dans la petite voiture de la pétasse, rapidos, peut être une fois par semaine.
En 9 mois, je suis passée par tous les stades. Il me faudra du temps et il y aura encore des larmes et des souffrances.

N'oublie jamais que tu n'es pas coupable et n'ai pas honte. La honte et la culpabilité c'est pour eux
Je t'embrasse. Bonne nuit 😘
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3932
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: A mon tour

Message par Sans Prétention »

Bonjour

"Il m'aime encore" ne veut pas dire grand chose : c'est du déclaratif sur lequel on ne peut que projeter un sens. Et l'expérience montre combien ces projections sont fausses... :oops:
Êtes-vous d'accord sur la définition de "on s'aime" et ce que signifie concrètement "être en couple" ?

Mais surtout grande question : a-t-il accepté de faire une thérapie étant donné qu'il se reconnaît lui même comme étant victime de "pulsions"?

A bientôt :fleur
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Mada
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 25 nov. 2022 15:33

Re: A mon tour

Message par Mada »

Bonjour,
Je suis désolée, je ne comprends pas comment on fait les réponses point par point.
Je vais donc essayer de me faire comme ça.

Mada a écrit : ↑
Mariée depuis 25 ans, 2 grands enfants, j’ai découvert ( en triant des photos sur l’ordi) il y a un an que mon mari m’avait trompé il y a 12 ans. La relation a duré 1 an et demi mais il n’y a eu que 2 rencontres physiques.
Bizarre.
Ils étaient donc très loin l'un de l'autre ?
Non, au début elle vivait à 30 km, ils se sont vu 2 fois. Elle avait beaucoup d’amants, ne s’en cachait pas, puis elle est partie étudier loin. Ils ont continué à correspondre ( tous les 2 aiment la politique, le débat….) sans plus se voir.
Mada a écrit : ↑
bref, je me suis remise en question, j’ai été plus attentive et on a eu de très bons moments ensuite.
Je n'arrive pas à comprendre pourquoi c'est au cocu seul de se remettre en question...
D'où ça vient cette étrange coutume ?
Le cf ne devrait-il pas aussi se remettre en question ?
Par exemple : si ma partenaire est si "nulle" que ça, pourquoi je reste avec ?
:kelkon:

Et aussi : que signifie "être plus attentive"?
Plus attentive à lui?
Mais lui, a-t-il été plus attentif à toi ?
J’ai la culpabilité facile. On ( moi) se dit toujours qu’on aurait pu faire plus pour son couple….
Lui n’a pas cessé ses activités extra- conjuguales, je ne les connaissais pas à ce moment là. Je lui en veux beaucoup d’ailleurs de ne pas avoir renoncé à son mode de vie quand j’ai découvert sa liaison.
Mada a écrit : ↑
Il me dit qu’il m’aime, que c’était que du cul, qu’il regrette.
Il regrette quoi ?
Je lui ai demandé ce qu’il regrettait! Tout le mal qu’il m’a fait et par conséquences ses relations, de m’avoir trompé.
Mada a écrit : ↑
Il m’a dit que c’était des pulsions,
Crois-le, c'est vrai.
C'est un "structurel", c'est à dire que même si un jour il est bien dans sa vie, il recommencera, indépendamment de ce que tu feras ou pas pour lui.
Ce n'est pas lié à ce que tu es ou fais.
C'est "pulsionnel"... :bonk:
Je n’ai pas compris « c’est un structurel », je veux bien plus d’explications.
Il n’a pas l’air contre aller voir quelqu’un mais pense qu’il peut régler ses problèmes tout seul, que ma découverte lui a fait un électrochoc…

On a encore beaucoup discuté, il ne veut pas qu’on se sépare, me dit qu’il n’a jamais aimé que moi,….que son unique objectif est mon bonheur, qu’il fera tout pour ça…
Je passe par tout un tas de sentiments contradictoires.
Je n’ai envie de rien, de voir personne, je voudrais juste que ce soit un cauchemar mais depuis 3 mois j’en doute 🤔.
:thx: pour vos messages!
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 201
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: A mon tour

Message par Asturias »

Sans Prétention a écrit : sam. 26 nov. 2022 10:37 Crois-le, c'est vrai.
C'est un "structurel", c'est à dire que même si un jour il est bien dans sa vie, il recommencera, indépendamment de ce que tu feras ou pas pour lui.
Ce n'est pas lié à ce que tu es ou fais.
C'est "pulsionnel"... :bonk:
Ouais... alors autant il y a deux ans je croyais à cet état des choses, autant avec le recul (et un peu de bouteille grâce à vous) je tempèrerais cette théorie. Disons que l'histoire "structurel"/"conjoncturel" est facile à assimiler et à comprendre. Elle aide à relativiser parfois ("mon conjoint n'est pas structurel, ouf!") ou à l'inverse elle aide à prendre une décision difficile ("mon conjoint est structurel, par conséquent je le quitte")

A titre personnel, je suis d'accord avec un vieux loup de mer de ce forum, la différence entre les deux n'est peut-être pas si évidente que ça. Je vais prendre un exemple très concret puisque c'est le mien. Ma femme a cédé aux avances d'un abruti, s'en est suivi une liaison qui a duré quasiment un an. Ok elle ne m'avait jamais trompé avant, ok elle n'avait pas activement cherché à me tromper... mais le résultat est là : la culpabilité a vite été remisée sous le tapis et les parties régulières de jambes en l'air, d'escapades en amoureux se sont succédées dans mon dos et continueraient encore peut-être si je ne les avais pas découvertes.

Par conséquent qu'est-ce qu'un "structurel" ? Quelqu'un qui intrinsèquement va tromper parce qu'il n'a pas les valeurs nécessaires pour être un partenaire fidèle, respectueux et aimant ? Ma femme pensait avoir ces valeurs, l'aventure a prouvé que non. Elles sont parties en fumée une fois le loup dans la bergerie. En réalité ce sont ses propres failles structurelles et familiales qui ont permis ce passage à l'acte que je n'ai jamais franchi. Et il faudrait croire que c'est "la faute à l'opportunité qui s'est présentée" ? Ce serait idiot car il lui a fallu plus d'un an de thérapie pour comprendre ses lacunes et les réparer. Et mon dieu, il y en avait...

Ce que je veux dire, c'est que devant une "opportunité" ou une "occasion" de tromper, si on est normalement cablé, on ne trompe pas, point. Par conséquent pour moi tous les cf sont structurels. Certains sont volontaires pour se soigner, et donc changer... d'autres pas.
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 465
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: A mon tour

Message par Help120222 »

Asturias a écrit : lun. 28 nov. 2022 17:10
Ce que je veux dire, c'est que devant une "opportunité" ou une "occasion" de tromper, si on est normalement cablé, on ne trompe pas, point. Par conséquent pour moi tous les cf sont structurels. Certains sont volontaires pour se soigner, et donc changer... d'autres pas.
D'accord avec toi Asturias.
Plus j'avance et plus je deviens lucide.
Bonne soirée :A+
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3932
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: A mon tour

Message par Sans Prétention »

Asturias a écrit : lun. 28 nov. 2022 17:10
Ouais... alors autant il y a deux ans je croyais à cet état des choses, autant avec le recul (et un peu de bouteille grâce à vous) je tempèrerais cette théorie. Disons que l'histoire "structurel"/"conjoncturel" est facile à assimiler et à comprendre. Elle aide à relativiser parfois ("mon conjoint n'est pas structurel, ouf!") ou à l'inverse elle aide à prendre une décision difficile ("mon conjoint est structurel, par conséquent je le quitte")

A titre personnel, je suis d'accord avec un vieux loup de mer de ce forum, la différence entre les deux n'est peut-être pas si évidente que ça.
Je suis au courant de ce vieux débat.
Et je maintiens mon désaccord total 🙂
C'est ce qu'on appelle un irrésolu.

Mais je vais essayer de nourrir mon explication avec des références (théoriques mais aussi pratiques tirés de SOS). Toi tu affirmes à la volée à partir de tes convictions et de ta vision de ce que devrait être le monde. Or, ce qui s'annonce sans preuve se réfute sans preuve.
Moi, j'essaie de dépasser ce que je crois (à la base, je suis partisan du "tous pourris" et du "il faut se barrer même si on a été trompé une seule fois") pour entrevoir la complexité du réel. Et c'est pas simple (de lutter contre ses intuitions).

A titre d'exemple miroir (exemple faible), pour beaucoup de gens (dont peut-être aussi nous-mêmes avant d'avoir porté des cornes :cocu: ) tous les cocus "méritent" leurs cornes parce qu'ils n'ont pas été assez ci ou trop ça. Notamment au niveau sexuel. Et là bizarrement, on manifeste notre désaccord : il faudra faire la distinction entre celui qui donne déjà tout à son conjoint et le maltraitant affectif. Le laxiste et l'attentionné. :super:
Or il est démontré que la recherche d'extérieur n'est pas toujours corrélé à la qualité du sexe dans le couple. C'est pas moi qui le dit : c'est les cf sur Gleeden ! Donc l'infidélité n'est pas obligatoirement lié au manque de sexe. Mais tous les cocus ne sont pas non plus des as au lit (l'affirmer serait faire mentir le réel).
Il y a des cas à distinguer.
Pareil : tous les sandwichs ne sont pas des dieux. Certains peuvent l'être (physiquement et au lit) mais les profils rencontrés n'accréditent nullement la thèse du tout alpha. Sans compter que, paradoxe des paradoxes, un vrai alpha te fera pas un coup dans le dos avec ta copine. Par définition si on veut rester cohérent. Donc heu... :kelkon:


Exemple fort :
Il y a des chômeurs qui ne veulent pas travailler (sans doute) mais d'autres qui ne peuvent pas. D'ailleurs, le chômage peut être structurel ou conjoncturel...
Il y a bien une différence entre des alcooliques chroniques à soigner et des gens qui, à l'occasion, ont fait la fête sans contrôler la suite (non ? C'est impossible ça ? pourtant : https://www.rtbf.be/article/alcool-quelle-difference-entre-aimer-boire-un-verre-et-tomber-dans-l-alcoolisme-10852337)
Il y a aussi des gens qui sont très imprudents tout le temps sur la route parce que grands fanas de vitesse et de frissons et qui risquent statiquement l'accident en moyenne plus que d'autres qui se déplacent normalement et des personnes qui ont déconné (ou pas) une fois et une fois a suffi pour un drame. (TOUS les accidents sont dus à des imprudents c'est bien ça ? A lire : https://www.mcgill.ca/newsroom/fr/channels/news/de-la-psychologie-des-conducteurs-dangereux-260650)


Il y a également des addicts ou des personnes qui ont un gouffre narcissique impossible à combler. Qui désirent plaire à tout prix et ne peuvent s'empêcher de draguer pour combler un tonneau affectif percé. Dis-tu, au mépris de l'expérience psychologique cumulée et des diagnostiques faits en cabinets que ce type de personnalité n'existe pas ? La séduction compulsive est pourtant un trait de caractère bien renseigné... :deal:

Il faudrait donc, selon ta théorie, accepter l'idée non vérifiée par les milieux psy que nous sommes tous des compulsifs de la drague ou que personne ne l'est en réalité. C'est audacieux comme idée. Mais comment la démontres-tu ?


Par contre éviter, de grâce, la caricature : rien n'est impossible mais il y a bien des gens qui doivent se faire soigner tandis que pour d'autres une bonne discussion suffit. Autant valable pour les cf que pour les cocus parfois : se faire soigner de se faire maltraiter par un cf narcissique pour cause de dépendance affective par exemple.

Puis c'est comme pour l'autisme : y a un spectre. On définira donc des profils "plutôt structurels" ou "plutôt conjoncturels" pour être exact et non binaire.

Alors que dans la vie, tout a des nuances et des pôles (parfois extrêmes), voici que pour l'infidélité, nous échappons donc aux grandes règles de la psychologie humaine. :doute:

Asturias a écrit : lun. 28 nov. 2022 17:10 la différence entre les deux n'est peut-être pas si évidente que ça.
Je te l'accorde.
D'où l'idée de spectre... :doute:

Mais démontre moi en quoi c'est pareil de gérer un addict sexuel qui a un suivi avec des trucs chimiques et un connard qui a succombé une fois aux sirènes de la folie féminine un soir beaucoup arrosé.

Il faudrait que tu relises le témoignage de Thunderette et que tu le compares à celui de Nad pour te rendre compte par quel canyon il faut passer de l'une à l'autre quand on voit les motivations et les actes même si la douleur pour le cocu reste la même (je crois que c'est ça qui fait germer un biais : la douleur reste atroce de manière située). Je n'aime pas mettre à égalité ces deux personnes car si elles ont toutes deux trompé, on n'est pas du tout dans la même gestion de la crise ni dans le même registre.
Et je te passe ce cas symptomatique... Ou encore celui-là. Tout pareil ????

Donner le même médicament à tous indépendamment des symptômes : est-ce une très bonne solution pour aider le cocu ? Je pose la question.
Confondre déterminismes et fatalité est-ce philosophiquement tenable ?
Confondre risque et danger : c'est pas un peu radical ?
Exemple : l'infidélité est un grand danger. Mais il y a plus de risque avec certaines personnes qu'avec d'autres. Vrai ou faux ?
Si c'est vrai, c'est parce qu'il y a une ligne entre des personnes qui risquent plus de tromper que d'autres, et cette ligne a comme variable la gestion des histoires de vie. Une structure n'est pas invincible ni immobile, mais elle a plus de "chance" de résister ou pas. Elle est également plus connectée, corrélée ou pas au comportement de l'éventuel cocu.
Un structurel n'en a que foutre de ce que fait le conjoint, l'appel du dehors est plus fort. Comme chez les PN (modération ici) . Dans les cas des non structurels, il y a une forme d'attention au conjoint. C'est donc pas le même travail. Pour rester... ou partir.


Asturias a écrit : lun. 28 nov. 2022 17:10 Ce que je veux dire, c'est que devant une "opportunité" ou une "occasion" de tromper, si on est normalement cablé, on ne trompe pas, point.
C'est à peu près ce que je dis. :deal:
Le descriptif de ta femme montre que c'est tout pété au niveau histoire personnelle et donc problème narcissique à réparer. Pas pareil que Thunderette par exemple. Ta femme est plus proche de Nad. Tu irais sans thérapie ?

Mada a écrit : lun. 28 nov. 2022 13:26 Il n’a pas l’air contre aller voir quelqu’un mais pense qu’il peut régler ses problèmes tout seul, que ma découverte lui a fait un électrochoc…
A Mada : non.
A Asturias : toi tu penses que oui ?

Cas d'école :
Mada a écrit : lun. 28 nov. 2022 13:26 J’ai la culpabilité facile. On ( moi) se dit toujours qu’on aurait pu faire plus pour son couple….
Lui n’a pas cessé ses activités extra- conjuguales, je ne les connaissais pas à ce moment là. Je lui en veux beaucoup d’ailleurs de ne pas avoir renoncé à son mode de vie quand j’ai découvert sa liaison.
LA différence entre un structurel et un conjoncturel.
C'est pas le fait d'y aller. C'est le fait d'y retourner parce que "c'est pulsionnel" (comme un alcoolique par rapport à un simple fêtard).


Si on ne distingue pas les choses, alors c'est la politique du "tous pourris" que bien évidemment je réfute. C'est bien d'avoir des convictions mais il faut aussi, je crois, essayer d'être juste en commençant par ne pas mettre tout le monde dans le même panier. Après, chacun pense ce qu'il veut et l'exprime librement. 🙂
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Répondre