Vos dons permettent de faire vivre l'association Faire un don

A mon tour

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 459
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: A mon tour

Message par Help120222 »

Mada,
J'en suis à 9 mois. Et parfois, je ne sais pas trop où je vais. J'avance. Un pas chaque jour m'éloigne du 12 février. Les fêtes approchent, je n'ai pas envie d'en être. Je voudrais me réveiller et me dire : c'est juste un cauchemar.
Il m'aime, me porte. Hier il m'a même dit : je t'admire, tu es une belle personne ".
Mais le mal est fait.
Il sait que lui est moche de l'intérieur.

Courage à toi. 😘 :fleur
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3915
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: A mon tour

Message par Sans Prétention »

Complément :
Asturias a écrit : lun. 28 nov. 2022 17:10 Ouais... alors autant il y a deux ans je croyais à cet état des choses, autant avec le recul (et un peu de bouteille grâce à vous) je tempèrerais cette théorie. Disons que l'histoire "structurel"/"conjoncturel" est facile à assimiler et à comprendre. Elle aide à relativiser parfois ("mon conjoint n'est pas structurel, ouf!") ou à l'inverse elle aide à prendre une décision difficile ("mon conjoint est structurel, par conséquent je le quitte")
Ce n'est pas tout à fait ça.
C'est plutôt :
A - Apparemment votre amour est fort, pourquoi ne pas tenter le coup ?
B - Là t'es avec un gus qui a besoin de se faire soigner ou avec un pervers. Donc arrête de lire des magazines où il est question de coups de stoukette en mode ONS. Il te dit qu'il t'aime : ce n'est pas suffisant. on te dit que c'est à toi de le reséduire. Que nenni ! :leech: Tu renforces son pouvoir et gonfle son ego ! :kelkon:
Il te dit qu'il n'a pas besoin de se faire suivre. Ben si. :cop: Sinon : destruction programmée (pas seulement du couple mais aussi du cocu. Alerte maximale) :abri:

Après, si le cocu a suffisamment de force de caractère ou peut répondre par la même logique pour que l'autre arrête de partir dans tous les sens c'est OK. :jap: Je pense à Brassens ou Pandore. :jap:
Mais si t'as pas les armes parce que : "Je suis facile à culpabiliser", va s'en suivre une série de manipulations qui feront aboutir à un joyeux feu d'artifice qu'on voudrait éviter ici (je pense à Emorej).
A l'inverse, les "non structurels" ont des principes qu'ils ont mis de côté... un temps. Y a moins besoin des coups de latte. Question de direction et de dosage.
D'ailleurs un structurel dans un milieu échangiste, c'est ni un menteur, ni un trompeur. Il / elle vit sa life de "poly" et tant mieux s'il / elle trouve chaussure à son pied pour l'accompagner là-dedans. On peut être structurel et avoir une parole, des principes et une vie équilibrée.
Le problème survient lorsqu'il te/se fait croire qu'il /elle n'a pas besoin du regard de l'autre pour vivre normalement (que du tiens mon chéri) et qu'en fait... :fou:
Parenthèse : Le structurel ne se fait pas soigner pour éviter la polygamie : il se fait soigner pour mettre en cohérence son désir et ses actes.
Certains sont pas cohérents. Structurellement.



Asturias a écrit : lun. 28 nov. 2022 17:10 Par conséquent qu'est-ce qu'un "structurel" ? Quelqu'un qui intrinsèquement va tromper parce qu'il n'a pas les valeurs nécessaires pour être un partenaire fidèle, respectueux et aimant ?
Ça ou bien quelqu'un qui ne peut pas tenir ces engagements là.
On pourrait dire "qu'est-ce qu'un alcoolique ?" Quelqu'un qui n'a pas assez de volonté pour arrêter de boire ? Mouais. :roll:
Il y en a peut-être. Si c'est pathologique, ça n'a rien à voir avec la volonté. C'est un état.
Une structure.
Faut voir sa feuille de route en conséquence. :deal:
Certains arrivent ici en voulant régler le problème d'un addict à coups de "il me dit qu'il m'aime". Désolé, je dois avertir. :beurk:
Mais à l'inverse, je me vois mal dire à un cornu : "ton mari / ta femme n'est pas récupérable, il / elle t'a trompé une fois, barre-toi" alors que l'autre en face regrette et fait tout pour sauver les meubles. :oops:

Asturias a écrit : lun. 28 nov. 2022 17:10 Ma femme pensait avoir ces valeurs, l'aventure a prouvé que non.
Et pourquoi donc ? :deal:

Asturias a écrit : lun. 28 nov. 2022 17:10 En réalité ce sont ses propres failles structurelles et familiales qui ont permis ce passage à l'acte que je n'ai jamais franchi.
On est bien d'accord. :super:

Asturias a écrit : lun. 28 nov. 2022 17:10 Et il faudrait croire que c'est "la faute à l'opportunité qui s'est présentée" ?
Si t'as compris ça, tu n'as pas compris. :doute:
Un structurel va, consciemment ou non, aller chercher cette opportunité. :Q:
Un non structurel ne passe pas son temps à déclencher des regards courbes sur lui / elle.

Il y a eu un cocu une fois qui avait confondu "structurel" avec "méchant" et "non structurel" avec "gentil".
C'est pas de ça dont on parle.
On parle de personnalités plus ou moins enclines à se mettre dans de beaux draps.
Selon des degrés plus élevés que la moyenne pour certains. Donc risque fort de récidive sans thérapie.

Mon raisonnement n'est pas basé sur des certitudes qui se produiront dans le futur, il se base sur des faits statistiques qui disent qu'avec untel t'as plus de chances de revenir sur le forum qu'avec tel autre.

Pour Help risque mais risque faible, pour Mada risque fort proche de 100 je vois pas ce qui est si difficile à capter là-dedans. :?


Asturias a écrit : lun. 28 nov. 2022 17:10 Ce serait idiot car il lui a fallu plus d'un an de thérapie pour comprendre ses lacunes et les réparer. Et mon dieu, il y en avait...
Tu confirmes pleinement ce que je dis. :super:

Asturias a écrit : lun. 28 nov. 2022 17:10 Ce que je veux dire, c'est que devant une "opportunité" ou une "occasion" de tromper, si on est normalement cablé, on ne trompe pas, point.
Re confirmation : Faut être normalement câblé :bonk:

Par contre : on ne trompe pas.
Pas point.
Le risque 0 n'existe dans aucun domaine de la vie (là c'est du bisounoursme ou une peur de la véritable nature humaine).
Le risque 100 non plus d'ailleurs (là c'est une paranoïa qui ne dit pas son nom).

Asturias a écrit : lun. 28 nov. 2022 17:10 Par conséquent pour moi tous les cf sont structurels. Certains sont volontaires pour se soigner, et donc changer... d'autres pas.
On continue la liste (paroles réelles) :
Tous les gens qui ont bu sont alcooliques.
Tous les drogués manquent de volonté.
Tous les chômeurs, c'est de leur faute.
Tous les cf sont des salauds.
Toutes les femmes sont perverses.
Tous les hommes sont des trompeurs patentés.
Toutes les victimes de viol, c'est qu'elles l'ont un peu cherché.
tous les hommes sont des violeurs (potentiels).
Tous les cocus "méritent" leurs cornes.
Tous les fidèles c'est parce qu'ils n'ont jamais eu d'occasion.
Tout les hétéros sont hypocrites
Tous ceux qui ne sont pas échangistes c'est parce qu'ils ont peur
Tous ceux qui font une dépression sont faibles d'esprit


J'ai du mal. Pardon. Vraiment.
Je comprends la logique mais je trouve cette approche peu ancrée dans le réel.
:fleur
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 192
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: A mon tour

Message par Asturias »

Sans Prétention a écrit : lun. 28 nov. 2022 22:14 On continue la liste (paroles réelles) :
Tous les gens qui ont bu sont alcooliques.
Tous les drogués manquent de volonté.
Tous les chômeurs, c'est de leur faute.
Tous les cf sont des salauds.
Toutes les femmes sont perverses.
Tous les hommes sont des trompeurs patentés.
Toutes les victimes de viol, c'est qu'elles l'ont un peu cherché.
tous les hommes sont des violeurs (potentiels).
Tous les cocus "méritent" leurs cornes.
Tous les fidèles c'est parce qu'ils n'ont jamais eu d'occasion.
Tout les hétéros sont hypocrites
Tous ceux qui ne sont pas échangistes c'est parce qu'ils ont peur
Tous ceux qui font une dépression sont faibles d'esprit
Je n'ai jamais dit ça et je trouve intellectuellement assez malhonnête de mettre ces mots dans ma bouche. Je vais te poser la question qui fâche : est-ce que cette distinction ne te convient pas justement parce que tu es toi-même passé de l'autre côté de la barrière ?
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3915
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: A mon tour

Message par Sans Prétention »

Asturias a écrit : mar. 29 nov. 2022 09:43
Sans Prétention a écrit : lun. 28 nov. 2022 22:14 On continue la liste (paroles réelles) :
Tous les gens qui ont bu sont alcooliques.
Tous les drogués manquent de volonté.
Tous les chômeurs, c'est de leur faute.
Tous les cf sont des salauds.
Toutes les femmes sont perverses.
Tous les hommes sont des trompeurs patentés.
Toutes les victimes de viol, c'est qu'elles l'ont un peu cherché.
tous les hommes sont des violeurs (potentiels).
Tous les cocus "méritent" leurs cornes.
Tous les fidèles c'est parce qu'ils n'ont jamais eu d'occasion.
Tout les hétéros sont hypocrites
Tous ceux qui ne sont pas échangistes c'est parce qu'ils ont peur
Tous ceux qui font une dépression sont faibles d'esprit
Je n'ai jamais dit ça et je trouve intellectuellement assez malhonnête de mettre ces mots dans ma bouche. Je vais te poser la question qui fâche : est-ce que cette distinction ne te convient pas justement parce que tu es toi-même passé de l'autre côté de la barrière ?
Mea culpa. :jap:

Je n'ai jamais prétendu que tu avais tenu de tels propos.
Mais quand je vois l'effet provoqué, je me dis que j'ai manqué ma cible. :oops:

Je dis que cette logique binaire me gène énormément (le "tous pareils" que je ne trouve pas corrélé aux données qu'on a sur le site).
Tu n'as bien évidemment pas pu dire tout cela (et son contraire !), pardon à toi d'abord puis aux lecteurs si c'est ce qu'on a compris ici :ala:
"Paroles réelles" c'est parce que se sont des phrases réellement prononcées par des personnes qui découpent le monde en noir et blanc sans pour autant argumenter.

Donc mille excuses pour cet écart qui a été mal perçu mais également mal dit. Le discours sur les cocus et les cf est tellement énorme et contradictoire dans ce pot pourri qu'il ne m'était pas venu à l'idée que l'on puisse te l'attribuer. :bonk:


Il n'empêche que j'ai argumenté ici avec des références tirées de travaux psy (certes vulgarisés) et des références tirées de la vraie vie des gens du site sur lequel toi aussi tu interviens avec raison et acuité.

J'attends donc tes arguments retour sur cette question sur laquelle on a tout à fait le droit de ne pas être d'accord. Encore faut-il savoir être d'accord ou pas avec quoi précisément (quand tu m'as parlé de ta femme par exemple, il me semble qu'on était d'accord mais tu as mis dans la bouche un désaccord fictif.) :oops:

Par exemple : ai-je raison de dire à Mada que son compagnon a peu de chance de ne pas récidiver sans une solide thérapie ? (On parle d'un multi récidiviste qui a continué après découverte et avec des escorts... :bonk:)

Sinon j'ai une question rhétorique aussi de niveau égal : as-tu choisi la reconstruction parce que tu es dépendant affectif ?

Certes non. :super:
Tu as fait un choix éclairé dans la droite ligne de ce que je décris par ailleurs et avec quoi tu es d'accord bien que tu annonces le contraire : un passif tout pété exige une thérapie lourde là où visiblement la volonté ne suffit pas, sinon pourquoi partir sur une thérapie ? 🙂

Autre question rhétorique : es-tu en cohérence avec tes valeurs en intervenant ici ?
Tu vois, sans argument, l'attaque à la personne est aisée mais le débat n'avance pas. Passons donc aux idées si tu veux bien.

Admettons au pire des cas que je sois devenu une sorte de pervers manipulateur structurellement instable ou que je tente de justifier mes écarts (j'en fais pas mal des concessions à ce stade et on est sur une accusation contre une personne, pas dans l'argumentation :deal: ) : est-ce que ça change quelque chose au fait qu'il y a des gens plus enclins à fauter que d'autres en termes de risques dont certains sont pathologiques ?


Dis-moi juste oui ou non et pourquoi avec des sources ou des exemples (retour à l'argumentation).
:fleur

Sinon, pour lecture (se rendre compte combien de cas j'ai épluchés avant d'arriver à mes conclusions), en accord avec la littérature disponible (vraiment, il faut cliquer, juste pour voir) voici ce qui m'a amené à penser qu'on n'était pas tous égaux devant l'infidélité (il y en a certains qui ont un entrainement intensif depuis leur tendre enfance. Dans un sens comme dans l'autre. C'est ce qu'on appelle des déterminismes) :
viewtopic.php?p=58008#p58008

Et plus précisément ici :
viewtopic.php?p=58022#p58022

Pour aboutir à ça :

viewtopic.php?p=58004#p58004 (à l'époque, le concept n'était pas bien stabilisé, j'étais en recherche).

Pour finir, nous sommes des monogames sériels (pour ceux qui ont eu plusieurs histoires dans leurs vies) c'est-à-dire que la plupart du temps nous trouvons un partenaire avant d'en changer. Les transitions ne sont pas toujours nettes ainsi comme Jag, qui a testé avant de quitter définitivement. Motrix qui a trouvé avant de partir. Maxime qui a cherché avant de quitter... Et chacun d'entre eux est d'une fidélité sans faille à leur actuelle et à leur ex pourtant des pires sur le forum :jap:
Doit-on dire d'eux qu'ils sont "structurellement" des trompeurs 🤔🤔🤔🤔 (en d'autres termes ce seraient des gens avec une irrépressible envie de plaire mais qui n'ont pas cette envie, dont toute l'histoire porte vers la recherche de nouveaux partenaires sexuel alors que ce n'est pas le cas, qui doivent se faire soigner pour un désaccord entre leurs aspirations et leurs actes bien qu'ils n'aient eu à affronter ce type de dilemme qu'une fois et justement sans dilemme) ? Si oui, pourquoi ?
:doute:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Mada
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 25 nov. 2022 15:33

Re: A mon tour

Message par Mada »

Bonjour et merci pour vos réponses!
Ça semble bien mal engagé mon histoire… enfin la reconstruction du couple. Mais est-ce que j’en ai envie, pour le moment c’est le flou absolu dans ma tête.
Mr a décidé d’aller voir quelqu’un. Il m’a proposé une thérapie de couple, j’ai dit non sans réfléchir. J’ai peut-être eu tord… Je vais de toute façon aller voir un psy moi aussi.
Comment on fait pour trouver quelqu’un de bien ?
Pour moi, j’ai le conseil d’une amie ( elle ne sait pas pourquoi je veux y aller). Y a t’il des spécialistes?
Hier, ça faisait 3 mois que j’ai découvert que mon mari fréquentait des escortes. Ça ne va pas vraiment mieux! Je n’ai pas beaucoup de moments où je pense à autre chose, je dors très peu et hélas je n’ai pas perdu 10kg comme beaucoup d’entre vous :wink:
J’ai lu tous les articles donnés par SP, merci!
Merci aussi à Asturies et désolée d’être à l’origine d’une incompréhension.
Structurel ou pas, je pense que mon mari a une personnalité encline aux addictions ( alcool, tabac). Il n’était jamais ivre mais buvait plusieurs verres par jour depuis qqs années. Sujet très difficile à aborder, ça fait un moment que je lui disais qu’il devrait consulter pour comprendre ce qui n’allait pas. Bien sur, il minimisait tout. Depuis ma découverte, il a arrêté de boire, me dit qu’il se sent beaucoup mieux… tant mieux pour lui, dommage d’en arriver là. Ça n’enlève en rien la nécessité pour lui de se soigner. Je ne pense pas qu’il soit addict au sexe ( 6 ou 7 rencontres en 3 ans).
Y a-t-il différentes infidélités? Je ne vois pas beaucoup de sujet sur la prostitution.
Merci pour vos réponses, j’essaye de comprendre même si je n’excuse rien.
:fleur
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 459
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: A mon tour

Message par Help120222 »

Coucou Mada,
Une histoire ne fait pas l'autre. Donnez vous peut être une chance, juste une. Si vous en avez envie tous les deux.
C'est un chemin de croix, semé d'embûches, de larmes. Monsieur Help a l'alcool mondain. Sa petite bouteille tous les soirs au retour du travail. C'est ça aussi qui a peut être mis le bazar. Je voulais qu'il arrête et lorsqu'il buvait trop, je me refusais à lui. Monsieur Help aime le sexe. Monsieur Help est addict, il en est conscient mais il se soigne seul. C'est moi qui me soigne et vois un psy et une sophrologue. Ça va peser lourd dans le budget du ménage (70 euros le psy, 50 euros la sophrologue).
Pour trouver le bon psy , aucune idée. C'est un peu une sorte de feeling entre le psy et son patient. Parfois, on en rencontre plusieurs avant de trouver celui qui nous convient.
Bon courage à toi . Bisous magiques 😘 :fleur
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Auteur du sujet
Mada
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 25 nov. 2022 15:33

Re: A mon tour

Message par Mada »

Merci Help,
Je ne serais sans doute pas sur ce forum si je ne voulais pas nous redonner une chance… pour le moment, j’attends de voir s’il entreprend de se soigner. Il passe son temps à s’excuser, à pleurer, à me proposer des activités ensemble, à faire des projets. On verra…
Je suis tellement blessée que j’ai du mal à me projeter. Comme toi, j’appréhende les fêtes. Faire comme si tout allait bien et finalement mentir à notre famille. Comme les enfants, j’adore Noël, ça va être difficile.
Je te souhaite une bonne soirée!
Bisous magiques aussi 😘
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3915
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: A mon tour

Message par Sans Prétention »

Bonsoir Mada.
Mada a écrit : mer. 30 nov. 2022 15:59 Il m’a proposé une thérapie de couple, j’ai dit non sans réfléchir. J’ai peut-être eu tord…
Sais-tu pourquoi tu as dit non ? :?

Mada a écrit : mer. 30 nov. 2022 15:59 Je vais de toute façon aller voir un psy moi aussi.
En général, on encourage la tri thérapie pour ceux qui ont les moyens...

Mada a écrit : mer. 30 nov. 2022 15:59 Comment on fait pour trouver quelqu’un de bien ?
Je ne sais pas...
Deux essentiels cependant : il faut que ça "matche" (se sentir bien avec)
Il faut que soient prises en compte les addictions de monsieur... Sinon ce sera une grosse perte de temps.

Vous avez tout du couple d'opposés...

Mada a écrit : mer. 30 nov. 2022 15:59 Structurel ou pas, je pense que mon mari a une personnalité encline aux addictions ( alcool, tabac).
C'est logique :oops:

Oublie le mot structurel on fantasme sur le mot et peu ont compris la définition. :doute: Attarde toi aux critères en appelant ça autrement éventuellement. Voilà une réponse que je faisais l'an dernier à une cornue :
Sans Prétention a écrit : jeu. 28 oct. 2021 17:39
Bah en fait, je dirais que c'est clairement structurel pour ma part.

Edit : il s'inscrit sur des sites de rencontre. La démarche est donc volontaire (rien d'accidentel dans ses écarts : c'est voulu).

La différence entre conjoncturel et structurel c'est pas la gentillesse ou la méchanceté avec laquelle le méfait est réalisé dans le dos du conjoint. Ce n'est pas non plus le repentir (qui ne signifie pas grand chose justement pour les structurels. Y en a des gentils mais le problème est ailleurs) ni le manque d'empathie.

Il y a des conjoncturels qui deviennent de vrais enfoirés quand ils sont en danger et des structurels tout mielleux qui arrivent à te faire avaler des couleuvres de la taille d'une chaussette de Zeus.

Structurel signifie que c'est dans la personnalité intrinsèque, dans sa structure, d'être polygame. Soit par choix, soit par "obligation" narcissique (ego complement pété).

Il y a un adultème sur la chose. A lire.

On remarque que les structurels recommencent plusieurs fois avec plusieurs personnes et qu'ils ont une addiction. Elle est soit sexuelle, soit autre (alcool, drogue...)

Désolé mais le portrait dressé indique que des soins profonds sont obligatoires. Et c'est sans discussion possible.

Edit : à voir selon le profil. Mais la description ne rend pas optimiste


(...)

Le problème dans l'histoire, c'est que quand un structurel te dit : "Je ne recommencerai plus". Il le pense. Mais il est totalement soumis à ses pulsions. Structurellement.
Par choix, ou par faiblesse. Ta déception est alors à la hauteur de la sienne et là deux options : 1) cycle infernal de souffrance et autodestruction 2) tu deviens le "mauvais objet", tu portes sa croix, il te hait pour ça.

Je précise avoir dû clôturer un compte avec témoignage à peu près similaire y a pas longtemps. D'ailleurs si tu nous lis...

Conjoncturel c'est quand c'est le contexte qui le ou la pousse à aller voir ailleurs.

Bref.

Vous ne vous en sortirez pas sans l'aide d'un spécialiste. Ou alors il faut accepter qu'il soit "comme ça" et ré orienter votre couple vers autre chose (c'est une possibilité parmi plusieurs).

Nous avons eu un grand nombre d'addicts à quelque chose venus nous dire "on va y arriver avec l'aide de Dieu, par notre amour, grâce à notre volonté".
Ça se termine plus mal que pour les autres.

Je suis factuel. J'aime encourager mais là je ne peux pas cacher la vérité.

Edit : ce n'est pas contradictoire.
Voici sa réponse (sous contrôle d'un psychiatre) :
Alix07 a écrit : jeu. 28 oct. 2021 23:08 Oui quand il me dit qu'il ne recommencera pas il le pense, j'en suis sûre. Mais effectivement il est addict et soumis à ses pulsions (sexe, alcool).
Ça s'est d'ailleurs passé comme ça à chaque fois (sic son psychiatre). Il a cèdé à une pulsion une 1ere fois, à culpalibilisé, c'est convaincu qu'il ne le referai pas, une nouvelle pulsion , rechute, etc.....un cycle infernal
A elle aussi j'ai conseillé de lire "Ces femmes qui aiment trop". Tu retrouveras tout ton homme à l'intérieur et tout toi aussi par la même occasion...

Mada a écrit : mer. 30 nov. 2022 15:59 Je ne pense pas qu’il soit addict au sexe ( 6 ou 7 rencontres en 3 ans).
Y a-t-il différentes infidélités? Je ne vois pas beaucoup de sujet sur la prostitution.
Oui bien sûr qu'il y a différents types. L'ignorer est dangereux...

Cherche le sujet de Grabuge (sur le forum) si tu veux en savoir plus. Myst Il y a aussi Fifi70...

Courage.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Mada
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 25 nov. 2022 15:33

Re: A mon tour

Message par Mada »

Bonjour SP,
J’ai dit non à la thérapie de couple sur le coup, je pense que c’est lui qui a mis notre relation de couple en péril. J’ai pris de mon côté rdv pour moi, lui va le faire aussi et ensuite on verra. Je ne suis pas opposée à la tri thérapie.
J’ai aussi commandé le livre que tu m’as conseillé, merci.
Hier, j’étais vraiment au fond du gouffre. J’ai pris rdv avec une psy. Une « vieille « amie m’a proposé d’aller marcher, j’ai accepté et quand elle m’a demandé pourquoi j’étais si triste depuis qqs temps, j’ai craqué et raconté rapidement mon histoire. Elle m’a écouté, sans jugement ( on se fréquente beaucoup tous les 3), ne m’a pas donné de conseils ( c’est notre histoire). Ça m’a fait beaucoup de bien de parler.
En rentrant hier soir, mon mari m’attendait me parler. J’ai écouté sans l’interrompre, j’ai appris des choses. Qu’il avait été battu par son père étant enfant par exemple. Qu’il ne lui avait jamais donné d’affection ni de compliments. Comment peut on connaître quelqu’un depuis 30 ans et apprendre ça… Ça fait mal d’entendre ça! Il ne cherchait pas d’excuses, la discussion a été tranquille pour une fois ( c’était moi qui était odieuse les discussions d’avant).
Il veut se faire soigner et comprendre ses failles. J’espère que ça pourra l’aider.
Bonne journée à tous :fleur
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3915
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: A mon tour

Message par Sans Prétention »

Mada a écrit : ven. 2 déc. 2022 15:09 Bonjour SP,
Hello.

Mada a écrit : ven. 2 déc. 2022 15:09 J’ai dit non à la thérapie de couple sur le coup, je pense que c’est lui qui a mis notre relation de couple en péril.
Comprehensible. :jap:
Mais par sa faute, le couple est blessé et tu es blessé. Il faut donc soigner les deux. Voire les trois si lui est sincère. Normalement, si la machine est pas pétée, y a un concept tout débile qu'on appelle la culpabilité. Et normalement ça fait mal de faire mal à quelqu'un...

Mada a écrit : ven. 2 déc. 2022 15:09 J’ai pris de mon côté rdv pour moi, lui va le faire aussi et ensuite on verra. Je ne suis pas opposée à la tri thérapie.
Je t'ai exprimé un point de vue.
Après tu fais comme tu peux.

Mada a écrit : ven. 2 déc. 2022 15:09 J’ai aussi commandé le livre que tu m’as conseillé, merci.
Tu me diras.

Mada a écrit : ven. 2 déc. 2022 15:09 Hier, j’étais vraiment au fond du gouffre. J’ai pris rdv avec une psy. Une « vieille « amie m’a proposé d’aller marcher, j’ai accepté et quand elle m’a demandé pourquoi j’étais si triste depuis qqs temps, j’ai craqué et raconté rapidement mon histoire. Elle m’a écouté, sans jugement ( on se fréquente beaucoup tous les 3), ne m’a pas donné de conseils ( c’est notre histoire). Ça m’a fait beaucoup de bien de parler.
Je ne sais pas trop ce qu'est le non jugement dans ce cas précis.
C'est un concept que je comprends de manière complexe de mon côté.
Là aussi, il y a des caricatures...
En tous cas j'espère que ça t'a fait du bien.

Mada a écrit : ven. 2 déc. 2022 15:09 En rentrant hier soir, mon mari m’attendait me parler. J’ai écouté sans l’interrompre, j’ai appris des choses. Qu’il avait été battu par son père étant enfant par exemple. Qu’il ne lui avait jamais donné d’affection ni de compliments. Comment peut on connaître quelqu’un depuis 30 ans et apprendre ça… Ça fait mal d’entendre ça! Il ne cherchait pas d’excuses, la discussion a été tranquille pour une fois ( c’était moi qui était odieuse les discussions d’avant).
Il veut se faire soigner et comprendre ses failles. J’espère que ça pourra l’aider.
Pour que tu saches d'où je parle : viewtopic.php?p=58011#p58011

Bon courage à vous.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Mada
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : ven. 25 nov. 2022 15:33

Re: A mon tour

Message par Mada »

Bonjour à tous!
Je viens vous donner qqs nouvelles.
J’ai vu une psy ( conseillée par une amie), ça m’a fait du bien de parler. Elle m’a dit que beaucoup de traumatismes étaient dus au fait de ne pas parler( je suis restée 3 mois sans le faire). J’ai beaucoup aimé notre échange, je vais continuer avec elle.
Elle ( comme vous ici) nous a conseillé de faire une thérapie de couple et que mon mari voit aussi quelqu’un.
Mr va prendre rdv, il cherche. Aucun homme dans notre coin, il ne sait pas si c’est mieux de voir un homme ou une femme, moi non plus…
J’ai toujours des périodes très sombres où je pense que je n’arriverai jamais à pardonner même si depuis ma découverte, il me dit tout les jours son amour, se plie en 4 pour me le prouver. J’ai toujours ces images dans la tête et ça fait toujours aussi mal.
Bonne journée à tous :fleur
Avatar du membre

tous sauf moi
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 188
Enregistré le : jeu. 25 août 2022 18:23

Re: A mon tour

Message par tous sauf moi »

Courage mada.

Les conjoints qui nous trompent ont trop souvent l'excuse facile (j'étais perdue, je me suis laissée prendre au piège, c'était le contexte, etc etc et aussi nous qui serions la cause de leurs actes).
Ensuite, ils veulent nous faire croire qu'ils nous aiment, tiennent à sauver le couple, font mille efforts soudains.
Pour la plupart, ils sont sincères.
Mais même si le couple se relève, même si on ressent leur amour et leurs efforts, il n'en reste pas moins que :
- celles et ceux qui ont trompé passent vite à autre chose, oublient leurs actes, les banalisent comme si ça avait été une sortie au ciné ou un match de tennis et continuent leur vie normalement,
- tandis que nous, les cocus, on doit survivre en ayant constamment en tête les mots, les images de l'infidélité de nos conjoints, on doit accepter que le corps et parfois même le coeur de la personne qu'on aime a été partagé avec un tiers qui en a profité et ces images, nos cocufieuse n'ont pas à les supporter !!!

Je hais ma femme pour cela.

Elle s'est autorisé du plaisir avec un autre, elle s'est accordé de l'intimité avec un autre, et c'est moi qui en souffre maintenant.
Avatar du membre

Help120222
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 459
Enregistré le : lun. 27 juin 2022 16:39
Mon histoire : viewtopic.php?t=4563
Localisation : Nord ouest

Re: A mon tour

Message par Help120222 »

Coucou Mada,
Il est long le chemin de la reconstruction. Il serait long aussi celui de la séparation. Quand on se retrouve face à l'infidélité de celle ou celui qu'on aime, aucune solution n'est facile.
On se prend un sacré coup de pelle.
Dans mon histoire, on a pris tous les deux un coup de pelle. Moi par son infidélité et lui par la souffrance que je traverse et qu'il porte avec moi. Il ne veut pas consulter. C'est sa décision. J'ai décidé de prendre le taureau par les cornes (cornes 😂).
J'entrevois une sorte d'eclairicie, l'impression que les pièces du puzzle se mettent en place.
Ça fait 10 mois. Il y a encore bien de dates à passer avant le retour à un véritable apaisement.
Quand je suis arrivée sur ce forum, les "anciens" m'avaient prévenue que ce serait très long. Plusieurs fois, je suis repassée pour raconter que ça allait mieux, ou mal, ou pire.
Écoute la voix des "sages" de ce forum.
Bon courage à toi, ne lâche rien. C'est une épreuve terrible que je ne souhaite à personne.
:fleur :A+
Certains hommes possèdent une perle précieuse... mais ils préfèrent aller jouer avec des cailloux...
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3915
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: A mon tour

Message par Sans Prétention »

Mada a écrit : mar. 13 déc. 2022 10:49 Mr va prendre rdv, il cherche. Aucun homme dans notre coin, il ne sait pas si c’est mieux de voir un homme ou une femme, moi non plus…
Ni un homme ni une femme. Mais un ou une spécialiste des addictions.
Y a du lourd là-dessous ça ne se soigne pas avec de la tisane. :deal:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Pasodobla
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 84
Enregistré le : mer. 24 juil. 2019 22:46

Re: A mon tour

Message par Pasodobla »

Coucou,

Il te dit qu'il ne lui manque rien, qu'avec toi c'est mieux etc
Ils disent tous ça, en tout cas pour la 2e partie

On est tous merveilleux ici on est des dieux du sexe mais au final on s'est tous fait tromper

Par contre, d'un point de vue extérieur, je pense préférer une relation avec des escort', qu'avec une femme "classique".

Il n'y a pas de sentiment.

Il n'y a "que" du sexe

je ne cautionne évidemment aucune tromperie

Mais une escort' paraît moins dangereuse pour la suite : elle ne va pas te piquer ton mari au niveau des sentiments

Enfin, encore une fois une histoire triste, avec une femme qui est trahie par un mec incapable d'expliquer pourquoi il fait ça...
Ils savent prendre leur tel ou leur pc pour aller baiser une inconnue, mais alors parler à leur femme.....
Ça me désole

Si c'est une addicion il n'a pas d'autre choix, pour vous, que de se faire soigner.

Mais... Mérite t il que tu restes ??? As tu envie de l'accompagner là dedans ??
Vas tu te reconstruire au milieu de sa lutte ?
Peut être faudrait il que tu sois égoïste
Répondre