Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Old-boy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 222
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2021 21:11

Re: Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

Message par Old-boy »

Au vu de ce que tu viens d'écrire: tu comprends qu'elle vient de mettre le mot FIN sur votre histoire.

Sa femme en demandant le divorce vient de le rendre libre.

Dans sa rage a te dire qu'elle ne le quittera pas, elle te dit: je ne t'aime plus, il est libre, je parts avec lui. Mais ils ont été tellement lache l'un et l'autre pour te dire : "tu me pousses dehors", elle sedéculpabilise: comme siisent les autres intervenants tu devient un "cétafaute". Tu as certainement une part de responsabilité dans le dysfonctionnement de votre couple mais l'adultère et la séparation c'est elle qui le veut. Tu peux le lui dire et lui dire qu'elle devra un jour ou l'autre l'assumer seule devant vos enfants car tout se sait.

Comme tous les autres intervenants, je te conseille de te trouver des dérivatifs, des personnes a qui parler de tout ce que tu emmagasines. Pour faire baisser la pression.

Ton généraliste n'est peut être pas suffisant, il faut que tu trouves un pro capable de t'aider a verbaliser, exterioriser tes émotions. Un psychiatre (remboursé par la sécurité sociale) ou un psychologue (a voir avec ta mutuelle).

Même, si c'est dur, ilfaut que tu commences a préparer le futur: Rècupère un maximum de messages, les cadeaux qu'il lui a offert, les photos,etc...

Elle va essayer de te culpabiliser, de te dire que c'est toi qui la largue, "qui la pousse dehors":rappelle lui que c'est elle qui t'a poussé dehors de sa vie et qu'elle a choisi de se désinvestir de votre vie, de saccager une famille.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Feuille d'or
Cornu
Cornu
Messages : 8
Enregistré le : lun. 9 janv. 2023 10:09

Re: Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

Message par Feuille d'or »

Beaucoup de choses corroborent, soit les amants se sont calé sur une version et s'y tiennent, soit c'est la vérité.
Tu en penses quoi?
Tu sens quoi au fond de toi? Vérité ou mensonge?
Au fond de moi je pense que c'est la vérité mais comme vous le dites, c'est probablement plutôt pour garder le père, la béquille, que de sauver elle+moi. Donc je vais tout de même prendre rdv avec un avocat.
Je lui ai demandé ouvertement si elle partirait avec lui maintenant qu'il est libre, elle dit que non.
Elle le protège lui. Elle ne te protège pas toi.
Je commence vraiment à voir son vrai visage, grâce à vous et c'est très dur. Ce matin j'ai regardé son historique internet, elle passe sont temps à chercher des crèmes de jour, des vêtements, etc... puis au milieu de tout hier soir, des recherches sur le divorce. Ben oui au moment où elle l'a su par SMS. Elle veut essayer de le faire gagner. "refus sexe divorce", "divorce pour faute" J'ai expliqué à sa femme qu'elle était dépeinte tel un monstre. Sans doute est-ce mon cas également ? Je ne suis pas sûr, enfin, cette été d'après leurs messages c'était pas le cas encore. Les messages d'aujourd'hui je ne les connais pas, je n'y ai plus accès.

Ce pourrait-il qu'elle ai vraiment envie de réparer nous tout en étant tellement déglingo qu'elle ne sache pas par où commencer ?
Depuis que je suis ici, je reprend un peu le dessus, peut-être croit elle que moi je veux la mettre dehors. Car vous avez bien cerné, je ne suis pas encore à ce stade mais la possibilité je commence à l'accepter.

J'ai eu une psy au tel hier. On se rappelle aujourd'hui. Je vais commencer à me faire aider.
Tu dis que tu as des concerts prochainement, ça veut dire que tu pars en déplacement seul? Ou avec elle?
Te serait-il possible de lui dire quelque chose du genre : "j'ai besoin de me couper de toi et de ta toxicité un moment. Je pars 3/4 jours seul (par exemple pour ces concerts?), je ne veux pas entendre parler de toi.
J'ai répétition vendredi soir à 50 bornes d'ici, concert samedi à 150 bornes, concert dimanche à 250 bornes. Le premier single de l'album sort vendredi. J'ai hâte d'y être. Le vendredi soir je comptais rentrer après la répétition... mais j'ai décidé hier qu'en fait non, je rester dormir chez le batteur et on part ensemble sur les dates.
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 347
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

Message par Deg »

Salut,

Je suis très étonné pour l'histoire des 10 ans sans sexe, c'est très rare que ça soit vrai mais bon. Aller voir sa femme c'est courageux bravo.

Je vais pas revenir là dessus aussi mais son attitude pour inverser la responsabilité et la culpabilité est tellement classique malheureusement.... :roll:
Feuille d'or a écrit : mer. 11 janv. 2023 10:35 Je commence vraiment à voir son vrai visage, grâce à vous et c'est très dur.
Je compatis, c'est un période très difficile. (perso j'ai jamais autant souffert de ma vie).

Mais le positif c'est que cette période est la pire selon moi, quand son monde s'écroule. Après on commence à s'habituer et ça va mieux petit à petit.

Ce qui est positif aussi c'est que tu sembles parvenir à garder le contrôle, tu gères plutôt bien la situation et tes réactions. Si tu tiens cette ligne en tu souffriras moins.

Le forum est là, perso ça m'a vraiment aidé (surtout psychologiquement parce que malgré les bons conseils j'ai quand même fait de la merde :lol: ).
Feuille d'or a écrit : mer. 11 janv. 2023 10:35 je rester dormir chez le batteur et on part ensemble sur les dates
t'as bien raison! :super:
:fleur
Je veille à ce que mon verre reste à moitié plein.
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 164
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

Message par Asturias »

Tu chemines super bien. D'autres (moi inclus) mettent des semaines à cheminer ce que tu es en train de cheminer.
L'avantage d'avoir un site comme celui ci c'est d'avoir des gens qui aident à ouvrir les yeux sur une situation lorsqu'on a la tête dans le guidon.
Je lui ai demandé ouvertement si elle partirait avec lui maintenant qu'il est libre, elle dit que non.
Ce sont des paroles. Et pour l'instant comme ses actes montrent que sa loyauté va envers ce type, tu n'as que faire de ses paroles.
Donc faute de mieux, agit de la façon la plus rationnelle possible.
Ce matin j'ai regardé son historique internet, elle passe sont temps à chercher des crèmes de jour, des vêtements, etc... puis au milieu de tout hier soir, des recherches sur le divorce. Ben oui au moment où elle l'a su par SMS. Elle veut essayer de le faire gagner. "refus sexe divorce", "divorce pour faute"
Voilà. C'est réellement tout ce que tu as besoin de savoir sur ta femme. Une conjointe qui voudrait réparer le mal qu'elle a fait chercherait sur internet "comment aider mon conjoint à moins souffrir du mal que je lui ai fait?" ou "que lire pour m'aider à sortir mon amant de ma vie?" et trouverait des lectures ou des forums comme celui ci pour faire le travail de fond. Or celui qui s'inscrit sur des forums c'est toi, pendant que madame recherche je ne sais quelle crème de jour et s'occupe de "comment aider mon amant a divorcer de sa femme en lui collant toute la faute dessus?".
Combien faut-il être vrillé pour faire ça à cette femme n'empêche... Elle baise son mari pendant des mois puis l'aide à monter un dossier de divorce pour faute.
La loyauté de ta femme ne va pas vers toi mais elle va vers ce type. Ne cherche pas d'autre interprétation possible, c'est ce que tu vois dans son comportement. Elle te regarde avec rage (tes mots), joue sur tes peurs (en te disant que tu la pousses vers la sortie) mais ne fait rien pour guérir et t'aider à guérir. Aujourd'hui elle est TOXIQUE pour toi et ton entourage. Tu pourras envisager l'idée qu'elle ne l'est plus le jour ou elle sera prête à présenter des excuses à cette femme là qui ne lui a rien fait et à qui elle a porté du tort.

Déjà, elle semble persuadée que c'est elle qui a le pouvoir sur votre relation et que tu ne la quitteras jamais.
Personnellement je t'imagine comme quelqu'un de plutôt neutre/bien physiquement, mais surtout avec une aura. Tu es musicien, tu fais des concerts. Ca fait rêver plein de gens ça, t'es pas le mec qui ne fait rien de sa vie. Entre ta femme et toi, le prix c'est toi. Elle, elle a choisi un pauvre type qui reste 10 ans dans un mariage sans relation et n'a jamais eu le courage d'y mettre fin, c'est un lâche et elle est stupide.
J'ai répétition vendredi soir à 50 bornes d'ici, concert samedi à 150 bornes, concert dimanche à 250 bornes. Le premier single de l'album sort vendredi. J'ai hâte d'y être. Le vendredi soir je comptais rentrer après la répétition... mais j'ai décidé hier qu'en fait non, je rester dormir chez le batteur et on part ensemble sur les dates.
Excellent. Fais ça.
Et j'ajoute : silence radio avec madame sur la période. Pendant plusieurs jours, qu'elle n'entende pas le son de ta voix ni ne lise tes écrits.
Toi ça va te désintoxiquer d'elle. Elle elle va vriller en voyant que tu prends ton indépendance (demande moi comment je le sais...). Ca va la descendre de son piédestal. Surtout si avant de partir du te mets sur la ligne que je te décris ci dessous :

L'idée capitale que tu dois comprendre est la suivante.
Statistiquement, les couples qui font face à l'infidélité divorcent dans une majorité des cas (j'estime ça à 70% à échéance de 2 ans après la découverte parce que certains tentent de reconstruire pendant des années).
Sur les 30% restants, une majorité reste pour de mauvaise raisons et n'est pas heureuse. Ce sont les "je dois rester pour les enfants" comme dans le cas de ton ami, sauf que les enfants ne sont pas heureux en voyant leurs parents malheureux.
Ceux qui reconstruisent réellement ne représentent qu'une petite minorité (5 à 10%, guère plus).
Note aussi que je ne connais pas une personne qui a divorcé d'un partenaire infidèle qui l'a regretté à long terme. Alors que j'en connais pas mal qui sont restés en couple et le regrettent. Penses tu vraiment que ta femme a ce qu'il faut en elle pour être dans le top 5% des gens sur leur capacité à faire le travail de fond?
Ainsi, si ce que tu veux à long terme c'est d'être heureux, ton pari le plus rationnel à court terme c'est de préparer le divorce.
La reconstruction réelle est un cas ultra spécifique. Qui nécessite des prérequis : l'infidèle PORTE la majorité de lareconstruction et est all in pour son conjoint.
Si ta femme n'est pas all in, elle est all out.
Vu son comportement, prépare et anticipe la séparation.
Tu as la possibilité de revenir dessus si jamais ta femme avait l'épiphanie de sa vie, mais aujourd'hui tu n'as rien de rationnel sur quoi t'appuyer à part quelques mots et les miettes d'un sexe bas de gamme, le haut de gamme ayant allègrement été distribué ailleurs.
Est ce que dans 3 ans tu veux être comme ton ami de ton ancien groupe? Tu ne devrais même plus accepter l'idée d'avoir du sexe bas de gamme, tu vaux mieux que ça!
Moi le premier, comme toi j'ai ressenti cette peur de la séparation. Mais la bascule dans mon couple a été lorsque j'ai fait la bascule dans ma tête : "je n'ai pas peur de la séparation, allons y". Reprends ce pouvoir là dans ta vie, fais le pour toi et même pour ta fille qui a besoin d'un père exemplaire.

Donc ta ligne la plus logique aujourd'hui serait :
"chérie, tu es libre de continuer à parler à ce type et lui être loyal, mais pas en tant que ma femme. Tes actes révèlent ton choix et je ne m'y opposerai pas. Je souhaite donc qu'on se sépare aussi rapidement et aussi peu douloureusement que possible dans l'intérêt de notre fille".
Et sur ces mots, te barrer faire tes concerts et ne plus lui répondre pendant quelques jours.
Le divorce se fait? Il était inévitable, autant le provoquer.
Elle sort la tête de son cul et devient une femme qu'elle n'a jamais été? A toi de voir si tu la reprends, mais donne toi le temps avant de lui donner sa chance.
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

temoin
Cornu
Cornu
Messages : 6
Enregistré le : mer. 11 janv. 2023 13:08

Re: Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

Message par temoin »

Bonjour Feuille d’Or.
Je me permets une intervention, que je veux très humble car je ne figure pas parmi les hommes trompés (ou alors je ne le sais pas !) mais je lis les témoignages ici car un ami se trouvent dans ce cas, se trouve totalement perdu et me demande souvent conseil, ce qui me met quelque peu mal à l’aise car j’ai peur de lui donner de mauvais conseils. Je lui ai d’ailleurs conseillé de venir sur ce forum, mais il ne souhaite pas étaler sa vie…
Bref. Si je me permets d’intervenir brièvement sur ton fil de discussion Feuille d’Or, c’est parce que bien qu’il soit très difficile de donner des conseils à quelqu’un dans ton cas, parce qu’on a tous un système de valeur qui peut être (un peu, beaucoup) différent ou parce que notre vécu peut influencer nos avis (les femmes / les hommes tous des salop.e.s ! 😉 ), je suis frappé par la clarté des conseils qui te sont donnés. Plus précisément, en très grande majorité ce sont des conseils qui te donnent une base. Or, c’est typiquement cette notion de « base » que delà de laquelle je ne souhaite pas aller quand j’essaie d’aider mon ami.
Et pour moi, cette base, c’est la suivante :
- Ton couple était un couple exclusif, c’était une règle claire, approuvée par toi et ta femme
- Ta femme a enfreint cette règle. Elle a le droit de ne plus vouloir vivre dans un couple exclusif, mais elle n’a pas le droit de te l’imposer si tu ne le souhaites pas.
- Je pars du principe que tu ne souhaites pas vivre dans un couple libre. Dans ce cas, ta femme doit faire un choix : soit elle choisit votre couple et elle en respecte les règles, soit vous vous séparez.
C’est la ligne dans le sable, si bien décrite auparavant.
Tout cela t’a déjà été dit.
Cependant, j’aimerais t’apporter, si je le peux et en toute humilité, une plus value, celle de quelqu’un qui n’est pas impliqué personnellement dans une affaire d’infidélité mais qui vit au quotidien avec un proche qui est exactement dans la même situation que toi et qui se trouve devant un vrai challenge : garder la tête froide, pour son bien être futur, alors qu’un flot d’émotions lui traversent l’esprit et que sa femme y participent grandement.
Car voilà ce qui se passe pour mon ami : il a tracé sa ligne dans le sable, et en a fait part à sa femme. Celle-ci n’a pu qu’en prendre connaissance, mais joue maintenant un jeu basé sur les émotions et la culpabilité, qui consiste, grosso modo, à expliquer à mon ami que s’il ne l’accepte pas telle qu’elle est, c’est qu’il ne l’aime pas vraiment et que son infidélité n’est finalement qu’un prétexte pour se séparer d’elle.
Je suis incapable de dire si la femme de mon ami joue ce jeu de façon très cynique, car elle veut garder à la fois son amant et le confort matériel apporté par son mari, soit parce qu’elle est réellement perdue dans ses sentiments entre deux hommes. Mais le résultat est le même : c’est absolument dégueulasse de faire peser le poids de la culpabilité d’une éventuelle séparation sur mon ami. Donc, attention à ne pas te laisser embarquer la dedans.
Par ailleurs, ce qui m’inquiète vraiment dans ton histoire comme dans celle de mon ami, c’est que manifestement la dame a des sentiments pour son amant. Ce qui veut dire que si ta femme te choisit TOI (ce que je te souhaite), elle va devoir affronter, et donc toi aussi, un période de rupture amoureuse. D’où ma question, la même que j’ai posé à mon ami et qui reste sans réponse aujourd’hui : es-tu prêt à affronter une période pendant laquelle tu verras ta femme triste d’avoir perdu son amant ? Car à mon sens, tu peux lui demander de couper les ponts avec son amant, mais lui demander de cesser tout sentiment IMMEDIATEMENT pour lui est vain. Ca se fait, avec un peu de temps.
Je n’irai pas plus loin, je ne suis beaucoup moins pertinent que les autres intervenants, donc je te souhaite bon courage, de tout cœur.
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 164
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

Message par Asturias »

temoin a écrit : mer. 11 janv. 2023 13:11 Par ailleurs, ce qui m’inquiète vraiment dans ton histoire comme dans celle de mon ami, c’est que manifestement la dame a des sentiments pour son amant. Ce qui veut dire que si ta femme te choisit TOI (ce que je te souhaite), elle va devoir affronter, et donc toi aussi, un période de rupture amoureuse. D’où ma question, la même que j’ai posé à mon ami et qui reste sans réponse aujourd’hui : es-tu prêt à affronter une période pendant laquelle tu verras ta femme triste d’avoir perdu son amant ? Car à mon sens, tu peux lui demander de couper les ponts avec son amant, mais lui demander de cesser tout sentiment IMMEDIATEMENT pour lui est vain. Ca se fait, avec un peu de temps.
Je n’irai pas plus loin, je ne suis beaucoup moins pertinent que les autres intervenants, donc je te souhaite bon courage, de tout cœur.
Très juste Témoin, pour une première intervention... c'est même pire que ça. Pour l'avoir vécu, avant la rupture il y a cette période de désintoxication (un ami parlait d'extraire le Goa'uld, il se reconnaitra !) qui est extrêmement violente pour le psychisme. Pendant cette période on peut aussi être tenté de "reconquérir" sa femme (ce que les anglais appellent la "pick-me dance") ce qui est évidemment une erreur fatale et qui conduit à l'éloigner encore plus. Le temps est effectivement très important dans l'équation, la brume mettra du temps avant de se dissiper.
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

temoin
Cornu
Cornu
Messages : 6
Enregistré le : mer. 11 janv. 2023 13:08

Re: Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

Message par temoin »

Bon et bien je rajoute malheureusement un élément dans l’équation, dans la série « tu as dressé ta ligne dans le sable, mais comme tes conditions ne me conviennent pas je joue sur la culpabilité », à savoir le chantage au suicide.
J’ai en effet déjeuné avec mon pote, qui m’a fait écouter le message que lui a laissé sa femme sur son tel, où elle lui balance, en vrac, qu’il ne l’aime pas assez pour l’accepter telle qu’elle est, qu’elle ne peut pas se défaire de son amant comme ca, qu’elle est humaine et que son amant aussi, que ses demandes de vérité sont insupportables, que lui demander sans arrêt de dire la vérité ce n’est ni plus ni moins que du terrorisme intellectuel (oui, oui….), que si il ne lui fait pas confiance c’est qu’il ne l’aime pas, quelle va se foutre en l’air et qu’il devra en assumer la responsabilité auprès de leurs enfants….
Mon pote est au 36 -ème dessous, je n’ai pu que lui conseiller d’aller consulter pour se faire aider.
Feuille d’or, penses tu que ta femme puisse en arriver à ce type d’extrémité ? Dans ce cas, comment s’en protéger ? (ca c’est plutôt une question pour la communauté)
Bon courage à tous.

PS : je précise que la question que je pose est une demande de conseil pour feuille d'or. Si besoin j'ouvrirai mon propre fil de discussion, ou mieux mon pote le fera s'il suit mes conseils (et qu'il laisse de côté ce sentiment de honte qu'il éprouve à se trouver dans le rôle du "cocu").
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 164
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

Message par Asturias »

temoin a écrit : mer. 11 janv. 2023 14:30 Bon et bien je rajoute malheureusement un élément dans l’équation, dans la série « tu as dressé ta ligne dans le sable, mais comme tes conditions ne me conviennent pas je joue sur la culpabilité », à savoir le chantage au suicide.
J’ai en effet déjeuné avec mon pote, qui m’a fait écouter le message que lui a laissé sa femme sur son tel, où elle lui balance, en vrac, qu’il ne l’aime pas assez pour l’accepter telle qu’elle est, qu’elle ne peut pas se défaire de son amant comme ca, qu’elle est humaine et que son amant aussi, que ses demandes de vérité sont insupportables, que lui demander sans arrêt de dire la vérité ce n’est ni plus ni moins que du terrorisme intellectuel (oui, oui….), que si il ne lui fait pas confiance c’est qu’il ne l’aime pas, quelle va se foutre en l’air et qu’il devra en assumer la responsabilité auprès de leurs enfants….
Mon pote est au 36 -ème dessous, je n’ai pu que lui conseiller d’aller consulter pour se faire aider.
Feuille d’or, penses tu que ta femme puisse en arriver à ce type d’extrémité ? Dans ce cas, comment s’en protéger ? (ca c’est plutôt une question pour la communauté)
Bon courage à tous.

PS : je précise que la question que je pose est une demande de conseil pour feuille d'or. Si besoin j'ouvrirai mon propre fil de discussion, ou mieux mon pote le fera s'il suit mes conseils (et qu'il laisse de côté ce sentiment de honte qu'il éprouve à se trouver dans le rôle du "cocu").
Désolé mais sa femme est monstrueusement toxique. Il est urgent qu'il prenne ses distances, pour sa propre santé mentale. Et qu'il consulte, oui c'est un bon conseil ! Il n'y a pas d'autre moyen de "s'en protéger"...

Lu d'autres histoires similaires ailleurs.
Ton pote n'a pas à accepter d'être traité comme ça.
Sa femme est comme elle est, oui. Mais ton pote aussi. Ton pote ne peut pas vivre de couple polyamoureux : sa femme l'accepte ou non? Tu vois, il est facile de retourner la chose.
La seule différence entre les deux c'est que l'engagement initial pris avec ton pote, ton pote n'y a jamais dérogé. Sa femme si, et sans prévenir ton pote. Elle aurait pu lui parler avant de l'option polyamour mais elle a préféré faire ça dans le dos.
Donc désormais, comme pour feuille d'or : le seul mot clé est "conséquences".

- Je ne pourrai plus voir mon amant et toi? Mais comment je vais faire?
--> Conséquences

- Tu me demandes de la vérité pour me faire confiance, c'est insupportable
--> CONSEQUENCES

- Je vais me suicider
--> Ton pote peut prendre ça au sérieux mais sans le gérer lui même. Exemple : "OK, j'appelle ta mère/ton père/ta meilleure amie, je ne veux plus me retrouver mêlé à ça. Je dis la vérité à ta mère et je lui parle de tes menaces de suicide, je veux qu'elle passe te prendre et que ce soit elle qui gère ça. Moi j'avance dans la procédure de divorce qui est une conséquence de TES actions, et j'ai aucun souci pour assumer ça envers ma propre fille car je veux qu'elle apprenne que si plus tard son conjoint est infidèle elle peut le quitter et ne pas accepter de ça dans sa vie, et ça sera une façon de se respecter".

Comme pour feuille d'or, la chose clé à dire à ton pote c'est : pour ta santé mentale, SORS de cette situation d'infidélité de toi même.
Il n y a pas 50 façons de sortir d'une situation d'infidélité. Soit l'infidèle en sort, soit le trompé en sort. Tant qu'on est dedans on souffre; une fois dehors c'est comme pour enlever un sparadrap : ça fait mal au début mais ça va beaucoup mieux derrière.
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

Old-boy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 222
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2021 21:11

Re: Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

Message par Old-boy »

Manifestement, au vu de ce que tu as écrit: Ellle ne te choisira pas toi pour TOI, par amour. Elle te choisira pour d'autres raisons qui ne feront que générer de la rancoeur. Mais manifestement ce bn'est pas d'actualité à ce jour puisqu'elle t'a jeté à la figure qu'elle ne romprait pas avec l'autre.

Tu disais elle a subi un viol dans sa jeunesse. Ma femme a subi deux viol comme ta femme par un cousin et par un vieux que sa maman employait. Elle ne m'a jamais trompé. Quand elle a su que c'était serieux avec moi: elle m'en a parlé pour que je comprennes certains de ses blocages et que nous les surmontions a 2 . Cela a été possible parce que je l'ai rassuré et surtout parce qu'elle a eu confiance en moi. Donc si toutes les femmes qui ont été violées trompaient leur maris: ce forum ne serait pas suffisant. Elle a fait le choix de ne pas t'en parler. Poses toi les bonnes questions: t'a t elle aimé un jour ou as tu été un palliatif à un manque, une roue de secours.

L'amour rend aveugle, elle est en train de t'opérer de ta cécitè, tu ouvres les yeux sur la femme que tu as mis sur un piedestal.

Tu n'est fautif en rien, sauf d'avoir été aveigle. Tu n'as plus rien à faire pour elle, si elle le souhaite c'est a elle de se bouger pour te prouver qu'elle pourra t'aider a être heureux si tu le veut.

Continu a oeuvrer, même si c'est trés dur pour le moment, pour TON bonheur. Tu es le seul qui puisse oeuvrer pour cela. L'amour est égoïste, cherches ton bonheur. Prendre des RDV, voire lancer la procédure de divorce va lui montrer que tu ouvres les yeux sur votre relation et que tu n'es plus un meuble dans son environnement. Qu'il faut qu'elle assume les conséquence de ses actes devant tout le monde: toi, elle, votre fils et tout votre environnement.

Encore une fois tu n'es pas le fautif de l'adultère: tu es la victime.

Ce soir, quand elle va rentrer:ignore la, laisse la venir et si tu peux sort, va te balader car la proximité va être ompliquée
Avatar du membre

temoin
Cornu
Cornu
Messages : 6
Enregistré le : mer. 11 janv. 2023 13:08

Re: Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

Message par temoin »

Asturias a écrit : mer. 11 janv. 2023 14:35 - Je vais me suicider
--> Ton pote peut prendre ça au sérieux mais sans le gérer lui même. Exemple : "OK, j'appelle ta mère/ton père/ta meilleure amie, je ne veux plus me retrouver mêlé à ça. Je dis la vérité à ta mère et je lui parle de tes menaces de suicide, je veux qu'elle passe te prendre et que ce soit elle qui gère ça. Moi j'avance dans la procédure de divorce qui est une conséquence de TES actions, et j'ai aucun souci pour assumer ça envers ma propre fille car je veux qu'elle apprenne que si plus tard son conjoint est infidèle elle peut le quitter et ne pas accepter de ça dans sa vie, et ça sera une façon de se respecter".
Merci Asturias....putain je suis con, j'aurais du penser à lui dire ça. Très bon conseil.

Cependant comme évoqué je ne souhaite pas polluer le fil de discussion de Feuille d’Or avec d’autres histoires.
Ma dernière intervention était surtout pour signaler à Feuille d’Or que manifestement si « tracer la ligne dans le sable », c’est-à-dire édicter les conditions nécessaires à la continuité du mariage, est totalement indispensable, il n’en demeure pas moins qu’on obtient pas toujours la réaction escomptée en face, ou du moins pas tout de suite.
Dit autrement : vous avez tous conseillé à Feuille d’Or de poser ses conditions. Je trouve ca très bien. Je voulais juste signaler que derrière il est possible que ca remue, que la pouliche risque de ruer dans les brancards en jouant sur les émotions et la culpabilité, et qu’il faut peut-être s’y préparer ( ?).
Je rajoute une dernière chose, à l’attention de Feuille d’Or : mon ami est donc dans le même cas, mais manifestement avec quelques jours d’avance dans sa démarche consistant à poser ses conditions. Je ne sais dans quel état physique et psychique tu te trouves. Au début cet ami je l’ai vu assez solide sur ses appuis, bien convaincu du bien fondé de ses demandes. Puis est arrivé le tourbillon d’émotion généré par Madame. Et toutes les questions qui vont avec. Je l’ai vu alors flancher et me dire : « oui, mais si ma femme ne tient pas ces conditions, ca signifie la séparation. Ca veut dire vendre la maison, changer les enfants d’école, leur faire de la peine, prendre un avocat, faire la procédure, diviser les biens, chercher de nouveaux logements, …. » et là il a commencé (c’est humain !) à se dire qu’il valait peut être mieux poursuivre un truc pas terrible, prendre sur lui, plutôt que de devoir affronter tout ca, qu’il ne s’en sentait pas la force. Je me suis permis un conseil, que je m’applique moi-même quand je cours mes marathons : pour tenir plus facilement, il ne faut pas se dire qu’il reste encore 20 kms et les visualiser dans toute leur difficulté, mais se concentrer sur le pas qui arrive. Puis le suivant. Tranquillement. Mine de rien, ca change absolument tout. Je lui ai aussi dit qu’il faisait une erreur de raisonnement en mettant en rapport les forces dont il dispose ACTUELLEMENT (et qui sont minimes vu sa situation actuelle) avec les difficultés qui vont être générées par un éventuel divorce dans les MOIS qui viennent. Des forces, forcément il va en reprendre. Dans les mois qui viennent, il va aussi manger (parfois mal), dormir (parfois mal), se distraire (parfois mal), etc….Donc… un pas après l’autre. Tranquillement. Manifestement, ca l’a aidé. Alors, je le poste ici, au cas ou.
Bon courage.
Avatar du membre

Old-boy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 222
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2021 21:11

Re: Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

Message par Old-boy »

Témoin, j'aime bien ton analogie avec le marathon. Quand tu le court au départ tu visualise ton objectif: pour le postant son bonheur. Durant la course tu pense a chaque foulée, a ton rythme cardiaque, a ta respiration et c'est ce que fait le postant en décidant de voir un avocat, un pro, en mettant les premiers jalons pour se reconquèrir et non pour la reconquèrir. Il fixe son rythme et les obstacles a passer.
Avatar du membre

temoin
Cornu
Cornu
Messages : 6
Enregistré le : mer. 11 janv. 2023 13:08

Re: Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

Message par temoin »

Old-boy a écrit : mer. 11 janv. 2023 17:08 Témoin, j'aime bien ton analogie avec le marathon. Quand tu le court au départ tu visualise ton objectif: pour le postant son bonheur. Durant la course tu pense a chaque foulée, a ton rythme cardiaque, a ta respiration et c'est ce que fait le postant en décidant de voir un avocat, un pro, en mettant les premiers jalons pour se reconquèrir et non pour la reconquèrir. Il fixe son rythme et les obstacles a passer.
Oui....a ceci près que quand on court un marathon on est SUR que la prochaine foulée nous rapproche du but. Alors que dans un cas comme ça, j imagine qu il faut également lutter contre le doute : est ce que la démarche que j effectue m amène bien vers le bonheur ? Et je pense que la dessus il faut se faire aider.....
Avatar du membre

Old-boy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 222
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2021 21:11

Re: Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

Message par Old-boy »

Ne penses tu pas que si elle voulait réellement construire un nouveau couple avec toi: il faudrait qu'elle soit transparente, qu'elle te laisse le choix de voir ou non tous ses moyens de communication. En changent ses codes d'accès, elle te montre clairement qu'elle veut l'aider, le protèger;
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3871
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

Message par Sans Prétention »

Bonsoir

Je vous remercie tous très sincèrement pour la qualité de vos interventions.

Et merci "témoin" pour cet apport sur les faux dilemmes.
L'ultimatum de la femme de ton ami n'est qu'une manipulation :
"Accepte moi comme je suis", je veux bien, mais en effet, qui a caché à l'autre ce qu'elle était pendant tout le cocufiage ?
Qui a mis le masque de la femme fidèle pour s'autoriser une fidélité double ?

A qui "la priorité" ? A la polyamoureuse "libre" qui fait du chantage au suicide ou à l'amoureux transi dépendant qui a peur de tout perdre ?
Aucun des deux.
En réalité la question est mal posée : "à quoi la priorité" ? est un questionnement plus approprié.

C'est le contrat initial qui doit être rediscuté (et tant mieux s'il évolue avec l'accord des deux) pour le bonheur des deux (avec des frustrations tout à fait normales pour l'un et pour l'autre mais également le mieux être du duo amoureux; c'est ce qui s'appelle être adulte - et moins adultère).

Même en cas d'expression poly ou "libre" de l'amour, le couple doit être sécurisé.
La sécurité est d'ailleurs la base même des couples libertins.
Là on est dans le tout à l'ego avec ses débordements qui polluent les nappes phréatiques.

Pour répondre à la question, la priorité est donc au couple pour le bien des personnes.
Si la priorité est aux personnes "seules" au sein d'un couple, alors, on change de paradigme.

Les prises d'otage (d'un poly sur un mono ou d'un mono sur un poly) c'est une situation tout à fait toxique.
L'emprise n'est pas loin.

En comparaison c'est un peu comme si un des conjoints claque 100 000 euros au casino en prenant sur le compte commun et ensuite veut discuter de ce qui a été pris en arguant : "j'aime jouer, si tu m'en empêches, c'est que tu ne m'aimes pas" :bonk:

@Feuille d'Or : discussions utiles pour ton cas.

temoin a écrit : mer. 11 janv. 2023 15:26 Ma dernière intervention était surtout pour signaler à Feuille d’Or que manifestement si « tracer la ligne dans le sable », c’est-à-dire édicter les conditions nécessaires à la continuité du mariage, est totalement indispensable, il n’en demeure pas moins qu’on obtient pas toujours la réaction escomptée en face, ou du moins pas tout de suite.
Dit autrement : vous avez tous conseillé à Feuille d’Or de poser ses conditions. Je trouve ca très bien. Je voulais juste signaler que derrière il est possible que ca remue, que la pouliche risque de ruer dans les brancards en jouant sur les émotions et la culpabilité, et qu’il faut peut-être s’y préparer ( ?).

Il faut s'y préparer.
On peut se permettre d'être "radical" quand on en a les moyens physiques et psychiques.
Il faut tendre vers l'idée de la ligne dans le sable, c'est une évidence.
Mais il faut parfois aussi entendre les gens dans ce qu'ils sont et en prendre acte.
Le problème avec la "ligne", c'est l'échec possible : si on est prêt à accepter les conséquences, on en sort vainqueur quoiqu'il arrive.
Mais si une faille, ou si on est touché au talon d'Achille, on se déteste soi-même encore plus. Car en plus d'être cocu, on se sent impuissant.
Précautions d'emploi écrite sur la boîte : la technique du "pas à pas" type marathon peut être une autre solution bien que ce moins bien efficace sur le court terme, ça donne des résultats sur le long terme. Au moins pour soi.

Bien à vous.
:jap:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 347
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Aujourd’hui, j’ai besoin de vous partager mon histoire.

Message par Deg »

Je rebondis sur ce qui a été dit: tu devrais l'ignorer, vu son attitude envers toi elle ne mérite pas que tu lui accordes ton attention.

Si t'es con (comme moi), tu risques de craindre qu'elle aille chercher du réconfort son amant.
Bah qu'elle y reste, ça etayera ton doss pour le divorce...

Qu'elle garde ses cadeaux à la con...

Désolé ta femme m'énerve, mais vraiment.
Asturias a écrit : mer. 11 janv. 2023 13:02 Combien faut-il être vrillé pour faire ça à cette femme n'empêche... Elle baise son mari pendant des mois puis l'aide à monter un dossier de divorce pour faute.
Cette phrase est édifiante.

Franchement je veux pas être pessimiste mais ça pue. Et c'est pas l'odeur de la reconstruction. En tout cas pas au présent.

Je me permets d'être cash parce que encore une fois tu sembles capable de bien gérer tes émotions et la situation.

Si tu continues comme ça j'ai même l'impression que la situation se retourneras plus vite que prévue, en ta faveur.

Et pareil, l'avocat c'est une bonne chose, tu auras un coup d'avance.
Si tu te prépares "au pire" tu seras mieux armé pour affronter la suite, quelle qu'elle soit.

Surtout que ta femme semble bien loin d'imaginer que tu pourrais arrêter de subir. C'est exactement ce que tu es en train de faire.

Essaie de profiter au maximum de ta tournée avec ton groupe et tes potes.
Ça devrait te faire le plus grand bien de sortir de cet environnement malsain.

Prendre du recul ça devrait t'aider. Et si un médecin te prescris des anxiolitiques c'est pas une mauvaise idée si tu sens que c'est trop dur.
Moi ça m'a aidé, j'en ai pris la première semaine.
Je veille à ce que mon verre reste à moitié plein.
Répondre