Par quoi commencer...

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
julio
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : lun. 2 déc. 2013 17:34

Par quoi commencer...

Message par julio » lun. 2 déc. 2013 18:31

Voilà, je me lance... Cela fait maintenant plusieurs mois que je parcoure les sujets du forum, sans oser écrire. La peur de la honte sans doute, au début je me disais qu'il faut vraiment être fou pour exposer sa tromperie devant tout le monde, ça devrait rester tellement privé. Mais à force d'intérioriser (je n'en ai parlé à personne, jusqu'à maintenant...), ça me ronge de l'intérieur et m'enlève tout gout de vivre. Quand en plus ma compagne en parle à toutes ses ami(e)s et sa famille, ça me rend malade, je n'arrive même plus à les regarder dans les yeux, j'ai envie de me couper du monde, du coup je reste seul sans parler, à ruminer tout ça. Lentement mais sûrement je m'enfonce dans la déprime, et je ne sais plus quoi faire. Aujourd'hui, je crois que j'ai besoin d'extérioriser tout ça, ma compagne n'est pas du tout d'accord avec le fait que j'aille sur ce site pour raconter mes problèmes, elle pense que ça ne m'apportera rien à part de mauvais conseils, elle ne comprend pas du tout ce que je ressens. Peut être aussi qu'elle ne veut pas savoir ce que les autres pensent de ce qu'elle m'a fait (je parle émotionnellement), que ça lui fait peur, ou simplement qu'elle me trouve ridicule. Bref, je m'attend à ce que "tout le monde" sache ça, j'en aurai encore plus honte, mais peu importe, CA ME FAIT DU BIEN D’ÉCRIRE, point final.

Je m'étais juré dans ma vie que si on me trompait (et j'étais loin d'imaginer ça possible, naïvement...), je quitterais la personne sur le champs, mais finalement je me rend compte que ce n'est pas si simple, les sentiments sont là, parfois de la colère, de la peine, mais aussi des moments de joie qui font que je me dis que l'on réussira à s'en sortir.
Malheureusement, aujourd'hui j'ai trop de problèmes, ça nous gâche la vie. Je déprime, je suis méchant avec elle (je lui rappelle sans cesse ce qu'elle a fait dès qu'elle me fait une remarque), je suis ULTRA jaloux, ça en devient obsessionnel. Je passe mon temps à checker son portable, ses mails et ses textos, tout y passe, j'ai même regardé ses numéros appelés sur sa facture (avec elle quand même !), bref, j'ai peur de tout, il faut dire que j'ai de quoi, je suis traumatisé ! Et pourtant, je pense être quelqu'un d’intelligent, mais je n'y peux rien, c'est plus fort que moi, j'ai presque l'impression que je serais rassuré de tomber sur quelque chose, car ça fait presque un mois qu'il n'y a plus de nouvelles...

Je n'ai pas encore la force de raconter mon histoire (je ne sais pas si c'est nécessaire d'en parler d'ailleurs), à part qu'en résumé elle m'a trompé avec 2 personnes, en janvier et entre juin et aout. Septembre et octobre ont également été très durs, avec des messages sur lesquels je suis tombé qui m'ont fait assez mal. Pour sa défense, c'est surement de ma faute, j'ai fait l'erreur de revoir mon ex dans son dos il y a un an (dont elle était très jalouse) pour plusieurs raisons (dont un appart acheté en commun à l'époque, dont il fallait se séparer), il ne s'est rien passé bien sûr, et elle le sait (elle m'a même fait suivre par un détective pour le vérifier), mais peu importe, elle m'en a tellement voulu, et voilà... J'aurais du me douter que ça se passerait comme ça, elle a trompé TOUS les hommes avec qui elle est sorti (dont son ex mari), elle a donc vraiment une facilité déconcertante à passer à l'acte, je pense que pour elle ce n'est pas si grave, ceci explique peut être pourquoi ma réaction d'aujourd'hui commence à la fatiguer. Du coup, j'ai peur qu'elle recommence, et voilà, encore un cercle vicieux en route...
Mon histoire est surement très banale, mais pour moi elle est surréaliste, et aujourd'hui encore très éprouvante psychologiquement. De son coté elle a vu un psy pendant qu'elle me trompait (je comprend pourquoi maintenant elle s'est mise à en voir un), elle continue de temps en temps, j'y suis allé une fois mais ça ne m'a pas convaincu (elle a fait venir l'autre gars une fois aussi), j'avais l'impression que c'était un défouloir et un règlement de comptes, bref rien de constructif.
Aujourd'hui, nous avons souvent des discussions sur ce qui s'est passé, je lui fait part de mes sentiments, mais le problème est qu'elle n'a qu'une seule idée en tête, qui se résume : "est ce que tu vas me quitter ?". Du coup, j'ai peur de lui en parler, car si je lui dit ce que je ressens, elle prend peur et pense que je vais la quitter (du coup elle va le faire ou me tromper encore une fois), donc je suis obligé de prendre sur moi, mais même ça ne suffit pas. Me voir renfermé sur moi même lui fait peur, du coup je la rassure en lui disant que je ne vais pas la quitter, je dois passer plus de temps à le lui prouver qu'à lui faire comprendre que je suis profondément blessé et que je vais mal. Si je dois résumer, je n'ai pas le droit d'être triste, sinon c'est le signe qu'on va se séparer. Non, pourtant je pense qu'on a le droit d'avoir un coup de déprime sans pour autant penser au pire tout de suite. Bref, aujourd'hui on en arrive à des situations incroyables où je check son téléphone pendant qu'elle décortique le mien car elle a peur que j'aille voir ailleurs à cause de toute cette histoire. Et ça me met hors de moi à chaque fois !!

Voilà, je m'arrete là, ça me fait du bien d'en parler un peu. Je tiens à dire que les commentaires du style "quitte là" ou les reproches la concernant ne m’intéressent pas, je sais (et elle aussi) très bien qui a quoi à se reprocher, aujourd'hui on est ensemble, tout va bien à part cette déprime dont je n'arrive pas à me débarrasser. Elle m'a bien fait comprendre que je ne peux pas compter sur elle pour m'aider, vu qu'elle veut être rassurée et que lui dire que je suis triste la stresse encore plus, je cherche donc de l'aide ailleurs. Voir un psy ou un conseiller conjugal ne m’intéresse pas, j'ai déjà trop honte de moi, et imaginer raconter à une personne en face de moi que je me suis fait trompé et les détails de l'histoire, c'est insurmontable. L'avantage de ce forum, c'est que déjà la plupart des gens ont connu ça, personne ne me connait, personne ne me jugera, et je n'aurai pas peur de le croiser dans la rue !

Merci en tout cas d'avoir pris le temps de m'avoir lu.



Avatar du membre

L'enduriste
Nouvel Utilisateur
Messages : 2
Enregistré le : lun. 2 déc. 2013 19:16

Re: Par quoi commencer...

Message par L'enduriste » lun. 2 déc. 2013 19:26

Salut.
Je viens de m'inscrire à l'instant mais ça fait 16 mois que je parcours le forum car ça fait 16 mois que moi aussi ma femme m'a quittée du jour au lendemain pour vivre son histoire avec son amant. Bref, j'en parlerai dans un autre post.

L'émotion palpable de ton message m'a finalement décidé à m'inscrire ici car nous sommes là pour t'aider. N'hésite pas à venir ici car ça permet d'avancer même si on ne s'en rend pas compte sur le coup.

Déjà, malheureusement tu n'es pas le seul à qui ça arrive.
Ton sommeil est en vrac,tu bouffes pas, tu en veux à la terre entière, tu culpabilises, tu te rattaches aux bons moments passés avec elle etc ...


Je vais être catégorique: quitte la. Elle t'a trompé plusieurs fois, elle l'a toujours fait avec ses autres mecs tu nous dis.

C'est dur d'accepter de voir l'autre sous son vrai visage mais avec le temps on y parvient, en attendant on passe une phase très très dure je ne te le cache pas.

Tu sais, j'ai terriblement souffert car marié, 2 petites filles avec elle, 13 ans d'histoire mais maintenant que je remonte la pente je peux t'affirmer que ce que tu as de mieux à faire est de la quitter.

On ne change pas et pour reprendre l'expression de JAGUARBOY " chien qui a mordu mordra ..."

Elle va te détruire si tu restes avec elle, personne, à chaque fois, ne l'a obligé à coucher.

Percute qu'elle est différente de toi, elle est légère et sûrement instable mais surtout toxique pour toi: protège ta santé mentale et physique en 1er lieu.

Je sais que c'est dur, ce que tu traverses est horrible et injuste mais il y a toujours un bout du tunnel.


Ces cocufieurs ne se rendent pas compte du mal qu'ils nous font et pire encore ils essaient de nous culpabiliser quand noous sommes à terre.

N'hésite pas à venir parler ici et déjà venir en parler est un GRAND pas en avant, bravo.



Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3590
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Par quoi commencer...

Message par jaguarboy » lun. 2 déc. 2013 21:29

Bonsoir à vous deux, Julio et enduriste, et bienvenue à bord.

L'adultère est bien des choses, mais pas question de le banaliser, surtout lorsqu’on voit ici les ravages ( parfois pire, une pensée pour Jérôme que personne n'oublie ici ! ) que cela provoque.

@ Julio. Inutile de te chercher des excuses, ses histoires d'amants sont inacceptables. Il n'y en a pas qu'un, ça a continué en sous face, et n'ai pas de doute, cela continuera dans ton dos, à ton insu. Tu n'a guère le choix. Tu es tombé sur un mauvais cheval qui a besoin de séduire et qui passe facilement à l'acte.

Demande toi quelle sera ta vie si tu restes avec elle dans deux, cinq, dix ans... le doute te rongera sans appel. A toi te te poser les bonnes questions, et d'y répondre en toute honnêteté. Prends ton temps pour cela. C'est une décision lourde de conséquences, mais crois moi, il y a une vie après.

@ Enduriste : 16 mois, moins ou plus, peu importe. L'essentiel est d'avancer. Mais il y a une constante qui se détache : celles et ceux qui ont tout plaqué pour filer sous la couette de leur "coup" descendent très vite du piédestal. Il est rare que ça aille bien loin.

Bon courage à vous deux ! Nous restons à l'écoute.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Topic author
julio
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : lun. 2 déc. 2013 17:34

Re: Par quoi commencer...

Message par julio » lun. 2 déc. 2013 23:46

Merci de vos réponses, ça fait plaisir, même si j'aurais préféré entendre qu'il est possible de s'en remettre... Pourtant certains arrivent à surmonter cette épreuve non ?? Il y a forcément un truc, une façon de penser peut être, je ne sais pas...

Bref, c'est triste parce que je trouve qu'on va bien ensemble, et aujourd'hui elle fait tout pour me montrer qu'elle tient à moi, qu'elle regrette (même si j'aurais voulu voir quelques larmes, mais bon...), donc pourquoi pas ?

Notre histoire est vraiment très compliqué, impossible de la raconter en entier sans y passer des heures, mais pour poser un peu le décor, j'ai 31 ans, elle en a 42, divorcée avec une fille de 13 ans. Aujourd'hui j'habite chez elle, et c'est particulier car elle est sans emploi depuis la rentrée (elle était très active avant) et dépend donc entièrement de mes revenus. Ayant heureusement encaissé de l'argent de la vente d'un studio que j'avais, j'ai pu subvenir aux besoins du foyer depuis, mais l'argent a toujours été un point sensible entre nous (ses difficultés financières ont commencé avant le début de notre relation).

Ce qui me fait peur c'est d'imaginer qu'elle reste avec moi uniquement pour l'argent, sans moi aujourd'hui je ne sais pas comment elle s'en sortirait, d'autant plus que j'ai lu une note qu'elle a rédigée cet été quand elle hésitait entre la personne avec qui elle me trompait et moi (note qu'elle a écrite sous mes yeux !). Sur cette note elle écrivait (sur les conseils de son psy...) la liste des points positifs sur chacun d'entre nous. Sans tous les détailler, il ressortait de cela qu'il avait tous les adjectifs passionnés (amoureux, grand, fort, viril, passionné, etc.) alors que de mon coté on trouvait plutôt le coté rassurant (stable, équilibré, rassurant, gentil, généreux). Bref, je n'ai pas été très ravi, mais pour elle c'était plutôt un compliment car c'est censé me montrer à quel point je lui fait du bien, à quel point je suis important pour son équilibre, et donc qu'elle sera plus tranquille avec moi. Soit... mais bon, quand quelques jours plus tard je tombe sur un texto qu'elle envoie à une amie (depuis la pièce d'à coté) où elle dit qu'avec lui elle était amoureuse tandis qu'avec moi elle "a l'impression de mourir petit à petit", j'ai eu un choc. Et quelques semaines après, je ne sais pas par quel hasard je suis tombé sur une discussion qu'ils ont eu par téléphone (ils se sont enregistrés sans le savoir !!) où elle lui disait qu'elle était avec moi finalement parce qu'elle est "mère de famille", qu'elle a besoin de stabilité maintenant, etc, ça me fait énormément douter ! Ah oui, j'oubliai, ce type a 25 ans, ce qui est assez drole quand on sait que pendant des mois elle me disait sans cesse "tu vas me quitter, je suis trop âgée pour toi", certains peuvent penser que 11 ans c'est effectivement beaucoup, mais alors la on parle de 17 ans d'écart !!! Ca a été vraiment terrible à encaisser, d'autant plus qu'il s'agissait d'un stagiaire qu'elle avait embauché et que je connaissais (on travaille dans le même open space). Bref, des souvenirs vraiment très douloureux (mais ce n'est vraiment pas ce qui m'a le plus blessé, pas envie d'en parler pour l'instant...).

J'ai peur qu'elle me largue ou trompe dès qu'elle aura sorti la tête de l'eau financièrement, ou simplement qu'elle cherche quelqu'un de plus "riche" que moi... Je ne sais pas quoi penser aujourd'hui, ça fausse mon jugement, elle a pourtant l'air sincère quand elle me dit qu'elle m'aime et qu'elle ne recommencera plus jamais, mais c'est aussi la même personne qui m'a regardé dans les yeux il y a quelques mois en me disant qu'elle ne m'aimait plus et que lui "était peut être l'homme de sa vie"...

Je sais que décrite comme ça, mon histoire semble sans issue, elle passe pour un monstre, mais elle ne l'est pourtant pas, je l'ai blessé en ne m'occupant pas assez d'elle pendant les premiers mois, elle m'avait prévenue qu'elle en était malheureuse, la connaissant j'aurais dû prévenir plutôt que guérir... Ca ne change pas le fait que je suis amoureux d'elle, je ne suis pas venu ici pour me convaincre de la quitter, en fait pour être honnête j'espérai plutôt qu'on m'aide à remonter le moral et de nouveau avoir du désir, ne plus penser à ces 2 types quand on fait l'amour. J'ai une énorme appréhension maintenant quand on va faire l'amour, ça me bloque, c'est un vrai problème car le sexe est vraiment une chose essentielle dans notre couple (et tous les autres j'imagine !). Donc quand ça ne va pas à ce niveau là, forcément...

Bref, je n'ai encore rien raconté, et déjà 2 conseils pour la quitter, c'est pas bon signe... Pourtant, je veux y croire malgré tout !



Avatar du membre

djam
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 746
Enregistré le : ven. 21 janv. 2011 16:10

Re: Par quoi commencer...

Message par djam » mar. 3 déc. 2013 00:56

julio a écrit : Bref, je n'ai encore rien raconté, et déjà 2 conseils pour la quitter, c'est pas bon signe... Pourtant, je veux y croire malgré tout !
Restes! tu sembles heureux et épanoui
Tu peux aussi envisager d'écrire un bouquin que tu pourrai lui dedicasser, tu es doué, pour l'écriture, y'a un brin de je ne sais quoi qui fait que même dans ton malheur, t'es marrant!



Avatar du membre

Topic author
julio
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : lun. 2 déc. 2013 17:34

Re: Par quoi commencer...

Message par julio » mar. 3 déc. 2013 01:05

djam a écrit :
julio a écrit : Bref, je n'ai encore rien raconté, et déjà 2 conseils pour la quitter, c'est pas bon signe... Pourtant, je veux y croire malgré tout !
Restes! tu sembles heureux et épanoui
Tu peux aussi envisager d'écrire un bouquin que tu pourrai lui dedicasser, tu es doué, pour l'écriture, y'a un brin de je ne sais quoi qui fait que même dans ton malheur, t'es marrant!
C'est drôle, tu n'es pas le premier à me dire ça, j'ai toujours tendance à me détacher un peu des choses pour relativiser (il faut, sinon c'est impossible !!), c'est tellement sordide cette histoire que je préfère la prendre de façon sarcastique, y a eu du grand foutage de gueule de sa part, si je prend tout au 1er degré je me barre direct, c'est sûr !!
Plus sérieusement, c'est vrai que j'ai déjà écrit quelques petites choses, mais bon, l'anonymat c'est beaucoup plus simple, j'imagine pas raconter mes "exploits" d'homme trompé auprès des gens que je connais ! Mais c'est dommage, y a effectivement matière à faire un best-seller !! :lol:



Avatar du membre

djam
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 746
Enregistré le : ven. 21 janv. 2011 16:10

Re: Par quoi commencer...

Message par djam » mar. 3 déc. 2013 01:25

julio a écrit :
djam a écrit :
julio a écrit : Bref, je n'ai encore rien raconté, et déjà 2 conseils pour la quitter, c'est pas bon signe... Pourtant, je veux y croire malgré tout !
Restes! tu sembles heureux et épanoui
Tu peux aussi envisager d'écrire un bouquin que tu pourrai lui dedicasser, tu es doué, pour l'écriture, y'a un brin de je ne sais quoi qui fait que même dans ton malheur, t'es marrant!
C'est drôle, tu n'es pas le premier à me dire ça, j'ai toujours tendance à me détacher un peu des choses pour relativiser (il faut, sinon c'est impossible !!), c'est tellement sordide cette histoire que je préfère la prendre de façon sarcastique, y a eu du grand foutage de gueule de sa part, si je prend tout au 1er degré je me barre direct, c'est sûr !!
Plus sérieusement, c'est vrai que j'ai déjà écrit quelques petites choses, mais bon, l'anonymat c'est beaucoup plus simple, j'imagine pas raconter mes "exploits" d'homme trompé auprès des gens que je connais ! Mais c'est dommage, y a effectivement matière à faire un best-seller !! :lol:
Et sinon, vous êtes mariés? si non, tu peux peut être l'envisager?? Ça occupe bien l'esprit les préparatifs! histoire de rester dans le second degré!



Avatar du membre

Topic author
julio
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : lun. 2 déc. 2013 17:34

Re: Par quoi commencer...

Message par julio » mar. 3 déc. 2013 01:40

En fait il s'est passé beaucoup de choses depuis la rentrée. On a appris qu'elle était tombée enceinte mi septembre (c'était un projet voulu, mais bien sûr avant qu'elle ne commette l'irréparable), du coup ça nous a aidé à surmonter tout ça, même si de grosses disputes surgissaient régulièrement (ou je lui balançait notamment que je n'étais même pas sûr d'être le père !).
Malheureusement elle a fait une fausse couche, je crois bien que j'ai vécu le pire jour de ma vie quand on est allé à l'échographie pour se rendre compte que son cœur ne battait plus (ça aurait été mon 1er enfant), et dieu sait que j'avais vécu des jours éprouvants peu de temps avant. Ça fait relativiser tout ça... Je ne veux pas rentrer dans les détails, mais on a énormément souffert tous les deux, et du coup la douleur nous a ressoudé, on a prévu de réessayer le plus vite possible, mais la pression étant un peu retombée à présent j'ai maintenant ce petit coup de moins bien, je sens bien que je déprime, alors que dans l'absolu maintenant tout devrait aller ! Elle me jure qu'elle sera fidèle, et pour être honnête (quitte à paraitre naïf), je la crois sincère... Mais il y a toujours de très grosses disputes régulières, et j'avoue que je dois y être pour quelque chose, au fond je lui en veux de ce qui s'est passé et je n'ai plus envie de faire d'efforts pour elle pour l'instant, mais elle n'arrive pas à l'accepter. Bref, c'est pas aussi simple que je ne voudrais...



Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3590
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Par quoi commencer...

Message par jaguarboy » mar. 3 déc. 2013 08:09

Bonjour Julio

A te lire, c'est tout de même mal barré. Certes, il existe des couples qui s'en sortent, mais c'est au prix d'efforts considérables au quotidien, et il faut que se soit une volonté des deux parties, sans concession aucune. Le boulot est énorme, et peut prendre des années, sans oublier que la confiance, si fragile dans un couple, est à jamais entachée (*) et qu'il faudra que le trompé vive avec ce fardeau le restant des jours de vie du couple. Or, dans tes écrits, il ressort que ta compagne s'amuse à te comparer à ses compagnons de pucier comme l'on compare des laves linge, des destinations de vacances ou des téléviseurs. A mon sens, c'est sacrément malsain, surtout lorsqu'elle étale ceci devant toi.

Elle n'a aucune honte et ne semble pas s'être rendu compte des dégâts qu'elle a causé. C'est d'autant plus étonnant qu'elle est dépendante financièrement de toi. A ta place, madame, sa fille et son bardas auraient fini sur le pas de la porte, à charge de ces messieurs de subvenir aux besoins de madame, et pas que sexuels. Car ils ont beau jeu, les gugus : ils jouent avec et renvoient le colis lorsqu'il faut passer à la caisse... En ce qui me concerne, c'est ce qui est arrivé après quelques mois, le temps d'user les patientes. Mes enfants sont restés avec moi, madame a cherché refuge chez un de ses amants, vieux dabuche cacochyme qui a du avoir le sentiment de ses retrouver avec un 44 tonnes au départ du tour de France dans la descente du Ventoux. Évidemment, le 44 tonnes à filé très vite dans le fossé. Aux dernières nouvelles, il tombe encore... :)

Ne cherche pas des excuses comme fausse couche ou je ne sais plus quoi. Ce ne sont là même pas des explications. Ça arrive, c'est bien triste, ça secoue, mais il faut s'en remettre. D'autant qu'à 42 ans, la grossesse est bien plus risquée qu'à 25. Quant à ne pas assez s'occuper d'elle, il faut aussi que ce soit réciproque...

Ne soit pas naïf à ce point, un chien qui a mordu mordra de nouveau, surtout si on ne lui fait pas comprendre qu'il a franchi l'infranchissable : elle te jure fidélité dans un contexte glauque, sortant du lit de son amant. C'est énorme. D'autant que tu a 31 ans, tu as encore du temps pour une paternité potentielle... avec quelqu'un d'autres.

Car si vous en arrivez à la séparation ( je ne le dis pas souvent, mais dans ce cas, crois moi, c'est souhaitable pour toi ! ), je souhaite qu'elle comprenne que l'on ne fait pas des trous dans la coque de son propre navire sans conséquences graves...

Même si ce n'est pas parole d'évangile, une trop grande différence d'âge n'améliore pas le quotidien. Il n'y a pas de règle, mais mieux vaut avoir un âge similaire : les attentes de la vie et du partenaire sont plus en phase. J'imagine que le minot de 25 ne sait pas tout cela, ta compagne non plus. En admettant qu'ils se mettent ensemble, monsieur aura vite fait de trouver dans une autre dame de cœur sa dame de pique, fraichement séparée. Il faut avoir un bien faible recul sur les choses pour ne pas comprendre que leur histoire est un coup d'un soir qui se répète, mais en aucun cas un marathon.

Bon courage à toi

(*) La confiance, c'est comme une allumette. Une fois cramée, elle est bonne à jeter.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Topic author
julio
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : lun. 2 déc. 2013 17:34

Re: Par quoi commencer...

Message par julio » mar. 3 déc. 2013 15:39

Je comprends bien ton commentaire, et c'est vrai que présenté de cette façon, mon histoire semble sans issue. Et c'est normal, je ne peux pas être objectif sur ce qui s'est passé puisque je suis la victime de cette tromperie. Bien sûr, si je lui dit ça elle me répond que c'est moi qui l'ait trompée en premier en revoyant mon ex dans son dos (je précise quand même toujours qu'il ne s'est absolument rien passé, et que ce n'était pas en projet ! Mais ça, je ne peux rien faire pour qu'elle me croie).
Bref, pour être tout à fait factuel, et peut être permettre de comprendre davantage les raisons de tout ça, il faut remettre les choses dans l'ordre :

Je l'ai connue il y a 5 ans car on travaillait dans les mêmes bureaux (dans 2 boites différentes), elle est très jolie et a toujours attirée des tonnes d'hommes autour d'elle (et elle fait tout pour d'ailleurs, elle adore plaire). J'étais en couple à l'époque, elle aussi. J'ai eu une longue relation faite de hauts et de bas, qui s'est finie dans un drame, du jour au lendemain. On avait acheté ensemble un appart en construction, on avait prévu de déménager en attendant, donc résiliation de bail etc., sauf qu'on ne trouvait rien de bien, et surtout je me suis rendu compte que je n'avais plus envie de continuer cette relation qui ne nous convenait plus. En gros, on restait ensemble uniquement pour cette histoire d'appartement, c'est difficile de se séparer quand on vient de faire un tel achat. Du coup, l'ultimatum est tombé le jour où j'ai déménagé seul du coup, elle m'a dit que dans ces conditions c'était terminé, et donc rupture de contact totale pendant plusieurs mois (de juillet à septembre). Entre temps ma compagne actuelle m'a hébergé, au début nous n'étions pas ensemble et c'était prévu pour quelques semaines, mais on s'est très rapidement rapproché, pour être honnête on s'en doutait tous les deux. Par contre elle avait horriblement peur que je retourne avec mon ex, il faut dire que la rupture était vraiment récente et j'ai fait plusieurs maladresses en lui parlant de mon ex. Vraiment stupide, j'ai parlé du fait qu'elle était jolie, très bonne cuisinière, etc. Et puis surtout, grosse erreur, lors d'un moment de faiblesse alors que je me retrouvais seul pendant le mois d'aout (elle est partie 2 semaine en vacances avec sa fille), j'ai écrit à mon ex qu'elle me manquait et que je l'aimais toujours... Puis on s'est revu en décembre 2 fois, notamment pour aborder cette histoire d'appart qui nous pesait (on rembourse le crédit en attendant !!), et j'ai eu le malheur de lui écrire que ça m'avait fait plaisir de la revoir et qu'elle me manquait (je voulais qu'on reste en bon terme pour régler ça, car elle pouvait vraiment tout bloquer vu qu'elle ne voulait pas trop vendre à cette époque). Bref, quand elle a lu ça en fouillant dans mes mails, ça l'a rendu folle, je peux bien le comprendre. Elle m'a mis dehors, mais après quelques jours elle a décidé de me redonner une autre chance, et c'est là que je lui en veux ! Elle n'aurait jamais dû me dire de revenir si elle avait l'intention de me tromper, j'aurais compris qu'elle me quitte (bien fait pour moi), mais pas qu'elle me trompe, surtout de la façon dont ça c'est passé (c'est glauque).
En résumé, les 2 histoires se sont un peu croisées car j'ai appris la première tromperie presque simultanément que la seconde (en juillet) alors qu'elle a eu lieu en janvier. Et le plus dur, c'est que je l'ai appris par la nana du mec avec qui elle m'a trompé. En gros, elle m'a expliqué qu'après avoir lu mes mails, elle a commencé à le rappeler (c'était son ex juste avant moi) après cette histoire, pour le chauffer et lui dire qu'elle voulait coucher avec lui juste pour se venger, car ça "lui faisait du bien". Bref, après avoir nié de façon pathétique, elle a bien dû avouer devant toutes les preuves, ça c'est passé un jour où elle m'a dit avoir un déjeuner à midi, et qu'en fait ils se sont retrouvés chez elle pour faire ça "entre midi et 2" (cette expression me fait mal au cœur maintenant quand je l'entend).
Je ne sais pas pourquoi, j'avais besoin de savoir les détails, ça m’obsédait, comme si j'avais besoin de souffrir... Elle a fini par me dire que ça s'était passé dans notre lit, et que pour me "rassurer", c'était pas vraiment trompé car il l'avait juste enc..... Bref, l'horreur, j'ai failli vomir, quand je pense qu'on continuait à faire l'amour pendant ce temps, et qu'elle me jurait qu'elle me tromperait jamais !!
Mais soit, j'ai passé l'éponge, je me dit que je l'ai bien cherché avec mes conneries, aujourd'hui encore ça m'aide à supporter ça de culpabiliser et de me dire qu'elle a peut être eu raison si ça a permis qu'elle se remette avec moi plus sereinement. J'aurais juste voulu qu'elle fasse ça pendant qu'on soit séparé... Et puis, si c'était uniquement pour se venger, pourquoi ne pas me l'avoir avoué, j'ai dû l'apprendre par quelqu'un d'autre ! De même, je l'ai invité au ski pour se changer les idées, ça s'est pas super bien passé, et pendant ces vacances elle lui a écrit "j'aurais vraiment préféré que ce soit toi qui soit là". Cette histoire me fait faire encore quelques cauchemars je dois bien avouer, en parler là me fait du bien même si je dois passer pour le dernier des sous-merdes... Comment je fais aujourd'hui pour supporter cette histoire ? C'est simple, la deuxième est mille fois plus horrible, du coup j'arrive à oublier la première.
Alors oui, j’entends déjà les commentaires, "comment tu peux rester avec elle", je comprend bien, mais aujourd'hui elle vraiment différente, j'insiste beaucoup là dessus. Elle fait énormément de choses pour moi, elle passe son temps à être douce avec moi, à me faire des compliments, à me rassurer sur tout un tas de choses, et il faut être honnête ça me fait du bien (je ne trouverais jamais quelqu'un d'aussi attentionné), donc je pense réellement qu'elle est sincère et qu'elle veut que ça marche. Et moi aussi, car malgré tout, je l'aime, même si elle a des cotés obscurs c'est une personne vraiment incroyable, avec qui on ne s'ennuie jamais (contrairement à moi qui suis un peu casanier). Bref, si j'écris aujourd'hui, paradoxalement ce n'est pas parce que je suis actuellement en pleine crise (même si l'aspect financier crée des tensions), les cris et les grosses larmes sont un peu derrière, mais parce que je sens un détachement qui n'est pas normal puisque les choses sont beaucoup plus apaisées maintenant, comme un contre coup. Et c'est dommage, car ça crée des problèmes là où il n'y en a pas. A certains moments (pour ne pas dire presque tout le temps), je repense à toutes les horreurs qu'elle a faite et j'ai un véritable sentiment de haine et de peine mélangés, un peu comme des piqures de rappel pour me dire "attention, même si tout va bien les femmes sont capables de te trahir quand tu ne t'y attend pas".

Voilà, j'ai conscience que j'ai l'air stupide et naïf, mais vu de l'extérieur c'est compliqué de comprendre les sentiments qu'on a l'un pour l'autre, et si je me suis inscrit et que j'écris ici, c'est d'abord parce que j'ai besoin de sortir tout ça, à force de tout garder en moi j'étais en train d'imploser, surtout sachant qu'elle a raconté tout ça à ses amies (ça m'a blessé énormément mais elle ne s'en rend pas compte !). Merci d'éviter les messages d'insultes ou de reproches, je pense que chaque histoire est unique, et c'est difficile d'en tirer des généralités applicables pour les autres, c'est d'ailleurs bien pour ça qu'elle désapprouve complètement le temps que je passe sur ce forum (elle ne sait pas que je participe par contre, pour l'instant je préfère garder ça pour moi, elle trouve cette idée pathétique)...



Avatar du membre

Topic author
julio
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : lun. 2 déc. 2013 17:34

Re: Par quoi commencer...

Message par julio » mar. 3 déc. 2013 15:41

Je me relis, et je crois que j'écris beaucoup trop, désolé, vous êtes pas obligé de vous taper des pavés entiers !
Merci à ceux qui lisent en tout cas !



Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3590
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Par quoi commencer...

Message par jaguarboy » mar. 3 déc. 2013 19:28

Effectivement, c'est un pavé, mais il a le mérite d'être clair. Beaucoup plus clair que la situation dans laquelle tu te trouves. A toi de voir, mais une fois de plus, je constate que les histoires d'ex non réglées ont une importance cruciale, et que dire la vérité apporte la lumière et éloigne les emmerdes.

Je ne reviens pas sur ce que j'estime être de bon sens : elle s'est bien amusée à tes dépends...

A toi de prendre les décisions, prends ton temps pour cela, car dans cette mélasse, on est tout, sauf lucide.

Bon courage.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

L'enduriste
Nouvel Utilisateur
Messages : 2
Enregistré le : lun. 2 déc. 2013 19:16

Re: Par quoi commencer...

Message par L'enduriste » mar. 3 déc. 2013 20:14

Je rejoins JAGUARBOY. Là tu n'es pas lucide, tu cherches à te culpabiliser car tu ne comprends pas, n'acceptes pas ce qu'elle a fait. Tu es dans l'émotif, pas encore dans l'objectif.
Tu dis qu'elle est extra, qu'on ne s'ennuie jamais avec elle etc ... car toi mon pauvre Julio c'est une partie de toi qu'on t' a enlevée car tu l'aimais d'un amour sincère et fidèle. On est tous passé par là et c'est terrible ce que l'on peut inventer pour embellir cette glauque affaire.

Je suis persuadé avec le recul que j'ai maintenant, que plus le cocu est sincère/gentil et intelligent, plus il met tout en oeuvre pour se trouver des fautes et excuser l'inexcusable: juste pour trouver une explication, celle qui permet d'avancer car apaise, à quelque chose qui n'est pas explicable et encore moins excusable.

Reste avec elle, elle aime ton fric et te trompera de nouveau: tu ne le sauras peut-être plus et quand on ne sait pas, on nne souffre pas qu'on dit mais toi tu es déjà trop marqué et surtout: elle a toujours trompé ses conjoints !!!!

Protège-toi en mettant des capotes si tu as toujours des rapports avec elle car ne crois-pas ce qu'elle te dit.
Gaffe qu'elle ne te fasse pas un gamin dans le dos ... Il faut se méfier de tout avec ce type de personnage.


Désolé de parler ainsi de la femme que tu aimes mais nous tous aussi on aimait notre conjoint avant qu'il ne commette ça.

Je te souhaite beaucoup de courage, tu es jeune et des nanas stables il y en a ne t'inquiète pas.



Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3590
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Par quoi commencer...

Message par jaguarboy » mar. 3 déc. 2013 21:43

L'enduriste a écrit :plus le cocu est sincère/gentil et intelligent, plus il met tout en oeuvre pour se trouver des fautes et excuser l'inexcusable: juste pour trouver une explication, celle qui permet d'avancer car apaise, à quelque chose qui n'est pas explicable et encore moins excusable.
Julio, ce n'est pas moi qui le dit pour une fois. Dans l'écrit de l'enduriste, beaucoup se reconnaitront, dont moi même. Je me suis trouvé des tonnes de reproches, des containers de culpabilité à porter... pour me rendre compte que ce n'était pas moi qui n'allait pas, mais bien elle. Une aide psychologique peut être d'un bon secours.

Il a suffit d'une goutte de trop pour m'ouvrir les yeux, le mensonge de trop, la dissimulation qui ne passe pas...

J'aimerais t'ouvrir les yeux sur ta situation, te faire comprendre que la situation est trop pourrie pour que vous puissiez vous en sortir durablement... Ta compagne est malheureusement mal finie sur ce plan, et peu importe sa plastique. Elle finira par te broyer... On en a vu sur ce forum...

Courage à toi, mec.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Ricochette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 2747
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 18:02

Re: Par quoi commencer...

Message par Ricochette » mar. 3 déc. 2013 22:15

Message de bienvenue 2 en 1, destiné à Julio et à l'enduriste.

Julio, ne t'excuse surtout pas d'exprimer si bien la douleur et les doutes qui te rongent. La longueur des posts n'a qu'une importance très relative, je dirai presque, au contraire dans ton cas. L'essentiel est que tu puisses écrire ce qui te traverse l'esprit et qui te semble utile pour une meilleure compréhension.

J'ai beaucoup apprécié ta manière d'introduire ton récit, c'est clair, net et précis. Tu exprimes avec beaucoup de justesse ce que beaucoup d'entre nous ont déjà vécu avec les mots justes. Autant la démarche d'inscription te paraissait surréaliste, autant il est palpable qu'en quelques posts tu as révisé ta copie. Je m'en réjouis pour toi.

Ton amie a une vision très restrictive de ce forum. Elle ne souhaite pas voir ses travers retranscrits mais en quoi l'anonymat la dérange? Si elle souhaitait réellement que tu ailles mieux, elle te laisserait libre cours sur le moyen de ton choix, elle t'encouragerait même. Or là elle prône le mutisme car elle n'assume pas ou elle a peur d'y lire la clairvoyance de ceux qui ont déjà enduré l'infidélité.

Julio, tu ne souhaitais pas de jugement la concernant et encore moins de préconisations de rupture. Nous ne sommes pas là pour juger ni pour jeter la pierre. Il y a simplement des personnes qui, comme toi, se trouvent dans le brouillard de leurs émotions et qui ne parviennent plus à faire la part des choses. Le choc a été trop violent. Nous tentons de démêler ce sac de noeuds et d'être assez objectifs face à la souffrance d'autrui.

Personne je pense ne pourra te prodiguer des conseils pour aller mieux dans ce contexte avec une compagne jalouse mais à la cuisse légère, qui trouve plus de qualités à ses amants qu'à toi. Tu représentes à coup sûr la poule aux oeufs d'or, l'homme qui lui assure une sécurité financière à elle et à sa fille. Par contre ses sentiments elle semble plus vouloir les partager ailleurs.

Oulala, un bébé? A ta place j'attendrai d'être déjà fixé sur mon sort car la situation est peu propice.

Reste vigilant Julio et prend le temps de réfléchir avant toute décision.
Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite à venir.


Le rire c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur.

Répondre