Je suis dépité et honteux

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Roadking95
Cornu
Cornu
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 25 janv. 2024 16:49

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Roadking95 »

Old boy et Babou , j'ai compris que c'est exact je m'humilie et me déclasse moi-même en acceptant sans réagir et que j'avais en ce qui me concerne pouvoir de décision , ce que par déni ou faiblesse je n'ai pas exercé à ce jour . je ne dois pas me mentir malgré ce qu'elle me fait subir j'aime encore ma femme , qu'il me semble plus convenant de nommer par son deuxième prénom " Charlotte " le MA femme n'étant en ce moment plus d'actualité...Pour le reste deux trois ou quatre même si cà ne change plus rien , je dois absolument savoir jusqu'ou va sa perversité..Old boy je n'ai pas parcouru tout le forum , sur ce que j'ai lu je n'ai pas enregistré de cas similaires . Je dis que tu vas à l'extrême lorsque tu suggères des relations tarifées..Le reste tout reste possible.
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 176
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Asturias »

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 09:26 Old boy et Babou , j'ai compris que c'est exact je m'humilie et me déclasse moi-même en acceptant sans réagir et que j'avais en ce qui me concerne pouvoir de décision , ce que par déni ou faiblesse je n'ai pas exercé à ce jour . je ne dois pas me mentir malgré ce qu'elle me fait subir j'aime encore ma femme , qu'il me semble plus convenant de nommer par son deuxième prénom " Charlotte " le MA femme n'étant en ce moment plus d'actualité...Pour le reste deux trois ou quatre même si cà ne change plus rien , je dois absolument savoir jusqu'ou va sa perversité..Old boy je n'ai pas parcouru tout le forum , sur ce que j'ai lu je n'ai pas enregistré de cas similaires . Je dis que tu vas à l'extrême lorsque tu suggères des relations tarifées..Le reste tout reste possible.
Roadking, je te recommande de lire les adulthèmes sur "l'ultime preuve" ici : viewtopic.php?p=72964#p72964
En vrai, tu sais déjà le genre de femme qu'elle est. Tu comprendras que la recherche de l'ultime preuve n'est qu'une excuse pour ne pas prendre de décision difficile à prendre. "Je ferai ça quand... Si elle a fait ça, alors c'est sûr, je..."
Pas d'inquiétude : on l'a tous fait !
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

Babou
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 91
Enregistré le : jeu. 1 juin 2023 19:16

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Babou »

je dois absolument savoir jusqu'ou va sa perversité..
Pourquoi? Qu'est ce que cela t'apportera?
Mais surtout : est ce que cela changera ta ligne de conduite?
Si non : cela ne sert à rien, à part éventuellement te faire du mal.
Si oui : pourquoi réagir lorsque tu découvres "plus" que ce que tu ne sais déjà au lieu de réagir aujourd'hui?

Autre chose : celle que tu aimes, c'est ta femme ou celle que tu pensais qu'elle était (et n'est pas, de fait)? Ce n'est pas pareil. Souvent on aime l'image qu'on se fait d'une personne, comme une projection de ce qu'on cherche. Et malgré les preuves que cette personne n'est pas comme on la voit, on refuse de changer la vision qu'on a de cette personne. Pense à ces femmes battues qui se convainquent quand même que leur mari les aime et que s'il les frappe c'est qu'il va mal et que dans le fond c'est quelqu'un de bien.
Je pense qu'aujourd'hui tu te forces à te convaincre que tu aimes ta femme car tu refuses de la voir pour ce qu'elle est réellement, tu la vois comme la personne "pure" que tu pensais avoir épousé il y a des années. Et si tu souhaites voir l'étendue de sa perversité aujourd'hui c'est pour pouvoir accepter que ta vision d'elle est fausse. Mais tu n'as pas besoin de ça pour ça, tu as déjà les éléments pour conclure.
Je comprend qu'il y a une part de toi qui a "peur" de reconnaitre que pendant des années tu as vu en ta femme une personne qu'elle n'était pas; parce que ça fait mal de se dire qu'on s'est trompé pendant longtemps. Mais la vie c'est juste ça, une série de leçons. Aujourd'hui la vie te donne peut être la plus grande leçon que tu n'auras jamais, accepte là au lieu de lui résister.
Et surtout ce n'est pas parce que Charlotte ne correspond pas à la projection que tu en fais qu'une autre n'y correspondra pas. Du coup il vaut mieux vivre dans une réalité vraie avec un conjoint qui EST tel qu'on l'imagine plutôt que de se forcer à rester avec quelqu'un qu'on imagine autrement qu'il est.
Avatar du membre

lintrus
Cornu
Cornu
Messages : 10
Enregistré le : ven. 20 mai 2022 17:10

Re: Je suis dépité et honteux

Message par lintrus »

Bonjour Roadking95

Tout d’abord je suis navré de ce qui t’arrive. Mon pseudo est lintrus car je ne fais pas partie des hommes trompés mais j’avais découvert le forum il y a environ 2 ans car je souhaitais comprendre ce qui motivait la tromperie, suite à pas mal d’infidélités dans mon entourage.

Et si je me permets d’intervenir sur ton post c’est parce que mon beau frère (frère de ma femme) s’est trouvé dans une situation qui te parlera peut être : d’abord il a eu des soupçons d’infidélités de sa femme. Il a creusé, et s’est aperçu qu’elle avait un amant. Il a réfléchi puis a choisi de divorcer.

Mais entre temps d’autres soupçons sont apparus. Je ne vais pas rentrer dans le détail mais disons que sa femme n’avait pas qu’un seul amant, mais plusieurs, et s’adonnait à des « parties fines » dans son dos.
A l’époque il m’avait envoyé ce témoignage d’une femme qui l’avait marqué car cela lui rappelait son histoire (la femme dans cet article s’auto justifie de la même façon que sa femme) :
https://fr.style.yahoo.com/infidelite-f ... 27727.html

Cependant, même si sans ce surplus d’informations il savait qu’il allait la quitter, il avait continué de creuser pour voir, comme tu le dis, jusqu’ou allait sa perversité pour une raison bien précise : il voulait savoir qui était vraiment sa femme, pour savoir s’il devait protéger ses enfants.
Au final, il a engagé un détective qui lui a constitué un dossier bien fourni.
A ce jour, les discussions vont bon train entre lui et sa femme : le divorce entre eux est acté, par contre pour la garde des enfants, il hésite à utiliser le dossier en question. En gros, il demande à sa femme d’engager une thérapie, et de la suivre, afin de s’assurer que sa sexualité devenue « débridée » (pour ne pas dire très glauque) ne se fasse pas au détriment de leurs enfants. Sinon, il se servira de ce dossier pour demander la garde exclusive. Autrement dit : il a acté que sa femme était une conjointe absolument abominable, par contre, pour le bien de ses enfants, il espère qu’elle saura être une bonne mère.

Mon avis : comme cela t’a été dit, la recherche de la preuve ultime pour être sûr que tu ne peux faire autrement que la quitter me semble être une mauvaise idée. En revanche, s’il s’agit de savoir qui est la femme à qui tu risques de devoir confier ton enfant avec une garde alternée, là je pense qu’effectivement c’est peut être sage. Je laisse les autres donner leur avis sur le sujet, qui sauf erreur de ma part n’a pas encore été abordé sous cet angle dans ton post.

Une dernière chose : tu répètes souvent que tu es honteux et dépité de ne pas avoir pu apporter à ta femme, que tu aimes, ce dont elle a besoin. C’est très noble de ta part. Mais aussi idiot, car il y a la réalité : certaines femmes ou certains hommes ont des désirs impossibles à résoudre par un conjoint. Si je prends le cas d’une femme dont le fantasme est de participer à des orgies, comment veux tu pouvoir y répondre ? As-tu la capacité de créer des clones de toi-même pour devenir « plusieurs » ? Non, bien sûr.

Si ta femme est attiré par « l’interdit », même chose. Quelque soit le conjoint, elle trompera.

Et devenir candauliste, c’est-à-dire essayer de changer sa nature profonde, pour quelqu’un est TOUJOURS une mauvaise idée. Ne t’engage pas là dedans si ca n’est pas ta nature.

Je te souhaite bon courage.
Avatar du membre

Old-boy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 242
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2021 21:11

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Old-boy »

Pour les relations tariffées: il arrive que certaines aient le fantasme de la "pute" et fassent payer non pour des besoins financiers mais pour aller au bout de leurs fantasmes et aller a contre courant de leur moralité. La DRH de mon entreprise était toute la semaine genre bonne soeuret le WE se prostituait dans les bois autour de notre ville. Le frère de la marraine de mon frère (grand bourgeois richissime) allait se prosstituer (en travesti) dans les quartiers glauque ou rue Saint Denis à Paris.

Tous ont goutè, une fois, à l'interdit et n'ont plus pu mettre de barrière a leur délire.
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 176
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Asturias »

lintrus a écrit : lun. 29 janv. 2024 11:56 A l’époque il m’avait envoyé ce témoignage d’une femme qui l’avait marqué car cela lui rappelait son histoire (la femme dans cet article s’auto justifie de la même façon que sa femme) :
https://fr.style.yahoo.com/infidelite-f ... 27727.html
A vomir. La définition du dictionnaire, juste en dessous du mot "salope". Le plus drôle, c'est que ça te tient des raisonnements sur le respect par dessus le marché, comme dans ce témoignage — dont l'auteur aurait toutes les raisons d'être "dépitée et honteuse" :
  • "je voulais que cela reste un moment respectueux" (oui, ton mari aussi aurait voulu je pense)
  • "c’est bon enfant et je suis toujours respectée" (par contre, est-ce que tu respectes, c'est un autre débat)
  • "Tout le monde respecte toutes les règles (sauf la plus importante...)
lintrus a écrit : lun. 29 janv. 2024 11:56 Une dernière chose : tu répètes souvent que tu es honteux et dépité de ne pas avoir pu apporter à ta femme, que tu aimes, ce dont elle a besoin. C’est très noble de ta part. Mais aussi idiot, car il y a la réalité : certaines femmes ou certains hommes ont des désirs impossibles à résoudre par un conjoint. Si je prends le cas d’une femme dont le fantasme est de participer à des orgies, comment veux tu pouvoir y répondre ? As-tu la capacité de créer des clones de toi-même pour devenir « plusieurs » ? Non, bien sûr.
Très, très juste. Merci pour cet éclairage indispensable. Les infidèles ont ceci en commun (du moins avant thérapie) que ce sont de véritables trous noirs affectifs et/ou sexuels. Ils n'en ont jamais assez, ils vont absorber tout ce qu'on peut leur donner mais ne pourront jamais combler leur manque, qui vient de l'intérieur, de leurs failles narcissiques béantes et de leurs problèmes non résolus. Autant verser de l'eau dans une carafe percée : tu ne pourras jamais la remplir.
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3884
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Sans Prétention »

lintrus a écrit : lun. 29 janv. 2024 11:56 Et si je me permets d’intervenir sur ton post c’est parce que mon beau frère (frère de ma femme) s’est trouvé dans une situation qui te parlera peut être : d’abord il a eu des soupçons d’infidélités de sa femme. Il a creusé, et s’est aperçu qu’elle avait un amant. Il a réfléchi puis a choisi de divorcer.

Mais entre temps d’autres soupçons sont apparus. Je ne vais pas rentrer dans le détail mais disons que sa femme n’avait pas qu’un seul amant, mais plusieurs, et s’adonnait à des « parties fines » dans son dos.
Sans Prétention a écrit : dim. 28 janv. 2024 20:20
Roadking95 a écrit : dim. 28 janv. 2024 19:41 Je sais avec qui je me suis marié
On a tous dit ça.
Ce n'est pas un argument recevable.
:jap:

lintrus a écrit : lun. 29 janv. 2024 11:56 Mon avis : comme cela t’a été dit, la recherche de la preuve ultime pour être sûr que tu ne peux faire autrement que la quitter me semble être une mauvaise idée. En revanche, s’il s’agit de savoir qui est la femme à qui tu risques de devoir confier ton enfant avec une garde alternée, là je pense qu’effectivement c’est peut être sage. Je laisse les autres donner leur avis sur le sujet, qui sauf erreur de ma part n’a pas encore été abordé sous cet angle dans ton post.
Sans Prétention a écrit : dim. 28 janv. 2024 20:20
Roadking95 a écrit : dim. 28 janv. 2024 19:41 je ne l'ai pas informé des messages parfois sordides et des différentes demandes que j'ai reçu
Conseil : garde pour plus tard.
C'est impératif.
:jap:

lintrus a écrit : lun. 29 janv. 2024 11:56 Une dernière chose : tu répètes souvent que tu es honteux et dépité de ne pas avoir pu apporter à ta femme, que tu aimes, ce dont elle a besoin. C’est très noble de ta part. Mais aussi idiot, car il y a la réalité : certaines femmes ou certains hommes ont des désirs impossibles à résoudre par un conjoint. Si je prends le cas d’une femme dont le fantasme est de participer à des orgies, comment veux tu pouvoir y répondre ? As-tu la capacité de créer des clones de toi-même pour devenir « plusieurs » ? Non, bien sûr.

Si ta femme est attiré par « l’interdit », même chose. Quelque soit le conjoint, elle trompera.
Sans Prétention a écrit : dim. 28 janv. 2024 20:20
Roadking95 a écrit : dim. 28 janv. 2024 19:41 Au départ j'étais abasourdi et déconfit de ne pas lui avoir apporté ce qu'elle trouve si attrayant ailleurs
C'est une question qu'il faut poser avec les bons éléments :
Est-elle insatisfaite de toi ou est-elle insatisfaite quelque soit la personne, le temps, la qualité, la météo ?
C'est central.
:jap:


lintrus a écrit : lun. 29 janv. 2024 11:56 Et devenir candauliste, c’est-à-dire essayer de changer sa nature profonde, pour quelqu’un est TOUJOURS une mauvaise idée. Ne t’engage pas là dedans si ca n’est pas ta nature.
Sans Prétention a écrit : dim. 28 janv. 2024 12:29 Maintenant, si tu as encore des tapis de tolérance à dérouler :oops: face à cette situation qu'un "mono" équilibré considèrerait comme étant mortifère, interroge-toi sur ta propre structure : si tu es soumis ou que tu as une autre orientation du genre, peut-être ton bonheur est-il par là. :doute:
Mais si tu n'as pas cet état d'esprit et maintiens une sorte de fausse "cool attitude ouverte et sympa" pour être conforme à je ne sais quelle injonction parentale (voire contre-parentale) ou sociétale (vue comme anti-sociétale) qui ne te convient pas, le mur de la destruction n'est pas loin. :masse
:fleur
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3884
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Sans Prétention »

Asturias a écrit : lun. 29 janv. 2024 16:09 Les infidèles ont ceci en commun (du moins avant thérapie) que ce sont de véritables trous noirs affectifs et/ou sexuels. Ils n'en ont jamais assez, ils vont absorber tout ce qu'on peut leur donner mais ne pourront jamais combler leur manque, qui vient de l'intérieur, de leurs failles narcissiques béantes et de leurs problèmes non résolus. Autant verser de l'eau dans une carafe percée : tu ne pourras jamais la remplir.
Ça s'appelle le syndrome du tonneau des Danaïdes.

"Les Danaïdes (en grec ancien Δαναΐδες / Danaídes) sont, dans la mythologie grecque, les cinquante filles du roi Danaos. Elles accompagnent leur père à Argos, terre de leur ancêtre la nymphe Io, quand il fuit ses neveux, les cinquante fils de son frère Égyptos. Après avoir proposé une réconciliation, elles épousent leurs cousins, mais leur père apprend que ces derniers veulent les tuer. Il alerte ses filles qui s'arment et les massacrent lors des noces. Les Danaïdes sont condamnées aux Enfers, où elles doivent remplir sans fin un tonneau troué."
(Et après on s'étonne de la souffrance ressentie face à tant d'efforts de cocus pour "reconquérir" l'autre avec des résultats de merde :oops: )

Ensuite, faut distinguer si le trou est apparu après usure ou si c'est d'origine.
Je rappelle que quand une pièce lâche, y a moyen de remplacer.
Si c'est d'usine, les fabricants rappellent l'engin et c'est pas pour rien : trop compliqué. Tout a été "conçu" avec le défaut.

Je fais la distinction (bah oui à quoi ça sert de distinguer ? c'est pété, c'est pété ! Non) car il y a des soins visant à réparer quelque chose qui s'est cassé avec le temps et qu'on peut recoller :calin et des soins qui seront inutiles puisqu'il s'agit d'effectuer une véritable "conversion" de la personne :cop: . Et là, je déconseille. Pour 2 raisons :

La première est morale : vous aimez quelqu'un de fictif et voulez transformer cette personne en quelqu'un qu'elle n'est pas. Étrangement, vous seriez une sorte de despote amoureux.
La seconde pratique : une "reconversion" (faire passer quelqu'un de profondément poly en mono "planplan" (à ses yeux)) c'est demander à un sportif de ne plus faire de sport, à un musicien de ne plus faire de musique, à un peintre de ne plus peindre. Même avec son accord (si pathologie reconnue par les deux et par un pro), on voit bien venir les rechutes, les redoutes, et les douleurs continues, le quotidien compliqué, les ressentiments, voire pire, l’extinction définitive des feux (âmes perdues).

SOS cocu aide les cocus. On avertit donc : ça reste risqué (santé mentale et physique, dévalorisation de soi, échecs amoureux répétés) pour le cornu qui descend au 36 dessous après découverte (ce ne serait pas la même si lors de l'union, l'un prévient l'autre : "On se met ensemble mais je te préviens, j'ai besoin de mes samedis à 5 dans un garage." Tu dis oui, tu dis non, mais au moins tu sais.)


Pour Roadking, les indices s'amoncèlent : une thérapie ne suffira pas. :oops:
Pas parce que c'est impossible (on me reproche parfois d'être définitif. Et parfois d'être trop optimiste en même temps :? ) mais parce que le coût psychologique et affectif va être plus élevé que la valeur du couple lui-même (là, c'est pas une merveilleuse histoire d'amour à sauver) et que Road est perdu dans des logiques contradictoires qui semblent sans but (et ça m'inquiète) :sad: .

Sans Prétention a écrit : dim. 28 janv. 2024 20:20
Roadking95 a écrit : dim. 28 janv. 2024 19:41 tout ne va pas bien mais je cloisonne
Et ça c'est inquiétant. :oops:

Roadking95 a écrit : dim. 28 janv. 2024 19:41 et cà va mieux qu'en certains lieux de la planète .
Certes.
Dans ce cas autant dire que ce site n'est pas très utile.
Plaisanterie à part, je m'interroge sur ton "cloisonnement".
:deal:
Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 09:26 c'est exact je m'humilie et me déclasse moi-même en acceptant sans réagir et que j'avais en ce qui me concerne pouvoir de décision , ce que par déni ou faiblesse je n'ai pas exercé à ce jour . je ne dois pas me mentir malgré ce qu'elle me fait subir j'aime encore ma femme

Et il serait bon que ceux qui pensent qu'avec leur double décimètre ils règleront tous les problèmes d'infidélité de leurs femmes sans voir la complexité de la situation prennent la "mesure" de ce qu'on apprend dans les discussions argumentées.
:fleur
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Roadking95
Cornu
Cornu
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 25 janv. 2024 16:49

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Roadking95 »

La marguerite au vent je me fais bien allumer :lol: Honteux non pas de ce qui m'arrive mais plutôt de mon déni de réalité et de ma passivité, c'est vrai et moi le premier concerné ne l'avait pas perçu. Encore et toujours avec l'image initiale embellie de Charlotte et sans doute erronée depuis le début , cette phrase réveille des situations ambig"ues que ces écrits me remémorent et que j'avais occulté depuis longtemps, tel ce jour ou rentrant à l'improviste à l'appart à l'époque , je la retrouve avec un copain pas en situation compromettante mais cela créant un trouble ressenti par tous , ou ce jour lors d'une soirée au club Med ou elle disparait pendant 45 minutes prétextant au retour qu'elle était allée se promener sur la plage...étrange sans m'en informer et créant un conflit et d'autres du même acabit . Suite à mes confidences , beaucoup se sont fait une idée sur ma situation actuelle , certains l'ont clairement affiché , la majorité après avoir concouru à m'éclairer sur des faits jusqu'alors non vérifiés mais probables , m'incitent à ne pas aller plus loin . Pour ma part à tort ou à raison , dès demain je reperpétue le dèjà vécu et je planque dans une caisse anonyme aux abords de l'agence. Entre une femme sans doute en manque et friande de nouveauté qui se laisse entreprendre par un prédateur expérimenté amateur de chair fraiche malléable et une perverse" à la libido exacerbée et sujette à pulsions ? " qui se prêterait à l'abattage , la marge est importante... D'un autre coté Charlotte est une femme plutôt excessive lorsqu'elle s'engage dans une voie , je l'ai constaté et parfois subi lors de ses études , ainsi qu'encore à ce jour dans son job...Alors je serais quoiqu'il arrive certes encore plus abasourdi , mais la connaissant ne peut prédire de rien et m'attendre au pire...ou pas . Pire déjà un peu vécu tout de même . Tiens au fait pour le ..je cloisonne..honni par "Supersymétrie " j'aime la vie , la bouffe ; le vin , les belles chaussures " je suis calcéophile " les belles caisses et motos , le soleil les p'tits oiseaux et le peuple ( sauf les cons ) mais à qui je ne souhaite aucun mal . Pas prêt au suicide .C'est compliqué mais celà va s'arranger. Et ne me demande pas ce que je fais ici puisque vous m'avez pas mal apporté sur le sujet concerné..C'est nul sans doute , j'ai pas tout perçu certainement et c'est logique puisque je " CLOISONNE " Cordialement
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3884
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Sans Prétention »

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57 La marguerite au vent je me fais bien allumer :lol:
:petard:

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57 Honteux non pas de ce qui m'arrive mais plutôt de mon déni de réalité et de ma passivité, c'est vrai et moi le premier concerné ne l'avait pas perçu.
C'est ce que tu es venu chercher ici.
Trouvé.

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57 Encore et toujours avec l'image initiale embellie de Charlotte et sans doute erronée depuis le début
Démythologisation.
Passage douloureux.
Mais obligé.

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57 des situations ambig"ues que ces écrits me remémorent et que j'avais occulté depuis longtemps, tel ce jour ou rentrant à l'improviste à l'appart à l'époque , je la retrouve avec un copain pas en situation compromettante mais cela créant un trouble ressenti par tous , ou ce jour lors d'une soirée au club Med ou elle disparait pendant 45 minutes prétextant au retour qu'elle était allée se promener sur la plage...étrange sans m'en informer et créant un conflit et d'autres du même acabit .
Ça s'appelle l'effet Usual Suspect.
Rebond de la conscience assez commun.
Sauf si on ferme les yeux.
Évidemment.

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57 Suite à mes confidences , beaucoup se sont fait une idée sur ma situation actuelle
Se faire une idée est facile.
Argumenter en rencontrant le réel est une autre paie de manches.
Pour l'instant tu suis le schéma classique bien que la forme t'ait empêché de voir le fond.

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57 , certains l'ont clairement affiché , la majorité après avoir concouru à m'éclairer sur des faits jusqu'alors non vérifiés mais probables
J'aime beaucoup ta formulation.
Il n'y a pas de devin sur le site.
On ne te connaît pas et encore moins ta femme.
Il faut donc être prudent sur les "conseils".
Cependant, force est de constater que oui, en fonction de certains critères éprouvés mille fois dans de nombreux témoignages, on peut avancer l'idée que telle configuration est très probable par rapport à une autre.
Ce serait d'ailleurs idiot de rejeter cette probabilité en agitant le chiffon rouge du "je connais ma femme" (ou mon homme).
Puisque, statistiquement, on a tous dit ça et on s'est tous plantés.

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57 , m'incitent à ne pas aller plus loin .
Pas compris.

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57 Entre une femme sans doute en manque et friande de nouveauté qui se laisse entreprendre par un prédateur expérimenté amateur de chair fraiche malléable et une perverse" à la libido exacerbée et sujette à pulsions ? " qui se prêterait à l'abattage , la marge est importante...
La seule marge dont je peux te parler est celle qui est entre Charlotte et toi : elle est plus "proche" du Stéphane Plaza du coin que de toi dans vos aspirations amoureuses. Sinon Plaza serait en train de faire du home staging avec une autre, madame serait à la maison.
Elle est "loyale" à ses pulsions, "fidèle à elle-même" aussi, mais pas fidèle à toi ni au couple que vous avez construit.
NB : On peut être fidèle à soi-même et à son couple. On devient cf quand on y arrive pas.

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57 D'un autre coté Charlotte est une femme plutôt excessive lorsqu'elle s'engage dans une voie , je l'ai constaté et parfois subi lors de ses études , ainsi qu'encore à ce jour dans son job...
Bon ben voilà. Encore un élément de preuve...
Quel sont vos passifs familiaux et amoureux respectifs ?

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57Alors je serais quoiqu'il arrive certes encore plus abasourdi , mais la connaissant ne peut prédire de rien et m'attendre au pire...ou pas .
Ainsi fonctionnait votre couple : ton atonie face à son instabilité.

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57 Pire déjà un peu vécu tout de même .
Oui.
Les bornes sont dépassées depuis un moment.

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57 Tiens au fait pour le ..je cloisonne..honni par "Supersymétrie "
Honni ?

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57 j'aime la vie , la bouffe ; le vin , les belles chaussures " je suis calcéophile " les belles caisses et motos , le soleil les p'tits oiseaux et le peuple ( sauf les cons ) mais à qui je ne souhaite aucun mal . Pas prêt au suicide .
Ne crois pas que ceux qui pensent au suicide n'ont aucune vie.
Par contre, je vois que toi ça t'aide plus que la moyenne.

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57 C'est compliqué mais celà va s'arranger.
La différence entre un fidèle et un trompeur ?
Le fidèle : "Ça va s'arranger plus tard".
Le trompeur : "Ça va s’arranger ailleurs".

Le jour où le fidèle déclare que ça va s'arranger 'ailleurs", là y commence à y avoir du mouvement.

Cet espace est tiens.
:fleur :A+
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Roadking95
Cornu
Cornu
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 25 janv. 2024 16:49

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Roadking95 »

Bonsoir MR le modérateur, merci pour vos réponses étayées, non dénuées de sens et de logique ,compréhensives et sans complaisance. Vous et les membres qui ont eu l’amabilité d’intervenir m’ont réellement fait prendre conscience de pas mal de mes contradictions. Il en ressort qu’il est effarant de constater à quel point l’on peut ne pas se poser les bonnes questions, enfermé dans sa logique et isolé dans son propre contexte. En réponse Honni soit blâmer, on pouvait mieux faire…L’on m’incite à ne pas aller plus loin…soit à ne pas chercher à en savoir plus. Et pour les conflits familiaux et sentimentaux cela s’est toujours borné à la même chose , des hommes qui tournent autour de Charlotte , elle qui adopte un comportement de façade peu réceptif , mais que j’ai régulièrement surprise depuis le départ en situations jamais compromettantes mais ambiguës…Et il est vrai qu’avant ce qui m’arrive aujourd’hui je me posais parfois des questions. Pour anecdote un jour un copain m’a dit sur le ton de la plaisanterie, moi une belle femme je n’en veux pas cela crée trop de convoitises…
Avatar du membre

Asturias
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 176
Enregistré le : mer. 22 déc. 2021 08:17

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Asturias »

Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57 La marguerite au vent je me fais bien allumer :lol: Honteux non pas de ce qui m'arrive mais plutôt de mon déni de réalité et de ma passivité, c'est vrai et moi le premier concerné ne l'avait pas perçu.
Tu n'as à avoir honte de RIEN. Tu n'as rien remarqué parce que tu lui faisais confiance. Accorder ta confiance à la personne qui partage ta vie, c'était le BA-BA, la fondation de votre couple. Elle l'a détruite, c'est à elle d'avoir honte.

viewtopic.php?p=67308#p67308
Roadking95 a écrit : lun. 29 janv. 2024 18:57 Encore et toujours avec l'image initiale embellie de Charlotte et sans doute erronée depuis le début , cette phrase réveille des situations ambig"ues que ces écrits me remémorent et que j'avais occulté depuis longtemps, tel ce jour ou rentrant à l'improviste à l'appart à l'époque , je la retrouve avec un copain pas en situation compromettante mais cela créant un trouble ressenti par tous , ou ce jour lors d'une soirée au club Med ou elle disparait pendant 45 minutes prétextant au retour qu'elle était allée se promener sur la plage...étrange sans m'en informer et créant un conflit et d'autres du même acabit .
Ce qui me rappelle furieusement ce témoignage de 2019...
Loin de nous tout à la fois et la crainte de l’avenir, et les retours sur un passé désagréable : celui-ci ne m’est plus rien, l’autre ne me touche pas encore.
— Sénèque
Avatar du membre

supersymetrie
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 247
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 15:59

Re: Je suis dépité et honteux

Message par supersymetrie »

Alors au contraire … si tu as la capacité de « cloisonner » je t’invite à le faire !
Souvent ça déborde dans tous les domaines donc cloisonner c’est se laisser des moments pour respirer.
Chercher, suivre, etc … on l’a tous fait et « généralement » ça fait encore plus mal mais en effet on ne veut qu’une chose savoir la vérité, savoir ce qui se passe quand on est au bureau, en réunion
Au final a part rajouter de l’huile sur le feu mais ce sont des moments de ta vie affective volées.
A part avoir était encore plus dégoûté, on ne gagne rien de plus et on essaye de te l’éviter … mais on a tous fait comme toi donc … c’est normal.
Ton sentiment d’humour ion et de honte … on l’a tous ressenti aussi. Honteux d’avoir été manipulé, honteux que d’avoir été le candide etc …
Un jour j’ai chopé mon ex femme au téléphone avec son amant. Elle m’a vu, a raccroché énervé me disant qu’elle était avec sa belle sœur ! J’ai compris, tout le monde comprends … mais j’avais honte de prendre le téléphone et de rappeler le dernier numéro !
Pourquoi ? Si c’était notre belle sœur alors j’ai douté d’elle ouvertement
Si c’était un homme j’étais cocu !
J’ai juste reculé pour mieux sauter plus tard.
Tout ce que tu fais c’est normal, tu ce que tu ressens c’est normal aussi.
Fais ce que tu sens légitime de faire … en revanche lorsque tu as tes réponses … avance … d’un côté ou de l’autre … dans la reconstruction ou la séparation mais mets sans regrets ni remords … c’est l’essentiel
Avatar du membre

Old-boy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 242
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2021 21:11

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Old-boy »

Je ne penses pas que tu cloisonnes: tu réagis comme tu peux avec tes propres valeurs, ton amour, certainement, démesuré. Mais tu as oulié, comme m'avaitdit ma psu, que MON bonheur ne dépend que de moi. Je ne maîtrise qu'une personne MOI. Je dois donc agir seul pour MOI. Je peux inviter d'autres a y apporter leur touche, s'ils le veulent. Mais je suis le seul maître de mon bonheur. D'ailleurs ta femme met en oeuvre: celui qui est là au quotid SA recherche de SON bonheur. Si vous n'êtes plus compatible autant couoper cette branche de ton arbre de vie et peut êtrerechercher un nouveau greffon.

Je vais $etre encore une fois extrême mais si il te semble que depuis le début, elle a toujours eu une attitude trouble. Peut être serait il bon de faire un test de paternité. Tu es le père de ton gamin: celui qui est là au quotidien, celui qu'il aime mais peut être pas son géniteur. On voit tellement d'horreur
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3884
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je suis dépité et honteux

Message par Sans Prétention »

supersymetrie a écrit : lun. 29 janv. 2024 22:12 au contraire … si tu as la capacité de « cloisonner » je t’invite à le faire !
Old-boy a écrit : lun. 29 janv. 2024 22:41 Je ne penses pas que tu cloisonnes: tu réagis comme tu peux avec tes propres valeurs, ton amour, certainement, démesuré.
Bon, sur cette histoire de cloisonnement.
Je ne sais pas ce que chacun entend derrière.

Pour ma part, je faisais le lien visible et criant entre le "tout va bien" déclaré et les écrits un peu sidérés de Road.
Je ne vais donc pas parler de cloisonner la vie familiale et amoureuse, des enfants ou du matériel, m'étaler sur les loisirs ou la valeur au lit de chacun et encore moins sur les centimètres de quelque chose mais de l'alerte posée par les psychologues sur le "cloisonnement" des émotions.

Petite précaution : comme à chaque fois, on est sur un continuum et pas dans un camp ou l'autre. Un contiuum. :deal:
Précaution 2 : on ne parle pas non plus de manière absolue à la place des gens, on observe par rapport à des très grands ensembles et des "moyennes".
On prétend donc : "Je suis inquiet" et pas trop "tu es..."
On sous-entend : "Il y a de fortes chances que..." et pas "c'est sûr que..."
Et on termine en disant : "pour les raisons énoncées" et pas "parce que je connais untel, il s'en est sorti comme ça donc fais pareil" (ça arrive mais c'est pas trop ma façon d'envisager les choses).



Biologie :
D'abord, il faut savoir que la douleur par exemple permet la survie : en effet, si tu ne ressens rien, si tu prends feu, ben tu crèves.
Il en de même pour la maladie ou tout autre système d'alarme mis en place par le corps pour indiquer un danger réel (fièvre, crampes d'estomac, vomissements...).

Pour aller plus loin sur la question : https://www.inserm.fr/dossier/douleur/


Psychologie : Ensuite, trop "cloisonner" permet en effet de "bien vivre" (comme quand on est en hypothermie) une situation stressante mais indique une chute psychologique importante. On ne ressent rien de spécialement négatif ni de spécialement positif. On est là, sans trop exister : c'est une forme de dépression qui alerte. Mais aussi et surtout une stratégie qui indique un environnement pathologique (qu'on ne veut pas voir).

Pour aller plus loin sur la question : https://www.psychologue.net/articles/je ... sentiments


Sur le site : D'un point de vue pratique enfin, on a vu quelques cas sur SOS s'illusionner (le fameux "tout va très bien madame la Marquise, c'est pas si grave") et qui ont fini par produire des lupus, de l'anxiété, une méga dépression par retour de bâton. C'est de ce cloisonnement là dont je me suis inquiété.

Le même qui existe pour des femmes qui "acceptent" (avec un sourire fissuré) de voir leur homme retrouver leur maîtresse une fois par semaine en accumulant les séances de sophro et en se bourrant de cachetons.


Les signes : Ce qui m'a interpellé dans le témoignage de Road c'est l'incohérence des propos (et pas du tout le survol maîtrisé de la situation), un abandon total d'action depuis des années (pourquoi ? On a maintenant la réponse), une analyse biaisée de ce qui se passe dans le réel (minimisation de faits déjà graves) avec une focalisation extrême sur des détails matériels en évitant soigneusement l'essentiel.
Ses récents "souvenirs" qui reviennent sont, pour moi, très parlants d'une sorte de technique de "mise sous le tapis".
Me semble que ça sort maintenant parce que le tapis est devenu trop petit pour contenir la poussière accumulée. Donc je me dis "c'est bon, il est temps !"

Peu importe la cause : se couper de ce qu'on ressent (révolte, intuition, sens de la justice, colère) est la meilleure manière de se prendre un mur à moyen terme.

ATTENTION toutefois : Ne pas confondre : mettre à distance, se détacher et rester les deux pieds dedans en disant que ça sent un peu la rose quand même. On n'est pas dans la même démarche (détachement VS cloisonnement :deal: ).

Vidéo explicative très intéressante : https://youtu.be/6RohnmNL2B8?si=51D6wTn6wKZ1bocO

Pour les autres types de "cloisonnements", chacun voit en effet. Je n'ai aucun commentaire à faire vu que je ne sais pas de quoi on parle. :doute:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Répondre