Apocalypse Now...

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Conan le cornard
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 26
Enregistré le : lun. 26 déc. 2016 11:30

Apocalypse Now...

Message par Conan le cornard »

Je vous préviens, mon histoire est un peu longue...

Samedi 26/11/2016 – Apocalypse Now/le jour du Jugement dernier/ Armageddon

Ce soir-là est une soirée particulière pour notre petite famille. Tous ensemble, avec nos deux enfants (âgés de 3 ans) et pour la première fois, nous sommes allés manger au Buffalo Grill. Malgré son aspect beauf, ma conjointe (que je nommerai Valeria pour les besoins de l'histoire) et moi avons toujours été attachés à cette chaine de restauration et nous l’assumons pleinement. Après tout, la viande y est de qualité, le service rapide, et puis il y a des cow-boys, des indiens et même des bisons en plastique devant l'entrée. Et on mange sur des banquettes.

Les enfants ont semble-t-il apprécié l'endroit (merci la pochette cadeau distribuée à l'entrée). Certes, ils ont à peine touché à leur hamburger mais je crois qu'ils se sont amusé. Valeria et moi étions un peu stressés, nous demandant s'ils allaient se tenir correctement au restaurant mais finalement, la soirée s'est bien passée.

Après avoir mis les enfants au lit, nous regardons la suite de Koh Lanta à la TV et nous partons nous coucher. Après avoir regardé au lit un épisode de la saison 3 de Game of Thrones, Valeria finit par s'endormir. De mon côté je ne m'endors pas. J'ai mal au ventre. Je crois que le "blue cheeseburger" que j'ai commandé au Buffalo me reste sur l'estomac et je sens que je ne vais pas dormir.
Mais j'ai aussi une autre idée en tête. Dans la journée, et pour la première fois, j'ai réussi à déverrouiller le téléphone portable de Valeria en ayant mémorisé après moult observations sa combinaison sur son écran d'accueil derrière son dos. Mais je n’étais pas allé plus loin. Là, seul dans la nuit, j'ai décidé de franchir le cap. Pourquoi ? J'ai tout simplement l'impression que Valeria me cache des choses.

(Flashback) Cette impression remonte précisément au 12 août 2016. Ce soir-là, nous étions invités à un barbecue chez une amie. J'étais tombé par inadvertance sur une conversation SMS avec un de ses collègues (que je nommerai Thulsa Doom pour les besoins de l'histoire et dont elle me rabâche sans cesse les oreilles depuis quelques mois ) où il était fait mention de moi. Ce Thulsa Doom, dès le départ, je ne l'ai pas trop senti. Valeria m'a souvent fait part de sa "fascination" pour cette personne, archétype du Parisien Branchouille, très élégant et soucieux de son apparence physique. J'avais aussi remarqué que depuis sa nouvelle prise de fonction à Paris (nous habitons à environ une heure de la capitale) et au contact de ses nouveaux collègues, Valeria avait changé : Elle fait désormais très attention à ses tenues vestimentaires ce qui ne manque pas de me surprendre. Valeria a toujours été une adepte raisonnée de la sape et là je vois le changement tous les jours. Nous avons eu quelques discussions à ce sujet à la maison et un soir, je n'ai pas pu m'empêcher de lui dire qu'elle était devenue superficielle depuis son affectation parisienne. Elle l'avait très mal pris, m'expliquant au contraire qu'elle ne s'était jamais sentie aussi épanouie au niveau professionnel. (son ancien taf était un véritable enfer pour elle). Après tout, si elle est heureuse comme ça, c'est le principal me dis-je, même si je ne peux pas m'empêcher d'être un poil consterné par son évolution (les "pepettes parisiennes", on se moquait généralement d'elles). Mais je crois que ce qui m'embêtait le plus, c'était que l'amélioration de son bien-être était totalement étranger à ma personne. J'avais également l'impression que ma Valeria était finalement une fille très influençable. Bref, ce soir du 12/08 Je n'ai pas pu aller plus loin, Valeria ayant vite repris son téléphone. Durant la nuit, j'avais voulu en savoir plus et je souhaitais donc inspecter son téléphone, posé là sur la table de la cuisine mais éteint. Malheureusement, on ne s'improvise pas détective parano en une soirée et une tentative infructueuse de déblocage de code pin m'avait piteusement dissuadé d'en savoir plus et je suis retourné, penaud, dans mon lit avec mes interrogations. J'ignore si Valeria a détecté cette tentative mais par la suite, son téléphone ne sera guère plus accessible : Celui-ci résidera désormais au pied du lit et un chemin de déverrouillage est maintenant requis pour l'utiliser. (fin du flashback)

Mais là, en cette nuit du 26/11 la situation est différente. Le téléphone est allumé et je connais ce foutu chemin de déverouillage. Plus de trois mois ont passé depuis cette soirée du 12 août me direz-vous. Pourquoi n’ai je pas vérifié avant ? Les doutes sont venus et sont repartis. Et j’avais peut être peur de ce que j’allais y trouver. Ce que je craignais le plus à l’époque, c’était de découvrir un tableau noirci de moi, Valeria s’étant fait une petite spécialité de faire part de mes nombreux défauts aux personnes proches de son entourage. Mais là, ce soir-là, mes craintes sont différentes... j'ai eu la veille un rêve dans lequel Valeria me trompait (bon, certes, c'était avec une femme) qui a décuplé toutes mes angoisses et ma paranoïa. Je me décide donc à affronter mes peurs et à inspecter les SMS échangés avec ce Thulsa Doom. Mais que dois-je faire ? remonter directement au mois d'août ou bien lire à rebours les conversations ? j'opte finalement pour la 2eme idée. Premier constat : il y en a une quantité phénoménale. Il m’aura fallu près d’une heure pour lire uniquement les SMS du mois de novembre. Si on devait éditer le tout sous forme de livre, je suis certain qu’on pourrait en tirer une oeuvre d’au moins 300 pages. Le premier doute s'installe en moi quand je vois qu'il est question pour eux d'aller à un concert pour la soirée du 30/11 (soirée pendant laquelle Valeria est censée dormir sur Paris. Car oui, une fois par semaine Valeria dort dans un appartement Air BnB situé dans Paris afin de pouvoir profiter un peu plus de ses heures de sommeil et d’éviter ainsi de se lever à 5h00 du matin pour prendre son train pour la ville lumière. Ce passage aura son importance par la suite). “Tiens, je n’étais pas au courant” me dis-je naïvement. Je continue et je m'aperçois que Valeria et Doom se mettent d'accord pour s'appeler quand je ne suis pas là (au squash notamment). Puis je vois qu’ils se sont vus après sa soirée de travail le 17/11 (Ah tiens. Ca non plus je n’étais pas au courant) Puis les mots "tu me manques" "mon amoureux" apparaissent et la première grosse claque : "je t'aime", dans les mots de ma Valeria. Le SMS qui me met à terre est le suivant : “petite pensée de début de WE : Je ne sais pas où ça nous mène mais je n’ai pas envie que ça s’arrête”. “ Je prends alors en photo avec mon téléphone portable tous ces SMS à charge pour Valeria. Ils me serviront de support lors de notre grande discussion...

Bon, n’importe qui commencerait à se douter qu’il se passe quelque chose de très suspect et que ça commence à puer sévère, cette histoire. Mais pour l’instant je suis perdu. Si j’ai bien compris qu’il y avait quelque chose entre Valeria et Doom,je ne sais finalement toujours pas où en est cette histoire :

A/ Amour platonique
B/ Début d’une relation (Et si oui le stade sexuel est-il déjà dépassé ?)
C/ Double vie organisée dans ses moindres détails

Je comprends mieux par la suite dans un autres SMS où il est question d’un shampoing oublié chez un certain Geoffroy que Doom devra lui ramener (mais c’est qui ce Geoffroy ? Jamais entendu parler. En tout cas, si elle a oublié son shampoing chez ce Geoffroy, c’est qu’elle n’a pas dormi dans le logement Air BNB). Le terme alibi est également évoqué un peu plus loin. Alors ça y est, nous y sommes. Je viens de constater les premiers éléments d’un mensonge organisé de toute pièce. La bonne réponse était donc la réponse C.

Quand Valérie Trierweiller a appris dans la presse à scandales que François Hollande la trompait avec Julie Gayet, elle aurait décrit la sensation vécue comme “un TGV lui entrant dans le buffet”. Pour ma part, j’ai eu l’impression que la plafond me tombait sur la tête. A la lecture de tous ces SMS, mon corps s’est mis à trembler frénétiquement, comme si je grelotais. Je me suis mis à tourner comme un lion en cage dans la salle à manger, fou de rage, les tripes complètement retournées (le blue cheeseburger n’est pas d’une grande aide à cet instant). Je ne suis pour l’instant pas allé plus loin que le mois de novembre. Ce qui s’est passé avant reste flou. Depuis combien de temps ça dure ? Complètement abasourdi, j’ai tenté de réfléchir. Que faire ? Ma première intention a été de la réveiller de suite et d’avoir une explication. Et éventuellement de la mettre à la porte dès le lendemain matin avec tous ses vêtements sur le trottoir, réaction typique des femmes trompées dans les films holywoodiens. Une autre partie de moi me dit d’attendre, de temporiser, d’essayer d’en savoir plus, de faire comme si de rien n’était afin d’observer ses mensonges en temps réel et la surprendre en flagrant délit. Mais pourquoi faire ? Je sais déjà tout.
Je sens mon coeur se mettre à tambouriner dans ma poitrine de manière excessive. Je me dis qu’il faudrait attendre demain matin avant d’avoir cette discussion. Oui mais les enfants ? Nous n’allons tout de même pas nous déchirer devant eux ?
Je décide donc contre toute attente de retourner me coucher. Mais évidemment, pour trouver le sommeil, bon courage ! Je me munis de ma frontale et d’une BD, espérant que le sommeil me gagne mais non. La poitrine se remet à tambouriner. Il doit alors être 3h00 du matin. Je décide donc de redescendre dans le salon. En quittant le lit, je réveille Valeria, qui sort, la voix à moitié endormie : “qu’est ce qui se passe mon doudou”. “Rien, c’est bon. “ lui répondis-je sèchement.

Dans le salon, j’allume la TV. Et je zappe machinalement sur toutes les chaines, dans l’incapacité de fixer sur mon attention sur l’une d’elles. Au bout de quelques minutes, j’entends Valeria qui descend. Que faire ? je n’ai toujours pas pris de décision sur la conduite à tenir. Elle arrive dans le salon, se penche vers moi, me fait un sourire et me demande ce qu’il y a. Moi, de mon côté, je ne souris pas. Je sens même mon visage se renfermer complètement. Ma décision est prise à ce moment-là. “Je sais tout” lui dis-je. “Quoi ?” me dit-elle. “Je sais tout sur toi et Doom

Le visage de Valeria se ferme complètement . Elle semble anéantie sur le canapé, comme absente, le regard dans le vide. En fait, elle refuse de me regarder dans les yeux. Pendant quelques instants, la voir ainsi m’a complètement déstabilisé. Je n’ai pas pu m’empêcher de ressentir une profonde tristesse pour elle à ce moment-là car je ne l’avais jamais vue ainsi. Incroyable non ? Mais ce sentiment n’a pas duré. Il s’abat alors sur Valeria une avalanche de questions :

“depuis combien de temps ça dure ?” (Je n’avais pu lire que les SMS de Novembre, il m’était donc pour le moment impossible de dater la genèse de leur liaison)
“Vous en êtes où ?”
“Tu comptais me le dire quand ?”
“T’es amoureuse de lui ?”

Valeria semble honteuse dans son canapé, incapable de répondre à toutes mes questions qui s’enchainent à la vitesse grand V. J’apprends quand même que la relation dure depuis le 30 août. Depuis 3 mois ! Je m’en veux alors énormément de ne pas avoir réagi plus tôt car cela faisait très longtemps que cette idée de vérifier son portable me taraudait. Si j’avais réagi plus fermement dès cette putain de nuit du 12 août en lui parlant directement, peut être aurais-je pu tuer cette liaison dans l’oeuf ? Rien n’est moins sur. Je sors alors mon téléphone et lui demande des explications sur chacun des SMS incriminés. Je lui demande alors “C’est qui Geoffroy ?” . “c’est Doom” dit-elle. Sur le coup, je ne comprends absolument rien du tout. Elle m’explique alors, d’une voix à peine audible, qu’il s’agit du nom d’un faux profil crée par Doom. Les annonces Air BnB sur lesquelles Valeria s’était positionnée sont en fait toutes fausses : Elles ont été crées de toutes pièces en complicité avec Doom pour me faire croire qu’elle avait bien réservé une chambre, que des paiements Air BNB avaient bien été prélevés sur le compte (et donc versés sur celui de Doom) mais à ce moment là, elle dormait bel et bien chez lui.

Badaboum ! Un 2e plafond s’écroule sur ma tête. Les appartements Air BNB... Je n’y avais même pas pensé sur le coup. Ben oui c’est logique. Pourquoi s’embêter à louer un logement quand on peut dormir chez son amant ? Je me rends compte petit à petit de l’ampleur du mensonge.
A ce moment-là, je suis emporté par la colère. Je repense au week-end précédent où Valeria avait invité Doom à prendre l’apéro chez nous. Je lui demande pourquoi elle a fait ça et si elle comptait présenter leur nouveau papa aux enfants...Valeria est silencieuse la plupart du temps, toujours incapable de me regarder dans les yeux. Elle a une double vie. Ma Valeria a une double vie. Pour moi, l’addition Valeria + double vie a toujours été une totale impossibilité. Nous avons eu par le passé de multiples discussions tous les deux sur ce thème, lorsque des couples que nous connaissions étaient frappés par ce type d’évènements. Elle a toujours été claire : si elle peut à la limite comprendre les tromperies d’un soir, souvent synonymes de pulsions sexuelles difficilement contrôlables, ceux qui se rendent “coupables” d’une double vie ne sont que des moins que rien et des lâches de la pire espèce. Manifestement, elle a changé d’avais sur la question.
Je finis par lui dire que le lendemain, elle ira chez ses parents avec les enfants car je ne veux plus la voir. Je lui dis aussi qu’elle n’a qu’à passer toute la semaine prochaine chez son Doom, elle pourra ainsi vivre tranquille comme “la pétasse de parisenne” qu’elle était devenue.

Puis vint la phase des pleurs. Je me suis effondré en larmes. Valeria a tenté de me consoler mais je l’ai repoussée. Vers la fin de la nuit, nous nous sommes recouchés. Valeria me serrait dans ses bras dans le lit. Ce coup-ci, je n’ai pas pu la repousser. C’est complètement fou de penser ça mais peut-être avais je besoin de la sentir près de moi malgré tout. Durant la nuit, elle m’a indiqué qu’elle n’aimait pas ce Doom mais qu’elle m’aimait, moi. J’ai eu un peu de mal à la croire sur le coup.
Je ne sais plus à quelle heure j’ai fini par m’endormir. Il devait être aux alentours de 7h00 du matin.

A suivre...


Avatar du membre

Lautrec
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1063
Enregistré le : ven. 19 févr. 2010 18:53

Re: Apocalypse Now...

Message par Lautrec »

Salut Conan,

Tu écris bien, j'ai tout compris à la première lecture, c'est pas toujours le cas. Ça ne te console pas OK.
Je me souviens de m'être mise à grelotter pendant les aveux de mon ex. en lisant ton histoire ça fait flashback, sauf que pour ma part j'avais rien vu venir.

Ton intuition était juste malheureusement.

Il me tarde de lire la suite de ton histoire, n'y vois pas de curiosité malsaine, c'est juste que tu as l'air d'être quelqu'un qui a du caractère. Ta décision de lui demander de quitter le domicile dès le lendemain montre que ça ne va pas être simple pour elle de remonter la pente... si tu lui en laisses la possibilité.

"Long et dur est le chemin qui de l'enfer conduit à la lumière"
Milton. Les paradis perdus.

Bienvenue parmi nous.

ps : J'aime la mention "pétasse parisienne", étant parisenne moi-même.
Bon j'arrête de t'embêter, c'est juste pour faire connaissance :wink:
Modifié en dernier par Lautrec le lun. 26 déc. 2016 19:23, modifié 1 fois.


Avatar du membre

Auteur du sujet
Conan le cornard
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 26
Enregistré le : lun. 26 déc. 2016 11:30

Re: Apocalypse Now...

Message par Conan le cornard »

Salut Lautrec. Ce n'est pas connard mais cornard !

https://fr.wiktionary.org/wiki/cornard


Avatar du membre

Lautrec
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1063
Enregistré le : ven. 19 févr. 2010 18:53

Re: Apocalypse Now...

Message par Lautrec »

La dame n'a qu'à mettre ses lunettes. Je corrige.

Au temps pour moi Conan :jap:


Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 358
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Apocalypse Now...

Message par brassens »

Salut Conan,

Bienvenue et désolé pour ce qui t'arrive.
Pour le choc : "état de stress post traumatique" : tu trouveras sur ton moteur de recherche les explications de ce qui va t'arriver dans les mois à venir.
Pour l'espionnage du portable, ne t'en veux pas de ne pas l'avoir fait avant, tu as juste respecté votre pacte de confiance avec madame. Elle l'a trahi et t'a manqué de respect.
Cela c'était il y a un mois, le choc de la découverte, de l'ampleur de la trahison, du manque de respect, de l'abus de confiance. Et maintenant? A première vue, je dirai que madame est toujours là? Parce qu'après la réaction de rejet, il y a le recul : les enfants, elle t'a dit qu'elle t'aimait (à l'autre aussi...), ce que vous avez construit, tu sembles encore très attaché... Pour le câlin, réaction logique, besoin de réconfort et à part ton bourreau?!
Sa réaction initiale n'a pas été mauvaise, cela ressemble à celle des gamins qui ont été surpris en train de faire une grosse bêtise.
Le pourquoi maintenant, ta part de "responsabilité dans ce bordel (limitée nécessairement), vos introspections respectives. Et, surtout, toi, toi et retoi...Elle, des excuses, des explications, et un travail sur elle pour t'assurer que cela ne pourra plus jamais avoir lieu si tu acceptes de continuer à un truc nouveau à deux.
Tu fais du squash? Un défouloir depuis 1 mois?! Bon courage, trouves les aspects positifs en toi de toute cette merde...


Avatar du membre

so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 351
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: Apocalypse Now...

Message par so78 »

Bonjour Conan,
Je rejoins Lautrec, tu es très facile à lire. Dans quelques temps un bouquin sur cette histoire?
Bref, désolée tu t'en fou là tout de suite.
Les doutes, la découverte, les tremblements, le ciel qui tombe sur la tête et le manque de sommeil, nous sommes tous passés par cela ici. Tu es au bon endroit pour débriefer sur ce qu'il t'arrive.
Tu sembles te reprocher de ne pas avoir fouillé plus tôt ? Arrête ça tout de suite, devant la pire des options possibles, c'est tout simplement la nature humaine de vouloir croire au mieux et d'occulter les indices. Tu n'es en rien responsable personnellement de sa double vie, elle est grande, majeure et vaccinée sans doute. C'était à elle de tout arrêter.
Je te conseillerais de faire ce que je n'ai pas su faire, tiens toi à ce que tu lui as dit : qu'elle aille chez ses parents. Avec les enfants certes mais ne te coupe pas trop longtemps d'eux. Ils vont avoir besoin du parent qui garde la tête sur ses épaules et ne t'y trompes pas, c'est toi.
Réfléchi à ce que tu souhaites et s'il y a une possibilité infime de retour ensemble pose lui très vite des conditions strictes: rupture totale avec doom. Comme elle le voit au travail tu vas au devant de bien des doutes supplémentaires malheureusement. La rupture avec l'autre doit être immédiate et définitive, le portable ne doit plus être bloqué, elle devra rentrer tous les soirs. C'est la base pour évoluer. Je n'ai pas su imposer cela, ça a prolongé mon enfer. Mais tu as l'air fort et sûr de toi.
Tu passeras par pleins de phases, nous sommes là pour t'aider autant que nous le pourrons. Pour le moment tu es sous le choc, ne prends pas de décision définitive tout de suite, mais garde tes munitions au chaud si jamais tu souhaites rompre. La situation a toujours tendance à s'inverser et tu vas sans doute vite te retrouver accusé de milles maux et te culpabiliser toi même (ça a déjà commencé ça d'ailleurs ). Attention, cette phase est destructrice et il faut l'appréhender avec le plus de recul possible.
Je te souhaite bon courage, tu auras besoin de beaucoup de force mais tes écrits semblent traduire cette force.


Avatar du membre

Usum

Re: Apocalypse Now...

Message par Usum »

Comme il est plaisant de lire un tel post.... bien que cela remue toujours un petit truc en moi... on croirait revivre ces instants ô combien fâcheux :fou: où l'esprit part en vrille et les bonnes résolutions s'envolent au premier coup de chaud.

Je ne sais pas depuis combien de temps vous étiez ensemble mais Madame n'a pas tardé semble-t-il.
Tu pourras chercher toutes les raisons expliquant ces/ses dérapages, aucune ne te conviendra au final, donc autant aller à la conclusion : tu ne connais pas ta femme et tu peux d'ores et déjà conclure qu'elle est bien moins "val(u)able" que tu ne le croyais.
Tu peux même ne plus la considérer comme "ta" femme si ce statut découlait d'un serment (sacré?) entre vous (une piste :roll: ....).

Par ailleurs, plus tu fouilleras (compliqué maintenant), plus tu tomberas de haut (ce qui est souhaitable en vérité).
Mais les occasions se représenteront à n'en pas douter... du moins si tu tiens jusque là.

Tout cela pour dire : "Bienvenue en Enfer l'ami !" :+

Au plaisir de te lire.

P.S.: J'aime beaucoup Conan !!! Tu devrais lire les "Chroniques de Gor" (encore mieux) pour envisager une voie "alternative" à ta situation.


Avatar du membre

Usum

Re: Apocalypse Now...

Message par Usum »

so78 a écrit : Je te conseillerais de faire ce que je n'ai pas su faire, tiens toi à ce que tu lui as dit : qu'elle aille chez ses parents. Avec les enfants certes mais ne te coupe pas trop longtemps d'eux. Ils vont avoir besoin du parent qui garde la tête sur ses épaules et ne t'y trompes pas, c'est toi.
Je crois comprendre que sa découverte et son explication avec Madame datent d'un mois, donc ces décisions ont déjà du être prises.... ou pas.
so78 a écrit : Réfléchi à ce que tu souhaites et s'il y a une possibilité infime de retour ensemble pose lui très vite des conditions strictes: rupture totale avec doom. Comme elle le voit au travail tu vas au devant de bien des doutes supplémentaires malheureusement. La rupture avec l'autre doit être immédiate et définitive, le portable ne doit plus être bloqué, elle devra rentrer tous les soirs. C'est la base pour évoluer. Je n'ai pas su imposer cela, ça a prolongé mon enfer. Mais tu as l'air fort et sûr de toi.
D'expérience, être très clair sur la nécessité d'une rupture (mais est-il vraiment nécessaire de nommer ce qui fait sens de prime abord : oui ... encore d'expérience !) ne garantit pas ladite rupture.
Par ailleurs, Madame étant "loin" toute la journée, la soirée par semaine sur Paris n'est pas obligatoire pour continuer la danse... ce qu'elle continuera vraisemblablement de faire étant en toute logique dans une phase passionnelle avec son pédant parigo.... qui soit dit en passant est un beau salopard mais n'a guère du violer Madame.

D'aucuns recommenderaient un changement de travail et une relocalisation plus proche du domicile... mais est-ce vraiment une solution quand on a franchi la ligne rouge ?

P.S.: Franchement, excellent pseudo :super: :lol: :mdr1:


Avatar du membre

Auteur du sujet
Conan le cornard
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 26
Enregistré le : lun. 26 déc. 2016 11:30

Re: Apocalypse Now...

Message par Conan le cornard »

Brassens, oui, à vrai dire tu as su deviner entre les lignes où j'en étais actuellement. Pour le stress post traumatique, je suis en plein dedans...

Lautrec, Pas de souci !

Mais pour le moment, si vous le voulez bien je raconte la suite :

Dimanche 27/11/2016 - Un long dimanche au travail

Je me suis réveillé vers 10h00 dans un état forcément moribond. Je suis descendu, j’ai embrassé rapidement les enfants et je suis allé directement à la salle de bain en ignorant Valeria qui finalement était restée là, m'indiquant qu'elle ne voulait pas me laisser seul. J’ai pris une douche en pleurant. Je me suis habillé très rapidement et j’ai quitté la maison. Dans la voiture, je fulmine de rage. Je donne plusieurs fois de grands coups de poings sur le tableau de bord du pauvre véhicule qui n’avait rien demandé. Je suis allé à mon bureau, un dimanche, seul lieu à mon sens où je pourrai être au calme, tranquille et surtout loin d’elle. J’ai aussi pris son téléphone portable afin de pousser plus en avant mes investigations. J’arrive au travail, j’éteins l’alarme et je m’installe dans mon fauteuil. Je commence mes recherches. Les SMS d’avant novembre sont encore plus durs à lire. J’y découvre encore plus de passion, de désir, d’amour et de tromperie. Les SMS de Valeria sont bien évidemment les plus douloureux. J’apprends notamment qu'elle est l’instigatrice de “l’astuce Air BNB”. Elle semble très fière d’avoir trouvé cette idée qu’elle trouve “génialissime”. Je crois que je me suis encore pris un bout de plafond sur la tête en lisant ça. Ce n’est pas possible, ce n’est pas ma Valeria qui a écrit ça. Elle ne se vanterait jamais d’avoir mis au point un tel stratagème.

Pendant que je poursuis mes recherches, je vois qu’elle essaie de m’appeler. Je l’ignore et continue mes recherches. Au bout d’un moment, je me décide quand même à la rappeler sur le fixe. C’est occupé. Elle est certainement au téléphone avec Doom. Je fulmine alors de rage. J’ai du essayer au moins 6 fois. Au bout de 30 minutes, je finis enfin par l’avoir (elle était bien au téléphone avec lui pour lui annoncer que je savais tout). Je lui demande alors une tonne d’explications. Mes questions semblent confuses, elle n’en comprend pas la moitié. Vers la fin de la conversation, je lui précise que je reste au bureau pour la journée. Elle me demande alors “qu’est ce que je dis aux enfants ?”. Je lui réponds alors sèchement : “Tu m’as menti pendant 3 mois. Tu trouveras bien quelque chose à raconter à deux enfants de 3 ans pour la journée” et je lui raccroche au nez.

Je passe le reste de la journée, à éplucher ses SMS jusqu’à la nausée. J'apprends finalement que Valeria a été plus qu'active dans la concrétisation de leur union. C'est même elle qui a fait le premier pas et a commencé à éprouver des sentiments pour lui. Ce Doom n'a a priori pas la profil du pervers manipulateur. Disons qu'il a cédé aux avances de ma conjointe.

Durant cette journée au travail, je commence pour la première fois à me documenter sur l'adultère, les statistiques, les causes profondes, les conséquences sur le couple et surtout, comment y survivre. Toutes ces questions, finalement, je m'en foutais un peu avant, persuadé que je n'y serai jamais confronté.
Ma réaction à chaud était tout d'abord de la mettre à la porte. Là, à froid (si tant est qu'une journée après la découverte, on est à froid) j'arrive plus à réfléchir et à savoir ce que je veux vraiment : rester avec elle.
Là, en lisant divers articles sur les sites de psychologie, je finis par comprendre que j'ai ma part de responsabilité dans cette affaire. Hein ? Quoi ? Si Valeria m'a trompé, c'est bien pour une raison. Et cette raison, c'est qu'elle voulait trouver ailleurs ce qu'elle ne trouvait plus chez moi.

De retour à la maison vers 20h00 et après avoir mis les enfants au lit, nous essayons de discuter calmement. J'écoute ses explications : Son adultère résulte avant tout d'une saturation de notre routine quotidienne. Il faut dire que l'arrivée de nos enfants (des jumeaux, un garçon/une fille) a été un énorme bouleversement dans notre vie de couple. Ces enfants sont "raisonnablement casse coucougnettes" mais sont très demandeurs en attention. Et depuis leur naissance, tout a tourné autour d'eux. S'il nous arrive de sortir régulièrement à deux et de faire appel à la baby sitter ou aux parents, c'était finalement trop peu pour Valeria. La vie parisienne lui a ainsi permis de s'échapper de son quotidien et de vivre autre chose. J'ai trouvé la situation particulièrement injuste : 1/ Les enfants, c'est moi qui m'en occupe le plus. Valeria prenant son train très tôt le matin, je me charge de les réveiller, de leur faire le petit déj, de les habiller, de les amener à l'école, tout seul. Et le soir, c'est également moi qui vais les chercher à l'école, voire qui leur donne le bain et leur fait à manger également tout seul en fonction des retards SNCF. Donc s'il y a quelqu'un qui a besoin de s'échapper de la routine infernale ici, c'est plutôt moi ! 2/ Mon "combat" contre Doom était perdu d'avance : C'est bien évidemment plus excitant de boire des cafés en terrasse et faire des sessions shopping à Paris que de trier et repasser le linge le soir devant la TV.

C'est injuste mais c'est la réalité et c'est ça qu'elle voulait : s'évader de son quotidien. Il faut dire aussi qu'au printemps et en été, nous nous sommes un peu éloignés (peut être était-ce lié à son évolution personnelle ?). Mais paradoxalement, selon ses dires, elle sentait que notre couple allait bien mieux depuis septembre, c'est à dire depuis le début de leur union. Il est vrai qu'à cette période, j'ai essayé d'être plus attentionné envers elle, de prendre plus d'initiative pour rompre notre quotidien. J'ai par exemple organisé un petit WE à Paris en Octobre afin de fêter nos 15 ans d'union, j'ai organisé toutes nos vacances de A à Z pour le sport d'hiver à la Noël, etc. Et ça, elle l'a ressenti.

Mais en discutant avec elle, je me suis encore plus rendu compte de l'ampleur du mensonge. Ce fameux Week-end à Paris par exemple. Juste avant ce week end, elle m'avait expliqué qu'elle comptait dormir chez une collègue le dimanche soir afin d'éviter de faire l'aller retour "pour rien". En réalité, elle était chez lui ce soir-là. Sur la période du 30/08 au 26/11, ils ont passé 7 nuits ensemble (fausses locations Air BnB, nuits chez sa collègue), 3 journées entières (congés posés alors que je la croyais au travail, délais de route que j'ignorais, etc) plus que quelques après-midi par ci par là. Ils ont donc du s'envoyer en l'air une bonne dizaine de fois.
Ce qui me fait le plus mal ce sont ces faux appartements Air BnB. A l'époque, elle m'a expliqué qu'elle souhaitait vraiment couper sa semaine en deux, pour pouvoir souffler un peu plus et profiter davantage de son sommeil. J'avais accepté sans problème, ayant conscience de son rythme de transport et l'avais même encouragé à le faire. Quel con ! Avec le recul, ces mensonges-là sont le summum de sa tromperie. Car pendant toutes ces soirées, je me coltinais les gosses tout seul, pour la bonne cause pensais-je. Elle va pouvoir dormir, se reposer, être en forme. Tu parles, elle devait se coucher encore plus tard que d'habitude.

Je lui ai posé énormément de questions, beaucoup sur leur activité sexuelle, ce qui la gêne profondément. J'avais lu qu'il pouvait être potentiellement désastreux de vouloir chercher à connaître ce genre de détails. Pour ma part, je pars du principe que plus j'en sais, moins je me ferai de films (je pense que ma Psy ne serait absolument pas d'accord avec ça). Elle m'indique n'avoir eu aucun orgasme avec lui. J'ai tendance à la croire de ce côté-là. La Valeria, pour la faire monter au plafond, faut se lever tôt et il faut s'y prendre d'une manière bien précise. J'ai envie de croire que je suis le seul et unique à posséder ce savoir. Pour mon ego de mâle, c'est toujours ça de pris. De toute façon, le sexe n'était pas le motif de sa tromperie. Elle semble avoir été (ou être encore) réellement amoureuse de ce Doom. Et c'est ça qui m'inquiète le plus finalement. Encore une fois, elle m'explique qu'elle ne pense pas l'aimer, pas après avoir appris à la connaître totalement.

En tout cas, elle n'avait pas prévu de mettre fin à cette union, ni de me quitter. Dans son idée, cette relation se vivait au jour le jour mais aurait du prendre fin de manière naturelle en avril, date de son départ de la région parisienne pour son affectation dans notre ville. Ainsi, je n'aurais jamais été au courant et notre vie aurait repris son cours normal. Incroyable !
Je découvre une facette totalement différente de Valeria. Cette capacité à mentir ainsi, de manière totalement sereine et calculée me fait froid dans le dos. Je lui ai demandé si au moment où elle me trompait, elle n'a pas éprouvé un peu de culpabilité. Elle en a eu un peu au début, au moment où ils rentraient dans le gros du mensonge. Mais a priori, c'est vite parti. Pour elle, étant donné que je n'étais pas au courant et que je ne le serai probablement jamais, le mal qu'elle me causait était purement inexistant. C'est ainsi qu'elle a pu traverser cette période de mensonge tout en continuant à se regarder dans le miroir.

C'est assez difficile pour moi de me mettre à sa place. Pour ma part, je ne l'ai jamais trompée donc je n'ai pas de point de comparaison. Mais je me suis souvent posé la question. Si un jour je venais à tromper Valeria, y penserai-je au moment de l'acte ? Pour ma part, je suis persuadé que oui. En tout cas elle, non. Même au moment où ils faisaient l'amour, elle ne pensait pas à moi. Et vice versa. Elle a toujours su compartimenter les choses...

Après cette discussion, nous sommes allés nous coucher mais encore une fois, le sommeil n'est guère venu...


Avatar du membre

Usum

Re: Apocalypse Now...

Message par Usum »

Conan le cornard a écrit :Je vous préviens, mon histoire est un peu longue...

Samedi 26/11/2016 – Apocalypse Now/le jour du Jugement dernier/ Armageddon
Il m’aura fallu près d’une heure pour lire uniquement les SMS du mois de novembre. Si on devait éditer le tout sous forme de livre, je suis certain qu’on pourrait en tirer une oeuvre d’au moins 300 pages.
Preuve, s'il en fallait, qu'elle n'aime pas que toi.
Conan le cornard a écrit : Puis les mots "tu me manques" "mon amoureux" apparaissent et la première grosse claque : "je t'aime", dans les mots de ma Valeria. Le SMS qui me met à terre est le suivant : “petite pensée de début de WE : Je ne sais pas où ça nous mène mais je n’ai pas envie que ça s’arrête”.
Preuve, s'il en fallait, qu'elle n'aime pas que toi.
Conan le cornard a écrit : J’apprends quand même que la relation dure depuis le 30 août. Depuis 3 mois ! Je m’en veux alors énormément de ne pas avoir réagi plus tôt car cela faisait très longtemps que cette idée de vérifier son portable me taraudait. Si j’avais réagi plus fermement dès cette putain de nuit du 12 août en lui parlant directement, peut être aurais-je pu tuer cette liaison dans l’oeuf ? Rien n’est moins sur
T'inquiète, on a vu pire. Et puis cela n'aurait rien changé comme tu le ressens plus loin. Tu ne vas quand même pas t'en vouloir en plus. Quoi que tu aies pu faire (les reproches n'ont pas du tarder), rien ne justifie de tels actes de trahison.
Conan le cornard a écrit : Je sors alors mon téléphone et lui demande des explications sur chacun des SMS incriminés. Je lui demande alors “C’est qui Geoffroy ?” . “c’est Doom” dit-elle. Sur le coup, je ne comprends absolument rien du tout.
Moi non plus, je ne comprends pas. Cela ne fait pas sens. Pourquoi mentionner cet avatar pour cacher sa relation, alors qu'elle ne s'exprime pas à mots cachés que je sache dans d'autres SMS.
Preuve, s'il en fallait, qu'elle n'aime sans doute pas que toi ... ou Doom ? Geoffroy ???? Et Geffroy lui reversait au moins le pognon j'espère ?
Conan le cornard a écrit : Elle a une double vie. Ma Valeria a une double vie. Pour moi, l’addition Valeria + double vie a toujours été une totale impossibilité.
Bienvenue au club.
La chance du cocu, en vérité, c'est de vivre un rêve. Certains ont la chance de se réveiller ... ou pas.
Conan le cornard a écrit : Nous avons eu par le passé de multiples discussions tous les deux sur ce thème, lorsque des couples que nous connaissions étaient frappés par ce type d’évènements. Elle a toujours été claire : si elle peut à la limite comprendre les tromperies d’un soir, souvent synonymes de pulsions sexuelles difficilement contrôlables, ceux qui se rendent “coupables” d’une double vie ne sont que des moins que rien et des lâches de la pire espèce. Manifestement, elle a changé d’avais sur la question.
C'est un euphémisme.
Personnellement, je suis parti un bon mois.
Madame me disant : C'est grave ce que tu as fait ! C'est un abandon de domicile ! :mdr1: :lol: .... :+
Ils ont tous les culots, méfie toi.
Conan le cornard a écrit : Je finis par lui dire que le lendemain, elle ira chez ses parents avec les enfants car je ne veux plus la voir. Je lui dis aussi qu’elle n’a qu’à passer toute la semaine prochaine chez son Doom, elle pourra ainsi vivre tranquille comme “la pétasse de parisenne” qu’elle était devenue.
Excellent !
Conan le cornard a écrit : Puis vint la phase des pleurs. Je me suis effondré en larmes. Valeria a tenté de me consoler mais je l’ai repoussée. Vers la fin de la nuit, nous nous sommes recouchés. Valeria me serrait dans ses bras dans le lit. Ce coup-ci, je n’ai pas pu la repousser. C’est complètement fou de penser ça mais peut-être avais je besoin de la sentir près de moi malgré tout.
Classique. Je vais enfoncer les portes ouvertes : "plus tôt tu en sortiras, mieux ce sera". Mais si tu restes amoureux, tu vas morfler jusqu'à la fin de ta vie, sois-en conscient.
Conan le cornard a écrit : Durant la nuit, elle m’a indiqué qu’elle n’aimait pas ce Doom mais qu’elle m’aimait, moi. J’ai eu un peu de mal à la croire sur le coup.
C'était quelle Valeria qui parlait à ce moment là ?
Conan le cornard a écrit : Je ne sais plus à quelle heure j’ai fini par m’endormir. Il devait être aux alentours de 7h00 du matin.
J'ai collectionné les nuits blanches, tout comme mes confrères/consoeurs en cocuterie !


Avatar du membre

Usum

Re: Apocalypse Now...

Message par Usum »

Conan le cornard a écrit : Ce n’est pas possible, ce n’est pas ma Valeria qui a écrit ça. Elle ne se vanterait jamais d’avoir mis au point un tel stratagème.
Je vais me répéter: plus tôt tu auras compris que ta Valeria n'existe pas, mieux ce sera.
Conan le cornard a écrit : Je passe le reste de la journée, à éplucher ses SMS jusqu’à la nausée. J'apprends finalement que Valeria a été plus qu'active dans la concrétisation de leur union. C'est même elle qui a fait le premier pas et a commencé à éprouver des sentiments pour lui. Ce Doom n'a a priori pas la profil du pervers manipulateur. Disons qu'il a cédé aux avances de ma conjointe.
Idem. Tu peux être sûr qu'elle t'aurait soutenu le contraire, droit dans les yeux.
Conan le cornard a écrit : Durant cette journée au travail, je commence pour la première fois à me documenter sur l'adultère, les statistiques, les causes profondes, les conséquences sur le couple et surtout, comment y survivre. Toutes ces questions, finalement, je m'en foutais un peu avant, persuadé que je n'y serai jamais confronté.
Des conneries tout ça à mon humble avis mais certains se réconfortent ainsi pour rationaliser/dédouaner le comportement du conjoint (qui restera malgré tout un acte de trahison indélébile) et le leur éventuellement.
C'est une étape nécessaire mais cela ne te rendra jamais ton couple/bonheur d'antan.
La réponse est en toi.

Ils ont tous les culots, n'oublie jamais.
C'est pathologique te dira SP (Madame va être décortiquée au peigne fin je vous le dis !!!).
Toutes les excuses sont bonnes.
Le fait que ton couple allait mieux ne fût guère un rempart contre l'infamie alors quid des années qui viennent et s'annoncent houleuses ?
Je ne te conseille pas de la quitter (je suis mal placé pour dire une telle chose :petard: ) mais de faire ton deuil asap!!!
Tu n'auras plus jamais confiance.
Tu ne la serreras plus jamais comme avant dans tes bras, ni ne la caresseras comme avant (attends un peu pour comprendre ....).
Certains partent, d'autres restent, selon leurs objectifs du moment.
Conan le cornard a écrit : Mais en discutant avec elle, je me suis encore plus rendu compte de l'ampleur du mensonge.
Bon. Au moins, elle parle mais ne dira pas tout.
Juste le nécessaire.
Conan le cornard a écrit : Je lui ai posé énormément de questions, beaucoup sur leur activité sexuelle, ce qui la gêne profondément. J'avais lu qu'il pouvait être potentiellement désastreux de vouloir chercher à connaître ce genre de détails. Pour ma part, je pars du principe que plus j'en sais, moins je me ferai de films (je pense que ma Psy ne serait absolument pas d'accord avec ça).
Plus tu en sais, mieux cela est pour ton futur... même si l'on s'épargnerait bien volontiers de telles douleurs.
Ces douleurs sont nécessaires. Elles vont te permettre de déconstruire ton mirage de couple pour reconstruire au final ce que tu voudras... en toute conscience.
Conan le cornard a écrit : Elle m'indique n'avoir eu aucun orgasme avec lui. J'ai tendance à la croire de ce côté-là.
Je te conseille de ne pas la croire. Sinon tu vas gamberger pendant longtemps.
Retournerais-tu voir un mauvais coup ? Prendrais-tu de tels risques pour si peu ?
Le mieux est d'envisager d'emblée le pire et de l'accepter une fois pour toutes: Elle a joui et encore plus qu'avec toi car c'est chose normale en début de relation... passionnelle.
Conan le cornard a écrit : La Valeria, pour la faire monter au plafond, faut se lever tôt et il faut s'y prendre d'une manière bien précise. J'ai envie de croire que je suis le seul et unique à posséder ce savoir. Pour mon ego de mâle, c'est toujours ça de pris. De toute façon, le sexe n'était pas le motif de sa tromperie. Elle semble avoir été (ou être encore) réellement amoureuse de ce Doom. Et c'est ça qui m'inquiète le plus finalement. Encore une fois, elle m'explique qu'elle ne pense pas l'aimer, pas après avoir appris à la connaître totalement.
Réaction normale de protection de ton ego (qui souffre terriblement en ces occasions).
Donc... cf. supra.
Conan le cornard a écrit : En tout cas, elle n'avait pas prévu de mettre fin à cette union, ni de me quitter. Dans son idée, cette relation se vivait au jour le jour mais aurait du prendre fin de manière naturelle en avril, date de son départ de la région parisienne pour son affectation dans notre ville. Ainsi, je n'aurais jamais été au courant et notre vie aurait repris son cours normal. Incroyable !
Cela n'aurait pas pris fin et cela va durer, tout au moins dans sa tête.
Femme amoureuse....
Conan le cornard a écrit : Je découvre une facette totalement différente de Valeria. Cette capacité à mentir ainsi, de manière totalement sereine et calculée me fait froid dans le dos. Je lui ai demandé si au moment où elle me trompait, elle n'a pas éprouvé un peu de culpabilité. Elle en a eu un peu au début, au moment où ils rentraient dans le gros du mensonge. Mais a priori, c'est vite parti. Pour elle, étant donné que je n'étais pas au courant et que je ne le serai probablement jamais, le mal qu'elle me causait était purement inexistant. C'est ainsi qu'elle a pu traverser cette période de mensonge tout en continuant à se regarder dans le miroir.
Fadaises.
Tu découvres La "Valeria" (la mienne s'appelle presque pareil que ton personnage fictif, qui rappelons-le, ne finis pas bien comme Thulsa Doom). Pseudo chargé d'émotions au passage.
Conan le cornard a écrit : C'est assez difficile pour moi de me mettre à sa place. Pour ma part, je ne l'ai jamais trompée donc je n'ai pas de point de comparaison. Mais je me suis souvent posé la question. Si un jour je venais à tromper Valeria, y penserai-je au moment de l'acte ? Pour ma part, je suis persuadé que oui. En tout cas elle, non. Même au moment où ils faisaient l'amour, elle ne pensait pas à moi. Et vice versa. Elle a toujours su compartimenter les choses...
Idem l'ami.
Et j'irais même jusqu'à dire, m'étant fait la remarque récemment, combien d'années a-t-elle pensé à lui pendant que nous faisions 'l'amour (en fait j'étais seul :mdr1: ) .... Y penses-t-elle encore à ce moment là. J'ai mon idée.
Conan le cornard a écrit : Après cette discussion, nous sommes allés nous coucher mais encore une fois, le sommeil n'est guère venu...
Prends soin de toi.
Comme je le dis souvent, tu dois prendre le taureau par les cornes et comprendre que cette épreuve est une opportunité, que ce soit pour ton couple (j'en doute à titre personnel) ou bien POUR TOI !!!!


Avatar du membre

Usum

Re: Apocalypse Now...

Message par Usum »

Mais bon je vais arrêter de t'interrompre dans ton récit qui ne fait que commencer :wink:
Nul doute que tu as bien avancé depuis !

Courage et meilleurs voeux par avance.


Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 358
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Apocalypse Now...

Message par brassens »

Salut Conan,

Ecrire, c'est lire en soi-même et tu exprimes parfaitement les pensées qui peuvent nous traverser l'esprit à ces moments là. Tu ne penses pas comme elle et n'agis pas comme elle, tu as une conscience et surtout tu prends en compte les conséquences de tes actes, voilà pourquoi tu n'es pas passé à l'action contrairement à elle.
La femme que tu aimais est morte et n'a d'ailleurs jamais existé, tu la voyais à travers un filtre d'amour.....pas si magique que cela.
Tu vas rester pour l'instant parce que tu as besoin de comprendre, pour préserver tes enfants, parque que tu as toujours fait passer les autres avant toi?
Les mensonges sont une marque d'irrespect profonde, elle t'a nié en tant qu'individu, elle s'est considérée "au dessus de toi": j'ai droit de faire ce que je ne tolère pas de ta part (sinon vous êtes un couple libre...elle ne t'a jamais proposé?). La confiance a été piétinée...
Bref, tu dois être en mesure de la quitter et/ou de la faire changer si vous voulez encore imaginer un avenir. Courage Conan!
Si tu restes, c'est effectivement toi qui portera le fardeau jusqu'à la fin et donc tu devras trouver des compensations et des aspects positifs à cette merde.
Notre deuxième vie commence lorsque l'on comprend que nous n'en avons qu'une. Confucius.


Avatar du membre

Auteur du sujet
Conan le cornard
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 26
Enregistré le : lun. 26 déc. 2016 11:30

Re: Apocalypse Now...

Message par Conan le cornard »

Alors, quelques petites précisions quand même, parce que certains s'interrogent :

- Valeria n'est déjà plus dans le même service que Doom. Elle a réussi un concours en début d'année et il était acté qu'elle quitterait ce service le 30 septembre. A partir du 3/10, elle s'est donc retrouvée sur son lieu de formation, dans un autre département de la région parisienne. Mais ça ne les a pas empêchés de se voir pratiquement tous les jours, parfois de manière très rapide (rdv sur le quai de RER) ou parfois plus prolongée (les appart Air BnB, des après-midi sans cours où elle restait avec lui). Et donc à partir d'avril elle reviendra dans notre ville pour un stage de 4 mois.

- Geoffroy/Doom : Apparemment, je n'ai pas été clair. Geoffroy et Doom sont la même personne. Geoffroy était juste le pseudo de Doom sur Air BnB afin que je ne grille pas la pot aux roses s'il me venait à l'idée de fouiller son ordi. Quand elle a parlé de shampoing oublié chez Geoffroy, il s'agissait certainement d'une private joke entre eux (ah ah ah c'est rigolo). Le pognon, il l'a gardé, c'était le deal entre eux : étant donné qu'elle ne voulait laisser aucune trace sur son compte bancaire, c'est lui qui payait les restos et compagnie. C'était donc une sorte de compensation.

- Dès ma découverte, Valeria a contacté Doom pour lui annoncer qu'elle mettait fin à leur relation, lui annonçant que leur petite histoire ne pesait finalement pas lourd par rapport à ce qu'elle avait construit avec moi. Je lui ai accordé de le voir une dernière fois pour un déjeuner afin qu'elle mette les choses au clair avec lui. Elle l'a également revu juste avant les vacances de Noël lors d'un déjeuner avec ses anciens collègues, auxquels elle reste très attachée. Je l'ai également laissé y aller afin qu'elle puisse expédier les affaires courantes (elle devait leur rendre certaines affaires, etc). Je lui ai indiqué que je ne lui interdisais pas de revoir ses anciens collègues, mais tant que Doom y serait, ce sera niet pour ma part. A elle de gérer les dommages collatéraux de ses actes. Bien évidemment, ses nuits à Paris pour couper la semaine en deux, c'est fini.

- Pour ma part, vous l'avez certainement deviné, j'ai décidé de rester (pour l'instant). Je ne veux pour le moment pas prendre de décision hâtive. Je me suis dit que je me donnais jusqu'à l'été pour prendre une décision définitive et de voir comment ça évolue jusque là. Pour le moment, c'est pas gagné. On parle beaucoup avec Valeria (j'en ai besoin). Pour sa part, elle a beaucoup de mal. Selon ses dires, je lui renvoie sa culpabilité dès qu'elle me voit. Alors qu'avant, rien. Sa culpabilité s'est en fait révélée dès le moment où j'ai été au courant, lol !
Je pense qu'elle est vraiment dégoutée que j'ai tout découvert, autant pour mon actuel état psychologique que pour la fin de leur histoire.

J'ai commencé à voir une psy afin de m'aider à gérer tout ça. Moi qui ai toujours été d'un naturel confiant avec elle, je me retrouve toujours sur le qui vive, parano, à scruter ses SMS, mails et factures détaillées. Pour le moment, elle joue le jeu et n'a plus de contact avec Doom. Mais vous vous doutez bien que ma confiance est toute relative. Je lui ai dit que j'étais prêt à lui pardonner mais encore faut-il que j'y arrive. Je pense constamment à tout ça. Des fois, lors de mes nuits d'insomnie, je vais vérifier ses vieux SMS avec Doom, ce qui me provoque toujours une douleur intense. J'ignore pourquoi je fais ça mais je ne peux pas m'en empêcher. Quand je suis au boulot avec mon agenda, je mets des petites croix sur les jours de tromperie, je croise avec les SMS qu'elle m'a envoyé à ce moment là afin de souligner ses mensonges, etc. La psy m'a mis en garde là-dessus. Je dois faire attention à ne pas développer une sorte d'addiction obsessionnelle à ce sujet. ma généraliste m'a aussi prescrit des anxiolytiques afin de me détendre et de moins ruminer, surtout la nuit. Là aussi, c'est pas gagné. Moi qui avait déjà des difficultés niveau sommeil, là c'est le pompon !


Avatar du membre

Clim
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 49
Enregistré le : lun. 19 déc. 2016 14:24
Localisation : Ile de France

Re: Apocalypse Now...

Message par Clim »

Salut Conan,
Je te dirais bienvenu, mais je suis tout nouveau aussi par ici ! Tout nouveau pour pouvoir te donner un quelconque avis sur quoi que ce soit puisque je suis en plein dedans comme toi !
On a une passion commun pour le Buffalo grill.. aussi ! :))
Memes doutes et questionnements que toi.. remise en question, recherche de ma part de culpabilité.. il parait qu'on est pas sorti de l'auberge !
Mais d'apres ce que j'ai pu voir pour moi, t'es tombé au bon endroit pour pouvoir te defouler, reflechir et... avancer (un peu, doucement, à ton/notre rythme :))


BUFFALO GRILL M'A TUER
Répondre