Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé...

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

fg.playing
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 90
Enregistré le : lun. 3 févr. 2020 13:20

Re: Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé...

Message par fg.playing »

J'imagine trop dans quel état tu dois être.

Si c'est trop dur à la maison. Sort même ce week-end, même le soir. Vois des potes si possible, n'importe qui. On va simplement marcher, prendre le grand air. Marche, respire, pleure aussi parfois, médite...Pense à toi, tes besoins, tes souhaits.

Face à elle, parle calmement, de façon réfléchi, ne t'emporte plus face à ses silences, ses non-dits, ses approximations ou sa propre colère.

Énonce simplement ce que tu penses, ce que tu veux, informe là de ce que tu fais mais prends les rennes, décide. N'attends rien d'elle ni approbation, ni consentement, ni quoi que ce soit.

Vous avez des enfants ? Les enfants, çà change la donne.



Avatar du membre

so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 351
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé...

Message par so78 »

Bonjour,
Je n'écris presque plus sur ce site. Cependant ce que j'ai lu m'a bouleversée et ramenée à des souvenirs bien pénibles et des sensations que j'aurais préféré ne jamais connaître.
Si vous n'avez pas d'enfants, dis toi que toutes les options sont ouvertes sans qu'il n'y ait de culpabilité de ta part.
Mon seul conseil sera de ne surtout prendre aucune décision tant que tu es sous l'effet des montagnes Russes. Ne reviens pas trop vite, ne pars pas trop vite, profite du sexe qui, je confirme, sera hors normes. Dis le lui. C'est comme ça point. Tu es dans un moment de traumatisme, personne ne devrait prendre de décisions dans cet état. Elle doit l'accepter. Et ne la laisse jamais te le reprocher. Par contre les engueulades rapport à ce qu'elle a fait ne devront pas durer des mois si tu veux donner une chance à ton couple.
PARLE, à quelqu'un de confiance et patient, un ami, un psy, qui tu veux mais parle. Fais sortir ce qui te ronge ou ça te rongera.
J'aurais aimé ne prendre aucune décision, prendre mon temps, réfléchir sereinement (autant que possible), je n'ai fait que le contraire, j'y ai laissé une part de moi même, une fatigue s'est installée qui n'est jamais plus partie.
Je t'envoie tout le courage possible,
So



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2813
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé...

Message par Sans Prétention »

so78 a écrit :
jeu. 6 févr. 2020 07:59

J'aurais aimé ne prendre aucune décision, prendre mon temps, réfléchir sereinement (autant que possible), je n'ai fait que le contraire, j'y ai laissé une part de moi même, une fatigue s'est installée qui n'est jamais plus partie.
Bonjour So.
Comment vas-tu aujourd'hui ?

Bien curieux message que tu envoies là... Pourrais-tu reprendre sur ton fil ?

Avec mon amitié.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

fg.playing
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 90
Enregistré le : lun. 3 févr. 2020 13:20

Re: Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé...

Message par fg.playing »

Ah oui, c'est vrai. Je plussoie So à 100%. Tu as le droit d'exiger un break. Et même je dirais que tu te dois de faire un break.

Sous quelle forme ? Ça, c'est un peu à vous de voir. Elle chez ses parents. Toi chez un pote. Tu as forcément besoin de te retrouver avec toi même.

S'il y a des enfants, tu n'es pas forcément obligé de lui laisser. Parce que d'une part, çà c'est la laisser avec ses propres repères habituels et quelque part elle a besoin d'être un peu bousculée pour qu'elle puisse réfléchir et se remettre en question. Et surtout pour toi, prendre soin de tes enfants t'occupera l'esprit une grande partie de la journée, te confortera dans le fait que tu sais très bien le faire seul et que tu n'as pas forcément besoin d'elle.

S'il n'y en a pas, alors tu as plus que le droit te t’éloigner (mais pas forcément pour se retrouver constamment seul - toujours la même chose vois du monde et des nanas aussi, surtout je dirais). Elle a assez pris de temps pour elle pour que tu puisses en prendre pour toi sans lui demander son avis. Et de toutes façons, il faut que tu apprennes à te détacher d'elle. Elle n'a jamais été la princesse que tu croyais qu'elle était (c'était l'illusion construite par notre éducation, l'amour, patin coufin mais juste une illusion). Elle n'est juste qu'une femme. Une femme qui peut être aimée pour ce qu'elle est, mais une femme çà peut bêtement tromper aussi. Il faut juste le savoir. Ça redistribue les cartes. C'est tout dans le fond.

Mais oui, tu as forcément besoin de souffler, de laisser redescendre la tempête, la tourmente, pour revenir plus apte à affronter l'avenir.

Les femmes belles et de caractère sont les plus difficiles à vivre à aimer. Mais si tu te montres homme, droit dans ses bottes, sûr de lui, alors tout est encore possible. Et un homme peut passer sur les amourettes de sa femme (et ne te retourne pas trop là dessus) si elle revient pleinement vers lui. Et sinon, il passe à la suite pour lui.



Avatar du membre

Auteur du sujet
Teken
Cornu
Cornu
Messages : 24
Enregistré le : mer. 29 janv. 2020 22:34
Localisation : Auvergne-Rhône-Alpes

Re: Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé...

Message par Teken »

Merci pour ton message de soutien, en fait je dois préciser que l’on n’a pas eu d'enfant ensemble car notre relation a mis du temps à se mettre en place puis la carrière professionnelle de chacun, les déménagements et le temps qui passe très vite. Le sujet est revenu à plusieurs reprises mais je pense qu'elle ne désirait pas d’enfant au fond d'elle-même. Moi j'avais déjà un fils et ça elle a toujours eu du mal à l'accepter ce qui peut expliquer en partie sa position sur ce sujet mais je pense que cela remonte plus à un trouble lié à son enfance.
En ce qui concerne les montagnes russes je suis en plein dedans ! Après une période ou le couple se retrouve comme au premier jour c’est la lente descente aux enfers !!! Car la réalité refait rapidement surface surtout dû au fait que j’ai en ma possession l’intégralité (99%) de leur conversation via sms/mms ce qui par ailleurs doit être plutôt rare. La difficulté première est de ne pas lire et relire ces échanges « très poétiques » mais c’est mon nouveau livre de chevet... Ce type de roman est très destructeur, nuit blanche, crise de nerf, alcool, antidépresseur, somnifère, tension au max, etc... Car de lire ce que votre femme est capable d’écrire à un autre homme qu’elle connait à peine vous rend complétement hystérique !!! En fait vous n’existez plus ils sont dans leur bulle et vivent leur idylle à fond sans se soucier des conséquences que cela va engendrer...
Pour le moment personne de proche n’est au courant de cette mésaventure, je garde tout en moi et c'est très difficile, mais je vais aller voir un psy pour m’aider car je ne m’en sortirai pas seul.
Encore merci à vous tous :thx:
Teken :evil:

so78 a écrit :
jeu. 6 févr. 2020 07:59
Bonjour,
Je n'écris presque plus sur ce site. Cependant ce que j'ai lu m'a bouleversée et ramenée à des souvenirs bien pénibles et des sensations que j'aurais préféré ne jamais connaître.
Si vous n'avez pas d'enfants, dis toi que toutes les options sont ouvertes sans qu'il n'y ait de culpabilité de ta part.
Mon seul conseil sera de ne surtout prendre aucune décision tant que tu es sous l'effet des montagnes Russes. Ne reviens pas trop vite, ne pars pas trop vite, profite du sexe qui, je confirme, sera hors normes. Dis le lui. C'est comme ça point. Tu es dans un moment de traumatisme, personne ne devrait prendre de décisions dans cet état. Elle doit l'accepter. Et ne la laisse jamais te le reprocher. Par contre les engueulades rapport à ce qu'elle a fait ne devront pas durer des mois si tu veux donner une chance à ton couple.
PARLE, à quelqu'un de confiance et patient, un ami, un psy, qui tu veux mais parle. Fais sortir ce qui te ronge ou ça te rongera.
J'aurais aimé ne prendre aucune décision, prendre mon temps, réfléchir sereinement (autant que possible), je n'ai fait que le contraire, j'y ai laissé une part de moi même, une fatigue s'est installée qui n'est jamais plus partie.
Je t'envoie tout le courage possible,
So


Ce qui rend la trahison abjecte est qu’elle n’est pas issue d’un tiers mais de votre moitié ! :evil:

Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 321
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé...

Message par Mitsou78 »

C'est ce que je te disais, déjà trois mois à ruminer cette histoire en boucle, montagnes russes, anti-dépresseurs, ressentiments.... Seul tu ne t'en sortiras pas, il te faut une aide extérieure :wink:


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Auteur du sujet
Teken
Cornu
Cornu
Messages : 24
Enregistré le : mer. 29 janv. 2020 22:34
Localisation : Auvergne-Rhône-Alpes

Re: Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé...

Message par Teken »

Merci pour ton aide Mitsou78
Je pense que tu as entièrement raison quoi que j’aurais pu faire ou dire je n’aurais pas pu éviter cette épreuve test programmée dans la vie de couple... Mais heureusement certain couple évite ce genre d’accident ! On peut appeler cette phase tout simplement « la crise de la quarantaine ». Bon là on est plutôt dans une crise aiguë de 8 mois !
Effectivement dès la supercherie découverte elle a coupé court à toute relation avec ce type. Mais il y a un mais si je n’avais pas découvert ces messages le 8 novembre cette relation aurait durée encore combien de temps ?! Car sur 8 mois et environ 900 sms qu’elle a envoyés, pas un message de rupture en vue... c’est bien dommage j’aurais préféré pour lui donner une éventuelle seconde chance.
En fait c’était plutôt lui qui lâchait prise et qui avait rapidement changé de registre beaucoup moins poétique, plus pervers ... car elle n’était pas assez sa--pe en fait pour ce monsieur « bonnet d’âne* » !
Car le problème de ce pseudo couple c’est que lui voulait une maitresse type sa--pe pour réaliser ses phantasmes qu’il ne pratiquait surement pas avec sa femme officielle et ma femme elle, elle était en mode love-love sur un petit nuage bien loin des rapports sado-maso que lui réclamait maintenant son faux poète. Donc cela n’aurait pas dû durer si longtemps. Mais il venait rarement sur C-FD, ils ont du se voir 15 fois au maximum cela explique la longueur de cet adultère improbable.
Comme tu le dis si bien tout ne sera plus jamais comme avant...
*En rapport avec son nom de famille :lol:
Teken :evil:


Mitsou78 a écrit :
mer. 5 févr. 2020 14:28
Bonjour Teken,
Pas envie de te dire bienvenu, personne ici, n'en avait envie...
Je dirai que nous voilà face à une belle crise de milieu de vie.... Et là quoi que l'on fasse, quoi que l'on aurait pu faire, incapacité totale à lutter tout relève de l’ego-centre de ta belle !!!
Faire comme-ci n'aurait été que trop ou pas assez, faire autrement eut été son inverse.
Une femme a cette période est dans une lutte interne si forte qu'il ne peut y avoir qu'une personne, une solution, une situation externe propre à la comprendre. Pour peu qu'elle soit équipée d'un costume trois pièces et d'une empathie intéressée, la cause est entendue.
Que dire, j'espère que depuis ce 8 novembre tu t'es fait aidé pour, comme précisé par FG, te reconstruire toi car l'intention finale ne relève que de toi.
J'espère pour envisager une reconstruction, que ta belle a coupé toute relation sur le champ, culpabilise et se montre à vouloir te reconquérir.
Comme dit, le couple d'avant n'existe plus, ta vision de la relation, de ta femme va profondément changer, pour finalement se positionner dans une relation ou chacun a maintenant les mêmes cartes à abattre.
Finalement soudainement le rapport de force, inéluctable à chaque relation, s'inverse ou s'équilibre. Soudainement quand tous les astres s'alignent un soulagement et un nouveau toi naissent pour une vie plus libérée.
En attendant, beaucoup ici s'auront t'apporter un soutien à distance, t'aideront éventuellement à ouvrir les yeux sur des situations dont tu ne serais en mesure d'en accepter la teneur seul. Mais cette histoire t'appartient avant de vous appartenir :wink: :wink: ....
Modifié en dernier par Teken le ven. 7 févr. 2020 19:08, modifié 1 fois.


Ce qui rend la trahison abjecte est qu’elle n’est pas issue d’un tiers mais de votre moitié ! :evil:

Avatar du membre

Auteur du sujet
Teken
Cornu
Cornu
Messages : 24
Enregistré le : mer. 29 janv. 2020 22:34
Localisation : Auvergne-Rhône-Alpes

Re: Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé...

Message par Teken »

Merci pour tes différents messages fg.playing

Pour le moment nous vivons encore sous le même toit et je n’ai pas envie d’aller à l’hôtel ou elle inversement... Je ne peux pas la mettre à la porte car la maison est à nos 2 noms à parts égales. De plus personne de nos proches n’est au courant de cet adultère absurde. Donc on doit se supporter, surtout moi !!!
Je dois préciser que nous n’avons pas eu d’enfant ce que j’explique dans un précédent message en réponse à so78.
La princesse est tombée de son piédestal, elle est tombée bien bas à mes yeux...
Notre avenir est très incertain franchement pour le moment je le vois plutôt sombre...
Encore merci à vous tous :thx:
Teken :evil:

fg.playing a écrit :
jeu. 6 févr. 2020 09:16
Ah oui, c'est vrai. Je plussoie So à 100%. Tu as le droit d'exiger un break. Et même je dirais que tu te dois de faire un break.
Sous quelle forme ? Ça, c'est un peu à vous de voir. Elle chez ses parents. Toi chez un pote. Tu as forcément besoin de te retrouver avec toi même.
S'il y a des enfants, tu n'es pas forcément obligé de lui laisser. Parce que d'une part, çà c'est la laisser avec ses propres repères habituels et quelque part elle a besoin d'être un peu bousculée pour qu'elle puisse réfléchir et se remettre en question. Et surtout pour toi, prendre soin de tes enfants t'occupera l'esprit une grande partie de la journée, te confortera dans le fait que tu sais très bien le faire seul et que tu n'as pas forcément besoin d'elle.
S'il n'y en a pas, alors tu as plus que le droit te t’éloigner (mais pas forcément pour se retrouver constamment seul - toujours la même chose vois du monde et des nanas aussi, surtout je dirais). Elle a assez pris de temps pour elle pour que tu puisses en prendre pour toi sans lui demander son avis. Et de toutes façons, il faut que tu apprennes à te détacher d'elle. Elle n'a jamais été la princesse que tu croyais qu'elle était (c'était l'illusion construite par notre éducation, l'amour, patin coufin mais juste une illusion). Elle n'est juste qu'une femme. Une femme qui peut être aimée pour ce qu'elle est, mais une femme çà peut bêtement tromper aussi. Il faut juste le savoir. Ça redistribue les cartes. C'est tout dans le fond.
Mais oui, tu as forcément besoin de souffler, de laisser redescendre la tempête, la tourmente, pour revenir plus apte à affronter l'avenir.
Les femmes belles et de caractère sont les plus difficiles à vivre à aimer. Mais si tu te montres homme, droit dans ses bottes, sûr de lui, alors tout est encore possible. Et un homme peut passer sur les amourettes de sa femme (et ne te retourne pas trop là dessus) si elle revient pleinement vers lui. Et sinon, il passe à la suite pour lui.


Ce qui rend la trahison abjecte est qu’elle n’est pas issue d’un tiers mais de votre moitié ! :evil:

Avatar du membre

fg.playing
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 90
Enregistré le : lun. 3 févr. 2020 13:20

Re: Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé...

Message par fg.playing »

Salut Tekken,

Je sais juste à quel point çà peut être tendu et douloureux de se côtoyer dans ces moments là : les regards en chien de faïence ou rempli de tristesse, la façon dont on arrive plus à se parler normalement. Chaque geste du quotidien est lourd de la trahison.

C'est pour çà qu'un éloignement est parfois salutaire. Un week-end chez un pote, un frangin, une sœur, n'importe quoi. Mais c'est sûr à toi de voir. Et tu as certainement besoin de parler. Et ce ne n'est pas une honte d'avoir été trompé. La plupart des gens s'en foutent. Tout ceux ayant plus de 40 ans, pas nés de la dernière pluie, comprendront parce que eux-mêmes ont dans leurs musettes ce genre d'histoire que cela concerne un proche ou leur propre personne. Je te dis pas de l'annoncer à toute ta famille. Mais quelqu'un qui te connaît bien (vous connaît) pourrait certainement te soutenir mieux que nous pourront le faire ici. Un psy aussi, pour déballer, avoir quelques pistes de réflexion...Mais bof, psy ou pas psy, le chemin que tu vas devoir emprunter est intérieur et solitaire. Je peux juste te garantir que la lumière est au bout.

Sinon, j'ai le sentiment que tu es en train d'attiser ta colère en ressassant ces fichus sms (mais je crois que j'aurai fait la même chose si j'avais eu un tel matériel à disposition). Fais juste gaffe que çà ne finisse pas en main courante au commissariat. Tu devrais faire une pause de tout çà. Tout est dit là dessus. Elle a été attirée par ce gus, un connard comme un autre à cause du renouveau de se sentir désirée par un tier, l'interdit aussi et oui il aurait pu lui demander beaucoup de choses. C'est sa part d'ombre, celle que nous avons tous. Et cette part d'elle-même aurait certainement apprécié (et elle appréciait) malgré tout ce type de demandes perverses. Une part d'elle-même était encore plus attirée lorsqu'elle se sentait un peu rejetée, voir pas traitée correctement (tu dois le voir dans les messages, dans ses relances à elle sans réponse de sa part) et paradoxalement, cela ne pouvait que la rendre encore plus amoureuse. Rien d'objectif là dedans. Lui ne voulait obtenir d'elle que ce qu'il l'intéressait. Ne la confronte pas là dessus. Il y a peu de chances qu'elle puisse arriver à le reconnaître et le "défendra" toujours comme quelqu'un de bien malgré toutes les apparences (sinon comment selon elle, selon son propre vécu intérieur pourrait-elle être tombée amoureuse ? La dissonance cognitive serait trop forte).

Il y a truc un peu troublant dans ton cas, c'est que çà été très très rapidement porté sur le sexe si j'ai bien compris bien que tu dises qu'elle était in love en parallèle. Elle aurait pu être courtisée pendant des mois (et apprécier), le laisser mariner et pourtant il a été tout de suite question de sexe si je me souviens bien. Tu pourrais confirmer et si oui, je dirais que çà, çà mérite analyse.

Je t'ai demandé assez vite s'il y avait des enfants parce que effectivement cela change la donne. On leur doit de maintenir un cadre stable autours d'eux (et la séparation peut en être un).

Sans, en commun en tous cas, çà change tout. Dans l'absolu, après un tel événement, 8 mois de double vie bien dissimulée, ce n'est pas rien, tu ne devrais même pas te poser de question, même au bout de vingt trois ans : elle jarte, point final ! Parce qu'en fait, elle n'avait rien de si spécial et la suivante t'attend déjà. Si tu pardonnes çà, malheureusement, toute la vie restante çà ronge, aussi réussi que vous pourriez vous reconstruire. Rien ne s'efface et çà ressurgit souvent.

Mais en même temps (et c'est bien la difficulté d'une prise de décision) la vie n'est pas un absolu. Tout est relatif. Je reste persuadé que vous pourriez très bien avoir de très bons moments ensembles après cette redistribution des cartes, douloureuses mais qui a le mérite de rendre les choses plus vraies.

Pour se décider l'instinct n'est pas forcément un mauvais conseillé car il est fait pour nous aider à répondre aux situations critiques. Parfois trop réfléchir, rationaliser ne sert à rien parce que les fondements de tout çà sont profondément biologiques.

Tout ceci n'est qu'un avis parmi d'autre. Prends le temps dans tous les cas comme le conseille So.

On sera toujours là si tu as des interrogations ou ne serait-ce que pour déballer ce qui te pèse. Rien que çà, çà suffit à aller (un peu) mieux car on partage un peu son mal-être avec des pairs qui sont passés par là. Et même si chaque histoire à son caractère unique, les constantes sont tellement universelles que le vécu des autres aident vraiment à comprendre le sien.

Prends soin de toi. Tu restes ta priorité.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2813
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé...

Message par Sans Prétention »

Bonjour et bienvenue à vous (Je n'ai pas eu le loisir ni le temps de saluer chacun d'entre vous même si je vous lis...

Juste quelques remarques post accident.
Teken a écrit :
jeu. 6 févr. 2020 23:07
quoi que j’aurais pu faire ou dire je n’aurais pas pu éviter cette épreuve test programmé dans la vie de couple... Mais heureusement certain couple évite ce genre d’accident ! On peut appeler cette phase tout simplement « la crise de la quarantaine ». Bon là on est plutôt dans une crise aiguë de 8 mois !
:super:
fg.playing a écrit :
ven. 7 févr. 2020 14:09
Sinon, j'ai le sentiment que tu es en train d'attiser ta colère en ressassant ces fichus sms (mais je crois que j'aurai fait la même chose si j'avais eu un tel matériel à disposition). Fais juste gaffe que çà ne finisse pas en main courante au commissariat. Tu devrais faire une pause de tout çà. Tout est dit là dessus.
:jap:

:fleur


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Auteur du sujet
Teken
Cornu
Cornu
Messages : 24
Enregistré le : mer. 29 janv. 2020 22:34
Localisation : Auvergne-Rhône-Alpes

Re: Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé...

Message par Teken »

Salut fg.playing,
C’est vrai que les regards ne sont et ne seront plus jamais les mêmes ainsi que les gestes d’affection. Idem pour les parties de jambes en l’air car malgré son physique très attractif par moment tu perds toutes envies en 2 secondes car en fait je pense à l’autre mec qui la baisait ou qu’elle suçait et du coup elle me dégoute complétement et j’ai envie de la repousser violement. Alors tu fais semblant en essayant de retrouver la forme (de ce côté-là j’ai ce qu’il faut) et de lui donner ce qu’elle a été chercher ailleurs mais en beaucoup mieux (1h à 1h30) afin qu’elle comprenne qu’elle avait tout ce qui fallait à la maison surtout qu’elle m’a avoué que ce monsieur « Bonnet d’Âne* » était un piètre amant et qu’il partait en à peine 1 mn !!! mdr Après c’est ce qu’elle me raconte...
Enfin tout cela ne m’amuse guère et je me demande comment on peut vivre normalement après un adultère de 8 mois car 3 mois sont passés mais ma colère est toujours aussi intense!!!
Effectivement je compte partir quelques jours pour prendre le temps de la réflexion à savoir si je pars définitivement !

*en rapport avec le nom de famille de ce crétin ; père de 2 enfants de femmes différentes !

Teken :evil:


fg.playing a écrit :
ven. 7 févr. 2020 14:09
Salut Tekken,

Je sais juste à quel point çà peut être tendu et douloureux de se côtoyer dans ces moments là : les regards en chien de faïence ou rempli de tristesse, la façon dont on arrive plus à se parler normalement. Chaque geste du quotidien est lourd de la trahison.

C'est pour çà qu'un éloignement est parfois salutaire.

Sans, en commun en tous cas, çà change tout. Dans l'absolu, après un tel événement, 8 mois de double vie bien dissimulée, ce n'est pas rien, tu ne devrais même pas te poser de question, même au bout de vingt trois ans : elle jarte, point final ! Parce qu'en fait, elle n'avait rien de si spécial et la suivante t'attend déjà. Si tu pardonnes çà, malheureusement, toute la vie restante çà ronge, aussi réussi que vous pourriez vous reconstruire. Rien ne s'efface et çà ressurgit souvent.

On sera toujours là si tu as des interrogations ou ne serait-ce que pour déballer ce qui te pèse. Rien que çà, çà suffit à aller (un peu) mieux car on partage un peu son mal-être avec des pairs qui sont passés par là. Et même si chaque histoire à son caractère unique, les constantes sont tellement universelles que le vécu des autres aident vraiment à comprendre le sien.

Prends soin de toi. Tu restes ta priorité.


Ce qui rend la trahison abjecte est qu’elle n’est pas issue d’un tiers mais de votre moitié ! :evil:

Avatar du membre

fg.playing
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 90
Enregistré le : lun. 3 févr. 2020 13:20

Re: Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé...

Message par fg.playing »

Re,
surtout qu’elle m’a avoué que ce monsieur « Bonnet d’Âne* » était un piètre amant et qu’il partait en à peine 1 mn !!!
Encore une fois, elle ne te dit que ce tu as besoin ou ce qu'elle te juge apte à entendre. Et ce n'est pas plus mal. Évidemment qu'elle y trouvait son compte parce qu'elle n'était pas sur le point d'arrêter (et la performance n'est pas forcément ce qu'elle était venue chercher).
Idem pour les parties de jambes en l’air car malgré son physique très attractif par moment tu perds toutes envies en 2 secondes car en fait je pense à l’autre mec qui la baisait ou qu’elle suçait et du coup elle me dégoute complétement et j’ai envie de la repousser violement.
Sans tomber dans un machisme primaire, il est tout de même un peu vrai qu'un homme ne baise jamais mieux une femme que si il la méprise un peu (au moins dans toute cette dernière partie franchement animale que peut être le sexe). Mais préliminaires attentionnés et câlins post coït sont tout aussi importants. Et c'est certainement çà qu'il t'es difficile d'assurer aujourd'hui et puis cette submersion de dégoût qui peut survenir à n'importe quel moment. C'est un peu un signe qu'il faut que tu arrêtes de ressasser ce qui s'est passé pour pouvoir aborder la suite (quelle qu'elle soit).
Alors tu fais semblant en essayant de retrouver la forme (de ce côté-là j’ai ce qu’il faut) et de lui donner ce qu’elle a été chercher ailleurs mais en beaucoup mieux (1h à 1h30) afin qu’elle comprenne qu’elle avait tout ce qui fallait à la maison
Ne te force pas trop et surtout ne te mesure pas et ne te compare pas l'autre. Tu aurais été le meilleur amant, le meilleur compagnon, çà n'aurait rien changé à l'histoire. Même Brad Pitt (qu'on pourrait assimiler à la quintessence de l'amant idéal) se fait cocufier ou perd Angélina Jolie. Ta compagne est allée chercher ce que tu ne pouvais lui apporter en étant acquis. Cet interdit, ce piment qui n'existe que dans l'adultère aussi.
Mais tu n'as rien à lui prouver et je dirais que c'est surtout elle (dans le contexte) qui devrait ton montrer que tu peux la considérer comme étant digne de rester à tes côtés. Alors laisse là bosser et avec ce détachement, tu arriveras aussi à lui donner ce dont elle a besoin.

Détend toi. Profite. Tu as une belle femme. Oui, elle a été capable d'aller sucer une bistouquette ailleurs comme çà presque sur un coup de tête. Ben oui, c'est une femme. Tout comme un homme est capable de se taper un petit cul qui passe (pas de misogynie, on est tous pareils que des êtres humains). Oui, et alors après tout ? Est-ce si mortellement grave ? La fidélité n'est pas une valeur désuète car cela permet de sécuriser l'entente d'un couple, c'est vrai. Et la vie est toujours plus facile à deux que seul (pour faire très court). Mais ce n'est pas non plus un absolu indispensable. On pourrait définir notre espèce, avec un mode de vie occidental en tous cas, comme monogame socialement parce que c'est bien qu'un couple puisse perdurer pour élever une progéniture jusqu'à l'autonomie dans un monde de plus en plus complexe mais nous restons profondément polygame sexuellement. C'est surtout une question de choix, de contrat. Ce qui cloche dans l'adultère, c'est surtout le côté trahison. Çà, çà fait putain de mal. Et tout ce joue dans le façon dont on va pouvoir encaisser çà. C'est à dire le moment où on comprend qu'il y a d'un côté la littérature, les idéaux et de l'autre la réalité crue et complexe de la vie. La façon dont on va prendre cette claque ne dépend que de nous.

Et encore une fois, ne retiens pas seulement dans ce que je dis que oui, tu peux très bien passer à la suite de ta vie sans elle (et quel part, même si vous restez ensemble, désormais avec cette redistributions des cartes, ce rééquilibrage du rapport de force, cette vision moins édulcorée des rapports hommes-femmes, dis toi que tu es un peu plus seul à vie désormais quelle que soit la personne qui t'accompagne).

Mais tu peux très bien passer au dessus de tout çà avec philosophie. 23 ans de vie ne volent pas forcément complètement en l'air pour 8 mois d'égarement. Les vraies questions seraient pour moi :

Est-ce qu'elle est là pour toi aujourd'hui ? Est-ce qu'elle se sent stupide et franchement repentante ou ne fait-elle que comme si tout ceci n'avait jamais existé (ce qui serait un peu trop facile) ? Arrives-tu à te projeter encore avec elle sans colère car tu ne peux pas rester en colère contre elle toute ta vie ni pour elle, ni pour toi ? A-t-elle recherché à voir l'autre ? Un belle femme a forcément pas mal de prétendants, y a-t-il eu d'autres signes, d'autres anecdotes qui pourraient faire apparaître quelque chose de plus structurel (elle a quand même cédé vachement rapidement) ? Vous n'avez pas d'enfant en commun (et ton fils la gêne plus qu'autre chose si j'ai bien pigé) dont si elle est là, c'est bien pour toi et rien que pour toi et ce que tu lui apportes. Ce n'est pas rien. Je le redis les belles femmes de caractère sont plus difficiles à aimer, mais c'est toujours difficile la vie à deux.

Apaise la colère. Va faire un week-end d'escalade, j'en sais rien mais apaise ta colère.

Puis fais le point surtout de ce que tu veux toi et aussi (un peu) de ce qu'elle pourrait vouloir elle. N'écoute pas ce qu'elle dit mais regarde ce qu'elle fait réellement.

Et tu vas finir par savoir ce que tu dois faire. Ça va prendre un peu de temps mais çà finira par sortir comme une évidence.

Ne retiens que çà et ne t'attarde pas trop sur tout ce que j'ai pu dire d'autre sauf les phrases qui auront résonné avec ton ressenti parce que ce que j'ai pu dire là dans ce message me concerne certainement plus moi que toi en fait, mais çà peut te servir malgré tout).

FG



Avatar du membre

Auteur du sujet
Teken
Cornu
Cornu
Messages : 24
Enregistré le : mer. 29 janv. 2020 22:34
Localisation : Auvergne-Rhône-Alpes

Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé... (Suite)

Message par Teken »

Bientôt 5 mois...

Les circonstances actuelles de confinement créent une proximité quotidienne avec Dxxx qui n’est pas facile à vivre H24. La situation est presque malsaine pour moi car sa présence me rebute plus qu’autre chose... quand je pense que je suis passé après l’autre mec et je n’en savais rien ! Beurk !

La blessure est encore là, bien visible car cette plaie suinte tout on long de la journée. J’ai du mal à cicatriser je dois être hémophile en plus d’être émotif. Ce qui m’empêche de cicatriser sont les écris de Dxxx à son amant. Tous ces échanges pendant 8 mois sont une preuve irréfutable de sa complète collaboration dans le projet de son amant voir même l’élève a dépassé le maître au fil du temps ! Elle est devenue « sa pute » et l’assume complètement la preuve, elle accourt à chaque rdv sexuel sans la moindre hésitation. Par moment elle le pousse même à la consommation... pour obtenir un moment avec lui.

C’est facile de dire : « c’est une fausse route, une erreur de parcours, etc... » Effectivement cela peut s’appliquer dans certains cas lors d’une brève relation. Pour moi ce n’est pas une aventure sans lendemain car avec environ 1500 sms, 8 mois de relation c’est loin d’être anodin !

De plus, elle a vécu cette relation pleinement avec des sentiments très rapide envers son pseudo apollon. Lui il a eu un bol incroyable, avec un peu d’audace il a transformé une femme « normale » pas facile au premier abord en une femme immorale proche de la péripatéticienne !

Oui, les mots sont forts mais à un moment il faut mettre les bons mots sur des actes. On ne peut pardonner de tels agissements car en dehors de la trahison, de l’humiliation je me rends compte que je n’étais plus rien pour elle car cet inconnu avait pris ma place dans son cœur et moi j’étais devenu le concubin de service en bref le « Cocu » avec tout ce que cela pouvait représenter à ses yeux ; c’est-à-dire pas grand-chose :-(

Je continue à témoigner car il est important de le faire afin que d’autres, dans un cas similaire, se préparent à cette longue période de reconstruction. Pour moi le bout du tunnel est bien loin...

Teken :evil:



Avatar du membre

fg.playing
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 90
Enregistré le : lun. 3 févr. 2020 13:20

Re: Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé... (Suite)

Message par fg.playing »

Ah mec,

J'avais dit que je ne reviendrais pas trop ici mais je ne peux pas te laisser là dessus. Je connais trop ce que tu es en train de vivre. Ça va être dur, le truc le plus dur que tu vas avoir à vivre. C'est pas que çà va te rendre plus fort mais cela va surtout révéler qui tu es vraiment. Juste pour le parallèle, j'ai personnellement un côté sensible, voir hyper sensible qui malheureusement s'accorde aisément avec des personnes ayant une faille narcissique (pouvant mener à une forme de perversion) d'où ma propre histoire. Il a fallu que j'en sorte et ce n'est que tout récemment que j'ai pu comprendre tout çà. Je ne suis pas différent mais plus "éclairé" (si j'ose ce terme un peu mystique pourtant je suis un cartésien pur et dur, sensible mais attaché aux faits, aux sciences et à la logique) sur moi-même et aussi notamment les relations hommes-femmes.

Alors j'en ai plus que marre des faux semblants. Je sais que beaucoup de personnes vont voir dans ce que je vais dire une forme de radicalisme nauséabond, malsain ou a minima réducteur. Ce ne sera pourtant que la réalité la plus objective possible. Je l'ai trop disséqué, recoupé, analysé et vécu surtout pour ne pas en être sûr. Je ne vais principalement parler que du côté féminin mais il n'y a aucun jugement moral dans ce que je vais dire. Aucun sexe ne prévaut sur l'autre en terme de pureté. Ce que je vais décrire est juste la réalité et je ne prend parti d'aucun camp. C'est juste que c'est mieux et pour le deux sexes quand on le sait.

Si tu tires l'essence même de la femme, c'est de finir courtisane (une salope vulgairement). La pute que tu viens de découvrir dans ton épouse.
A contrario, sans garde fous civilisationnels, carcans religieux ou sociétaux, l'essence même de l'homme est d'être un salaud, égoïste à finir avec une pensée obscurcie par la froideur, la dureté, l'injustice, le manque d'intérêt à son égard, le peu d'attention qu'il va découvrir dans le monde (au sens général).

Être avec un pourvoyeur et finir dans les bras de celui qui saura lui faire lâcher prise (et complètement) est profondément ancré dans la psyché féminine. Seules certaines barrières morales, sociétales pouvaient l'en empêcher. Elles ont pratiquement toutes sautées dans la civilisation moderne occidentale d'où l'explosion du taux de divorces contentieux (à 70% demandés par les femmes je le rappelle).

Alors ne lui en veut pas trop d'être une femme. Je sais, c'est dur mais oublie la princesse que tu croyais qu'elle était. En tant qu'homme, tout ce qu'il te reste sera ce que tu vas te donner à toi-même égoïstement. Avec ce genre de douleur que tu portes actuellement, il ne faut pas tomber dans la misogynie primaire. Oubli ton couple, reste un bon père, refais ton éducation avec tes nouvelles perceptions de ce que tu sais du monde aujourd'hui défais-toi sans renier tes racines de tout ce formatage judéo-chrétien a priori pour toi également qui nous a façonné depuis l'enfance, retrouve aussi un peu tes instincts primaires (le chasseur en toi), ton instinct de survie, il va te donner les réponses et le comportement adéquate face à la situation. Tu n'en es pas encore là car tu dois faire le deuil de ton passé, du choc en passant par la colère, la dépression pour finir enfin sur l'acception et donc cette reconstruction, cette ré-éducation.

J'avais quand même dit de ne pas trop plonger dans les échanges des amants car forcément les blessures sont alors plus profondes. L'essentiel était déjà dit dans la connaissance des faits basiques. Mais j'ai fait les même erreurs.

Ce mec n'a pas spécialement de bol. Ça peut très bien t'arriver à toi avec une autre et de découvrir ainsi aussi cette nature féminine qu'elles ont bien du mal à assumer. Je pourrais te raconter aussi la façon (j'ai failli le faire pour continuer mon topic d'ailleurs) dont ma future ex femme, un ange pourtant, a des relations actuellement avec de nouveaux mecs (même pas 3 mois de séparation de corps effective en ce qui nous concerne). C'est juste édifiant et dans la même veine.

Donc oui, toutes des mamans, même les p*tes. Mais le corollaire, c'est que nous sommes nous aussi des fils de p*te.

Les seules femmes vraiment honnêtes sur cette planète sont les péripatéticiennes (et peut-être les moches mais c'est un autre problème). Tout le reste n'est que poudres aux yeux.

Je sens qu'avec un tel discours, je vais me prendre une volée de bois vert mais ce n'est pas grave.

Que tous ceux et toutes celles qui voudraient aider Tekken à leur façon le fassent.

Tu as tout mon soutien au travers de ce site. Ce n'est pas fini. Blinde toi l'ami. Ce n'est que le début. Mais tu vas traverser cette merde. Tu peux le faire. Je l'ai fait.

FG.

PS : Je ne suis pas sectaire même si une certaine "fraternité" me conduit peut-être à être un peu plus du côté des hommes (encore que). J'ai bien conscience que malheureusement des femmes peuvent tomber sous l'emprise et souffrir du comportement d'un salaud. Je pourrais sortir des conseils différents mais du même acabit pour une femme dans la détresse. Et ce sans rien changer à ce que je pense de la nature de l'homme et de la femme. A bon entendeur....



Avatar du membre

Auteur du sujet
Teken
Cornu
Cornu
Messages : 24
Enregistré le : mer. 29 janv. 2020 22:34
Localisation : Auvergne-Rhône-Alpes

Re: Le 8 novembre 2019 ma vie a basculé... (Suite)

Message par Teken »

Salut fg.playing,
Je reviens rapidement sur le fait de lire et relire épisodiquement mon nouveau livre de chevet plein de poésies et de photos artistiques n’est pas de nature à retrouver le sommeil. J’essaie d’éclaircir certaines zones d’ombre car le puzzle reste bien incomplet... Beaucoup de questions sans réponse ou bien celles-ci riment avec mensonge car bien souvent « le silence renferme toutes les vérités ; la parole porte tous les mensonges ».
Je me trouve dans une impasse d’où la vérité ne sera à jamais révélée...
J’ai remarqué qu’avec le temps qui passe la lecture devient plus vraie ! Au début inconsciemment tu interprètes ces écrits en minimisant les faits que tu essais d’imaginer. Mais plus le temps passe plus la vérité éclate à tes yeux ! Oui, elle a fait la « tepu » avec un inconnu ! Et ça quand tu en prends conscience c’est une nouvelle étape dans les montagnes russe dont la rechute est vertigineuse !
En ce moment je suis au fond du fond, je ne lui parle pas depuis 3 jours... C’est préférable car ma colère est très vive !!!
J’opte pour le mépris du silence ;-)
Je ne sais pas comment on va sortir de ce confinement...
Teken :evil:
fg.playing a écrit :
jeu. 26 mars 2020 21:40
Ah mec,
J'avais dit que je ne reviendrais pas trop ici mais je ne peux pas te laisser là dessus. Je connais trop ce que tu es en train de vivre. Ça va être dur, le truc le plus dur que tu vas avoir à vivre. C'est pas que çà va te rendre plus fort mais cela va surtout révéler qui tu es vraiment. Juste pour le parallèle, j'ai personnellement un côté sensible, voir hyper sensible qui malheureusement s'accorde aisément avec des personnes ayant une faille narcissique (pouvant mener à une forme de perversion) d'où ma propre histoire. Il a fallu que j'en sorte et ce n'est que tout récemment que j'ai pu comprendre tout çà. Je ne suis pas différent mais plus "éclairé" (si j'ose ce terme un peu mystique pourtant je suis un cartésien pur et dur, sensible mais attaché aux faits, aux sciences et à la logique) sur moi-même et aussi notamment les relations hommes-femmes.
Alors j'en ai plus que marre des faux semblants. Je sais que beaucoup de personnes vont voir dans ce que je vais dire une forme de radicalisme nauséabond, malsain ou a minima réducteur. Ce ne sera pourtant que la réalité la plus objective possible. Je l'ai trop disséqué, recoupé, analysé et vécu surtout pour ne pas en être sûr. Je ne vais principalement parler que du côté féminin mais il n'y a aucun jugement moral dans ce que je vais dire. Aucun sexe ne prévaut sur l'autre en terme de pureté. Ce que je vais décrire est juste la réalité et je ne prend parti d'aucun camp. C'est juste que c'est mieux et pour le deux sexes quand on le sait.
Si tu tires l'essence même de la femme, c'est de finir courtisane (une salope vulgairement). La pute que tu viens de découvrir dans ton épouse.
A contrario, sans garde fous civilisationnels, carcans religieux ou sociétaux, l'essence même de l'homme est d'être un salaud, égoïste à finir avec une pensée obscurcie par la froideur, la dureté, l'injustice, le manque d'intérêt à son égard, le peu d'attention qu'il va découvrir dans le monde (au sens général).
Être avec un pourvoyeur et finir dans les bras de celui qui saura lui faire lâcher prise (et complètement) est profondément ancré dans la psyché féminine. Seules certaines barrières morales, sociétales pouvaient l'en empêcher. Elles ont pratiquement toutes sautées dans la civilisation moderne occidentale d'où l'explosion du taux de divorces contentieux (à 70% demandés par les femmes je le rappelle).
Alors ne lui en veut pas trop d'être une femme. Je sais, c'est dur mais oublie la princesse que tu croyais qu'elle était. En tant qu'homme, tout ce qu'il te reste sera ce que tu vas te donner à toi-même égoïstement. Avec ce genre de douleur que tu portes actuellement, il ne faut pas tomber dans la misogynie primaire. Oubli ton couple, reste un bon père, refais ton éducation avec tes nouvelles perceptions de ce que tu sais du monde aujourd'hui défais-toi sans renier tes racines de tout ce formatage judéo-chrétien a priori pour toi également qui nous a façonné depuis l'enfance, retrouve aussi un peu tes instincts primaires (le chasseur en toi), ton instinct de survie, il va te donner les réponses et le comportement adéquate face à la situation. Tu n'en es pas encore là car tu dois faire le deuil de ton passé, du choc en passant par la colère, la dépression pour finir enfin sur l'acception et donc cette reconstruction, cette ré-éducation.
J'avais quand même dit de ne pas trop plonger dans les échanges des amants car forcément les blessures sont alors plus profondes. L'essentiel était déjà dit dans la connaissance des faits basiques. Mais j'ai fait les même erreurs.
Ce mec n'a pas spécialement de bol. Ça peut très bien t'arriver à toi avec une autre et de découvrir ainsi aussi cette nature féminine qu'elles ont bien du mal à assumer. Je pourrais te raconter aussi la façon (j'ai failli le faire pour continuer mon topic d'ailleurs) dont ma future ex femme, un ange pourtant, a des relations actuellement avec de nouveaux mecs (même pas 3 mois de séparation de corps effective en ce qui nous concerne). C'est juste édifiant et dans la même veine.


Ce qui rend la trahison abjecte est qu’elle n’est pas issue d’un tiers mais de votre moitié ! :evil:

Répondre