L'infidélité ne doit pas toujours être synonyme de rupture

Quel comportement adopter face à l’adultère, comment réagir? Beaucoup de questions, quelques débuts de réponses. Ne pas poster de témoignage dans cette rubrique.

Modérateur : Eugene

Règles du forum
Forum ouvert aux invités. il est possible d'envoyer un nouveau sujet ou de répondre sans être inscrit. Votre message sera posté, mais requierera l’approbation d’un modérateur avant d’être rendu visible publiquement. Merci de votre compréhension.
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Eugene
Cocu de garde
Cocu de garde
Messages : 712
Enregistré le : mer. 10 mai 2006 13:47

L'infidélité ne doit pas toujours être synonyme de rupture

Message par Eugene »

Esther Perel est sexologue, psychothérapeute et l’auteure du best-seller “Je t’aime, je te trompe”. Elle s’empare du sujet de l’infidélité - très tabou - pour questionner ce comportement dans le couple. Pour elle, l’infidélité ne conduit pas toujours à la rupture, au contraire elle peut être vécue comme un renouveau pour le couple, et voici pourquoi.

L’infidélité est la hantise de beaucoup de couples, et de manière générale, il s’agit d’un sujet tabou. Mais toutes les études convergent vers le fait que tromper son partenaire est plutôt très répandu. Chez les femmes, d’après un sondage Ifop réalisé en 2019, elles sont 37 % a avoir trompé leur partenaire. Chez les hommes, 49 % d’après un sondage Ifop qui date de 2016.

Le Huffington Post a réalisé l'interview d’Esther Perel qui a écrit un livre sur le sujet, devenu best-seller : “Je t’aime, je te trompe”. Esther vit à New-York où elle exerce en tant que psychothérapeute, sexologue, thérapeute du couple. L’infidélité c’est son dada

L’infidélité comme conséquence et non pas comme cause d’une rupture

Pour Esther Perel l’infidélité peut être analysé autrement que "la fin d’un couple". Elle questionne ce comportement pour savoir ce que l’acte peut aussi vouloir signifier.

Aussi, l’infidélité ne serait pas l’élément déclencheur d’une séparation, mais une conséquence. Il faut donc creuser plus loin pour connaître la raison qui pousse un des membres du couple à aller voir ailleurs. Ici l’infidélité est analysée par la sexologue comme un “système d’alarme” qui remet en question tout l’équilibre d’un couple. Le sexologue explique que la tromperie n’est pas la trahison ultime, il y en a plein d’autres.

Pour Esther Perel, les couples qui parviennent à surmonter la tromperie et à la digérer se garantissent une relation sans faux-semblants, où l’on cherche vraiment à comprendre l’autre et où l’honnêteté est un pilier. Bien sûr, certaines infidélités “sont fatales” et “tuent un couple” à une longue histoire.

Il faut donc s’interroger et se demander si l’on a envie d’aller gratter pour découvrir les failles de chacun et y répondre. Dans ce cas, une tromperie peut devenir un véritable renouveau…

Source


Those who talk behind my back, my ass contemplates
Avatar du membre

youpiiiii
Cornu
Cornu
Messages : 10
Enregistré le : ven. 4 sept. 2020 07:21

Re: L'infidélité ne doit pas toujours être synonyme de rupture

Message par youpiiiii »

je dois avouer que je n'arrive pas à voir un tant soit peu quelque chose de positif dans la tromperie. Y trouver un renouveau ce serait y trouver quelque chose. Presque un merci de m'avoir ouvert les yeux ou pardon de ne pas t'avoir écouté ?

Ceci dit j'entends bien que l'infidélité n'est qu'une conséquence d'un malaise/mal-être certainement mais de là à arriver à en tirer quelque chose de bien !

Peut être est ce à cause de la conception personnelle de chacun du couple.

Mais souvent j'entends: il vaut mieux avoir des remords que des regrets ! Trop facile.
L'infidélité est pour moi un acte égoïste. A partir de là il n'y pas de couple. La personne se mets en dehors du couple puisqu'elle satisfait à un désir/besoin égoïste qui est nuisible pour l'autre.
La personne le sait et le fait sciemment. Je pense que la part de "j'étais trop saoul/saoule" n'est qu'une proportion infime.

Donc que peut-on tirer de renouveau là dedans ?

Si l'on part du principe également qu'être en couple est aussi affronter la vie à 2, cela se base sur la confiance.
Ici comment peut-on y voir un renouveau possible alors que l'on vient de se retrouver tout seul.


Répondre