Merci mon pote....

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Encasdemalheur
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 260
Enregistré le : lun. 16 mars 2015 14:07
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3372&p=53212#p53212
Localisation : BOURGOGNE

Re: Merci mon pote....

Message par Encasdemalheur » dim. 27 nov. 2016 18:40

Zoch a écrit :On a tous connu cette période post découverte où on s'eclate au lit avec notre cocufiage. ... presque par désespoir. ...
Après. .. rien que regarder les mains de l'autre et de se demander où il/elle les a fourré. .... :beurk:
C'est ce qu'il y a de plus dur quand on est resté, que l'on essaie de continuer la route ensemble, et que même des années après, les images continuent de tourner devant nos yeux sur l'écran de nos nuits noires d'insomnies :beurk:


Ce qui ressemble au hasard ........Souvent est un rendez vous...... ( Cabrel: Mlle l'AVENTURE )

Avatar du membre

Lautrec
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1063
Enregistré le : ven. 19 févr. 2010 18:53

Re: Merci mon pote....

Message par Lautrec » dim. 27 nov. 2016 18:43

encasdemalheur a écrit :C'est ce qu'il y a de plus dur quand on est resté, que l'on essaie de continuer la route ensemble, et que même des années après, les images continuent de tourner
Ça tourne encore même quand tu n'es plus avec la personne qui t'a fait souffrir. Sans doute ça tourne moins, mais ça tourne encore.
Tant que les offenses continuent, tant que quelque chose d'anormal se produit dans le comportement de l'autre, on a du mal à se détacher de ces idées là.



Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 358
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Merci mon pote....

Message par brassens » dim. 27 nov. 2016 18:57

Bonsoir,

En effet, les images qui s'espacent mais reviennent, les phrases qui rappellent la trahison, les conversations de ceux qui ne savent pas (ou savent mais sont fiers de faire sentir que eux ne font pas partie de ce pauvre club des cocus) qui rappellent que l'on fait partie du club des cocus, les dialogues de certains films, certains endroits, les souvenirs.....Bref, ce sont des "stimuli négatifs" qui reviennent sans cesse, sur lesquels il est difficile de lutter, et qui ont des sources aussi nombreuses qu'il y a eu d'irrespects et labourent petit à petit la confiance pour l'autre, l'amour et l'estime pour soi.....Ce passif doit être compensé à mon avis par de nouveaux aspects positifs....sinon...



Avatar du membre

loulouu
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 53
Enregistré le : mar. 22 avr. 2014 14:28

Re: Merci mon pote....

Message par loulouu » lun. 28 nov. 2016 07:47

bonjour,

d'accord avec brassens et à mon sens, raison de plus pour en connaitre de moins en moins dans les ébats ou l'historique de l'infidélité...plus dur sera la chute et sa remontée .Et Dans un second temps, qui ne doit pas être négligé, ce sont toutes ces images qui refont surfaces suite à tout ce qui a été appris au début de l'aventure, qui ne facilitent pas la reconstruction de soi et/ou du couple.

cdt



Avatar du membre

Topic author
Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 250
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Merci mon pote....

Message par Mitsou78 » lun. 28 nov. 2016 08:06

Merci à vous.
Encore une fois je ne suis pas en attente des détails de la relation. Je suis un grand garçon, je sais ce qui se passe entre un gars et une fille au lit...

Ce qui m'importe c'est l'acceptation de la vérité et la verbalisation de celle-ci, car le déni me pose problème personnellement et envers elle.
Je ne pense pas que l'on puisse bâtir sur des mensonges et/ou un déni, je crois qu'il est utile que les vérités soient dites et que la transparence puisse faire renaître une forme de conscience.

C'est aussi pour cela que rapidement dans les aveux je me suis fixé qu'ils avaient baisé ensemble, je n'ai jamais écarté cette hypothèse et je l'ai bien prise comme base de départ à mon acceptation. Ce qui reste à construire maintenant c'est la confiance qu'elle doit avoir en moi, le respect et la complicité.

Peut-être, comme écrit plus haut, à t'elle besoin de relations tri partie ou extra conjugale, c'est un dialogue à avoir, ce la existe, à moi ensuite de vouloir ou non, d'accepter ou non, d'exister ou non dans ce fonctionnement. C'est une pure hypothèse, mais....


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

jaguarboy
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 3596
Enregistré le : mer. 7 janv. 2009 20:43
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Merci mon pote....

Message par jaguarboy » lun. 28 nov. 2016 10:38

Zoch a écrit :On a tous connu cette période post découverte où on s'eclate au lit avec notre cocufiage. ... presque par désespoir. ...
Après. .. rien que regarder les mains de l'autre et de se demander où il/elle les a fourré. .... :beurk:
C'est pour ça que j'ai préféré m'éclater au lit avec d'autres quelques temps plus tard... Il n'y avait pas que les mains que je ne pouvais plus voir.


Les 200 chevaux parqués sous le capot sont bien moins dangereux que l'âne derrière le volant.

Avatar du membre

Topic author
Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 250
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Merci mon pote....

Message par Mitsou78 » lun. 28 nov. 2016 10:49

Je ne suis nullement dans le dégoût, la haine, j'aime ma femme. Nous avons tous des défauts et des qualités je n'entends pas faire de cette histoire un alibi à vouloir rompre.
Nous sommes tous adultes, des hommes et des femmes avec des qualités et des faiblesses, avec un droit à l'erreur. Il est important et impératif de comprendre ce qui pousse à l'erreur, l'accepter et travailler dessus si besoin, nécessairement plutôt.
Ce qui s'est passé et quelques part à la portée de tous, volontairement ou dans un moment de doute, de faiblesse.

Si je ne crois pas en cela, je casse tout et je tente une autre vie.

Nous avons (enfin) un dialogue ouvert à nous dire ce qui va et ne va pas, de la je pense et espère, pardon nous pensons et espérons une re-construction positive de notre Nous. Reste ce point d'acceptation de la vérité qui reste inéluctable à une entente de reconstruction. Je me dois je crois de créer la confiance utile à ce qu'elle comprenne que j'ai, nous aurons besoin de cet aveu pour être clairs.

???

Peut-être ai-je déjà atteint un état d’équanimité ???


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Elemiah

Re: Merci mon pote....

Message par Elemiah » lun. 28 nov. 2016 18:25

Encasdemalheur a écrit :
C'est ce qu'il y a de plus dur quand on est resté, que l'on essaie de continuer la route ensemble, et que même des années après, les images continuent de tourner devant nos yeux sur l'écran de nos nuits noires d'insomnies :beurk:

J'ai mal pour toi Enk.
Vivre avec son bourreau.
Un peu comme un syndrôme de Stockholm ?
Comment avoir la paix finale?



Avatar du membre

Elemiah

Re: Merci mon pote....

Message par Elemiah » lun. 28 nov. 2016 18:31

Mitsou78 a écrit : Nous avons (enfin) un dialogue ouvert à nous dire ce qui va et ne va pas, de la je pense et espère, pardon nous pensons et espérons une re-construction positive de notre Nous.
Il y a des gens qui discutent du problème avant d'aller forniquer ailleurs, mentir et briser.
Se faire choper les doigts dans le pot de la confiture et regretter, c'est un peu facile.

Il y a un côté un peu immature du CF qui succombe au sandwich. Et toi pauvre bougre, tu étais où dans leur délire quand ils étaient dans cette chambre?
Est-ce qu'elle pensait à toi? Est-ce qu'elle t'a parlé avant d'aller voir ailleurs? Est-ce qu'elle t'a dit "il faut qu'on parle, je pense que je tombe amoureuse de quelqu'un d'autre".
Ben... non, rdv secret, petite chambre d'hotel, et fornicage avec le pote en bonne et du forme.
Alors la discussion ouverte... Oui. Mais bon. La personnalité et les actions de madame Bovary sont guères propices à une discussion ouverte.
La discussion ouverte aurait du avoir lieu avant de faire glisser sa culotte...



Avatar du membre

Lautrec
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 1063
Enregistré le : ven. 19 févr. 2010 18:53

Re: Merci mon pote....

Message par Lautrec » lun. 28 nov. 2016 19:10

Elemiah a écrit :Il y a des gens qui discutent du problème avant d'aller forniquer ailleurs, mentir et briser.
Ouais, y'a nous quoi. Des idéalistes à quelque chose près.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2686
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Merci mon pote....

Message par Sans Prétention » mar. 29 nov. 2016 11:24

Lautrec a écrit :
Elemiah a écrit :Il y a des gens qui discutent du problème avant d'aller forniquer ailleurs, mentir et briser.
Ouais, y'a nous quoi. Des idéalistes à quelque chose près.
Je confirme. "Parler" veut tout dire et rien en même temps.
J'ai eu ma dose de communication biaisée... Avec une partenaire qui se mentait à elle-même... Le tableau.

C'est tout une mentalité qui, en réalité, "communique". Une histoire, un point de vue... Une authenticité, des croyances, des échecs, des renoncements...

Cf est souvent une structure. C'est donc à la structure qu' il faut parler. Parfois on y arrive. Et c'est tant mieux.

Méfiance par contre envers ce "nous" nouvellement unifié envers et contre tout... Ça ressemble à de la perte identitaire, dérive de la dépendance affective.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Encasdemalheur
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 260
Enregistré le : lun. 16 mars 2015 14:07
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=3372&p=53212#p53212
Localisation : BOURGOGNE

Re: Merci mon pote....

Message par Encasdemalheur » mar. 29 nov. 2016 18:47

Elemiah a écrit :
Encasdemalheur a écrit :
C'est ce qu'il y a de plus dur quand on est resté, que l'on essaie de continuer la route ensemble, et que même des années après, les images continuent de tourner devant nos yeux sur l'écran de nos nuits noires d'insomnies :beurk:

J'ai mal pour toi Enk.
Vivre avec son bourreau.
Un peu comme un syndrôme de Stockholm ?
Comment avoir la paix finale?
Bof, tu sais Elemiah le ( la) responsable de l'adultère c'est un peu comme une tumeur maligne, soit tu l'enlèves, ça se passe bien et tu es guéri, soit tu la traites si pas opérable ( chimio, rayons, psy etc...) et là encore, soit ça marche et tu as une rémission, soit ça ne marche pas et le traitement peut te tuer, parfois avant la tumeur :+

Donc la paix finale, c'est essayer de faire abstraction de la menace de récidive, en gardant dans un coin de son esprit un plan B si les choses repartent en vrille. Dans mon cas, je souffre moins car les choses sont maintenant claires dans mon esprit, mon plan B est prêt au cas où, et j'essaie de profiter au jour le jour de ce que la vie m'apporte de bon sans penser au reste. Ce qui n'empêche pas évidemment les souvenirs et les idées noires de s'imposer parfois quand l'esprit baisse la garde.


Ce qui ressemble au hasard ........Souvent est un rendez vous...... ( Cabrel: Mlle l'AVENTURE )

Avatar du membre

brassens
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 358
Enregistré le : jeu. 1 sept. 2016 03:18

Re: Merci mon pote....

Message par brassens » mar. 29 nov. 2016 22:17

jaguarboy a écrit :Peut-être ai-je déjà atteint un état d’équanimité ???
Salut Mitsou,

Pour ma part, je te suis...mais attention de ne pas te voir trop fort. J'ai cru l'avoir atteint quelques jours après la confirmation de la vérité...puis deux mois après, les insomnies sont arrivées et l'inconscient m'a ramené doucement à la triste réalité et mon incapacité à atteindre l'équanimité, c'est un état qui demande un travail énorme sur soi!
Peut-être que tu n'acceptes pas l'échec de votre relation et que tu veux trouver une solution honorable à la situation? Ton souhait d'un couple plus "franc", plus transparent, je pense que c'est plus TON souhait que celui de madame. Tu veux le transcender car c'est une solution honorable, et elle semble si soumettre car elle veut te garder (mais rien ne dit qu'elle ne veut pas également garder des bonus temporaires). Mais, les aveux ne devraient-ils pas être spontanés et non arrachés? Ne devrait-elle pas participer activement à la reconstruction et rechercher comme toi les solutions aux problèmes? Tu es à l'étape de la compréhension des dysfonctionnements pour éventuellement les corriger et accepter ou non de nouvelles règles du jeu ; mais rien ne dit que ces règles ne seront pas de nouveau non respectées par madame? Le "Nous" ( sans tomber dans la dépendance affective comme le dit SP, mais tu ne me sembles pas dans ce schéma) suppose une confiance sans faille ; peut-être un peu tôt pour y aspirer? L'infidélité est un échec indélébile! Penses au JE avant de re-concevoir le NOUS, pour cela il faut être ...pleinement deux...c'est elle la fautive, le maillon faible, elle doit donc t'avouer ses fautes, c'est à dire t'ouvrir ses entrailles, te dire des choses qu'elle n'accepte pas de se dire à elle-même! Comment ne pas te mentir alors qu'elle se ment certainement à elle-même? C'est ta première condition avant le "nous" nouveau ? Non? Ton Graal est honorable mais nécessite du temps, des introspections réciproques et de la souffrance.... dans tes propos (de ce que je me souviens) tu sembles en faire l'économie...tu serais le premier. J'avoue avoir des doutes sur ta distance sur les évènements, ce que tu veux penser n'est peut-être pas ce que ton inconscient veut?.....mais j'espère me tromper....



Avatar du membre

Topic author
Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 250
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Merci mon pote....

Message par Mitsou78 » mer. 30 nov. 2016 08:53

Merci Brassens,
Je pense que tu cernes bien la situation, que tu as perçu les choses.

Des souffrances j'en ai, inéluctablement, des doutes, des questions sans réponses avouées car plus que supposées et partiellement découvertes...

Je suis conscient que la forme de détachement qui s'impose à moi et quelque part un placebo, parce que comme tu l'entends je ne peux à l'heure actuelle que me mettre en attente de ses aveux, qui viendront, tôt ou tard, d'une façon ou d'une autre... Elle est dans une période de déni profond et pendant ces jours profonds il ne faut pas que je l'attaque frontalement.
A mon sens elle n'est pas ou est en cours de compréhension de son état profond, du fait qu'elle s'est elle même faite rattrapée par les vieux démons de son père, ce salaud infidèle qui a trompé et trompé, par une crise identitaire de la quarantaine, par la perte du physique de ses 20 ans, par la non acceptation des 40 ans....
Samedi dernier nous avions la soirée disco de l'école. Pas ce que j'affectionne mais je me plie au jeu.... Pas la bonne période non plus pour une soirée... elle fait partie de l'association des parents. OK.

Le lendemain sur FB je découvre qu'avec un membre, derrières le bar, ils on fait à 3 ou 4 des selfies. Rien d'extraordinaire en soit.
Sauf, et ça été un sujet de discussion avant hier. Elle ne comprend pas ma réaction, qu'il n'y a rien de mal...
A mon sens, en cette période de "reconstruction" il n'est pas normal de se retrouver dans cette situation, même si d'autres ont fait des selfies et il n'est surtout pas normal d'être la seule femme "montrée" sur FB.
Pour elle c'est anodin, je lui ai dit que pas pour moi. Que JE et que beaucoup d'autres hommes ne se permettaient pas ce type "d'intimité" autre qu'avec des gens très proches, qu'il n'y avait pas d'autres femmes de la soirée qui se retrouvaient dans cette posture.
Que je n'entendais pas être le mari de celle avec qui l'on peut se permettre et que si l'on se permet ce n'est pas la faute des autres mais bien parce qu'elle génère cet état de fait. Que cet état de fait est la résultante d'un état profond.
Qu'il convenait qu'elle, que je, que nous nous fassions aider dans l'acceptation de son état, de notre état de couple, que les sentiments et mes efforts ne suffiront pas....

Je crois que les événements de ses dernières semaines, les paroles échangées raisonnent actuellement en elle. Que la descente est vertigineuse mentalement et physiquement depuis 48h.
Je lui ai dit que je pouvait comprendre et avancer sur "la faute" que par contre je n'entendais pas être le "cocu" éternel de son état de fait qui l'amène à séduire ou chercher à être séduite parce qu'elle n'accepte pas de vieillir. Que la culpabilité ne nous permettrai pas d'avancer qu'il fallait passer ce stade.
Que je n'accepterai pas ET la défaite de notre couple ET l'incapacité à grandir personnellement l'un et l'autre et en tant que couple.

Je pense avoir grandi, je pense que mon ressenti et mes écrits le prouve, je ne pourrais être seul dans cette démarche.

Il y a deux enfants en jeu, j'entends donner toute les chances à construire quelque chose de nouveau, je m'en voudrais de ne pas le faire, par contre je sais ne pouvoir me battre tout seul...

De l'autre coté, celui de M.X, sa femme m'a contacté, elle est toujours dans le doute du fait qu'ils aient pu couchés ensemble, mais mes paroles raisonnent dans sa tête et elle voulait quelques précisions... Je pense que ce cher copain va se faire rattraper par la patrouille à court ou moyen terme et cela a une part jouissive...

A te, vous lire.


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Topic author
Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 250
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Merci mon pote....

Message par Mitsou78 » mer. 30 nov. 2016 09:38

Point perso, pour précision de mon état.

Je me protège, le temps fait que si j'ai des torts dans la réalisation de notre couple, je ne suis pas responsable de sa faute, de leur faute, je sais que c'est bien à elle de me prouver, de se prouver. Je veux et je peux l'aider.
Cet état de fait m'aide personnellement.

Comme la vie est curieuse, bizarre, bien faite (?), il y a deux jours approches téléphoniques d'une jolie petite nana, connaissance âgée de 30 ans, lointaine, elle est dans le sud.
Discussion, échanges, je comprends qu'elle est pleinement attirée... Elle confirme.

Même si je ne veux rien de cette échange, même si je n'attends rien de cette fille, que c'est bon de savoir qu'à 50 balais tu peux attirer une très jolie nana de 20 ans ta cadette.... Que c'est bon pour l'égo.

:wink: :wink:


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Répondre